13/11/2014

Je t'aime, moi non plus

curees-de-campagne,M56941.jpg


Philippe de Villiers, personnalité française controversée, comme tant d'autres et pour diverses raisons toujours valables pour qui les énonce, a livré une interview à Jean-Jacques Bourdin en ce 12 novembre*.

Que l'on partage ou non le point de vue du créateur du Puy Du Fou, le mettre en relation avec celui du journaliste qui l'interroge permet d'en saisir le sens.

Jean-Jacques Bourdin avait accepté avec son épouse Anne Nivat, l'invitation de Darius Rochebin dans le cadre de son émission Pardonnez-moi du 2 février 2012.**

Au-delà des divergences de points de vue des uns et des autres, observer comment ces trois personnalités parlent d'elles est loin d'être inintéressant.

Certes, l'émission Pardonnez-moi pousse plus à la confidence que d'autres.

Mais justement, une telle approche invite d'autant à mettre en perspective les propos tenus par Philippe de Villiers.


*    https://www.youtube.com/watch?v=KLqerKwzyOY

* * https://www.youtube.com/watch?v=mMKZq4elgck

Commentaires

J'aime bien Philippe de Villier. Quant aux deux autres, c'est vraiment des individus lambda de ce microcosme politico - médiatique que d'aucuns détestent tant.

Les vidéos sont parlants.

« Cette classe politique est morte, elle a voulu enterrer la France... La leçon de Jeanne d'Arc c'est « Quant tout est désespéré il ne faut jamais désespérer » », dixit Philippe de Villiers.

Écrit par : vlad | 13/11/2014

Philippe de Villiers a été ( puisqu’il s'est retiré..) un grand homme politique qui malheureusement a été lamine, tué par ses pairs et les media toujours a la recherche de prébendes.
Ce qu'il dit est le plus souvent le reflet du bon sens. Chose qui a, malheureusement disparu depuis longtemps dans le spectacle politique français et peut être dans d'autres pays aussi.
Tres vrai son intervention sur le rôle des media, toujours prêts a salir et a ne jamais reconnaitre leurs torts.

En tout cas, très intéressant.As usual comme tout ce qui est relaté dans ce blog.

Écrit par : LBT | 13/11/2014

Bien vu ce billet et très bien écrit, comme d'hab' ainsi que je te le dis régulièrement via Twitter ou «Face de bouque» comme est parfois surnommé Facebook. J'ai vu l'interview de Philippe de VILLIERS et j'ai adoré ! On peut en effet ne pas partager certaines idées mais on ne peut que respecter l'homme qu'est Philippe de VILLIERS après ceci, notamment une fois qu'il a évoqué ce drame familial qui s'est terminé par un non-lieu, chose qui n'a donné lieu qu'à deux lignes dans les journaux, alors que le démarrage de l'affaire avait fait grand bruit chez nous en France on s'en souvient.

Bises Hélène, et bravo et merci pour tous tes partages et billets, ici et ailleurs...

Écrit par : Thomas | 14/11/2014

Hier, la télé russe a donné une information qui pourrait faire "une bombe". Comme c'est encore au conditionnel, je fais un copier-collé de cette info explosif :

UNE LEVER DE RIDEAU NON PRÉVU AU MOMENT DU G 20 !

Si ce document s'avère authentique, sa révélation au moment de l'ouverture hyper médiatisée dans le contexte actuel du G20 serait un formidable coup en passant d'un maître au jeu d'échecs, qui est un atout majeur dans les mains de la Russie que la censure médiatique aura du mal a cacher s'il est abattu sur la table internationale.

A CONFIRMER...
Sur ce imagerie satellite présentée les experts montrent clairement un chasseur de type MIG29 (en dotation dans l'armée ukrainienne) ouvrir le feu sur le Boeing MH17 à l'heure du crash.

Tandis que l'opinion assénée par les accusations occidentales n'a toujours pas vu une seule preuve visuelle de l'invasion russe dans le Donbass, les preuves et les expertises concernant l'assassinat le 17 juillet dernier de 298 passagers et équipage de la Malaysian Airlines, commencent a faire craquer la digue du mensonge médiatique occidental...

A suivre...

