25/03/2015

Réponse à Monsieur Hani Ramadan

islam-is-not-a-race-it-is-a-religion.jpg


Monsieur,

Dans le sujet publié le sur votre blog,ce 23 mars 2015, je lis ceci:

Certains ont mis en avant l’argument selon lequel l’Islam étant une religion, le dénigrement de ses valeurs n’entrerait pas dans le registre de la discrimination raciale. A ceux-là, nous pouvons répondre en citant simplement cet extrait de la définition juridique qui nous a été transmis par le Bureau de l’intégration des Etrangers de Genève :« Par « discrimination raciale » on entend un traitement inégal, une remarque ou un acte de violence commis dans l’intention de rabaisser une personne sur la base de son apparence physique (“race”) ou de son appartenance à une ethnie, une nationalité ou une religion. »

Lorsque vous écrivez Certains ont mis en avant l'argument... et plus loinA ceux-là, nous pouvons répondre... je comprends que vous faites allusion au récent sujet que j'ai publié sur mon blog:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/03/18/l-islam-n-est-...

Si je me trompe, merci de me le dire.

Sinon, par le fait même de vous référer à cet extrait de la définition juridique qui vous aurait été transmis par le Bureau de l’intégration des Etrangers de Genève, vous ne répondez ni n'argumentez.Vous confirmez la dérive sémantique que je pointe.

Faire d'une religion l'équivalent d'une race déconsidère la valeur et de la première et de la seconde.

Bien à vous,

Hélène Richard-Favre

12:26 Publié dans Air du temps, Avaries, Genève, Humanité, Pouvoirs, Pratiques, Religions, société | Tags : islam, racisme, religion | Lien permanent | Commentaires (39) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Est-ce que le Bureau de l’intégration des Étrangers de Genève est un organe officiel reconnu par la Confédération ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/03/2015

L'islam n'est pas seulement une "religion", c'est aussi une idéologie politique qui se sert de la religion et qui prétend régir TOUS les aspects de la vie en société, y compris dans la chambre à coucher. A ce titre cette idéologie proprement totalitaire ne mérite aucune protection spéciale, pas plus que le fascisme ou tout autre idéologie impérialiste. Il est vrai que pour les soumis, ce caractère de soumis ne peut être abandonné sous peine de mort, mais il n'est pas dans les gènes.

Quant au bureau d'intégration des étrangers, il devrait s'occuper de ce qui le regarde, à savoir d'assimilation et non d'"intégration", sous peine de risques de désintégration de notre société. L'angélisme ne marche pas avec les idéologies totalitaires.

"Ils ne sont forts que de nos faiblesses".

Écrit par : Johann | 25/03/2015

Si j'ai bien compris, l'Islam est une religion raciste !

Écrit par : aoki | 25/03/2015

Aoki,

A partir de quoi comprenez-vous l'Islam ainsi?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 25/03/2015

Remarquable définition de l'Islam à répéter sans cesse.

Écrit par : pontvianne | 25/03/2015

@ johann:

"c'est aussi une idéologie politique qui se sert de la religion et qui prétend régir TOUS les aspects de la vie en société, y compris dans la chambre à coucher."

A moins d'aller vous-même clamer ou raconter à vos voisins, vos proches ou au muezzin ce qui relève de votre vie privée, personne ne viendra vous tenir grief de ce que vous faites ou ne faites pas.

L'Islam est une religion comme les autres : vous respectez le carême, vous observez les préceptes, vous accomplissez ce qui doit l'être "publiquement" et rien ni personne ne viendra ouvrir la porte de votre chambre conjugale pour examiner vos draps, les dessous de votre conjoint ou la musique que vous aimez écouter lorsque vous faites l'amour...

Ne confondez pas Foi et religion non plus : la Foi est commune à toutes les religions, mais certaines religions ont une foi plus tournée vers l'autrui, alors que d'autres ont une foi plus tournée sur l'intérieur.

Un catholique DOIT aller à la messe tous les dimanches et communier,
Un protestant DOIT vivre avec l'idée que le temple de Dieu, c'est en soi,
Un juif DOIT aller à la synagogue à pied le samedi,
Un musulman DOIT s'abstenir de consommer certains aliments durant sa vie.

