11/10/2014

Suisse-Ukraine, les chocolats du "Point"

images?q=tbn:ANd9GcRA_yz1Vfp-1f60ilm913Q65TYruaUTx0d4YCBLn0xt9MmQ3GbEJg

Il en faut peu à ce magazine pour exprimer toute l'estime qu'il voue à la Suisse et à son Président.

Il suffit d'une mise à jour de site non effectuée pour qu'un journaliste s'engouffre dans la brèche.

Cela s'appelle de l'information.

Alors que la presse internationale a été témoin de la présence du Président Didier Burkhlater à l'investiture du Président Petro Poroshenko, on lit dans cette publication du Point l'amnésie ou la mauvaise foi.

Mais si discréditer le Président suisse sert à d'autant créditer le Président ukrainien, on conçoit le niveau du choix éditorial opéré.

Car faille informatique ou non, c'est bel et bien la légitimité du Président ukrainien qui serait  en cause selon le droit international.

Alors pour le chocolat et la comparaison évoquée dans l'article, reste à savoir qui sera chocolat ou pas au regard de l'Histoire. 

http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-gaffe-de-la-diplomatie-suisse-09-10-2014-1870649_24.php

 

Commentaires

Le journal " le point" n'est pas une référence comme bon nombre de journaux français a la solde des politiciens qui sauront les récompenser. Sarkozystes le lundi, Hollandistes le mardi et Marinistes le mercredi....
Tout flatteur vis aux dépends de celui qui l’écoute.
Rf le corbeau et le renard J.de la Fontaine.
Je préfère lire les commentaires, certains sont d'un niveau d'une médiocrité affligeante d'autres posent de vraies questions.
Et puis entre la Confédération helvétique et la République française,la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille.
Comme quoi, les autorités helvétiques se montrent bien clairvoyantes en programmant des exercices de defense comme "Stabilo Due"...
On ne sait jamais...
Cet article comme d'autres de ce blog devrait inspirer d'avantage la presse française...

Écrit par : LBT | 11/10/2014

Le commentaire que j'ai posté sur le site "Le point.fr".

Odieuse propagande otannienne.

Tous les moyens sont bons pour faire entrer dans la tête des occidentaux la parole officielle : « L'Amérique dans le camp du bien sauve le monde ». Ce scénario lourdement imposé par tous les grands média en France ne supporte pas la vérité. A contrario, la Suisse respectueuse du droit international n'admet pas le putsch du 21 février 2014 à Kiev qui a vu les nazis entrer au gouvernement avec la complicité de l'alliance atlantique. Pour son président, qui est également à la tête de l'OSCE, le seul président de ce pays est celui élu normalement par tous les ukrainiens, c'est à dire Ianoukovitch. C'est vrai que la Suisse peut se permettre cette indépendance car elle n'est pas enchaînée dans le carcan appelé "Union Européenne/OTAN". La Suisse sauve l'honneur de l'occident. A deux reprises déjà deux de ses plus hauts juristes internationaux, Carla Del Ponte et Dick Marty, ont fait entendre la voix de la vérité et de la justice à propos du trafic d'organes au Kosovo impliquant les actuels dirigeants de ce pays mis en place également par les USA.

Écrit par : Lucien Pons | 11/10/2014

Merci de vos appréciations et commentaires, LBT et Lucien Pons.

Juste pour préciser, le site du DFAE affiche ceci:

http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps/eur/vukr/staukr.html

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 11/10/2014

Hélène, bravo pour une belle défense de votre pays!

L'amnésie, c'est dans « La rue des boutiques obscures » de Patrick Modiano. Ici, il s'agit bel et bien de la mauvaise foi d'un journaleux piteux du Point.

Car tout ce qui est de près ou de loin ne manifeste pas sa russophobie primaire, - et c'est le cas de la Suisse et de sa diplomatie, - est attaqué en règle par cette France russophobe d'aujourd'hui. La France de Fabius qui n'a strictement rien à dire dans les affaires géopolitiques.

L'article du Point est intitulé « La gaffe de la diplomatie suisse ».

Je ne sais pas s'il s'agit d'une gaffe de la diplomatie ou tout simplement de si peu d'attention que les informaticiens du site de DFAE payent à cette entité bizarroïde qui s'appelle l'Ukraine. En effet, dans la référence faite par le Point, il s'agit des données de l'an 2011, pas même 2012. Et actuellement, on trouve sur le site, http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps/eur/vukr/staukr.html, une mise à jour avec les données de l'an 2013.

Mais ce qui est sûr et certaine, est que la diplomatie française est complètement inexistante dans cette affaire, - appelons-la franchement, - russo - russe.
En réalité, l'état « Ukraine » n'existe pas économiquement – une faillite, juridiquement – une tutelle prochaine de l'UE et de USA et moralement – une junte fasciste en place à Kiev.

Et si les Suisses, à travers leur site, ont montré que c'est Victor Ianoukovitch qui était toujours le président légitime de l'Ukraine, alors c'était la volonté de Dieu. Qui peut maintenant prouver le contraire?

Il ne s'agit pas d'une reconnaissance de ce roi du chocolat ukrainien par les Russes, non il s'agit d'un rapport de force actuel qui veut qu'on choisit le moindre mal parmi tous ces oligarques: non ou illégitimement élus.

Alors, si c'est grâce à ce torchon du Point que les informaticiens de la DFAE ont mis à jour la rubrique consacrée à l'Ukraine, c'est bien pour montrer qu'on fait ce qu'on veut et quand on veut – chez soi.

En fait, cette grande gueule de Montebourg qui donnait des leçons aux Suisses au sujet de leur référendum du mois de février. Il paraît qu'il envisage de se convertir en homme d'affaires?

