03/04/2015

La France "pro-Poutine"

washington-accuse-poutine-d-avoir-des-interets-dans-le-petrole.png

En voici qui aime le monde au point de vouloir le prévenir du danger vers lequel il court.

L'homme a accès aux colonnes de grands titres de la presse hexagonale mais ici, c'est sur le site du Cercle des libéraux qu'il s'exprime.

Dans une lettre qu'il destine à une France pro-Poutine, il conclut qu'en substance, soutenir Poutine équivaut à une plaidoirie en faveur du terrorisme islamiste.Une barbarie moderne à l'assaut de l'Occident.

Cet homme n'est pas un humoriste.

Il est Professeur de géopolitique ICN Business School Nancy et il s'adresse à une France idiote.

A lire ci-après:

http://www.lecercledesliberaux.com/?p=11488

17:34 Publié dans Air du temps, France, Pouvoirs, Russie | Tags : melnik, france, rusie, poutine | Lien permanent | Commentaires (45) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

A idiots, idiot et demi, c'est un crétin diplômé et patenté dont les merdias mainstream sont friands (d'ailleurs, vous remarquerez qu'en Occident, plus ils ont de diplômes et plus ils croient faire partie de la crème de l'Humanité et plus ils sont demeurés et limités!). Ce mec a autant d'intérêt que les gros neuneus qui viennent sur le blog régulièrement nous apporter la "bonne parole" politiquement correcte. Le monde des néolibéraux, ou néocons, amoureux de la mondialisation et du NOM, enrage du fait que Vladimir Poutine a un énorme succès non seulement auprès de son peuple, mais aussi auprès des citoyens libres dans leurs têtes de l'Occident!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/04/2015

Bonsoir,

"professeur de géopolitique..."

ça sonne aussi has-been qu'un professeur d'informatique.

Tout évolue tellement vite : il avait pondu sa prose, disons, lorsque les événements étaient encore entachés et volontairement noircis par les médias occidentales.

A la lumière des faits, son texte le tournera en bourrique.

Mais lisons sa conclusion :

" Enfin, un comble d’ironie, la France pro-Poutine est antirusse, car elle verrouille l’horizon aux nouvelles générations russes, avides d’ouverture, de communication, de voyages. Avide de France et de sa culture. Mais cela, cette France-là, idiote, ne peut pas comprendre ".

Voilà, c'est ainsi, l'argument incompris débouche sur l'insulte.

Pire encore : l'incompréhension géopolitique se double d'une méconnaissance profonde.

Ce monsieur est avide, avare et pressé de se faire payer pour écrire des bêtises!

Écrit par : Keren Dispa | 03/04/2015

Et donc, un conseil si l’on voit ce Melnik-en-géopolitique faire un cours, changer de salle, d’urgence !
Car il n’a entendu parler ni de l’OTAN ni des Américains. Sa lettre est un ramassis d’inepties, dans la doxa qu’est devenu notre pauvre enseignement.

Écrit par : Jean Louis FAURE | 03/04/2015

Il est grave de chez graves ce type. A piquer. Urgence absolue.

Rien que regarder sa (...) d'un dégénéré, ça donne envie de vomir:

http://www.youtube.com/watch?v=FEMdSrX515c

Heureusement qu'il existent encore des méthodes extra-judiciaires... (haute trahison)...

Écrit par : vlad | 04/04/2015

Réductions et raccourcis n'aident pas à comprendre un homme, une nation grande comme la Russie et le monde entier.

Écrit par : Eddy Juillerat | 04/04/2015

Être pro-Putin, c'est admettre que sa fortune colossale de 25 milliards de dollars ont de l'argent propre ... alors que ...

Être pro-Putin, c'est aussi admettre sa guerre contre le terrorisme islamiste, depuis le fameux 11 Septembre 2001, main dans la main avec George W. Bush ...

Être pro-Putin, c'est aussi admettre qu'un ancien grand ponte du K.G.B. soit devenu le maître de toutes les Russies, un nouveau tzar en somme ...

à mon humble avis ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Vlad, merci de la video. Cela dit nul n'est responsable de son physique.

Victor-Liviu Dumitrescu, le grade de lieutenant-colonel du KGB n'équivaut pas à être un "grand ponte" dudit KGB...Bien des biographes de Vladimir Poutine vous le confirmeront dont Frédéric PONS qui lui a consacré un excellent ouvrage récemment paru chez Calmann-Lévy.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

Et voici la réponse à cette "Lettre..." d'Alexandre Melnik qu'un homme bien valeureux a pris le temps de rédiger:

https://orbisterraeconcordia.wordpress.com/2015/04/03/reponse-a-ma-lettre-a-la-france-pro-poutine-dalexandre-melnik/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

