26/05/2015

Précisions

02.jpg

En février 2015, il a été estimé par un(e) internaute au pseudo connu de La Tribune de Genève, que l"espace-commentaires" de ce blog était "l'un des endroits les plus violents de la plateforme de la Tribune de Genève." 

La vivacité des échanges que je publie ici n'est que le reflet de tensions observables dans toute société.

Dans ce sens et en dépit de nombre de mes interventions rappelant qu'un blog n'est pas un ring, il apparaît vite impossible de ne pas voir se substituer au débat d'idée, l'attaque à la personne.

J'en ai moi-même été et en reste souvent la cible.

Ainsi, la convivialité tant préconisée par quiconque préfère débattre de manière courtoise, reste-t-elle le plus souvent une vue de l'esprit. 

Que des conflits éclatent dans "l'espace commentaires" de ce blog demeure inévitable tant les sensibilités des internautes qui commentent sont à vif et les opinions souvent tranchées.

Défendre le principe de liberté d'expression est un exercice qui oblige.

Il expose tout autant.

 

 

17:48 Publié dans Air du temps, Avaries, Humanité, Medias, Politique, Pratiques, société | Tags : blog, liberté d'expression | Lien permanent | Commentaires (86) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Personnellement je vous trouve très courageuse, à la fois dans la liberté que vous accordez aux intervenants et dans la tenue de votre blog. Les attaques me paraissent inutiles mais oh combien normales. Rien que ce matin la radio Suisse romande a vomi quasiment pendant une heure de 7 à 8 sur la Russie et Poutine. Ce soir, je n'ai pas écouté mais à nouveau dans "Forum" c'est redésinformation et propagande anti-russes à tous les étages! Il est clair que votre blog dérange à la fois la bienpensance générale, le catalogue des idées reçues et tous ceux qui participent consciemment à la guerre contre la Russie et tous ceux qui la soutiennent d'une manière ou d'une autre! J'ai visité quelques blogs, pas beaucoup, ceux que j'ai vu ont très peu de participation et peu d'engagements personnels, ils étaient insipides et soporifiques, je ne suis jamais retourné, j'ai bien d'autres choses à faire que de perdre mon temps à relire ce qui est répété 10000 fois dans les merdias mainstream. Et at last but not least, le journaliste Pascal Decaillet n'a tout simplement jamais publié mon post qui était tout ce qui était de politiquement correct! Donc, ici forcément des forces destructrices sont à l'oeuvre, pour essayer de bloquer la réinformation et la liberté d'expression. Nos "Charlies" à nous sont de vrais Charlots. Et finalement je pense que votre blog, amène bien du trafic sur le site de la Tribune, ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courent!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 26/05/2015

J'aime beaucoup débattre, échanger des idées, des arguments, le tout étant fait de manière polie, sans recourir à l'insulte.
Elles peuvent même se révéler contre productives, selon qui se trouve être celui auquel on s'attaque ...

Je vais moi aussi, sur mon profil Facebook, lancer un appel à certains individus, pour s'occuper de régler à distance, un certain cas, qui vaut la peine de rectifier.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/05/2015

Madame Richard-Favre,

Au nom de feu Alekseï Mozgovoï,

Ce genre de propos tenus sur votre blog (*) avec votre parfaite approbation est ignoble et compromet la sécurité et le bien-êtres des innocents.

"@ "vlad", vos amis ... du genre de ce Leonid Fedorovitch Kanaškin ... sont-ils encore ... vivants ?"

Vous jouez avec le feu, madame.

C'est le dernier avertissement.

Et, s'il vous-plait, arrêtez votre cinéma avec la liberté d'expression à la "Je suis Charly".

