30/08/2014

L'ennemi à abattre

putin.jpg?w=184&h=300

Pas un jour ne passe sans que l'on n'ait droit à la rhétorique médiatique mettant en cause le rôle de la Russie dans la guerre civile qui déchire l'Ukraine.

Pas un titre d'article, pas une interview ou peu s'en faut, qui ne tente de rendre la Russie coupable de tous les maux de l'Ukraine sinon de l'Occident, bientôt du monde entier.

Si la Suisse souhaite conserver son image de pays neutre, il serait temps qu'elle veille à préserver une cohérence dans ses démarches.

Fin janvier de cette année, La Tribune de Genève évoquait des manifestants pro-Maïdan appelant à geler les fonds d'un oligarque ukrainien proche du président déchu, Ianoukovich:

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-ukrainiens....

A cet égard, j'invite chacune et chacun de vous à lire l'article qui suit pour saisir ce qui se joue dans l'est de l'Ukraine.

Après cela, on se demandera qui est l'ennemi de qui et qui menace le plus la souveraineté de l'Ukraine et la neutralité de la Suisse.

En l'occurrence, c'est vers une catastrophe majeure qu'un résident fiscal suisse risque d'entraîner l'Ukraine et l'ensemble de ses voisins si rien ne le retient plus de réaliser son projet:

http://www.politicvisio.com/n31-france/article-guerre-civile-en-ukraine-l-europe-sous-la-menace-d-une-cat.html?id=10932

 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/ce-genevois-qui-gouverne-en-ukraine.html

27/08/2014

Minsk, incertain regard?

minsk.jpg?itok=cNU3izvu


A Minsk, ils se sont certes serré la main, le président russe et le président ukrainien.

Mais il suffit de comparer le regard lancé par Petro Porochenko à ses invités pour comprendre les enjeux de la situation.

 

http://coub.com/view/3233d


Si, au 19:30 de ce 26 août*, Darius Rochebin a relevé le regard de Vladimir Poutine "dardé sur Petro Porochenko", il laisse à Marc Allgower le soin de commenter celui de Petro Porochenko dont le journaliste mentionne que "le visage se ferme".

Comme euphémisme, difficile de trouver mieux.

Ensuite, toujours dans le sujet de la RTS, on apprend que les autorités de Kiev ont publié des vidéos de prisonniers russes.

Les conventions de Genève** évoquées au sujet des prisonniers ukrainiens que les défenseurs du Donbass ont fait défiler à Donetsk ne seraient-elles pas applicables ici?

La RTS floute certes le visage des prisonniers russes mais pourquoi les montre-t-elle?

Il est bien difficile de rester objectif, diront certains quand d'autres constateront qu'en effet, on montre ce qu'on peut comme on veut ou l'inverse.

 

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6094158-vladim...

 

** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/24/ukraine-le-def...

17:43 Publié dans Etats-Unis, Medias, Politique, Russie, Ukraine, Union Européenne | Tags : minsk, porochenko, poutine | Lien permanent | Commentaires (65) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

26/08/2014

La Russie comme on l'aime

7852355--672x359.JPG


Dans un article paru dans "Le Temps" de ce 26 août, Monsieur François Nordmann* ose une analyse "moins frileuse de la cris ukrainienne" que celle du Président suisse, Didier Burkhalter.

Avec tout le respect que l’on peut porter à la carrière de Monsieur François Nordmann, on eût attendu mieux de sa perception de la Russie.

L'envisager  en pays agresseur, alors que Monsieur Joe Biden et tant d'autres Américains et Européens à sa suite se sont précipités en Ukraine pour y destituer le Président Ianoukovich au nom de la démocratie, est une manière de considérer la situation.

Le problème est que la démocratie en Ukraine a fait des milliers de morts et débouché sur une situation humanitaire catastrophique.

Il n'en demeure pas moins que Monsieur Nordmann qualifie le discours russe d'"impérial" et considère que la Russie a commis un "acte d'agression" envers l'Ukraine.

De même voit-il la Crimée victime dudit "acte d'agression". 

Pareille considération de la situation ne peut qu'être le fait d'une russophobie patentée. Ce sentiment ne date certes pas d'hier mais qui honore-t-il?
 
 
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/6c89f2c0-2c85-11e4-9b2f-a...
 