La question n'est pas d'être pro ou anti POUTINE, on a déplacé, à mon avis, le problème, on a réduit cela à un Homme, alors qu'il est bien ailleurs.
Il est de plus en plus difficile de se prononcer, car il n'est pas plus possible d'être pro Poutine que d'être pro Xi Jinping, et pourtant tous les jours l'on se met à genoux et l'on cautionne l’agissement de ces 2 tyrans, et beaucoup du Président Xi Jinping, pourtant ils sont infréquentables.
L'un est fréquentable par ce que chacun espère se faire beaucoup d'argent avec le pays qu'il dirige, et l'autre ne l'est pas parce que pour le moment, l'on ne voit pas beaucoup de débouchés dans son pays.
En fait dans les 2 cas l'on oublie le peuple RUSSE et le peuple CHINOIS.
L'on se refuse de travailler avec la Russie de M. POUTINE pour ne pas le cautionner lui et la Mafia Russe qui est liée étroitement à son hégémonie, alors tant qu'il y aura de l'argent à faire on oubliera tous les méfaits du Président Xi Jinping et de la mafia chinoise, on oubliera l'esclavage de ces enfants Chinois et autres que nous cautionnons par notre attitude, mais cela sera t'il possible jusqu'à quand ?
L'on peut être pro Russe sans être Pro POUTINE, de plus une grande partie de la Russie est en Europe.
En aidant la RUSSIE à se développer peut-être, j'ai bien dit peut-être que cela permettra de donner un second souffle à l'Europe, à marginaliser M. POUTINE et aider des personnes comme Boris Nemtsov opposant à ce dernier, tué face au Kremlin le 27-02-2015 à sortir de l'ombre et à faire de la RUSSIE la Chine de demain ? Ne nous focalisons pas dangereusement sur une personne en on oubliant tout ce qu'il y a autour ?
Ne peut-on pas dire que nous sommes guidés par le pouvoir et l'Argent en oubliant que "L'argent est un bon serviteur et un mauvais maître" !!
Tant que l'on n’a pas résolu ce problème qui est devenu l'un de nos principaux soucis, l'on ne parviendra pas à avancer et des personnes comme le Président POUTINE et Xi Jinping ont encore de beaux jours devant eux ?
Notre aveuglement nous fait oublier que dans tous les problèmes liés aux conflits dans le monde, La Russie et la Chine font cause commune. En soutenant un Tyran ne crédibilisons-nous pas l’autre tyran, en l’occurrence M. POUTINE et par une telle attitude ne devenons-nous pas TOUS pro POUTINE et anti Russe ?
La Faute n'est-elle pas notre choix, le choix de nos dirigeants par une attitude irresponsable ? La Question n'est-elle pas vraiment là ?

Écrit par : Maurice Roth le Gentil | 04/04/2015

"Professeur de géopolitique ICN Business School", le poste de ce monsieur révèle qui a intérêt à ce que Poutine soit vu comme un très-méchant.

Écrit par : Eddy Juillerat | 04/04/2015

Maurice Roth le Gentil,

Le problème que vous évoquez a été déplacé par une certaine classe médiatico-politique occidentale qui stigmatise le Président russe. Pourquoi, comment, il en a largement été question ici avec force commentaires et débats sur ce blog.

Il n'est donc pas question, ici, de soutenir quiconque contre quiconque sinon de rétablir certains faits et autres propos totalement déformés par qui y a intérêt.

Voici,entre autres,quelques liens de rappels à cet égard:

http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/261923422/

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/12/13/de-la-russie-et-de-sa-perception-en-occident.html

Et une fois encore, je recommande la lecture de l'ouvrage que Frédéric PONS, "Poutine", paru en octobre 2014 aux Editions Calmann-Lévy

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

C'est bien ce que je dit, madame ... un tout petit lieutenant-colonel du K.G.B., avec une solde de l'Union Soviétique misérable, quelques anciens roubles soviétiques, pour vivre une vie de misère à Berlin, évidemment tout frais payés par l'état, c'est-à-dire le loyer, évidemment et les frais de bouche, représentation, etc.

Je vous laisse imaginer la misérable petite fortune amassée par les pauvres petits généraux des armées soviétiques, du K.G.B., des membres de l'appareil d'état, tous membres du parti communiste.

Comme par le plus grand des hasards, les industries soviétiques étaient "mourantes".
Des dizaines de millions d'ouvriers qui devait recevoir leurs salaires
... soviétiques.

Sachant qu'aujourd'hui, les oligarques russes se comptent par dizaines et chacun ayant plus d'un milliard de dollars $ à son actif.

Avec tout cela, on dit que l'Occident avait peur des communistes, des pays de l'Est ...
La Suisse n'autorisait la construction d'une villa que si elle disposait d'un bunker, pour faire face à la menace nucléaire.

Un peuple russe pauvre, mais avec des dignitaires riches comme Crésus, riches à hauteur de milliards de dollars $.

Juste pour rappel 1 milliard est égal à mille millions ...

Elena Rybolovlev, l’ex-femme du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, patron du club de football AS Monaco, a obtenu plus de 4 milliards de francs suisses (3,295 milliards d’euros) dans son divorce.


