16/11/2014

Mistral gagnant

4647161a-dad2-11de-9b54-c76061863e00.jpg

A l'heure où tant de pressions s'exercent sur la question du Mistral que la France devait livrer à la Russie, évoquer Renaud projette dans un autre monde.

Sa chanson Mistral gagnant concerne une ancienne confiserie et ouvre un espace poétique, celui du passé, de l'enfance.

Dans la situation de tensions qui prévaut autour du navire Mistral, il incombe désormais au Président Hollande de savoir ce que gagnera la France dans la décision qu'il prendra.

Quelqu'elle soit, toutefois, le risque de perdre sur un plan ou un autre semble bel et bien réel. 

Mistral gagnant, il semble donc bien qu'il n'appartienne qu'à Renaud de pouvoir le chanter...

 

https://www.youtube.com/watch?v=XdjWMHAdYDU

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mistral_gagnant_(confiserie)

23:55 Publié dans Economie, France, Poésie, Politique, Pouvoirs, Russie | Tags : mistral, renaud, france, russie, ue, usa | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

« Cher Vladimir » dans la bouche des hommes politiques français pourra devenir un jour une marque de fabrique.

La dernière en date aurait été prononcée par le président François Hollande.

Dans ce reportage de la chaîne de télévision russe « Vesti », on voit Hollande s'adresser au Président Poutine à 1'19'' de la vidéo: http://www.vesti.ru/doc.html?id=2125779.

On entend Hollande dire «Monsieur le Président, ...Vladimir ». Et si le spectateur pouvait encore avoir un doute sur un peu audible « Cher », il n'y en aurait aucun pour l'interprète pour qui c'était bien «Дорогой Владимир ».

Il serait intéressant de comparer le regard (et son évolution) que portent sur la Russie de Poutine tous les présidentiables actuels français: Marine Le Pen, François Fillon, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Alain Juppé. Car tout y est: les sentiments sincères ou ressentiments plus ou moins voilés, les calculs politiciens et bien sur l'intérêt plus ou moins compris d'avoir une politique étrangère indépendante pour la France.

En misant sur le renforcement encore plus grand du rôle de la Russie dans la Géopolitique et une construction d'un nouvel ordre multi - polaire, et sur un règlement juste de la crise ukrainienne d'ici 2017 (que seul Hollande, en tant qu'un présidant en fonction, aura une possibilité théorique de mettre à son crédit), je pense que ce paramètre qui est « des relations franco-russes », jusqu'à maintenant inhabituel, s'invitera dans les prochains positionnements et débats des candidats.

Pour en avoir un avant-gout, voici un récent échange entre les 23e et 24e présidents de la République Française:

SARKOZY, pendant le meeting devant les militants UMP, à Aulnay-sous-Bois, le 15 novembre 2014:
«On peut défendre l'idée de ne pas livrer les Mistral - moi je défends l'idée qu'il faut les livrer - on peut parfaitement le défendre, y compris dans ma propre famille politique, ce n'est pas un sujet qui doit nous fâcher. ..Ce que je n'accepte pas en revanche, c'est qu'on décide la suspension de la livraison des Mistral de manière piteuse parce que le président des Etats-Unis d'Amérique vous le demande. La France se détermine par elle-même, non pas parce que tel ou tel lui demande d'avoir une position». ( http://www.leparisien.fr/politique/sarkozy-sur-le-dossier-des-mistral-c-est-tres-mal-gere-15-11-2014-4294629.php )

HOLLANDE, lors du sommet du G20 à Brisbane, en Australie, le 16 novembre 2014.
«Je ne vais pas polémiquer avec un candidat à une compétition partisane et qui se laisse forcément aller à des facilités qui n'ont pas cours ici» ( http://www.leparisien.fr/politique/mistral-loi-taubira-au-g20-hollande-renvoie-sarkozy-dans-les-cordes-16-11-2014-4296127.php )

Écrit par : vlad | 17/11/2014

Gagnant ou perdant, cette histoire de Mistral est en réalité donc plus profonde qu'il n'y paraît si on la regarde juste à travers sa surface déjà passablement agitée.

