17/01/2015

Le sacré et le politique

B7Kk6ahCAAAbAh2.jpg


Eglises incendiées, mosquées taguées, les outrages aux édifices religieux se multiplient mais ne sont pas nouveaux.

En août 2013, déjà, et selon le rapport officiel du délégué de l'Union égyptienne des Droits humains, c'était quatre vingt deux églises chrétiennes qui avaient été brûlées en 2 jours par les Frères Musulmans. *

Rares ont été les médias à en parler.

Le fait est que la dernière caricature de l'hebdomadaire satirique français dont le nom est désormais connu du monde entier, n'a pas apaisé les esprits.

La grande marche républicaine de la "France unie" avec sa délégation de personnalités de tous horizons n'y fera rien.

La violence au nom du sacré sévit, la politique se cherche, si un jour elle parvient à s'y retrouver.

 
http://www.dreuz.info/2013/08/egypte-82-eglises-chretienn...
 

 

Commentaires

Chère Hélène,

Faute de commentaire de votre part, faut-il présumer que vous servez de relai à Dreuz.info et donc, partagez inconditionnellement l'avis que les rédacteurs de Dreuz expriment ?

Accessoirement, Dreuz.info se qualifie lui-même de ...
... "Francophone, chrétien, néo-conservateur et pro-israélien"

Écrit par : Chuck Jones | 18/01/2015

Chuck Jones,

Le propos du sujet ne concerne pas le site que je cite en référence.
Merci de bien le (re)lire.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/01/2015

Voilà quelqu'un d’intelligent parmi les politiciens, ça fait plaisir, c'est tellement rare. Peut-être va-t-il prendre le flambeau et construire un parti sans néo-nazis, sans intégristes frères et soeurs siamois des islamistes?

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/01/17/la-france-est-en-guerre-avec-des-musulmans-la-video-qui-gene-marine-le-pen/

Brûler les églises pour une caricature démontre bien que ce monde est dangereux et qu'il faut se préparer, face à ces cinglés de la croyance, bien endoctrinés tout en étant ignorants. Mais il ni a pas que la bas.

La Liberté d'expression cinq étoiles, dont les caricatures, sera défendue avec les armes, c'est acté. Les non croyants participeront à défendre si besoin en est, notre modèle Laïque que ça plaise ou non.

Nous avons, avec les Alliés mis un terme au nazisme, il ni a aucune raison de laisser faire et ce, malgré les collabos et les idiots-utiles, devenus d'ailleurs inutiles à l'islam, puisqu'ils sont leurs Dhimmis. Il ne reste qu'à payer, c'est une autre histoire.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

Sachez, Chuck, que sur ce blog on ne parle pas de ce dont l'on parle. Mais toujours d'autre chose.

Écrit par : Hubert de Tartas | 18/01/2015

Vous avez le sens du comique Hubert de Tartas, merci de votre humour, bienvenu en ces temps chargés.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/01/2015

Le drame est que les prétendus laïques fassent semblant de ne pas voir qu'ils sont assimilés aux chrétiens en général, qu'ils ne l'assument pas.

Écrit par : Rémi Mogenet | 18/01/2015

Merci beaucoup Helene.
Ou etaient les politologues "professionnels" ? Est-ce que c'etait difficile de prevoir et surtout de prevenir tout ca ? Les massacres continuent..

Écrit par : vitaly korneev | 18/01/2015

Brûler, saccager à propos d'une caricature est signe de fanatisme.

D'hystérie collective.

Hystérie collective Laquelle non seulement peut ne pas concerner les musulmans extrémistes uniquement.

Hystérie collective ne datant pas, comme on sait, que d'aujourd'hui!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/01/2015

Certains religieux sont comme beaucoup de politiciens ils pratiquent une fausse condescendance consistant à exploiter la culpabilité des gens et tous pour en retirer des avantages personnels ni plus ni moins
Quand on l'a compris dieu/ sans jeu de mot /qu'on se porte mieux
Et je suis certaine que nombre de maux comme le cholestérol et le diabète trouvent leur origine dans tous ces interdits qui consistaient à ne jamais montrer sa vraie personnalité voire museler ses propres maux afin de ne pas choquer les biens pensants
Très bonne journée pour Vous Madame Richard- Favre

Écrit par : lovsmeralda | 18/01/2015

Les partisans de la Laïcité en particulier les non croyants, savent de quoi ils parlent pour celles et ceux qui sont très bien informés de la véritable hitoire humaine et l'invention des divinités ajoutée à cette mascarade que vous nommez spirutualité.

Les hitoriens et les scientifiques vous ont remis à votre place avec vos fables et votre terre plate.

Vous n'aimez pas la Laïcité, ce faisant, beaucoup de chrétiens fonds le jeu des islamistes, certains intégristes sont identiques aux islamistes proche de la folie.

Ce lien vous concerne:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/01/17/lettre-ouverte-aux-musulmans-ce-poids-mort-et-cauchemar-de-lhumanite/

Pour comprendre la Liberté d'expression au travers des caricature, il faut un cerveau bien fait et une autre Culture que la votre cher mr.

J'ai acheté Charlie Hebdo, je vais le faire encadrer avec le numéro représentant mahomet dessiné avec une bombe sur la caberluche. Chaque fois que je le regarderai, je penserai à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

Et dire que nous islamistes locaux se plaignent d'être l'objet de discrimination chez nous, parce que nous refusons d'accepter leur lois religieuses chez nous.

Écrit par : Mère-Grand | 18/01/2015

"Rares ont été les médias d'en parler". Je ne veux pas faire le procès des médias, mais il y a une chose qu'ils ne se lassent pas de diffuser c'est le nom des terroristes, leurs photos, leur vie, leur parcours d'écolier,leurs proches, leurs cousins, leur entourage...

Pourquoi leur donne-t-on tant de publicité? Il suffit de mentionner M. X ou Melle Y sans donner leur identité et ne pas revenir sans cesse sur "ces pauvres victimes de la société". Pourquoi leur dresser un statut de personnes mondialement connues? C'est justement ce que ces X et Y recherchent.

Les médias ont un rôle important dans la société et ne devrait pas s'autoriser à se pencher sur les cas des terroristes. Il faut les combattre et ensuite les ignorer.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 18/01/2015

Extrait de dreuz.info

« Imaginons ce que ce serait, si 82 mosquées avaient été détruites par des chrétiens devenus enragés… Ici en Europe, la simple arrestation légale d’un délinquant multirécidiviste dans son quartier embrase voitures et commissariat durant des jours. Ceux qui crient à l’islamophobie dès qu’apparaissent les multiples problèmes sociétaux liés à l’immigration sont étonnamment muets lorsque des chrétiens sont discriminés, attaqués, massacrés, et lorsque les églises sont incendiées rageusement.
Voit-on des musulmans modérés descendre dans la rue en Europe ou ailleurs pour se désolidariser de ces actes barbares ? Non, peut-être une déclaration insipide lancée diplomatiquement du bout des lèvres dans un style convenu par tel recteur de mosquée occidentale ou telle association, et encore, il faut bien chercher. »
Alors, question toute simple, puisque ça se passe exactement comme ça, n’y a-t-il pas quelque part là, où se tient le vrai pouvoir, la volonté que les choses se passent comme ça ? Théorie du complot ? Non, pas du tout, pratique de la réalité de tous les jours et résistance à la propagande mainstream !
Dormez citoyens, les médias veillent ! Et je rajouterai, agitez-vous quand les pouvoirs en place vous invitent à le faire !