Si vous ne les supprimez pas tout comme les anciens propos insultant, propos que monsieur Gabor Fonyodi a tenus à mon égard (il m'a traité d'un complice des nazi de Kiev), je contacte à votre sujet:
1) le consulat russe à Genève
2) le Ministère des affaires étrangères russe
3) le FSB,Service Fédéral de Sécurité de la Fédération de Russie

Bien à vous,

Vladimir Trofimov

(*) http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/05/20/je-recois-regulierement-des-menaces.html

PS: Ce texte vient de vous être envoyé par mail et partagé sur mon mur Facebook ainsi que sur le mur des mes amis-facebook suivants:

1) Hélène Richard-Favre
2) Christian Bitard
3) Сергей Сардыко
4) Xenia Swinzow

Écrit par : vlad | 27/05/2015

Vladimir A. Trofimov, je constate ce matin que vous continuez vos menaces sur votre profil Facebook.
Vous venez de gagner un ennemi.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/05/2015

l'agressivité est tendance et ne s'arrête pas aux médias .Mais il suffit de se lever dès l'aube pour profiter d'un monde non encore pollué par trop de bruit pour retrouver tout son courage en n'oubliant jamais après une lecture trop irascible de tourner la page en critiquant mais à haute voix ceux qui fustigent le comportement des isolés et ils sont nombreux et font partie du voisinage
Et dès 6 heures quand il y a un véhicule à la seconde et ce jusqu'à 8 heures,les chapelets d'injures s'envolent par les fenêtres mais comme le bruit est passé maitre dans l'environnement,cela ne gêne personne car tous dormant comme des loirs grâce à Séresta ou un autre anxiolytique
On vit une drôle d'époque qui n'a rien à envier aux années 40-54 ou les écrits colériques étaient exprimés dans la rue mais sous forme de coups
On a connu des nuits épiques ou à chaque lunaison en rapport avec la Nuit de Cristal et allez c'était reparti pour les bagarres
Très belle journée pour Vous Madame Richard-Favre

Écrit par : lovejoie | 27/05/2015

Madame,

J'aurais tendance à suggérer que vous êtes en partie responsable de ladite violence, dans la mesure où vous laissez ses auteurs s'exprimer. Il se trouve que ce sont toujours les mêmes. Il ne s'agit plus ici de "vivacité des échanges", malheureusement.

La liberté d'expression n'implique pas nécessairement le recours à l'injure, à la haine (parfois raciale), au dénigrement des personnes et la une forme d'acharnement à laquelle se livrent les commentateurs précités - et connus de vous.

Cordialement.

Écrit par : Nick | 27/05/2015

Il y a la liberté d'expression pour le fond.
On ne discute pas.

Mais la forme?

Les commentaires se devant courtois et pertinents on note que les auteurs de blogs concernés pourraient "fonder" un refus de publier (violence, hargne, calomnie, etc.) d'autant plus qu'en cas de procès, identité des commentateurs forcément révélée, les auteurs de blogs deviennent complices ce qui, en cas de procès en diffamation, peut coûter cher?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/05/2015

Madame Richard-Favre,

Malgré tous mes appels à la raison et maintenant, -avertissements-, vous continuez sur votre chemin d’entêtement impardonnable.

A savoir, vous venez de publier ceci :

« Vladimir A. Trofimov, je constate ce matin que vous continuez vos menaces sur votre profil Facebook.
Vous venez de gagner un ennemi.
Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/05/2015 »

Vous pouvez nous expliquer pourquoi monsieur DUMITRESCU vient répandre ici sa haine personnelle contre moi ? Quel est le rapport entre votre sujet de blog ici et le fait qu’il a découvert et mal interprété quelque chose sur ma page personnelle de Facebook ???
Ses propos sont haineux et directement menaçants.
Ses allégations et allusions concernant Léonid Fiodorovitch Kanashkin sont criminelles et impardonnables. Et elles ne seront pas pardonnées.

Pour rappel, il s’agit de la personne (vétéran de la guerre de l'URSS en Afghanistan) que, il y a une semaine, je suis allée voir à l’hôpital à Simféropol pour lui ramener des fruits et surtout le féliciter avec la fête de la victoire 1945 sur les nazi allemands, roumains, ukrainiens et autres.

En même temps vous avez censuré ma réponse à Nick sur le sujet de votre blog où l’on a discuté courtoisement de l’empire et de l’impérialisme russe.

