27/01/2015

Auschwitz, la mémoire souillée

 

Le président russe Vladimir Poutine a participé mardi, au musée du Judaïsme de Moscou, à une cérémonie pour le 70e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz.                      Photo : AFP

 

Suite à la décision prise par le gouvernement polonais de commémorer, en ce 27 janvier 2015, la libération du camp d'Auschwitz sans inviter le Président russe, les réactions n'ont pas manqué.

Relevons, ici, celle de Jacques Sapir qui énonce, sur son blog, en quoi consiste le mensonge ou l'impudeur à prétendre que le camp aurait été libéré par le 1er front d'Ukraine.

Contrairement à ce que soutient Radoslaw Sikorski, Ministre polonais des Affaires Etrangères, si Auschwitz fut bel et bien libéré par des hommes de la 332ème Division d’Infanterie de l’Armée Rouge, appartenant au « 1er Front d’Ukraine », Jacques Sapir explique ce que recouvre cette appellation de 1er Front d'Ukraine.

 Il faut savoir que dans l’organisation adoptée par l’Armée Rouge, un « Front » désigne un groupe d’armées chargé d’opérer sur une « direction stratégique ».

Le 1er Front d’Ukraine était le nom du groupe d’armées qui avait combattu en Ukraine et qui, de là, remontait vers la Pologne. Ce n’était nullement une désignation « ethnique ».

Cela, tout historien le sait, précise encore Jacques Sapir.

Certes, mais face aux enjeux géopolitiques qui ravagent l'est de l'Ukraine, l'Histoire fait bien pâle figure.

Qui a encore envie de s'y intéresser sinon pour prédire ceci ou cela et jouer aux apprentis sorciers?

Voici la mémoire humaine une fois encore souillée, en avait-on vraiment besoin?

http://russeurope.hypotheses.org/3352
 
Sujet publié en page 14 de l'édition papier de "La Tribune de Genève"du 29 janvier 2015
 

Commentaires

Bafouer la mémoire des millions de soldats soviétiques de la sorte est indécent.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/01/2015

Les Juifs: Nous étions dans ce camp. C'est notre célébration.
Les Polonais: C'est nous, qui avons balancé les Juifs a la Gestapo.
C'est donc notre célébrations.
Les Allemands: C'est nous, qui avons gardé les Juifs comme prisonniers ici. C'est donc notre célébration.
Les Ukrainiens: C'est notre héro ukrainien Bandera, qui était le surveillant dans ces camps. C'est notre célébration.
Les Russes: Et nous ?

Tous les "célébrants" ensemble : Et vous, vous êtes venu sans y être invité, et nous avez tout gâché...

Écrit par : ANNA | 27/01/2015

La Pologne n'aime pas la Russie (c'est un euphémisme !). On a l'impression qu'elle veut pousser l'Europe vers un conflit direct avec la Russie en Ukraine (c'est plus que suicidaire pour l'Europe, le conflit peut dégénérer sur un plan nucléaire très rapidement). N'oublions pas non plus que les Waffen-SS Ukrainiennes luttaient contre leurs "frères soviétiques" ! Une vraie salade russe !

Écrit par : pphchappuis | 27/01/2015

Vous vous rendez compte ? Tous ces juifs antisémites ? http://reseauinternational.net/lettre-ouverte-de-rudolf-bkouche-au-premier-ministre-votre-declaration-philosemite-nest-quune-forme-sournoise-dantisemitisme/

Que fait-on, on réouvre des camps de concentration pour les y mettre ? D’autres solutions finales ?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 27/01/2015

"C'est l'armée soviétique qui a libéré en 1945 le camp d'Auschwitz-Birkenau, où quelque 1,1 million de personnes avaient été exterminées, un million de Juifs de différents pays d'Europe, des Polonais, des Tsiganes et des Russes, notamment."

http://www.courrierinternational.com/

Certains voudraient refaire l’histoire contre la fédération de Russie et en particulier contre Poutine. C'est une erreur historique dans les comportements.

Les « mammoutchis* » chefs des « occidentalopithèques » n'ont pas de honte à se morfondre dans ce lieu qui auraient dû nous ouvrir les yeux et le cerveau, il y a une quarantaine d'année lors du premier choc pétrolier.

Aujourd'hui, les antisémites pullules; en général ils n'aiment pas Israël, au point d'en vouloir l'élimination. Ils sont en règle générale, partisans "du complot" croaent que les autruches se mettent la tête dans le sable etc.
Ils sont de gauche viennent également d'autres partis à droite ou à l'extrême droite. Alliés des différents courants de l'islam, ils sont devenus aveugles par idéologie, ou par leurs croyances.