Écrit par : Gabor Fonyodi | 18/01/2015

Un lien intéressant toujours en rapport avec cette affaire
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Affaire-Merah-une-coentreprise-Mossad-DCRI-30336.html

Écrit par : Gabor Fonyodi | 18/01/2015

@ Pierre Noël,

« Voilà quelqu'un d’intelligent parmi les politiciens, ça fait plaisir, c'est tellement rare. Peut-être va-t-il prendre le flambeau et construire un parti sans néo-nazis, sans intégristes frères et soeurs siamois des islamistes? »

Aymeric Chauprade n'a pas besoin d'admirateurs de pacotille. D'admirateurs qui n'ont même pas le courage de prononcer explicitement son nom sur ce blog libre de la Tribune de Genève.

Aymeric Chauprade est Chrétien, patriote, docteur en sciences politiques, géopolitologue...
Il n'est pas un politicien. Loin s'en faut.

Voici donc quelques uns de ses propos (authentiques) sans toute cette mayonnaise (re)tournée au vinaigre, nettoyés d'une sauce malodorante, sauce composée de commentaires primitifs dignes de l'âge de la pierre et des interprétations burlesques cherchant systématiquement à discréditer Marine Le Pen, la future première femme Président dans toute l'histoire de la France.

1) 14 janvier 2015

« ...Je refuse de faire ce pari là sur le dos de nos enfants et c’est tout le sens de mon engagement au Front national parce que je vois dans le Front national le seul recours possible pour stopper l’islamisation de la France....»
http://aymericchauprade.com/la-france-est-en-guerre/

2) 14 septembre 2013

« Mesdames et Messieurs, je choisie ici à Marseille, ville tournée vers notre vocation maritime ..., je choisie de vous dire que je soutiens désormais publiquement votre combat, que j'y adhère pleinement, et je me range, Mesdames et Messieurs, je me range derrière Marine Le Pen, seul chef politique capable de fédérer la dynamique patriotique dans notre pays ». 43' – 44' de la vidéo:

http://www.frontnational.com/videos/udtfn-conference-daymeric-chauprade-la-france-face-aux-defis-geopolitiques-mondiaux/

3) 24 janvier 2014

«... Je souligne que je ne parle pas de l’islam dans son ensemble en tant que religion mais bien des fondamentalistes, c’est-à-dire d’un groupe particulier de gens aux dispositions guerrières à l’intérieur du monde musulman.
La Russie, dans la situation de la persécution des chrétiens au Moyen-Orient peut jouer un rôle vraiment historique, tout à fait dans le courant de toute l’histoire russe. Car au cours de nombreux siècles, jusqu’à la révolution de 1917, la Russie a été le défenseur assidu des chrétiens d’Orient. Et il est indispensable aujourd’hui, à mon avis, qu’elle redevienne ce défenseur.
Il faut que la Russie qui se retrouve grâce au renouveau de l’Orthodoxie, envoie au monde le signal : « Nous sommes un État chrétien et les défenseurs des chrétiens. En dehors des chrétiens d’Orient, nous soutiendrons tous les chrétiens qui s’opposent à l’imposition des principes d’individualisme, au Diktat des minorités, à la légalisation du mariage homosexuel et ainsi de suite. Nous les soutiendrons pour défendre les valeurs traditionnelles ».
De la sorte, ce sont précisément les valeurs traditionnelles qui deviendront la principale ressource russe, son principal outil, et feront de la Russie un acteur important de la politique mondiale. J’y crois et m’efforce de promouvoir cette idée de toutes les manières. Et je sais qu’en Russie, beaucoup considèrent que c’est justement dans cette direction qu’il faut avancer: s’engager dans l’éducation, expliquer le christianisme aux gens, pour devenir un État qu’on puisse appeler chrétien de plein droit... ».
http://fortune.fdesouche.com/326128-aymeric-chauprade-on-ne-va-pas-aller-mourir-pour-du-petrole

@ Pierre Noël - bis

« La Liberté d'expression cinq étoiles, dont les caricatures, sera défendue avec les armes, c'est acté... Nous avons, avec les Alliés mis un terme au nazisme, il ni a aucune raison de laisser faire et ce, malgré les collabos et les idiots-utiles, devenus d'ailleurs inutiles à l'islam... »

Vous avez mis un terme au nazisme? Vous, les défenseurs des caricatures?
Avec les Alliés? Mais vous les faites rire, les Alliés! Pas ceux de checkpoint Charlie, les vrais.

Pendant que Vichy et autres Moulins se chicanaient pour la gouvernance de l'Allier, les vrais Alliés se rencontraient, entre le 4 et 11 février 1945, à Yalta russe et soviétique, pour décider de l'avenir de l'Europe d'après guerre 39 – 45.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Yalta

@ Myriam Belakovsky

« Hystérie collective ne datant pas, comme on sait, que d'aujourd'hui! »

Effectivement, le défilé du 11 janvier 2015 sous l'hashertag « Je suis Charlie », défilé qui relève indéniablement de l'hystérie -voir de la schizophrénie- collective, c'est déjà hier.

Quant à l'avant-hier, les manifs des lycéens et/ou étudiants:

d'un côté, contre Jean-Marie Le Pen et le FN entre les deux tours des présidentielles 2002 en France,
et de l'autre côté, contre le projet CPE de Dominique de Villepin, au mois de mars 2006, - en sont de beaux exemples.

Écrit par : vlad | 18/01/2015

@Anna

Merci de me faire connaître le site de Novorossia, je ne manquerai pas de le consulter en langue française, mais l'article de Mc Clatchy je le connaissais par le Réseau Voltaire, je l'avais mis en lien ici. Pour la petite histoire celà fait un moment que j'utilise le nom de Novorossia dans mes échanges nourris avec les journalistes de la RTS, histoire d'instiller la joie et la bonne humeur...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 18/01/2015

Les fables sacrées ne devraient pas donner lieu à une hystérie collective:

"Il arrive que, dans les scènes astronomiques représentées sur les plafonds des tombes royales, les constellations et les planètes puissent être considérées comme de véritables divinités. Le plus bel exemple figure dans la tombe de Séthi Ier, sise dans la Vallée des Rois. Sur un fond bleu sombre symbolisant le ciel, s’enchevêtrent, par centaines, animaux, déesses et dieux célestes coiffés de petits disques solaires ou d’étoiles colorées et parfois accompagnés d’une brève légende donnant leurs noms et leurs qualités. Malheureusement, ces cartes du ciel, trop imagées pour la plupart, ne sont pas toujours faciles à interpréter. Concernant les étoiles, elles passent pour être des incarnations des âmes des défunts et seule Sothis bénéficie d’un culte particulier puisqu’elle annonce l’inondation. Sothis est le nom donné par les Égyptiens à l’étoile Sirius de la constellation du Grand Chien. C’est l’étoile la plus sothisbrillante et la plus fixe du ciel mais, outre ces qualités, elle possède une caractéristique bien particulière, en relation directe avec le calendrier et l’inondation.
Les anciens Égyptiens utilisent deux calendriers : le calendrier lunaire, réservé aux fêtes religieuses, et le calendrier solaire, civil. Ce dernier comprend 12 mois de 30 jours auxquels s’ajoutent 5 jours, les jours épagomènes, dédiés à Osiris, Isis, Horus l’Ancien, Seth et Nephtys, soit 365 jours."

Rê très adoré:

".....Mais elle va plus loin encore : elle extermine une bonne partie de la population et effectue un véritable carnage. Fière de son exploit, elle retourne auprès du Maître Universel qui ne manque pas de la féliciter car, pense-t-il, son autorité sera d’autant plus facile à rétablir que les humains sont moins nombreux."

--L'invention des divinités doit faire l'objet d'interrogations chez les croyants, ce n'est pas facile, il faut beaucoup de courage et de persévérance.
Je vois mal les intégristes et les islamistes dans cette démarche: "désacraliser les bouquins"

Je vous laisse dans votre enfer mental et vos hallucinations paradisiaques.....