Ce n’est pas seulement deux poids, deux mesures, madame, c’est pire. Il s’agit de votre corruption morale aussi condamnable que celle des hauts fonctionnaires de la FIFA, leur corruption révélée ce matin à Zurich.

Personne ne conteste le droit de quelqu’un/une d’aimer ou fabriquer l’amour avec la personne de son choix. Mais se laisser par la suite conditionner ses prises de position sur le blog politisé à fond risque de s’avérer nuisible aux tiers personnes.

Madame, ce que j’ai écrit hier au sujet du Consulat russe, du Ministère des Affaires étrangères et du FSB russe reste valable. Seulement, j’ai un rapport d’une dizaine de page à rédiger à la destination du procureur de la ville de Yalta – « Sur le sabotage du projet République de Lavande ». J’ai conversé avec lui sur ce sujet dans son bureau hier pendant une demi-heure. Une fois ce rapport terminé, je contacterai immédiatement le Consulat russe, le Ministère des Affaires Étrangères, le FSB et la rédaction de la Tribune de Génève à votre sujet et au sujet de vos fidèles adorateurs - messieurs Dumitrescu et Fonyodi

Votre corruption morale, madame, sape tout le travail, travail difficile et de longue haleine, travail qu’on mène avec les gens comme Dominique Jordan.

Écrit par : vlad | 27/05/2015

"Des gens comme Dominique Jordan", vlad, voici comment ils estiment vos propos repris dans le commentaire qu'il a posté sous ce sujet:


http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2015/01/31/bachar-el-assad-ce-grand-philanthrope-264195.html

@ Vlad,

" Les régimes angéliques ça n’existe pas. Il faut être réaliste. Toutes les infos sur les "massacres" de Bachar El Assad - je demande des preuves formelles. Je n'y crois pas du tout personnellement.Son régime était très stable jusqu'à la fin du 2010. Les troubles du printemps 2011 en Syrie étaient organisés fort probablement par les USA. "

Vous voulez restez dans le déni concernant les actes barbares de cette ordure de Bachar Al Assad ça vous regarde. Mais je vous laisse seul avec vos délires et vos théories du complot c'est les USA qui... c'est la CIA qui... etc...etc... J'ai pas de temps à perdre à essayer de vous convaincre ou de vous prouvez quoi que ce soit vu que de toute façon vous le savez très bien mais que vous préférez nier l'évidence. Je continuerais à poster vos commentaires si ça vous amuse mais je vous laisse délirer tout seul.

D.J

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/05/2015

@ "vlad", c'est quand même bizarre de vous plaindre ici-même où vous m'avez pris à partie, insulté et menacé.
Quand vous parlez de haine, c'est bien de la vôtre qu'il est question, juste ?
Que vous soyez un dictateur, cela ne fait plus aucun doute, pour moi.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/05/2015

Hélène Richard-Favre,

Qu'est-ce que vous voulez m'apprendre sur Dominique Jordan?

C'est sans doutes votre façon bien lâche pour éviter de répondre de vos actes ?

PS: il m'est parait tout à fait évident qu'une fois votre âme vendue au diable, vous vous êtes lâchée comme dans un bain de champagne rose: pas de carême, par d'amour des gens, ni de Dieu.

Votre obsession à tout prix de paraitre sur le sommet des blogs les plus lus de la TdG est méprisable.

Votre titre "écrivain" est devenu obsolète sinon bidon. Vous n'écrivez plus, vous prostituez littéralement en parlant - un génial jeu de mots que vous offre la République de Lavande.

Quant à moi, j’ai mon rapport à rédiger pour le procureur de Yalta. Le décompte a commencé.

Écrit par : vlad | 27/05/2015

Puis-je prendre la parole pour signaler que j'aurais bien aimé participer à la discussion, mais je crois que je n'ai rien d'intéressant à ajouter ?