Christine Lagarde a même vu chez l'ancien despote d'Arabie « un homme qui avait fait beaucoup pour les femmes » C'est dire à quel niveau se situe la bêtise. La collaboration des uns et des autres est à l'origine de l'antisémitisme; (communistes compris) aujourd'hui, qui prêche la mort d’Israël et des mécréants?

Vladimir Poutine n'a pas été invité par cette clique agissant pour des objectifs pitoyables, révoltants.

Le monde doit se réveiller s'il ne veut pas être avalé par l’anaconda et ses frères, bénéficiant en Suisse et en Europe d'un statut, qu'aucun pays. Aucune communauté occidentale ne peut avoir la paix dans un idéal de vie dans les pays des anacondas et des serpents à sornettes divines.

Ce qui se passe en Ukraine est aussi dangereux et mortel pour l'Europe et la démocratie. Le dieu amour et beauté ni est pas plus invité, qu'il n'a été invité pour anticiper les camps de la mort. Sa présence aux rituels est assurée comme dans la cafetière des ...bénis.

L’histoire, (comme le présent) devrait faire réfléchir certains penseurs au cerveaux « pois chiche » non?

(*) Mammooutchis: mot inventé par moi-même en 1989 pour désigner des dirrigeants en voie d'extinction.

Écrit par : Pierre NOËL | 27/01/2015

Un ultime souffle , un dernier cri étouffé par des larmes , ce souvenir permet certainement pour la dernière fois aux victimes d'être présentes et de tenter d'animer par leur douleur devenue presque imperceptible, l'horreur absolue de la Shoah.
Mon commentaire ne vous épargne pas , comme écrivain qui n'écrit pas vous tenez un bloc-notes comptable de la présence de Poutine sur la scène internationale c'est plus que misérable , c'est ridicule.

Écrit par : briand | 27/01/2015

Briand,

Vous revoici alors que, comme un autre commentateur de ce blog, vous vous étiez engagé à ne plus y venir.

C'est étonnant, ce plaisir masochiste que certains développent à y lire les sujets publiés.

Cela dit, Monsieur briand, les concernés par la libération du camp d'Auschwitz vous remercient.
Car c'est leur mémoire que votre contribution comptable salit.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/01/2015

Comment interpréter que plus on commémore les atrocités d'Auschwitz et de tous les autres camps (qui semblent avoir été oubliés tels Ravensbrücke) qui ne massacrèrent en les torturant pas que les juifs: homos, tziganes... Comment comprendre que plus sortent de films en salles comme à la télévision plus la judéophobie remonte en reprenant force, vie tout en gagnant du terrain?

D'autre part pourquoi continuer à parler "antisémitisme" au lieu de préciser concernant les juifs: judéophobie?

"Sémites" comprenant les arabes et les juifs.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/01/2015

Pourquoi remuer ces thèses officielles 70 ans plus tard, surtout que l'Allemagne n'a pas eu le droit à un procès équitable à Nürenberg.
Regardez plutôt le présent : Voyez comme les populations blanches d'Europe sont remplacées par des millions de migrants, réfugiés et autres. Ceci est un génocide bien plus énorme.

Écrit par : Richard Kohler | 29/01/2015

briand,

Vous payez combien votre fournisseur de l’héroïne ?
Sachez le - il vous arnaque

Écrit par : ANNA | 28/01/2015

Le sujet ici c'est - la réécriture de l'histoire, dans le but que nous tous (a part quelques illuminés, comprenons très bien)

Mais il y a une autre détaille - l'ignorance de l'histoire

Ainsi, Barak Obama, en 2008, étant encore un candidat a la présidentielle, affirmait le 28 mai 2008 lors d'une réunion de sa campagne dans l'État du Nouveau-Mexique, que c'est son cousin coté grand-père Charles Payne, (qui, selon Obama), "faisait partie du premier groupe de soldats américains entré a Auschwitz et avoir libéré Auschwitz, ce camp de concentration..."
Apres quoi, les républicains se sont moqué de Obama et de son méconnaissance de l'histoire, vu que Auschwitz a était libéré par l'Armée Rouge.
http://ria.ru/world/20080528/108633033.html

Cette histoire a fait beaucoup rire aux USA en 2008, car bien que les ricains sont les ignares et croient que c'est le soldat Ryan, qui ait libéré l'Europe du nazisme, cela ne les empêche pas de "flinguer l'opposant politique", quid a reconnaitre une vérité, une fois n'est pas coutume...