Que dire alors du fait que, côté russe, il y a aussi un formidable chansonnier Vladimir Vissotski qui pour les Soviétiques et les Russes représente ce que représente Renaud pour les Français.

Wir drehen die Erde - http://www.youtube.com/watch?v=2JZnSKorlRY

Donc, un certain amiral Vladimir Vissotski a été bien à l'origine de l'achat des Mistrals par la marine russe:

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20140806.OBS5698/mistral-enquete-sur-un-contrat-qui-derange.html

Écrit par : vlad | 17/11/2014

Merci, Vlad!

Vyssotski, le chanteur,l'acteur, le compositeur et époux de Marina Vlady, pour qui souhaite en savoir davantage sur lui, voici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Vyssotski

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/11/2014

Ce qu'il y a de terrible, dans cette affaire comme pour beaucoup d'autres, c'est l'instrumentalisation politique, française en l'occurence et l'autoritarisme de l'impérialisme américain.

J'aurais à mon tour envie de reprendre quelques paroles de la chanson de Renaud et vous chanter:

M'asseoir sur un banc
cinq minutes avec toi
regarder le soleil
qui s'en va

Te parler du bon temps
(qu'est mort et qui r'viendra)
qu'est mort et je m'en fous
te dire que les méchants
c'est pas nous

Écrit par : Gérald | 17/11/2014

...Et si les Humains que nous sommes arrêtions de construire ces gros Mistral perdants, carambars de la la mort qui niquent les enfants, on pourrait alors faire confiance aux poètes qui sont restés des enfants...

Bonne journée à vous tous.

Écrit par : pachakmac | 17/11/2014

"Si ce n'est aujourd'hui, ce sera demain:
Rappelons-nous que la patience
Est le pilier de la sagesse.
Les Olivades (1912)
Frédéric Mistral, 1830-1914, Poète
-----------------------
post scriptum :"quelle qu'elle soit [la décision], toutefois, le risque..."

Écrit par : Miss Tral | 17/11/2014

L'occident est en dérive, l'UE est composée de pays soumis à Obama, les monarchies et les frères.
Nous raisonnons comme des islamisés, comme des créationnistes, comme des dhimmis, comme des idiots-utiles pour ne pas dire, comme des cons.

"La Russie a profité de la baisse des prix de l’or pour renforcer les réserves d’or de sa banque centrale afin de se préparer à la possibilité d’une guerre économique de longue haleine avec l’Occident.

Les dernières recherches du World Gold Council révèlent que le Kremlin a récupéré plus de 55 tonnes de métal précieux – bien plus que toute autre nation – dans les trois derniers mois lorsque les prix ont commencé à faiblir.
Le gouvernement de Vladimir Poutine est donc en pleine thésaurisation de grandes quantités d’or, et les stocks russes ont triplé pour atteindre près de 1 150 tonnes.
Ces réserves pourraient fournir au Kremlin la puissance de feu nécessaire pour essayer d’enrayer la forte baisse du rouble."

La Chine n'a jamais acheté autant d'or, 2500 tonnes aux dernières nouvelles Novembre 2014!

http://www.loretlargent.info/chine/contrat-gazier-du-siecle-et-desamericanisation-du-monde-en-marche-le-contrarien-matin-du-22-mai-2014/13033/

http://www.dailymotion.com/video/x2a5ugq_elles-saccagent-un-mcdo-apres-avoir-manque-l-heure-du-mcmorning_news

http://www.lecontrarien.com/ du vendredi 14 Novembre

" La relique barbare " à de beaux jours devant elle et un bel avenir, sauf pour les ignorants de l'histoire de l'or, des pierres précieuses et de l'argent ou autres. Hollande comme les autres sont en sursis.....

