18/06/2014

Temps présent, l'enfer est russe

images?q=tbn:ANd9GcQagM1yuUyh1R0jIeRRPy290lPwoqTwb7q38cg7tVC-rXNko1j6

 

Ce 17 juin, deux journalistes russes, ont été tués dans la région de Lugansk suite à l'attaque massive de zones ne contenant aucun objectif militaire. 

Pendant ce temps-là, l’émission « Temps présent » de la RTS qui a su, en son temps, parcourir en long et en large, la demeure du président destitué Ianoukovitch pour en montrer le faste à ses téléspectateurs, préfère, jeudi prochain, traiter de « l’enfer des homosexuels en Russie ».

Au moment où sévit une sanglante guerre civile dans l’Est de l’Ukraine, il va de soi qu’un reportage sur « l’enfer des homosexuels en Russie » est d’une actualité brûlante.

Alors que les victimes de la région de Donetsk sont des civils tombés sous les assauts de milices armées financées par un « résident genevois »*, force est de constater qu’une émission de la Radio Télévision Suisse romande ne se sent pas concernée.

 

http://www.courrierinternational.com/article/2014/06/17/d...
 
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/ce-genevois-qui-gouverne-en-ukraine.html
 

Commentaires

Merci Hélène de ce billet !

"...17 juin, deux journalistes russes, ont été tués dans la région de Lugansk suite à l'attaque massive de zones ne contenant aucun objectif militaire.
Pendant ce temps-là, l’émission « Temps présent » de la RTS vous sort un reportage sur « l’enfer des homosexuels en Russie » ..."

J'ai envie de dire : P...... de M....... !

Je ne vise personne, mais je suis sure qu'il aura des commentateurs ici, pour s'insurger de mon orthographe, ou de la tournure incorrecte des phrase, ou de mon agressivité, ou d'utilisation des gros mots, ou de manque de la courtoisie et de bonne éducation. Il y aura surement ceux, qui viendrons nous raconter leur enfance ou l'enfance des autres, au lieu d'admettre qu'ils sont des complices silencieux de la guerre civile en Ukraine de l'Est, car c'est leur gouvernements respectives QUI SOUTIENNENT et FINANCENT le nouveau "démocrate" fraichement élu en Ukraine après le coup d’État fomenté et financé par les USA...

Écrit par : ANNA | 18/06/2014

Oui Anna nous sommes d'accord: Le livre de l'inspirateur des Us , Brzezinski ("le grand échiquier" aide à comprendre la fixation que les US font sur certains pays du MO dont les chefs ne sont pas (n'étaient pas, pour Khadafi) des valets. Et l'Ukraine est un point nodal pour leur conquête de la suprématie mondiale.
Exemple: pourquoi Khadafi a-t-il été assassiné? c'est là: http://blogs.mediapart.fr/blog/jocegaly/140614/pourquoi-kadhafi-t-il-ete-assassine

Écrit par : jocegaly | 19/06/2014

“La violence dont sont victimes les journalistes en Ukraine atteint des niveaux sans précédent, souligne Johann Bihr, responsable du bureau Europe de l’est et Asie centrale de Reporters sans frontières. Nous appelons encore une fois les belligérants à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les journalistes, comme les y oblige le droit international et notamment la résolution 1738 du Conseil de sécurité des Nations unies.”

http://fr.rsf.org/ukraine-un-quatrieme-journaliste-tue-en-17-06-2014,46462.html?utm_campaign=RSF&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

J'habite en Russie!Il n'y d'aucune homophobie ici!!!!!!!!! C'est un mensonge de la presse occidentale!

Écrit par : Katia Narowska | 18/06/2014

Je ne suis pas sûr, chère Madame, que les associations luttant contre l'homophobie soient du même avis que vous.