Écrit par : ANNA | 28/01/2015

J'ajoute qu'il est historiquement démontré que le camp d'Auschwitz a été libéré par le 322e régiment de fusilliers de l'armée soviétique. Le camp n'abritait plus que quelques centaines de survivants, trop malades ou atteints pour prendre part aux "marches de la mort" menées par les nazis afin de faire disparaître les derniers survivants à peu près valides. Parmi eux se trouvait Primo Levi.

Dans la mémoire collective de l'image, on confond souvent Auschwitz et Bergen-Belsen, libéré par les anglais en avril 1945 où sont arrivés les très rares rescapés des marches évoquées plus haut.

Écrit par : Déblogueur | 28/01/2015

Selon les dernières déclaration du ministre des affaires étrangères polonaises c'est les ukrainiens qui ont libéré Auschwitz...

Piqure de rappel :

Les milices de Bandera en Ukraine en 1941 se sont fait "gravé" dans l'histoire par les pogroms des juifs

http://www.invissin.ru/upload/medialibrary/e99/e9955f9ee0b70065048b23c0d403e931.jpg

http://www.invissin.ru/topics/ukrain_en/the_bandera_militia_and_lviv_pogroms_of_1941/

Je pense que c'est a ce titre que Porochenko a été invité d'honneur a la célébration du 70 ann. a Auschwitz

Écrit par : ANNA | 28/01/2015

Bonjour
Un petit extrait:

"Les soldats de l'Armée rouge étaient de nationalités différentes.

Nous ne divisons par la Victoire selon qu’elle était russe, biélorusse, arménienne, ukrainienne, juive, géorgienne, tatare, ossète, etc.

Comme dans la chanson, cette victoire est une victoire commune à tous parce que nous avons payé le même prix."

le document entier:
http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/no_program/282488819/

Écrit par : Sylvie | 28/01/2015

" les ricains sont les ignares et croient que c'est le soldat Ryan, qui ait libéré l'Europe du nazisme "

C'est vrai que l'Europe de l'est " libérés par les soviétiques des nazis " étaient devenue vachement libre. Et qu'à la chute du mur se sont les allemands de l'ouest qui ont massivement passé à l'est.

D.J

Écrit par : D.J | 28/01/2015

Ce que les néo-cons ne vous diront jamais c'est que ce sont des yankees qui ont fourni les moyens à Hitler de déclencher la guerre. Pour mieux détruire les pays européens et leur économie. Mission accomplie.

Et rebelottes: Yougoslavie, Ukraine, Moyen-Orient.

Comme les seules guerres qu'ils ont connues sur leur territoire ont été des massacres d'Amérindiens encore une fois pour détruire, ils n'ont aucun scrupule à ce que les reste de la planète s'entretue. Au contraire, c'est bon pour les marchands d'armes, donc pour eux. La liberté de tuer et de faire tuer. Voilà ce qu'apporte ce pays dont les méthodes actuelles n'ont rien à envier à celles de la stasi.

Écrit par : Johann | 28/01/2015

Du même avis que Johann, la vente d'armes et les nombreuses guerres portées hors sol américain ont fait la richesse de ce pays.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 28/01/2015

" Ce que les néo-cons ne vous diront jamais c'est que ce sont des yankees qui ont fourni les moyens à Hitler de déclencher la guerre. Pour mieux détruire les pays européens et leur économie. Mission accomplie. "

Evidement c'est surement pour laisser l'Europe détruite que les USA ont créé le plan Marshall à coup de milliards de dollars pour remettre l'Europe debout.

D.J

Écrit par : D.J | 28/01/2015

@ Johann,

" Comme les seules guerres qu'ils ont connues sur leur territoire ont été des massacres d'Amérindiens encore une fois pour détruire "

Je vous met ci-dessous un texte d'une personne qui connait l'Amérique contrairement à vous et vos clichés.

" On parle de l'Amérique de manière passionnelle, parfois en bien, souvent en mal. Et si l'Amérique suscite autant de passion c'est que l'Amérique est un pays exceptionnel. Son histoire est exceptionnelle, mais comme on a pu le constater ici, peu connaissent son histoire. Ils déforment, diffament et violent la mémoire de ceux qui ont bâtit ce pays, et c'est pourquoi j'estime qu'il est nécessaire de rappeler quelques fondamentaux en commençant par les indiens.


