25/07/2014

"Le Monde", l'immonde

4458982_3_6036_ill-4458982-50ff-778465_93734312fa5580e11a3249532b71f07e.jpg

A Varsovie, le 14 juillet. Alik Keplicz/AP photo publiée par "Le Monde" de ce 24 juillet 2014

 

L'arrogance de l'Union Européenne vis-à-vis de la Russie aurait pu friser le ridicule si elle n'avait été et n'était encore liée à tant d'événements aussi tragiques que ceux qui se déroulent en Ukraine.

De retour de Simferopol et de Moscou, j'ai mesuré une fois de plus combien l'Occident s'égare dans sa manière de traiter la Russie.

La posture prise par la plus grande partie de la classe politique et médiatique occidentale dénote un ethnocentrisme qui va bien au-delà, désormais, de sa seule inculture.

Sa déconsidération ostensible de la Russie prend, en effet, une dimension criminelle dès lors qu'elle encourage un parti pris mensonger et falsificateur.

Mais que l'Union Européenne poursuive la voie tracée par ses alliés états-uniens et ce n'est plus la Russie de Poutine qui lui répondra.

C'est la Russie elle-même.

 

Commentaires

C'est bien regrettable.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/07/2014

"Mais que l'Union Européenne poursuive la voie tracée par ses alliés états-uniens et ce n'est plus la Russie de Poutine qui lui répondra.C'est la Russie elle-même."

Et tous les russes de la planète !!! Et tous ceux qui ont compris l'arnaque. Et tous ceux qui souffrent de l'arrogance et la cruauté des US, sur tous les continents.

Écrit par : marasine | 25/07/2014

L'occident est certes responsable de laisser faire et de relayer la médiocrité des Etats Unis.
Nous devons faire face à l'attitude détestable des nouveaux venus dans l'UE. Ces pays, Pologne, Pays Baltes ont très clairement un compte à régler avec le successeur de l'URSS. L'image présentée attribue même à la Russie les fautes de l'Allemagne qui se trouve ainsi blanchie car devenue un eldorado.
L'UE est irresponsable en laissant monter voire en favorisant cette émergence néo-nazie. L'Ukraine en est le premier exemple visible mais la Lettonie et ses frères Baltes comportent un noyau néo-nazi extrêmement dangereux que personne ne peut ignorer. Dans ces pays, les russophones se cachent et ont peur.
Les USA utilisent ce filon et jouent les apprentis sorciers. L'UE devrait réagir de toute urgence car ces milices n'ont rien à voir avec un quelconque "Front National", c'est du "Secteur Droit" très puissant et non maîtrisable que les USA ne tolèreraient pas sur leurs frontières.

Écrit par : Olivier MONOD | 25/07/2014

Olivier Monod, tout à fait!

Malheureusement, distinguer la politique de l'Union Européenne de celle des Etats-Unis devient de plus en plus difficile...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 25/07/2014

Le peuple russe est épris de paix, son gouvernement est épris de paix.

Mais il est absolument et totalement HORS DE QUESTION que le peuple russe et que le gouvernement russe baissent leur pantalons!

JAMAIS la Russie n'a eu l'intention d'envahir qui que ce soit!

Mais JAMAIS la Russie ne laissera quiconque venir empiéter sur son territoire!

Les occidentaux ne doivent jamais oublier cet adage: "là où il y a la botte russe, c'est la Russie".

Et les occidentaux sont lentement en train de tenter de pousser les russes à chausser leurs bottes...

Écrit par : Keren Dispa | 25/07/2014

@ Olivier MONOD

"L'UE est irresponsable en laissant monter voire en favorisant cette émergence néo-nazie. L'Ukraine en est le premier exemple visible mais la Lettonie et ses frères Baltes comportent un noyau néo-nazi extrêmement dangereux que personne ne peut ignorer."
...
"L'UE devrait réagir de toute urgence car ces milices n'ont rien à voir avec un quelconque "Front National", c'est du "Secteur Droit" très puissant et non maîtrisable que les USA ne tolèreraient pas sur leurs frontières."