Déposséder le peuple russe de toute sa fortune et la dilapider ainsi ... en l'étalant dans les médias occidentaux, laisse un goût amer, n'est-ce pas ?


Le 23 décembre 2014, autant dire il y a peu, "Le Figaro" exprimait sa désolation pour les pauvres petits oligarques russes, dont les fortunes avait "maigri" de quelques 73 milliards de dollars.


L'explication est toute simple ... en fait ... selon "Le Figaro" ...

"L'évaporation des plus grosses fortunes russes tient aussi à la dévaluation de 40 % du rouble depuis janvier, à la chute brutale du prix du pétrole et à la panne générale de l'économie russe.

Selon l'édition russe du magazine Forbes, les vingt Russes les plus riches auraient perdu au total 73 milliards de dollars en un an, soit 3,65 milliards en moyenne.

Le plus gros perdant de l'année est Vladimir Evtouchenkov, dont la fortune a fondu de 8,1 milliards de dollars."

Pour avoir une idée de l'ampleur des dégâts ...

"Un milliard d’individus vivent cependant toujours avec moins de 1,25 dollar par jour, le seuil d’extrême pauvreté."

1,25 x 30 = 37,50 dollars par mois ...

Pour conclure, je vous souhaite, madame, de Joyeuses Pâques ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Notre voisin, la France, envoie ses militaires en Libye, aux frais de l'état exécuter Khaddafi, qui est celui qui avait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Son "ami" de 30 ans, comme on le disait à l'époque, son sponsor se fait exécuter par celui à qui, il avait permis de devenir président de la République.

Elle est pas belle la vie ?
Exécuter avec l'argent de la République, son propre soutien.

J'imagine quel doit être le sort de madame Bettancourt, propriétaire de l'Oréal ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Blague à part, la Fédération de Russie, ne respecte et ne rembourse toujours pas le prêt de 1 milliard de dollars que Nessim Gaon a perdu dans les affaires faites avec le Kremlin.

Ce pauvre homme, Nessim Gaon, a tout perdu.
Son ancien hôtel, le Noga Hilton, est devenu aujourd'hui la propriété de Kampinski.

Quel est la part de responsabilités de Daniel Zappelli, procureur de la République (bananière) de Genève ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Victor Liviu Dumitrescu, dans ce cas, pour vous, cet "ancien grand ponte du KGB" que j'ai relevé de votre premier commentaire équivaut à ce "tout petit lieutenant-colonel du K.G.B., avec une solde de l'Union Soviétique misérable, quelques anciens roubles soviétiques, pour vivre une vie de misère à Berlin, évidemment tout frais payés par l'état, c'est-à-dire le loyer, évidemment et les frais de bouche, représentation, etc."? de votre second commentaire...

Joyeuses Pâques à vous aussi

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

Madame, je ne comprends pas votre commentaire.
S'agirait-il d'une question ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

j'ai aussi beaucoup ri à son évocation concernant les aspirations de la jeunesse russe. Sans doute fait il référence (et révérence) aux fameuses "Pussy riot" . dont la fameuse vidéo de l'une d'elles sur la manière de consommer le poulet a disparu du net (mais pas de mon DDE où j'avais pris la précaution de le copier...)  
Quoi qu'il en soit son texte est fondé sur les mensonges-propagande des medias européens pilotés par la CIA (cf Udo Ulfkotte, et aussi cet article de Voltairenet qui révèle les argumentaires antirusses présentés par les US aux presses européennes lors des débuts de la crise Ukrainienne (et après aussi sans doute...)

Écrit par : Jocegaly | 04/04/2015

... sur l'affaire de la Libye, et de Khadafi, il est bon de se documenter (en sortant un peu de nos medias européens propagandistes de l'européisme atlantiste : http://blogs.mediapart.fr/blog/jocegaly/140614/pourquoi-kadhafi-t-il-ete-assassine

Écrit par : Jocegaly | 04/04/2015

Victor-Liviu Dumitrescu,

Il s'agit d'une déduction établie à partir du fait que vous écrivez qu'un "grand ponte" équivaut à un "tout petit lieutenant-colonel"...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

QUI EST ALEXANDRE MELNIK ? (information présentée par un commentaire sous l'article de Mr Melnik sur le site "le cercle des libéraux" )

par CLAIRE MARIE 22 mars 2015 à 16h41
Alexandre Melnik, né à Moscou, est un ancien diplomate russe, qui fut jadis attaché de presse à l’ambassade de Russie à Paris.

Ayant rompu avec la diplomatie et avec son propre pays, il est désormais professeur associé de géopolitique et responsable à l’école de commerce de Nancy (naguère intitulée Institut Commercial de Nancy et rebaptisée « ICN Business School Nancy – Metz »).

Il est aussi conférencier international sur les questions de globalisation au XXIe siècle.

