19/01/2015

Paris-Donbass

150118_k26lm_aeroport-donetsk_sn635.jpg

                                   Intenses combats près de l'aéroport de Donetsk ou ce qu'il en reste


Les attentats survenus à Paris les 7 et 9 janvier derniers ont choqué.

La France s'est alors élevée pour défendre une valeur qui lui est chère "la liberté d'expression".

On a vu les rues de Paris noires de monde, on a chanté La Marseillaise comme jamais.

En Ukraine, lorsque les habitants du Donbass se sont soulevés pour défendre leurs valeurs, leur terre, leur Histoire, combien sont-ils, en France et ailleurs de par le monde, qui ont saisi le sens de leur mobilisation?

Quelques rares manifestations de soutien ont eu lieu tandis que dans nombre de médias occidentaux, on a persisté à traiter de "rebelle" et de "séparatiste", une population qui n'a eu à coeur que de défendre son "droit d'expression".

Dans l'est de l'Ukraine, les russophones sont privés de leur langue maternelle. L'ukrainien a été imposé à tous.

Et au-delà de l'idiome, c'est la vie de cinq mille citoyens qui a été rayée de la carte. 

Comment ne pas réagir? 

Pour qui a suivi ce blog, c'est plus de cent vint sujets que j'ai consacrés à la situation en Ukraine depuis un peu plus d'un an.

C'est ce que j'explique dans cet interview qui m'a été demandée par le journaliste Arkadij Beinenson.

Publiée en russe, elle a été traduite du français par Roman Astvatsatourov.

http://baltnews.ee/authors/20150117/1013517554.html 

Commentaires

Un hôpital a été touché aujourd'hui à la mi-journée par un tir de roquettes dans le centre-ville de Donetsk, dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, ont constaté des journalistes de l'AFP sur place.

Ce bombardement a fait six blessés, parmi lesquels un médecin et cinq patients, selon le ministère des situations d'urgence de la "république" séparatiste de Donetsk.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/01/19/97001-20150119FILWWW00213-ukraine-un-hopital-cible-par-des-roquettes.php


C'est par qui est bombardé cet hôpital ? Par le Père Noël ?
C'est un exercice de contorsion mentale pour AFP. Comment sortir une information, la quelle on ne peut pas cacher, mais surtout ne pas dire que c'est Kiev, qui bombarde une ville d'un million d'habitant, et qu'il a tout le soutien des chancelleries occidentales pour ça.

Écrit par : ANNA | 19/01/2015

Les gens exigent la liberté d'expression pour compenser la liberté de penser qu'ils préfèrent éviter - Soren Kierkegaard

Écrit par : xénia | 19/01/2015

"Pour qui a suivi ce blog, c'est plus de cent vint sujets que j'ai consacrés à la situation en Ukraine depuis un peu plus d'un an."

Et soyez-en chaleureusement remerciée!

Ainsi que tous les contributeurs qui dénoncent la propagande otanesque.

Écrit par : Johann | 19/01/2015

C'est decevant de voir le role et l'influence des institutions internationales si diminues. Il faut absolument trouver une solution pour arreter le massacre.

Écrit par : vitaly korneev | 20/01/2015

Au delà de tous les enjeux géopolitiques et économiques, de tous les mensonges et vérités, de toutes les opinions... tant que les occidentaux et les russes ne comprendront et ne respecteront pas la différence fondamentale dans la conception même de ce qu'est un héros pour le psyché slave versus le psyché occidental, il n'y ara pas de véritable entente.

Écrit par : Vanya Loroch | 20/01/2015

Bombardement du Donetsk, aujourd'hui, en direct, filmé par Graham Phillips sous les tirs :

https://www.youtube.com/watch?v=VtozHiO8J5k#t=34

Écrit par : ANNA | 20/01/2015

Porochenko est a Zurich, devant les étudiant, une étudiante crie - "je ne veux pas écouter un homme qui tue les enfants"

https://www.youtube.com/watch?v=eA5BYjZwAyk

Écrit par : ANNA | 20/01/2015

ANNA c'est certainement sur l'invitation de notre fabuleux président qui a été plébiscité pas 46% de peopolisés pour le meilleur suisse 2014, alors qu'il n'a rien fait de probant dans les 2 présidences dont il a eu la charge. (c'est Obama prix nobel le retour!)