Écrit par : Plouf & cie | 27/05/2015

Bonjour Hélène, vous avez raison. Passé le délire, la raison peut (éventuellement?) revenir.
A toutes fins utiles je joins un petit document qui ne me semblent pas manquer d'intérêt pour se poser des questions sérieuses à propos de la Syrie

Comment la guerre de Syrie a été fabriquée (voir Carla Del Ponte, enquêtrice ONU, qui a hélas été immédiatement "blacklistée)

Interview de Carla Del Ponte (Horizons et débats). Syrie : comment se fabrique une guerre
 
 
Interview de Carla Del Ponte (Horizons et débats)
Couper aux spin-doctors le chemin de la guerre
Carla Del Ponte rend les rebelles responsables de l’utilisation de gaz toxiques en Syrie – « Du sarin en mains des rebelles ».
26 mai 2013
Un autre grand souci international à propos de la Syrie concerne l’utilisation d’armes chimiques. On en parle depuis des semaines. Le monde entier observe avec grande préoccupation les arsenaux du régime, mais la situation sur place pourrait être bien différente.Resy Canonica a rencontré Madame Del Ponte.
Pour la première fois, Carla Del Ponte (*) dévoile dans une interview de RSI (Radiotelevisione svizzera) que la commission d’enquête de l’ONU concernant la Syrie, dont elle fait partie, dispose d’indices concrets et sérieux que les rebelles ont utilisé des armes chimiques.

Carla Del Ponte : Lors de notre enquête – c’est-à-dire que notre équipe d’enquête interroge dans les pays voisins les diverses victimes ainsi que les médecins dans les hôpitaux de campagne sur place – j’ai lu la semaine dernière dans un rapport qu’il y a des indices concrets, même s’ils ne sont pas encore prouvés de façon irréfutable, que du sarin a été utilisé. On peut déduire cela de la façon dont les victimes ont été traitées. Et qu’il a été utilisé par les opposants, donc par les rebelles, et non pas par le gouvernement. Cela me semble significatif. Ce n’est pas étonnant, car des combattants étrangers se sont infiltrés au sein de l’opposition, des gens qui viennent de l’extérieur, des guérilleros etc. Donc, bien que nous ne menions actuellement pas d’enquête spécifique sur les armes chimiques, nous avons des indices que si des armes chimiques ont été utilisées, cela s’est fait du côté de l’opposition.
Madame Del Ponte, le travail de la commission conduira-t-il à des résultats concrets  ?
Je dis souvent que nous représentons un alibi pour la communauté internationale. Cela veut dire que nous poursuivons nos enquêtes, nous les faisons bien, nous travaillons bien. Mais si ensuite personne ne se soucie de donner à un tribunal la compétence de sanctionner ces crimes, notre travail est inutile. Donc entre temps, après plus de deux ans, il serait temps que la communauté internationale, le Conseil de sécurité, se décide à transmettre ces cas à la Cour permanente de justice, afin que notre travail puisse être présenté dans le domaine judiciaire.
Mais pendant ces deux ans de conflit, ce ne sont que les armes qui ont parlé. La diplomatie, a-t-elle échoué ?
Savez-vous de qui dépendent d’éventuelles négociations de paix ? Cela dépend des Etats-Unis et de la Russie. Si les Etats-Unis et la Russie se mettent à une table et trouvent un accord, nous pourrions avoir la paix en Syrie. Malheureusement, cela ne s’est pas encore réalisé, mais il y a toujours encore un petit espoir.
Radiotelevisione svizzera RSI, 5/5/13

