18/09/2014

Quand Madame Calmy-Rey se sent "accusée"

1a0016016426277ac6f1f30623771c57_f434.png


Salle comble hier, à l'Université de Genève pour écouter deux conférencières nous parler de la crise ukrainienne.*

Dans un cadre académique, les points de vue ont en général vocation à résulter d'analyses fines et étayées. 

Or en ce 16 septembre 2014, force  a été de constater que les deux exposés présentés se sont appuyés sur les mêmes arguments répétés à l'envi et repris en boucle depuis bientôt un an que dure la crise ukrainienne.

Du Maïdan au crash du MH17 sans oublier, bien sûr, le référendum de Crimée, c'est le procès de la Russie qui a été dressé ou peu s'en faut.

En aucun cas, l'Ukraine et ses gouvernements successifs depuis la destitution du Président Ianoukovich n'ont été mis en cause.

Pas un mot sur le massacre de la maison des syndicats d'Odessa en mai dernier.

Rien sur les performances d'un résident genevois et néanmoins gouverneur dans l'est de l'Ukraine

Silence total sur les assassinats de cinq journalistes et photographes russes.

L'intervention que j'ai risquée pour énoncer des faits tus par les conférencières, ne visait qu'à modérer leur aptitude à mettre la Russie en accusation.

Or l'une d'elle, a réagi à mon propos et m'a dit que je l'"accusais".

Il n'en était évidemment rien.

C'est le regard porté sur une situation que j'ai tenté d'élargir.

Car un rappel d'événements occultés n'équivaut pas à un acte d'accusation dirigé contre une personne.

Que cette distinction ait échappé en milieu universitaire est surprenant.

 

https://www.unige.ch/gsi/fr/actualites/lecon-douverture-2...

Commentaires

Les deux intervenantes obéissaient visiblement à un ordre de mission précis qui, visiblement était loin de les convaincre elles mêmes d'où leur agressivité.
C'est très triste que, dans notre pays d'ordinaire si feutré, puisse exister ce type de propagande.
Il ne s'agit pas du MH370 mais du MH17 ; je pense que le responsable est le même dans les deux cas mais le saura-t-on un jour ? Je ne pense pas car le prix des vies dépend de celui qui les retire. Dans le cas présent, il semble que ce soit valeur nulle.

Écrit par : Idoine | 18/09/2014

Idoine,

Merci de votre commentaire et de la remarque relative aux vols de la MH.
Indépendamment des interprétations que l'on peut en faire, j'ai rectifié l'erreur cependant non commise sur les deux précédents sujets que j'avais consacrés à ce vol.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

Avant les vacances, c'était exactement pareil à l'Assemblée national. Dans une salle de l'Assemblée une trentaine de personne, des conférenciers français parlant de tout, sauf des crimes de guerre perpétré par la junte depuis le début de la crise. Un invité, partapparatchik uki insipide avec une tronche et charisme d'une pelle, accompagné d'une suite avec un interprète. Misère et comble de l'hypocrisie, il n'y avait que moi qui gueulait comme un vaux... inutilement, autant crier dans le désert.

Écrit par : Tchernine | 18/09/2014

Micheline Calmy Ray a déjà prouvé son parti pris lors de la crise du Kosovo et celle de la Libye d'avant guerre (2011). Elle n'est crédible que pour les convaincus que l'Empire est légitime dans ses crimes. Une lampiste de 1er ordre ! Tombera, comme les autres, une fois leurs services rendus.

Écrit par : marasine | 18/09/2014

Hélène, j'ai pas vu votre intervention, mais pour une fois je vais vous critiquer, car je suis sure, a cette conférence vous étiez trop polie, trop modérée, trop bien élevée, trop courtoise, trop timorée a froisser la sensibilité des âmes soumis au politiquement correcte. Dans les conditions ordinaires c'est peut être mieux, mais pas a la guerre, or nous sommes en état de guerre de l'information. Il fallait leur rentrer DANS le lard, a ces fameuses "conférencières" Il fallait d’emblée les accuser de soutenir les nazis ! Mais oui, ces fameux nazis, que personne ne voit, mais qui sont partout en Ukraine. Il faut les bousculer ces "faux-culs" de "conférencières" de mes fesses. Il faut leur "...marcher dessus, il faut leur cracher a la gueule, il faut les écraser..." comme disait Nicolas Sarkozy. Il faut créer un CHOC ! Seulement comme ça, on arrivera a réveiller les endormis de la bien-pensance.