-Les indiens d'Amérique (avec l'appui de la Puissance de la Liberté*) :

Quelle nation sur terre célèbre encore aujourd'hui leur rencontre avec un peuple ? Les Français ne fêtent pas leur rencontre avec les indiens du Canada pas plus que celle avec les Algériens comme le rappelle Yves Roucaute. L'Amérique l'a fait et continu de le faire. Cette fête de Thanksgiving démontre par son existence que pour les américains, l'indien, n'est pas un autre. Pas de génocides, pas de massacres, les droits des indiens sont reconnus en même temps que ceux des blancs dès 1787. Ceux qui parlent de génocides et de massacres d'indiens ont donc tort et se trompent en amalgamant la colonisation espagnole et la conquête de l'Ouest américain. Et ces ennemis de la liberté qui pointent du doigt ces blancs devraient apprendre l'histoire européenne et voir comment nos nations se sont construites. Pas un mot ou très peu de reproches sont fait à Napoléon. Les conquêtes arabes sont aussi paradoxalement vues d'un très bon œil. Et les 80 millions d’hindous tués entre 1000 et 1525 par les musulmans ne semblent pas non-plus déranger grand monde.

Comme nous l'avons souvent répété ici, il n'y a pas LES indiens, mais DES indiens. Des tribus aussi différentes que nombreuses. Les Sioux étaient chasseurs et nomades, les Pueblos agriculteurs, les Squamishs des pêcheurs, les Shawnees des commerçants. D'autres tribus étaient très en retard, ils pratiquaient le cannibalisme.

Les plus fervents défenseurs du « génocide » estiment que la population indienne avant l'arrivée des blancs était de moins d'1million en mêlant les populations du nord actuel, du Mexique et du Canada. Les indiens constituaient 200 groupes (500 tribus), il en reste 173. Mais tenez-vous bien, ils retranchent les indiens du Mexique du Canada quand il s'agit d'en faire disparaître. Ils prennent même en compte parmi les disparus, les indiens intégrés à la société américaine qui se sont mariés avec des blancs ou des noirs et qui ont enfanté les Blacks Séminoles. Oui selon eux ils ne comptent plus comme indiens et ils doivent compter parmi les « génocidés » même s'ils sont encore en vie. Et pour « prouver » leur « génocide » ils ne prennent pas non-plus en compte les 22 millions de chicanos d'origine indienne. Les blancs ne justifient pas à eux seuls que la Californie passe de 10 000 habitants en 1800 à 1,5 millions en 1900.

Les indiens n'étaient pas non-plus bons par nature comme. Les plus anti-américains qui accusent les américains de tous les maux de la terre préféreraient être fait prisonnier par la 7ème Cavalerie de Custer que d'être fait prisonnier par les Chicachas, ou de tomber entre les mains des Lakotas alliés des Cheyennes contre les Crows. Quant aux Iroquois, ils mangeaient leurs prisonniers. Ils n'étaient pas du genre à vous faire passer le calumet et à vous chanter des chansons pendant votre captivité, et ne pensez pas tomber sur une Pocahontas qui vous fera des yeux doux et qui danse avec les oiseaux comme dans le film de Disney. Des écolos respectueux des animaux et de la nature dites-vous ? Non, parmi les indiens on tuait pour le plaisir. Une des techniques de chasse au bison était loin d'être aussi écolo que ce que pensent les crétins qui s'imaginent que Danse avec les Loups est un document historique authentique. Les indiens provoquaient les troupeaux de bisons, se précipitaient au bord d'une falaise une fois qu'ils étaient poursuivis par le troupeaux, puis se jetaient dans le vide en s'accrochant à une corde. Je vous laisse imaginer le tableau du troupeau de bisons au bas de la falaise. Le gaspillage de bisons n'était pas le fait exclusif des blancs. La médecine et les pictogrammes, pardon, « l'écriture » étaient aussi rudimentaires, rien à voir avec les mythes qui ont fait fantasmé tous les gauchos qui crachent sur l'Amérique.

Les américains n'ont pas non-plus volé des terres lors des conquêtes, ils ont acheté des terres aux indiens et très souvent les indiens violaient les accords et les contrats auxquels ils n'accordaient pas l'importance que nous leur apportons. Ce qui provoqua inévitablement les confrontations et aussi parfois la montée du racisme aussi bien chez les blancs que chez les indiens. Des tribus indiennes se comportaient avec les blancs comme ils se comportaient avec les autres tribus avant l'arrivée des blancs. Ces massacres choquaient les blancs et les représailles étaient donc parfois à la hauteur de ce qu'ils avaient subit. Quand on a perdu femmes et enfants (violés et massacrés) on peut réagir très violemment, rien, mais alors absolument rien à voir avec un massacre de masse raciste et organisé contre les indiens.