 
* http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Nordmann

23:18 Publié dans Etats-Unis, Europe, OSCE, Politique, Pouvoirs, Russie, Suisse, Ukraine, Union Européenne | Tags : ukraine, russie, etats-unis, ue | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24/08/2014

Ukraine, le défilé de Donetsk

6087873.image?w=534&h=301


Voici que l'on commente ici ou là, le défilé dans l'Est de l'Ukraine où des "séparatistes pro-Russes" -selon la rhétorique occidentale- ont exhibé leurs prisonniers.

Rappeler tel ou tel accord ou autre Convention de Genève ou d'ailleurs pour juger, choque autant que l'image de ce défilé.

Pourquoi?

Parce que depuis des mois et des mois, aucun media occidental ou si peu, ne s'est ému des civils qui sont tombés par milliers sous les bombes du gouvernement de Kiev aidé de milices privées financées, entre autre, par un résident genevois.*

Qui a osé interroger les accords ou les conventions de Genève et d'ailleurs sur le droit de tuer en toute impunité?

Qui a rappelé ces accords ou autres conventions de Genève après le massacre d'Odessa?

Que a brandi un accord ou une convention quelconque pour réagir au génocide perpétré contre les Russophones de l'est de l'Ukraine?

Le seul constat livré par les images de ce défilé, décrié par certains, est que la violence a engendré la violence.

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/03/lettre-ouverte-aux-autorites-genevoises.html

Sujet publié en page 13 de l'édition papier de "La Tribune de Genève" du 27 août 2014 
 

22:38 Publié dans Etats-Unis, OSCE, Politique, Pouvoirs, Pratiques, Russie, Ukraine, Union Européenne | Tags : donetsk, ukraine, ue, usa, russie | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/08/2014

Occident, la vie si je meurs

 

Teddijo_Ukraine_Obama_Poutine-6bd0e-7ed73.jpg

 

On s'émeut du sort odieux réservé à James Foley et on a bien raison.

Avoir fourni des armes à des groupes terroristes en Syrie et devoir désormais lutter contre eux en Irak tandis qu'ils menacent de décapiter un autre journaliste a de quoi préoccuper.

Pendant ce temps-là, par ailleurs et depuis des mois, chaque jour en Ukraine, des civils meurent, déchiquetés par les bombes démocratiques de Kiev. 

Une aide humanitaire russe a été annoncée, on a hurlé au loup.

On a bloqué le convoi, on a tergiversé, on a ajouté des morts aux morts et des blessés aux blessés.

Aujourd'hui, l'aide humanitaire est entrée en Ukraine, on accuse la Russie de l'avoir "envahie".

L'Occident est sur pied-de-guerre, la Russie sauve des vies.

 

http://fr.euronews.com/2014/08/22/convoi-russe-cela-ne-pe...

Triste ministre

matt-kenyon-30-january-006.jpg

http://rawwscoop.com/2014/03/02/in-ukraine-fascists-oliga...

 

Il a osé parler de la situation humanitaire en Ukraine.

Il a même osé la qualifier de "catastrophique".

http://fr.ria.ru/world/20140820/202209625.html 

 "Il", c'est Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères de la France.

Le même qui s'est toujours tant soucié du sort de l'Ukraine, victime du Président cependant légitimement élu, Victor Ianoukovich.

Le 23 février dernier, dans ce sujet, 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/02/23/ukraine-entre-...

je questionnais l'information livrée quant aux véritables enjeux de la situation.

Et je concluais ainsi:

Or c'est le peuple ukrainien lui-même qui va être en première ligne des conséquences de ces cris de victoire sinon de joie lancés après de tels reportages que celui que diffuse la RTS.

 

Merci, Monsieur Fabius. 

  

 

20/08/2014

Si le Tsar...

Taganrog_alexanderImonument.jpg


Dans la légende du "Grand Inquisiteur" -célèbre chapitre du non moins célèbre roman de Dostoievski, "Les frères Karamazov" - Ivan Karamazov lit à son frère Aliocha un poème qu'il a imaginé.

Celui-ci met en scène le retour du Christ sur Terre au plus fort du temps de l’Inquisition en Espagne.

A l’instar d’Ivan Karamazov, aucun personnage d'aucun roman ne semble avoir imaginé le Tsar Alexandre Ier revenir deux siècles après avoir signé, à Vienne, le traité par lequel il s’est porté garant de la souveraineté de la Suisse.

Dans la légende du "Grand Inquisiteur", l’apparition du Christ est décrite par Ivan Karamazov comme douce et discrète mais précise-t-il "chose étrange, tous le reconnaissent".