(*) En tant qu’ancienne procureure générale de la Confédération et procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), Carla Del Ponte ne s’est pas fait que des amis. Il est possible qu’elle s’exprime parfois de façon trop énergique, comme certains médias internationaux pensent le croire. Qu’elle ait, en tant que membre de l’« UN-fact-finding-mission » qui a la tâche de prouver si du gaz toxique a été utilisé en Syrie, rendu responsables les rebelles, tout en admettant ne pas avoir de preuves irréfutables, peut paraître quelque peu précipité. Certainement du point de vue de ceux qui auraient – avec la « preuve » de l’utilisation de gaz toxiques par le gouvernement – enfin obtenu la « justification » pour une intervention. La menace de Barack Obama que l’utilisation de gaz toxiques représenterait le « dépassement de la ligne rouge » et provoquerait « une intervention militaire inévitable » reste imminente.
Tout cela nous fait penser à des exemples historiques connus : l’attaque du destroyer étatsunien Maddox dans le golfe du Tonkin par le Viêt-Nam du Nord, inventée de toute pièce par les Etats-Unis. La « résolution du Tonkin », que le Congrès américain adopta avec une seule voix d’opposition, déclencha une guerre sanglante pendant dix ans en Indochine avec plusieurs millions de victimes. Il n’est pas étonnant qu’Adolf Hitler, lui aussi, se soit servi de telles méthodes : avec l’attaque de l’émetteur de Gliwice, organisée par lui-même, il tenta de justifier la guerre d’agression contre la Pologne et déclencha ainsi la Seconde Guerre mondiale.
Par ses déclarations, Carla del Ponte a pour l’instant déjoué l’option d’une telle opération sous fausse bannière (« False flag-operation ») et a mis les bâtons dans les roues de ceux qui veulent absolument intervenir militairement en Syrie.
En 2003, n’étaient-ce pas les prétendues armes nucléaires de l’Irak, dites capables d’atteindre Londres en 45 minutes, qui ont servi de prétexte inventé à l’« alliance des volontaires » pour envahir l’Irak ? Ce n’était pas seulement « précipité », mais entièrement contourné, car les faits prouvant cette affirmation d’alors n’existent toujours pas, même 10 ans après la conquête de l’Irak par l’« alliance des volontaires » – mais elle a provoqué des centaines de milliers de victimes innocentes. La prise de position univoque d’un inspecteur onusien n’aurait-elle pas pu éviter ce désastre ?
Nous remercions Madame Carla Del Ponte pour son acte au profit de la paix, car ainsi l’on peut éventuellement encore éviter une nouvelle opération sous fausse bannière qui causerait des millions de victimes innocentes.
Traduction Horizons et débats
Source :
http://www.horizons-et-debats.ch/index.php ?id=3953
 
http://www.silviacattori.net/article4482.html

Écrit par : Jocelyne | 27/05/2015

"Quant à moi, j’ai mon rapport à rédiger pour le procureur de Yalta. Le décompte a commencé."

Hi hi.... on se croirait dans une cour d'école primaire...... "Msieur, Msieur... ya Hélène, elle m'embête...."

Roger

Écrit par : Roger | 27/05/2015

Plouf, vous êtes la seule raison qui me tient encore ici, ce lieu médiocre et vide abyssale ment.

Jocelyne, vous par contre, vous resterez pour moi à jamais madame la Déception.

Votre contribution sur Carla del Ponte sent plein la gueule un étouffe chrétien.

Votre référence aux « délires » est fausse car la seule occurrence de ce terme dans ce sujet « Précisions », apparait dans le copier-coller d’une réponse de Dominique Jordan à moi, réponse que Hélène Richard-Favre a cru bon de reproduire ici en me « répondant » à son tour :

« @ Vlad,

… Mais je vous laisse seul avec vos délires … Je continuerais à poster vos commentaires si ça vous amuse mais je vous laisse délirer tout seul.
D.J »

L’autre jour sur Facebook, vous m’avez interrogé brusquement, ma réponse était dans ce genre :

(...)

Enjoy !

Écrit par : vlad | 27/05/2015

Roger,

De quoi vous vous mêlez?

Écrit par : vlad | 27/05/2015

"Roger,

De quoi vous vous mêlez?"

De mon droit le plus strict..... Vous ne cessez de prôner la liberté d'expression... J'en use donc.... ne vous déplaise....

Écrit par : Roger | 27/05/2015

C'est incroyable la malhonnêteté dont fait preuve "vlad" le "camarade".