Auteur de nombreux articles et interventions sur les problématiques géopolitiques dans les médias (Le Monde, Les Échos, Politique Internationale, le Figaro, Revue Défense Nationale, BFM radio et TV, France 24, etc). Il a également publié un livre autobiographique « Itinéraire d’un diplomate franco-russe, 20 ans après la chute du Mur de Berlin », L’Harmattan, 2009..

Son curriculum vitae complet est disponible (en américain seulement…) sur le site de l’ »ICN Business School Nancy – Metz »
Alexandre Melnik est un bon représentant de la pensée dominante et s’est même fait remarquer par ses prises de position très proches des analyses des néo-conservateurs américains. La France étant ce qu’elle est devenue, il est donc « logique » qu’il se voit offrir très régulièrement le droit de publier des analyses dans un certain nombre de journaux et médias « mainstream ».

Au cours de l’année 2013, par exemple :
•le 5 août 2013, Alexandre Melnik a écrit un « dossier » pour le site Internet Atlantico, dans lequel il applaudit chaudement « la courageuse initiative [sic] d’Angela Merkel et de Barack Obama de créer un partenariat de type radicalement nouveau » destiné à devenir « l’Euramérique ». Selon lui, la fusion de l’Europe et des États-Unis est désormais « le seul espoir pour l’Occident de rester puissant », face aux puissances de la Chine, de l’Inde, du Brésil,…et aussi face au « raidissement autoritaire du régime de Poutine »
(DEJA!)

•le 1er septembre 2013, Alexandre Melnik a publié un article dans Les Échos, pour s’indigner de « la dérobade de Barack Obama et des autres dirigeants occidentaux devant l’indicible crime perpétré par le régime de Bachar El-Assad » et a estimé que l’abandon d’une intervention américano-française en Syrie « signifie, en dernier ressort, la fin de l’Occident ».
Voici le lien youtube pour voir ce « professeur » se faire proprement étriller par le fondateur de L’UPR, François Asselineau;
C’était en Janvier 2014, un mois avant le putsch réalisé par les Européistes de Kiev grace au fonds de la CIA (NED) de la fondation Soros (qui s’en est même vanté!) et les troupes de choc bandéristes et néonazies de Svoboda et du Pravy Sektor…
https://www.youtube.com/watch?v=prdI9r4haAw
Tendez l’oreille vèrs la fin pour entendre M; Melnik affirmer que si M Khodorkovsky est en prison, ce n’est pas pour avoir commandité des crimes , avoir voulu vendre franduleusement ses parts de Yukos (acquises par fraude massive) à Exxon ni êttrele mafieux que l’on sait…
NON, ce pauvre homme (hélas libéré depuis par V.Poutine) était un simple prisonnier politique!
A MOURIR DE RIRE…ET DE HONTE!

Écrit par : Jocegaly | 04/04/2015

Hélène,

Vous avez usé de votre bon droit et omis le mot « gueule » de mon libre expression concernant ce personnage:

« Rien que regarder sa (...) d'un dégénéré, ça donne envie de vomir »

Mais pourquoi fallait-il, en sus, justifier cet acte de demi-censure par votre « Cela dit nul n'est responsable de son physique » ?

Sachez que le sens premier de ma phrase originelle « Rien que regarder sa (...)d'un dégénéré, ça donne envie de vomir » portait sur le degré de la perversité de ce type, degré que je suis capable de percevoir dans la mesure de mes modestes facultés d'un apprentis physionomiste.

Je ne me suis pas permis de me référer à sa photo ou à une image instantanée quelconque, mais bien à une vidéo, là où l'on peut déceler beaucoup plus de détails et où la « physique » ne sert que d'un miroir pour le fond.

Voici une vidéo complète de ses « débats » avec François Asselineau http://www.youtube.com/watch?v=9uzqxro-1YU ,
vidéo qui permet de mieux cerner l'archétype psychologique de ce gugus.

Il a trahi la Russie, il est en train de trahir la France - ce magnifique pays qui l'a pourtant si généreusement accueilli...

Écrit par : vlad | 04/04/2015

Trêve de plaisanteries, madame.

Putin serrait la main de W. Bush, au lendemain du 11 Septembre 2001.
Avril 2015, le même Putin est aux manettes, seulement voilà, depuis tout ce temps ... il est mal vu de s'en prendre aux lobby LGBT.

Ce n'est pas avec Hillary Clinton, présidente U.S.A. que les choses vont s'améliorer de ce point de vue et dans ce sens ...

Putin a fait retourner la situation en sa faveur et celle des Russes, suite à l'attentat de Boston commis par deux frères ... comme par hasard ... tchétchènes ... mais pour combien de temps ?

Nemtsov, un illustre inconnu au bataillon dans le rang des opposants au régime dictatorial de Putin, se fait assassiner par des ... tiens, tiens ... encore des tchétchènes ... quel hasard !

