01/12/2014

OTAN-Russie, mise au point

otan-Russie-400x233.jpg

Il ne parle que très rarement aux médias occidentaux. Alexeï Borodavkine, ancien vice-ministre russe des affaires étrangères, aujourd’hui ambassadeur auprès de l’ONU à Genève est rompu aux négociations difficiles. *

C'est ainsi qu'est introduite l'interview qu'a accordée l'Ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de l'ONU à Alain Jourdan, de La Tribune de Genève.

La précision apportée ici par le journaliste a toute sa valeur.

Plusieurs interprétations sont susceptibles d'être données à la rareté des interventions de l'Ambassadeur de Russie.

Mais quelqu'elles soient, celle-ci est à lire avec la plus grande attention. Certes, à découvrir les appréciations portées aux commentaires qui suivent l'interview, on mesure le degré de réceptivité des lecteurs aux positions exprimées par Alexeï Borodavkine.

Cependant, il n'est jamais trop tard pour modifier ses certitudes.

Et plutôt que de camper sur des positions avec l'assurance de détenir la vérité, se montrer prêt à remettre en cause quelques idées fixes et préconçues n'est pas interdit.

Il suffit de le vouloir et d'accepter le dialogue. La Russie ne l'a jamais refusé.

Persister à la rendre responsable de tout et de son contraire ne dénote aucune intelligence de la part d'un Occident empli de ses Lumières.

Non, la Russie n'est pas un adversaire.

La Russie est un partenaire.

http://www.tdg.ch/geneve/russie-veut-securite-europe-c-lo...

Commentaires

"Annexion" de la Crimée. En fait auto-détermination.

Pour comprendre comment fonction la propagande anti-russe au sujet de la Crimée justement:

http://www.franceinter.fr/emission-interception-lordre-russe-regne-sur-la-crimee

Tiens à propos, cette "journaliste", pardon, propagandiste a été libre de mener sa campagne de désinformation à partir de la Crimée. Bizarre, comme c'est bizarre. On y est donc plus libre qu'en Ukraine.

Et pour comprendre qui est mm:

http://www.les-crises.fr/chronique-du-mensonge-ordinaire-marie-mendras/

Mensonges, mensonges... sans honte ces gens se vautrent dans les mensonges. C'est que ça doit rapporter gros.

Écrit par : Johann | 01/12/2014

Ce qui me stupéfie, c'est la haine ouverte contre la Russie.

Certains blogueurs ouvrent des sujets en alimentant leur venin avec des liens totalement à côté de la plaque, des liens totalement édictés par les otaniens, les atlantistes et plus récemment suite à un changement de nom "résistance occidentale".

Résistance occidentale contre quoi?

D'autres posteurs amalgament systématiquement "russe" avec "buveur de vodka".

Manifestement la fausse information fait encore les choux gras de plusieurs colporteurs de ragots.

Qu'ils s'occupent des problèmes dans leurs "propres" pays!

Israël et la pauvreté... on n'en parle pas. Et pourtant!

Les USA et la discrimination... on voit les résultats "white cops = dead blacks"

L'Europe et la précarité... et ces ministres qui roulent sur l'or, comptes en millions à l'étranger, magouilles et copinage...

Faut-il d'autres exemples ? Vraiment, les mises au point sont vraiment une nécessité, pour que soit rétablie "l'indépendance de la vérité".

Certains blogueurs usent de ces mots et au final ce ne sont que les récipiendaires de messages remplis de haine, trompeurs, manipulateurs et malvenus, toujours nourris par la même cohorte infâme de trolleurs.

Seek for Truth, and the Truth shall set you free!

Et le message suivant est pour tous les croyants....