Bref... entre le devoir de la religion et ce qu'elle nous donne en retour, ne croyez-vous pas que ce n'est que de la frime? Certains musulmans sont au bistrot à boire l'apéro avec les copains à l'heure de la prière, certains juifs conduisent et signent des contrats le samedi, certains catholiques communient le dimanche et font du mal aux enfants du lundi au samedi, et certains protestants se croient temple de Dieu mais détournent le regard devant un pauvre, un mendiant ou une Rrom.

Et qu'en dit Monsieur Hani Ramadan ? Nous trépignons tous à l'idée de le lire.

Écrit par : Keren Dispa | 25/03/2015

"A partir de quoi comprenez-vous l'Islam ainsi?"

D'abord et pour commencer, qui a prétendu qu'il y aurait quelque chose à comprendre dans tout ça ? Sûrement pas moi.

Écrit par : Plouf et ses ploufettes | 25/03/2015

Toutes les religions proches du Christianisme sont fondamentalement racistes en ce sens qu'elles "un traitement inégal", aux autres, en particulier dans la mort, qui pour elles est vue comme "la vraie vie" ou du moins comme un état infiniment supérieur à celle d'ici-bas par les délices et les récompenses qu'elle offre.
En ce sens elles ne sont pas comparables à des clubs privés qui, moyennant finance d'inscription et autre, offrent à leurs membres des avantages purement terrestres, limités dans le temps et dans l'espace.

Écrit par : Mère-Grand | 25/03/2015

Donc, anti-religieux n'existe plus. Vous êtes raciste.

Il me semble que ça n'a pas d'allure!

Écrit par : dcembre | 25/03/2015

Keren Dispa, un catholique "DEVAIT" aller à la messe tous les dimanches "sans être forcé d'y communier" auquel cas au moment de la communion il demeurait simplement assis é sa place. Dénoncez plutôt le refus de la communions aux êtres divorcés puis remariés ainsi que le célibat imposé aux prêtres.

Un protestant qui dispose une fois pour toutes de son droit d'arbitre en définitive ne "doit" rien du tout.

Ce que "la religion nous donne en retour" ou en réponse à ce que nous y apportons comme en auberge espagnole, y avez-vous songé? Avez-vous pratiqué au point de savoir par l'expérience non les rumeurs les plus malveillantes voire infondées "selon qui ou quoi"... pour savoir qu'en cas d'injustice réelle si une porte se ferme un autre s'ouvre?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/03/2015

Voilà la loi qui a été votée...j'ai de la peine à y retrouver ce que le Monsieur prétend...
https://www.ge.ch/grandconseil/data/loisvotee/L08397.pdf

Écrit par : Gabor Fonyodi | 25/03/2015

Bof.. De toutes façons monsieur Ramadan est sourd et aveugle et malheureusement il est n'est pas muet.

Écrit par : Bof | 25/03/2015

Bonjour

L'article est très intéressant, je salue votre courage et votre détermination à lutter contre l'obscurantisme.

Écrit par : Lucien Pons | 25/03/2015

@ Bof : je ne partage pas votre analyse. Hani Ramadan n'est pas ce que vous décrivez.

C'est une personne qui est bonne, généreuse, qui ne pourra pas condamner ni renier ouvertement - en tout cas pas en mars 2015 - les préceptes de la religion dont il est fidèle.

L'apostasie n'est pas une promenade de santé.

A moins de faire un fantastique coming-out et de se lever, jetant au loin tous les carcans, toutes les vierges de fer qu'impose sa religion, et ensuite ouvertement avouer qu'il a la Foi et qu'il est croyant mais qu'il se démarque totalement de cette triste association de (...) que sont les islamistes, je ne crois pas que Ramadan puisse conserver un statut et une autorité.

Je ne peux que lui recommander - mais je suis très humble - de se tourner vers le soufisme, qui à mon sens - et probablement dans son for intérieur également - correspond davantage à la spiritualité et à la quête qui anime chaque croyant.

Je peux me tromper.

