11/08/2014

Qui menace les Etats-Unis?

 

image.jpg


Qui menace les Etats-Unis?

C'est Mikhaïl Gorbachev qui avait posé la question lors d'une interview qu'il avait accordée en septembre 2013 à Darius Rochebin, journaliste vedette de la RTS.*

Et maintenant, dans le cadre de la crise ukrainienne, qui menace qui, tandis que des centaines de milliers de réfugiés affluent en Russie?

L'est de l'Ukraine est bombardé depuis des mois pas les forces loyalistes de Kiev.

Pendant ce temps-là, des gouvernants occidentaux s'excitent autour de sanctions à adopter à l'encontre d'une  Russie considérée de plus en plus comme l'ennemie à abattre.

Le 13 août prochain, les dénommés " 7 Sages" du gouvernement suisse se prononceront sur les mesures à adopter ou non vis-à-vis de la Russie.

Que l'esprit de réflexion domine leur décision, c'est ce que leur souhaitent bien des citoyens ou autres "habitants" de la Suisse, pour reprendre la formulation du Président Didier Burkhalter lors de sa célébration de la Fête Nationale du 1er août dernier.

 

* http://www.rts.ch/info/monde/5177337-pour-mikhail-gorbatc...


Commentaires

Nos sages comme des images, vont-ils plier aux exigences de l'Empire ?
Sans doute aucun, oui.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/08/2014

Obama!

Écrit par : Patoucha | 11/08/2014

La connerie dans son jus journalistique; c'est dans l'air ce soir: Poutine contre l'Europe! Qui sont les victimes de Poutine?....les agriculteurs français!?!?! (les bonnes questions on oublie ou alors on évite)

Une émission totalement dirigée, canalisée et dans l'arbitraire! Comme celle qui avait été diffusée sur la votation suisse du 9 février.

Franchement la presse c'est à bannir tellement ses partis-pris sont évident et très loin de toute objectivité!

Écrit par : Corélande | 11/08/2014

La Suisse a le c.. entre 2 chaises, Didier le mou saura-t-il choisir la politique de Poutine (le traître au Nouvel Ordre Mondial) ou la coalition des traîtres aux peuples (EU-US-Sionistes).... tout dépendra du mot d'ordre qu'il recevra d'en haut. Pas d'illusion pour cette fois encore. La Suisse utopique sent le vent tourner, et il pue.

Écrit par : marasine | 11/08/2014

Qui menace les états-unis? Dieu, Obama et leur bêtise. Celle-ci se compte en milliards de millions:

http://www.usdebtclock.org/index.html

Quant aux sept sages on n'aimerai bien savoir leur pedigree ainsi que leurs références culturelles. C'est quoi un sage et qui est sage?

Écrit par : Pierre NOËL | 11/08/2014

"Le degré d'arrogance détermine le degré de domination de ceux qui créent Dieu à leur propre image"...

Les USA, bouffis de suffisance, se détruiront tout seul.....

Écrit par : Roger | 11/08/2014

Le manque de collaboration avec Poutine est flagrant, ça ne date pas de 2014 mais depuis la guerre en Tchétchénie. L'occident était déjà aux ordres des monarchies pétrolières et leurs industriels.

A tort les dirigeants occidentaux l'ont écarté de la "famille." Le renard de l’Arctique a fait sans l'occident. Un petit rappel de l'histoire des relations de Poutine avec ses "partenaires" -faux-culs, et pro-islamistes.

Un petit rappel de l'histoire est nécessaire.

.../...

""Le virage pro-occidental de Vladimir Poutine

C'est vraiment avec Vladimir Poutine que vont disparaître les derniers vestiges de la guerre froide et que se confirme le rapprochement amorcé avec les puissances occidentales, non sans certains heurts.