1 Иисус же пошел на гору Елеонскую. 2 А утром опять пришел в храм, и весь народ шел к Нему. Он сел и учил их. 3 Тут книжники и фарисеи привели к Нему женщину, взятую в прелюбодеянии, и, поставив ее посреди, 4 сказали Ему: Учитель! эта женщина взята в прелюбодеянии; 5 а Моисей в законе заповедал нам побивать таких камнями: Ты что скажешь? 6 Говорили же это, искушая Его, чтобы найти что-нибудь к обвинению Его. Но Иисус, наклонившись низко, писал перстом на земле, не обращая на них внимания. 7 Когда же продолжали спрашивать Его, Он, восклонившись, сказал им: кто из вас без греха, первый брось на нее камень. 8 И опять, наклонившись низко, писал на земле. 9 Они же, услышав [то] и будучи обличаемы совестью, стали уходить один за другим, начиная от старших до последних; и остался один Иисус и женщина, стоящая посреди. 10 Иисус, восклонившись и не видя никого, кроме женщины, сказал ей: женщина! где твои обвинители? никто не осудил тебя? 11 Она отвечала: никто, Господи. Иисус сказал ей: и Я не осуждаю тебя; иди и впредь не греши.

12 Опять говорил Иисус [к народу] и сказал им: Я свет миру; кто последует за Мною, тот не будет ходить во тьме, но будет иметь свет жизни. 13 Тогда фарисеи сказали Ему: Ты Сам о Себе свидетельствуешь, свидетельство Твое не истинно. 14 Иисус сказал им в ответ: если Я и Сам о Себе свидетельствую, свидетельство Мое истинно; потому что Я знаю, откуда пришел и куда иду; а вы не знаете, откуда Я и куда иду. 15 Вы судите по плоти; Я не сужу никого. 16 А если и сужу Я, то суд Мой истинен, потому что Я не один, но Я и Отец, пославший Меня. 17 А и в законе вашем написано, что двух человек свидетельство истинно. 18 Я Сам свидетельствую о Себе, и свидетельствует о Мне Отец, пославший Меня. 19 Тогда сказали Ему: где Твой Отец? Иисус отвечал: вы не знаете ни Меня, ни Отца Моего; если бы вы знали Меня, то знали бы и Отца Моего. 20 Сии слова говорил Иисус у сокровищницы, когда учил в храме; и никто не взял Его, потому что еще не пришел час Его.

21 Опять сказал им Иисус: Я отхожу, и будете искать Меня, и умрете во грехе вашем. Куда Я иду, [туда] вы не можете придти. 22 Тут Иудеи говорили: неужели Он убьет Сам Себя, что говорит: „куда Я иду, вы не можете придти ? 23 Он сказал им: вы от нижних, Я от вышних; вы от мира сего, Я не от сего мира. 24 Потому Я и сказал вам, что вы умрете во грехах ваших; ибо если не уверуете, что это Я, то умрете во грехах ваших. 25 Тогда сказали Ему: кто же Ты? Иисус сказал им: от начала Сущий, как и говорю вам. 26 Много имею говорить и судить о вас; но Пославший Меня есть истинен, и что Я слышал от Него, то и говорю миру. 27 Не поняли, что Он говорил им об Отце. 28 Итак Иисус сказал им: когда вознесете Сына Человеческого, тогда узнаете, что это Я и что ничего не делаю от Себя, но как научил Меня Отец Мой, так и говорю. 29 Пославший Меня есть со Мною; Отец не оставил Меня одного, ибо Я всегда делаю то, что Ему угодно. 30 Когда Он говорил это, многие уверовали в Него.

31 Тогда сказал Иисус к уверовавшим в Него Иудеям: если пребудете в слове Моем, то вы истинно Мои ученики, 32 и познаете истину, и истина сделает вас свободными. 33 Ему отвечали: мы семя Авраамово и не были рабами никому никогда; как же Ты говоришь: сделаетесь свободными?

34 Иисус отвечал им: истинно, истинно говорю вам: всякий, делающий грех, есть раб греха. 35 Но раб не пребывает в доме вечно; сын пребывает вечно. 36 Итак, если Сын освободит вас, то истинно свободны будете. 37 Знаю, что вы семя Авраамово; однако ищете убить Меня, потому что слово Мое не вмещается в вас. 38 Я говорю то, что видел у Отца Моего; а вы делаете то, что видели у отца вашего.