Ou comme les terriblement nombreux participants au défilé parisien!
(peut être une invitation de mme sommarugga car elle était bien placée à côté de lui lors du dit défilé des hypocrites)

Résultat, les médias sont forts, très forts et le double langage des journaleux et consorts marche à plein régime.
Je croyais que ce n'était que l'émotion qui arrivait à ces résultats, mais faut croire que non, puisque les gens ne sont pas touchés émotionnellement
pour les civils de l'Est; bien souvent terre de nos aïeuls!

Écrit par : Corélande | 20/01/2015

Bravo Hélène pour cet interview!
Je suis à 100% d'accord avec toi !

Il est triste de constater que des morts au Nigeria, à l'est de l'Ukraine, en Syrie etc. ne révoltent en fait en rien la plus grande partie de la population, les médias et les gouvernements. Par contre les attaques certes barbares en France d'il y a environ 2 semaines ont suscité la consternation et l'indignation d'une grande partie de la population, des médias et des hommes politiques occidentaux.
Et concernant la défense de la liberté d'expression, j'estime que cette dernière devrait s'arrêter là où elle blesse volontairement.
De nos jours il n'est plus admis d'appeler ces fameux gâteaux couverts de chocolat avec de la crème blanche á l'intérieur "t..d..n", par contre il est tout à fait admis et normal de blesser les intimes croyances des personnes.

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 20/01/2015

Comment créer de la russo-phobie ?


La différence du traitement d'un fait grave par Figaro et par Tribune de Genève :

Figaro - Béziers : interpellation de 5 Russes soupçonnés de préparer un attentat
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/01/20/97001-20150120FILWWW00232-interpellation-de-5-russes-soupconnes-de-preparer-un-attentat-a-beziers.php

Tribune de Genève - Cinq Tchétchènes soupçonnés de préparer un attentat interpellés
http://www.tdg.ch/monde/europe/cinq-russes-soupconnes-preparer-attentat-interpelles/story/25178825

Écrit par : ANNA | 20/01/2015

@ Docteur Vanya Loroch,

« tant que les occidentaux et les russes ne comprendront et ne respecteront pas la différence fondamentale dans la conception même de ce qu'est un héros pour le psyché slave versus le psyché occidental, il n'y ara pas de véritable entente ».

Il me semble que votre domaine de prédilection serait plutôt « les torchons transgéniques versus les serviettes bio ».
Si vous ( http://www.loroch.ch/ ) souhaitez faire le marketing sur la tragédie des gens qu'on extermine (en tant qu'êtres humains et en tant qu'un peuple) uniquement parce qu'ils défendent leur droit de parler leur langue maternelle, libre à vous.

Mais au moins, faites-le de la sorte que l'excellence soit au rendez-vous.

Votre tirade « scientistique » évoquant une notion du spectre des psychés, m'oblige de vous demander quelques précisions.

D'abord, de quel bord conviendrait-il de classer les psychés polonais et ukrainien?

Ensuite et surtout, est-ce que, selon vous, Adolf Hitler, Benito Mussolini, Alexandre Mouzitchko ( dit Sachko Le Blanc), Bernard-Henri Lévy et Piotro Porochenko sont des héros pour le psyché occidental?

Bien à vous

Écrit par : vlad | 20/01/2015

Trois clarifications à tous ceux qui ont prêté attention au commentaire de "vlad" à mon sujet et au sujet de ce que j’ai écrit.

Le formulaire des commentaires comporte une rubrique "Votre URL" que j'ai remplie par automatisme, sans penser une seconde que quelqu'un puisse en déduire que je fais du marketing ici. Ce serait non seulement indécent au vu de la gravité du sujet traité, mais complètement idiot pour de multiples raisons.