La Douma ratifie le traité sur l'interdiction des essais nucléaires
avril 2000

Les Russes ratifient le traité Start II
Site des nouvelles de Radio-Canada, avril 2000

Poutine courtise Londres
Site des nouvelles de Radio-Canada, avril 2000

Malgré les divergences sur la question du bouclier antimissile et certaines tensions qui accompagnent le début de la présidence de Vladimir Poutine, l'heure est bientôt au réchauffement. Il faut dire que la Russie, affaiblie militairement autant qu'économiquement, n'est plus l'ours menaçant de jadis. Elle est désormais une force avec laquelle il faut compter, certes, mais qui a aussi besoin d'alliés.

Première visite de Poutine en Grande-Bretagne
Site des nouvelles de Radio-Canada, 2000

Le sommet russo-américain débouche sur deux accords militaires
Site des nouvelles de Radio-Canada, 2000

Rencontre sur la défense nucléaire à Moscou
Site des nouvelles de Radio-Canada, 2000

L'OTAN ACCUEILLE LA RUSSIE

En mai 2002, les dirigeants des 19 pays qui font partie de l'Alliance atlantique et le président russe, Vladimir Poutine, ont scellé à Rome la création du nouveau conseil conjoint OTAN-Russie.

Au sein du nouveau conseil, la Russie est désormais un partenaire égal aux autres (bien qu'elle ne soit pas membre de l'OTAN à part entière), un partenaire qui aura son mot à dire en matière de lutte contre le terrorisme, de désarmement, de gestion de crises et de coopération militaire.

Il s'agit d'un événement très significatif pour cet organisme, créé peu après la Deuxième Guerre mondiale dans le but de contrer la menace communiste. Alors que l'ancien ennemi devient un partenaire, les membres de l'Alliance atlantique entendent maintenant lutter ensemble contre le terrorisme.

Ce rapprochement s'est largement intensifié depuis les attentats du 11 septembre 2001. Le président Poutine, se plaçant délibérément dans le camp des forces « du bien », prône un rajeunissement des systèmes de sécurité, estimant que ceux qui existent actuellement sont désuets et qu'ils ont ouvert la porte aux attentats terroristes.

« J'ai vu dans l'âme de Vladimir Poutine. »

- George W. Bush (2001)

Collaboration accrue avec les États-Unis, donc, où l'on verra Poutine deviser aimablement avec Bush, mais aussi avec les grands de l'Europe, car cette dernière est pour Poutine le partenaire de choix, où l'on espère trouver investisseurs et débouchés tout en gardant une saine indépendance.

La guerre en Tchétchénie

Dans l'optique du 11 septembre 2001 et de ses retombées, Vladimir Poutine a beau jeu d'abattre ouvertement ses cartes dans le conflit tchétchène. Il amalgame les velléités d'indépendance de la région aux intentions terroristes d'un ben Laden. Poutine compte ainsi poursuivre une répression sans merci, au nom du bien. Il a maintenant lui-même son «axe du mal», reprenant la terminologie de son homologue américain.

« Il s'agit vraiment du front de la lutte contre l'extrémisme islamiste.[...] Nous sommes témoins de la constitution d'une internationale fondamentaliste, une sorte d'arc d'instabilité qui va des Philippines au Kosovo. »

Poutine rejette toute négociation avec les rebelles tchétchènes

« À ceux qui, par bêtise ou bien consciemment, par peur des bandits ou bien par tradition d'apaisement, continueront de nous inciter à nous asseoir à la table des négociations avec des assassins, je propose d'entrer en négociation avec ben Laden ou avec le mollah Omar. »

Printemps sanglant en Tchétchénie
Site des nouvelles de Radio-Canada, mars 2000

Vladimir Poutine refuse de rencontrer Mary Robinson
Le Kremlin est irrité par les rapports divulgués sur les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité commis en Tchétchénie, avril 2000

Poutine exclut toute indépendance de la Tchétchénie
Site des nouvelles de Radio-Canada, 2000

Nouvelle offensive des forces russes en Tchétchénie
Site des nouvelles de Radio-Canada, 2000

Le conflit s'enlise donc, mais les Tchétchènes veulent rappeler au monde que l'horreur continue et qu'elle les concerne. En octobre 2002, les forces gouvernementales russes prennent d'assaut un théâtre moscovite où un commando tchétchène retient en otages depuis 60 heures quelque 800 personnes. L'opération se solde par la mort de 118 otages, dont l'imense majorité a péri après avoir inhalé le gaz utilisé par les forces spéciales russes, et par le décès de 41 membres du commando, dont le chef, Movsar Baraïev.