Écrit par : Keren Dispa | 25/03/2015

Il est vrai que justifier la lapidation est très progressiste et fait montre d'un grand esprit de bonté et d'ouverture! :-)

Sans oublier, bien entendu, l'ensemble des lois divines (sharia) dont se vante de louer HR à quasiment chacun des débats auxquels il participe. Parmi ces lois divines il y a, en plus de la lapidation, les amputations, les bastonnades et autres châtiments corporels, sans oublier le châtiment ultime qu'est la mise à mort sous diverses formes.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 26/03/2015

L’islamophobie, ce « racisme raffiné ».
Réplique à Hélène Richard-Favre.
Madame,
L’aspect le plus répugnant du racisme lié à l’islamophobie est certainement le fait qu’il ne dit pas clairement son nom, et se donne des airs de respectabilité, alors qu’il se traduit sur le terrain par la stigmatisation progressive de toute une communauté du fait de son appartenance à une foi religieuse. On en vient même à remettre en cause la liberté de pratiquer sa religion. Et sans doute, cette islamophobie conduit les foules manipulées à ignorer les atrocités commises contre les musulmans, de la Birmanie jusqu’en Palestine en passant par la Syrie, atrocités qui se chiffrent en centaines de milliers de victimes.
Quelle bassesse ! Sans doute une bassesse de même nature que celle qui avait progressivement gagné, dans les années trente, l’Allemagne nazie. Alors, il entrait dans la norme bourgeoise et populaire de justifier l’antisémitisme.
Le sens premier des mots – auquel vous vous arrêtez – ne doit pas nous empêcher de comprendre le sens réel de l’usage que l’on en fait. Usage qui relève d’une hypocrisie consommée.
Dans une Tribune signée le 1er novembre 2013, Thomas Delthombe affirmait :
« Car telle est la fonction de l’islamophobie : encoder le racisme pour le rendre imperceptible, donc socialement acceptable. C’est cette machine à raffiner le racisme brut, (….) qui tourne à plein régime depuis trente ans, à gauche comme à droite. On ne parle jamais de «bougnoules» à la télévision et dans la presse, et assez peu d’Arabes et de Noirs. Mais on diffuse à flux continu des reportages où se déverse un magma confus de «musulmans», d’ « islamistes » et autres «communautaristes». Rien de raciste, bien sûr! C’est simplement que ces gens-là posent «problème», nous dit-on, car ils menacent la «République», la «laïcité», le «féminisme», le «vivre-ensemble». Ainsi encodé, ce racisme raffiné, produit dans les beaux quartiers, imprimé dans les journaux, mis en scène à la télévision, propagé sur Internet, se dissémine dans toute la société. Laquelle, ainsi habituée à vivre dans un mélange de peur identitaire et d’angoisse sécuritaire, est sommée de traquer les voiles litigieux, de mesurer les poils de barbe et de signaler le moindre «colis suspect». »
Voilà des propos, Madame, que je vous invite à méditer longuement.
Cordialement.

Écrit par : Hani Ramadan | 26/03/2015

Monsieur Ramadan,

Je vous remercie de votre commentaire.

Vous m'invitez à le "méditer longuement", soit. Et pourtant, est-ce bien nécessaire alors que vos propos démontrent une bien curieuse approche de l'Islam tandis que celui-ci ne devrait se résumer qu'à une seule race que vous citez dans vos propos.

Comment les Musulmans du monde entier s'y reconnaîtraient-ils?

La réduction que vous opérez ainsi ne peut, une fois encore, que confirmer cette déviance sémantique qui veut faire d'une religion une race à tout prix et à n'importe lequel.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/03/2015

On voit clairement que ce môssieu nous prend pour des débiles profonds. Il se cache derrière la "foi religieuse". Mon oeil. Et sa foi politique? Pas un mot. Il joue à la victime injustement discriminée et persécutée. Et les valeurs? Pas un mot. Valeurs d'égalité homme-femme, valeurs démocratique, valeurs contre la peine de mort, valeurs d'égalité entre les être humains. Nous savons pertinemment que l'islam est contre l'égalité homme-femme, contre les valeurs démocratiques puisque la loi divine doit primé, pour la peine de mort, contre l'égalité entre les êtres humains, car les soumis sont supérieurs aux autres. Et quelle détestable superstition qui terrorise les âmes faibles en leur promettant les tortures et l'enfer!

Écrit par : Johann | 26/03/2015

"A moins d'aller vous-même clamer ou raconter à vos voisins, vos proches ou au muezzin ce qui relève de votre vie privée, personne ne viendra vous tenir grief de ce que vous faites ou ne faites pas."

