21/10/2014

Christophe de Margerie, un grand patron

Christophe_de_Margerie.gi.top.jpg

Il va falloir se satisfaire des versions officielles selon lesquelles le conducteur de l'engin de déneigeage stationné sur la piste de l'aéroport de Vnukovo à Moscou était ivre.

Il va falloir accepter le fait qu'aucun ordre ne lui ait été donné depuis la tour de contrôle de l'aéroport.

Il va falloir se contenter de trouver des responsables pour expliquer comment, dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014, le patron de Total a perdu la vie à bord de son Falcon-50 avec trois membres de son équipage.

Il va bien sûr falloir aussi et surtout ne pas émettre d'hypothèse autre que celles qui seront énoncées dans la plus grande partie sinon l'ensemble des médias.

Mais avant tout, hommage soit rendu, ici, à un patron dont le charisme a été reconnu et salué.

Et souhaitons à sa famille, à ses proches et à tous ses collaborateurs et amis que lumière soit faite sur la perte brutale d'un être qui leur a été cher.


Sujet publié en page 13 de l'édition papier de "La Tribune de Genève" du 22 octobre 2014 

Sujet également publié en page 13 par "Le Temps" du 24 octobre 2014 sous le titre "Une mort en point d'interrogation"


14:10 Publié dans Avaries, Destins, Discours, Medias, Pouvoirs, Pratiques, Russie | Tags : total, france, russie, crash | Lien permanent | Commentaires (32) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Hélène, comme toujours je suis entièrement d'accord avec vous. Les précédents accidents n'ont même pas encore été élucidés. Trop trop de secrets ? Et les disparus ainsi que ceux qui les aiment pleurent, quelles attentions reçoivent-ils ?
Je ne vous le dis pas souvent, mais j'apprécie votre blog et vos coups de plume pour faire réfléchir, prendre conscience... Merci. Marie-Thérèse

Écrit par : Marie Therese Victorion | 21/10/2014

Sur ces images, on ne voit pas le conducteur du "chasse-neige" tituber? Il est vrai que le choc ajouté au froid, l'ont peut-être aidé à se remettre sur pied? Ne doutons pas des l'enquêtes menées de part et d'autres.

https://www.youtube.com/watch?v=4zM1rhb-UDM

Oui, c'était un excellent chef d'entreprise; avec des méthodes assez contestables en particulier dans ses z'amours avec les monarchies, et ce, dans bien des cas.

Écrit par : Pierre NOËL | 21/10/2014

Gazprom versus Total, Fédération de Russie contre la France.
Un assassinat ?
Dites ... les Mistrals, payés d'avance ... où en est la livraison ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 21/10/2014

Oui Hélène, il va falloir se satisfaire de la version officielle qui est probablement déjà écrite. 2 options se présentent :
1 - Un accident dû à une négligence ou un enchaînement de négligences, dans ce cas, le responsable sécurité / mouvements de l'aéroport est responsable car il lui appartient de maîtriser d'éventuels écarts. La probabilité de ce premier cas me parait bien faible car reposant sur au moins 2 négligences : le contrôleur dans la tour et le déneigeur. Si le déneigeur était seul responsable, le contrôleur aurait alerté le pilote qui aurait stoppé la procédure de take off. La triangulation contrôleur-pilote-déneigeur ne pouvait que difficilement valider ce cas.
2 - Une opération volontaire venant cibler un patron européen qui échappe à tout contrôle : agit en franc tireur, s'oppose aux sanctions et en contourne la rigueur de l'application. Il faut le stopper. "On" prépare un accident, on souffle sur les braises de l'Erika en Bretagne pour réveiller les haines contre lui, on évoque ses relations sulfureuses avec quelques monarchies fuelisantes et on le remplace ensuite par quelqu'un de docile pour le "ON". Tiens, pourquoi pas Proglio ? Un très bon élève.

Pour répondre à votre question, Hélène, l'option 1 présente une probabilité très faible. L'option 2 est très séduisante car répondant à un faisceau de "nécessités". Toutefois, le Gvt Russe va certainement officiellement retenir l'option 1 avec un enfumage tout en enquêtant très sérieusement et partout sur l'option 2 car ils ont l'intime conviction que cette opération rocambolesque vient les priver de leur allié le plus précieux en Europe.