Certes et de manière diverse car ce retour n’est pas du goût de chacun et encore moins de celui de l’Inquisiteur, cela se conçoit. 

Aussi bien la réapparition en Suisse du Tsar Alexandre Ier susciterait-elle la controverse quant à l’accueil à lui réserver.

Entre respect,indifférence ou mépris du statut qu’il a accordé à la Suisse, celle-ci lui renverrait-elle l’image d’un pays dont les intérêts ont su -sinon dû- s’accommoder de ceux d’un entourage pressant.

La Suisse résiste à sa manière au courant russophobe qui traverse l’Occident mais non sans mal, il faut le dire.

Pour preuve, les dernières marques d'estime que la Suisse a portées envers la Russie par l'annulation de rencontres prévues dans le cadre du bicentenaire de leurs relations diplomatiques.

Ivan Karamazov n'a, pour l'heure, inspiré aucun personnage romanesque susceptible de rappeler sur Terre Alexandre Ier.

Bien lui en prenne et qu'hommage soit rendu, ici, à ce Tsar qui a pris en considération la Suisse et a su lui donner sa place en Europe.

 


19/08/2014

Ukraine, découverte inédite

DSCN1413.JPG


L'Ukraine a reconnu que le convoi humanitaire envoyé par la Russie en aide aux populations du Donbass dans l'est du pays était bel et bien...de l'aide humanitaire.

Depuis le temps que dure ce très mauvais feuilleton, on aura tout lu. Surtout la haute considération que l'Occident porte à la Russie.

Soupçonner tout et son contraire à propos de ce convoi est vraiment prendre les responsables russes pour des abrutis finis.

Comme s'ils n'avaient pas anticipé le raisonnement occidental. Comme s'il allaient entrer dans une telle tartufferie alors que des vies sont en jeu sinon déjà disparues.

Le comportement de Kiev et de ses alliés américano-européens bafoue tout sens de la dignité humaine.

Après cela, ces mêmes cyniques osent donner des leçons de morale et de bonne conduite au reste du monde?

Aucun cirque n'engagerait de tels pantins...

 

http://fr.ria.ru/presse_russe/20140818/202175712.html

http://www.20minutes.fr/monde/1427487-russie-prete-envoyer-convoi-humanitaire-ukraine
 
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international...


01:12 Publié dans Avaries, Etats-Unis, Politique, Pouvoirs, Russie, Ukraine, Union Européenne | Tags : humanitaire, russie, ukraine, usa, ue | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/08/2014

Suisse-Russie, l'insulte

schweiz-die-geschichte-der-burgerschaften-und-burgergemeinden-56361.jpg

Le président du parlement suisse, Ruedi Lustenberger a décidé d'annuler la visite de son homologue russe, Sergueï Narychkine.

Prévue dans le cadre du bicentenaire des relations diplomatiques entre la Russie et la Suisse, cette rencontre entre les deux présidents des parlements russe et suisse n'aura donc pas lieu.

C'est rendre un bien piètre hommage à la mémoire qui lie la Suisse à la Russie.

Le tsar Alexandre Ier fut l'un des garants de la souveraineté de la Suisse lors de la signature du Traité de Vienne en 1815.

Or cette garantie de souveraineté a été assortie d'une condition, la neutralité de la Suisse.

Dans ce sens, le refus opposé à la visite de Sergueï Narychkine par Ruedi Lustenberger est une insulte à l'Histoire.


14/08/2014

La guerre, appel saisissant d'une députée ukrainienne

PHOa943c264-d784-11e3-a310-3021bc44039e-805x520.jpg

Victoria Chilova est députée de la province de Dniepropetrovsk située dans l'Est de l'Ukraine.

Pour rappel, cette province est gouvernée par un résident genevois auquel j'ai consacré plusieurs sujets sur ce blog*.

Voici que cette femme s'élève contre la guerre qui sévit dans le Donbass.

Qui veut voir versé, le sang des siens?

Qui veut voir emportés par la mort, ses proches et ses enfants?

Qui veut voir sa terre réduite en cendres?

Merci de suivre la video jusqu'à la fin de la séquence qui dure à peine 10 minutes.


https://www.youtube.com/watch?v=VlG7bfSab7Q

*http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/05/l-avenir-n-est...