Regardons cette vidéo. C'est la télé allemande (qu'on ne peut pas soupçonner de faire la propagande pro-Poutine), qui a filmer le bataillon d’Azov de l'armée ukrainienne avec des insignes NAZI. En Allemagne cela fait un choc chez les spectateurs, et en Suisse ? Personne n'en parle je suppose :

https://www.youtube.com/watch?v=Mf0vbGj9cO4

Écrit par : ANNA | 18/09/2014

"Les ukrainiens sont mures pour la démocratie ! " - nous disent Marie Mendras, Alexandra Goujon, Galia Ackermann et autres "expertes" de l'Ukraine

Regardons cette vidéo d'hier :

Un député ukrainien jeté dans une poubelle par une foule en colère
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/video-un-depute-ukrainien-jete-dans-une-poubelle-par-une-foule-en-colere_695615.html

Écrit par : ANNA | 18/09/2014

Anna,

Vous ne me "critiquez" pas et je sais votre colère.

Mon intervention, en pareil contexte, a déjà porté.

Car pis que la parole est le silence. Ce qui fut le cas de ces deux dames qui n'ont fait mention de rien de ce qui gênait leur vision de la situation.

Un auditoire d'Université n'est ni un palais de justice - je n'ai donc pas "accusé" Madame Calmy-Rey- ni un champ de bataille.

Il faut savoir respecter le lieu où l'on parle. Je me rendais à une conférence de type académique, je n'allais pas à la guerre.

Et croyez-moi, Anna, cette seule prise de parole a été entendue, quoiqu'il en soit.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

Anna,

Si Hélène Richard-Favre s'était exprimée selon vos lignes ci-dessus sinon fond mais forme... n'aurait-elle pas été priée de vouloir se modérer ou sortir?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/09/2014

Myriam Blakovsky,

C'est précisément cela. Et dans un tel contexte où la partialité des prises de position était une évidence, l'espace d'intervention était déjà fort balisé.

C'est pourquoi, le fait que la mienne ait été perçue comme "accusatoire" est déjà assez éloquent...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

Au sujet de cet institut, GSI

http://icp.ge.ch/dip/revue-de-presse/IMG/pdf/hebdo_2012.01.25_la_guerre_des_instituts_internationaux.pdf

Pour situer le contexte dans lequel il s'est créé...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

Lvov, hier dans la nuit, une manif des jeunes nazis, regardez les drapeaux :

http://www.youtube.com/watch?v=FL-sPw1O6Ng#t=48

Écrit par : ANNA | 18/09/2014

Visant à informer, puis récolter quelques signatures, pétition explicitant la situation en Novorossia : " Nous demandons l'instauration d'une paix durable au Donbass, une enquête sur les agressions menées par le gouvernement ukrainien, et qu’un tribunal pour crimes contre l’humanité soit institué."Петиция: Мы требуем создания прочного мира в Донбассе, расследование нападений, совершаемых с украинским правительством, а суд за преступления против человечности устанавливается.Petition: We demand the establishment of a lasting peace in the Donbass, an investigation into attacks carried out by the Ukrainian government, and a court for crimes against humanity be established. http://www.change.org/p/stop-aux-bombardements-sur-le-donbass ( Si vous êtes d'accord, vous pouvez signer, la pétition a récolté 350 signatures , et je peine à la diffuser !!!!) Je n'oeuvre pas au niveau universitaire, étant simple citoyenne en France, l'un de mes vecteurs de contact et de diffusion est Facebook,accessible à tous .En contact direct avec ce que publient les habitants du Donbass, leurs maisons bombardées, les voisins morts fauchés dans la rue, les combats, les bombardements, leurs peines, leur courage et parfois leur détresse. D'autres sources directes, des personnes sur place au Donbass, permettent de croiser les informations.
Le mur de silence dressé par les medias occidentaux et l'"intelligentsia" est spécialement opaque et mensonger au sujet de l'Ukraine : l'Union Européenne apporte la paix, martèle la doxa depuis 30 ans; comment rendre public que l'U.E et les USA soutiennent et financent : un gouvernement néo-nazi + un génocide ethnique ? 2 500 morts, plus de 5 000 mutilés ou blessés graves, 1 million de réfugiés, et encore ne s'agit-il que des chiffres officiels de l' ONU...Sont occultés, entre autres horreurs et vilenies : le bombardement systématique des villes et villages , l'usage de bombes au phosphore , le non-respect du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Sur https://www.facebook.com/julia.cerisi ( uniquement après acceptation amicale) accès aux publications durant deux mois des événements au Donbass, suivis jour après jour.Concernant les néo-nazis ukrainiens, album de 50 photos : " ministres et militants néo-nazis d'Ukraine, Kiev 2014 ." https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10203952297340954.1073741827.1027932346&type=1&l=c6b20a20b2 . Concernant le génocide au Donbass, attention ,images très dures, album de 36 photos : " Donbass, un génocide soutenu et financé par l'Union Européenne." https://www.facebook.com/julia.cerisi/media_set?set=a.10203958040004517.1073741828.1027932346&type=1