Écrit par : Idoine | 21/10/2014

L'option 2 semble logique, mais alors "à qui profite le crime"? Pas à la France, pas à la Russie...
une idée?

Écrit par : michel fontana | 22/10/2014

Qu'on nous éclaire sur la le fonctionnement de l'aéroport. Est-ce comme chez nous que certaines services de grandes entreprises privées ou mixte sont externalisés ou privatisés - la grande mode de privatisation a atteint depuis longtemps les grands groupes privés dont certains services sont sous-traités.

Si c'est le cas de l'aéroport de Moscou, il serait alors temps de réviser cette marotte largement laissée aux partenaires de l'état, et d'unifier le traitement de tous les personnels afin d'avoir la possibilité d'une supervision et d'un contrôle intelligent.

Si c'est le cas, Poutine devrait mobiliser ses talents pédagogiques - quitte à mettre le nez de ces grand CEO ou directeurs dans la caca pour qu'ils reviennent à la raison et au respect des vies humaines.

Si c'est le cas que certains services sont sous-traités, on peut imaginer que certaines opérations ont pu s'y infiltrer. On songe tout de suite à un meurtre par représailles. La CIA peut parfaitement instrumentaliser le sous-traitant tout en le maintenant dans l'ignorance des intentions américaines. A première vue, l'opinion va immédiatement songer avec simplisme que les seuls à avoir une raison de ces représailles sont les Russes.

Je pense que les autorités russes vont mener une enquête minutieuse.

Prenons le cas, chez nous, de la prison de La Pâquerette Des Champs. Le personnel d'éducation ou de sociothérapie est issu d'une association professionnelle dont on connait peu la formation et le sérieux de ses membres. Il n'empêche nullement que cette association ait bénéficié d'un mandat et d'une ligne budgétaire de l'état sans que ce dernier n'ait "pu" exercé un véritable contrôle ni procéder à une évaluation régulière. L'association a jouit d'une puissance d'influence par son lobbyisme qui se poursuit à travers plusieurs décennies. le principal était que jamais il n'eût fallu un pépin en cours de route.

Le cas des Services Industriels Genevois présente une similitude de liberté. autant libre a été son conseil d'administration qui a su engloutir des dizaines de millions de francs pour du vent, de la propagande, pour un projet indéfini, des agissements désordonnés etc. Ce, sans avoir à se référer au législatif (alors que pour 100'000 chf d'investissement, on fait voter le parlement).

Il n'est pas exclu qu'à Moscou, la bande d'affairistes et de néo-libéraux à l'intérieur du gouvernement qui donne autant de fils à retordre à Poutine, ait ses têtes de pont... des "Patrons" de régies qui jouent double-jeux, et il est aussi possible que plusieurs d'entre eux se laissent librement acheter par des puissances étrangères.
Les milieux européens d'affaires sont remontés contre leur gouvernement respectif qui respecte, à la lettre, les sanctions américaines imposées à la Russie, ils sont probablement haïs par la Maison Blanche. Pour elle, Total n'avait rien à faire à Moscou pas plus son bien aimé PDG De Margerie.

On parle beaucoup de corruption sur la planète parce qu'on la connait bien en Occident. En Suisse aussi, on la pratique depuis longtemps à profits et au régalisme. On la pratique dans toutes les couches sociales de notre société, donc, on sait ce que c'est. La corruption est proportionnelle aux pouvoirs délégués ou conférés.

Pour moi, cette déneigeuse présente sur la piste était comme une mauvaise augure pour la suite et son conducteur comme un pigeon piégé. Le Département d'Etat Américain avait promis des troubles en chine, il l'a fait. Il a voulu déstabiliser la Russie par son sommet, il vient d'en ouvrir la voie avec la déneigeuse.

Écrit par : Beatrix | 21/10/2014

Voici une élément factuel accréditant la thèse des USA dans le rôle du commanditaire :
http://www.lopinion.fr/5-juillet-2014/l-euro-doit-etre-plus-present-dans-l-achat-petrole-estime-margerie-14109

Extrait de l'article du Point:

Christophe de Margerie, le président-directeur général de Total, a estimé ce samedi que le rôle de l’euro face au dollar devait être accru dans les achats de pétrole.

