26/08/2014

La Russie comme on l'aime

7852355--672x359.JPG


Dans un article paru dans "Le Temps" de ce 26 août, Monsieur François Nordmann* ose une analyse "moins frileuse de la cris ukrainienne" que celle du Président suisse, Didier Burkhalter.

Avec tout le respect que l’on peut porter à la carrière de Monsieur François Nordmann, on eût attendu mieux de sa perception de la Russie.

L'envisager  en pays agresseur, alors que Monsieur Joe Biden et tant d'autres Américains et Européens à sa suite se sont précipités en Ukraine pour y destituer le Président Ianoukovich au nom de la démocratie, est une manière de considérer la situation.

Le problème est que la démocratie en Ukraine a fait des milliers de morts et débouché sur une situation humanitaire catastrophique.

Il n'en demeure pas moins que Monsieur Nordmann qualifie le discours russe d'"impérial" et considère que la Russie a commis un "acte d'agression" envers l'Ukraine.

De même voit-il la Crimée victime dudit "acte d'agression". 

Pareille considération de la situation ne peut qu'être le fait d'une russophobie patentée. Ce sentiment ne date certes pas d'hier mais qui honore-t-il?
 
 
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/6c89f2c0-2c85-11e4-9b2f-a...
 
 
* http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Nordmann

23:18 Publié dans Etats-Unis, Europe, OSCE, Politique, Pouvoirs, Russie, Suisse, Ukraine, Union Européenne | Tags : ukraine, russie, etats-unis, ue | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Pardonnez moi, Hélène, mais je préfère croire que ce personnage - au même titre que d'autres similaires - ne soient que des débiles profonds, sinon ce serait plus qu'inquiétant...

Écrit par : xénia | 26/08/2014

En France, nous avons les mêmes guignols qui ont gouverné l'Ukraine. Nous ne sommes pas en guerre, mais en faillite. Entre la peste et le choléra, les victimes sont nombreuses. Souhaitons que Poutine soit entendu, compris et qu'il devienne un partenaire pour la paix et la prospérité du monde.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/08/2014

Quoique fasse Poutine il est immédiatement critiqué (le mot est faible). On ne le connaît pas personnellement, soit, mais on prétend tout savoir sur sa pensée, ses visées et objectifs: on parle à sa place. En psychanalyse cette méprise, ce travers s'appelle "projection" laquelle consiste à attribuer à l'autre pensée, visées et objectifs qui seraient éventuellement ceux de tels "connaissants"!

Écrit par : Myriam Kaiser | 27/08/2014

[...] "Le président Burkhalter a raison de prôner le dialogue, "la recherche d’une solution politique et non militaire, la réconciliation, la reconstruction du pays et la substitution d’une coopération économique renforcée à la guerre commerciale. Il pose à juste titre la question des réformes à apporter à l’architecture de la sécurité européenne pour en rétablir le caractère indivisible et pour restructurer les relations de voisinage entre l’UE et la Russie" bien que ce dernier point dépasse sans doute l’OSCE."

[...]

"Il paraît difficile de vouloir rénover l’édifice de la sécurité européenne sans recourir à l’organisation qui joue un rôle clé en la matière et que Didier Burkhalter n’a pas évoquée dans son discours.

Il s’agit bien sûr de l’OTAN, qui tient son sommet à Newport, au pays de Galles, les 4 et 5 septembre prochains. Elle y traitera des menaces qui pèsent sur la sécurité européenne et des moyens d’y faire face." [...]

Des lignes ci-dessus tirées de l'analyse de François Nordmann et extraites de l'article du Temps, trois choses m'interpellent:

1. "la réconciliation, la reconstruction du pays et la substitution d’une coopération économique renforcée à la guerre commerciale.": vœu pieux totalement vide, c'est trop tôt parce que c'est trop tard, les blessures sont maintenant trop profondes, les morts trop nombreux, les destructions trop massives.


2. "difficile de vouloir rénover l’édifice de la sécurité européenne sans recourir à l’organisation qui joue un rôle clé" : ce sont les commanditaires et les dirigeants de cette organisation qui ont provoqué en sous-traitance les troubles à kiev, sous couvert, manipulant, trichant, arrosant de fric pour payer des seconds couteaux, des nervis et des apaches et même des academi-chiens.