Tout débute ici :

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/05/04/rafale-mistral.html#comments

Menace d'interdiction sur territoire russe et français :

"Mais moi, en tant qu'un Russe et en tant qu'un Français, je vous dis que les gens comme vous n'ont rien à faire ni en Russie, ni en France.

J'y veillerai personnellement.

Écrit par : vlad | 07/05/2015"


Je ne vais pas tout énumérer, la liste est trop longue.
Néanmoins, on ne peut pas insulter, menacer et attendre que la personne en question ne réagisse pas ...

"Vous pouvez nous expliquer pourquoi monsieur DUMITRESCU vient répandre ici sa haine personnelle contre moi ?"

De plus, la persévérance de ce "vlad" ... est à saluer !

"Une fois ce rapport terminé, je contacterai immédiatement le Consulat russe, le Ministère des Affaires Étrangères, le FSB et la rédaction de la Tribune de Génève à votre sujet et au sujet de vos fidèles adorateurs - messieurs Dumitrescu et Fonyodi

Votre corruption morale, madame, sape tout le travail, travail difficile et de longue haleine, travail qu’on mène avec les gens comme Dominique Jordan.

Écrit par : vlad | 27/05/2015"

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/05/2015

vlad le camarade, qu'allez vous chercher encore ???

1. "Personne ne conteste le droit de quelqu’un/une d’aimer ou fabriquer l’amour avec la personne de son choix.
Écrit par : vlad | 27/05/2015"

2. "Votre titre "écrivain" est devenu obsolète sinon bidon.
Vous n'écrivez plus, vous prostituez littéralement en parlant - un génial jeu de mots que vous offre la République de Lavande.
Écrit par : vlad | 27/05/2015"


Frustrations ???
Désillusions ???

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/05/2015

Vous avez remarqué que je ne dis rien, mais alors Roger que je ne connais pas, il est au top! Et c'est normal que vous soyez au top des sujets de blog de la TDG, car ici il se passe au moins des choses. hi hi hi...(finalement c'est serait vachement rigolo que vlad et dumitrescu s'expliquent par un duel genre 18 ème siècle, souffletage avec le gant, avec 2 témoins sur la plaine de Plainpalais, avec choix des armes, du style épée à 20 mètres, lance roquettes ou Howitzer! Russie 0-Roumanie 0 ! c'est serait un sujet "canon" pour la TDG!)

Écrit par : Gabor Fonyodi | 27/05/2015

CQFD.

Écrit par : Nick | 27/05/2015

@ Roger,

A mon questionnement

« De quoi vous vous mêlez?"

vous répondez :

« De mon droit le plus strict »

J’en déduis que vous vous mêlez de votre droit le plus strict.

Étés - vous capable de m'expliquer qu'est-ce que cela veut dire?

Si je disais ici « je me mêle de mon droit le plus strict », Hélène Richard - Favre me moquerait comme le dernier des ignares qui ne sait pas s’exprimer en français. Je ne suis pas Hélène Richard – Favre alors je ne vais pas vous traiter du derniers des ignares, je suis beaucoup plus tolérant à la bêtise humaine, rassurez-vous, Roger.

@ Gabor Fonyodi,

Vous m’avez traité d’un complice des nazi de Kiev. Vos propos insultants et diffamatoires sont toujours en ligne. Je vais porter plainte contre madame Richard-Favre car elle est la seule responsable de ce qu’on publie ici. Ne vous en doutez pas, je n’oublie rien et je tiens toujours ma parole.
////////

Nick,

Apparemment, ces gens s’ennuient dans leur vie. Alors ils viennent se défouler ici, un lieu sacré pour leur psychothérapie de groupe.

Par ailleurs, CQFD est au-delà de leur compréhension.

(...)

Écrit par : vlad | 27/05/2015

@ Vlad - vous avez très probablement raison... Et je vous soutiens dans votre plainte, si jamais.