J'attends avec impatience votre prompte réponse, madame.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Vlad,

Je maintiens que nul n'est responsable de son physique.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

Pour le reste, rejeter les propos tenus par Alexandre Melnik suffit.
S'en prendre à son apparence physique n'ajoute rien à l'argumentation.
Cela relève d'appréciations qui, même si elles découlent d'observations d'ordre physionomiques quelconques,n'ont pas leur place ici.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

Juste pour vous dire que je ne raconte pas des salades ...
L'affaire de Boston revient sur le devant la scène ...


http://www.20min.ch/ro/news/dossier/boston/story/La-police-a-eu-la-g-chette-un-peu-trop-facile-14829132

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Hélène,

Encore une fois, si vous avez décidé de me censurer ou demi-censurer, faites-le.

Mais vouloir m'imposer une méta-discussion sur les modalités de cette "censure" est stérile voir contreproductif.

La phrase "S'en prendre à son apparence physique n'ajoute rien à l'argumentation" fait partie de cette méta-discussion.

Je me demande si vous avez essayé de comprendre le sens de mes propos. La distinction entre la forme et le fond est essentiel, du point de vue ontologique.

Tout comme l'est la distinction entre « sa (...) d'un dégénéré » et « sa (...) dégénérée », du point de vue sémantique.

Car ce que me faisait vomir, ce n'était pas sa gueule (la forme), mais sa dégénérescence (le fond) que je m'apercevais à travers son apparence physique, dégénérescence confirmée clairement par ses propos.

Inutile d'y consacrer plus d'une ligne. Et plus d'un commentaire globalement à ce qui concerne ce (...).

J'ai d'autres choses à faire qu'argumenter contre sa diarrhée francophobe et russophobe à la fois.

Évidemment qu'un simple rejet des propos de quelqu'un qui a largement et volontairement quitté le domaine des débats honnêtes, un simple rejet de ses propos ne suffit plus.

Ce quelqu'un mérite un châtiment qui reste à définir.

Quant aux établissements où il enseigne, dans le cas où ils sont financés, même en partie, par l'argent de contribuable français, leur dénonciation s'impose également.

Écrit par : vlad | 04/04/2015

Vlad,

Merci de vos développements et autres précisions.

J'ai toutefois été claire et moi non plus, je ne souhaite pas épiloguer davantage sur le sujet.

Libre à vous d'exposer vos appréciations sur ce que vous inspire la physionomie de cette personne mais ici, de tels propos n'ont pas leur place, je le répète.

Merci de votre compréhension.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/04/2015

@Dumitrescu

Quelle rigolade, je croyais que vous parliez des Etats-Unis en disant que des milliardaires se gavent pendant que le peuple crève de faim? Seriez-vous communiste? Pourtant c'est votre peuple qui a buté Ceacescu. Au cas où vous n'auriez pas remarqué, la Russie, ne se réclame plus depuis au moins un quart de siècle du communisme. Donc, il est évident que des milliardaires y ont fait fortune à la plus grande joie, des illuminati et des franc-maçons au pouvoir chez vos amis américano-yankees. Et ceux qui prétendent que Poutine est un tyran, ils me font rigoler, car il faudrait qu'ils se tournent vers leurs amis américano-nazis qui seul ou avec l'OTAN et leurs petits vassaux, ont exterminé au moins une dizaine de millions de personnes à travers le monde! Alors les donneurs de leçons commencez à balayer devant vos propres portes, il y a énormément à faire!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/04/2015

Oui Hélène, vous avez tout à fait raison, ce que vous dites est juste.

Votre métier d’écrivain vous ordonne des contraintes pour essayer d’être toujours au plus proche de la perfection dans l’écriture et la pensée.

Cette volonté d’être, est comme l’eau qui joue avec le reflet du ciel pour associer tout ce qu’il capte avec fidélité et le rendre avec une réalité qui souvent nous échappe, en tant que vulgum pecus

L’écriture tout comme la Parole peuvent être comme le soleil elles donnent la possibilité d’illuminer ou de transformer notre vie, ou être comme des armes de destruction massive ou de perversion voire de corruption de l’esprit, le résultat vous en avez fait les frais, avec Monsieur Hani Ramadan.
J’essaie de comprendre, pas de condamner, ni de juger, simplement de donner des appréciations sur des faits, des paroles, des analyses, des études, des écrits, etc. avec le risque de me tromper. Mon avis n’est qu’extérieur, aurais-je le même en tant que Russe ou habitant la Russie, là est la question ?

Comme beaucoup de personnes j’ai perdu toute cette exigence de l’écriture en abordant la vie professionnelle, pour aller toujours plus vite, de ce fait on finit par survoler et endommager notre pensée, notre vocabulaire en l’accompagnant de fautes d’orthographe et de syntaxe, tout cela pour aller à l’essentiel, en oubliant ces détails qui font toute la différence, dans des sujets comme celui-ci, ce que vous ne pouvez pas vous permettre.