Écrit par : Pierre NOËL | 17/11/2014

Si on s'attache à bien lire le commentaire de Pierre Noël, ici, ainsi que d'autres ailleurs sur le web, l'on remarque que des français disent aux suisses ce qu'ils doivent voter, les premiers ayant raison et nous, soumis à la propagande, devons bien faire attention à cocher la bonne case. La goldmania, c'est ça.

Écrit par : Vincent Rey-Bellet | 18/11/2014

Vincent Rey-Bellet,

Voulez-vous dire que certains commentateurs auraient tendance à vouloir influencer le vote qui concerne la Suisse?

A titre purement informatif pour qui n'en aurait pas idée, j'indique ici de quoi il est question:

http://www.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis415.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/11/2014

@ Vincent Rey-Bellet

Loin de moi de donner des conseils, ou de vouloir influencer le vote Suisse.

Cela dit, il y a des raisonnements qui font froid dans le dos:

"le gouverneur de la BNS trouve très pertinent de garder son or ailleurs, c’est-à-dire de le faire garder par d’autres tout en ne sachant rien de ce que devient son métal jaune… Vous conviendrez que, comme argument massue, il y a tout de même mieux."

"En attendant, ce qu’il faut retenir de tout cela c’est bien qu’il y a un immense problème autour de la disponibilité des réserves d’or et que l’or reste un actif que les autorités monétaires du monde entier surveillent comme le lait sur le feu (ce qui prouve bien sa capacité à conserver la valeur et son aspect stratégique). Il faut retenir également que lorsque les peuples veulent exprimer un avis contraire à celui de l’élite, on nous promet toujours les affres du chaos, les dangers que nous devrons affronter et le fait que voter contre le système c’est aussi grave que de voir la terre cesser de tourner… Nous vivons uniquement dans une illusion de démocratie et cela n’est pas rassurant pour l’avenir."

Lorsque l'on parle de l'or il faut avoir les bonnes informations, ce n'est véritablement pas le cas en Suisse ou en Europe, les dirigeants mentent ou sont incompétents.

Je mets en avant la Russie et la Chine car -eux, ont compris que la monnaie papier , ou la fabrication de monnaie ne reposant sur aucune économie, mène à la faillite.

Le Japon est en récession après avoir fabriqué de la monnaie, ça fait vingt ans que ça dure; ils n'ont pas compris. Depuis 6 000 ans l'or entre autres a toujours été été gagnant en temps de crises, pas les monnaies de singe. Adosser l'or ou autre aux monnaies oblige à créer des richesses pour la collectivité. Actuellement, on fait plaisir aux marchés sur le dos des populations ça mène à la faillite.

Référence Olivier Delamarche, Charles Sannat etc....

Voilà voilà, vous avez mon humble point de vue -gratuitement, à vous de voir, la prochaine fois c'est payant!

Écrit par : Pierre NOËL | 18/11/2014

Vous avez parfaitement raison Pierre. Mais ils s'en foutent "royallement", les forts de ce monde, pour le moment. Et voila d'ou toutes les geurres et revolutions. Est-ce qu'on croit toujours que ca devra tourner comme cela eternellement ?

Écrit par : Vitaly Korneev | 18/11/2014

Dans son commentaire, Vincent Rey-Bellet s'interroge sur la raison d'être de la présence de la goldmania sur ce sujet de blog consacré exclusivement aux Mistrals.
A part la réponse (que d'aucuns trouveront sans doute trop élaborée) du genre: le terme «goldmania » ressemble à « Jean-Jaques Goldmania » et donc adhèrerait facilement à la face poétique du sujet de ce blog, - je n'en vois aucune.
http://www.youtube.com/watch?v=5AS0wPLnAhY

Écrit par : vlad | 18/11/2014

Version video, en effet, assez inattendue de cette chanson de Jean-Jacques Goldman, Vlad!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/11/2014

Vitaly, on ne peux penser autrement, la fiction devient souvent réalité. Actuellement les guerres des tendances religieuses ont lieu, en même temps qu'une crise dépassant très largement celle de 1929.