Jamais entendu parler de contrôle social? Un homme et une femme non mariés ne peuvent tout simplement pas se rencontrer dans un appartement sans que cela se sache, car les femmes, toutes les femmes sont contrôlées, chacun de leur pas, chacun de leur geste. Dans un hôtel, si l'homme et la femme ne sont pas mariés, ils seront logés dans des chambres séparées sans qu'il soit possible à l'un ou l'autre de se rejoindre en cachette.


"L'Islam est une religion comme les autres "

Non. Elle se prétend supérieure aux autres. Et elle ne conçoit pas que le temporel soit séparé du spirituel, le spirituel ayant la prépondérance. La non distinction du spirituel et du temporel en fait une religion politique et totalitaire.

Écrit par : Johann | 26/03/2015

Réponse à Monsieur Ramadan sur son site:
Monsieur, je me permets de vous contredire: la stigmatisation de l'Islam vient de sa volonté d'imposer sa religion aux autres, à notre société, à son refus de remettre en cause certains passages du coran incompatibles avec les droits de l'homme.
Rien à voir avec le refus généralisé des religions. Et à Genève, il y en a bien d'autres, de religions, dont on s'accommode très bien.
C'est vous qui devriez vous poser la question de ce qui provoque cette réaction envers l'Islam! Au lieu de vous victimiser!

Écrit par : bb | 26/03/2015

La phobie de l'Islam ne vient-elle pas des assassinats de masse et des guerres entre différents courants de cette religion, à savoir chiites, sunnites, wahhabites, salafistes, islamistes, etc ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/03/2015

@Hani Ramadan
La Syrie était une très mauvaise pioche...car là il s'agit d'une guerre barbare d'extermination par des sunnites, contre les chiites, les alaouites et les chrétiens, donc les musulmans se foutent sur la gueule parmi!
Ensuite, il faut bien le préciser, l'Islam, c'est une religion obscurantiste tout droit sorti du Moyen-Age, que vous la pratiquiez en Arabie Saoudite, ou une église chrétienne n'est pas tolérée, on s'en fout, vous restez entre vous! Et si vous voulez vous couper des bras et des têtes et vous lapider parmi, c'est votre problème. Mais que vous venez nous em...() avec votre intolérance proverbiale vis à vis des autres, de votre irrespect maladif des femmes enfermées dans des prisons de tissus et vos préceptes débiles chez nous, ça non, on est beaucoup à ne pas le vouloir! Les racistes et les intolérants c'est vous et votre religion!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 26/03/2015

Dans le coran l'islam est dite la seule religions vraie alors que le coran devrait sans cesse, avec respect, faire référence aux sources de ses dits: les textes bibliques et les textes évangélique en lieu et place de quoi les "juifs ne savent pas lire leurs textes" et "les chrétiens se trompent en croyant que Jésus a été crucifié... ce qui concernant la religion chrétienne, évidemment, changerait la donne (il est certain que dans les débuts de ce qui deviendra le christianisme ce n'est pas la crucifixion de Jésus comme moyen pour nous obtenir le salut de Celui qui l'envoie qui est enseigné mais l'annonce de l'avènement du Royaume annoncé par Jésus non, contrairement à la croyance de disciples, temporel mais selon l'Esprit de vérité lui seul "Fils du Père": Royaume spirituel. Croyant ne pas voir se pointer ce Royaume (mais relire le récit de la Pentecôte!) les responsables de la nouvelle religion remplacèrent par le récit de la Passion du Christ l'annonce du Royaume. D'après Edouard Schuré (et d'autres exégètes) Les Grands Initiés "fils de l'homme" désigne notre esprit, "fils de Dieu", l'Esprit de vérité, soit le Paraclet Consolateur. Il ne s'agissait donc pas de conquêtes matérielles à viser par la guerre mais de transformation intérieure, soit "spiritualité" pure parce qu'en recherche "désintéressée" de vérité et d'harmonie...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/03/2015

De même que j'ai commenté,ici,la "Réplique" que m'a adressée Monsieur Hani Ramadan, de même l'ai-je fait sur son propre blog.