12:19 Publié dans Avaries, Pouvoirs, Pratiques, Ukraine | Tags : ukraine, chilova, dniepropetrovsk, guerre | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12/08/2014

Ukraine, tristes trophées

Granaten-gegen-das-Volk-Donbass-Ukraine-26.-5.-2014.jpg


Il n'y a pas si longtemps, le "rêve américain" rivalisait avec "l'avenir radieux".

Deux aspirations aux contours variés, deux modes de vie qui ont porté autant d'espoirs que de déconvenues..

Au nom de la "démocratie", l'hiver dernier à Kiev, le Maydan s'est enflammé.

Un Occident plus prompt que son ombre s'y est mobilisé et y a scandé sa volonté.

Pour l'heure, c'est au cauchemar qu'a droit l'Est de l'Ukraine.

Mais les coupables ont dores et déjà été désignés, les sanctions sont tombées.

Ce scénario serait grotesque si n'y étaient associées tant de vies humaines.

Tristes trophées d'une démocratie qui n'en porte que le nom, hommage leur soit rendu ici. 


11/08/2014

Qui menace les Etats-Unis?

 

image.jpg


Qui menace les Etats-Unis?

C'est Mikhaïl Gorbachev qui avait posé la question lors d'une interview qu'il avait accordée en septembre 2013 à Darius Rochebin, journaliste vedette de la RTS.*

Et maintenant, dans le cadre de la crise ukrainienne, qui menace qui, tandis que des centaines de milliers de réfugiés affluent en Russie?

L'est de l'Ukraine est bombardé depuis des mois pas les forces loyalistes de Kiev.

Pendant ce temps-là, des gouvernants occidentaux s'excitent autour de sanctions à adopter à l'encontre d'une  Russie considérée de plus en plus comme l'ennemie à abattre.

Le 13 août prochain, les dénommés " 7 Sages" du gouvernement suisse se prononceront sur les mesures à adopter ou non vis-à-vis de la Russie.

Que l'esprit de réflexion domine leur décision, c'est ce que leur souhaitent bien des citoyens ou autres "habitants" de la Suisse, pour reprendre la formulation du Président Didier Burkhalter lors de sa célébration de la Fête Nationale du 1er août dernier.

 

* http://www.rts.ch/info/monde/5177337-pour-mikhail-gorbatc...


10/08/2014

Gaza, "un jeu d'enfants"

165331_1_000_Par7914272-edit_big.jpg

C'est le journaliste Alexandre Sivov, interrogé par "La Voix de la Russie" qui s'exprime ainsi pour évoquer la situation dans le sud-est de l'Ukraine.

Un journaliste américain confirme.*

http://russian.rt.com/inotv/2014-06-25/Amerikanskij-zhurn...

Purification ethnique en cours, exode de centaines de milliers de réfugiés, villes et villages bombardés, catastrophe humanitaire dont les médias occidentaux ne parlent que de manière très timide et sporadique. 

Comparaison n'est pas raison et il n'est pas question, ici, d'établir de hiérarchie entre deux désastres humains. 

Il s'agit de faire connaître un point de vue autre que celui exposé par la plupart des confrères occidentaux des deux journalistes cités ici.

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/275719873/
 
 
 
* Google offre un service de traduction.


13:18 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/08/2014

Irak, Gaza, Libye, Liban, ...

images?q=tbn:ANd9GcSEkaIcuMSIAocM2Ywet5MI6lbjo_JhrTi1OfjKF6_DHRJjwgaF


C'est à un très mauvais film auquel on assiste en ce moment.

Projeté sur nos écrans multimédias, il offre en gros plan l'image d'une nature humaine déchaînée.

Les rêves pacifistes ont beau animer certains esprits éveillés ou endormis, la violence n'en disparaît pas pour autant.

Difficile à admettre ou non, le fait est que le besoin d'en découdre avec cet autre qui gêne quand il n'est carrément pas de trop, est bien réel.

Et tant que certaines cultures ou autres religions encourageront la vengeance, les cieux ont de quoi s'enflammer encore et encore.

S'indigner n'y changera rien.


17:06 Publié dans Air du temps, Avaries, Culture, Discours, Etre, Politique, Religions | Tags : irak. gaza, libye, liban | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/08/2014

Psychose?

0-NMJNPxft-hacker-d70focus-1.png


Au tableau de la Russie, pourtant déjà chargé, peint par la classe politico-médiatique occidentale, s'ajoute maintenant le soupçon de piratage informatique qu'auraient opéré des hackers localisés quelque part entre le Kazakhstan et la Mongolie, selon le site de la RTS.