Un jour ou l'autre l’édifice va céder, en déterminer la date est impossible. Nous ne pouvons que constater. Tous les ingrédients sont là, alors il faut anticiper les événements dans la mesure du possible.

Dans un premier temps les médias nous ont abreuvé de mensonges comme par exemple que Poutine voulait remettre sur pied l'empire soviétique style l'URSS. Maintenant, ils nous racontent une autre fable, Poutine est en train de recréer l'empire des Tsars! demain sera un autre mensonge....

En fait, la manipulation bat son plein, les marchands d'armes ont besoin de vendre leurs armes, les politiciens inféodés ont besoin d'être élus alors ils mentent, ils ont pour certains les diplômes.

La crise financière, (crise des cerveaux ?) est profonde la dette est abyssale le seul moyen de l'éliminer c'est la guerre. Un autre moyen consiste à puiser dans les comptes épargnes, les comptes courants des gens. Je parle de la France et de l'Europe.

"Aucun des arguments évoqués par le gouverneur de la BNS ne tient la route « économiquement » parlant. Avoir plus de réserves d’or n’empêche nullement de défendre une parité euro/franc suisse en créant autant de papier que nécessaire. Avoir une quantité minimum d’or à détenir n’est en aucun cas un problème. Cela le serait en revanche s’il était demandé à la BNS de détenir un pourcentage fixe d’or par rapport à son bilan. Dans ce cas, chaque création monétaire devrait s’accompagner d’achat d’or correspondant… ce qui pourrait vite poser quelques problèmes d’approvisionnement !!

Concernant les spéculateurs qui profiteraient des achats suisses, je crois qu’il faut vraiment rassurer le gouverneur de la BNS. En effet, plus Poutine et les Chinois achètent d’or… plus les cours baissent !! En clair : plus on achète, plus les prix diminuent. Tout est donc parfaitement normal dans un monde économique logique !! (C’est ironique bien évidemment.)

Pour conclure, le gouverneur de la BNS trouve très pertinent de garder son or ailleurs, c’est-à-dire de le faire garder par d’autres tout en ne sachant rien de ce que devient son métal jaune… Vous conviendrez que, comme argument massue, il y a tout de même mieux.

Le précédent de l’Allemagne

L’Allemagne aussi a renoncé à rapatrier son or et la raison est fort simple. Les Américains ont décroché leur téléphone et expliqué à Angela que son or n’était plus là et qu’il fallait qu’elle se taise. Message reçu par l’Allemagne qui, finalement, considère que son or est également bien à l’abri à Fort Noks… C’est une façon de voir."

"Qui sème le vent récolte la tempête" c'est pire que le mistral....

Écrit par : Pierre NOËL | 18/11/2014

"Un autre moyen consiste à puiser dans les comptes épargnes, les comptes courants des gens. Je parle de la France et de l'Europe."

N'oubliez pas que nous ne serons pas épargnés, nous avons une quantité magistrale d'euros à la BNS et nos banques ont bien évidemment des dépôts européens, voire obligations européennes qui ne vaudront plus rien non plus!

C'est la partie de domino qui nous attend aussi!

Écrit par : Corélande | 19/11/2014

Lorsque le dollar ne vaudra plus que le poids du papier, effectivement le Franc Suisse plongera, merci Corrélande de l'avoir précisé indirectement.

Il était question il y a quelques temps d'adosser le franc-Suisse avec de l'or, l'idée semble s'être évaporée....

Écrit par : Pierre NOËL | 19/11/2014

Bonjour

Puisqu'il est question d'argent, et d'or...
J'avais trouvé cette fable sur l'or, je la partage volontiers avec vous.


http://www.michaeljournal.org/ilenauf.htm

Écrit par : Keren Dispa | 19/11/2014

J'ai lu cette fable, elle m'a bien fait rire!