A l'heure qu'il est, mon commentaire n'y apparaît pas encore.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/03/2015

Bof.. Voilà, la réponse de monsieur Ramadan confirme mes propos précédents.
Il est pertinent de remarquer qu'il n'a jamais dénoncé réellement les barbaries de l'Etat Islamique. Il a même osé, dans une occasion, les décrire comme "mesures de rétorsion" contre les populations chrétiennes.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/08/08/quand-le-djihadisme-sert-l-alliance-258618.html

Écrit par : Bof | 26/03/2015

Toutes les religions se croient supérieures aux autres
C'est du racisme religieux pure

Toutes les religions - sont nées sur la base de la peur d'un être humain de mourir

Toutes les religions se sont des c(...)

Dieu n'existe pas

Vivez votre vie, correctement, dans la dignité et le respect, faites du bien autour de vous, vous n'avez pas besoin de la religion

Écrit par : ANNA | 26/03/2015

Faut reconnaître que la motivation principale de pas mal des personnes concernant leur islamophobie est au fond des bas sentiments racistes et même aussi un fond de commerce bienvenu. Faut être idiot ou malhonnête pour le nier.

Par contre Monsieur Hani Ramadan est un très bon allié de ces derniers, car avec son rejet permanent de toute critique légitime concernant l'Islam et aussi ses justifications relatives à des pratiques barbares comme la lapidation, les racistes qui se cachent derrière ont qui montrer du doigt.

Écrit par : Marcel | 26/03/2015

Le sujet étant sensible, je remercie chacune et chacun d'éviter les termes qui peuvent heurter la sensibilité de croyants quels qu'ils soient.

On peut ne pas croire en Dieu, être athée, ce qui ne doit pas empêcher chacune et chacun de dialoguer sans rejeter d'emblée toute religion.

Il y a bien des croyants qui respectent les athées tout comme il existe des croyants qui ne se respectent pas même entre eux, on le sait.

Il n'en demeure pas moins que je ne souhaite pas, pour ma part, entrer dans la négation de l'autre.

Ce choix est complexe sinon idéaliste, il est le mien, merci de votre compréhension.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/03/2015

"L'islamophobie n'est pas une opinion, c'est un délit."

L'islam est une opinion et un délit. Combattre l'islam est une mesure de santé.

Écrit par : Johann | 26/03/2015

Ce type ne nous veut pas que du bien......

Juste un mot sur l'histoire du mot "bougnoule"

Ce mot serait né pendant la guerre de 1914-1918. Il y a eu des soldats musulmans d'Afrique du Nord dans les combats avec les Allemands.

Lorsqu'un soldat était blessé et qu'il était certain qu'il allait mourir, il y avait une coutume dans les tranchées, donner de la gnôle au mourant, un alcool très fort servant pour désinfecter les plaies ou "se redonner un coup de fouet pour le combat"

Les arabes musulmans ou non, prononçaient "la nioule" au lieu de gnôle, ou encore, beaucoup de "nioule" rassasiés, ils disaient: "bon nioule ou bon la nioule" avec leur accent. Au fil du temps leurs camarades français leur proposaient ce breuvage en disant: c'est bon la gnôle prend. L'autre répondait oui "bonnioule"

C'est ainsi qu'est né le mot "bounioule" qui à cette époque n'avait aucune connotation raciste, il était attribué aux arabes buvant la gniôle, la gniole ou la gnaule..

A part cela, Hani Ramadan nous veut que du bien, c'est un gentil garçon, un frère comme on voudrait en avoir, un savant du coran et de l'histoire musulmane, un non violent, un sage, plutôt beau mec, il a toutes les qualités que beaucoup n'ont pas. Bien à vous frère Haniiiii!

Hic...... Allons les les enfants de la partie, hie i e Hic,

Merci de Hélène de publier mon humble commentaire.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/03/2015

Il faut insister sur un double constat : le racisme peut se manifester de façon non explicite, il peut même, parfois, n'exercer tous ses effets qu'à la condition d'être voilé ou symbolique, et, corrélativement et plus précisément, les observateurs se trouvent le plus souvent devant des modes d'exclusion illustrant quelque chose comme un racisme sans races, mais qui n'en est pas pour autant moins virulent. Il s'agit la plupart du temps d'un racisme « intégré » dans le nationalisme xénophobe, visant spécifiquement l'immigration.

