01/06/2014

Ce "Genevois" qui finance l'armée ukrainienne

_74668534_kolomoisky1.jpg

Dans son édition papier de ce week-end festif où Genève commémore son entrée dans la Confédération Helvétique, La Tribune de Genève accorde -entre autres articles- une pleine page au portrait d'un oligarque ukrainien.

L’homme n’est pas un inconnu pour tous.

Sans doute doit-il l’être de lectrices et de lecteurs du quotidien genevois pour que sa rédaction estime bon de le leur faire découvrir.

L'homme soutient les actions de l'armée ukrainienne et ne s'en cache pas. Normal, l'ennemi, c'est l'autre, celui qui veut détruire l'Ukraine. Au hasard, le président russe, bien sûr.

Lui, Igor Kolomoisky, est au bénéfice d’un forfait fiscal, réside entre autre à Genève. Car il précise qu’il dispose de trois passeports qui lui permettent ainsi de voyager facilement dans l’Union Européenne.*

Que pense de ce citoyen "genevois", le Président de la Suisse et par ailleurs de l'OSCE, Didier Burkhalter?


http://www.dailymotion.com/video/x1wo7qc_kolomoisky-un-ba...

 * http://www.tdg.ch/economie/entreprises/L-oligarque--genev...

 

Commentaires

Boris Berezovsky 2... le retour.......

Écrit par : roger | 01/06/2014

Der neue Präsident der Ukraine Petro Poroschenko hätte die Chance gehabt, den Dialog zu den Gebieten der Ostukraine aufzunehmen, damit sich die Situation beruhigt hätte. Der russische Präsident bot auch die Hand dazu, indem er sagte, dass die Wahl des neuen ukrainischen Präsidenten von der RF "respektiert" würde. Stattdessen schickte Poroschenko die ukrainische Armee, um Donesk und Lugansk zu beschiessen. Zu dieser ukrainischen Armee gehören auch die privaten Truppen des obengenannten russischen Oligarchen, der mit Genf zu tun hat. Auch der brutale "Rechte Sektor", der sich der Ideologie der Nationalsozialisten bedient (in der Ukraine sind es Patrioten) gehört dazu. Diesen einseitig geführten Krieg legitimiert Poroschenko damit, dass es sich um einen raschen und effizienten Einsatz "gegen Terroristen" handle. In der Tat aber sind bereits jetzt sehr viele unschuldige Menschen ums Leben gekommen - denn die Bomben, welche von der ukrainischen Luftwaffe geschossen wurden, landeten u.a. in Parks, wo Frauen und Kinder spazierten. Auch Spitäler wurden beschossen in der Annahme, die "Separatisten" würden sich dort aufhalten, ebenfalls Schulen, Kindergärten, Wohnhäuser, etc. Viele Frauen und Kinder (aber längst nicht alle!) konnten bereits evakuiert werden, auf eigenes Risiko, denn es gibt keine Korridore für Flüchtlinge. Von oben beschossen wurde auch die Infrastruktur von Slaviansk, der Stadt, die am meisten unter den ständigen Bombardements von Seiten der ukrainischen Armee gelitten hat, so dass es dort vielerorts kein Wasser und keine Elektrizität mehr gibt. Knapp ist auch die Lebensmittelversorgung und es mangelt an Medikamenten. Ohne Dialog aller Seiten sind die Probleme nicht lösbar. Jeder Tag des "Einsatzes" der ukrainischen Armee vergrössert die Kluft in der ukrainischen Gesellschaft, denn es ist ein brutaler Krieg gegen die eigene Bevölkerung, die keine Schuld an dieser Situation trägt, sondern ein normales Leben wie wir alle führen möchte.
Der Konflikt geht zurück auf die Unruhen auf dem Maidan-Platz (Platz der Unabhängigkeit in Kiev), welche in einen Umsturz der Regierung mündeten. An diesem Umsturz hat sich jedoch nur ein Teil der ukrainischen Gesellschaft beteiligt, so wie sich auch an den jüngsten Wahlen längst nicht alle Regionen der Ukraine beteiligt hatten.

Écrit par : Madeleine Lüthi | 10/06/2014

Je me souviens des événements récents...

Les "avoirs" de Victor Yanoukovich en Suisse ont été gelés suite aux évènements (les morts) du Maidan a Kiev.