Écrit par : Nick | 28/05/2015

Nick,

Voici qui vous permettra d'étayer votre soutien:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/04/06/posez-vos-questions-si-vous-en-avez.html

Vous y découvrirez les commentaires qui ont été déposés à la suite d'un sujet qui n'a eu de but que de montrer une souffrance et la manière dont elle est vécue sur place.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/05/2015

@Nick

Vous avez tout mon soutien aussi. J'ai aussi des relations car je suis l'ami personnel du facteur qui apporte son courrier à l'ex femme du 3ème adjoint du procureur du Boukistan!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 28/05/2015

Comme je pourrais être l'internaute citée en début de billet, je me permets une petite intervention.
En lisant les commentaires ci-dessus, il est difficile de ne pas se poser la question sur l'usage fait de "la liberté d'expression". A-t-elle été obtenue de haute lutte, afin que l'on dise et écrive des choses pareilles !?!
La réponse probable est : oui.
Heureusement qu'il y a également la liberté de ne pas lire et de ne pas entendre. C'est même une sorte de consolation.
Si on es offusqué par ce que l'on peut lire ici, on n'a qu'à s'en prendre à soi-même. Fallait pas venir lire ;-)))

Il faut beaucoup d'idéalisme pour tenir un blog et un blog sans modération.
Je comprends bien qu'il est difficile de discerner la frontière entre l'admissible et l'inadmissible.
Si on considère un blog, de façon métaphorique, comme un forum et comme un lieu d'échange, on peut se demander s'il faut le laisser réellement accessible à tous ( place publique) ou s'il faut en quelque sorte inviter les hôtes à déposer leurs armes à l'entrée et respecter le lieu pour ce qu'il est.
Pour moi, l'échange d'idées et le partage d'informations n'est pas un combat, surtout pas dans un pays dans lequel nous avons justement la liberté de nous informer sans entraves.
L'esprit critique est perçu comme une vertu, pas comme une menace ou comme le signe d'une dégénérescence des sens et du cerveau.

Enfin, c'est ce que je croyais et je le crois toujours. Les insultes, insinuations et autres injures ne servent en rien à l'argumentation et me semblent totalement contreproductives et d'ailleurs très peu en vogue en Helvétie.

Écrit par : Calendula | 28/05/2015

Vous pourriez, en effet, être l'internaute en question, Calendula.

Voici le lien du sujet où vous pourrez vous en assurer:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/02/22/minsk-2-regards-et-strategies.html

Par ailleurs, oui, vous avez bien raison, "Il faut beaucoup d'idéalisme pour tenir un blog"
Vous avez tort, par contre d'estimer de ce blog qu'il serait "sans modération."

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/05/2015

@Hélène Richard- Favre,

Merci pour votre réponse intéressante.
Je fais donc amende honorable et prends note que vous recevez des textes que vous ne publiez pas.
Certes, j'avais remarqué que les commentaires n'apparaissent pas immédiatement, mais je n'imaginais pas que vous deviez élaguer.
Vous recevez des commentaires réellement impubliables, et donc au-delà de ce que l'on peut rencontrer parfois ici. (A ce propos : je suis assez consternée par des trucs qui se trouvent sous votre dernier billet. Je ne mourrai donc pas idiote, comme on dit : il faut le voir pour le croire.)

Écrit par : Calendula | 28/05/2015

Merci Nick et merci de votre contribution, Calendula!

"Enfin, c'est ce que je croyais et je le crois toujours. Les insultes, insinuations et autres injures ne servent en rien à l'argumentation et me semblent totalement contreproductives et d'ailleurs très peu en vogue en Helvétie."

Quant à mon cas personnel j'ai été tout simplement insulté et diffamé ici, gratuitement, par monsieur Gabor Fonyodi. J'ai protesté formellement à maintes reprises et à plusieurs niveaux.

En attendant, Gabor Fonyodi essaye de faire le guignol avec son

"@Nick, Vous avez tout mon soutien aussi. J'ai aussi des relations car je suis l'ami personnel du facteur qui apporte son courrier à l'ex femme du 3ème adjoint du procureur du Boukistan!"

tandis que madame Richard-Favre continue de faire la sourde oreille mélangée avec une monstrueuse dose d’hypocrisie.

