14/08/2014

La guerre, appel saisissant d'une députée ukrainienne

PHOa943c264-d784-11e3-a310-3021bc44039e-805x520.jpg

Victoria Chilova est députée de la province de Dniepropetrovsk située dans l'Est de l'Ukraine.

Pour rappel, cette province est gouvernée par un résident genevois auquel j'ai consacré plusieurs sujets sur ce blog*.

Voici que cette femme s'élève contre la guerre qui sévit dans le Donbass.

Qui veut voir versé, le sang des siens?

Qui veut voir emportés par la mort, ses proches et ses enfants?

Qui veut voir sa terre réduite en cendres?

Merci de suivre la video jusqu'à la fin de la séquence qui dure à peine 10 minutes.


https://www.youtube.com/watch?v=VlG7bfSab7Q

*http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/05/l-avenir-n-est...


12:19 Publié dans Avaries, Pouvoirs, Pratiques, Ukraine | Tags : ukraine, chilova, dniepropetrovsk, guerre | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

La folie révélatrice des hommes n'a plus aucune limite..... Comme si, toutes ces années de paix en Europe avaient permis l'accumulation de violence et de haine dans le coeur des humains dit "civilisés"....

Ces Femmes et ces Hommes de la région du Donbass n'ont qu'une envie.... Vivre et travailler sur leur terre, en toute tranquillité, sérénité.. Une puissance supérieure en a décidé autrement, au mépris le plus total du respect de la vie d'autrui....

Espérons que cela ne dégénère pas... que cette violence barbare qui s'installe partout dans le monde se répande pas, telle une flaque de sang.....

Écrit par : Roger | 14/08/2014

Pourvu que cette guerre en Europe avec ses morts et ses purges ethniques se termine bientôt.

Pour mémoire l'Ukraine telle que nous la connaissons aujourd'hui est un état indépendant issu de la fin de l'URSS, avec comme peuples historiques les plus importants,les Ukrainiens, les Russes sans oublier les Tatars et les Cosaques.

Le problème, dans le conflit actuel, est que les " Ukrainiens de l'est " n'ont pas la même histoire que les " Ukrainiens de l'ouest " même si la Rus de Kiev est commune aux Ukrainiens, aux Russes et aux Biélorusses.

Exemple lorsque les Nazis dans les années 40 envahissent l'Ukraine par l'ouest ce sont des libérateurs pour beaucoup alors qu'à l'est une farouche résistance de partisans combat les Allemands. Les célèbres division SS Galice et la légion ukrainienne sont de terribles exemples. Généralement, certains se souviennent plus de leurs combats contre l'armée soviétique que leurs nombreux crimes de guerres.

Comme le disait Georges Nivat à l'ouest il y a des monuments à la gloire de Stepan Bandera et à l'est des mémoriaux des victimes du nazisme.

Et l'armée ukrainienne bien équipée avec des uniformes neufs, bombarde aujourd'hui les villes de l'est.

Ayant ceci à l'esprit, étant démocrate, croyant en un état confédéré, on ne peut pas honnêtement, même si la politique de Poutine et de son oligarchie est tout à fait critiquable alors que son gouvernement a pris de vitesse tout le monde en envoyant une aide humanitaire dans le Donbass, soutenir béatement l'oligarchie ukrainienne issu d'un coup d'état, appuyée par l'administration américaine qui défend là uniquement ses intérêts géostratégiques avec dans son sillage une UE vassalisée et comme fer de lance des conseillers militaires américains et l'Otan.

Écrit par : Nicolas Moser | 14/08/2014

Nicolas Moser,

Merci de ce rappel jamais inutile.

Combien de fois n'a-t-on ici expliqué ce qu'il en était de ces relations entre est et ouest de l'Ukraine et combien de fois n'a-t-on mentionné ce que représente la faction néo-nazie qui oeuvre dans cette crise?

Il faut le dire et le redire, merci à vous de l'avoir à nouveau évoqué dans votre commentaire.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/08/2014

Que tout le monde s'adresse par un e-mail au Président du parlement Suisse Monsieur Ruedi Lusterberger afin qu'il reçoive le Président du parlement Russe comme prévu en semptembre. Quitte à lancer après une invitation à Celui du parlement ukrainien.

Comment laisser pourrir cette situation si personne ne parle plus à personne et que l'on s'agenouille devant les sanctions imposées par ceux qui veulent vraiment la guerre généralisée pour la relance de leurs économies.

N'a-t-on pas cette année la Présidence de l'OSCE, il serait temps de prendre nos responsabilités et que cela plaise ou pas aux autres de l'UE-USA
Moi je fais de ce pas, mon message sur le site de la confédération: admin.ch

Écrit par : Corélande | 14/08/2014

Oui, tout-à-fait d'accord. Quel panache !

Écrit par : Vincent Rey-Bellet | 15/08/2014

Oui Mme Richard-Favre merci

Cela dit toujours pour ne pas énerver l'UE et les l'EU après les avions de Payerne, le président du parlement suisse ne rencontrera pas son homologue russe !

Ouf! On fait de la grande diplomatie et en plus c'est écrit dans La Tribune de Genéve !
Et alors les 200 ans de relations diplomatique avec la Russie ?

Écrit par : Nicolas Moser | 14/08/2014

Pour les avions russes à Payerne, malheureusement, mais c'est peut-être mieux justement. Il y a un vieux litige avec un personnage qui pourrait se servir de ces avions pour séquestre et cela pourrait alors envenimer, plus qu'arranger les choses!