39 Сказали Ему в ответ: отец наш есть Авраам. Иисус сказал им: если бы вы были дети Авраама, то дела Авраамовы делали бы. 40 А теперь ищете убить Меня, Человека, сказавшего вам истину, которую слышал от Бога: Авраам этого не делал. 41 Вы делаете дела отца вашего. На это сказали Ему: мы не от любодеяния рождены; одного Отца имеем, Бога. 42 Иисус сказал им: если бы Бог был Отец ваш, то вы любили бы Меня, потому что Я от Бога исшел и пришел; ибо Я не Сам от Себя пришел, но Он послал Меня. 43 Почему вы не понимаете речи Моей? Потому что не можете слышать слова Моего. 44 Ваш отец диавол; и вы хотите исполнять похоти отца вашего. Он был человекоубийца от начала и не устоял в истине, ибо нет в нем истины. Когда говорит он ложь, говорит свое, ибо он лжец и отец лжи. 45 А как Я истину говорю, то не верите Мне. 46 Кто из вас обличит Меня в неправде? Если же Я говорю истину, почему вы не верите Мне? 47 Кто от Бога, тот слушает слова Божии. Вы потому не слушаете, что вы не от Бога.

48 На это Иудеи отвечали и сказали Ему: не правду ли мы говорим, что Ты Самарянин и что бес в Тебе? 49 Иисус отвечал: во Мне беса нет; но Я чту Отца Моего, а вы бесчестите Меня. 50 Впрочем Я не ищу Моей славы: есть Ищущий и Судящий. 51 Истинно, истинно говорю вам: кто соблюдет слово Мое, тот не увидит смерти вовек. 52 Иудеи сказали Ему: теперь узнали мы, что бес в Тебе. Авраам умер и пророки, а Ты говоришь: кто соблюдет слово Мое, тот не вкусит смерти вовек. 53 Неужели Ты больше отца нашего Авраама, который умер? и пророки умерли: чем Ты Себя делаешь? 54 Иисус отвечал: если Я Сам Себя славлю, то слава Моя ничто. Меня прославляет Отец Мой, о Котором вы говорите, что Он Бог ваш. 55 И вы не познали Его, а Я знаю Его; и если скажу, что не знаю Его, то буду подобный вам лжец. Но Я знаю Его и соблюдаю слово Его. 56 Авраам, отец ваш, рад был увидеть день Мой; и увидел и возрадовался. 57 На это сказали Ему Иудеи: Тебе нет еще пятидесяти лет,-- и Ты видел Авраама? 58 Иисус сказал им: истинно, истинно говорю вам: прежде нежели был Авраам, Я есмь. 59 Тогда взяли каменья, чтобы бросить на Него; но Иисус скрылся и вышел из храма, пройдя посреди них, и пошел далее.

Écrit par : Keren Dispa | 01/12/2014

« Quant à l’intérêt soudain de l’Occident pour la question des Tatars, nous sommes étonnés. Après l’effondrement de l’Union Soviétique, elle ne s’y est pas du tout intéressée. Pourtant, le pouvoir ukrainien n’a rien fait pour eux. La Russie, en quelques mois, a rétabli leurs droits en tant que peuple opprimé par le régime stalinien. Le tatar a été reconnu comme langue officielle », dixit Alexeï Borodavkine.

Rappelons que le problème du génocide linguistique des populations russophones par la junte au pouvoir à Kiev était à l'origine du conflit.

Voilà comment ce problème a été résolu au niveau constitutionnel.

La Constitution de la République de la Crimée adoptée par le Conseil d'Etat de la République de la Crimée, le 11 avril 2014, stipule, dans son article 10, alinéa 1, que la République de la Crimée a trois langues officielles: russe, ukrainienne et tataro-criméenne.

Статья 10
1. Государственными языками Республики Крым являются русский, украинский и крымско-татарский языки.
2. Статус государственных языков Республики Крым устанавливается законодательством Российской Федерации и законодательством Республики Крым.
3. В Республике Крым признается принцип многообразия культур, обеспечивается их равноправное развитие и взаимообогащение.
( cf. http://rapsinews.ru/legislation_publication/20140412/271132606.html )