D'ailleurs, la nature du gaz utilisé portera à d'intenses spéculations. Bien qu'à l'étranger la méthode d'intervention choisie ait été fortement critiquée, en Russie, la population a plutôt appuyé le choix du président dans ce dossier et sa popularité s'en est trouvée renforcée.

Extrait de notre dossier : La guerre en Tchétchénie

La guerre que mènent les Russes en Tchétchénie depuis 1999 ne ressemble en rien à une opération antiterroriste. Bombardant sans retenue des zones civiles, rançonnant les populations, pillant, violant et multipliant les exactions de toutes sortes sur leur passage, les forces russes ont plutôt l'air d'une armée d'occupation poursuivant une politique d'épuration ethnique. Et c'est spécifiquement cette guerre que la cinquantaine de terroristes du théâtre de la Doubrovka ont voulu transporter au cœur de Moscou afin de rappeler aux Russes et au monde entier la vraie nature des opérations antiterroristes de Moscou en Tchétchénie.

En résumé, dans ce nouvel ordre mondial en mouvance, la Russie de Poutine cherche sa place, entre démocratie et régime autoritaire. Le conflit qui menace d'éclater entre les puissances occidentales et l'Irak sera un test important de la nature et de la solidité des relations entre Poutine et les leaders des nations occidentales.""

Source blog de Vladimir Poutine: http://vladimir-poutine.skyrock.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 11/08/2014

C'est tout à fait stupéfiant comme les USA et leur vasal l'UE qui soutiennent activement militairement l'armée de Kiev dont le gouvernement est issu d'un coup d'état jugent illégale la volonté d'intervention de la Russie, même humanitaire, dans le Donbass alors qu'une grande purge de Russes est entrain d'avoir lieu dans cette région.

Et tout ça avec des médias occidentaux complètement taborniaux.

Heureusement que la presse n'est pas orientée dans nos régions c'est pas comme en Russie...

Écrit par : Nicolas Moser | 11/08/2014

les usa sont l'agresseur; LES USA ONT L AGRESSION DANS LEURS GÈNES QUE VIENNENT FAIRE LES USA EN UKRAINE à plus de 10 000 kms de leurs frontières? l UKRAINE EST ELLE LA FRONTIÈRE OUEST DE ÉTATS UNIS ou BIEN LA FRONTIÈRE OUEST DE LA RUSSIE? ils ont fomenté un coup d'état à kiev , renversé un président élu , ils bafouent la démocratie ;ILS ONT ENVAHI L UKRAINE,produisent des pogroms dans le DONBASS ,ONT PLACÉ UN BOUCLIER ANTI MISSILES AUX PORTES DE La RUSSIE MENAÇANT LA SÉCURITÉ Des POPULATIONS RUSSES et à présent cherche tout prétexte à déclencher une guerre désirée par leur gouvernement profond , leur complexe militaro industriel bancaire afin d'assouvir leur volonté de puissance et de domination du monde; c'est un pays en faillite qui compte sur la guerre planétaire comme seule issue à leur décadence programmée,les usa sont le pays du diable : leur seul endroit viable est l'enfer ; ce pays est la cause de toutes les violences , il faut expédier ce pays au delà d’Andromède.....UN ¨PETIT RAPPEL DE LEURS EXACTIONS seraient bien trop long : elles sont archi connu , une liste sans fin d'holocaustes (vietnamiens , iraki ,afghan, lybien, liban....) la liste est trop longue de leurs assassinats, de leurs guerres de rapines et de vols; c'est l 'embargo total que mérite ce pays de la part de TOUS LES AUTRES PAYS!