Qu’est-ce que l’essentiel ? C’est le contraire de ce détail qui donne à chaque terme, à chaque tournure de phrase, à chaque tonalité, chaque virgule, chaque point, la nuance et le sens, etc. de ce que l’on veut exprimer. Un bel écrit permet d’être traduit aussi bien en une peinture ou en une composition musicale, j’appelle alors cela de l’Art, et j’envie ceux qui en sont arrivés là.

Écrit par : Maurice Roth le Gentil | 05/04/2015

Et voilà que MRG, nous assène une envolée lyrique, digne des meilleurs soap opera brésiliens. On sort les violons et les mouchoirs et on pleure sur le sort d’un grand écrivain méconnu, mais néanmoins tout aussi grand flagorneur devant l’éternel.
Un peu plus haut, il vomit copieusement sur Vladimir Poutine, qu’il aimerait bien séparer du peuple russe. Tous les poncifs archi-éculés de la diabolisation anti-poutinienne y passent, « c’est la mafia, c’est un tyran » il mélange Chine et Russie, et pour faire bon poids il y rajoute Nemtsov, cordialement détesté par une majorité de Russes, etc…
Toute cette propagande fleure bon les fables et bobards véhiculés par les courroies de transmission des services spéciaux yankees et israéliens. Le leitmotiv du « peuple différent de son président » est une tarte à la crème des discours étasuniens depuis la nuit des temps. Il n’y a que des neuneus du style de cet internaute avançant masqué, et les personnes travaillant secrètement pour les services occidentaux qui utilisent ce genre de théories fumeuses qu’ils pensent imparables, mais que l’on a dépiauté depuis longtemps. Alors, au suivant de ces trolls !

Écrit par : Gabor Fonyodi | 05/04/2015

Un malentendu a dû survenir en relation avec le commentaire déposé par celui que vous désignez par ses initiales, Gabor Fonyodi.

En effet,ce sujet de blog a été débattu sur un autre réseau social et l'échange qui s'y est développé n'est pas reproduit,ici. Dès lors, ce commentaire posté par MRG ne peut être perçu dans le sens qui lui incomberait.

Il conviendrait donc,soit de reproduire,ici,l'échange que nous avons eu sur cet autre réseau social, soit de considérer ce commentaire comme inadapté à l'échange qui se déroule ici.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/04/2015

Monsieur Fonyodi, non, je ne suis pas communiste et je ne l'ai jamais été, malgré son omniprésence permanente.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05/04/2015

@Mme Hélène Richard-Favre

Mon intervention concerne le texte qui commence par « Oui Hélène, vous avez tout à fait raison, ce que vous dites est juste. », ensuite je passe à l’intervention qui commence par » La question n'est pas d'être pro ou anti POUTINE »,..
Donc, il s’agit bien d’interventions de M. le Gentil…enfin, façon de parler…

Écrit par : Gabor Fonyodi | 05/04/2015

Monsieur Fonyodi, j'avais bien compris, raison de ma mise au point ci-dessus au sujet du commentaire déposé par Monsieur Roth le Gentil et dont je pense qu'il est inadapté à l'échange qui se déroule ici.

L'échange que nous avons eu avec Monsieur Roth le Gentil sur un autre réseau social concernait précisément son approche de mon sujet et les termes qu'il utilisait pour l'exposer.

Peut-être estimera-t-il bon d'en copier-coller ici la teneur, libre à lui.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/04/2015

Ce professeur a des diplômes pour professer des âneries; comme quoi avaler des connaissances ne donne pas les capacités pour raisonner, être intelligent, imaginer et percevoir le monde, bref, il enseigne des âneries qui seront reprises par des étudiants. Ceux-ci auront un beau diplôme et un cerveau bourré d'âneries et de conneries, venant des grandes écoles de la médiocrité et de leur culture morale appelées aussi "valeurs". Ensuite, une belle carrière politique ou un joli poste en entreprise leur sera réservé.

Pour les initiés, Poutine a plutôt gagné la partie face à cet occident et son idéal de vie moribond, au même titre que son économie, et son "vivre ensemble" avec un doublement des mosquées et des fermetures d'usines, industrielles ou non.

Cette propagande, car ce n'est rien d'autre, a un objectif celui de déstabiliser Poutine. le nouveau groupe bancaire Asiatique mis en place par la Chine et la Russie montre à quel point les occidentalopithèques sont englués dans leurs fantasmes islamochrétiens de l'Ouest. Ils raisonnent presque tous comme ce professeur membre d'un cercle propagandiste, dirigé par le frère musulman Obama lui aussi islamochrétien.

Poutine est rusé, il a le peuple avec lui, et des partenaires de poids. Il a également l'énergie dans tous les sens du terme, le temps joue pour lui ce faisant en faveur de la Fédération de Russie. Le prix du baril de pétrole remontera tranquillement comme celui du gaz et surtout, de l'OR, l'argent et quelques autres merveilles de la nature.

L'Europe des royautés "chrétiennes d'occident" et leurs distributeurs des fables, viennent de perdre la première bataille, pendant ce temps, les royautés islamiques prennent doucettement le pouvoir en Europe.