Par contre, issu en partie d'une famille polonaise (grand-père assassiné à Katyn), en partie d'une famille ukrainienne (avec plusieurs personnes tuées par les nazis), ayant passé un quart heureux de ma vie en URSS , un autre quart heureux aux USA, et le reste heureux en Suisse , je me sentais légitimé à partager mon point de vue sur l’une des raisons de l’incompréhension parmi mes amis "ici" face à ce qui se passe "là-bas". Maintenant, je suis juste dégoûté (merci "vlad").

Finalement, je tiens à préciser que je suis de tout cœur avec les habitants de l’Ukraine orientale et soutiens inconditionnellement leur rejet de ce que le gouvernement actuel de Kiev veut leur imposer.

Je ne souhaite pas entamer un échange avec « vlad » sur les questions qu’il soulève tant son commentaire à mon égard est méprisant , voire haineux.

Écrit par : Vanya Loroch | 23/01/2015

Les deux événements mentionnés dans ce sujet ont de similaires qu'ils sont sanglants.
Pour le reste, je ne vois pas le rapprochement qu'on peut faire entre des attentats perpétrés par des islamistes radicaux ciblant des journalistes, des policiers, des juifs dans un Etat de droit et dans une capitale symbole, Paris,et la guerre civile en Ukraine qui ressemble plus à la guerre d'Espagne.

Écrit par : Christian Casper | 20/01/2015

bel et bon article:

http://mobile2.tdg.ch/articles/54be98dd87da8b6c49000001

Écrit par : keren dispa | 20/01/2015

@ Christian Casper,

Vous dites:
« je ne vois pas le rapprochement qu'on peut faire entre des attentats perpétrés … dans une capitale symbole, Paris,et la guerre civile en Ukraine.. »

On est bien d'accord, vous et moi, que la compréhension des sujets de ce blog exige, la plupart du temps, un certain niveau de culture générale et de concentration intellectuelle pendant la lecture.

Dans ce contexte, votre incapacité à aller au-delà de ses seuls titres est d'autant plus regrettable.

Car par exemple, même si on peut débattre de cette phrase:
« Quelques rares manifestations de soutien ont eu lieu tandis que dans nombre de médias occidentaux, on a persisté à traiter de "rebelle" et de "séparatiste", une population qui n'a eu à coeur que de défendre son "droit d'expression". »,
l'expression « droit d'expression » est bel et bien là!

Alors, « la liberté d'expression », « le droit d'expression » – faut-il vous faire encore un dessin pour que vous commenciez enfin à vous apercevoir des rapprochements possibles?

Écrit par : vlad | 20/01/2015

Il y a ce que l'on pense, il y a ce que l'on dit, il y a ce que l'autre reçoit. La déperdition est énorme.

La Culture et la pratique de Arts, permettent de s'exprimer. Le mot Culture englobe entre autre, la transmission des savoirs permettant de mieux penser donc de s'exprimer.

La violence, en particulier physique avec ou sans armes compense le manque de Culture et ce, quel que soit le mode d'expression.

Les petits (*) qui gèrent le monde occidental ont peu de Culture en général, ils jouent la carte du bien paraître, ils n'ont que des connaissances avalées dans les écoles de la médiocrité. Ils ont des difficultés à penser par eux-mêmes pour une large minorité élue ou non.

La Liberté d'expression est une des grandes valeurs de la Liberté, elle sera défendue coûte que coûte. A en juger sur ce qui s'écrit sur des réseaux sociaux, il y en a qui vont déchanter.

(*) des petites têtes les nomment "les grands de ce monde" ah oui, mahomet s'occupe d'eux et des autres, même en Tchétchenie.

Soren Kierkegaard a fait très court sur la Liberté d'expression...

Celle-là me plaît: "Je suis si peu compris qu’on ne comprend même pas mes plaintes de ne pas l’être."

(Aucun commentaire sur ce qui se passe en Ukraine, c'est la honte car c'est entre chrétiens que ça se passe, des athées et quelques autres tribus.)

Écrit par : Pierre NOËL | 20/01/2015

"et la guerre civile en Ukraine qui ressemble plus à la guerre d'Espagne."

D'acord. Avec Porochenko dans le rôle de Franco. Et l'otan dans le rôle de l'axe.

