15/12/2014

Infrarouge

075ae7cedd77cd910c84097505601275.jpeg

Le 25 novembre dernier, Eric Zemmour a été présent avec son livre sur le plateau d'Infrarouge.

Il ne s'agit pas, ici, de parler de son dernier ouvrage, Le Suicide français.

Les commentateurs de tous bords s'y emploient depuis sa parution et bien leur en prenne.

Dans ce sens, même la Radio Télévision Suisse (RTS) a cru bon de consacrer une de ses émissions, non seulement au Suicide français mais à son auteur.

Pour lui faire face, sinon débattre avec lui, quatre personnalités ont été invitées.

Jean Ziegler, Benoït Gaillard, Isabelle Falconnier et Stéphanie Pahud.

Au-delà des très nombreuses réactions à cette émission et qui ont été énoncées ici et là, c'est l'opportunité d'un tel choix de sujet et la manière de l'avoir traité qui interroge.

En effet, en quoi cette succession de quatre intervenants pour faire face à Eric Zemmour a-t-elle permis de véritable échange?

On a assisté à un mauvais pugilat et à aucun véritable débat.

Infrarouge a offert de meilleures occasions à ses téléspectateurs que celle de mettre en scène un tel assemblage hétéroclite de personnalités.

http://www.infrarouge.ch/ir/2135-alors-monsieur-zemmour-etait-mieux-avant

 

 

21:40 Publié dans Air du temps, France, Medias, Politique, Politique française, société, Suisse | Tags : zemmour, rts, infrarouge | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Et je crains que ce ne soit pas fini Hélène ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 15/12/2014

Le titre de l'émission renvoit curieusement sur un mot (d'esprit ?) laché récement par Jacob Attali sur un plateau de télévision : « il est facile de reconnaître la gauche de la droite : pour la droite, c'était toujours mieux avant; pour la gauche, ce sera toujours mieux après.» C'est à l'usage d'un registre commun de vocabulaire et d'expressions que l'on reconnaît les familles de pensées. Sous cet éclairage, on peut comprendre que Zeymour aura été attiré dans un piège. Le piège se sera-t-il refermé sur ce journaliste polémique ? Je n'en sais rien car le nouveau format utilisé pour diffuser l'émission sur internet n'est pas compatible avec le lecteur dont je dispose, mais j'imagine que le lion aura défendu sa peau courageusement.

Écrit par : christian.bitard@orange.fr | 15/12/2014

L'ayant écouté, Zemmour a fait un tabac sur l'essentiel. Les autres personnes semblaient enfermées dans leurs idéologies, celles qui ne fonds pas avancer les grands débats.

Sans être d'accord sur tout, comme la féminisation, Pétain, Mai 68 etc, il participe activement au débat mondial sur l'islam. Il dénonce l'hypocrisie des politiciens et gauchistes en train de mariner dans un bac à purin.

Les gens ne connaissant pas l'histoire, encore moins le coran et les autres écrits, sauf Ziegler, mais ses connaissances sont dépassées par une vision déformée de la réalité du monde. Non Mr Ziegler "tout le monde il est pas gentil"

c'est un slogan pour amuser les enfants aussi dangereux que les fables islamiques.

Les religions ont presque détruit la Laïcité, et notre démocratie avec son système social. Actuellement, ils s'attaquent au plus grand chantier: instaurer la charia en Europe avec la collaboration des niais et des ignorants également de la chrétienté et du peuple béat.

Vous ne devez pas aimer vos petits enfants, leur héritage Culturel sera le choc des civilisations doublée d'une "robolution." La Suisse ni échappera pas.

Le débat sur l'islam et les divinités continuent. Les théologiens doivent en perdre leurs cheveux, grincer des trois dents, se tirer les oreilles d'ânes ou ce qu'il restent; quant à dieu hibou, il a fait son nid dans un clocher préférant regarder les ouailles d'en haut, c'est plus simple. Ça fait des millénaires qu'il agit ainsi.

Écrit par : Pierre NOËL | 15/12/2014

Les producteurs de cette émission n'ont aucune idée de ce que le public demande véritablement.
Des clash ? Non merci, il y en a suffisamment à la télévision française.
Des émissions de culture, de débats, la télévision publique suisse germanophone en propose de bien meilleure qualité.
Pour en revenir au sujet lui-même, je dirais qu'aucun n'a pu relever le défi.
Ni les producteurs ni les invités.
Ils ne sont pas de taille a perturber Éric Zemmour.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 16/12/2014

Je n'attendais rien de ce personnage et pourtant je dois concéder que j'ai eu tort. Cet individu qui se pique de culture et de savoir s'est montré d'une arrogance que seule sa grossièreté face à ses interlocuteurs a occultée. L'essentiel de l'argumentation de ce bonhomme relève de l'invective comme de l'insulte, et dans le meilleur des cas de la provocation populiste. Son propos est d'une trivialité telle que même au " café du commerce " nul ne voudrait le partager sérieusement.
Quant à l'émission " infrarouge " dont la première partie du titre - infra - est déjà tout un programme, eh bien elle tient à faire du chiffre, et avec ce journaliste de la marge qui flatte chez le quidam les instincts les moins honorables et sait gratter où cela démange, sûr que l'affaire allait être bonne! Elle le fut, à l'audimat, mais certes par sur le plateau!
Mes félicitations vont à Stéphanie Pahud, qui sous les attaques personnelles répétées, la vulgarité et la violence des propos de ce monsieur de Paris, ne plia pas, ne se départit à aucun moment de son calme et maintint avec tact et clarté un discours sobre et intelligent qu'un flot de l'insultes n'emporta pas.