"Se passer du dollar, ce n'est pas réaliste, mais utiliser plus l'euro, cela me paraît souhaitable", a déclaré le patron du groupe pétrolier. "Il n'y a aucune raison de payer le pétrole uniquement en dollars", a-t-il ajouté en marge des rencontres économiques d’Aix-en-Provence. Actuellement le dollar est la monnaie utilisée pour fixer les prix du baril sur les marchés. Le pétrodollar permet en effet à l’économie américaine de maintenir sa place de monnaie de réserve.

Dans la perspective d‘une fixation des prix dans une autre monnaie, plusieurs pays du monde pourraient échanger leurs dollars contre une autre et ainsi participer à la baisse de sa valeur au profit d’autres devises. Les autorités françaises ont récemment appelé à trouver des moyens de renforcer l'euro dans les échanges internationaux, après l'amende record infligée par les Etats-Unis à BNP Paribas pour avoir participé au financement d'achats de pétrole en dollars à des pays visés par des sanctions américaines.

Écrit par : michel fontana | 22/10/2014

Pour moi, c'était avant tout un GRAND AMI de la Russie. Depuis des années il avait des très bonnes relations avec le gouvernement russe, car il était un visionnaire et comprenait bien l’intérêt des relations bilatérales franco-russes. Il était contre les sanctions européennes de la Russie, et œuvrait dans ce sens auprès de F.Hollande. Sa mort est toute tragique pour la Russie au même niveau que pour la France.
Mais comme la vérité est facilement falsifiable par la haine et par la bêtise humaine, internet pullule déjà de ce genre de réaction :

http://www.picshare.ru/view/5415049/

Écrit par : ANNA | 22/10/2014

Un boeing de 300 personnes, maintenant une personnalité bien appréciée de la Russie! Combien encore pour comprendre que les states ont déclaré une guerre sournoise au continent européen?

Écrit par : Corélande | 22/10/2014

"versions officielles"

"Une opération volontaire venant cibler un patron européen qui échappe à tout contrôle"

Les fadas sont lâchés, on ne les arrêtera plus.

Écrit par : Thierry Meyss-est-bien-sûr | 22/10/2014

@Madame Richard-Favre en effet très Grand Patron qui ne se laissa jamais influencer par les environnementalistes
Il faisait partie de cette race d'hommes qui préfèrent analyser sainement avant de prendre d'importantes décisions tout comme de nombreux anciens Patrons Suisse qui riraient sans doute en voyant des initiatives basées sur la protection de la nature laquelle n'aura jamais depuis l'arrivée des écologistes autant été sacrifiée pour y construire des villas )normal les programmes environnementaux coûtant très chers il faut des contribuables
Ce qui aura transformé de nombreux citoyens désabusés et pourtant connus pour leur chaleur humaine en vrais cœurs de pierre
très belle fin de journée pour Vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 22/10/2014

combien savent? les bénéfices persos de big moustache et de Total ont été grâce à:

- en Birmanie: corruption aux plus hauts niveaux politiques et abus de pouvoir à grande échelle avec complicité avec la junte militaire avec expropriations de civils et morts par centaines, des travailleurs esclaves etc etc
- en France, Erika et non indemnisations
- en Iran, corruption aux plus hauts niveaux
dto en Irak

ce big moustache mort en cours de travail d'affaires, après un monceau d'affaires plus corrompues les unes que les autres, toutes protégées sous le sceau "affaires d'Etat" en France

Héritiers; reste à savoir, des profits persos de big moustache en Iran, Irak, Birmanie, Afrique etc, tous issus d'affaires plus corrompues les unes que les autres et valant morts expropriations exclavagisme etc le tout en toute impunité pour le portefeuille du bénéficiaire, ses héritiers pourront se prévaloir.

reste à savoir si Mme la propriétaire de ce blog décidera 1 fois de + de censurer mon commentaire.

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

Pierre à feu,

"Une fois de plus" un de vos commentaires est publié.