Écrit par : Michel Sommer | 18/06/2014

Cher Monsieur. Vous vus méprenez sur le contenu du billet d'Hélène... Et puisque vous vous hasardez de comparer ce qui, somme toute, est incomparable, permettez moi de vous dire qu'il ait plus qu'un vaste océan entre la lutte contre l'homophobie et une épuration ethnique qui se déroule sous nos yeux - programmé dans le but de laisser tout simplement champ libre à Schell et à Chevron pour l'exploitation du gaz de schiste sur les territoires ainsi dépeuplées... Même Hitler n'aurait imaginé une telle trouvaille. Quoique le précèdent a bien eu lieu également sous nos yeux au Kosovo où désormais est installé une ville-base de l'Otan. Et là bas, ils sont allés encore plus loin dans l'ignominie - couvrir le business mafieux mais lucratif de ventes d'organes prélevés sur des femmes, enfants, jeunes gens. A vif ! Réfléchissez donc avant de prendre mouche. Bien à vous. Xénia

Écrit par : Xénia | 18/06/2014

Monsieur Sommer, le propos de mon billet n'est pas l'homosexualité.

Merci de ne pas le détourner.

Le propos est le choix d'actualité pour une émission qui semble concerner le "temps présent".

Et si vous lisez aussi avec attention mon sujet, vous comprendrez que j'évoque une précédente émission que "Temps Présent" avait consacrée à l'Ukraine.

Il semble que désormais ce pays et ses autorités ne l'intéressent plus.

Voilà, le propos.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

Pour traiter des lois homophobes en Russie, il aurait été juste, à mon avis, de faire un constat au niveau mondial.

Ce reportage, toujours à mon avis, n'est rien d'autre qu'un faux procès fait à la Russie, mais aussi à Vlad Putin lui-même.

Sed Lex, Dura Lex, disait les romains, à leur époque, mais il me semble qu'aujourd'hui il est de mise de contester les lois mises en place.

Ce matin, le Conseil National débat sur la déductibilité des amendes des banques.

J'aimerais juste rappeler que les banques ayant fait de gros profits avant ces amendes ont payé des impôts et des salaires.

En ce moment, on devrait aussi prendre en compte les amendes.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 18/06/2014

Je ne détourne rien du tout; Madame. C'est vous, me semble-t-il, qui mettez dans la balance de la RTS/Temps présent l'Ukraine et l'homophobie en Russie.
Je dis simplement qu'on peut voir les choses sous un angle différent du vôtre. Et d'ailleurs, l'homophobie fait partie du "temps présent", hélas.

Quant à la déductibilité des amendes pour les banques suisses de M. V. Dimitrescu, je peine à voir le lien qui existe entre elles et l'Ukraine.
Enfin, on dit "Dura lex, sed lex", détail qui aura échappé à M. Dimitrescu, ce dont on ne saurait, évidemment, lui tenir rigueur.

Écrit par : Michel Sommer | 18/06/2014

Monsieur Sommer, encore une fois, le sujet de mon propos est de pointer une actualité qui ne fait pas le "présent" d'une émission qui n'en porte que le qualificatif dans son intitulé.

Mais ladite émission, par contre, a su montrer à son public ce qu'il en était d'un président désormais déchu et dont les avoirs ont été gelés.

Le milliardaire qui finance les milices qui tuent des journalistes, des femmes et des enfants vit à Genève. Ses avoirs sont au bénéfice d'un forfait fiscal.

Merci de rester dans l'actualité du sujet qui ne concerne pas l'homophobie.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

"Et d'ailleurs, l'homophobie fait partie du "temps présent", hélas."
Du Michel Sommer pur sucre. Aujourd'hui, si vous ne faites pas partie du lobby homosexuel, pas de position dirigeante, pas de travail, rien. Cette société se dirige tout droit vers la domination des femmes, et pour cela l'homosexualité est un vecteur de pouvoir très puissant. Les mâles blancs sont inutiles, tel est le leitmotiv...

Écrit par : Géo | 18/06/2014

M'attaquer semble être le jeu favori de certains commentateurs de la plate-forme de la "Tribune de Genève".

Est-ce pour mieux faire avancer le schmilblick ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 18/06/2014

"M'attaquer semble être le jeu favori de certains commentateurs de la plate-forme de la "Tribune de Genève". Est-ce pour mieux faire avancer le schmilblick ?"

Pauvre chou... pauvre Calimero...

Et 100% d'accord avec vous, Géo. Si tu dis aujourd'hui que t'aimes pas les pédérastes, tu es considéré comme un criminel.
Je le dis, "j'aime pas les pédérastes", et pourtant je suis pas criminel : la preuve, j'en casse pas, du pédéraste.