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

Pardon, j'ai oublié de mettre le lien:

http://www.egyptologue.fr/

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

Après le sacré, le politique. La Liberté d'expression selon Hollande:

http://www.europe-israel.org/2015/01/arno-klarsfeld-convoque-pour-etre-mis-en-examen-pour-avoir-declare-une-partie-des-jeunes-de-banlieue-est-antisemite/

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

Un petit dernier, je ne souhaite pas monopoliser ce blog si utile pour la Liberté d'expression.

Extrait:

"C'est à ce moment de la vie du patriarche qu'il faut placer l'épisode du séjour en Égypte (Genèse, XII). Une période de sécheresse et de disette amène les nomades à chercher refuge dans la riche vallée du Nil.
Durant ce séjour égyptien arrive à Abraham une aventure dont l'aspect moral a longtemps embarrassé les commentateurs (Genèse, XII, 10 à 28). La tradition rapporte que, pour garder la vie sauve, Abraham se fait passer pour le frère de son épouse, Sara, que le pharaon convoite. Emmenée au harem royal, celle-ci est rendue à son légitime époux, après que Dieu ait affligé « de grands maux la maison de Pharaon ».
De retour en Canaan, Abraham et Lot se séparent : « Le pays ne suffisait pas à leur installation commune et ils avaient de trop grands biens pour habiter ensemble. »(Genèse, XIII). Lot se fixe près des cités du sud de la mer Morte, cédant ainsi à l'attrait d'une vie plus sédentaire. Abraham, pour sa part, poursuit sa vie de nomadisme. De Mambré-Hébron, il rayonne dans le sud du pays à la recherche des pâturages et des points d'eau. À ce plateau qui garde le souvenir du grand patriarche, les Arabes ont donné le nom de Ramat al-Khalil (la hauteur de l'Ami) : dans la Bible et le Coran, Abraham est appelé « l'Ami de Dieu ».
En dépit de leur différent, Abraham vint au secours de son neveu, victime d'un raid militaire organisé par quatre roisorientaux contre cinq rois cananéens (Genèse, XIV).
La tradition religieuse met encore au compte du patriarche le salut de Lot et de sa famille lors de la légendaire catastrophe qui aboutit à la destruction de Sodome et Gomorrhe, cités du sud de la mer Morte. L'origine de cette légende célèbre est à chercher dans quelque séisme particulièrement destructeur. Les émanations de soufre, les eaux chaudes qui abondent dans la partie méridionale de la dépression ont été aux yeux des Anciens les témoins de la pluie de soufre et de feu que Yahvé a fait tomber sur les villes maudites (Genèse, XIX). Le nom de Sodome est conservé par le Djebel Sudum (djabal al-Sadum), un épais gîte salin où se dressent des stèles de sel.

CHRONOLOGIE
de 2000 à 1750 avant J.-C. Les Hébreux pénètrent dans le pays de Canaan. Vie d'Abraham.

Larousse-edu.fr © Larousse

--Il est vrai qu'à l'époque, dieu soleil, le volcan, l'enfer, les inondations c'était la même chose; le paradis était sur la Lune.
Bizarre ces croyances royales? A moins que ce ne soit que des traditions islamochrétiennes....

Entre amis ont se repasse les infos.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

Certaines personnes qui nous débitent éternellement les mêmes clichés sur les croyances sont les mêmes qui traitent les pratiquants de "perroquets"!

Le nom Chiite signifie notamment partisan qui par excès peut rendre fanatique.

Sunnite introduit: "exemple"!


A retenir

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/01/2015

@Gabor

" ... 82 églises détruites en Egypte ..."

« Voit-on des musulmans modérés descendre dans la rue en Europe ou ailleurs pour se désolidariser de ces actes barbares ? »

Ici, en Europe, il n'y a personne de très motivé pour faire descendre la masse musulmane dans les rues. Déjà heureux qu'ils ne descendent pas dans la rue par eux-même pour fêter l'évènement. Et s'ils descendent dans la rue par solidarité avec les chrétiens français, histoire d'affirmer leur soutien à la république, faudrait alors que des chrétiens français se joignent à eux, ou c'est le risque que la manif prenne un autre sens.

Mais c'est aussi prendre le risque que les chrétiens français, dont les autorités délivrant les autorisations, se demandent "de quoi se mêlent-ils ?", trouvant la démarche louche, et de soupçonner une opération de récupération politique de cette manif initiée par les mulsulmans.

Alors tant que la masse musulmane n'en exprime pas le besoin, ca peut attendre le prochain évènement méritant quelques voitures torchées, le prochain Algérie-France en football, par exemple ...

Écrit par : Chuck Jones | 18/01/2015

" Pardon, j'ai oublié de mettre le lien: http://www.egyptologue.fr/"

"Un petit dernier, je ne souhaite pas monopoliser ce blog si utile pour la Liberté d'expression. Extrait: ......... Larousse-edu.fr © Larousse "

Et pourtant vous le monopolisez.

Écrit par : vlad | 18/01/2015

Vous avez le droit de ne pas me lire, également de vous exprimer de ne pas partager mes points de vues.

Comme on dit dans certaines contrées paysannes de France et de Navarre: "c'est la partante"

.../...

Pierre NOËL says:
5 octobre 2014 at 6 h 30 min
Je surnomme Poutine le Loup de l’Arctique, c’est un malin à côté de nos idiots-utiles et j’ai une certaine admiration pour ce type qui fait face à un bande de gangsters Occidentaux, ayant réduits nos pays en pays pauvres et en faillite.

Nous n’avons pas su discuter avec lui, le prenant à tord pour un ex-communiste, alors qu’il est libéral, obligé de gérer son pays avec une main de fer, tant il y a de diversités culturelles et ethniques. En 1986 il aurait fallu aider la Russie au lieu de l’enfoncer. Poutine veut refaire un empire Orthodoxe, et alors, que font les autres avec l’Occident?

Nous avons préféré bizouiller avec les monarchies musulmanes ou arabo-musulmanes afin de s’approcher au plus près de la Russie avec l’OTAN en vue un jour de pulvériser la Chine mais aussi la Russie.

Le résultat est là, nous sommes en guerre avec une partie de l’islam et bientôt avec la Fédération de Russie.

En tant que Président de la F de Russie il est normal qu’il donne un message « politique » aux musulmans de Russie. Les différentes cultures Russes, font la grande Culture de ce pays ou il faut compter. Je fais plus confiance à Poutine qu’à Obama et ses lèches culs eurabiens.

https://www.youtube.com/watch?v=rffVOKmt8Lk&list=PL4C64956C7045CB9B

https://www.youtube.com/watch?v=ntT2VemnVV8&list=PL4C64956C7045CB9B

https://www.youtube.com/watch?v=Z0Muu7nfuNw&list=PL4C64956C7045CB9B

.../...

-C'était sur le blog de Sami Aldeeb, profitez de ces chants ils adoucissent les pensées et les moeurs.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/01/2015

"En 1986 il aurait fallu aider la Russie au lieu de l’enfoncer. Poutine veut refaire un empire Orthodoxe" ?????

Mais qu'est-ce que c'est que toute cette charabia pour les pauvres d'esprit?

Décidément, le nombrilisme en stade terminal est pire que le cancer.

En fait, les "divinités" russes, vous en faites quoi pendant vos matinales mégalos?

"Nous avons préféré bizouiller avec les monarchies musulmanes ou arabo-musulmanes AFIN de s’approcher au plus près de la Russie avec l’OTAN".
On ne comprend que dalle.

Vous, c'est qui déjà? Les défenseurs des caricatures? Alors occupez-vous de votre potager et laisser les grands de ce monde faire leur boulot. Ce sont des pros – les gentils tout comme les méchants.