"Une fois de plus", on y voit là, confirmation de la mauvaise foi dont vous faites preuve à l'égard de "Mme la propriétaire de ce blog"

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/10/2014

@Pierre à feu sans doute êtes vous né pendant les années de vaches grasses sinon vous sauriez que Total a aidé de nombreuses régions de Suisse Romande en offrant du travail à de nombreux citoyens
Mais il est vrai qu'ayant connu l'époque ou c'était les enfants qui devaient remplir les seaux à charbon l'esprit humain avaient d'autres priorités que critiquer les Grands Patrons
Par contre alors que dire des Européens qui vont souiller certaines régions en construisant des maisons ou les seules canalisations sont le tout à l'Océan et ceci dans de nombreux pays dont ceux nommés par vous?
L'avantage des Grands Patrons c'est qu'ils ne pratiquaient pas ce qui est devenu une mode,le nombrilisme et l'immobilisme mental

Écrit par : lovsmeralda | 22/10/2014

dont acte, ce retour de bâton mal-venu! c'est votre droit..
sous pseudos les commentateurs que vous censurez constatent - sachant que vous pouvez utiliser mon email pour chéquer/me révoquer.

et j'avoue, j'ai tenté votre billet où d'hab vous me censurez car la Birmanie est un terrain qui je connais perso et qui me touche: où j'ai suivi de longue date depuis des décades, ce qu'y a fait le français Total pour y accumuler ses profits / c)est Total face a la Chine

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

Pierre à feu,

La qualité de vos allégations à mon propos reflète celle de votre personne dont le courage s'illustre par le pseudo qui en masque l'identité.

L'échange entre nous en restera là désormais car poursuivre la publication de vos mensonges à mon égard n'offre plus aucun intérêt à quiconque ici.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/10/2014

Tout le monde sensé est prêt à admettre que l'industrie pétrolière (dont tout le monde sensé, ou pas profite) est une industrie mondiale avec une prospection nécessitant souvent des négociations pouvant s'apparenter à de la corruption.
L'aspect mondial impose des transports et zones de traitement dont les coûts pour l'environnement sont parfois arbitrés de façon un peu juste. Il est à noter que au vu des volumes échangés, le nombre d'accidents reste faible mais variables suivant les compagnies. La suppression pure et simple du pétrole et du nucléaire viendrait solutionner immédiatement cette incidence mais .... seriez vous prêts ?
Le procès du marché du pétrole n'a pas vraiment sa place ici, M. de Margerie aurait aussi bien pu être un puissant industriel du riz. La question porte sur l'analyse de la sécurité de personnes influentes qui ne partagent pas le dictat de "l'ordre mondial" tel que défini actuellement. Plusieurs commentaires ci-dessus viennent faire le procès de la victime (ainsi que de ceux qui offrent une tribune pour en débattre) laissant ainsi à penser que leurs auteurs sont ardents défenseurs dudit "ordre mondial" ; or la mort ou l'effondrement de Total ne viendrait pas améliorer la situation car la reprise de ces marchés par des entreprises moins scrupuleuses ne manquerait pas d'aggraver la situation que vous dénoncez. Je vous invite à revenir dans ce débat avec une approche plus adaptée à ce que vous dénoncez.

Écrit par : Idoine | 22/10/2014

Lovesmeralda, vous vous fourvoyez à fond. à un tel point!
je hais devoir le dire mais vous vous méprenez 1 max.
ai entre autre aidé en solo, soutenu et fait sortir à mes frais des années durant des birmans victimes de la junte et ce bien avant que toute représentation diplo CH ou autre existe dans les environs, y inclus avant le retour en Birmanie de l'anglo-birmane Aung S S Kui: cela qui ne vous représente rien, et c'est tant mieux pour ma vie perso

actes dont je fus l'auteur, témoin d'une époque et de lieux que votre clavier, lovesmeralda, ne saurait vous le laisser comprendre.

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

de Margerie n'a rien d'un bon: non ennarque mais en compétition aux 1ère lignes aux postes de gouvernance des principales industries et stés françaises, ce type à moustache n'a jamais hésité à piétiner toute loi internationale et droits humains au profit de la sté qui l'employait, du business et du rendement des actionnaires de sa compagnie:

Juste en exemple: en BIRMANIE, DROITS DE L'HOMME, ENVIRONNEMENT bafoués par le pdt de Total, de Margerie, décisionnaire et responsable

En Birmanie et sous la june, pendant des décades, le resp. de Total, de Margerie, s'est enrichit à faire faire à TOTAL un max de profit en Birmanie, au détriment des droits de l'Homme, de la femme, de l'enfant, au mépris de l'écologie