Écrit par : Bosondehiggs | 12/08/2014

Quelles menaces sont à attendre des USA?

http://www.voltairenet.org/article185021.html
Extrait:
"...En outre, les Anglo-Saxons ont prévu de paralyser la Russie de l’intérieur. D’abord en activant, via l’Émirat islamique (ÉI), des groupes terroristes au sein de sa population musulmane, puis en organisant une contestation médiatique lors des élections municipales du 14 septembre. Des sommes d’argent considérables ont été apportées à tous les candidats de l’opposition dans la trentaine de grandes villes concernées, tandis qu’au moins 50 000 agitateurs ukrainiens, mêlés aux réfugiés, sont en train de se regrouper à Saint-Petersbourg. La plupart d’entre eux ont la double nationalité russe. Il s’agit à l’évidence de reproduire en province les manifestations qui ont suivi à Moscou les élections de décembre 2011 —la violence en plus— ; et d’engager le pays dans un processus de révolution colorée auquel une partie des fonctionnaires et de la classe dirigeante est favorable."

La Maison Blanche et le Pentagone menacent le monde entier de chaos et de régression dans la violence et le sang.
Ouvrons grand les yeux. Disons à nos dirigeants de n'en pas avoir peur. C'est la peur qui désarme et qui rend faible. Il n'y a de superpuissance que ce que les autres le veulent. Déconsidérée, elle n'est rien.

Écrit par : Beatrix | 12/08/2014

Oui Corélande, l'ayant suivie, je dois dire que les questions, mais aussi les réponses étaient monumentales.

Mais l'inquiétude était, elle, bien forte.
Le point le plus important fut quand même exprimé.

Vlad Putin doit prendre des mesures impopulaires, pour corriger les erreurs de Boris Eltsine.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/08/2014

Madame, vous demandez QUI menace ... j'aimerais poser une autre question.
Par QUOI les USA se sentent menacés ?

Manque de pétrole ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/08/2014

J'affirme que les États-Unis d'Amérique ont prévu de faire d'une pierre deux coups.

Assassiner Putin politiquement pour introniser leur protégé, qui, tiens ! encore un; vit depuis sa libération en Suisse, comme Lénine à l'époque ...

Mikhaïl Khodorkovski avait des vues politiques, mais comme c'est un mafieux, un oligarque, ce qui plait aux américains, plus qu'il s'est emparé de Youkos, est l'Homme providentiel, pour s'accaparer le marché russe.
Et pas que.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ioukos

Vlad Putin est un patriote comme on en fait plus, il est un obstacle pour les yankees.
C'est un opposant à la perte de la Russie, c'est bien pourquoi les russes l'aiment.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/08/2014

Question du choix pour chaqun: confort moral ou un effort pour trouver un vrai interesse dans toutes les manipulations de l'opinion publique. Tot ou tard tout devient transparant. Mais le monde est petit et la paix est fragile comme jamais.. Plus loin on va maintenant, plus graves sont les consequences pour tout le monde. Il conviendrait qu'il y ait un petit garcon qui dise a haute voix que le roi est nu.
Helas, le memoire de quelques nations sauvees s'avere trop court..

Écrit par : Vitaly Korneev | 12/08/2014

Bosondehiggs, La Russie s'est intentionnellement placée tout près des bases militaires de l'OTAN :)
Regardez la preuve en image : http://diamantageperlant.blog4ever.com/la-catastrophe-aerienne-mh17-est-encore-une-attaque-sous-faux-drapeau-des-illuminati
Blague à part, c'est du tout cuit, "Qui veut tuer son chien dira qu'il a la rage"

Écrit par : marasine | 12/08/2014

Bonsoir,

Chaque jour qui passe avec son lot de bonnes ou mauvaises nouvelles me conforte dans l'idée que les pays européens sont plus proches de la Russie que des USA.