Écrit par : vlad | 19/01/2015

Le troc?
Sacré contre Secret?

Les raisons de l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo et la question
"A qui profite ce crime", ont été les deux principales questions qui ont été posées à chaud, aux tout premières heures après le crime. Ceux qui se les sont posées très vite, ont pressenti le coup de la diversion et son coût humain cyniquement passé par perte et profit comme une marge commerciale sacrifiée.

Nous sommes une vulgaire monnaie qui doit s'évaporer dans sa circulation.

L'espace d'une petite heure aura suffit au gouvernement laquais de pivoter sur lui même pour enchainer avec la "liberté d'expression" qu'il a toujours combattue, surtout quand celle-ci n'est plus suffisamment à son service ou que son zèle finit par trahir. En même temps c'était l'esquive aux grandes frustrations populaires et aux heures des comptes.

Ces questions sont peut-être les seules valables. Elle mettent sous les projecteurs l'irresponsabilité impensable du gouvernement Hollande qui continue d'exploiter cette division en ne façonnant ses discours qu'autour de la liberté d'expression et de la presse. Il laisse libre cours à ses considérations morales sur la république comme sur les religions et il évite soigneusement de faire amende honorable devant le peuple pour son incapacité à gérer économiquement le pays et diplomatiquement sa politique étrangère auprès de l'Union Européenne en laquelle la France ne joue plus de rôle moteur ou de pilier contre les dérives destructrices. Le président improvise!
Le président est acculé par ses maîtres à improviser par défaut de posture et de tenue.

Les causes sont politiques et d'envergure internationale. Une analyse intéressante ici:
http://www.oulala.info/2015/01/lattentat-de-paris-replace-dans-le-contexte-mondial/

Une autre prenant en compte les paramètres sociologique et économique ainsi que les aspects philosophiques, ici avec Frédéric Lordon:
http://blog.mondediplo.net/2015-01-13-Charlie-a-tout-prix

Autour des questions essentielles, la presse Major et nos autorités adorent que nous élucubrions copieusement au lieu de questionner. Ainsi, derrière cet écran émotionnel, les affaires et les manœuvres pour métamorphoser des peuples souverains en réservoirs d'esclaves vont bon train dans le secret de la Chambre Européenne.
Remarquons que les simples adhérents sont en passe de supplanter les membres fondateurs historiques de l'Union par la fermeté de leurs propositions dans les négociations de divers accords de partenariat.

Par exemple:
http://www.mondialisation.ca/le-nouvel-accord-commercial-secret-des-etats-unis-et-de-lunion-europeenne/5425102

Écrit par : Beatrix | 19/01/2015

@Pierre Noel ,vos commentaires ravissent les lecteurs non assidus je l'admets volontiers car d'autres priorités sont toujours aussi grinçantes qu'en 2002 ou je me suis pris malgré moi les pieds pour la première fois dans la toile de* la veuve noire */ma définition du numérique
Ceci étant j'en reviens à un de vos commentaires précédents et ci dessus,mazette sans le savoir vous feriez un excellent astrologue .Mais oui puisque tous ont une approche différente et personnelle lors d'analyses du ciel en cours
Ce qui prouve bien qu'en tout humain sommeille hormis le petit cochon pour la gente masculine , une source de savoir que souvent lui-même ignore
Très belle année 2015 pour Vous /je sais c'est un peu tard mais ne dit on pas ,mieux vaut tard que jamais?

Écrit par : lovsmeralda | 19/01/2015

Les responsabilités de Hollande-Sarkozy dans les attentats contre Charlie Hebdo :

1. D'avoir aller faire la guerre en Afghanistan, pour aider les américains dans leur folie guerrière.
2. De fournir les armes aux "rebelles"(djihadistes) Libyens pour renverser Khadhaffi.
3. D'avoir violé la résolution 1772 de l'ONU sur la "NO FLY ZONE", en bombardant la Libye et en tuant Khadhaffi.
4. De fournir les armes aux "rebelles" (djihadistes) syriens pour renverser B.Assad
5. D'avoir dit "Il faut punir Assad" - C'est un appel directe au meurtre
6. D'avoir préparé un bombardement de Syrie avec les américains
7. De bombarder actuellement le Daesh en IRAK et Syrie sans aucune résolution de l'ONU, en plus de bombarder aujourd'hui ceux, qui ont été armé par vous même hier.
8. La loi Taubira sur les prisons a permis a A.Coulybali et (autres)de sortir prématurément de prison.
9. Bien, qu'on bassine chaque jour les français avec "il ne faut pas stigmatiser les musulmans", dans la vie réelle les musulmans ne sont pas mis en valeur en France, et sont montré du doigt comme des "civilisés" du seconde zone.
10. Le manque MONSTRUEUX des moyens et l'absence des réformes indispensables dans L’Éducation Nationale
11. La politique LIBÉRALE d'un gouvernement dit a gauche, alors que dans le monde entier "la bulle spéculative du Capitalisme", qui est le libéralisme, se casse la gueule.

Et après ça-toussa-etout, Hollande prend 21% de popularité dans les sondages !
Et après ça-toussa-etout, les moutons de Panurge se sont jeté sur le dernier Charlie Hebdo, pour s'auto-percuader qu'ils vivent dans un pays libre et peuvent s'exprimer librement...

Écrit par : ANNA | 19/01/2015

"Et après ça-toussa-etout, Hollande prend 21% de popularité dans les sondages !"

A y réfléchir bien, ce phénomène relève aussi de l'hystérie collective.

Le président « normal » se réveille un président « sacral ».

http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/popularite-hollande-enregistre-un-bond-historique-de-21-points-632949

Écrit par : vlad | 19/01/2015

Merci lovsmeralda, bonne année à vous également, avec la santé et le bon moral malgré les acualités.

Oui, je vois ce que à quoi vous faites référence. Il me semble, et vous en serez d'accord, que les bonnes informations permettent non seulement de pouvoire déduire, également de pouvoir anticiper au mieux les évènements rendus plus visibles.

Je reconnais chez vous l'esprit scout et la gentillesse, signe d'intelligence, que n'ont pas les intégristes de tous poils qui voudraient nous la faire fermer.....

La Liberté d'expression n'a rien de sacré chez eux.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/01/2015

Excusez-moi du peu, mais la laïcité comme on en parle utilise les memes armes que la religion.
Au final la laïcité est devenue une religion d'Etat. C'est comme facebook et les fichiers de la police. Juste le support qui est différent.

ET au nom des charlies...on les a pas vu manifester au recul de l'Espagne ou faire une caricatures sur la politique (par exemple) est interdit.

Écrit par : plumenoire | 19/01/2015

Plumenoire, la Laïcité telle qu'elle a été rédigée a contribué à un appaisement entre les intégristes religieux et les autres.

La difficulté aujourd'hui, est que les différents gouvernements depuis De Gaule ont laissé s'infilter des politiciens inféodés à la chrétienté de droite plutôt catho et celle de gauche plutôt protestante.

Il faut voire dans les cambrousses de France et de Navarre, tous ces paysans réunis autour de leur Maire, véritable baron au service d'une tendance ou d'une autre, c'est une véritable mafia dans le fonctionnement.

Au niveau national c'est avec les cardinaux et les évêques que la collusion se fait, en tant qu'élu je l'ai vécu. C'est la Honte. Cette Laïcité est devenue une véritable passoire depuis l'arrivée de l'immigration musulmane, elle s'est renforcée avec la construction des mosquées, véritables -casernes politiques.

Enfin, la chrétienté s'est accaparée de ce mot (comme de la science) pour indiquer par les mensonges habituels, que les Laïques étaient chrétiens et croyants ce qui est faux.