Merci Olivier Monod pour cette alerte très claire.
Au danger lancinant que représente ce néo-nazisme de l'Est de l'Europe, s'ajoute le danger d'une Union Européenne complètement irresponsable.

Il arrivera un moment où nous ne pourrons plus nous contenter de le dénoncer par nos gentils posts dans des blogs. Il nous faudra un jour sortir de l'ombre et de l'anonymat pour nous organiser et contrer ce fléau, physiquement nous rendre devant nos élus pour leur faire comprendre nos inquiétudes.

Le plus effrayant se vit actuellement déjà dans le silence général de nos classes politiques. Les organisations se sont mobilisées et continueront de se mobiliser pour protester contre les agressions d'Israël contre Gaza, mais elles ne soufflent mot ni ne s'indigne de ce qui se passe en Ukraine depuis le début de l'année. Ce sont ces bonnes gens qui font de la solidarité sélective qui me donnent des inquiétudes. Elles n'ont pas l'air de comprendre que les agressions de déstabilisation et de conquête meurtrières en différentes régions ont une même cause: tous esclaves et traités cruellement pour produire la richesse que le 1% de prédateurs confisque. Mais en attendant, nous aurons à subir notre anéantissement.

Écrit par : Beatrix | 26/07/2014

Les USA ancien grand grand pays, mais il y a bien longtemps.
Le grand tort de nos amis Américains n’est pas d’être américains. C’est d’être des crétins décérébrés qui préfèrent massacrer leur environnement comme celui des autres afin de faire perdurer un système de surconsommation de masse, absurde et déjà condamné.

Quelques infos sur ce pays à l'image de son président:

Sanctions anti-Russes:La position de Moscou soutenue au sein de l'OMC

http://lecontrarien.us6.list-manage.com/track/click?u=54fb71744bca4f72b722cf925&id=4d0162afce&e=6663824bf2

Les américains deviennent de plus en plus tarés, en Californie, ils peignent les pelouses à la peinture verte!

https://www.youtube.com/watch?v=wSG6KU2tBkg

New York : un immeuble avec une entrée pour les « pauvres » et une autre pour les « riches »

"Alors dans ce monde de fou, il y a encore quelques réminiscences de la raison, ainsi le « président de l’arrondissement de Manhattan a promis cependant qu’il mettrait son veto aux prochains projets semblables qui prévoit des entrées séparées – ce qui favorise la discrimination entre Américains –, rapporte le New York Post »."

Écrit par : Pierre NOËL | 26/07/2014

@Madame Richard-Favre merci pour cet article qui va remettre les pendules à l'heure du moins espérons le pour les plus agités qui n'ont que le mot guerre en bouche et qui essayent par tous les moyens d'en entrainer d'autres dans leur délire schizophrénique
Surtout qu'on sait maintenant qu'il existe un programme spécial trafique infos Tinyur 1 pour ne pas le nommer capable de changer toute une page WEB afin de pièger les naifs
très belle journée pour Vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 26/07/2014

"il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"

sur le blog de "hommes libres" j'ai posté cette vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=GR-DPrmyXvc

On y voit un marché dans une ville de Debaltzevo, en Ukraine, dévasté par les bombardements de l'armée ukrainienne. On y voit les ukrainiens qui parlent entre eux en ukrainien et en russe, et aussi a un moment donné on voit même une inscription en cyrillique...

mon post :
http://s017.radikal.ru/i420/1407/b4/9ff28c1569ed.jpg

mais non......

un intervenant me répond :
http://s002.radikal.ru/i200/1407/5f/299662bd76e2.jpg

le billet en question - "homme libre" (J.G.):
http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2014/07/23/mh17-enqueteurs-americains-reserves-258151.html#comments

*les gens en occident sont tellement abrutis par la propagande anti-russe, qu'ils ne veulent pas VOIR LA VÉRITÉ !