Écrit par : Julia Cerisi | 18/09/2014

Désespérant ce parti pris de l'ancienne ministre Calmy-Rey .
Elle a probablement pas aimé Lavrof qu'elle rencontré plusieurs fois !

Écrit par : Nicolas Moser | 18/09/2014

Pardon j'avais oublié professeure Calmy-Rey !

Écrit par : Nicolas Moser | 18/09/2014

Chacun son style. Le style de Mme Richard-Favre est tout en suggestions et allusions. Il n'y a pas à le lui reprocher. Surtout quand on peut faire soi-même ce qu'on reproche aux autres.

Les médias ne montrent que ce qui va dans le sens de leur propagande. Tout le reste est occulté*. Je suis toujours effaré que les principaux journaux 50 ans après nous parlent du tireur unique de Dealey Plaza. Sont-ce des crétins ou des propagandistes de l'empire yankee, supporters d'un coup d'Etat permanent? Poser la question c'est y répondre. Idem pour les attentats du 11 septembre. TOUT se tient. Ils veulent nous faire croire que c'est Vladimir Vladimirovitch le menteur, l'empereur d'un nouvel impérialisme russe, d'un faiseur de guerre... alors que ce sont eux-mêmes qui ne cessent de fomenter des guerres pour éviter l'effondrement de leur empire et de leur politique impérialiste meurtrière. L'empire a besoin de laquais pour propager sa propagande.


* Ecoutez ce témoignage d'une victime du 911: explosion "inside out" et non "outside in":

http://www.youtube.com/watch?v=1eSVsid7eKE

Et ce que dit ce commentateur reste malheureusement complètement d'actualité:

"brmillgr
il y a 10 mois

Anyone that still believes the govts "official story" of that day is complicit in ALL deaths in the wars that followed this day. To believe what a corrupt to the core govt has told you instead of asking real questions instead of demanding an independent investigation is treason and you all spit on the graves of ALL who died that day. You are all a bunch of cowards incapable of critical thinking, lemmings, robots, dolts, morons, brain washed fucking traitors."

Entièrement d'accord: ceux qui croient à l'"histoire officielle" de ce qui se passe au Donbass sont complices de tous les crimes qui s'y déroulent. C'est ce que j'aurais pu dire si j'avais assisté à la "conférence", pardon à la session de propagande impérialiste.

Et si vous voulez savoir pourquoi JFK a été assassiné, il suffit de lire son discours de juin 63:

http://www.fordham.edu/halsall/mod/1963kennedy-peacestrat.html

Noua avons besoin d'un nouveau JFK, mais il se fera aussitôt assassiner. N'est-ce pas Monsieur le Président?

Écrit par : Johann | 18/09/2014

Il me semble qu'il y a deux aspects, pas forcément concurrents, de la crise Ukrainienne. Le premier, interne, participe des aspirations du peuple ukrainien de se rapprocher de l'Europe et de s'affranchir de l'influence de la Russie. Légitime ou pas, il s'agit ici d'une crise interne à un pays souverain, au demeurant voisin d'un empire plutôt encombrant.