Baptisé malgré moi, par des parents qui chantaient en latin sans en connaître un seul mot, je ne suis plus chrétien, mais reste partisan de la Laïcité, actuellement, meilleur concept au monde pour garantir la Liberté à chacun, dont la Liberté de penser et réfléchir sans stress par soi-même.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/01/2015

MERC Pierre Noel votre message me touche énormément .
Nous étions livrés à nous mêmes dès nos premiers pas ,découvrez votre pays avait dit Guisan,on l'a fait très vite et on aura su tirer les enseignement de la cruauté mentale qui existait déjà en ces temps là et qui s'exerçait à l'envi sur tous ceux qui n'avaient personne pour prendre leur défense
Sans doute que certains religieux ont dû penser avec tous les préceptes bibliques dont nos enfants et petits enfants sont , entouré le grand Architecte saura mieux que nous veiller sur eux
Manque de pot il était rarement présent au moment des faits, mais sing c'est la vie /rire
toute belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 19/01/2015

La laïcité comme liberté face aux autorités religieuses c'est très bien, mais il y a eu une certaine confusion avec la "spiritualité laïque", la "morale laïque". Or, somme toute, la spiritualité et la morale sont bien liées à la religion, elles relèvent bien de la sphère privée, et personne n'est obligé d'adhérer à la "spiritualité laïque".

D'ailleurs d'emblée la laïcité a été portée par Ferdinand Buisson, qui se réclamait clairement, ostensiblement, du protestantisme libéral. Il est donc cohérent que la gauche protestante se sente en phase avec la laïcité au sens philosophique.

Certains partis de gauche ayant estimé que tout étant politique, même la religion, l'Etat devenait légitime, dans leur esprit, à intervenir dans la philosophie que partageait ou non le peuple.

En France le problème a été rendu aigu par le caractère peu libéral de l'école en général, la présence constante de l'Etat dans l'Education. Peu de pays occidentaux à cet égard sont aussi dirigistes. Car l'Education passe par la culture et au fond la religion est aussi une partie de la culture. D'ailleurs Ferdinand Buisson dirigeait la Ligue de l'Enseignement, qui a créé l'école de la République telle que nous la connaissons: il l'a dirigée en collaboration étroite avec Jules Ferry. Pouvait-on donc s'attendre, chez cet adepte du protestantisme libéral, à ce qu'au fond la philosophie diffusée à l'école soit conforme au protestantisme libéral, c'est à dire à une forme d'agnosticisme empreint de morale se voulant universelle mais d'origine chrétienne? On pouvait s'y attendre, en tout cas, plus qu'on pouvait ne pas s'y attendre! Le doute était fort.

Mais attention: cette philosophie de l'agnosticisme postcatholique ou du protestantisme libéral est peut-être très bonne. Je n'en sais rien. Simplement, le régime de liberté des parents fait qu'ils sont premiers responsables de l'éducation de leurs enfants, et donc qu'ils doivent pouvoir choisir librement la philosophie des écoles. De fait, ce n'est pas par la contrainte que l'école de Ferdinand Buisson peut apparaître comme supérieure, mais par ses résultats, ou par sa pédagogie. Et à cet égard, je crois qu'on peut dire que cette pédagogie fondée sur le rationalisme perd en France du terrain, et que les résultats de l'Education nationale ne sont pas bons. Elle a des concurrents de plus en plus sérieux.

Et la raison en est pour moi qu'on ne peut pas créer une pédagogie efficace fondée sur le rationalisme, car celui-ci ne parle simplement pas aux jeunes. S'il a parlé dans les temps anciens, c'est parce que le romantisme l'imprégnait d'images grandioses: car il fut un temps où de grands poètes, tendant même au mythologique, ont adopté globalement cette philosophie: Victor Hugo notamment, mais aussi Pierre Leroux, ou Edgar Quinet, ou bien Michelet, ou Jean Raynaud. Mais ce temps est loin, ça s'est bien asséché.

On peut regretter que la jeunesse n'adhère pas au rationalisme: mais on peut aussi trouver cela sain, si on pense que les forces de vitalité n'écoutent pas forcément la raison, et que la raison en elle-même n'est pas forcément pleine d'énergie. Or il en faut. Le seule moyen de faire progresser à nouveau la "laïcité" au sens où l'entendait Buisson, c'est donc de retrouver ce vieux romantisme, un temps prolongé par l'utopisme socialiste, avant de se dissoudre.

Écrit par : Rémi Mogenet | 19/01/2015

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/01/11/le-terrorisme-na-pas-attendu-les-caricatures-pour-frapper/

Laïcité, religions, croyances dieu, rois, princes, curés, soeurs, spiritualité etc,

Mieux vaut penser, réfléchir en même temps agir.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/01/2015

Il me paraît quand-même important de rapporter cette interview ici avant que ça ne tombe dans les oubliettes.

«Sur la question de l’Ukraine, l’Europe s’est complètement trompée»

Russie-EuropeSelon Hélène Carrère d’Encausse, l’Europe s’est trompée sur toute la ligne dans la gestion de la crise ukrainienne et de ses relations avec la Russie.

L’historienne française spécialiste de la Russie, Hélène Carrère d’Encausse, était de passage à Genève ce mardi. Invitée par le Centre européen de culture, la Société des membres de la légion d’honneur et le Cercle français de Genève, elle a évoqué les conséquences de la crise ukrainienne. Connue pour sa liberté de parole et son indépendance d’esprit, l’académicienne n’a pas mâché ses mots.

Faut-il s’inquiéter de la reprise des combats autour de l’aéroport de Donetsk? Jusqu’où cela peut-il aller?

L’enjeu ce n’est pas l’aéroport de Donetsk. Derrière l’assaut lancé par le gouvernement ukrainien et le président Porochenko, il y a surtout le désir de voir les Occidentaux et l’OTAN s’investir plus loin en prétextant une intervention Russe.

Que doit faire l’Europe pour sortir de cette impasse? A quel moment s’est-elle trompée?

Depuis la révolution orange de 2004, l’Europe s’est complètement trompée. La Commission européenne a mal travaillé. Elle a été incapable de comprendre la situation. Elle n’a jamais tenu compte des éléments réels. Elle a traité avec l’Ukraine mais pas avec la Russie. Au fil des ans, cela s’est aggravé. Le partenariat oriental qui excluait les Russes a été une très mauvaise affaire. Quand Vladimir Poutine a dit, il y a quelques jours, qu’il respectait et reconnaissait l’intégrité territoriale de l’Ukraine, l’Europe aurait dû se réveiller. C’était une déclaration fondamentale. Personne n’a bougé.

Que fallait-il faire?

C’était le moment de faire un geste en levant quelques sanctions. Au lieu de cela, on est resté sur la même ligne. Je crois que François Hollande a compris que la Commission européenne n’avait fait que des sottises. C’est à lui et accessoirement à la chancelière Angela Merkel de reprendre la main. Il avait déjà commencé à le faire lors de la commémoration du débarquement en Normandie le 6 juin dernier mais il n’avait pas été soutenu. Il faut relancer une médiation conduite par la France et l’Allemagne. Et surtout que les Etats-Unis ne s’en mêlent pas.

Quelle est la marge de manœuvre de Vladimir Poutine?

Il n’en a presque pas. Il réagit à ce qui se passe en tirant partie des circonstances. D’un côté, il y a les sanctions. De l’autre côté, il y a des russophones en Ukraine orientale qui lui demande assistance. Il ne peut pas laisser tomber ces gens, même son opinion publique ne lui pardonnerait pas. Voilà le problème. C’est pour cela qu’il attend un geste des Occidentaux. Une négociation ça se fait à deux. Il a dit qu’il ne toucherait pas à la territorialité de l’Ukraine. Il est obligé d’attendre que le président Porochenko reconnaisse qu’il ne peut pas entrer dans l’OTAN. Il faut trouver un statut pour l’Ukraine orientale.