Et d'accord avec vous, Madame Richard-Favre. La principale préoccupation des medias devrait être de faire connaître la vérité, avec les priorités en urgence.

Que les homosexuels se fassent taper dessus lorsqu'ils défilent en Russie, c'est un risque qu'ils ont choisi de prendre. Ils peuvent se laisser aller à leur masochisme aussi longtemps qu'ils le souhaitent, rien ne viendra changer la mentalité russe profonde, celle des gens qui sont orthodoxes, qui ont des valeurs familiales et sociétales solides, d'une longue tradition.

Il serait donc bien préférable pour la crédulité des intervenants de Temps présent d'aller sur le terrain de la guerre, plutôt que sur celui des amours décadentes.

Écrit par : Keren Dispa | 18/06/2014

Keren Dispa ... un de plus contre moi ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 18/06/2014

http://www.youtube.com/watch?v=AhIOzgcsjBs

Écrit par : polo | 18/06/2014

"Que les homosexuels se fassent taper dessus lorsqu'ils défilent en Russie, c'est un risque qu'ils ont choisi de prendre. Ils peuvent se laisser aller à leur masochisme aussi longtemps qu'ils le souhaitent, rien ne viendra changer la mentalité russe profonde, celle des gens qui sont orthodoxes, qui ont des valeurs familiales et sociétales solides, d'une longue tradition."

...Et dire que vous me demandez de rester dans le sujet qui concerne l'Ukraine. Le paragraphe ci-dessus est parfaitement scandaleux. Remplacez homosexuels par Russes et Russie par Ukraine et vous me direz s'il y a une différence !

Quant à Géo, j'aime bien quand il me tresse des couronnes de compliments !

Écrit par : Michel Sommer | 18/06/2014

Monsieur Sommer,

Pour en revenir au sujet, vivez-vous en Suisse? Et si oui, êtes-vous fier de compter parmi vos compatriotes, un résident genevois qui tire sur son peuple en Ukraine?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

Je constate que vous ne répondez pas à ma question et que vous vous contentez d'en poser une autre !

Et j'en profite pour répéter que les propos de Keren Dispa sont totalement inacceptables. Et que cette personne soit suisse ou autre chose n'a aucune importance : je ne peux vraiment pas en être fier.

Écrit par : Michel Sommer | 18/06/2014

En Ukraine ON TUE !
Et vous nous faites chier avec l'homophobie en Russie !
Le sujet est l'UKRAINE !
Pourquoi, il n'y a pas d'homophobie en Ukraine ?

Kiev, une manifestation anti-LGBT devant le bâtiment, abritant la commission de UE :

http://storage1.censor.net.ua/images/4/5/f/7/45f7f91e30641af12dde0211dbf1d8d4/640x427.jpg

Irina Farion, une députée de la Rada (le parlement ukrainien), membre du parti "Svoboda" dit :
"Ce sont des gens malades, ils ont besoin de se faire soigner..."
http://glavred.info/politika/farion-o-gey-parade-lechit-ih-nuzhno-249962.html

Kiev, une manifestation contre la légalisation de l'homosexualisme :
http://kontrakty.ua/photoday/2023/2/

24.06.2013 Le Conseil de l'Europe envisage d'adopter une résolution condamnant l'Ukraine a cause de ses discriminations fondées sur l'orientation sexuelle :

http://mignews.com.ua/sobitiya/inukraine/316391.html

Écrit par : ANNA | 18/06/2014

Temps présent :

http://www.youtube.com/watch?v=1_axyFIUQuc

http://www.youtube.com/watch?v=5e6LSIQamKw

Écrit par : ANNA | 18/06/2014

"Remplacez homosexuels par Russes et Russie par Ukraine et vous me direz s'il y a une différence !" oui, il y en a une, mais le bon usage me laisse penser qu'il n'est pas opportun de la citer ici. Je vous laisse méditer. Un indice : "la langue" (pas le verbe, non, mais l'organe).

Écrit par : Keren Dispa | 18/06/2014

Je donne ma langue au chat.

Écrit par : Michel Sommer | 18/06/2014

Je suis impatient de connaitre les chiffres de l'audience de cette émission, en pleine Coupe du Monde de football.