Le second aspect est externe et a trait aux interventions, osons le dire "impérialistes" du régime de Moscou dans les affaires ukrainiennes, au prétexte de la protection de populations russophones. L'annexion brutale de la Crimée (il semblerait que, déjà, les habitants de Crimée la regrettent), puis les interventions dans l'est ukrainien. Ici, on est dans un schéma classique de tentative d'invasion ou d'annexion d'un territoire souverain, au prétexte de ses habitants souhaiteraient un rattachement à la Russie. Résultats: interventions militaires russes en territoire ukrainien, armement des rebelles, bruits de bottes aux frontières. Tout cela rappelle bien les années trente. L'Autriche, les Sudètes...

Vladimir Poutine est un président impérialiste qui se moque de mettre son propre pays en difficulté, tout cela au titre d'un nationalisme exacerbé. Un petit coq chantant allègrement, les pattes dans le fumier, sans se soucier des dégâts provoqués par ses rodomontades. Nul, tout simplement.

Écrit par : Déblogueur | 18/09/2014

@ Hélène Richard-Favre,

Manifestement vous ne connaissez rien au fonctionnement universitaire, que vous devez confondre avec celui de la Julie, et pas plus des intervenantes. La liste des publications de Sandra Lavanex parle pour elle. Quant à Mme Calmy-Rey, je ne sais pas qui au rectorat ou ailleurs pourrait l'intimider.

La théorie du complot fait-elle encore recette ?

Écrit par : jaid | 18/09/2014

Déblogueur,

Les conférencières de la soirée du 16 septembre auraient été ravies de vous lire!
Inutile de dire que je ne partage pas votre vision du président russe et encore moins ce que vous dites de la situation en Crimée.

Y étiez-vous?

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

Jaid,

J'ose croire que vous ironisez.

Je savais où je me rendais, soyez-en assuré.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

"Le premier, interne, participe des aspirations du peuple ukrainien de se rapprocher de l'Europe et de s'affranchir de l'influence de la Russie."

Votre ignorance crasse de la réalité fait pitié. Dans les frontières de l'Ukraine il y a au moins deux peuples, un peuple russe à l'est et un peuple ukrainien à l'ouest. Et les richesses du sous-sol sont à l'est.


"Légitime ou pas, il s'agit ici d'une crise interne à un pays souverain, au demeurant voisin d'un empire plutôt encombrant."

Vous parlez bien de l'empire européen, vassal de l'empire yankee? La Russie est une fédération. Et le premier encombrement est venu d'un coup d'Etat à Kiev.


"L'annexion brutale de la Crimée"

Il est vrai qu'un référendum est qqch de particulièrement brutal. Quelle horreur. Tandis que les bombardements sur les villes et villages du Donbass sont particulièrement amicaux, caressants et tout en douceur.


"(il semblerait que, déjà, les habitants de Crimée la regrettent),"

Mensonge un jour, mensonges toujours. Vous avez été à l'école de Colin Powell and cie?


"Tout cela rappelle bien les années trente. L'Autriche, les Sudètes..."

Un point godwin bien mérité. Ou quand le perroquet imite la voix de son maître.


"Nul, tout simplement."

Oui, nul et mensonger. Et félicitations pour votre soutien idéologique par vos mensonges au bataillon Azov.