Écrit par : vlad | 02/12/2014

"La Russie face à l’OTAN" : conférence de Jean-Michel Vernochet

http://youtu.be/f_PcE2nC3uU

C'est long (1h20), mais tout est dit

Écrit par : ANNA | 02/12/2014

Le gros dadet qui pose la question des pendaisons en Iran, quand je lis une question d'une telle profondeur, je me pose la question si le type a quitté l'école primaire par la sortie de secours...Il a du entendre parler des Etats-Unis que dans les jeux vidéo et encore. A la fin, il sort les rames, botte en touche et part s'embourber en Syrie. Si ça se trouve, il la situe en Afrique de l'Ouest entre Ebola et Miseria...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/12/2014

Le FN, ce parti autoritaire (pour rester "soft"), xénophobe, nationaliste et anti-européen etc. qui reçoit un prêt significatif d'une banque russe et qui dit grand bien de la Russie et de son régime politique.FN-Russie:même combat?

Écrit par : Christian Casper | 02/12/2014

Christian Casper,

Votre commentaire, - à mon avis, complètement hors sujet, - représente une double insulte.

Pas une insulte au Front National, ni à la Russie contrairement à ce que vous essayez de nous faire passer de façon subliminale, avec un brin de provocation au ras des pâquerettes.

Non, il représente une insulte à la langue française et à l'intelligence humaine.

Vous n'en êtes pas à votre premier coup d'essai en la matière, alors ayez au moins le courage de répondre de vos paroles qui souffrent d'une médiocrité telle qu'on n'aperçoit presque plus leur intention destructrice sinon haineuse et ne vous mettez pas à nouveau en posture de victime, comme vous l'avez fait, très maladroitement d'ailleurs, dans le cadre d'un précédent sujet de ce blog.

Ici, les gens sont sérieux et discutent de choses sérieuses. Ce blog n'est pas un café de commerce sous-louant ses locaux dans les sous-sols du building UMP.

Etant profondément humaniste, je vous donnerai quand même une toute petite satisfaction.
Oui, figurez-vous, le Front National et la Russie mènent, in fine, le même combat, le combat pour l'indépendance des nations dans ce monde envahi, acheté et défiguré par vos chers USA.

Écrit par : vlad | 02/12/2014

Les représentants occidentaux voudraient voir Poutine tomber dans le piège d'une guerre intensive en Ukraine. Actuellement, le loup blanc ne s'aventure pas, il a flairé la viande avariée de l'OTAN. Par contre, un autre piège attend les dirigeants occidentalopithèques. Attendons de voir si la manipulation avec l'or va durer....

"Attention mes chers amis, nous rentrons dans la dernière ligne droite de la fin de l’année et cela va commencer à secouer fermement. Les raisons sont multiples, mais pour moi la principale c’est la guerre économique menée par l’Occident à l’égard de la Russie de Poutine.

Le rouble, la monnaie russe, a perdue cette semaine 15 %. Depuis le début de l’année, la monnaie russe a perdu près de 40 % de sa valeur. C’est énorme. Déjà en Russie l’inflation augmente très fortement en particulier sur les produits alimentaires.

La Banque centrale russe ne fait rien et ne dit pas grand-chose, ce qui ne veut pas dire que rien ne va se passer… Poutine est en train de préparer le coup de pied de l’âne et il va déstabiliser les marchés, et le point faible c’est le marché de l’or.

La chute du pétrole cache en réalité une terrible bataille géopolitique tellement vaste qu’il est très difficile pour le moment d’en déduire les contours. Néanmoins, la Russie ne va pas rester là à contempler sa ruine.

Poutine pourrait laisser le rouble s’effondrer encore quelques jours, laisser les marchés jouer la vente du rouble à découvert et les laisser s’enférer. Puis, lorsque le rouble arrivera sur une résistance majeure vers le bas… il suffit de déclarer que l’on va rendre le rouble convertible en or… et là, c’est le massacre et une hausse fulgurante prenant tous les opérateurs à revers…

Il va se passer cela ou autre chose, mais il va y avoir une réaction économique russe et elle risque de faire mal à certains.

La question est aussi de savoir si les Chinois pourraient suivre les Russes.