Le répéter ne va pas aider les victimes.
Sauf que le répéter c'est vous préciser que ce Margerie n'a rien d'un grand, rien d'un homme
le tout, en tout impunité

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

C'est dommage pierre à feu, vous semblez disposer de nombreux éléments de première main dans un pays qui reste difficile d'accès. En parler serait mieux que de développer une véhémence qui vient probablement du fait que vous êtes choqué par certaines actions très probablement à l'initiative du gouvernement Birman. La diplomatie n'est pas l'outil des corrompus, c'est l'outil de ceux qui veulent faire évoluer une situation. Si vos raisons sont bonnes, vous n'aurez aucun mal à être persuasif. Le blog est prévu pour un échange, le sujet porte sur la corrélation entre l'action de M. de Margerie et la catastrophe de Moscou. Nous serions très heureux de débattre en prenant en compte les éléments dont vous disposez.

Écrit par : Idoine | 22/10/2014

certes et vous avez raison Idoine.
l'accès difficile en Birmanie était à l'époque de mes actes.
Comment témoigner des éléments dont je dispose, sinon en rétorquant ici.
J'en parle comme je peux.
Les faits sont plus importants que ce qui a pu me choquer. Comme pour tous autres témoignages. chacun ne croit que ce qu'il peut imaginer, d'une part.
D'autre part, je ne suis qu'un commentateur sous pseudo qui relate des profits de Margerie pour Total en Birmanie, des moyens utilisés pour y accumuler 1 max au détriment de la population et du territoire birman, et ce en tant que responsable tout au long de sa carrière de pdt du français Total.

Sachant que dans ces mêmes périodes, l'entreprise française Total n'était pas la seule à exploiter la Birmanie et les birmans en bafouant toutes lois (droit du travail, droit des femmes, enfant au travail, non respects écologiques, environnement, etc), l'exploitation française par la famille proprio d'Auchan en Birmanie des bois de la jungle d'origine (pour les terrasses en teck vendu par Auchan par ex) en étant un autre exemple.

Mes raisons n'ont aucune valeur et je n'ai aucun talent à être persuasif.

Je dirais que les éléments conduisant à la mort de de Margerie sur la piste de l'aéroport sont un coup du destin à son encontre.

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

Sur votre dernier post vous êtes très persuasif, vous avez été très choqué par ce que vous avez vécu en Birmanie et, comme je le soulignais plus haut, la situation que vous relatez est incontestable mais à partager entre le pouvoir Birman et certaines multinationales dont Total.
Je suis persuadé que personne ne viendra contester vos arguments car vous étiez sur place. Votre dernière phrase qui est la réponse à la question posée sur ce blog est d'une grande diplomatie mais résume très bien ce que vous pensez du groupe que de Margerie représente.
Son successeur sera-t-il meilleur ou moins bon ?
Vous devriez publier pierre à feu, à la lecture de votre dernier commentaire, je me plongerais avec plaisir dans vos témoignages sur la Birmanie.

Écrit par : Idoine | 22/10/2014

Idoine, quant à la succession à la tête de Total pour l'instant, vous (comme les actionnaires) n'en n'avez aucun, mais les actionnaires ont 1 mix de l'ancien pdt par le passé renvoyé, aujourd'hui refourgué mais jouxté d'un nouveau contrôleur de gestion
pendant que les actions de Total chutent, ce dont on se fiche.
soit pour l'instant, aucune "succession", sauf pour les héritiers
certes, de quoi publier mais ce qui m'intéresse n'est pas là: je viens de rencontre mes amis d'Ukraine- Géorgie- Azerbeidjan: et là, c'est la mort dans l'âme.

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

merci Idoine pour votre soutien positif. mes témoignages sur la Birmanie sont exclus car passés. l'actuel pour la Birmanie sont (mes contacts) les birmans qui ont du mal face à l'exploitation de l'emprise chinoise pour l'exploitation des ressources, terres rares etc, difficile de se défendre et éviter ce que les chinois ont fait du Tibet etc, comme le subisse les africains

Écrit par : pierre à feu | 22/10/2014

Sur le crash de l'avion de Christophe de Margerie et de son équipage, voici l'analyse de Karine Bechet-Golovko:

http://russiepolitics.blogspot.ru/2014/10/lenquete-sur-le-crash-du-falcon-du-pdg.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/10/2014

Merci pierre à feu pour votre éclairage sur le contexte du sujet abordé ici. Votre expérience me parait aussi profonde qu'intéressante et je peux comprendre que certaines prises de position puissent vous prendre, comment dire, à rebrousse poil.