Que est ce qu'on a depuis ?
Depuis, on a une GUERRE a l'Est de l'Ukraine !
L'aviation ukrainienne bombarde les villes de l'Ukraine de l'Est, (comme le Slaviansk et le Donetzk) et l'armée ukrainienne les bombarde a l'artillerie lourde. Tout ça par ce qu'ils sont des PRO-RUSSE !
Il y a des morts des femmes, hommes, enfants, vieillards, par milliers déjà.
Le milliardaire Kolomoiski arme et finance les groupes para-militaires de la Garde Nationale (Pravii Sector) qui partent a l'Est de l'Ukraine, commettre les massacres de UKRAINIENS, qui sont pro-russes.
Et les suisses, dans tout ça ? Pourquoi ne pas "geler" les avoirs suisses de milliardaire Kolomoiski ? Pour qu'il arête de financer les groupuscules pro-nazis ukrainiennes. Pourquoi 100 morts de Maidan sont plus importants que les 1200 (et c'est pas fini) morts de Donbass, aux yeux des suisses ?
Vous êtes des ESCROCS les suisses !
Voilà pourquoi !

* Oui, je sais Hélène, il ne faut pas généraliser. Alors je mets vous, Beatrix, Aoki, Xenia, Laurence et autres a coté... Et je résume :

LA SUISSE FAIT LA POLITIQUE DES ESCROCS !

Écrit par : ANNA | 02/06/2014

On a cautionné les bombardements des civils en ex Yougoslavie, et personne n'a pipé mot ; pourquoi en serait il autrement aujourd'hui des exactions commises en Ukraine ? Le réveil des peuples peut éventuellement faire faire une marche arrière aux psychopathes qui nous gouvernent, mais ils ont bien pris soin de phagocyter leur liberté de penser, donc d'agir. Les masses médias leur servent de relais pour ce faire... Et comme les médias ont besoin de sous pour vivre ou survivre, ils sont aux ordres !!! Si internet est un formidable outil d'information pour celui qui veut bien s'en donner la peine, il n'en demeure pas moins que nous vivons dans une ère qui semble somme toute être celle de troupeaux de veaux qu'on mène tranquillement à l'abattoir ...

Écrit par : Xénia | 02/06/2014

Anna,

A l'évidence, ce "Genevois" Kolomoisky, n'a pas de quoi flatter l'image de la Suisse.

Et il serait judicieux d'interroger les pouvoirs en place qui ne voient rien à redire au fait que cet homme finance en toute quiétude le massacre de ses compatriotes ukrainiens du seul fait qu'ils seraient "pro-russes".

La raison de ce sujet est là, vous l'avez compris. Et il sera transmis à qui de droit.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/06/2014

Le leader du Parti communiste ukrainien en visite en France demande aux dirigeants "français" de cesser de soutenir le nationalisme fascisant du régime et la répression sanglante contre l'insurrection républicaine dans le Donbass :

http://www.pcfbassin.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=17692%3Apiotr-simonenko-aux-deputes-du-parlement-francais--faites-en-sorte-que-la-guerre-cesse-en-ukraine-&catid=37%3Arussie&Itemid=8

Écrit par : ANNA | 02/06/2014

D'après la Tribune de Genève cet oligarque peut donc résider tranquillement dans un bel immeuble du quai Wilson, être au bénéfice d'un forfait fiscal tout en ayant les passeports ukrainien, israélien et chypriote et en plus exercer actuellement une fonction gouvernementale régionale en Ukraine et financer une " armée quasi privée" qui va faire le coup de feu contre les pro-russes à l'est de l'Ukraine !

Est-ce légal ? Est-ce moral ?

C'est le mérite de la Tribune de Genève d'avoir publié cet interview et cet article le week end de la commémoration de l'union de Genève à la Suisse.

Cela dit est-ce que les Suisses sont des escrocs et la Suisse fait la politique des escrocs comme l'affirme Anna ?
L'état de droit en Suisse est-ce une réalité ?

Écrit par : Nicolas Moser | 02/06/2014

" Le leader du Parti communiste ukrainien en visite en France demande aux dirigeants "français" de cesser de soutenir le nationalisme fascisant du régime "

Un communiste qui s'inquiète du fascisme? C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2014

"Un communiste qui s'inquiète du fascisme? C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité."

Pour quelqu'un qui croit dur comme fer que Hitler était bolchevique, la citation, en effet, a du sens.

Écrit par : Fernandel | 02/06/2014

Lougansk, aujourd'hui le gouvernement de Kiev a bombardé via les avions le centre de la ville et le bâtiment centrale de l'administration (la mairie) les photos des morts et des dégâts :

http://s5.stc.all.kpcdn.net/f/4/image/69/61/806169.jpg
http://s1.stc.all.kpcdn.net/f/4/image/71/61/806171.jpg
http://s2.stc.all.kpcdn.net/f/4/image/67/61/806167.jpg
http://s3.stc.all.kpcdn.net/f/4/image/70/61/806170.jpg
http://s4.stc.all.kpcdn.net/f/4/image/68/61/806168.jpg

source et vidéo :
http://www.kp.ru/daily/26238.5/3120452/

Ça se passe comme ça en Ukraine "démocratique" avec le soutien "démocratique" des européens.
Dites moi, ces femmes sont des terroristes ?