Le recours à cette organisation a été ce qui a généré toute cette situation, il ne faut pas le nier : la Russie perçoit l'OTAN comme une menace, avec raison. Inutile d'aller vérifier contre qui sont tournées les fusées otaniennes, ni quelles sont les cibles enregistrées dans les paramètres de vol des bombardiers otaniens.

3. L'OTAN va elle-même traiter des menaces qui pèsent sur l'europe. On ne peut que s'attendre à une répétitions des erreurs du passé, erreurs dont les auteurs continuent encore et toujours à voir Moscou comme le repaire des bolcheviques, la capitale des rouges qui sont une menace pour l'europe, alors que c'est exactement le contraire : l'europe de l'OTAN représente une menace pour la sécurité de la Russie.

Mais l'abondance des mensonges écrits par les medias de source occidentale est identique à la politique et la ligne directrice des ministres de propagande: répétez un mensonge mille fois et il deviendra vérité. En France, Angleterre, aux USA, en Ukraine, etc.

Écrit par : Keren Dispa | 27/08/2014

En résumé l'article publié par le Temps du 26 8 2014 et rédigé par l'ambassadeur François Nordmann était un petit chef d'oeuvre d'article bien " comme il faut " bien russophobe comme on aime, bien issu de la propagande anti-russe de toujours.

Comme on aime, dans les médias de chez nous, montrer en pleine lumière le défilé des prisonniers de l'armée de Kiev qui est une " preuve " de violation de la convention de Genève par les combattants pro-russes et aujourd'hui une " preuve ", ouf enfin, de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe puisqu'on exhibe 10 parachutistes ( remarquez sans parachutes et espérons que ce sont bien des soldats russes ! ) prisonniers de l'armée de Kiev !

Et pendant ce temps ça bombarde et des milliers de gens meurent et quittent leur foyer, leur terre natale ukrainienne pour trouver refuge à....? à Moscou par exemple.

Tout ceci dans un presque silence des médias, silence qui devient presque assourdissant.

Écrit par : Nicolas Moser | 27/08/2014

La première réflexion des gens est : ....Poutine n'est pas correct(ou pire).... On sent combien le bourrage de crâne des mérdias est efficace.

Il ne faut pas hésiter à guider les gens sur les sites ou blogs avec avis divergents (de la presse merdiatique)et alors ils comprennent aisément et tout seul que le "mauvais" n'est pas celui désigné par la meute.

Ne négliger aucun dialogue sur le sujet et comme cela nous arrivons à rétablir des visions dual. D'avoir les deux sons de cloche permet à chacun
de se faire une opinion......et là nous avons alors un étonnant revirement de jugement.

C'est fatiguant de faire le job des journaleux, mais si cela peut permettre
une aide quelconque à court ou moyen terme pour les gens du Donbass en évitant des massacres supplémentaires, moi j'en serai heureuse.
(Je trouve quand même que les propos de nos politiques sont un peu plus nuancés et moins partiaux.) Il faut continuer à leur envoyer les liens vidéos et autres articles en relation.

Écrit par : Corélande | 27/08/2014

Il me semblait qu'en votation l'Ukraine avait déclaré vouloir son retour en Russie... pour la Crimée "rentrer à la maison" en Russie, toujours. Les Séparatistes respectent-ils démocratiquement la volonté ainsi exprimée? De quel droit, de quoi se mêlent les donneurs de "sanctions "lesquelles sanctions atteignent qui: Les puissants au pouvoir dits "sanctionnés"?! D'autre part, parfaitement dit en ces blogs, à souligner: qui pointe ses armes contre qui Russie/OTAN ou OTAN/Russie?

Écrit par : Myriam Kaiser | 27/08/2014

La paix est le temps où l'on dit des bêtises, la guerre le temps où on les paie.
(Robert de St-Jean 1901-1987)

Peut-être le début d'une réflexion plus sereine sur la situation en Ukraine, plutôt que des jugements à l'emporte-pièce qui ne mènent à rien.

Écrit par : Michel Sommer | 27/08/2014

Oui Monsieur Sommer vous avez raison,
Bien réfléchir en toute objectivité et en toute connaissance de cause pour ne pas dire des bêtises en temps de paix.
Dites est-ce que les membres de l'UE ont dit et fait des bêtises avant cette guerre dans Donbass ?


Dites est-ce que vous savez ce que représente Kiev et la partie orientale de l'Ukraine pour le monde russe ?