Écrit par : Johann | 20/01/2015

@ vlad
Votre démonstration est, comme souvent, bien alambiquée…, et , en effet, le droit et la liberté d'expression permettent tous les rapprochements possibles; en l'espèce, le rapprochement ou lien est faible à moins que les ukrainiens de l'est ne soient des lecteurs de Charlie Hebdo...

@Johann
Oui, d'un côté il y eu Franco soutenu par les forces de l'axe mais de l'autre côté les" républicains" ont eu le soutien de Staline.

En Ukraine, un côté a le soutien plus ou moins direct de l'OTAN et l'autre côté a le soutien plus ou moins direct de la Russie.

Écrit par : Christian Casper | 20/01/2015

Je n'ai pas beaucoup d'estime pour cette personne, mais ici, ce qu'elle dit est frappé au coin du bon sens et souligne l'incompétence de certains "dirigeants":

http://www.tdg.ch/monde/europe/question-ukraine--leurope-sest-completement-trompee/story/11092422

A propos du rôle de l'union européenne: c'est la démonstration de certaines thèses de Marx que l'économie détermine le politique et non pas le contraire. La faillite économique de l'ue amène sa faillite politique quelle que soit la volonté politique dont la dernière éructation se manifeste par la recherche d'une échappatoire dans des conflit extérieurs, dont l'Ukraine.

Et à propos d'aéroport, d'avions... pour le MH17, quelles informations?

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/24/97001-20141224FILWWW00102-crash-du-mh17-pour-moscou-un-avion-militaire-ukrainien-est-implique.php

Écrit par : Johann | 20/01/2015

Johann,

Merci de vos contributions et s'agissant de l'article d'Hélène Carrère d'Encausse, le fait que vous soyez le deuxième, ici, à en recommander la lecture en dit d'autant sur sa qualité. Keren Dispa l'a aussi partagé, en commentaire, plus haut.

A lire, à tout prix.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/01/2015

Merci à vous surtout.

Et je voudrais attirer ici l'attention sur les commentaires des lecteurs du figaro sous l'article mis en lien dans mon commentaire précédent: il est évident que de plus en plus de personnes ont conscience des manipulations des principaux médias et ne s'en laissent pas compter. A croire que ce sont eux qui font un VRAI travail d'information et non pas de désinformation auquel on voudrait nous habituer.

Écrit par : Johann | 21/01/2015

Et, comme je viens de le dire, il faut bien faire le travail à la place des "journalistes" qu'on pourrait croire vendus à l'idéologie anti-russe, voici une analyse que vous ne trouverez jamais dans vos quotidiens:

http://arretsurinfo.ch/crash-du-vol-mh-17-de-nouveaux-elements-incriminent-kiev/

Comme il est dit en exergue: "un regard libre sur l'actualité". Sous-entendu: il y a des regards qui sont "liés". On s'en doutait.

Écrit par : Johann | 21/01/2015

Et comme on ne s'en lasse pas:

http://www.mondialisation.ca/crash-du-vol-mh-17-lagonie-dun-mensonge/5418762


Y a-t-il une rue Pierre-Laval ou une rue Philippe-Henriot en France? Pas que je sache. Même les Le Pen n'oseraient pas...

En Ukraine pendant ce temps-là...

http://www.mondialisation.ca/dans-louest-de-lukraine-lholocauste-a-ete-efface-de-lhistoire/5425757

Écrit par : Johann | 21/01/2015

Derrière le paravent de la Liberté d'Expression, nos dirigeants ont pris le droit de tuer et de faire tuer massivement. Le plus terrible est leur lâcheté: se mettre à plusieurs pays, utiliser notre argent de contribuables pour faire lyncher un autre gouvernement ou soutenir un gouvernement qui veut exterminer une partie de son peuple. L'Ukraine illustre la décadence de la puissance européenne la plus inattendue.