Les maladies inoculées par les blancs ? Des virus comme quoi ? On accuse les blancs de leur avoir inoculé le choléra dès la fin du XVIIIème, le problème c'est que le choléra n'est apparu qu'au milieu du XIXème siècle. La malaria et la fièvre jaune ? N'importe quoi puisque 30 000 américains moururent de celles-ci comme les indiens. Les virus et autres maladies n'ont pas attendu l'arrivé des blancs pour se jeter sur des indiens qu'ils auraient exclusivement ciblé. Les virus ne font aucune distinction entre un blanc, un noir, un musulman et un indien. C'est scientifique. De même que la fièvre jaune qui n'est pas tellement européenne, en effet vous avez plus de chance de chopper cette merde dans les marécages du Sud-Est des USA que dans le nord de Londres.
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

(*) La Puissance de la Liberté.http://www.amazon.fr/La-puissance-libert%C3%A9-nouveau-am%C3%A9ricain/dp/213054293X

Écrit par : Greg | 24/01/2015 "

Écrit par : D.J | 28/01/2015

" Du même avis que Johann, la vente d'armes et les nombreuses guerres portées hors sol américain ont fait la richesse de ce pays "

Le chiffres vous donne totalement tort:

Ci-dessous on peut lire les montants en plusieurs centaines de milliards de dollars que représentent la totalité des exportations des USA. Chiffre 2013

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMImportExportPays?codePays=USA

Avec en comparaison ci-dessous le petit 30 milliards des exportations en armement des USA. Chiffres 2013

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMImportExportPays?codePays=USA

D.J

Écrit par : D.J | 28/01/2015

heu.. le plan marshall, c'était pas gratuit, d'accord!
Le mécanisme retenu consistait pour les États-Unis à fournir un crédit à un État européen. Ce crédit servait à payer des importations en provenance des États-Unis. L'État européen bénéficiaire encaissait, en monnaie locale, le produit des ventes de ces importations sur son marché national, ainsi que les droits de douanes afférents. Parallèlement cet État devait octroyer à des agents économiques nationaux (entreprises ou administrations) des crédits destinés à des investissements d'un montant deux fois supérieur au crédit qu'il avait lui-même reçu. L'État bénéficiaire devait en outre faire la preuve qu'il autofinançait sa part, sans recourir à la création monétaire. Par ce montage, les États-Unis encourageaient un effort significatif d'équipement et d'épargne en Europe.

La reconstruction européenne, relativement rapide, fut largement stimulée par l'aide américaine, tandis que l'économie américaine évita ainsi la récession à cause d'une surproduction massive qu'aurait pu entraîner la cessation des hostilités.

c'est un fait que ce plan Marshall, initié par un pays dont les infrastructures - contrairement aux pays européens au sortir de WW2 - existaient toujours (la situation des usa est différente : le territoire américain n'a pas subi de dommages, à part l'attaque de Pearl Harbor : l'agriculture, les réserves d'or et les infrastructures industrielles de ce pays ne sont pas affectées et le pays avait vendu du matériel militaire dans le cadre du « cash and carry», notamment à la France au début du conflit, ce qui contribua au relèvement économique des usa).

Ce plan marshall un très bon calcul de fric: et surtout des débouchés pour les produits américains, d'ailleurs, Marshall, c'est écossais, non?

Ces prêts en dollars sont la garantie pour les États-Unis de ne pas avoir de perte de valeur si les pays emprunteurs dévaluent ; d'autre part les dollars dépensés pour acheter des produits autres qu'américains finiront toujours par revenir aux États-Unis pour acheter des biens américains.

Les États-Unis ont connu pendant la guerre une forte croissance liée à l'industrie de guerre et la question à l'étude depuis 1941 à Washington est de savoir comment maintenir le plein emploi après la guerre.

On va pas pleurer dessus, d'accord, mais rétablissez un peu la part des choses avant de venir brandir le plan marshall patati patata ...

La particularité de ces deux institutions (FMI et Bretton Woods) est que les usa sont seuls à y avoir un droit de veto, ce qui leur permet de dicter leurs conditions, en particulier, d'obliger les pays européens ruinés à accepter que des conditions soient liées aux prêts du FMI. Couteau sous la gorge, pas glorieux, pas bien.