Charles SANNAT

Source ici: http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0203980051785-le-rouble-a-vecu-sa-pire-journee-depuis-1998-1070076.php?xtor=RSS37&ISQQVR8KYjsRvMim.99

Edition du 2 décembre 2014: http://www.lecontrarien.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 02/12/2014

-Que le FN soit obligé de demander un prêt aux banques Russes qu'elles ont accordé, Poutine se rapproche d'une future possible Présidente, ou, Premier ministre, ça démontre bien que nos Z'élites raisonnent avec leur prostate tuméfiée.

Junker, ce grand délinquant du LUX va nous remettre l'Europe ou ce qu'il en reste sur pied d'argile. 370 millions pour plus de vingt pays dont la moitié est en faillite! Lorsque j'ai entendu cette info, j'ai ri, mais j'ai ri, au point de rire encore sur mon Saint Ordinateur. "Pardon saint Ordinateur et merci de me faire rire avec tes infos! C'est mieux que nos merdias ou l'on s'emmerde, mais on s'emmerde!
Pardon Hélène, je ne recommencerai plus à écrire des gros vilains jolis mots.

Hum, le FN lie des liens avec Poutine et la Russie, c'est mieux pour la (et le) moral, avoir des liens avec des monarchies criminelles voulant notre peau, nos techniques et nos pays, non, ce n'est pas moral et c'est même condamné par la loi, en lien avec des organisations terroristes liées de près ou de loin avec les financiers du crime en vue de commettre des attentats ou semer le désordre?

Enfin, c'est ce que nous avons appris à la garderie du vivre ensemble ?

Quant à l'UM- Pet- "S" triste image, tristes individus qui ont maille à partir avec la justice pour certaines et certains; un coup c'est l'un, un coup c'est l'autre.....

Nous attendons en Occident un nouveau messie, pendant la nuit de Noël? A moins que ce soit pour le ramadan? Pardon en 2017 si les révolutionnaires "BBR" n'arrivent pas d'ici là.

Écrit par : Pierre NOËL | 03/12/2014

@ Christian Casper

FN, qui soutien les Nazis de l'Ukraine, ni vous, ni les journaleux occidentaux, ne dérange pas, quand il faut présenter "la révolte" de l'Ukraine comme "démocratique" :

http://www.les-crises.fr/images/3100-democratie/3500-ukraine/03-nazis/3-7-resurgence-1991/3-7-2-svoboda/80-tyagnibok-le-pen.jpg

http://svoboda-stat.info/photos/articles/240x180n/240x180n_photo_307040f4e2c0685257a72df26999795c.jpg

Écrit par : ANNA | 03/12/2014

Ce matin (3.12.) la Radio suisse romande a remis une couche anti-russe, sous la forme d’une n-ième experte sortie de la naphtaline, pour nous expliquer que la Russie est financièrement ruinée en plus des bobards habituels nécessaires à la propagande locale pour bien laver les cerveaux des « cherssss zzzauditeurs ». (on devrait plus tôt dire les très chers journalistes qui se foutent de nous avec notre propre argent et qui ne payent pas la redevance!). Bien sûr, la super experte a oublié de préciser que la dette de la Russie ne représente qu’un peu plus du 10% du PIB. Ce qui n’est de loin pas les cas des pays européens plus proche des 100 à 110% du PIB. Bien sûr, personne ne parle ou ne rappelle la dette abyssale de 17000 milliards (17 suivis de 12 zéros) de dollars des Etats-Unis que ce pays en faillite ne remboursera jamais à personne (et qui augmente de 3000 milliards de dollars par année). Elle « oublie » (problèmes d’Alzheimer précoce ?) de préciser que la Russie achète de l’or par centaines de tonnes comme d’ailleurs la Chine et ce en tout cas depuis 2 ans. C’est une des très rares monnaies à avoir une certaine couverture or (en Ukraine, il en reste une dizaine de tonne)! Si les cours de l’or n’étaient pas manipulés par Goldman Sachs (la main invisible du marché, voire de Dieu ?), il vaudrait bien plus que 2000 dollars l’once. De même, que les prix du pétrole dans la formation duquel, la main est invisible pour les « experts » brandis par la RTS, mais pour ceux qui réfléchissent avec leur propre cerveau, la main invisible est très visible et se trouve autour de Washington…Et bien sûr les médias mainstream ne diront jamais les effets collatéraux de la guerre économique anti-russe et la réponse symétrique de celle-ci sur les économies européennes qui ne sont pas prêt de sortir du marasme et de la récession qui touche déjà la moitié de l'Europe, y compris l'Allemagne

Et pour finir n’oublions pas la définition de l’expert : c’est le type qui vous expliquera demain pourquoi ses prévisions d’hier ne se réalisent pas aujourd’hui !