Écrit par : Johann | 18/09/2014

ANNA, je trouve que vous n'êtes pas très juste avec Madame Richard-Favre. Comme vous, je n'ai pas assisté à son intervention, mais il m'est arrivé de l'écouter dans beaucoup d'autres émissions à la radio et la télé (russe en particulier) et je lis systématiquement et avec intérêt, et utilité pour moi, ses analyses critiques sur son propre blog.
Vous avez raison de dire qu'il s'agit de la guerre d'information. Mais vous n'avez raison qu'à la moitié. De leur côté, il s'agit de la guerre de DESinformation.
Et c'est la guerre aux armes bien inégales. J'imagine qu'il fallait pas mal de courage et de conviction à Madame Richard-Favre pour intervenir dans ce contexte universitaire feutré, entre des « intellos ». Vous lui demandez de rentrer « dans le lard », mais je crois que, dans la tête des gens, tout se passe à plusieurs niveaux, et très souvent il s'agit d'une question de confiance et de notoriété aussi. Et elles se gagnent et se méritent à la longue halène. Par contre, une intervention trop excitée, inopportune par rapport aux contexte, fait que le crédit de cette notoriété et de cette confiance disparaît.
Le fait que Madame Calmy Ray s'est sentie accusée tandis que personne ne l'a accusée, montre qu'elle a été déstabilisée. Au vu de tout le monde! C'est aux jeunes étudiantes ensuite de juger qui a été plus crédible.
En fait, ce que je veux affirmer, ce n'est pas tellement l'importance des faits concrets qui ont été évoqués lors de ce combat. C'est le comportement des personnes. Les faits (plutôt les infos), - tout le monde peut aller les chercher à la télé ou internet par des dizaines de millier. Il y a de tout et de son contraire. Les lois de psychologie de foule que j'ignore font que les images affreuses et terribles de décapitation des quelques otages anglo-saxones ont sur-balancé tous les nombreux images et vidéo des bombardements des civiles dans les régions « auto-proclamées république » en Ukraine.
C'est peut-être un tournant dans la géopolitique de la fin 2014? Ou encore ces toutes dernières infos dans les médias occidentaux (vois par exemple http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/16/01003-20140916ARTFIG00335-ukraine-kiev-accorde-un-statut-special-au-donbass.php ).

Je ne crois pas. Je pense qu'il s'agit juste d'une étape – une étape dans la vie réelle. Une autre, étape dans la guerre pour l'esprit des gens, a eu lieu lors de cette conférence à l'Université de Genève. Et s'il y a eu d'aucun, là-bas, qui ont félicité Madame Richard-Favre pour son travail de vérité et de justesse, ce sera indéniablement de porter dans son crédit.

Écrit par : vlad | 18/09/2014

@ Johann,
Tout ce que vous dites est vrai sur le fond, pour la forme je pense que ce serait améliorable même si je comprends votre stupéfaction. Deblogueur, comme son nom l'indique, détricote les raisonnements se faisant ainsi le représentant d'une part trop importante de nos concitoyens ayant la certitude que le bien vient de l'Amérique et le mal de "l'empire communiste".
Ils ont un problème d'horloge interne et je pense que la voie choisie par Hélène n'est peut être pas la plus efficace à court terme car les racines sont profondes mais elle présente l'avantage d'apporter un esprit d'ouverture afin de ne pas juger nazi une grande partie de ces personnes qui "sont porteuses mais pas encore malades".

@ Deblogueur, donnez vous un nom moins provoquant afin de vous permettre d'évoluer. Votre discours est très bien mais vous avez inversé les facteurs : remplacez Russie et Poutine par USA et Obama (oubliez l'UE elle n'existe pas) et tout ce que vous indiquez devient juste. Magique non ? Quand à la Crimée, je pense aussi que beaucoup de choses vous manquent ce qui vient considérablement réduire votre responsabilité.
Votre ouverture d'esprit ne manquera pas de vous apporter la lumière.

Écrit par : Idoine | 18/09/2014

Bonjour,

Je n'y ai pas assisté car j'avais une obligation mais ma douce moitié y assisté et pris des notes sur la conférence.

De ce qui m'a été rapporté (et je crois qu'elle m'a fait par de votre intervention mais je ne savais pas que c'était vous) cette conférence éclaire sur beaucoup de décision prise par les russes. Notamment au niveau culturel. La Crimée serait un berceau de la Russie. Lorsque tout d'un coup on voit un déployement de militaire russe à la frontière, nous voyons QUE un déployement. Alors que ce dernier est suite à une décision ou accord. je peux comprendre que les russes soient froissés suivant ce qui se décide.

Pour ma part je ne défends ni la Russie ni l'Europe, les deux agissant comme des impérialistes. Certains diront que je ne prends pas parti. Erreur je reste dans la meme lignée que Nestor Makhno héros ukrainien. Avoir un avis tranché sur la question est impossible. Il y a malheureusement un grand problème au niveau de la gestion de la diplomatie. Ceux qui simplifie par penser à une théorie du complot ne sont pas plus intelligent puisqu'il la question avec une terme totalement ridicule. La théorie du complot n'existe pas. L'histoire de l'être humain est la résultante de plein de complot. Donc s'il y en a un, il faudrait que ces derniers décrivent lequel. Ce qui pas possible non plus. Se serait bien aussi que ces derniers assistent à ce type de conférence afin de sortir de leur monde ou ils pensent avoir tout compris, sauf le fait que les incompétants sont réellement partout. Quant à Poutine impérialiste, je ne vois pas de différence avec nos dirigeants.