Au fait, "american snipeur", c'est un très intéressant sujet, notamment le passage à 1:52:00 on dirait tout à fait un défenseur de la liberté et de la démocratie. Croyez-vous que les snipeurs de Maidan, eux aussi made in usa, avaient la même fibre patriotique lorsqu'ils tiraient sur les civils et les flics ukrainiens?

Écrit par : F. Queloz | 28/01/2015

@Anna nonyme "votre fournisseur de l’héroïne ?" d'héroïne ,fournisseur d'héroïne.
Diffamez , ironisez , insultez mais en français si possible.

Écrit par : briand | 28/01/2015

Oups une erreur que je rectifie:

Avec en comparaison ci-dessous le petit 30 milliards des exportations en armement des USA. Chiffres 2013.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/06/26/20002-20130626ARTFIG00318-les-ventes-d-armes-explosent-dans-le-monde.php

D.J

Écrit par : D.J | 28/01/2015

Liberation: je reprend mon propos , les cérémonies commémorant la fin de l'horreur d'Auschwitz méritaient une trêve blogosphérique , dans la mesure ou les derniers témoins qui ont participé aux cérémonies ne seront plus là dans la prochaine décennie.
J'ai donc rompu un pacte tacite avec madame Favre dès lors que l'absence de pudeur, de respect a permis aux habituels intervenants de régler leurs misérables petits comptes , sur une non libération, d'un camp qui n'avaient plus que quelques fantômes à extraire de charniers infâmes.
Alain Resnais cinéaste a pour moi le mieux évoquer l'indescriptible "Nuit et Brouillard" par l'absence des disparus, Murs Phares Terres gelées.
les disparus nous hantent , par leur absence. ils ne seront jamais "libérés"

Écrit par : briand | 28/01/2015

Briand,

Il aura donc fallu ce sujet, grave, pour vous permettre de déverser votre fiel?

Je vous plains.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/01/2015

@ Queloz,

" heu.. le plan marshall, c'était pas gratuit, d'accord!
Le mécanisme retenu consistait pour les États-Unis à fournir un crédit à un État européen. Ce crédit servait à payer des importations en provenance des États-Unis. L'État européen bénéficiaire encaissait, en monnaie locale, le produit des ventes de ces importations sur son marché national, ainsi que les droits de douanes afférents "

Je répondais à Johann que c'est un non sens de détruire volontairement un continent et son économie uniquement pour le nuire si c'est pour juste après y injecter des milliards de dollars à sa reconstruction.

D.J

Écrit par : D.J | 28/01/2015

J'ai rarement lu des réponses aussi stupides que celle de dj. S'il n'est pas payé par la CIA c'est qu'il est vraiment grave. Il ment à longueur de "commentaires". Tout ce qu'on peut lui opposer devient un "non sens", ce qui montre une seule chose: c'est un fanatique et comme tous les fanatiques il a toujours raison même quand les faits lui donnent tort. Il est là pour déverser sa propagande et ses mensonges. Le mensonge sur le bison est pathétique, quand on sait que la destruction des bisons a été un moyen de réduire, puis détruire les tribus amérindiennes dont c'était la principale ressource.

Écrit par : Johann | 28/01/2015

Il est là pour déverser sa propagande et ses mensonjes.

Il n'ette élas pas le seule. Ses propos et ceux raportés par ses soit disant alliés juiffes, sont conzternantzts de pètises. Ce sont des parazites qui font énormément de tordre à la communauté izraélite.

Écrit par : Sam Mrejen | 28/01/2015

Briand, toujours pas très Brillant avec des attaques personnelles en guise de commentaires. Hélène Richard-Favre est un écrivain qui écrit des nouvelles, j’ai plusieurs livres chez moi, une excellence dans la littérature sur des sujets profonds ceux-ci vous concernent quelque part. Ce sont des nouvelles de la vie de vieux et vieilles fadasses des personnages de rêves.

Désolé de vous le dire comme cela, mais il est inacceptable de venir comme ça juste de passage en s’attaquant à la personne.

Critiquer les arguments, les prises de positions, les croyances, la façon de s’habiller etc. mais sans s’attaquer à la personne par des mensonges dans le but de nuire car ça, ce n’est pas très courageux.

.../...