L'Otan et les USA eux n' ont pas fait et dit de bêtise puisqu'ils avancent en direction de la frontière russe et empêchent, peut - être, l'EU et la Russie de créer un grand marché de La Rochelle à Vladivostok .

Pendant ce temps des milliers des gens meurent et quittent leur terre natale ukrainienne de l'est russophone et historiquement proche de la Russie.

Écrit par : Nicolas Moser | 27/08/2014

"Peut-être le début d'une réflexion plus sereine sur la situation en Ukraine, plutôt que des jugements à l'emporte-pièce qui ne mènent à rien."

Que savez-vous de la situation en Ukraine? Rien, n'est-ce pas? Ce qui vous autorise à porter des jugements sur ceux qui ont des informations, eux.

http://www.les-crises.fr/ukraine-vers-l-effondrement/

A bon lecteur.

(A remarquer que la Suisse est en paix, ce qui autorise à dire des bêtises.)

(Vous remarquerez que les sécessionnistes ne font que se défendre contre une agression.)

Écrit par : Johann | 27/08/2014

http://www.signoraggio.it/svelati-i-mandanti-della-strage-di-odessa/

Alors le (...) de Genève, il se bouge? Il y a du travail.

Écrit par : Johann | 27/08/2014

Je crains un malentendu. C'est "procureur" qu'il fallait lire/comprendre.

Écrit par : Johann | 27/08/2014

Merci de la précision, Johann car, oui, un autre mot était écrit, sans doute par le fait d'une faute de frappe ...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/08/2014

Voyant qu'on me cherche querelle, constatant que la bêtise de certains le dispute à leur subjectivité la plus crasse, déplorant le fait que certains reprochent aux occidentaux ce qu'ils s'arrogent le droit de faire en toute mauvaise foi mais avec bonne conscience, je préfère me retirer de la discussion concernant l'Ukraine sur le présent blog. Je me réserve le droit, en revanche, de publier sur le mien.

Que tous ceux qui me cherchent des "carabistouilles" parce que je ne partage pas leurs points de vue veulent bien m'excuser de ne plus essayer de croiser le fer avec eux pour avancer. Si je dois perdre mon temps, je préfère le perdre à autre chose.

Écrit par : Michel Sommer | 27/08/2014

Corélande, vous avez raison.
Il est d'autant plus important d'envoyer des signes, lettres et autres à nos " modérés " politiques ( et média en fait ) qu'ils sont sous une énorme pression ( comme la Chine, la CdS et Singapour ).
La Suisse vient ce jour de serrer encore la vis dans le contexte ukrainien, et ce vis-à-vis de la Russie.
C'est beau la godille.

Écrit par : Vincent Rey-Bellet | 27/08/2014

Grand Marché de La Rochelle à Vladivostok: en revanche Grand Marché Mondial/isation, non?

Autre chose: une fois les robots travaillant à la place de l'homme: plus que du bonheur pour tous?!

Personnellement si j'étais un/e "élu/e" je me sentirais... concerné/e.

Écrit par : Myriam Kaiser | 27/08/2014

@ Michel Sommer

Mais qui vous cherche ?
Comment chercher un chat noir dans une pièce sombre, quand le chat est absent ?

Vous êtes absent dans le monde réel, cher Michel Sommer, vous vivez dans de le monde des "lobotomisés"

Écrit par : ANNA | 28/08/2014

"Voyant qu'on me cherche querelle, constatant que la bêtise de certains le dispute à leur subjectivité la plus crasse, déplorant le fait que certains reprochent aux occidentaux ce qu'ils s'arrogent le droit de faire en toute mauvaise foi mais avec bonne conscience, je préfère me retirer de la discussion concernant l'Ukraine sur le présent blog. Je me réserve le droit, en revanche, de publier sur le mien.

Que tous ceux qui me cherchent des "carabistouilles" parce que je ne partage pas leurs points de vue veulent bien m'excuser de ne plus essayer de croiser le fer avec eux pour avancer. Si je dois perdre mon temps, je préfère le perdre à autre chose."

Excellente nouvelle! Espérons que vous tiendrez parole.

Et félicitations pour votre tout aussi excellent auto-portrait!

Et bigre, certains ici s'arrogeraient le droit de déstabiliser un pays, d'inciter à la guerre? Décidément quel formidable pouvoir détiennent ces blogs et ces commentateurs!

Écrit par : Johann | 28/08/2014

Les commentaires sont fermés.