11/01/2015

Hommage à la diplomatie

1077738.jpg

                                                   http://itar-tass.com/en/russia/770512


Libre à chacune et à chacun de penser ce qu'il souhaite de la manifestation de ce jour à Paris. 

L'humanité ayant besoin d'autre chose que de clivages sans cesse alimentés et excités, j'aimerais, ici, saluer la présence de Monsieur Sergueï Lavrov parmi les personnalités présentes à cet événement.

Si d'aucunes et d'aucuns condamnent cette "comédie", dans ce cas, tout n'est que comédie et on n'invente rien, tant de penseurs l'ayant déjà dit de par les siècles.

Alors, que celles et ceux qui "savent" que tout n'est que simagrées, apprennent que des postures plus humbles existent qui tentent le dialogue encore et encore.

Hommage soit rendu à ces personnalités qui, par leur volonté de ne jamais fermer quelque issue à l'échange, refusent l'attitude hautaine qui s'arroge le savoir sinon la lucidité.

https://www.facebook.com/RTRussian/photos/a.2417836092730...


Commentaires

Klaus Iohannis, Président de la Roumanie, y était aussi, mais aucune télévision ne l'a précisé.
Les roms mendiants, pour eux, représentent la Roumanie, pas son Président.

Honte à eux.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/01/2015

Des lises de personnalités présentes sont dressées par certains quotidiens mais pas toutes exhaustives. Voici celle des "Echos":

http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/0204069969360-marche-republicaine-qui-seront-les-personnalites-presentes-1081879.php

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 11/01/2015

Sur i-télé, le secrétaire général des RSF Christophe Deloire a dénoncé la participation a cette manifestation de Sergueï Lavrov, car (selon Christophe Deloire) Lavrov est venu pour la récupération politique de l'émotion d'un événement de l'importance mondiale....

Écrit par : ANNA | 11/01/2015

Je fais mon interprétation de la présence de Sergei Lavrov, Chef de la Diplomatie Russe.
Il est venu sur l'invitation faite par François Hollande, Chef actuel de l’État Français. Sa mission est de représenter la Fédération de Russie auprès des autres états. Dans le cadre des hommages à une équipe de journalistes assassinés à domicile, le diplomate Russe en sait quelque chose. Depuis l'agression de la Syrie et du putsch à Kiev, pas seulement des journalistes, plusieurs personnalités russes du monde scientifique et politique ont enlevés et tués. Sa seule présence rend hommage à des hommes et des femmes qui ont œuvré dans la communauté humaine et civile, qu'on ait apprécié ou pas leurs productions. La question n'est pas là.

Sergei Lavrov, malgré les mises en garde de son gouvernement sur les dangers d'une déréliction guerrière - faite d'opérations couvertes (sous faux drapeaux ou de mensonges) ou secrètes (provocation ou liquidation), et sur leurs retournements, malheureusement immaitrisables - est venu et il témoigne de l'amitié et de la condescendance d'un peuple à un autre. En tant que son représentant, il exprime ses vœux de paix et de fin des hostilités que la France, dans ces tout dernières heures avant la tragédie, semblait aussi les avoir souhaités (conférence de presse où F. Hollande exprimait la très probable livraison des Mistral à la Russie. Il ébauchait aussi un plaidoyer pour la levée, du moins l'assouplissement de sanctions antirusses). Lavrov est venu aussi pour soutenir un gouvernement dépassé par les évènements au moment où il doit prendre des décisions très déterminantes (qu'il n'y parvienne pas est un autre problème et ne regarde que lui) qui pourraient inspirer l'Union Européenne pour une orientation Européenne plus vers l'Europe que vers l'Atlantique; soutenir un chef d'état qui a besoin de reprendre confiance en lui, de s'affirmer, et surtout de retrouver l'indépendance politique pour son pays.

mais Lavrov ne se mêlera pas des erreurs de F. Hollande d'avoir invité toute la planète, y compris ses ennemis non déclarés. Si c'est par mauvais calcul ou sur mauvais conseils pour faire monter sa cote d'amour auprès des Français via la mobilisation générale. Cela ne regarde pas le diplomate russe qui respecte doctement la souveraineté de la France.