Écrit par : Corélande | 14/08/2014

Débats au Conseil de Sécurité de l'ONU

Les flots de mensonges médiatiques vous ont dégoûtés. Le Conseil de Sécurité de l'ONU vous écoeurera encore plus, car, au lieu de se pencher sur le malheur des victimes, de recadrer sa mission et de rassembler les moyens, il donne lieu, une fois de plus, à un véritable tribunal qui permet aux voyous de poursuivre leurs victimes tout en leur faisant reproches et condamnations.

Lorsque des officiels occidentaux et américains organisaient l'anarchie sanglante à Maïdan, aucun pays y siégeant en permanence ou pas, n'avait pensé à saisir ce conseil pour dénoncer leurs ingérences. De même, quand les conseillers de l'OTAN fomentaient des clashes de violences, personne ne voulait les démasquer.


Dommage qu'il n'y ait jamais eu quelqu'un pour dénoncer la sinistre farce.

Quand vous aurez lu toutes les interventions, vous reconnaitrez la coalition et ses métastases. Elle continue, au nom de morts et des populations en errance, de soutenir (féliciter) la junte et de lui donner le droit de sévir et de nettoyer le pays (bon travail, courageuse et responsable).
La représentantion française, Le Fraper du Hellen, est édifiante dans son lyrisme russophobe. Elle a le souci des allégeances de fidélité sans faille. Lamentable!

Un seul pays, l'Argentine, Mme Perceval a exprimé ce vœu :"Enfin, Nous estimons qu’il convient d’insister sur la nécessité d’enquêter sur tous les cas où des civils ont été tués ou blessés"

Vous reconnaitrez aussi les représentations de pays clients du BAO qui se sont appliquées en bon psittacidés. Elles égrènent le chapelet des calomnies apprises contre la Russie.

http://www.voltairenet.org/article185023.html

Fait remarquable: on félicite les autorités ukrainiennes pour avoir pris l'initiative d'avoir lancé cet appel à l'humanitaire auprès de la Communauté Internationale et d'entreprendre aujourd'hui son organisation.
On inverse tous les faits: on a confisqué la demande russe (résolution) déposée par le MAE Sergei Lavrov au Conseil de Sécurité de l'ONU, insistant à plusieurs reprises sur le caractère urgent de l'aide, pour l'attribuer à Porki (Porochenko) de Kiev (autorités ukrainiennes).

Les vérités qui ne sont pas écrites devront se lire en creux dans une encre invisible. Nos futurs historiens, s'ils veulent un jour les découvrir, auront à soulever des montagnes de papier pour retrouver ces traces.

La malhonnêteté de ces représentants, pour des charges aussi importantes, dépasse vraiment tout entendement et toutes limites de la décence.
Cependant un seul journaliste, un rare phénomène, avait osé être iconoclaste en dénonçant le violations et le trafic poisseux d'influences de l'ONU.
Je redonne la référence ici. Insistez auprès des libraires qui mobbent cet opuscule.
Jean-Loup IZAMBERT: ONU - Violations Humaines
Éditions Carnot ISBN N2 - 912 362-39-3 Dépôt en 2003

Écrit par : Beatrix | 15/08/2014

Non Corélande, je ne suis pas d'accord de ne pas indiquer ce qu'il en est exactement.
Pour tous ceux qui ne comprendrait ce que votre commentaire laisse entendre, il faut expliquer que si la Suisse retire son invitation c'est tant mieux pour la Russie, parce que tout comme dans le cas de Roman Polanski, la Suisse devrait régler ce vieux litige.

Lisez donc l'historique de l'affaire Nessim Gaon vs. URSS, devenue plus tard Fédération de Russie.

Bonne lecture.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nessim_Gaon

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 15/08/2014

Ukraine/Novorossia : La situation à Donetsk et autres vidéos

http://gaideclin.blogspot.fr/2014/08/ukrainenovorossia-la-situation-donetsk.html

Écrit par : ANNA | 15/08/2014

Victor-Liviu, il y a tout un écheveau d'intérêts divergents dans cette décision. Cela relève aussi de la défense, donc nous n'avons pas toutes les données et moi je suis partisane de faire confiance à M. Ueli Maurer.
C'est un homme subtil et ce n'est pas pour rien que son département a fait cette annonce mardi et pas mercredi avec le "package" du CF.

Pour Polanski je vous laisse estimer la justesse de l'intervention de stroumpfette d'alors. On ne se demande plus pourquoi il a décommandé Locarno, vu le contexte international!

Écrit par : Corélande | 15/08/2014

Chère Corélande, encore un commentaire au sujet de l'invitation des russes à Payerne.

Notre diplomatie aurait mieux fait de maintenir leur invitation et laisser la possibilité aux russes de décliner l'invitation par eux-mêmes.

Annuler l'invitation c'est leur faire affront.
Je compte sur l'intelligence de la Douma, du gouvernement Medvedev et Vlad Putin, de ne point sanctionner la Suisse, à leur tour.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 15/08/2014

«Ouf! On fait de la grande diplomatie et en plus c'est écrit dans La Tribune de Genéve !
Et alors les 200 ans de relations diplomatique avec la Russie ?»

On ne peut même pas rendre à la Russie les deux ours offerts par Medvedev. Ils sont morts faute de soins.

On a vraiment une politique étrangère minable.

Écrit par : petard | 15/08/2014

Les commentaires sont fermés.