Écrit par : ANNA | 26/07/2014

@Anna ,De Gaules vivant dirait c'est le foutoir ! A croire que l'ONU ,l'OTAN et le Saint Siège se donnent la main pour brouiller tout le monde
Et c'est peut-être une période semblable à celle que nous vivons qui avait fait dire par le Général Guisan,Suisses en cas de doutes éteignez vos postes de radio et ne lisez plus les journaux
C'est une guerre psychologique entre médias ce qui a décidé de nombreux Helvètes à ne plus vouloir même écouter les infos à la TV

Écrit par : lovsmeralda | 26/07/2014

@ lovsmeralda

Vous avez sans doute raison, mais comment faire ? Ces mensonges ne sont pas anodines ! Ne voyez vous pas que les USA poussent les européens a déclencher la nouvelle guerre avec la Russie, ou tout le monde sera perdant, sauf les ricains, bien a l’abri derrière l'océan ?

Écrit par : ANNA | 26/07/2014

Extrait d'un article de Finkelkraut dans le Figaro de ce jour:
Dans un article publié en 2004 dans la revue Le Débat, l'historien anglais Tony Judt écrivait que «dans un monde où les nations et les hommes se mêlent de plus en plus et où les mariages mixtes se multiplient, où les obstacles culturels et nationaux à la communication se sont presque effondrés, où nous sommes toujours plus nombreux à avoir des identités électives multiples, et où nous nous sentirions affreusement gênés s'il nous fallait répondre à une seule d'entre elles ; dans ce monde, Israël est véritablement un anachronisme.» De même que Saint-Paul s'indignait du refus juif de la religion universelle, nos multiculturalistes voient Israël comme un obstacle ethno-national à la reconnaissance définitive de l'Homme par l'Homme.

Je ne vois pas très bien comment ce qu'on appelle ici l'Occident dont la configuration m'échappe et les frontières encore plus peut être qualifié d'ethnocentrisme. Quant à l'Europe, "ce petit cap d'Asie", selon la formule de Fernand Braudel, il est d'usage de dire qu'une partie de la Russie en fait partie. Et l'UE n'est ni un Etat, ni une nation; elle n'a pas d'armée mais elle a de nombreux chefs ce qui signifie qu'elle n'en a pas etc. Quant à la culture, elle n'appartient à personne, me semble-t-il; elle est diverse et, par nature, ouverte...

Écrit par : Casper Christian | 26/07/2014

Christian,

A chacun ses références.

Connaissez-vous la Russie?
Si oui, qu'en avez-vous compris?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/07/2014

- « Ces pays, Pologne, Pays Baltes ont très clairement un compte à régler avec le successeur de l'URSS. »

Normal. Le 20ème siècle a connu tellement de boulversements.
Il y a encore un nombre inimaginable d'albums de famille avec des photos de disparus, déportés, spoliés, évincés depuis la 1ère guerre mondiale, dont des survivants peuvent encore témoigner aujourd'hui, avec des vraies histoires de vie quotidienne, à leurs petits- ou petits-petits-enfants pour expliquer la misère, l'aigreur, l'adversité, l'injustice, l'arbitraire, des rêves, même simples, volés, des carrières brisées, qu'ont connu leurs parents et leurs grand-parents à un ou plusieurs moments de leur vie.

Rapellons aussi que cela n'est pas le fait des familles seules, mais aussi de l'église et de l'état qui contribuent à faire vivre la mémoire des malheurs d'un peuple.

Ce n'est que, parce que l'empire Britannique a entrepris sont propre démantèlement, par la voie de retraits négociés réussis (cela dépend aussi d'où, p.e. d'Irlande où le contentieux est particulièrement douloureux, remontant jusqu'àux famines des années 1850), que le Royaume-Uni n'est pas l'objet d'un ressentiment aussi fréquemment évoqué.

Pour tourner la page, il ne suffit pas que l'opresseur change de nom ou quelques frontières. Il doit changer son référentiel culturel, sa politique, et ses projets de société pour ne plus rappeller l'agresseur, l'envahisseur, la menace qu'il a été et dont les gens sont capables de transmettre l'image de génération en génération.

Écrit par : Chuck Jones | 27/07/2014

Merci Hélène, ce court billet met/remet les points sur les "i".
Oui, il est urgent que l'Union Européenne arrête d'être molle, voire lâche.
Bonne journée.