Nul besoin de le redire, on le sait, tous, les vrais motifs de guerre sont la rapine, le pillage, l'occupation militaire ou économique, la réduction des travailleurs, producteurs de richesses, en esclaves. L'Occident ne peut plus rien tirer de ses pays les plus nantis d'Europe, il veut se payer sur la bête nouvellement et fraichement capturée comme l'Ukraine de l'Ouest où le terreau du terrorisme nazi a remplacé la terre fertile du grenier.
La démocratie ou les droits de l'homme (largement bafoués par ceux qui les crient faussement) ne sont que de faux drapeaux. Des leurres. Des escroqueries intellectuelles.

Si c'était vrai que c'est pour les droits de l'homme, il ne devrait avoir aucun mort pour ses idées, ses aspirations et ses choix. La ligue Internationale des Droits de l'Homme aurait dû appeler tous les peuples à descendre dans la rue par millions dans chaque pays pour exiger le silence des armes et intimer les agresseurs à se retirer.

Si l'OTAN était une défense européenne, elle aurait dû intervenir contre l'ingérence américaine et contre tous les ministres qui prônent la guerre contre un de ses pays sur le continent. L'OTAN aurait fait arrêter Pavyi Sektor, Svoboda et autres factions fascistes en pleine action contre leur propres concitoyens en Ukraine, La LDDH aurait dû déposer une plainte et saisir le tribunal Pénal International pour crimes et incitation aux crimes contre des officiels qui arment, entrainent et conseillent ces fascistes néo-nazis.
En un mot, l'ONU aurait dû aussi faire entendre sa voix dans cette direction au lieu de se plier au plus fort et taire les exactions commises sur des populations civiles non armées.

Une seule personne avait été franche. Mme Hilary Clinton, ex-secrétaire d'état sous Bush et sous Obama: "Je vais vous renvoyer à l'âge de la pierre".
Elle l'avait encore redit à propos de la Syrie au début de l'agression en 2011.

J'avais écrit un jour que l'Ukraine était en train de ré-écrire son histoire, particulièrement celle couvrant la deuxième guerre mondiale de 1939 à 1945. Cela pouvait ressembler à une plaisanterie malveillante. Pas du tout. Le Sieur Yatseniouk s'était vraiment mis au travail et s'est alors improvisé "historien". Cela a donné de fausses ailes à certains pourtant formés à cette discipline et à cette rigueur patrimoniale. Ainsi, l'improvisé historien Yatseniouk ne sera plus le seul à tenter l'imposture.
Face aux nombreuses demandes de clarification ou de démenti, L'académie des lettres et d'histoire de Kiev a préféré conserver son silence.

http://lesakerfrancophone.net/dans-louest-de-lukraine-lholocauste-a-ete-efface-de-lhistoire/

Se payer sur la bête nommée Crimée.
"L'empire du Chaos" derrière le gouvernement illégitime de Kiev, pousse la junte au pire. L'échec dans le Donbass lui étant insupportable, il va tenter le pire.
Mme Merkel qui personnalise l'OTAN se mêle de ce qui intéresse les USA et elle est en train de faire commettre à l'Union Européenne la pire erreur du siècle. Un conflit nucléaire est presque inévitable avec des fous et des folles de cette espèce.

http://alawata-rebellion.blogspot.fr/2015/01/la-tentation-du-pire.html

Écrit par : Beatrix | 21/01/2015

En toute relativité, sans pour autant servir d'excuse, l'histoire a montré à maintes reprises que les peuples aspirés à l'indépendence envers une influence étrangère, ou envers un régime qui les gouverne et devenu insupportable, sont enclins à sacrifiés quantités de leur droits citoyens, quitte à embrasser la, ou une autre dictature, et laisser la propagande refléter leur propre opinion, opinion résolument plus critique et objective en d'autres circonstances.

Écrit par : Chuck Jones | 21/01/2015

"Quand Vladimir Poutine a dit, il y a quelques jours, qu’il respectait et reconnaissait l’intégrité territoriale de l’Ukraine, l’Europe aurait dû se réveiller. C’était une déclaration fondamentale. Personne n’a bougé."
Hélène Carrère d'Encausse

Ce n'est sûrement pas l'effet du hasard...