Biographie

" D'origine française par ma mère, suisse par mon père, je vis à Genève où j'ai effectué ma scolarité et mes études universitaires.
Licenciée ès Lettres, j'ai étudié les langues et les littératures russe, allemande et française, avant de me spécialiser en linguistique pour me consacrer à la recherche.
Tout en menant des travaux en épistémologie et histoire de la linguistique, j'ai enseigné le français à la Faculté des Sciences Politiques de l'Université de Turin puis au Collège, à l'Ecole d'Ingénieurs de Genève et au Service des Classes d'Accueil et de réinsertion.
Depuis 2004, je ne me consacre plus qu’à l’écriture.
A cet égard, outre les diverses publications bilingues de mes recueils de nouvelles, l'envie d'un partage immédiat avec le lecteur m'a incitée à ouvrir un blog sur le site de la Tribune de Genève: http://voix.blog.tdg.ch "

-Depuis il y a eu d'autres parutions que je n'ai pas en tête. L'intéressée en dira plus si elle le souhaite-


-Bibliographie

Littérature
2011 : "Novelle di nessuno/Nouvelles de Personne", à paraître.

2011 : "Nothing still/ Nouvelles de rien", Edition d’Enbas.


Présentions des recueils de nouvelles et conférences à Saint Pétersburg et à Moscou dans le cadre de la Francophonie.
Avec le soutien du DFAE, de l’Ambassade de France et des librairies DOM KNIGI-Nevskij Prospekt à Saint-Pétersburg et BIBLIOGLOBUS à Moscou.

2010 : "Istorii ni o chëm/ Nouvelles de rien" , Urss Editorial, Moscou.


2009 : "Still Lives / Nouvelles de Personne", Editions d’Enbas, Lausanne.
Lecture multilingue au Festival de la Cité à Lausanne
Mise en lecture bilingue anglaise-française par deux comédiens professionnels dans les Collèges de Genève, soutenue par le Département de l’Instruction Publique.

2008 : "Mavanta Ambebi /Nouvelles de Personne", Editions Intelecti,Tbilissi.
Présentation à l’Institut de la littérature de Tbilissi, soutenue par Pro Helvetia.
Soirée poétique bilingue française-géorgienne à la MCQ de Genève.


2007 : Conférence à l’Institut français de Saint- Petersbourg dans le cadre de la Francophonie et présentation de l’ouvrage.
Signature au Salon du livre de Genève pour la librairie russe, Dom Knigi.

2004 : "Istorii ni o kom/Nouvelles de Personne", édition bilingue russe-française, Urss Editorial, Moscou.
Présentation de l'ouvrage à l ' Université R.G.G.U. de Moscou.

1988 : "Nouvelles de Personne", Albert-Meynier, Turin.
Signature au Salon du Livre de Genève et de Turin
Présentation à l’Université La Sapienza de Rome dans le cadre d’un séminaire sur la créativité littéraire, soutenue par Pro Helvetia.

1986 : "Le Mangeur", nouvelle parue dans Le Nouvel Humaniste, revue universitaire, Genève.

1985 : "Monsieur Auria", nouvelle parue dans Agora , revue universitaire, Genève.

Linguistique
2007 : "Le concept de langue parlée dans la Stylistique de Charles-Bally", St.Kliment Ochridski, UniversityPress, Sofia, Bulgarie Български книжици

2006 : "La notion de vie dans la Stylistique de Charles-Bally", Contrastive Linguistics, 2/2006, St.Kliment Ochridski, UniversityPress, Sofia, Bulgarie.

1992 : "Charles Bally et l’apprentissage linguistique", Cahiers Ferdinand de Saussure, no 46, Genève, Droz. cahiers ferdinand de saussure

1988 : Compte-rendu d’un ouvrage de Michele Prandi, "Sémantique du Contresens" (Paris, Minuit, 1987) dans la revue Linx no 19, Université de Paris X.

1986 : "De l’affectivité à l’expressivité, sur la Stylistique de Charles Bally", Cahiers Ferdinand de Saussure no 40, Genève, Droz.