On voit aussi surgir un racisme centré sur l'identité culturelle plutôt que sur les catégories raciales, et sur la différence de groupe plutôt que sur l'inégalité racialement déterminée. Voilà ce que Lévi-Strauss n'a point vu émerger. Telles sont les données conduisant à l'hypothèse du « nouveau racisme » : un racisme non classique, peut-être mal nommé, pourrait bien être en cours d'élaboration, en marge du racisme bio-inégalitaire classique.

Mais s'agit-il à proprement parler d'un nouveau racisme ? Ou bien d'une simple variante du vieux racisme, son dernier recyclage observable ? Ou bien encore, ne s'agit-il pas de tout autre chose que le racisme, et qu'on labellise ainsi abusivement ? Ces interrogations se font toujours plus pressantes depuis les années 1980.

source: http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/racisme/85140

Écrit par : abdel | 26/03/2015

Le racisme ne doit concerner que la race pas ce qu'il y a dans la tête des gens que ce soit des idéologies ou des croyances dangereuses.

Aucune religion dans les textes n'est en accord avec la définition des droits de l'homme. Les livres religieux devraient être interdits ou alors être réformés en ôtant ce qui ne correspond pas à notre monde occidental d'aujourd'hui et ses lois.

La définition du mot raciste n'est pas exacte, elle est devenue un piège pour faire taire ou condamner toutes critiques des religions. Hani Ramadan le sait il joue la-dessus comme tous les autres.

Combattre les gens qui veulent vous tuer ou vous mettre dans un statut d'esclave est un droit, une obligation. La porte est ouverte pour les futurs conflits.

Une croyance n'est pas une certitude. Par contre les versets "sataniques" font partie des éducations des gamins, on en a pas fini. Qui est raciste ?

Écrit par : Pierre NOËL | 27/03/2015

Qui, aujourd'hui, est en pointe du combat pour criminaliser le blasphème et la diffamation des religions si ce ne sont les pays musulmans sous la bannière de l'OCI?

http://www.postedeveille.ca/2011/12/le-processus-distanbul-un-processus-pervers.html

Leur vrai but n'est pas de défendre les religions, ils méprisent les religions autres que l'islam (il suffit de lire le coran, mais pas à la manière de Martine Brunschwig Graf* pour s'en assurer), mais d'empêcher toute critique de l'islam. Et le jour où l'ONU adoptera les vues de l'OCI, alors les hommes libres devront défendre chèrement leur peau pour conserver leur Liberté.

*http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/03/17/martine-brunschwig-graf-j-ai-lu-le-coran-avec-des-commentair-265516.html

Écrit par : G. Vuilliomenet | 27/03/2015

G. Vuilliomenet beaucoup n'attendront pas, les islamistes sont en guerre avec les non musulmans peu importe les tendances

Actuellement, leur politique c'est la victimisation, les procès et la propagande, c'est la procédure classique dans un mensonge autorisé par les bouquins non révélés.

Écrit par : Pierre NOËL | 27/03/2015

Pour compléter ma réponse à Monsieur Hani Ramadan suite aux commentaires déplacés qu'il a fait à votre encontre, à votre encontre Madame Hélène Richard-Favre. Il devrait réfléchir à cet article du 27/03/2015 de FRANCE 24 qui en dit long sur la pauvreté de certains discours et la malhonnêteté moral des propos tenus de ce Monsieur qui se réclame de l’ISLAM et confond ISLAM et RACE. L'on est en droit de se poser des questions sur la Femmophobie, ce racisme anti femme qui peut se décliner sur bien d’autres sujets !! http://www.france24.com/fr/20150325-imam-montpellier-femmes-preche-radical-misogyne-mosquee-aicha-lunel-mohamed-khattabi/

Écrit par : Maurice Roth le Gentil | 29/03/2015

bonjour,je commente ici le billet de Hani Ramadan,je ne sais pas vous, mais moi quand je vois une femme voilée avec un oeil au beurre noire,je ne pense pas toute suite qu'elle a été victime d'islamophobie mais bien d'autre chose, mais bref!