Écrit par : Géo | 21/01/2015

@ Christian Casper

Les assassinats des journaliste de Charlie Hebdo c'est LE RÉSULTAT des dizaines d'années des manipulations sur les peuples musulmanes par les têtes pensantes aux USA. Vous ne le savez pas, que Al-Qaïda a été crée par la CIA pour qu'elle s'attaque a l'URSS (40 millions des musulmans en URSS a l'époque) ? C'est un fait notoire

La guerre civile en Ukraine c'est le RÉSULTAT des années "révolution orange" des manipulation des habitant en Ukraine, des manipulations sur ce qu'il y a de plus repoussant chez les ukrainiens - le nationalisme ukrainien, basée sur le nazisme. Et c'est encore les USA qui ont fomenté et ont financé la révolution orange en Ukraine, et toujours dans le même but - d'affaiblir la Russie. C'est aussi un fait notoire.

C'est drôle que vous ne le savez pas. Vous êtes un illettré ou un analphabète ?
Courrez vite apprendre a lire, a écrire et a compter, sans quoi vous pourrez pas participer a la loterie nationale, et gagner un voyage touristique chez les amerloques

Écrit par : ANNA | 21/01/2015

@ Christian Casper,

Vous dites:
«le rapprochement ou lien est faible à moins que les ukrainiens de l'est ne soient des lecteurs de Charlie Hebdo... »

Dans mon commentaire précédent, j'ai eu l'imprudence d'écrire, « faut-il vous faire encore un dessin pour que vous commenciez enfin à vous apercevoir des rapprochements possibles? »

Imprudence, car il est impossible de faire les dessins au sein des commentaires et apparemment, il vous en manque cruellement, des dessins, voire des caricatures hebdomadaires.

Quand, d'un côté, les innocents, «  les ukrainiens de l'est » de juré -les mêmes sont les Russes de facto- sont massacrés en masse par des criminels de guerre parce que ces innocents revendiquent leur droit et la liberté de s'exprimer en langue russe – leur langue maternelle – on assiste à un quasi-silence -sinon à une recherche CNRSèsque des rapprochements- ou pire encore, à des mensonges honteux.

Quand, de l'autre côté, une poignée de gauchistes irresponsables payent de leur peau (et de celle de quelques innocents) des insultes et des provocations envers le spirituel de plus d'un milliard de personnes qui vivent dans leur monde à eux et selon leurs coutumes, alors tous ces « je suis Charlie, un policier, un homme d'entretien, un invité de Clermont-Ferrand, un Juif, un athée friand du casher », ou même :-)), «  je suis un fainéant, un crasseux, un drogué, un alcoolique, un pédé, une femme, un parasite, un jeune, un vieux, un artiste, un taulard, une gouine, un apprenti, un Noir, un piéton, un Arabe, un Français, un chevelu, un fou, un travesti, un ancien communiste, un abstentionniste convaincu, un de ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques » sont massacrés en masse par le seul fait d'une soumission à un rouleau-compresseur d'un système médiatico–politique qui les lobotomise jusqu'à la moelle et ça -sous peu- depuis leur enfance.

Alors, dans cette version légèrement plus limpide de ma démonstration - reconnaissez-le, on assiste aux « massacres en masse » de deux côtés – à Paris et dans le Donbass, d'où un autre angle pour le même rapprochement et un lien très fort, une liaison nucléaire presque.

Écrit par : vlad | 21/01/2015

Docteur Vanya Loroch,

Vous écrivez: « Maintenant, je suis juste dégoûté (merci "vlad"). » et ensuite « Je ne souhaite pas entamer un échange avec « vlad » sur les questions qu’il soulève tant son commentaire à mon égard est méprisant , voire haineux »

Voyons alors qu'est-ce que ce méchant «vlad » a pu écrire de si haineux?