Les rois ont bien vécu, pillé, guerroyé, torturé, violé j'en passe et des meilleurs, en ajoutant d'autres fables pour bisounours; les plus belles femmes ou les plus beaux mecs, ne viennent plus du château. Le créationnisme à vécu, c'est ainsi.

Couvrez-vous d'or avant qu'il ne soit interdit, ou introuvable, ce n'est qu'un conseil pour celles et ceux qui le peuvent. Pour les autres, misez sur les boîtes de conserves longue durée, les pâtes et le jardin si possible....

"Les croyances des anciens Égyptiens étaient en effet étroitement liées à leur vision du monde qui les entourait. Pour le dominer, pour y faire régner l’ordre et l’équilibre, pour surmonter la peur que leur inspiraient ses colères et tenter de percer l’énigme de la mort à laquelle ils se savaient voués, ils ont façonné des dieux et des démons qui les enveloppaient afin de mieux les rendre intelligibles. Ce documentaire passionnant nous emmène à la découverte de ces divinités omniprésentes qui régulaient tous les domaines de la vie quotidienne."

Sites égyptologues...

https://www.youtube.com/watch?v=LZxc8C3INaQ Olivier Delamarche, un des meilleurs économistes actuellement qui ne se prive pas de dire la vérité en expliquant la réalité des mensonges.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/11/2014

Merci de ces fables et autres récits, les digression font partie des échanges.

Cependant et comme chacun le sait, ni l'argent ni l'or -dont Keren Dispa a constaté qu'ils étaient l'objet de quelques commentaires ici- ne sont en cause dans la question de la livraison ou non du Mistral par la France à la Russie.

Quant aux croyances, celle qui est à l'origine des tensions entre l'Occident et la Russie, relève de la mise en accusation gratuite de cette dernière, rendue responsable d'à peu près tout ce qui est arrivé et se poursuit encore en Ukraine.

La livraison retardée du Mistral est l'une des conséquences de cette "croyance" comme chacun le sait.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/11/2014

"N'oubliez pas que nous ne serons pas épargnés, nous avons une quantité magistrale d'euros à la BNS et nos banques ont bien évidemment des dépôts européens, voire obligations européennes qui ne vaudront plus rien non plus!"

Ben ce que vous savez, apparemment les "meilleurs" gestionnaires de la bns de le savent pas ou ils n'en ont rien à faire.

L'avantage de la Russie c'est qu'elle a des mines d'or, de diamants et de platine. Entre autres.

La bns a vendu 1500 tonnes d'or pour 21 milliards (c'est dans la brochure de vote). Avant 2007. Faites le calcul du prix du kg et comparez avec le cours actuel. Et personne pour aller en prison? Ou pour être licencié sur le champ? Car à mon humble avis ce n'est plus de l'incompétence...

Écrit par : Johannj | 20/11/2014

Dans mon précédent commentaire, je parlais de la « carte russe » qui pourrait se faire inviter dans les présidentielles françaises de 2017.

Selon des sources militaires et diplomatiques russes, le premier "Mistral" pourrait être livré le 27 novembre:
http://rg.ru/2014/11/21/mistral-site.html

En guise de traduction:
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-premier-Mistral-enfin-livre-29247.html

Par ailleurs, voici comment ce média russe « Rossijskaija Gazeta », dans le même article, présente à son lecteur russophone une rencontre entre Hollande et Poutine.

« В присутствии многочисленных журналистов Франсуа Олланд обращался к Владимиру Путину на "ты" и назвал его "дорогой Владимир". После чего главы государств в одной машине направились на прием для участников мероприятия. »

« En présence de nombreux journalistes, François Hollande tutoyait Vladimir Poutine et s'est adressé à lui par « cher Vladimir ». Ensuite, les chefs d'Etat, dans la même voiture, se sont rendus à une réception organisée pour les participants au sommet. »

L'affaire est donc à suivre tout en sachant qu'Alain Juppé a récemment confirmé sa position négative quant à la livraison des Mistrals à la Russie.

Écrit par : vlad | 21/11/2014

Les commentaires sont fermés.