Paperon blanc a demandé que l'on s'occupe des nos "chrétiens d'Orient" Jésus est ressuscité, va-t-il convaincre nos dinosaures qu'il faut en rester là, et que l'Est de l'Ukraine est également un territoire de la Fédération de Russie?

Il serait sage enfin, de parler à -MONSIEUR- Poutine, car s'il en est un qui peut regarder -dans les yeux, les autres dirigeants de ce monde et ce, sans rougir, c'est bien lui.

Etre pro Poutine effectivement, le terme n'est pas adapté, il suffit simplement de constater que nous avons commis des erreurs dans nos relations et nos stratégies géopolitiques au point de rendre ce monde encore plus dangereux. Poutine est le Président de la Fédération de Russie, il n'est pas le simple président d'une région d'eurabie à la botte des USA, du fréro Obama et ses alliés du Golfe Persique.

Les extraterrestres, à ma connaissance, ne sont pas derrière les américains, pas plus que d'autres groupe x ou y. Les pétroliers et les financiers aidés par les industriels tirent les ficelles dans tous les sens. Sans compter le reste toujours à l'affût des pouvoirs et des décisions, suivez mon regard, c'est Pâques.....

Écrit par : Pierre NOËL | 06/04/2015

Que de "dégénérescence" en certains de ces commentaires incapables de rien d'autres que de salir, dégrader.

En revanche, avec Maurice Roth, un peu d'air propre, frais.

Clarté, lucidité.


Madame Hélène Richard-Favre, d'où tenez-vous votre fair-play, votre patience?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/04/2015

Monsieur Fonyodi,

Arrêtez de mentir aux lecteurs de ce blog, il y en a qui pourrait vous croire.

"Pourtant c'est votre peuple qui a buté Ceausescu."

Je m'insurge en faux !!!

Ce n'est pas le Peuple qui a liquidé le dictateur, non, ce sont les généraux avec Ion Iliescu en tête !

Informez vous, je vous prie, avant, bien avant d'écrire les pires conneries possibles !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 06/04/2015

Victor, lorsque vous évoquez le fait que Nemtsov n'était même pas un second couteau en matière d'opposition, vous avez totalement raison. Les communistes en revanche avec Zougianov...

Je vous joins le lien vers l'entretien du mois avec Pierre-Yves Rougeyron. La partie qui nous intéresse est la numéro 3, à partir de la vingtième minute.

J'ai bien conscience que Rougeyron soit politiquement plutôt à gauche, tout comme Michel Drac, mais il serait totalement injuste de faire l'impasse sur ce qu'ils disent.

J'imagine que vous connaissiez déjà le personnage, mais dans le doute...

Bien à vous.

Écrit par : Laurent Lefort | 06/04/2015

Victor, du coup j'ai oublié dans la précipitation, de vous joindre le susmentionné lien.

http://www.lebreviairedespatriotes.fr/21/03/2015/videos/le-grand-entretien-de-fevrier-2015-avec-pierre-yves-rougeyron/

Écrit par : Laurent Lefort | 06/04/2015

Madame Myriam Belakovsky,

En me citant dans votre « Que de "dégénérescence" en certains de ces commentaires incapables de rien d'autres que de salir, dégrader », vous m'obligez, -pour une raison tout à fait évidente- de vous demander de préciser s'il s'agit bien de mes «...commentaires incapables... ».

Si oui, je me sentirai en droit de pouvoir vous démontrer que vous vous trompez.

Bien à vous

Écrit par : vlad | 06/04/2015

POUR INFORMATION

En présentant à chacune et à chacun mes excuses, je voudrais apporter une précision.

Ayant échangé avec Madame Hélène Richard-Favre sur 2 supports,j’ai dû en faire apparaître un sur l'un des deux sans le remettre sur ce blog..

Alors voilà :

de Madame RICHARD-FAVRE
Maurice, merci de ces précisions.
S'agissant de Vladimir Poutine et de la nuance que vous avez voulu apporter entre "dictateur" et "tyran, je ne pense pas non plus adéquat de traiter le président russe de "Tyran" et je ne suis de loin pas la seule à le penser sans verser pour autant dans l'angélisme.
Par ailleurs, je trouve particulièrement déplacé de la part de tant de "spécialistes" et autres "analystes" en tous genres, de juger le président d'un peuple qui le soutient avec une telle majorité qui en ferait pâlir plus d'un.
Cela dit et pour revenir au sujet de mon blog qui est une réaction à cette "Lettre..." d'Alexandre Melnik, je pense qu'il est impératif de rejeter ce genre d'approche tant elle énonce de propos irréalistes

de Maurice Roth le Gentil :