Nouvelles de rien / Nothing still

« Il a l'air triste.
Il y a quatre jours, il redoutait que je le rejoigne, comme d'habitude. Aujourd'hui, il le sait, il sera seul.
Mais j'arriverai et tout sera remis en cause.
Immédiatement ?
Insidieusement, comme l'amour qui s'est inscrit sur nos corps, hésitant et soudain, impératif. »
Dans ces « nouvelles de rien » apparaissent des personnages ordinaires, femmes, hommes, jeunes ou vieillards, unis ou séparés par des destins qui, le plus souvent, basculent de façon inattendue et parfois irréversible. Certains tentent de les surmonter par leur fantaisie tandis que d'autres, au contraire, assistent impuissants au spectacle de leur vie.
Une fois la lecture du recueil achevée, c'est l'image d'une mosaïque de vies qui s'impose à l'esprit. Mais de vies au sujet desquelles on n'écrit pas souvent aujourd'hui.
Hélène Richard-Favre a mené des travaux de recherche en linguistique à l'Université de Genève et enseigné le français. Son premier recueil de nouvelles, Nouvelles de personne, a été traduit en russe, en géorgien et en italien et a été publié aux Éditions d'en bas en édition bilingue anglais-français (2009). Nouvelles de rien/Nothing still est le deuxième recueil de nouvelles d'Hélène Richard-Favre. Il a été traduit en russe et est paru en édition bilingue russe-français à Moscou.
Nouvelles de rien, Editions d'en bas, 2011

Écrit par : Pierre NOËL | 28/01/2015

Le Saker en français est de nouveau disponible.

Sur le sujet d'Auschwitz :

http://lesakerfrancophone.net/a-ceux-qui-jouent-avec-les-mots-en-insultant-les-morts/

Écrit par : ANNA | 29/01/2015

briand - un sociopathe en manque du sex

D.J - un psychorigide en manque du lithium

Toute personne ayant un contact, même virtuel, avec ces personnages, est prié de contacter les services d'hygiène du Kremlin a l'adresse :

stop-aux-champignons-vénéneux@Kremlin.ru

Écrit par : ANNA | 29/01/2015

@Johann

« J'ai rarement lu des réponses aussi stupides que celle de dj. S'il n'est pas payé par la CIA c'est qu'il est vraiment grave. Il ment à longueur de "commentaires". Tout ce qu'on peut lui opposer devient un "non sens", ce qui montre une seule chose: c'est un fanatique et comme tous les fanatiques il a toujours raison même quand les faits lui donnent tort. Il est là pour déverser sa propagande et ses mensonges. Le mensonge sur le bison est pathétique, quand on sait que la destruction des bisons a été un moyen de réduire, puis détruire les tribus amérindiennes dont c'était la principale ressource. »

Une analyse parfaite…Le problème avec ce Monsieur (DJ), c’est qu’il est persuadé de détenir la vérité immanente, ce que moi j’appelle ses affirmations à 2 balles. Il connaît tout, il a réponse à tout et quand je lui demande de m’apporter des références solides il se réfère à son propre blog. C’est ce que l’on appelle la référence circulaire ou le chat qui se mord la queue. Bref, je sais qu’il y a des sacrés crétins qui travaillent dans les médias et les blogs pour la CIA, mais souvent je m’étais dit qu’ils étaient plus fins et plus cultivés que lui. Finalement je me rends compte que la population en général est loin d’être con et des blablateurs de son espèce se font vite repérer, Il lui reste son blog avec une belle brochette de grands neuneus, de violents plus ou moins affirmés et des incultes en mal de reconnaissance qui utilisent l’insulte et l’invective en lieu et place d’arguments solides et étayés.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 29/01/2015

"stop-aux-champignons-vénéneux@Kremlin.ru"

J'avais déjà entendu dire que Lénine était un champignon*, mais j'ignorais que Poutine appartînt à la variété vénéneuse.



* https://www.youtube.com/watch?v=wmEFusVe29g

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 29/01/2015

Une petite compresse pour les adorateurs de l’Histoire réécrite à la sauce américano-nazie, n’est-ce-pas D.J. :
http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2015_01_28/La-guerre-contre-l-histoire-ou-la-perte-de-memoire-chez-les-banqueroutiers-6298/

Écrit par : Gabor Fonyodi | 29/01/2015

@ Plouf
Merci pour ce rappel
Cette excellente émission a été tourné en 1991 par S.Kourekhine. Aujourd'hui on peut dire que son auteur était visionnaire.
On fait gober tout ce qu'on veut aux téléspectateurs :

Les couveuse de Koweït
ADM en Irak
Le viagra pour la soldatesque de Kadhaffi
Armes chimiques de Bashar Assad
Les nazis en Ukraine ne sont pas des nazis, ou très peu nazis, ou des gentils nazis, voir des gentils tout court
Les chars russes a Donbass, 10 OOO chars, 20 000 agents de FSB, 350 000 de spetznaz et même

LES PLONGEURS ALPINS SUR LES BICYCLES A PROPULSION ATOMIQUE de Poutine

Écrit par : ANNA | 29/01/2015

Les commentaires sont fermés.