Parmi les faits, il y a le réarmement de la Russie que met en évidence plusieurs rapports. Ne faut-il pas s’en alarmer?

Face au déploiement de l’OTAN en Tchécoslovaquie et en Pologne, la Russie considère qu’elle a besoin d’exister militairement. Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’en inquiéter. Mais il ne faut pas oublier qu’après l’effondrement de l’Union soviétique, la Russie s’est retrouvée avec une armée en très mauvais état.

Quel sera selon vous l’effet des sanctions économiques? L’économie russe est-elle en péril?

Elle est en difficulté mais les conséquences de la chute des prix du pétrole sont beaucoup plus graves que les sanctions. Son économie n’est pas assez diversifiée. C’est là, la grande responsabilité de Poutine et Medvedev. Ils n’ont pas conduit les réformes nécessaires. La Russie est trop dépendante de la rente pétrolière. C’est un vrai problème. Mais ça ne se gérera pas au niveau de l’Europe. Ce sont les Etats-Unis et l’Arabie saoudite qui sont responsables.

Quelles sont les chances de succès de la réunion sur la Syrie organisée par Moscou à la fin du mois?

Il y a actuellement deux dossiers sur lesquels la Russie peut jouer un rôle important. C'est le dossier syrien et le dossier du nucléaire iranien. Dans la mesure où ces négociations sont très importantes, on a intérêt à retrouver une certaine sérénité dans les relations avec la Russie. Cela pourrait aussi aider à résoudre le problème ukrainien. En ce qui concerne la Syrie, il est clair qu’il y a une évolution dans l’appréciation que le monde occidental fait de la situation. On considère que Bachar el-Assad n’est pas le danger principal. C’est la position Russe et c’est autour de cela que peuvent s’organiser les discussions. Cette réunion est importante. Il faudra voir ce qu’il en sort. Cinq présumés terroristes tchétchènes ont été arrêtés à Béziers en France ce mardi.

Est-ce que cela peut amener la France et l’Europe à revoir leur coopération avec la Russie?

Il est clair que la France doit réamorcer sa coopération avec la Russie. Les sanctions ont tout arrêté. La Russie est confrontée au même défi sécuritaire que les Occidentaux. Le départ des troupes d’Afghanistan les inquiète énormément. Ils vont être menacés directement à leurs frontières. Les Européens ont donc intérêt à réfléchir au problème de la lutte contre le terrorisme avec la Russie mais aussi l’Iran qui se trouve confrontée au même problème. (24 heures)

Écrit par : petard | 20/01/2015

Merci, petard!

Oui, cet excellente intervention d'Hélène Carrère d'Enchausse a été citée à deux reprises en commentaires sur mon sujet de blog suivant:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/01/19/paris-donbass.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/01/2015

Rémi Mogenet,

le débat en France sur la laïcité est plus que nécessaire dans ces temps troublés. Depuis des siècles, l'appartenance à une religion catholique ou à une autre ne résoud pas le problème de la violence et est un rempart contre la connaissance.

En tant qu'enseignant, je crois, il est impératif de donner aux enfants une connaissance historique des religions et surtout sur la laïcité, l'athéisme. Ces matières sont ignorées par l'Instruction publique, alors qu'elles font partie de l'évolution des civilisations au même titre que les religions.

Les difficultés que rencontrent les philosophes comme Michel Onfray pour diffuser leurs connaissances montrent que l'Etat a du chemin à faire, même si depuis les attentats du 7 janvier le mot laïcité est plus que jamais mis en lumière.

Pour ouvrir une brèche salutaire à la connaissance, il faut lutter de toutes ses forces contre le pouvoir religieux. Et, parfois utiliser des armes de raison et de bon sens. Au temps de Ferdinand Buisson, les hôpitaux étaient tenus par des soeurs, et bien sûr elles ne prodiguaient pas seulement des soins mais avaient sur leurs patients une grande influence religieuse. Malheureusement, la propreté et l'hygiène dans ces milieux hospitaliers laissaient à désirer. Il a fallu sévir et mettre dehors les soeurs. L'hôpital fut repris par des professionnels laïques.

La guérison ou le paradis dans l'au-delà? Aujourd'hui, je pense que l'on choisit sans hésiter la première option.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 21/01/2015

Michel Onfray est à mon avis partial, il invente une sorte de persécution qui a empêché l'athéisme de s'imposer naturellement, je ne pense pas qu'il puisse le prouver, je ne pense pas qu'imposer une telle conception historique puisse résoudre en rien les débats autour des religions. Il faut avant tout partir de l'être humain et de l'expérience qu'il fait de lui-même. La raison n'est qu'une partie émergée de l'expérience qu'il fait de lui-même, cela relève de l'évidence, même Onfray est plus mû par un instinct personnel qu'il n'a l'air de croire - je veux dire, y compris dans ses pensées.

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/01/2015

Le fait d'avoir pris Poutine pour un communiste ou je ne sais quoi par Obama et ses valets européens, est une erreur historique. Obama a évité de serrer la main à Poutine alors qu'il bizouille avec ses valets les monarchies sanguinaires et des despotes.

Ce qui va sauver la Russie à moyen terme, c'est l'investissement important sur l'or et ses actions vers l'Asie. Le gaz et le pétrole est certes en baisse en Russie, mais ils en ont à leur disposition, ça fait la différence avec l'eurabie.

Noelle Ribordy, vous avez raison de dénoncer ces hôpitaux tenus par le clergé dont les soi-disantes "bonnes soeurs" j'ai failli y laisser ma peau lors d'une opération suivie d'une infection. Nous étions une dizaine dans la même chambre. j'avais environ cinq ans j'étais mélangé avec des vieux en décomposition et leurs odeurs. Il fallait malgré tout prier pour la rémission de nos péchés, les douleurs étaient une punition du dieu hibou selon ces mauvaises soeurs et le curé!

L'islamisation de la France et de l'Europe nous coûtait déjà chère, l'addition va s'alourdir très fortement avec les conséquences des attentats. -Liberté d'expression diminuée, insertion des islamistes et leurs familles, embauche pour renforcer la sécurité.Engagements militaires renforcés etc.

Le débat sur l'islam et ses bouquins est refusé ou occulté par les politiciens et les religieux. Ils ne savent pas que les peuples s'informent, s'instruisent et constatent.

Le parcours spirutuel pour chercher le vieux barbu a empêché des les voir chez nous et chez vous en Suisse. Ce n'est pas fini.....

Écrit par : Pierre NOËL | 21/01/2015

" il invente une sorte de persécution qui a empêché l'athéisme de s'imposer naturellement, je ne pense pas qu'il puisse le prouver, je ne pense pas qu'imposer une telle conception historique puisse résoudre en rien les débats autour des religions."

Et voilà donc une nouvelle forme de révisionnisme. Les athées, les libres penseurs et autres hérétiques n'auraient pas été persécutés... et il serait impossible de le prouver. Les religions véhiculent des mensonges et au nom de ces mensonge on a emprisonné, torturé et massacré en masses.

Les tenants des religions sont bien sûr tout prêts à faire oublier les crimes et les responsabilités historiques de ces religions. Comme c'est commode de vouloir escamoter le débat.

Écrit par : Johann | 21/01/2015

Quand on écoute un homme politique parler de religion et de liberté d’expression, c’est assez cocasse de voir comment il dévie, botte en touche, évite de se mouiller (Raffarin l’autre soir).

Pour ces gens-là, il n’y a que des parts de marché qu’il ne faut pas s’alliéner. Raffarin est prêt à ramper devant n’importe quel mollah, curé ou rabbin. La religion, il s’en fout… mais pas les suffrages des bigots.