Si l'information est donnée au conditionnel, elle n'en est pas moins livrée en pâture aux Occidentaux avec reportage à la clé pour France 2 qui y consacre un sujet dans son 20 heures.

Cherchez l'erreur...à la minute 3'40

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/j...

A la diffusion de la peur de prendre le relai de sanctions dont les instigateurs ont dû se rendre compte qu'ils risquaient bien d'en être les premiers lésés.

En février dernier, la RTS avait diffusé un reportage sur le sujet. Au hasard, pendant les JO de SOCHI....

Les hackers russes sont parfois utiles à un Occident jamais en peine de trouver des poux à ses "amis" russes. 

 

22:20 Publié dans Etats-Unis, Finance, Medias, Pouvoirs, Pratiques, Russie, Sécurité | Tags : hackers, russie, etats-unis | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/08/2014

"L'avenir n'est pas dans la violence"

Igor-Kolomoiski.jpg


Ces propos cités en titre sont ceux du Président Didier Burkhalter.

Les circonstances dans lesquelles ils ont été tenus ont été évoquées dans deux précédents sujets de ce blog.

A y repenser, on serait curieux de savoir comment les a reçus notre "résident genevois", par ailleurs gouverneur de la région de Dniepropetrovsk en Ukraine.

Quand on sait que ce pays interdit tout autre passeport que celui qu'il délivre, on se demande aussi comment l'un de ses gouverneurs peut en posséder trois. *

Certes, l'angélisme n'est pas de mise.

Mais alors, que valent des lois si elles sont ainsi bafouées?

 

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/03/lettre-ouverte...

14:55 Publié dans Discours, Finance, Medias, Politique, Pouvoirs, Russie, Suisse, Ukraine | Tags : burkhalter, rts, kolomoïski, poutine | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/08/2014

"Cher collègue"...

616x380_petro-porochenko-lors-conference-presse-25-mai-2014-a-kiev.jpg


Un obus tiré depuis l'Ukraine a explosé non loin des observateurs de l'OSCE déployés le long de la frontière russo-ukrainienne.*

A quand une prochaine interview du Président de la Suisse  - qui elle-même préside l'OSCE-  avec une nouvelle série de questions de la Radio-Télévion-Suisse relatives à diverses personnalités politiques qui inclue, cette fois, le "Cher collègue" ukrainien de notre président?

"Cher collègue", on s'en souvient, est la manière avec laquelle Didier Burkhalter s'était adressé à Vladimir Poutine lorsque celui-ci l'avait invité au Kremlin en mai dernier.

Au "Cher collègue" Petro Porochenko, le Président de la Suisse rappellerait-il que "l'avenir n'est pas dans la violence" **, comme il le déclare au journaliste qui l'interroge au sujet de Vladimir Poutine?

On l'espère et on ose ne pas en douter. 


http://fr.ria.ru/world/20140803/202019825.html

** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/01/monsieur-le-pr...


21:56 Publié dans Information, Medias, OSCE, Politique, Pouvoirs, Russie, Sécurité, Suisse, Ukraine | Tags : osce, burkhalter, porochenko, poutine, rts | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/08/2014

Monsieur le Président, où est la neutralité de la Suisse?

burkhalter_poutine_600px.jpg

A l'occasion de la Fête Nationale suisse, le Président de la Confédération a accordé une interview à Pierre-Oliver Volet, journaliste de la RTS.

Après avoir expliqué comment il allait célébrer ce 1er août et pourquoi il tenait à s’adresser aux "habitants" de la Suisse et non à ses "concitoyens", le Président Burkhalter répond aux questions du journaliste qui lui demande ce qu'il dirait à différentes personnalités politiques dont Vladimir Poutine.

Le Président suisse maîtrise le lexique, force est de constater les choix qu'il opère pour s'exprimer. A cet égard,on se souvient de ce "Cher collègue" par lequel il s'était adressé au président russe qui l'avait invité au Kremlin en mai dernier.

Mais pour ce qui est de la neutralité que le tsar Alexandre Ier, l’un des signataires du Traité de Vienne, a accordée à la Suisse comme garantie de sa souveraineté, on aurait été heureux d’en voir rappelé le sens.

Or rien ne l'indique dans la réponse que Didier Burkhalter apporte à la question que lui pose le journaliste au sujet du président russe.

 
http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6038701-1er-ao...