J'aimerais beaucoup connaitre le nombre de ceux qui s'y sont intéréssé(e)s.

Je trouve dommage que la RTS et "Temps Présent" diffusent ce reportage à ce moment précis de l'Histoire.

Je trouve que la RTS se couvre chaque jour un peu plus de ridicule, mais comme il ne tue pas, se n'est pas si grave, tout compte fait.

Ce n'est pas pour demain que nous aurons droit à de la neutralité, une présentation des faits et non pas comme c'est le cas maintenant, un parti pris pour un certain camp.

Le prêt-à-penser politiquement correct, mais aussi dicté par d'autres intérêts, bien plus obscurs, est déplporable.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 18/06/2014

Victor-Liviu Dumitrescu,

Ce moment, justement, n'est pas aléatoire.

L'Occident, qui a tant soutenu l'Ukraine et sa démocratie nouvelle qui autorise à tirer sur son peuple, est sans doute mis mal à l'aise.

Dans ce cas, rien de plus opportun pour contourner l'actualité que de diffuser au public de quoi maintenir la pression sur ce pays qui ne doit pas apparaître sous un bon jour, la Russie donc.

Quant au titre de l'émission, il suffit de le copier-coller sur la barre de recherche de Google pour découvrir l'ensemble de ses diffusions.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

Temps présent :

Kramatorsk 18.06.2014

Les corps déchirés d'une femme et d'un homme après le bombardement dans la même rue :

http://www.youtube.com/watch?v=UWVdB_AiFt8

vidéo pour les +18 (âmes sensibles ne pas regarder ! possible suppression de cette vidéo dans quelques jours)

Écrit par : ANNA | 18/06/2014

Ceux qui s'autorisent à croire qu'ils peuvent faire une pression quelconque sur Vlad Putin et la Russie, se trompent.

Je suis sûr qu'avec le temps et la dé-classification des archives secrètes de divers états, nous allons (si nous sommes encore vivants) découvrir qu'en fait les uns font le jeu des autres, tout en étant partie prenante et donc consentante.

Pourquoi la Russie et Gazprom demandent le remboursement se chiffrant en milliards des livraisons en gaz ?

Cette histoire est louche.
Louche parce que l'alliance entre la Russie et la Chine au Conseil de sécurité de l'O.N.U. au sujet de l'intervention militaire en Syrie, pour arrêter le massacre de ce peuple par un dictateur, ne peut pas ne pas être une raison plausible dans ce bras de fer manifeste engagé contre les U.S.A.

C'est un scandale que les populations civiles paient un prix aussi lourd en vies humaines, pour des querelles politiciennes et géostratégiques.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 18/06/2014

L'horreur, Anna.

Oui, le temps présent semble plus absent qu'autre chose, dans ces medias si prompts à dénoncer toute violation de droit humain.

Voici encore un article pour qui aurait besoin de savoir que plus de 100.000 réfugiés sont arrivés d'Ukraine en Russie.

http://www.lecourrierderussie.com/2014/06/refugies-slaviansk-kiev/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

Donetsk, aujourd'hui une manif des mineurs ("gueules noirs") contre la junte de Kiev, les manifestants crient "non a la guerre" "non a l'OTAN", "arrêtons le "Pravii Sector" :

http://www.youtube.com/watch?v=6HfOeWgeWBA

Écrit par : ANNA | 18/06/2014

Monsieur Sommer,

Vous me reprochez de ne pas avoir répondu à une question alors que vous n'en posez aucune mais reprenez partie d'un commentaire.

En réponse au vôtre donc, déposé un peu plus haut, je constate une fois encore votre difficulté de lecture doublée d'un art de détourner les sujets et l'attention.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

"Que les homosexuels se fassent taper dessus lorsqu'ils défilent en Russie, c'est un risque qu'ils ont choisi de prendre.(...)"

J'ai ensuite écrit ce qui suit :
"Remplacez homosexuels par Russes et Russie par Ukraine et vous me direz s'il y a une différence !"

Ce n'est pourtant pas si difficile à comprendre.

Je constate en outre que mes commentaires ne sont pas très appréciés, ce dont je me moque complètement et que certaines insanités cités par d'autres n'entrent pas vraiment dans la charte de la TdG. Dommage.