Oui Hélène, vous avez tout à fait raison, ce que vous dites est juste.
Votre métier d’écrivain vous ordonne des contraintes pour essayer d’être toujours au plus proche de la perfection dans l’écriture et la pensée.
Cette volonté d’être, est comme l’eau qui joue avec le reflet du ciel pour associer tout ce qu’il capte avec fidélité et le rendre avec une réalité qui souvent nous échappe, en tant que vulgum pecus
L’écriture tout comme la Parole peuvent être comme le soleil elles donnent la possibilité d’illuminer ou de transformer notre vie, ou être comme des armes de destruction massive ou de perversion voire de corruption de l’esprit, le résultat vous en avez fait les frais, avec Monsieur Hani Ramadan.
J’essaie de comprendre, pas de condamner, ni de juger, simplement de donner des appréciations sur des faits, des paroles, des analyses, des études, des écrits, etc. avec le risque de me tromper. Mon avis n’est qu’extérieur, aurais-je le même en tant que Russe ou habitant la Russie, là est la question ?
Comme beaucoup de personnes j’ai perdu toute cette exigence de l’écriture en abordant la vie professionnelle, pour aller toujours plus vite, de ce fait on finit par survoler et endommager notre pensée, notre vocabulaire en l’accompagnant de fautes d’orthographe et de syntaxe, tout cela pour aller à l’essentiel, en oubliant ces détails qui font toute la différence, ce que vous ne pouvez pas vous permettre.
Qu’est-ce que l’essentiel ? C’est le contraire de ce détail qui donne à chaque terme, à chaque tournure de phrase, à chaque tonalité, chaque virgule, chaque point, la nuance et le sens, etc. de ce que l’on veut exprimer. Un bel écrit permet d’être traduit aussi bien en une peinture ou en une composition musicale, j’appelle alors cela de l’Art, et j’envie ceux qui en sont arrivés là.

Écrit par : Maurice Roth le Gentil | 06/04/2015

@Dumitrescu

Quand un peuple laisse assassiner son président sans dire un mot c'est qu'il est complice de l'assassinat, même si ce n'est pas le peuple directement qui lynche le président...aujourd'hui ce peuple peut-être content, ils vivent dans le paradis capitaliste qu'ils appelaient de leurs voeux. Juste en passant, une petite remarque. La Roumanie à la mort de Ceaucescu avait une dette d'un milliard de dollars, peut-être la plus faible au monde (ce que le FMI et les yankees leur ont évidemment reproché!), aujourd'hui, il s'agit de 73 milliards de dollars. Une belle réussite économique construite sur l'endettement...Je comprends votre fureur, c'est un pays de (...) avec une direction du même tonneau! Mais ils attendent sur vous pour apporter vos lumières!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 06/04/2015

M. Fonyodi, vous réfléchissez avec une vision 2015, sur des événements de 1989.
Croyez-vous que le Peuple était informé du crime qui allait être commis en son nom ?
Je suis un de ces révolutionnaires, j'étais présent le 21 Décembre 1989 en pleine place publique, à Bucarest et croyez-moi, la télévision n'existait pas dans les proportions actuelles (%).
Je me suis toujours interrogé sur le fait de passer du jugement à la peine en si peu de temps.
Dans le moment présent de l'époque, il fallait surtout éviter que Moscou envoie des troupes de soldats, pour remettre de l'ordre.

Mais ! si votre souhait particulier est celui de réécrire l'Histoire ... libre à vous ...

Le deuxième point, celui de la dette extérieure, encore faux.
La dette au 21 Décembre 1989 était complétement "liquidée" ... il y avait pour 1,5 milliard de dollars $ dans une banque ...

A la fin de la guerre d'Irak 1990, les U.S.A. ont demandé à la Roumanie d'abandonner plus de 1 milliard de dollar payés d'avance à Saddam pour acheter du pétrole.

Bonne journée,

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 07/04/2015

@Dumitrescu

A ma connaissance, il n’y avait aucune base soviétique en Roumanie, contrairement à maintenant où la Roumanie est devenue un vassal des Etats-Unis avec des bases sur son territoire, y compris des prisons secrètes de la CIA, où ces braves gens torturent en toute impunité. Donc l’intervention russe, n’est que pur fantasme des propagandistes, comme aujourd’hui en Ukraine…

Pour le reste je persiste et signe, la population a soutenu l’assassinat de Ceaucescu, bercée qu’elle était du « rêve américain », copieusement déversé sur sa tête à travers la propagande des émetteurs yankees basés en Europe de l’ouest, émetteurs qui continuent de faire le même travail de propagande contre la Russie, la Biélorussie, etc... Et je constate que vous confirmez mes dires pour la poudre aux yeux de la « réussite » économique grâce à un méga endettement.

Excellente journée à vous aussi

Écrit par : Gabor Fonyodi | 07/04/2015

Monsieur Fonyodi, compter uniquement sur Renault pour fabriquer des Dacia et sur Nokia, c'est tout simplement pas suffisant.

Dans le port de Mangalia, Samsung est venu construire des navires marchands.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 07/04/2015

Les commentaires sont fermés.