Écrit par : plumenoire | 18/09/2014

@Idoine, votre passage sur les USA, l'UE et la Russie est excellent! Deblogueur est encore beaucoup d'effort à faire pour arriver au niveau élevé de ce blog.
Quant à la Crimée, il doit être jaloux par procuration. Il fallait voir le niveau de pillage de CSC (Côte Sud de la Crimée) perpétré par des personnages genre Timoschenko ou Kolomoïsky. Que dalle pour lui :-(
Dites-nous, @Deblogeur, quelle justice, selon vous, devra être compétente dans leur cas? Celle de la Russie ou celle de l'Ukraine? Ah oui, ce Kolomoïsky a, en plus, un passeport d’Israël.

Écrit par : vlad | 18/09/2014

1) N'oubliez pas que la génération actuelle d'Ukrainiens actifs (notamment venant de Kiev, Kharkiv) a été éduquée dans
une fausse doctrine de l'ancienneté de la "nation" ukrainienne.
Exemple: pour eux, avant tout Etat russe, il y avait la Russie de Kiev. Moscou serait apparue plus tard.
Or la Rus' de Kiev, c'est historiquement, un leurre. C'est un terme inventé par ..devinez qui? Les moines de la Laure de Kiev, pour prouver leur ancienneté...
2) Ces même les Ukrainiens se considérant "bien éduqués", résidant en Suisse, considèrent qu'eux (qui viennent de Kiev, de Kharkiv) sont plus "Ukrainiens" que leurs compatriotes. Paradoxalement, ici, ils refusent de parler ukrainien à leurs enfants ni même d'y aller en vacances car "là-bas, c'est sale". Ils parlent russe, inscrivent leurs enfants à des écoles russes, se disent Russes lorsqu'il s'agit de postuler pour un job ici. Ils ont l'arrogance d'affirmer qu'au Donbass, c'est des gueules noires, qui ne sont pas instruits, donc, ils sont inférieurs, des citoyens de troisième sorte.
Imaginez, si ces prétendus "intellos" pensent ainsi, que pensent les autres, des dames arrivées ici après un mariage par correspondance??? Ils subissent un "lavage du cerveau" depuis au moins 20 ans, dans le sens anti-russe. Cela fait rigoler car ils accusent les Russes de Russie d'être zombisés, sans se rendre compte qu'ils le sont encore plus!

Écrit par : Poly | 21/09/2014

Ah mais Déblogueur !
Et alors le soviétique ossète Staline qui parlait russe avec un magnifique accent du Caucase ?
Et les innombrables morts soviétiques massacrés par les nazis?
Et le front de l'Est pendant ce temps le débarquement du 6 6 44?
Et Stepan Bandera , la division Galice ?
Et Kiev mère des villes de la Rouss ' ?
Et le port de Sébastopol port russe de toujours puisque fondé par Catherine deux ?
Et puis le Patriarcat de Moscou les uniates les deux églises dites non canoniques ?
Et les Russes et les Tatares et les Ukrainiens et les Cosaques et les Polonais ?
Et l'Otan ?
Et d'autre chose.....
Universitaire ?

Écrit par : Nicolas Moser | 18/09/2014

Voici qui devrait intéresser les amis de la démocratie ukrainienne en mouvement...

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=MEixhg5WCo8

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/09/2014

" pour la forme je pense que ce serait améliorable "

Vous avez tout à fait raison...
Vous connaissez certainement l'histoire de la grenouille et du scorpion.