Le message qu'apporte Lavrov est le suivant: le Président Français a fait un pas vers la Russie, la Russie ne l'ignore ni ne le méprise. La Russie se tient disponible pour le renouement de leurs relations - bien que fragile encore - si relations il y aura, elles devraient augurer d'autres perspectives pour les deux pays que l'impasse connue jusque là.

En conclusion, Sergei Lavrov assume sa tâche diplomatique, sans défaillance en toute modestie, mettant au dessus de tout égo, l'intérêt de son peuple et celui de la France. Une tâche qui demande du tact, de la maîtrise, de l'humilité et un solide fond d'authenticité. Autant de talent et de virtuosité que doit posséder un interprète-instrumentiste: le musicien doit s'effacer devant l’œuvre pour que le joyau musicale soit perceptible et qu'il atteigne les cœurs.

Hélène ne s'est pas trompée en faisant cet hommage.
La diplomatie est là, elle officie, au-dessus des tribulations humaines, pour trouver une issue (ou des issues) aux grands problèmes. Ainsi, toute action favorisant le dialogue est préférable.

Écrit par : Beatrix | 11/01/2015

On a beaucoup de respect pour Serguei Lavrov. C'est un grand professionnel, homme honnete et responsable de ce qu'il dit et de ce qu'il fait. Son role dans la solution d'innombrables problemes mondiaux actuels n'est pas a sous-estimer. Il en est plus que capable.

Écrit par : vitaly korneev | 11/01/2015

De source indiscrète, Lavrov n'aurait été invité à la manifestation parisienne que dans le seul but de s'assurer qu'il n'y aurait pas d'attentat. Signé CHARLIE.

Écrit par : Christian Bitard | 11/01/2015

Regarder i-télé est mauvais pour la santé. Si des représentants des religions ont surfé sur ces événements, aucun amalgamme est à faire avec certains diplomates dont Sergei Lavrov.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/01/2015

Étonnant billet ! Il ne s’agissait donc que d'une promenade diplomatique. Tout ça pour ça ! Voilà qui rassurera toutes celles et ceux qui se sont indigné-e-s de la présence de Ms Porochenko et Netanyahu. Plaisanterie mise à part,il faut tout de même préciser que la présence de S. Lavrov n'a pas eu l'heur de piquer l'intérêt de nos chers médias. Certaines mauvaises langues disent que sa présence n'a pu être empêchée, ce qui me fait dire que c'était bien joué de la part de Poutine. A en croire toujours nos médias, il semblerait que l'effet diplomatique de cette "comédie", de cette sinistre farce du blanchiment démocratique, de ce grotesque détournement d'unité nationale, de ce hold-up d'émotion populaire, est des plus fructueux : ça va resserrer sec et dans l'allégresse les boulons sécuritaires de part et d'autre de l'Atlantique. En avant vers le grand marché de la surveillance tous azimuts ! Va falloir surveiller ses claviers.

Écrit par : Miss Tral | 11/01/2015

"Hollande se fait maître de cérémonie d'un bal affreux"
Médiapart (article réservé aux seuls abonnés)
http://www.mediapart.fr/journal/international/110115/hollande-se-fait-maitre-de-ceremonie-dun-bal-des-affreux

Écrit par : Miss Tral | 11/01/2015

"Ce dimanche, le président français qui reste le président-poire car la vérité de la situation persiste impitoyablement, a rassemblé les amis (Cameron, Merkel et une compagnie considérable, – et Porochenko comme cerise sur le gâteau) pour honorer de leur présence le grand, l’immense rassemblement parisien marquant solennellement la chose, – la résolution, l’unité, l’affirmation civilisationnelle, la postmodernité. Pardonnez-nous si une autre image nous vient à l’esprit, un peu moins exaltante aujourd’hui à la lumière des vérités de situation, mais tout aussi significative dans la célébration de la politique transformée en affectivisme et étalant à pas lent son impuissance satisfaite à défaut d’être bien comprise. Il s’agit de l’image de Sarko-Cameron venus en Libye, dans la belle saison de 2011 et avec BHL dans leurs bagages, saluer devant une foule qui réagissait comme il convient le triomphe démocratique du peuple libyen appuyé par les armes de la liberté. (Et si vous voyez, en évoquant la situation infernale où se trouve la Libye aujourd’hui, un lien de cause à effet entre les deux symboles, ne vous en privez pas, mais en sachant bien que nous ne sommes pas encore à “l’étage au-dessus, là où les choses prennent un sens”.)