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/12/2014

Pourquoi les analyses et commentaires des diplomates et autorités Russes semblent les plus intelligents, réfléchis et crédibles ? En plus de ne comporter ni menaces ou absurdes sanctions, les propositions Russes invitent constamment au dialogue et á la négociation en respectant les droits et intérêts de chacun. Manifestement cette approche pacifique et holistique de résolution de divergences de vision du monde actuel se heurte aux réflexions et actions primitives d’une politique étrangère dominatrice et destructrice.
Il est regrettable que L’Europe manque son rendez-vous historique, modérateur et unificateur, et choisisse, contre ses intérêts et (ce qui fut) ses valeurs, le rôle passif de relais d’une politique nauséabonde venue de certains milieu peu fréquentables d’outre Atlantique

Écrit par : Emmanuel Meunier | 03/12/2014

Merci de votre commentaire Emmanuel.
Ceux qui veullent la guerre ne comprennent pas du tout la mentalite russe.
On est las des mensonges et de l'hypocrisie.
Il est claire que le peuple russe souffrira beaucoup de nouveau. Mais cela change rien. D'abord, il convient finalement comprendre qu'on doit compter sur soi-meme et..etre reconnaissant en quelque sorte aux sanctions qui devront ouvrir une nouvelle page de l'histoire du pays et donner un nouveau elan a son propre developement. C'est une question de survie.
Хотят ли русские войны ?http://www.moskva.fm/artist/%D0%BC%D0%B0%D1%80%D0%BA_%D0%B1%D0%B5%D1%80%D0%BD%D0%B5%D1%81/song_664116

Écrit par : Vitaly Korneev | 03/12/2014

Derrière l'agressivité étasunienne et européenne, on sent de plus en plus les influences des lobbies des armes lourdes. Le char d'assaut revient à la mode dans les salons d'armement "en raison des craintes occasionnées par la politique russe"...
Tu parles, Charles.
En attendant, les peuples se comportent comme des moutons, comme en 14...

Écrit par : Géo | 03/12/2014

à@Géo
Finalement si vous réfléchissez les gens se comportent comme des moutons, car ils sont intoxiqués, bombardés de mensonges et totalement désinformés ! Le but des médias mainstream aux mains de milliardaires et de grands groupes, voire d’états comme les radios-tv officielles, est de créer un consensus suffisamment grand autour des sujets qui intéressent les tireurs de ficelles se tenant dans l’ombre, pour pouvoir faire accepter toutes les horreurs comme si c’était normal voire absolument nécessaire. Le principe de fonctionnement est immuable, observez bien : création d’une tension ou d’un problème--réaction attendu de la population dûment orienté par les médias--imposition de la solution que l’on n’aurait pas pu obtenir sans justement la création du problème…Le seul problème aujourd’hui, mais il est majeur, c’est l’existence de l’Internet, ce qui contrecarre et de beaucoup les projets de manipulation ! La vraie information est devenue horizontale au lieu de la verticalité de l’époque. Ils ne contrôlent plus rien et ça part à volo. N’importe qui filme des événements et met la vidéo en ligne dix minutes après. Les gens s’échangent des infos alternatives sur des sites comme ici et le pouvoir n’y peut rien. Ils ne peuvent que réagir après coup. Les mensonges sont éventés à peine proférés…Les journalistes sont devenus la risée d’une grosse partie de la population, tellement ils ont été pris la main dans le sac. Ils font semblant de rien mais en privé ils accusent le coup, quand ils ne changent pas carrément de camp. Ceux qui restent fidèles au système de mensonges mis en place ne sont que des marionnettes. Aujourd’hui une partie non négligeable des citoyens ont découvert avec effarement grâce au net, que leurs ennemis sont dans leur propre pays !

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/12/2014

Les commentaires sont fermés.