Écrit par : Jonathan | 02/04/2015

Bonsoir,

Je publie ici ce qui ne l'a pas été ailleurs:

(texte déposé le 26 mars sur le blogue http://haniramadan.blog.tdg.ch/)


Monsieur Ramadan,

Lorsque vous écriviez :

"..... L’aspect le plus répugnant du racisme lié à l’islamophobie est certainement le fait qu’il ne dit pas clairement son nom, et se donne des airs de respectabilité, alors qu’il se traduit sur le terrain par la stigmatisation progressive de toute une communauté du fait de son appartenance à une foi religieuse. On en vient même à remettre en cause la liberté de pratiquer sa religion"

et que j'enlève volontairement UN SEUL mot :

".... l’aspect le plus répugnant du racisme lié à ****** est certainement le fait qu’il ne dit pas clairement son nom, et se donne des airs de respectabilité, alors qu’il se traduit sur le terrain par la stigmatisation progressive de toute une communauté du fait de son appartenance à une foi religieuse. On en vient même à remettre en cause la liberté de pratiquer sa religion",,,

que concluez-vous alors que
- les chrétiens,
- les yazidis,
- les syriaques,
- les grecs,
- les juifs,
- tous les autres non-musulmans,
ou même des musulmans shiites ou sunnites,

qui sont tous victimes d'une catégorie de croyants musulmans,
d'une catégorie bien précise, précisément celle qui place au-dessus de tout Son Livre,
cette catégorie qui se réclament du Coran si fort que chaque acte dans sa vie ne peut, ne doit que répondre à la ligne près aux préceptes du Coran?

Nous savons déjà que vous condamnez tout extrémisme, toutes les formes de terrorisme.

Mais donnez-nous s'il vous plaît "une recette" pour ne pas englober dans nos frayeurs et nos peurs TOUTES ces personnes qui :

- hurlent "allah o akbar" au moment où ils se font sauter au milieu de la foule,
- coupent des têtes,
- violent des femmes, des filles, des garçons, des fillettes, des bambins,
- tuent des enfants,
- enterrent vivants des vieillards,
- lapident des femmes,
- fouettent des hommes,

Comment concevez-vous, comment imaginez-vous réellement que les occidentaux chrétiens juifs bouddhistes athées agnostiques devraient réagir face à tout cela ? Il ne peut y avoir qu'une immense différence, un immense fossé, une immense incompréhension entre ces gens de votre religion - ou du moins qui disent être les ardents défenseurs de votre religion et qui ont ces comportements - et vous-même.

Sinon, expliquez s'il vous plaît en quoi ces gens ont raison?

Est-ce parce qu'ils ne font que suivre "aveuglément" les préceptes des sourates du Saint-Coran,
le même dont vous vous réclamez et que vous suivez, prônez, enseignez, diffusez?

A lire votre réponse, et je sais que venant d'un homme bon et généreux, elle sera de nature à me rassurer.

Merci,
K. Dispa

--------------------

Bonjour,

Il est également essentiel de faire en sorte que la christianophobie soit perçue comme un phénomène inadmissible et relevant d’une forme de discrimination raciale, définie clairement par la loi.

Ses conséquences néfastes se traduisent de plus en plus fréquemment : depuis 9 mois l’Observatoire de la christianophobie a recensé 250 manifestations publiques de christianophobie : notamment 8 agressions de prêtres, 17 tentatives d’incendies et incendies d’églises ou de lieux de culte chrétiens, 25 cas de profanations et actes de vandalisme de cimetières chrétiens et 70 cas de profanations d’églises et actes de vandalisme contre et dans des lieux de culte chrétiens.

De même, 614 actes antisémites ont ainsi été recensés en 2012. Les critiques à l'encontre des juifs s'inscrivent souvent dans le cadre de l'antisémitisme traditionnel.

Ils dépassent le blasphème et visent directement l'identité des juifs indépendamment de ce qu'ils pensent. Les chrétiens ont le palmarès du nombre d'agression au niveau mondial, mais au niveau de l'expression de la haine, les juifs avancent les chiffres les plus importants. Enfin, les agressions physiques de non musulmans contre des musulmans sont très rares alors que les cas d'agressions antisémites par les musulmans existent comme l'a notamment montré l’emblématique affaire Halimi.

Avec les mêmes sentiments, la même haine, qui animent le black raciste lorsqu’il frappe et dévalise un blanc dans le RER!

Minimiser ces actes parce que la couleur de la chemise – ou l'aspect bien franchouillard – a pris la place de la couleur de la peau, révèle une absence effarante d’humanisme et de compassion.