Écrit par : ANNA | 02/06/2014

J'ai vu la vidéo. C'est le début d'une nouvelle Yougoslavie 1990 ... on avait pas cru ça possible en Europe mais il y a tant de psychopathes, juste au dessus des peuples, qui décident pour nous. Ou si on est pas d'accord, ils inventent mensonges sur mensonges, propagande à vomir, et bien des gens plongent dans cette m... et servent de lampistes pour ces pourris.

Écrit par : marasine | 03/06/2014

J'ai vu la vidéo. C'est le début d'une nouvelle Yougoslavie 1990 ... on avait pas cru ça possible en Europe mais il y a tant de psychopathes, juste au dessus des peuples, qui décident pour nous. Ou si on est pas d'accord, ils inventent mensonges sur mensonges, propagande à vomir, et bien des gens plongent dans cette m... et servent de lampistes pour ces pourris.

Écrit par : marasine | 03/06/2014

(Vidéo pour +18 )de "l’après" des bombardement :

http://www.youtube.com/watch?v=ofeZ-P_P0eA#t=29

ÂMES SENSIBLES NE PAS REGARDER !

Écrit par : ANNA | 02/06/2014

@ Fernandel,

D'après vous c'est quoi qui a pondu le nazisme, le fascisme et le communisme?

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2014

A l'heure ou le néoconservatisme et les nouvelles extrêmes droites peinent de plus en plus à se démarquer idéologiquement, inventer l'amalgame "nazisme = communisme" permet aux néoncons de tenter de s'immuniser contre tout rapprochement gênant.
C'est une falsification simpliste.

Écrit par : Pantagruel | 02/06/2014

@ D.J

"D'après vous c'est quoi qui a pondu le nazisme, le fascisme et le communisme?"

Vaste question que d'ailleurs n'a pas encore été résolue complètement. Mais vous qui avez la science infuse vous allez nous ouvrir les yeux, n'est-ce pas?

Merci mille fois d'avance pour votre générosité.

Écrit par : Fernandel | 03/06/2014

Le consensus européiste fait taire les Suisses.

Justement, c'est là où la Suisse manque terriblement à sa neutralité et à ses valeurs morales sur les droits fondamentaux. Elle n'est que membre
Requérir le gel des avoirs de Kolomoïsky.

observateur à l'ONU. la Suisse peut s'adresser à la Cour Européenne des Droits de l'Homme, ou simplement saisir le Procureur de la Confédération. La société civile suisse, des partis politiques, des associations de défense des droits, "La Suisse Sans Armée" , tous peuvent déposer une plainte auprès de lui!
Les Citoyens Suisses peuvent lancer une pétition à cet effet et expliquer à leurs concitoyens qu'il est contraire à la morale du pays que d'accepter une personnalité qui vole son pays et qui organise depuis le sol suisse des activités de crime contre l'humanité en l'occurrence contre son peuple.

Je ne connais pas encore de pays où les bombardements auraient amené la démocratie. En Ukraine, elle a amené une junte militaire nazie qui ne cesse de s'en prendre aux opposants politiques et à ceux qu'elle soupçonne d'avoir des opinions différentes d'elle, j'appelle cela du génocide, du nettoyage ethnique, social et culturel.

Etonnant! Ceux qui prônent chez nous la liberté d'expression, le droit à la diversité et le pluriel en toute chose, se cloîtrent dans le plus pur silence. Les complices du crime de sang, jamais n'ont été aussi près de nous qui ne se démasquent!

Incroyable le courage de Kiev: il lui a fallu attendre d'être aidée de la plus grande puissance planétaire et des 28 pays de l'Union Européenne pour passer au crime de grande ampleur. Sans cet appui massif, Kiev n'avait pas osé sortir son nez. Sa caractéristique: frapper dans le dos, par surprise, à plusieurs, en horde contre quelques individus ou bombarder depuis le ciel pour ne pas subir une contre-attaque ou le simple réflexe de résistance de la part de la victime.

J'ai connu des légionnaires d'origine allemande, britannique, tchèque, italienne... Ils en ont gardé des traumatismes profonds et retournent leur violence contre leurs propre épouse et enfants. Certains d'entre eux disent qu'ils regrettent ensuite ces accès incontrôlés, ils se reconnaissent comme malades (aujourd'hui on envoient ces malades tuer tous azimuts. dixit l'atteinte à l'intégrité physique) Certains disent que s'ils tuaient un civil c'était déjà assez grave à tous points de vue. Ils étaient martialement punis parce que le code militaire le leur interdisait. Non armés, les civils n'étaient pas un danger pour les militaires.
Il y avait encore un code militaire. Il y avait quelques règles respectées.