"Pour ma part je ne défends ni la Russie ni l'Europe, les deux agissant comme des impérialistes. "

Alors lisez ceci:

"Le point de vue diplomatique russe dans cette crise n'est pas culturaliste et il est très simple: le groupe dirigeant russe ne veut pas de bases de l'Otan en Ukraine, s'ajoutant à l'encerclement balte et polonais. Point. La Russie veut la paix et la sécurité. Elle en [a] besoin pour achever son redressement et elle a désormais les moyens de l'obtenir ainsi qu'on vient de le voir en Crimée."

http://www.atlantico.fr/decryptage/emmanuel-todd-seul-pays-meme-casser-zone-euro-et-logique-destructrice-c-est-france-1617240.html

Écrit par : Johann | 18/09/2014

A Anna et Hélène : nous avons tant besoin de toutes les figures, voix, pensées,couleurs, analyses, tout ce qui fait que nous sommes différentes dans nos réactions, selon notre vécu, précieuses voix de femmes éveillées, chacune dans son essence personnelle. Merci à vous d'être fidèles ici sur ce blog et merci pour chacune de vos interventions, qu'elles soient modérées ou enflammées. Chacune est légitime. Pour Micheline : bas les masques, c'est du toc.

Écrit par : marasine | 18/09/2014

Mme Calmy-Rey pro européenne, est entrée dans le moule depuis un moment:

http://www.tdg.ch/suisse/calmyrey-bilaterale-seule-alternative/story/27805566?track

Hors sujet, mais lié aux actualités du monde,

Le QI de l'humanité baisse depuis les années 1950 date de l'apparition des lobotomiseurs devenus désormais des écrans géants tout plats...

Moralité, ce monde est de plus en plus bête, (pour ne pas dire plus) mais de plus en plus armé! L'avenir est compromis. Les marchands d'armes jubilent.

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/les-deux-graphiques-les-plus-effrayants-du-monde-nont-pas-grand-chose-a-voir-avec-leconomie/207858.htm

Anna à peut-être raison, vous auriez dû prendre votre chaîne à vélo, coup de poing américain, la coiffure rebelle, les bottines à clous et à lames et vous lancer dans la bagarre, j'imagine la scène, Hélène ça vous va très bien! Je la comprends....

Trêve de plaisanteries, il faut être inquiet des événements à suivre en Ukraine comme en Irak et en Syrie ou les musulmans méchants se fondent dans la foule de musulmans moins méchants. C'est une stratégie ayant fait ses preuves depuis 1400 ans.

Écrit par : ckoidonc | 18/09/2014

La violence, laissons-la à qui en a usé et abusé.

Et celles et ceux qui tiennent à garder les yeux fermés sur ce qu'a aussi été la Maïdan, comment les ouvriraient-ils sans perdre la face?

Car si de vrais idéalistes et de vrais démocrates ont pu se trouver sur le Maïdan, ce ne sont pas eux qui ont pris le pouvoir.

http://vimeo.com/105283314

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/09/2014

Les réactions en chaine: dans le même ordre d'idée de l'attitude de notre Cruella de pacotille lorsqu'elle siégeait au conseil d'administration de la Banque Cantonale,naïve ou complice avant la faillite? Avez-vous remarqué le nombre de politiciens dans les C.d'A.? Plus là,quand il y a un problème.Le cas le plus pathétique:la mort d'Adeline et les conséquences pour sa famille...Et le coût pour le contribuable.Fait notoire,le procureur en 2009, dénonçait dans la tdg,les dysfonctionnements de la Pâquerette,personne n'a voulu écouter.Et les C.d'Etat responsables touchent leur retraite sans sourciller. Voilà la politique! Et nos vieux qui ont juste de quoi vivre. Bien cordialement et merci pour votre blog que je découvre. Fabienne Brunet à Versoix.

Écrit par : Brunet | 03/10/2014

Et puis, clin d'oeil, ici, à celle qui a oeuvré à l'indépendance du Kosovo:

http://fr.ria.ru/world/20140918/202462740.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/09/2014

Merci Johann pour votre réponse et votre approche du dialogue.
Je connais l'histoire de la grenouille et du scorpion, je ne me sent pas vraiment grenouille mais admettons : je reste très attentif à reconnaître certaine spécificités de ce que représente un scorpion. L'instinct aide. Dans le cas présent, je me trouve face à un animal qui a toujours été déclaré comme étant un scorpion par le scorpion lui même. Me ravisant donc et plein de reconnaissance, j'invite l'aimable dénonciateur pour la traversée et oh surprise je découvre à mi parcours que j'ai été floué par un vrai scorpion déguisé en sauveur du monde.
Vous me direz, le résultat est le même ; non car celui qui dénonce pense tirer profit de sa calomnie : ma mort à mi-parcours. Je vous laisse la place Johann, j'ai ouvert les yeux et le vrai scorpion est celui qui déguise les autres en .... scorpion.
Pour la Crimée, le dossier est clos, comme je l'indiquais plus haut et outre le referendum, la Russie ne peut pas permettre que sa terre historique en mer noire devienne nazie. Quand à l'OTAN, c'est un outil obsolète dont plus personne ne veut ; il faut le démanteler mais cela semble plus difficile que pour une centrale nucléaire, il échappe à tout contrôle.