Écrit par : Idoine | 23/10/2014

L'analyse de Karine Bechet-Golovko est en fait un digest des informations reçues depuis ce crash. C'est un mélange d'hypothèses, de confirmations et de dénégations comme toute discussion suite à un crash.
Concernant la triangulation que j'évoquais plus haut, seul l'aiguilleur disposait de tous les éléments pour donner l'accord au pilote.
Le conducteur de la déneigeuse a évoqué la présence d'un obstacle sur sa route qui l'a amené à stopper et descendre de son engin pour vérifier ce point.
Si la déneigeuse se trouvait à ce moment là sur la piste de décollage c'est que l'obstacle évoqué s'y trouvait aussi ; que faisait il là et qui l'y avait déposé ?
Pour l'aiguilleur les déneigeuses avaient quitté les lieux, il donne l'accord au pilote sans vérifier ses écrans de radar au sol.
Le conducteur de la déneigeuse ayant laissé son engin sur l'obstacle rencontré, désorienté par un éclairage très perturbé par une météo peu favorable entend soudain la poussée du jet et s'éloigne.
La suite est connue. La déneigeuse n'était donc pas l'obstacle prévu mais bien l'objet sur la piste qui a provoqué l'arrêt de la déneigeuse à cet endroit précis.
Ce pauvre gars ne doit rien comprendre car tout pourrait l'accuser.
Il appartient aux enquêteurs du FSB de retrouver l'objet qui a stoppé la déneigeuse alors qu'il était destiné au jet.

Écrit par : Idoine | 23/10/2014

Merci de cet éclairage et de cet élément nouveau, Idoine! A signaler aussi à Karine!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/10/2014

Variations sur un objet...

Idoine, la version du JDD, Journal du Dimanche, relative à la présence éventuelle d'un objet sur la piste de décollage.

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/rt-de-Christophe-de-Margerie-quatre-gardes-a-vue-et-deux-demissions-a-l-aeroport-Vnoukovo-695962

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/10/2014

Quelques têtes commencent à tomber en vitrine. Bien sûr que les résultats de l'enquête sont déjà connus, avant qu'ils ne soient écrits. Et même qu'en coulisse, certains se réjouissent, en pleurant et en rendant hommage ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 23/10/2014

En analysant ce panel de de citations, considérez-vous qu'il donne une image non-biaisée de la réalité?

http://bestofactus.blogspot.ch/2014/10/le-pdg-de-total-decede-souhaitait.html?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

Écrit par : Fontana Michel | 02/11/2014

Le temps est un décanteur qui livre la quintessence des matières . Le recul fait apparaître bien des images, des faits et des propos qui avaient passé complètement inaperçus dans le brouhaha des paroles et des propagandes. L'observation d'un esprit expérimenté et dans une certaine durée permet de poser de bonnes questions et d'avoir des doutes fondés.

La série de personnalités qui ont laissé leur vie dans des accidents étranges ont un point commun: contrevenir ou déplaire à la Maison Blanche qui agit toujours préventivement selon sa doctrine.

Quand on pense qu'un état n'hésite pas à recourir à l'assassinat tout en sacrifiant les nombreuses personnes qui environnent les personnalités visées, on conclut alors que la décision de se déplacer en avion, en train ou en bateau, est une prise de risques considérable. cela devient donc terrorisant.



Extrait de l'article de Richard le Hir:
"Les causes du décès inopiné de Christophe de Margerie, le PDG de la pétrolière française TOTAL, survenu à l’aéroport Vnoukovo de Moscou il y a maintenant plus de trois semaines, n’ont pas encore été élucidées. En raison de ressemblances troublantes avec les circonstances du décès en 1962 d’une figure emblématique de l’industrie pétrolière, Enrico Mattei, l’hypothèse d’un attentat s’est rapidement imposée."

Lire la suite sur site.http://www.vigile.net/Un-embarras-TOTAL

Écrit par : Beatrix | 20/11/2014

Les commentaires sont fermés.