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 16/12/2014

E.Zemmour est brillant...

Écrit par : ANNA | 16/12/2014

[ la féminisation, Pétain, Mai 68 etc ]
Oui, c'est le 'etc ' qui m'interpelle, le cortex imaginatif étant ce qu'il est.
' Emmanuelle ', ' 2001, l'odyssée de l'espace ', Deleuze et Guattari, Spinoza, Nadia Comăneci, Pink Floyd, la cuisine nouvelle, Johan Cruyff,
'... et il y a même ma soeur ! ' comme disait Brel (' Le gaz ').

Écrit par : Vincent Rey-Bellet | 17/12/2014

Moi j'aime bien Zemmour, il a l'énorme avantage de sonner le tocsin, même si par ailleurs d'autres personnes en vue que j'apprécie aussi le détestent cordialement. Je pense qu'il dit des choses trop choquantes pour être facilement acceptées voire tout simplement comprises. Ce que je dirai à M. Noël c'est qu'il n'y a pas que des niais et des ignorants dans le camp adverse à lui. Il y a aussi ceux qui agissent en toute connaissance de cause, que la population ne connaît pas, mais qui savent parfaitement à quel niveau de déliquescence sociale et de chaos ils veulent arriver et qui tirent les ficelles derrière nos marionnettes idiots utiles ou complices!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 17/12/2014

Ce sujet de blog d'Ivan Rioufol n'est pas sans intérêt pour comprendre certains mécanismes dits de "communication"...

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2014/12/zemmour-cible-dun-proces-stali.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/12/2014

C'est vrai que cela ressemble au stalinisme : dogmatisme, préjugés, la grande famille s'est accordée pour d'emblée rejeter le vilain petit canard (juif, hein, et avec une tête de juif, s'il vous plaît) : voir le commentaire de DESHUSSES GERARD. Particulièrement visible aussi dans C à vous (la 5) de ce soir, avec Ségolène Royal.

Écrit par : Géo | 17/12/2014

Le panel des débateurs était vaste, mais la jeunesse de ses représentants n'a pas permis d'équilibrer un débat qui partait un peu trop souvent en défi, voire en pugilat, cequi est dommage. Zemour agace parcequ'il bouleverse les fausses opinions que les gens se font d'après les fausses informations qu'on leur donne à digérer. C'est malheureux mais c'est ainsi. Zemour agace parce qu'en faisant son boulot de journaliste il crée une attente qu'il ne peut pas satisfaire : les solutions aux problèmes qu'il soulève ne sont pas de son ressort mais le seraient d'un sociologue, d'un économiste ou d'un politicien. Ces derniers, malheureusement sont victimes d'un déni de la réalité qui les empêche d'apporter des solutions adaptées aux problèmes que pose la réalité.

Écrit par : Christian Bitard | 17/12/2014

"Ces derniers, malheureusement sont victimes d'un déni de la réalité" je pense plutôt qu'ils sont orientés politiquement...On a vécu ça en Suisse avec la commission Bergier, chargée de faire le point sur les relations de la Suisse avec son environnement durant WW II.

Écrit par : Géo | 18/12/2014

La Liberté d'expression fait peur.....

"La direction d'iTélé a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec le journaliste-auteur-polémiste Eric Zemmour, selon des informations du "Monde". L'émission "Ca se dispute", ne sera pas diffusée ce vendredi 19 décembre "et elle ne reprendra pas", explique le quotidien du soir. Le chroniqueur intervenait dans cette émission de débats depuis une dizaine d’années face au journaliste Nicolas Domenach.

"Nous avons perçu du trouble et de la colère autour des propos d’Eric Zemmour mais nous n’avons pas voulu agir dans la précipitation, pour ne pas qu’on puisse dire que nous avons manipulés ou instrumentalisés", déclare la directrice de la rédaction d'iTélé Céline Pigalle au "Monde".

L'islam avance tel l'anacondas dans le marigot, dès qu'il a sa proie, il l'étouffe, et l'avale. Avaler un occidentalopithèque c'est excellent, vous avalez son âme, l'anacondas devient un réincarné.......enfin pour les partisans de la réincarnation et des fables.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/12/2014

Les commentaires sont fermés.