L'impunité requise pour les criminels: une pathologie chez les gens investis de pouvoirs étatiques semble désormais faire norme jusqu'au plus profond du consensus démocratique.
C'EST EXTRÊMEMENT INQUIÉTANT.

L'idéologie du carnage quotidien pour faire disparaitre l'indésirable est un phénomène assez récent qui émane directement des nouvelles guerres secrètes et couvertes et de l'autorisation de tuer n'importe qui, n'importe quand par n'importe quel moyen et dans n'importe quelle circonstance.
N'est-ce pas qu'Obama a fait école avec sa liste de personnes et personnalités à éliminer par leur suppression physique.

Écrit par : Beatrix | 03/06/2014

@ marasine

"C'est le début d'une nouvelle Yougoslavie 1990 ... on avait pas cru ça possible en Europe mais il y a tant de psychopathes, juste au dessus des peuples, qui décident pour nous."

Entièrement d'accord avec vous.

Écrit par : Kat Gummi | 03/06/2014

Un lien qui vous surprendra:

Voici les nouvelles recrues en Ukraine ! (Traduit par Bing)

Oleg Demynovich‎Анти - Євромайдан
Вот такие новобранцы в Украине!

Écrit par : Patoucha | 03/06/2014

" A l'heure ou le néoconservatisme et les nouvelles extrêmes droites peinent de plus en plus à se démarquer idéologiquement, inventer l'amalgame "nazisme = communisme" "

Ci-dessous une citation qui n'est ni du front de gauche ou de lutte ouvrière mais bien du chef du parti nazi Goebbels.

Nous sommes socialistes [...] nous sommes ennemis, ennemis mortels de l’actuel système économique capitaliste avec son exploitation de celui qui est économiquement faible, avec son injustice dans la redistribution, avec son inégalité des salaires [...] Nous sommes décidés à détruire ce système coûte que coûte [...] L’État bourgeois est arrivé à sa fin. Nous devons former une nouvelle Allemagne [...] Le futur, c’est la dictature de l’idée socialiste de l’État [...] être socialiste signifie soumettre le Je au Tu ; le socialisme signifie sacrifier la personnalité individuelle au Tout. (Joseph Goebbels)

http://www.wikiberal.org/wiki/Nazisme

Du reste je voit mal des anti-socialiste appeler leur parti " parti national-socialiste des travailleurs allemands. Le fascisme est quand à lui issue des mouvements d'extrême gauche italienne.

Faudra bien un jour admettre que le socialisme est mère de tout les totalitarismes que se soit le nazisme, le fascisme ou le communisme.

D.J

Écrit par : D.J | 03/06/2014

« Faudra bien un jour admettre que le socialisme est mère de tout les totalitarismes que se soit le nazisme, le fascisme ou le communisme. »

Vous avez oublié de citer le neoconnisme. Et voilà une réponse aussi simpliste et idiote que celle que vous nous proposez. Pantagruel a raison, vous ne supportez pas que les courants qui vous tenez en adoration soient si comparables à l’extrême droite. Donc il vous faut vous trouver une explication bidon qui vous rassure. Mais jouer à l’autruche ne rassure jamais, donc il est toujours plus judicieux d’ouvrir les yeux pour regarder la réalité en face et le cas échéant assumer sans hypocrisies ses affections et ses amours.

Écrit par : Fernandel | 04/06/2014

"Faudra bien un jour admettre que le socialisme est mère de tout les totalitarismes que se soit le nazisme, le fascisme ou le communisme."

C'est un voeu pieux contredit par les faits et les historiens.
Avez-vous lu Kershaw et Fest qui font autorité en la matière et qui rejettent catégoriquement ces élucubrations ? J'en doute fort.

Vous évitez soigneusement de dire que les répères de l'extrême-droite ont évolué depuis les années 30. L'islamophobie a remplacé l'antisémitisme dans la logique du bouc-émissaire nécessaire à tout totalitarisme.
Les mouvances de la nouvelle extrême-droite européenne se retrouvent sur des valeurs comme le repli identitaire, l'opposition au mariage gay, à l'avortement, l'islamophobie. Ils peuvent être étatistes ou néolibéraux sans que cela n'affecte leur rhétorique totalitaire.

Écrit par : Pantagruel | 04/06/2014

Les commentaires sont fermés.