Écrit par : colette | 27/07/2014

Ces mots de vous, Colette, me touchent infiniment.
Merci.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/07/2014

Hélène,

Je crois connaître l'histoire politique (il s'agit bien ici de politique) de ce pays disons depuis Pierre Le Grand jusqu'à l'implosion (il s'agit bien d'une implosion, n'est-ce pas?) de l'URSS. Les séquelles de cet événement s'effaceront lentement. C'est ce que j'ai ressenti en Pologne, dans les pays baltes, en Hongrie etc.qui ont été plus demandeurs de leur adhésion à l'OTAN que les EU qui trouvent lourd le fardeau d'assumer leur engagement d'assistance militaire aux pays-membres de l'UE. Mais, l'UE est adepte du "soft power";on peut écrire-voir ci-dessus- qu'elle est "molle", mais c'est reconnaître qu'elle est faible, ce qui est exact car elle est divisée.
Plus largement, il est piquant de constater que l'ethnocentrisme sévit un peu partout dans le monde à l'époque de la mondialisation et de la révolution numérique.
Je reviens d'Iran dont on dit tant de mal dans nombre de médias. La réalité est beaucoup plus complexe qu'on ne l'écrit. Alors utiliser un référentiel du type:" le bien est là, le mal est là" est un peu pauvre, surtout en politique.Mais,certain(e)s peuvent préférer militer pour une cause et revêtir l'uniforme du croisé,du soldat...

Écrit par : Casper Christian | 27/07/2014

@ lovesmeralda: "Surtout qu'on sait maintenant qu'il existe un programme spécial trafique infos Tinyur 1 pour ne pas le nommer capable de changer toute une page WEB afin de pièger les naifs "

c'est exact, et c'est assez puissant: en 2 minutes, on change totalement le sens:

voyez:
http://tinyur1.co/Ni6f5

l'original:
http://www.20min.ch/ro/

Écrit par : Keren Dispa | 27/07/2014

Christian,

Vous aviez décidé il y a quelques mois de vous détourner de mon blog, vous y voici de retour, soit.

Si c'est pour venir nous apprendre que sur place, on mesure la complexité d'une situation et d'un pays, en l'occurrence celui dont vous revenez, l'Iran, merci mais dans ce cas vous avez soit un sérieux problème de lecture, soit l'envie, une fois encore, de venir nous donner des leçons. Car je ne sais pas comment les termes de rmon sujet vous sont parvenus mais il me semble avoir écrit d'où je revenais moi-même.

Mes études de russe, par ailleurs, m'ont donné d'étudier l'histoire de la Russie depuis ses origines jusqu'aux temps modernes, l'histoire de sa littérature, de sa musique, de ses beaux-arts, etc., Quant à mes
séjours en ex-URSS et en Russie, ils m' ont permis de multiples échanges avec toutes sortes de personnes et de milieux.

Si vous n'êtes capable, ici, que de venir vous positionner en censeur et en juge, bien vous en prenne.
Vos propos, cependant, n'apportent rien de constructif.

Car un débat contradictoire est enrichissant. Mais avec vous, on en est loin.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/07/2014

Hélène,

Il est très rare que je n'arrive pas à me faire entendre et, quand cela arrive, il est toujours possible de s'expliquer.Ce n'est pas le cas.
Vous m'aviez questionné de façon qui se voulait désobligeante car vous savez tout de la Russie que vous aimez et admirez plus que tout (ce que votre commentaire me confirme) en me demandant ce que je savais de la Russie. J'ai été tenté de vous répondre: que savez-vous des EU et de l'UE, entre autres? Mais je suis courtois.Et sur ce point, et fort modestement, je crois en savoir beaucoup plus que vous. Dès lors, il y avait là matière à un débat, constructif peut-être, mais vous avez préféré fermer la porte.
"Qui trop embrasse, mal étreint". Je continuerai néanmoins à me distraire, de temps en temps, à la lecture de votre blog où des vérités sélectives sont assenées avec une assurance "désarmante".

Écrit par : Casper Christian | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.