Écrit par : Idoine | 19/09/2014

Pour tout ce qui est du Kosovo (cf le lien ci-haut, http://fr.ria.ru/world/20140918/202462740.html ),on y lit à la fin:
"L'Ukraine figure elle aussi parmi les pays qui n'ont pas reconnu l'indépendance du Kosovo à ce jour."
C'est le comble!

Écrit par : vlad | 19/09/2014

Je me demande si ça ne serait pas mieux, pour éveiller les lobotomisés, de leur offrir l'album de bande dessinée d'Astérix : "La zizanie". L'art de mettre un ver dans la pomme pour justifier de la jeter au ruclon. Depuis la nuit des temps, stratégie qui a marché, qui marche à fond, et si l'humanité s'en relèvera, marchera encore.... "Qui veut noyer son chien dira qu'il a la rage"
Comme le dit si bien ckoidonc "Le QI de l'humanité baisse depuis les années 1950 date de l'apparition des lobotomiseurs devenus désormais des écrans géants tout plats... "
Mais un con de livre de BD serait encore trop compliqué pour eux je pense.....
Difficile de garder son calme vu les événements.
Un bon bouquin pour comprendre les psychopathes dans les niveaux qui nous surplombent :
http://pilulerouge.com/pp/

Écrit par : marasine | 19/09/2014

-Obama et certains Européens veulent la paix avec Poutine, très bien; ça, c'est pour tromper l'opinion publique la réalité est ailleurs. Tout n'est que mensonge, une grande partie des gens croient. Comme je l'ai déjà indiqué, il faut bien que la greffe des croyances serve à quelque chose.

""Le parlement européen veut déconnecter la Russie du système SWIFT
Nos eurocrates, qui sont en réalité des europathes, agitent une fois de plus le torchon sous le museau frémissant de l’ogre russe. Il ne faut pas se leurrer, exclure la Russie du système SWIFT c’est exclure la Russie de l’économie mondiale et ce faisant pousser la Russie vers des chemins qu’aucun peuple saint d’esprit ne souhaiterait emprunter.

Les USA avaient fait exactement la même chose à la fin des années 30 en imposant un blocus total au Japon. Acculé, poussé à agir, le Japon a déclaré la guerre aux États-Unis d’Amérique.

Ne sommes-nous pas en train de faire la même chose à la Russie de Poutine ?""

Charles SANNAT

http://lecontrarien.us6.list-manage1.com/track/click?u=54fb71744bca4f72b722cf925&id=5f138fa104&e=6663824bf2

http://fr.ria.ru/world/20140918/202466119.html

Écrit par : Pierre NOËL | 20/09/2014

Au parlement européen, Nigel Farage a proposé, que l’Europe arrête de provoquer la Russie :

http://www.youtube.com/watch?v=lQzw1E6hdzM#t=140

Écrit par : ANNA | 20/09/2014

Hors-sujet. Quoique...

http://madame.lefigaro.fr/beaute/pays-plus-heureux-monde-190914-943001

C'est cela... croissance économique grâce à la drogue et le bonheur de prendre en otages les touristes étrangers:

http://voyage.gc.ca/destinations/panama

Le "classement" 2013:

http://www.metronews.fr/info/et-le-pays-ou-les-gens-sont-les-plus-heureux-au-monde-est/mnev!uERbf1p4HztA/

Voilà le genre de bêtises dont nous abreuvent les médias. Bien sûr le sdf français ou autre, gallup ne lui a pas demandé son avis. Mais peut-on vivre heureux sans téléphone? Un bidonnage de plus.

Écrit par : Johann | 20/09/2014

Les commentaires sont fermés.