Écrit par : vlad | 11/10/2014

Mme HRF: je tiendrai compte de votre remarque précédente et je pense que le mien a toute sa place ici quand on parle de presse aux ordres.

"Odieuse propagande otannienne.
Tous les moyens sont bons pour faire entrer dans la tête des occidentaux la parole officielle : « L'Amérique dans le camp du bien sauve le monde ». Ce scénario lourdement imposé par tous les grands média en France ne supporte pas la vérité."

Vous ne croyez pas si bien dire:

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/10/09/les-revelations-fracassantes-dun-ancien-redacteur-en-chef-allemand-sur-ses-liens-et-ceux-de-la-plupart-des-journalistes-occidentaux-avec-la-cia/

Et écoutez les propos d'Elena Bondarenko sur l'Ukraine.

Et aussi:

http://www.infowars.com/leading-german-journalist-cia-media-pushing-for-world-war/

Et en particulier les commentaires sous l'article (cf DRbilderburg).

Écrit par : Johann | 11/10/2014

@ Hélène Richard-Favre

Bonsoir,

vous écrivez : "
Juste pour préciser, le site du DFAE affiche ceci:
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps/eur/vukr/staukr.html


oui, mais remarquez la petite mention en bas de page:

-----------------------
Dernière modification: 09.10.2014


A mon avis quelqu'un a fait du ménage récemment (après s'être fait remonter les bretelles ^^)

Écrit par : Keren Dispa | 11/10/2014

Pour moi il s'agit certainement d'une inattention des services informatiques du DFAE, sachant un peu comment on travaille à l'Etat..... mais cela montre également quelle importance la Suisse accorde en fait à l'Ukraine....

Par contre il est bien triste et révélateur de constater que l'hebdomadaire "le point" n'a rien d'autre à se mettre sous la dent que cette soi disante "gaffe diplomatique".

Quant à vouloir "rapprocher" les deux pays sur le plan du chocolat, celui qui a écrit l'article n'a vraisemblablement jamais goûté a chocolat ""Roshen"..... qui n'a juste RIEN à voir avec le chocolat suisse !

Écrit par : Marion Garcia Bedetti | 11/10/2014

Voilà ce que lepoint écrit sur le MH17:

"Certaines victimes pourraient ne jamais être identifiées car la recherche de restes humains sur le site de l'accident avait été interrompue à la suite de combats dans ce secteur entre l'armée ukrainienne et les insurgés prorusses."

http://www.lepoint.fr/monde/crash-en-ukraine-du-vol-mh17-272-victimes-identifiees-10-10-2014-1871269_24.php

Vous noterez l'apparente neutralité de cette présentation. En fait c'est de la désinformation pure et simple. Il ne faut surtout pas dire que le terrain est sous le contrôle de la Nouvelle Russie et que c'est l'armée fasciste ukrainienne qui bombarde le site. Pour tuer une seconde fois les victimes? Pour détruire le maximum de preuves, oui.

Et rebelote ici:

http://www.lepoint.fr/monde/mh17-une-des-victimes-decouverte-avec-un-masque-a-oxygene-09-10-2014-1870843_24.php

Surtout de pas dire ce que cela implique:

http://www.infowars.com/mh-17-report-false-flag-exposed-after-revelation-passenger-was-wearing-oxygen-mask/

Et encore une fois les commentaires en dessous de l'article valent la peine d'être lus. Par exemple:

"it is interesting that one Malaysian plane goes down and not s single trace of it found. and then only a few months later, another one crashes in Ukraine, leaving the media and US to immediately blame Putin and Russia within a matter of hours of it happening. Not a single investigator had set foot at the site and the media already had the culprits. what a joke"

Et ce lien est fourni par un des commentateurs...

http://socioecohistory.wordpress.com/2014/08/16/proof-ebola-expert-killed-on-mh17-kenema-bioweapons-lab-created-new-ebola-strain/

Chhhhhhhhhuuuuuuuuuuuuuttttttttttt! Top secret. Les médias sont aux ordres, on aura compris.

Et comme on dit, d'une pierre deux coups.

Écrit par : Johann | 11/10/2014

Bonsoir,

un élément assez ahurissant : dans le code source de la page du DFAE on trouve la date "ancienne" qui montre quand a été faite la précédente mise à jour:



Mais... depuis la mise à jour du 9.10.2014 tout a changé. Est-ce dire que les dernières métadonnées dataient de février 2003???

Écrit par : Keren Dispa | 11/10/2014

A l'instar des Britanniques je pratique depuis de très longues années le French Bashing en évitant soigneusement d'acheter des produits en provenance de l'hexagone. Je ne m'y rends qu'avec réticence car le parler pointu des Parisiens m'énerve et toujours cette manie de vouloir connaître nos origines.

Écrit par : F.H.Jolivet | 11/10/2014

Mon dernier message n'a pas englobé les détails que j'ai remarqués, j'enlève donc quelques balises:


..bon 12.02.2003

..14.11.06 ceschbach@namics changed

et enfin:
..Dernière modification: 09.10.2014

les dernières données sur l'ukraine dans le site de DFAE dataient - selon mon avis et ce que je constate - de 2006.

Écrit par : Keren Dispa | 11/10/2014

Si dieu s'en mêle l'Ukraine va devenir le paradis! La Suise n'a-t-elle pas perdu de sa crédibilité avec les prises de position de Didier Burkhalter en faveur de l'Europe?

On peut aussi refaire l'histoire, mais les futurs historiens auront le dernier mot.

Écrit par : Pierre NOËL | 12/10/2014

Les commentaires sont fermés.