Houellebecq décrit très bien cette décadence dans son dernier bouquin.

Écrit par : petard | 21/01/2015

Les faits de persécution contre les athées sont incontestables, mais d'après ce que j'ai compris Onfray s'imagine que s'ils n'avaient pas eu lieu, l'athéisme se serait naturellement imposé. Je crois qu'on n'en sait rien, même si on doit admettre qu'il y aurait eu plus d'athées si on ne les avait pas persécutés, rien ne prouve qu'ils ne seraient pas restés minoritaires. On peut aussi bien dire qu'on les a persécutés parce qu'on a eu une sorte de folie d'unanimisme, et non pas parce qu'on craignait qu'ils deviennent jamais majoritaires. La vérité pour moi est qu'on persécute toujours les minorités parce que dans l'instinct il y a la tendance à l'unanimisme, une volonté d'absolu qui au fond veut rendre les majorités absolues, qui veut les étendre à tout le monde. En tout cas cela se discute, on ne pourra pas empêcher que les gens discutent les thèses d'Onfray ou qu'il y ait des conflits si on tente de les imposer. Comme d'ailleurs le catholicisme ne pouvait pas empêcher les conflits s'il tentait d'imposer sa doctrine à tout le monde.

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/01/2015

Rémi Mogenet,

Vous attribuez à Michel Onfray des intentions qu'il n'a certainement pas. Comment voulez-vous qu'un athée s'investisse autant qu'un croyant? L'athée n'a rien à défendre, ni Dieu, ni Maître. Il a toute latitude pour exprimer sa pensée sans entraves, sans la pression de l'institution religieuse, sans la peur des représailles du clergé, sans la crainte de l'enfer.

Une vraie liberté!

Écrit par : Noëlle Ribordy | 21/01/2015

Pour certains athées il est désormais indispensable de déchristianiser ou
"déreligionaliser" ... le monde en utilisant, en l'occurrence, le mot alibi de laïcité... laquelle n'a rien à voir avec "déchristianiser".

Catholicisme d'aujourd'hui, par le pape François empêcher la forme de contraception, autre que naturelle (bébés Ogino)! pour "protéger la famille".

Protéger la famille par naissances à tire larigot sans rien planifier: de quels moyens matériels dispose-t-on?!

Souhaite-t-on avoir un enfant, encore un autre?
Réponse négative, grossesse subie: pour l'enfant, atteinte prévisible concernant ses systèmes cardiaque et nerveux central.

Etant donné le chômage des jeunes: "ils doivent pouvoir retourner dans leurs familles". Ressenti des familles, issue encourageante, positive pour les jeunes, leur avenir... ou par et pour le pouvoir... solution de facilité?!

Ces problèmes sociétaux ne sont-ils pas nettement plus urgents à résoudre que les questions soulevées par Michel Onfray?

Un autre problème abordé par La Cité (en vente dans les kiosques) de ce mois: la taxation à venir de l'eau avec compteurs au pas de chaque porte.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/01/2015

Myriam Belakovsky,

Je dirai pour "désendoctriner les enfants", il faut une école laïque.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 21/01/2015

L'esprit d'Onfray étant absolument libre de tout (y compris sans doute de ses instincts, préjugés, sympathies et antipathies spontanées), il est comme Dieu, s'il existait. Mais il n'empêche qu'il a pu être établi scientifiquement que chez tout le monde les pensées sont influencées par le milieu social, les tempéraments particuliers, les rencontres effectuées au cours de la vie, et non pas seulement de la raison pure. Car on peut aussi avoir peur de la mort, par exemple, même sans imaginer l'enfer, et développer des pensées pour placer son esprit dans une bulle où la mort n'existe pas. Il y a toute sorte de possibilités. Onfray peut intervenir dans les écoles, on peut faire lire des athées, j'en fais lire moi-même, mais je fais lire aussi d'autres sortes de gens, c'est aux élèves de choisir, moi je crois en la liberté.

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/01/2015

La liberté de pensée ne doit-elle pas nous informer sur nos futurs choix: comment choisir si nous ne connaissons pas ce que nous choisissons, ce que nous rejetons?

Les écoles qui pratiquent la laïcité tout en informant "sérieusement" les enfants sur les différentes religions font bien.

Informer, oui mais détruire comme désormais "déchristianiser" "déreligioniser"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/01/2015

"Pour certains athées il est désormais indispensable de déchristianiser ou
"déreligionaliser" ... le monde en utilisant, en l'occurrence, le mot alibi de laïcité... laquelle n'a rien à voir avec "déchristianiser"."

Des noms? Ou sont-ce des paroles en l'air?

La déchristianisation elle se fait toute seule. Chez nous, les églises se vident, ce qui démontre que les athées n'ont nul besoin de ce dont vous accusez "certains". Onfray ne représente que lui-même et ses thèses on s'en fiche un peu. Beaucoup. Il ferait du reste mieux de balayer devant sa porte quand il porte aux nues et en mentant un malade, un fou qui a finit par sombrer dans la démence. Et qui a défendu (le fou) des idées tout sauf démocratiques.

La déreligion se fait à mesure que les connaissances, surtout scientifiques, progressent et se répandent dans la population. (A contrario, rien de tel qu'une population ignorante pour catholiciser, évangéliser, islamiser, etc.) D'où l'importance de l'instruction publique en dehors des chapelles. L'athéisme est une absence, l'absence de croyances superstitieuses. Si je fais ça ou je pense ça je serai "sauvé", si je fais ci ou si je pense ci, je serai damné pour l'éternité. Fariboles. A-t-on jamais vu un athée prêchant? Prêchant quoi? Une absence? Pas besoin de missionnaires, de curés, de prêtres, d'imams pour vous mettre sur le "bon chemin". Pas besoin de fables pour les ignorants, pas besoin de mensonges. Pas besoin d'arrière-mondes. Besoin simplement d'une conscience. Celle qui fait tellement défaut à tous ceux qui commettent des crimes au nom de leur divinité, au nom de leur religion. Pour se prouver qu'ils "ont raison" dans leur macabre absence de raison.

Car la religion, la superstition est une absence de raison, de cette raison qui est un défi pour tout système fondé sur le surnaturel.

Qui déjà disait: "Heureux les pauvres en esprit..."

C'est bien de cela dont il s'agit.

Écrit par : Johann | 21/01/2015

Il est vrai que le projet d'athéologie est ambitieux: déconstruire les trois monothéistes.
Il n'est pas difficile d'expliquer à un enfant la terreur qu'ont fait régner les religions et les croyances de toutes les civilisations et de lui dire la vérité sur les violences perpétrées par celles-ci. Il n'y a qu'à lire la vie de l'empereur Constantin, de tous les rois et religieux. L'élève doit apprendre cette matière. Il s'agit de l'histoire des religions.

Il est vrai qu'à la lecture de ces faits tragiques, l'élève prendra conscience de toute la haine engendrée par les religions. Il se fera sa propre opinion. Justement le danger pour les religions, c'est de donner à l'élève toutes ces informations réelles. La déconstruction des trois monothéistes viendra du savoir.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 21/01/2015

Là ou il faut appuyer c'est sur la connaissance de nos ancêtres en remontant 40 000 ans en arrière et en étudiant non seulement les typologies humaines, mais surtout, en étudiant le fonctionnement de la civilisation des Sumers et des Pharaons d'égypte. Un + en ajoutant les Hittites.

Aller sur les sites égyptologues, scientifiques, géologiques, climatiques, croyances et rituels des tribus au Néolithique etc, met en avant l'imposture des religions royales.

Avec les nouveaux systèmes de communications comme internet il ne faudra pas attendre des années pour qu'enfin le monde comprenne qu'il peut mourir en toute sérénité.