La seule différence, c'est que le Peuple du Livre est éduqué. Il sait lire, il sait écrire, il sait progresser, il sait créer, il sait faire de l'oeuvre du Seigneur un chemin vers le progrès, vers une avancée, vers une amélioration de la condition humaine.

Mais que fait l'islamiste, sinon suivre des préceptes?
Et que font ces préceptes pour l'amélioration de la condition humaine?
Ne pas regarder les affiches de femmes en sous-vêtements exposées par la Société Générale d'Affichage est une manifestation de votre volonté de ne pas vous laisser détourner du "droit chemin".

Mais... la tentation, n'est-elle pas le plus beau cadeau de la Foi nous offre? Mille fois par jour nous sommes tentés, et mille fois nous résistons. Grâce à Lui, loué soit Son Nom.

Sans pour autant aller tuer l'afficheur, l'imprimeur ou leur client.

Soyez svp en corrélation et en harmonie avec votre temps et votre environnement. Ici, à Genève, en 2015, vous avez un grand pouvoir : celui de faire passer à vos coreligionnaires un message important.

Vous pouvez même devenir un Ayatollah.
Mais un Ayatollah de la Paix.

Qu'attendez-vous?

Merci,

K. Dispa

ps : je n'ai pas été honoré du réponse à mon texte du 26 mars.
En souhaiteriez-vous copie?

------------------

texte du 2 avril déposé sur le blog

@ déblogueur : "L'islam est une religion. Les musulmans sont les croyant, adhérents aux préceptes de cette religion."

Je tournerai cela d'une autre manière si cela ne vous dérange pas :

"Certains ont la Foi, ils la mettent en pratique au travers de l'Islam (ou du Christianisme, ou du Soufisme, ou du Judaïsme)".

A mon sens il est imparfait de parler de "croyants". Il faut préférer le sens "avoir la Foi".

Le croyant "avale tout, gobe tout, met tout sur le compte du créateur et d'emblée donne un blanc-seing à tout précepte" ; or, celui qui a la Foi et qui l'a reçue comme un divin cadeau, lui, suit un chemin. C'est tout d'abord une élévation personnelle. Point de communauté guerrière, belliqueuse, vindicative.

Cette Foi lui a été révélée, comme une Lumière qui guide.

D'ailleurs, n'est-il pas reconnu que les plus élevés dans la spiritualité pratiquent la retraite, s'éloignent de ce monde agité et tumultueux?

Une petite poésie:

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.

Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes.
Dites doucement et clairement votre vérité : écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont aussi leur histoire.

Evitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l'esprit.
Ne vous comparez avec personne : vous risqueriez de devenir vaniteux.
Il y a toujours plus grand et plus petit que vous...

Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements, soyez toujours intéressé à votre carrière, si modeste soit-elle : c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.

Soyez prudent dans vos affaires, car le monde est plein de fourberies.
Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe : plusieurs individus recherchent les grands idéaux, et partout la vie est remplie d'héroïsme.

Soyez vous-même.

Surtout n'affectez pas l'amitié !

Non plus ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérélité et de tout désenchantement aussi éternel que l'herbe...

Prenez avec bonté le conseil des années en renonçant avec grâce à votre jeunesse.
Fortifiez une prudence d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.
Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères ! De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude...

Au-delà d'une discipline saine, soyez doux avec vous-même. Vous êtes un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d'être ici...

Et qu'il vous soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le devrait.

Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie la paix dans votre âme.

Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau !

Prenez attention... Tâchez d'être heureux.


http://eden-saga.com/initiation-max-ehrmann-st-paul-church-baltimore-and-more.html


Mais ce n'est que mon opinion personnelle.


K. Dispa

ps : par souci de bienveillante attention envers les lecteurs de mes écrits,
je les recopie ailleurs,
étant donné qu'ils n'avaient pas eu l'honneur d'être précédemment publiés sur ce blog
- avec tout le respect que je lui porte - et donc voilà pourquoi.


ps2 : Je conclus avec quatre lignes:

[...]
Si tu es à la recherche de la demeure de l'âme, tu es une âme
Si tu es en quête d'un morceau de pain, tu es du pain
Si tu peux saisir le secret de cette subtilité, tu comprendras :
Chaque chose que tu recherches, c'est cela que tu es.
[...]

Écrit par : Keren Dispa | 02/04/2015

Les commentaires sont fermés.