« Si vous ( http://www.loroch.ch/ ) souhaitez faire le marketing sur la tragédie des gens qu'on extermine. .. libre à vous »

Votre réponse à cela était:

« Le formulaire des commentaires comporte une rubrique "Votre URL" que j'ai remplie par automatisme, sans penser une seconde que quelqu'un puisse en déduire que je fais du marketing ici. Ce serait non seulement indécent au vu de la gravité du sujet traité, mais complètement idiot pour de multiples raisons »

Ok, acceptons l'histoire de l'automatisme, même s'il aurait fallu nous préciser encore de quel type de conditionnement il s'agissait dans votre cas: du conditionnement opérant ou du conditionnement pavlovien?

Mais, dans votre deuxième commentaire, le lien ( http://www.loroch.ch/ ) sur votre société commerciale (donc à but lucratif) est bel et bien maintenu! On persiste et on signe!

Dans ce deuxième commentaire, vous nous exposez votre pédigrée qui -selon vos propres termes- vous rend « légitimé », pour «partager [votre] point de vue sur l’une des raisons de l’incompréhension parmi [vos] amis "ici" face à ce qui se passe "là-bas". ».

Il me semble que, sur ce blog, tout le monde est libre de s'exprimer indépendamment de ses origines. Et ça n'intéresse personne que vous ayez -ou non- passé un quart de votre vie dans l'hôtel « l'URSS », un autre quart – dans l'hôtel « les USA », et comptez maintenant la terminer dans « Hôtel Europe ».

Seule chose qui compte pour tout le monde ici, ce sont les paroles de chacun.

Alors les vôtres -si on se réfère à votre premier commentaire- étaient les suivants:

« tant que les occidentaux et les russes ne comprendront et ne respecteront pas la différence fondamentale dans la conception même de ce qu'est un héros pour le psyché slave versus le psyché occidental, il n'y ara pas de véritable entente ».

C'est très loin de votre interprétation simpliste que vous tentez de leur donner ultérieurement, dans votre deuxième commentaire.

Ce qui n'était pas assez clair pour moi, c'était le fait que vous avez parlé des Russes séparément des Slaves. Vous avez parlé de la psyché slave mais aussi des Russes (sans psyché) sans qu'on puissent comprendre si les Russes apparaissaient à vos yeux aussi avec leur psyché à part entière ou juste comme une entité purement politique.

Ce n'était pas clairement du Dostoïevsky -un grand philosophe du Monde Russe - comme dans son « Journal d'un écrivain»:

« Les journaux allemands mènent actuellement une campagne féroce contre la Russie qui veut, affirment-ils, s’emparer de l’Orient et, forte de son alliance avec tous les Slaves, se jeter sur la civilisation européenne pour la détruire ».
http://fr.wikisource.org/wiki/Journal_d%E2%80%99un_%C3%A9crivain/Texte_entier

Ce n'était pas non plus du Nivat -un grand slaviste- citant le prince Troubetskoy :

« ...« Le "caractère slave" et la "psyché slave", écrit Nicolas Troubetskoy, sont des mythes ». Chaque peuple slave a son propre type psychique, et, de par son caractère national, le Polonais ressemble aussi peu au Bulgare que le Suédois au Grec » , Georges Nivat, « Russie-Europe: la fin du schisme : études littéraires et politiques », 1993, l'Age d'Homme, p.292.

Ça sentait l'amalgame. J'ai demandé des précisions. Vous m'avez accusé des propos haineux et m'avez refusé un dialogue.

Mais même sans vos précisions je me suis fait ma petite idée là-dessus. En particulier, j'ai évoqué les psychés polonaise et ukrainienne.
J'ai visé juste car vos origines, que vous nous avez révélées sans qu'on vous le demande, vos origines donc m'ont donné raison.

Quelle que soit l'interprétation qu'on puisse donner à votre phrase, les Occidentaux et les Russes y apparaissent comme des responsables d'un trouble sinon d'un mal. Ils apparaissent comme des représentants de deux empires rivaux où la pauvre âme slave souffre et se déchire.

C'est la base de tout une doxa mensongère qu'on essaie de véhiculer dans certaines pseudo-élites intellectuelles, et selon laquelle l'éternelle politique sous-entendue de l'impérialisme russe serait, à ce jour, derrière tous les morts et malheurs de Donbass.

Bien à vous

Écrit par : vlad | 24/01/2015

Les commentaires sont fermés.