Le 1 % des riches détenant autant de richesse que les 99 % de pauvres laisseront-ils faire, alors que la planète n'en peut plus de cette espèce humaine qui la détruit à petit feu, en se détrusant ? telle est la question......

La robolution est en route pour chasser ces salariés de masse ou crétins, qui sortent des écoles comme des canards ou des moutons, près à aller se faire couper la gorge ou tondre, c'est selon.

Transformer ces écoles vite afin que les gamins puissent avoir les savoirs faire et les savoirs être pour entreprendre, avoir un commerce, une petite entreprise, une maison, un jardin et de l'or.

Mais bon, faut croare aux fables, écouter les maîtres à penser et s'endormir en écoutant nos Z'élites chanter leurs cantiques. Regarder attentivement les médias et les pubs en suçant un cure-dent, ensuite les séries débiles, la Télé-réalité et les jeux TV ou l'inculture pour répondre aux questions c'est regarder les TV 24 h sur 24 pour gagner des sommes fabuleuses, alors....

Il reste le loto ou depuis des lustres aucun politicien n'a réformé ce système qui fait qu'un individu peut se mettre des centaines millions dans la poche, alors que la majorité peine à toucher 30 balle en ayant joué 50.

Faut faire rêver, qu'ils disent, comme la princesse au châââteau, le beau prince du châââteau, les bébés du châââteau, la bonne chaire du châââteau, la richesse du châââteau, pendant ce temps les ouailles sont heu-reux, ils ont leurs super marchés pour vivre bien, avec une musique de fond à faire fuire n'importe quel primate ou extra-terrestre.

On est mal pour nos enfants, mais fôôt y croare qu'ils disent!" -Moi, j'ai simplement envie de leur botter les fesses dans un de mes meilleurs jours......."

Écrit par : Pierre NOËL | 21/01/2015

On ne serait que recommander la lecture du livre de Messadié, Jésus de Srinagar, Cachemire au nord de l'Inde. Non mort en croix (recherches, études, fouilles de Messadié de très longues années durant) Jésus se rend en Inde en étudiant toutes les croyances Mithra, hindouisme, bouddhisme mais jamais il n'a l'"ambition" de détruire ou démolir quoi que ce soit. Bien que restant sur sa faim il est profondément touché par le bouddhisme. En "laissant les morts enterrer les morts"! revenons à notre époque. Le Dalaï Lama a dit qu'il ne faut pas avaler tout rond son enseignement parce qu'il est le Dalaï Lama ou qu'on le trouve sympathique... Il faut confronter cet enseignement à notre vie, notre pensée, notre expérience: ce qui convient, ne jouerait pas, etc. D'autre part à "compassion" il ajoute "active"! donc, pratiquement, Partage. Comment s'entendent partage, libéralisme, néolibéralisme?
Compassion, amour, respect avec nazisme et néonazisme?

Il y a dans la vie des croyants des signes. Certaine personne après avoir vu un reportage sur la lapidation prouvant qu'elle existe a été plus qu'atteinte. Suivirent deux reportages sur un adulte et très jeune homme amputés pour avoir volé. Après une nuit de cauchemar, elle se prend dans sa robe d'intérieur et fait une chute d'une brutalité inouïe. Plus tard elle ouvre sa Bible au hasard pour tomber sur la promesse divine suivante: "Je ferai en sorte que ton pied jamais ne chancelle"!
On admettra que les croyants chercheurs non de foutaises mais de vérité n'ont pas forcément besoin que l'on s'active à vouloir les déchristianiser ou "déreligionalises"! Intéressant, en revanche, de chercher à connaître les intentions ou motivations des collaborateurs de la Grande Entreprise DE DEMOLITION contemporaine sans avoir rien d'autre à apporter que ruines et désolation: trolls de ruines et de désolation que les attentats à répétition à prévoir réconforteront voire égayeront, divertiront sans doute...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22/01/2015

Il faut donner tous les faits tragiques: le despotisme des empereurs romains convertis au christianisme, le despotisme des empereurs païens qui ont envoyé à la mort des chrétiens et des juifs, la mort tragique de Jésus, de saint Paul, de saint Pierre, l'assassinat des moines bouddhistes par Staline, le massacre des sorcières prétendues et parmi elles Jeanne d'Arc, mais il faut aussi montrer comment des hommes par leur sacrifice à un idéal auquel il croyaient ont fait progresser la société vers plus de liberté, d'égalité, de fraternité. En tout cas c'est mon avis. Car si on n'est que tragique on va démoraliser le peuple et à mon avis ça compte plus que de savoir à quel courant philosophique ou religieux on appartient. Il y a des athées qui comme Aragon ont su chanter un idéal, et des gnostiques qui ont su le faire aussi, comme Hugo, et même des catholiques, comme Péguy, et ce qui importe c'est surtout de donner de l'enthousiasme, pour que les jeunes générations aient aussi envie de réaliser quelque chose dans leur vie, qu'elles ne broient pas du noir et oscillent entre le désespoir et la révolte armée, selon leur tempérament. Il y a mille pistes légales, bien plus qu'on croit, il faut montrer tout l'éventail des possibilités sans restriction, sans préjugé, sans a priori, sans sectarisme. Or ce qu'a fait l'abbé Pierre par exemple est légal, ce qu'a fait Jean Jaurès aussi. Le défaut des saints laïques connus c'est qu'ils sont en général des hommes politiques, on dirait qu'en les louant les gouvernements font l'éloge de leur caste propre. Mais il y a eu des poètes agnostiques grandioses, on peut aussi faire leur éloge.

Écrit par : Rémi Mogenet | 22/01/2015

Vous pouvez continuer de sauver le soldat fantôme de toutes les tueries des religions la mayo ne prends plus.

La greffe des croyances n'est pas une Liberté, elle est une question d'appartenance pour ensuite écouter et apprendre les fables royales. Ca perturbe le gamin au point de l'empêcher de penser, de fonctionner normalement en se pliant aux exigeances et à la discipline des maîtres à penser. Certains sont mêmes en danger. Il ne faut vraiment pas aimer les enfants pour leur donner une soi-disante éducation religieuse. C'est pervers comme démarche. L'enfant est sacré mais pas dans le sens religieux du terme.

On voit le résultat dans les écoles on fini par payer les réparations bien plus tard. La notion de la Liberté chez les adeptes des fables royales est très médiocre sinon ça se saurait.

Le monde de demain s'inscrira dans un autre système de fonctionnement et de pensée. Les religions seront écartées de ce monde là, sauf pour s'occuper des morts et du "perroquet karaoké" accompagnant les ouailles dans le système organique.

L'idéal de vie c'est du rêve, de l'imagination, des pensées, du bonheur dans une organisation sociale, Libérée des religions et leur obscurantisme. C'est une autre éducation, d'autres comportements. Actuellement, la HPP et la HPC garde ses privilèges, les royautés aussi. Vos divinités ne s'occupent que du pauvre n'est-ce pas?

Gardez vos prêtres et autres barbus pour vous, chez vous. laissez fleurir les fleurs ni touchez pas, comme les humains, elles étaient là avant votre barbu, venus de la cafetière des rois et de la caberluche des prêtres hallucinés qui ont tout dévasté, et ensanglanté l'espèce humaine depuis des siècles..

Rien de sacré dans tout cela.

Écrit par : Pierre NOËL | 24/01/2015

A lire "Les secrets de l'Exode" (noms des auteurs sur Google) on découvre, à condition d'avoir appris à décrypter les Ecritures que les patriarches en réalité étaient des pharaons dont Akhenaton pour Abraham... A lire avant de "g(...)!

Ecrit par deux érudits. En cas de refus de lire l'ouvrage... prise de connaissance sur Google... Mais... dommage de s'en tenir là!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/01/2015

Les commentaires sont fermés.