Écrit par : Michel Sommer | 18/06/2014

@Anna je suis de votre avis,trop c'est trop ! ça tourne carrément à l'obsession sexuelle.
Laquelle chez nombre de politiciens se devine aussi car depuis la fermeture des maisons de plaisir et les nombreux réglements des hyper féministes envers les dames dites de mœurs légères jamais autant de mot féminins n'auront été employés.Taxes,augmentations,initiatives etc
En cherchant à parfaire un monde selon leurs propres critères d'hyper-maniacodépressifs ils sont entrain de créer un monde encore plus chaotique réservé aux jeunes de demain qu'ils prétendent vouloir protéger
Il régne une incohérence comme jamais égalée depuis la fin de la guerre

Écrit par : lovsmeralda | 18/06/2014

Monsieur Sommer,

Votre commentaire, vous l'avez publié en réponse directe au commentaire de Keren Dispa. Si question il contient, à Keren Dispa d'y répondre donc.

Pour ma part, je vous ai invité à revenir au sujet traité ici.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/06/2014

"Et j'en profite pour répéter que les propos de Keren Dispa sont totalement inacceptables."

Keren Dispa pense pouvoir raisonnablement vous conseiller la lecture d’Épictète.

"Souviens-toi que ce n'est ni celui qui te dit des injures, ni celui qui te frappe, qui t'outrage ; mais c'est l'opinion que tu as d'eux, et qui te les fait regarder comme des gens dont tu es outragé. Quand quelqu'un donc te chagrine et t'irrite, sache que ce n'est pas cet homme-là qui t'irrite, mais ton opinion. Efforce-toi donc, avant tout, de ne pas te laisser emporter par ton imagination ; car, si une fois tu gagnes du temps et quelque délai, tu seras plus facilement maître de toi-même."

Écrit par : Keren Dispa | 18/06/2014

Poutine : les gays peuvent se sentir sereins en Russie
http://diamantageperlant.blog4ever.com/poutine-les-gays-peuvent-se-sentir-sereins-en-russie

Écrit par : marasine | 18/06/2014

pour les russophones :
http://www.youtube.com/watch?v=efMosh4xCow#t=117

Écrit par : ANNA | 19/06/2014

Temps présent (+18):

Après les bombardements

https://pbs.twimg.com/media/BqjkXCaIcAARtQu.jpg

Александр Коц ‏@sashakots 16 мин.
Арсений (ему на самом деле было 4 года) умер минувшей ночью, в 2 часа. Врачи боролись за его жизнь более пяти часов. А малыш все таки умер.

Écrit par : ANNA | 20/06/2014

Mais pourquoi les médias occidentaux ne montrent pas ces images? C'est pourtant la réalité, ou alors n'y en a t-il qu'une pour les marchands de journaux, celle de l'injustice?

Écrit par : Keren Dispa | 20/06/2014

C'est fascinant. Le Donbass est l'objet d'une épuration ethnique opérée par des gangsters, sur l'ordre des USA et dans le silence complice de tous les médias occidentaux, et tout ce qui intéresse les gens, c'est l'homophobie des Russes. a croire que la seule population qui compte à la surface du globe, c'est celle des homosexuels. J'ai vécu 16 ans là bas, et j'ai vu dans les shows télévisés ou chez mon coiffeur des homosexuels spectaculaires qui n'avaient pas l'air trop brimés; si c'est tout ce qui peut faire réagir le public occidental.

Écrit par : Laurence Guillon | 20/06/2014

Laurence, en fait, ce sont les médias qui impriment des bêtises et des absurdités. Les gens réagissent plus ou moins bien, j'ai dans mon entourage des pro-russes et des anti-russes, j'évite désormais toute discussion avec eux, tout comme sur un autre sujet, la religion.

Il est des choses dont il ne vaut mieux pas débattre.

En revanche, il est inadmissible que les médias occidentales - pour la plupart - ne relatent pas les faits tels qu'ils le sont réellement sur le terrain.

C'est un crime que de transmettre de fausses informations, et c'est exactement ce qui arrive. Heureusement que la Vérité finira par triompher.

Écrit par : Keren Dispa | 21/06/2014

Les commentaires sont fermés.