Même la Grande-Bretagne est plus éloignée de nous que la Russie.

Nous allons certainement assister à un basculement des forces, à une redistribution des positions clé, à un bouleversement des idéologies.

Les USA sont un pays magnifique mais hélas l'endoctrinement auquel ont été soumis malgré eux les américains les a empêchés d'avoir une vision planétaire : selon eux, le nombril du monde ce sont les USA et les autres pays ne sont que des tiers-monde, des arriérés, des en-voie-de-développement voire des restes de communisme, de marxisme ou encore de socialisme.

Toutes horribles choses malodorantes et malfaisantes aux yeux des américains.
Ils ont encore un peu de méfiance touristique : l'air conditionné, l'eau en bouteille capsulée, les fruits et légumes sous cellophane : mis à part quelques avertis et convaincus que le gaspillage made in USA est une calamité pour la planète

http://zerowastehome.blogspot.ch/) ce sont les champions du déchet.

Ce qui menace les états-unis, ce sont les mauvaises habitudes alimentaires, l'emballage à outrance, la pollution citadine et industrielle, et surtout : l'absence totale de civisme de ses citoyens qui n'hésitent pas à parader ouvertement et polluer encore plus pour montrer leur désaccord avec les projets de lois pour pénaliser les émissions polluantes :

http://carfree.fr/index.php/2014/08/05/la-pollution-automobile-comme-arme-politique/

Si vous cherchez encore d'autres sources de menaces pour les états-unis, vous en trouverez certainement.

Et les pires, ce sont ces blogueurs aveugles et indécents qui ne jurent que par les usa, qui ne vivent que pour les usa et qui ont mis comme drap de lit ce drapeau des usa bien entaché de sang, de crimes, d'injustices et de morts inutiles et innocentes.

Oui, ce qui menace les états-unis, ce sont les états-unis eux-mêmes, ceux qui n'ont pas voulu gérer l'immigration mais la sanctionner, qui n'ont pas voulu gérer les problèmes de santé publique mais qui demandent "cash ou credit card" lorsqu'on doit se faire soigner en urgence, qui font de l'accès aux universités - certes prestigieuses - une cause d'endettement sur le long terme pour les étudiants, qui ont délocalisé leurs usines pour grignoter sur les salaires mais qui les rapatrient lorsque la relance pointe son nez, qui font tellement fonctionner la planche à billets qu'ils ont dépassé les soixante mille milliards de dollars de dette, qui vont enfin toujours essayer d'aller régenter et diriger les affaires des pays dans lesquels ils n'ont rien à "foutre", qui laissent leurs vétérans à vau l'eau survivre sans le minimum vital, bref:....

les pires menaces pour les états-unis, ce sont les calamiteuses gestions, ce sont les arrivistes qui empochent en faisant croire qu'ils vont redistribuer, ce sont ceux qui se fournissent en produits pour tuer les chiens afin de mettre à mort leurs condamnés à mort qui larvent depuis vingt voire trente années dans les couloirs de la mort, ce sont les janitaires des prisons où - pour un motif foutrement patriotique - on torture et on fait subir des sévices inadmissibles à des "suspects", ce sont aussi les exécutions capitales alors qu'aucune preuve n'est venue prouver que l'accusé était innocent, ce sont les ravages du sida, de la drogue, de l'alcoolisme et d'autre maladies engendrées par la misère, etc.

Et la liste n'est pas exhaustive.

Oui, je le répète, la pire menace pour les états-unis, ce sont les états-unis eux-mêmes.

Écrit par : Keren Dispa | 12/08/2014

Monsieur Dispa a raison.

http://www.tdg.ch/savoirs/deux-americains-cinq-condamnes-diabete/story/26437312

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.