Ces braves gens que sont nos dirigeants-Système, pressés de toutes parts, sont venus, ce dimanche à Paris, pour diverses raisons dont certaines, – surprise, surprise, – pourraient être tenues pour fort honorables. Ils sont là également par nécessité de conformisme, par automatisme de l’affirmation européenne à l'extension élastique(Porochenko aussi, on ne sait jamais), par solidarité d’une sorte d’angoisse quelque peu colorée de panique prestement dissimulée devant le constat diffus qu’il se passe quelque chose d’extraordinairement inhabituel qui est peut-être également insaisissable, hors de leurs autorités, hors de leur compréhension. Enfin, certes, ils sont là par habitude de la démarche de la récupération de l’opinion publique qui est aussi électorale, parce qu’il faut toujours songer à récupérer le sable qui ne cesse de vous glisser entre les doigts. (...)"
extrait de :
http://www.dedefensa.org/article-notes_sur_une_crise_nerveuse_globalis_e_11_01_2015.html

Écrit par : Miss Tral | 11/01/2015

Miss Tral: "En avant vers le grand marché de la surveillance tous azimuts ! Va falloir surveiller ses claviers."

C'est déjà fait. A la mi-décembre, le gouvernement français a adopté une loi de sécurité intérieure soit la surveillance de l'ensemble des internautes après la loi Sarko de 2010 qui oblige les hébergeurs de devoir stocker toutes les données à sa disposition pendant plusieurs années (rechercher sur Gouv.fr)
Et en Suisse, les dispositifs de surveillance sont déjà en place dans les grandes éditions. La Tribune n'a pas manqué de filtrer davantage les contributions. Seules les opinions d'humeur sont retenues.

La nouveauté est que désormais la collaboration avec les services de sécurité intérieure américains soit le FBI sera officielle sur sol français ainsi que celle avec la CIA pour la sécurité extérieure de la France: ainsi ses velléités de s'éloigner de l'OTAN seront rognées.
Les échanges d'informations avec la France au sein de la communauté du renseignement existe depuis belle lurette, Elles sont même de traditions anciennes ce qui n'exclut en rien les coups tordus entre eux, contre leurs présidents. Ces agents sont des intermédiaires in-débarrassables, ils forment un polit-bureau transnational, des services commandés précieux pour les multinationales et la finance globalisée, et on peut ajouter sans réserve, la gouvernance globale. Nos élus d'en bas jusqu'au sommet, savent tous qu'ils ne sont que des marionnettes, ils gonflent les muscles et le poitrail, mais ils ne trompent plus l’œil avisé des vieux renards.

Une question qu'on pourrait se poser: La tuerie, ne serait-elle pas issue d'un complot concocté pour mieux faire accepter cette collaboration avec le FBI et la CIA pour lesquelles les français ont plutôt de l'aversion?
Si c'est le cas, c'est franchement du machiavélisme - on le saura un jour - la laisse américaine autour du cou de la France sera raccourcie une fois de plus et le collier encore plus serré.

Écrit par : Beatrix | 12/01/2015

Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai prié le ciel, pour que les caméras-télé ne montrent pas le visage de S.Lavrov, au milieux de cette bande des faux-culs

Écrit par : ANNA | 12/01/2015

@ANNA

« Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai prié le ciel, pour que les caméras-télé ne montrent pas le visage de S.Lavrov, au milieux de cette bande des faux-culs »

En Suisse, il n'y a guère plus que les banquiers et les politiques à chercher à sauver les apparences.

Écrit par : Chuck Jones | 12/01/2015

La diplomatie à l'oeuvre: http://fr.ria.ru/world/20150112/203402944.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/01/2015

Excusez-moi, dans mon dernier post, j'ai fait une faute qui rend incompréhensible la phrase:
..."toutes les données à sa disposition" l'auto-correction fait lire "toutes les données A LEUR disposition". Évidemment, il s'agit des hébergeurs de sites et de blogs.

Écrit par : Beatrix | 13/01/2015

Les commentaires sont fermés.