Traduction
Sensation! Dévoilé une image satellite de la destruction "Boeing" combattant
14.11.2014
À la disposition de la Manche prouvé coup sensationnel, probablement faite par satellite espion étranger dans les dernières secondes du vol malaisien «Boeing» sur l'Ukraine.
A la veille d'une importante réunion de dirigeants du monde entier - au sommet de la "Big Vingt" en Australie - le thème de l'enquête sur la mort des passagers du vol pour plus que pertinente. Cadre parle en faveur de la version qui se trouve dans l'Ouest presque sonné.
Mais, bonjour!
On sait que lors du sommet de Brisbane Australian Prime Abbott menace de demander à notre président questionner sévèrement sur la Malaisie "Boeing". Essayons de faciliter sa tâche.
Retour en Août, l'Union russe des ingénieurs a publié son rapport sur les causes possibles de l'accident, puis devient assez répandue dans les médias et sur Internet. Les experts ont procédé à une analyse détaillée de toutes les informations disponibles à partir de toutes les sources, à des calculs techniques et la version des causes de la mort "Boeing" élaborés.
Conclusion de l'expert: la version que techniquement possible - vaincre le navire malaisien utilisant fusée et canon armement d'un autre aéronef. Nous attirons votre attention sur un point dans le rapport - l'absence de toute preuve crédible lancer des missiles "sol-air". Démarrer "Buka" accompagné d'un nuage de feu, un bruit assourdissant, audible dans un rayon de 10 km, et les traînées, qui est clairement observé dans le ciel jusqu'à 10 minutes.
En bref, il est peu probable non "Buck" pas à partir du sol. En présence d'une zone de catastrophe dizaines d'observateurs professionnels de tous bords et des milliers de laïcs, personne n'a vu ou enregistré. Et les avions vus et corrigés. Et il n'a certainement pas les avions russes. Experts arguments ont été entendus sur le rapport de l'Internet a été traduit en anglais et en allemand.
"Dans le même temps, nous avons commencé à recevoir de grandes quantités d'information, parmi lesquels se trouvait un matériau différent, de calculs d'ingénierie, et, finalement, le 12, nous avons ici», - a déclaré le premier vice-président de l'Union russe des ingénieurs Ivan Andrievsky.
"Je suis entièrement d'accord avec les résultats de l'analyse des causes de la mort" Boeing "- dit l'homme qui se présentait comme un diplômé du MIT, avec vingt ans d'expérience aviaekspertom George Bilt. - "Boeing" a été abattu par chasseur chasser lui. Tout d'abord, l'équipage a tiré le pistolet, puis a été frappé par une cabine de missile "air-air", puis le moteur droit et l'aile droite ont été surpris autodirecteur de missile par la chaleur ".
L'image, qui montre clairement le lancement de l'avion de combat de l'aile gauche exactement le cockpit, attaché au courrier électronique. Le terrain, la météo, photo de dimension de l'aéronef est pleinement compatible avec les circonstances de l'accident.
«Nous nous sommes vus image cosmique pris avec pas très haute orbite. Et généralement fait de telles photos des renseignements généraux air et de l'espace au sol. Conformément aux coordonnées indiquées dans l'image, nous pouvons supposer que la photo a été prise par le satellite américain ou britannique. Nous avons effectué une analyse détaillée de l'image et aucun signe d'un faux est pas révélé, "- a déclaré le premier vice-président de l'Union russe des ingénieurs Ivan Andrievsky.
Toutes les versions doivent être pris en considération, y compris le fameux "Buk". L'homme qui a envoyé une image dans laquelle peut être considérée comme le MiG-29 tue passager "Boeing", quel qu'il soit, bien sûr, professionnel. Pour forger telle, exige encore plus l'excellence de d'accéder à ces informations. Seigneur, vous avez ces photos! Ou plus! Présentez-les, enfin! Mains sur la table! Parce que pour le moment il ya tout lieu de croire que le gouvernement a commis un crime par ceux qui ont détruit l'avion délibérément et cyniquement. Et ceux qui délibérément et cyniquement cache, ayant des informations complètes.

http://rusnovosti24.ru/wp-content/uploads/2014/11/54662c022a349_9084457_6199444-640x330.jpg

http://rusnovosti24.ru/sensatsiya-obnarodovan-sputnikovy-j-snimok-unichtozheniya-boinga-istrebitelem/

Écrit par : ANNA | 15/11/2014

Les commentaires sont fermés.