Ses stanzas

"Par ailleurs, oui, vous avez bien raison, "Il faut beaucoup d'idéalisme pour tenir un blog"
Vous avez tort, par contre d'estimer de ce blog qu'il serait "sans modération." "

et

« Nick, Voici qui vous permettra d'étayer votre soutien:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/04/06/posez-vos-questions-si-vous-en-avez.html
Vous y découvrirez les commentaires qui ont été déposés à la suite d'un sujet qui n'a eu de but que de montrer une souffrance et la manière dont elle est vécue sur place. »

sont édifiants.

Écrit par : vlad | 28/05/2015

Oui Calendula,

Par exemple, mon commentaire complètement anodin où il était question tout simplement de discuter de l'empire et l'impérialisme russes (que je connais très bien en étant Russe), donc ce texte a été considéré par Hélène Richard- Favre comme faisant partie des textes « réellement impubliables » et n’a pas été publié.

Écrit par : vlad | 28/05/2015

Vlad, merci de préciser de quel commentaire il s'agit.

Il arrive et est arrivé que je n'en reçoive pas alors qu'ils avaient été envoyés même à plusieurs reprises.

Je vous ai toujours publié.

Par respect, quoi que vous en pensiez.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/05/2015

Et comme il est question, ici, de ce qui se passe sur ce blog, voici ces sujets où certains auront l'occasion de se relire:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/04/ukraine-histoire-et-histoires.html

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/02/19/grandeur-et-misere-de-la-propagande-occidentale.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/05/2015

Hélène Richard-Favre,

En principe, je n'ai plus rien à vous préciser.

Je m'adressais à Calendoula.

Vous m'écrivez "Je vous ai toujours publié."

C'est encore faux, car vous le faisiez récemment uniquement suite à mes demandes répétées.

Mais justement ça tombe bien car je viens de découvrir que le commentaire en question, commentaire consacré àl’Empire russe est ACTUELLEMENT publié sous la date du 12/05/2015.

A toutes fins utiles, et non par respect envers vous, je le reproduis ici :

///////////////////////
Johann,

Tout d'abord à qui vous posez toutes vos questions?

Par exemple: "La Russie impérialiste?" ?
Personne ne parlait ici de la Russie impérialiste. Par contre il était une fois "L'Empire russe (officiellement appelé Rossiïskaïa Imperia, nom également traduit par « Empire de Russie »), est l'État russe de 1721, sous le règne de Pierre le Grand, à la déposition de Nicolas II,..."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_russe

Ensuite: "La Russie défend ses intérêts vitaux à l'intérieur de ses frontières".

Et la Crimée c'était à l'intérieur de ses frontières?
Écrit par : vlad | 12/05/2015
///////////////////////

Ce commentaire n’était pas publié de façon régulière, ni à l’heure car je l’ai posté dans la nuit du 12 mai et le 12 mai, au matin, -et ceci jusqu’à 11h l’heure suisse-, il n’a pas encore été publié. En même temps, les autres commentaires ont été publiés ce qui montre que votre système de publication était à ce moment-là opérationnel. En particulier, Johann intervenu plus tard sur ce même sujet de blog «Allemagne, appel lancé par des militaires », http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/05/10/allemagne-appel-lance-par-des-militaires.html ,
donc ce Johann ne m’a pas répondu. Il ne m’a pas répondu fort probablement parce qu’il n’a pas pris sa connaissance suffisamment tôt.

Donc, à 11:20, le 12 mai 2015, je vous ai envoyé une lettre recommandée AR où, entre autre, je vous signalais le fait de non publication dudit commentaire. Par ailleurs, Madame, il s’agit du début de ma plainte officielle contre vous pour des propos insultants et diffamatoires tenus à mon égard par Monsieur Gabor Fonyodi, propos qui ont été publiés par vous sur votre blog. Ce courriel recommande a été envoyé en copie aux Messieurs Mabut et Klopfenstein de la Tribune de Genève.

A ce jour, je n’ai aucune réponse, ni de votre part, Madame, ni de leurs.

Quoi qu’il en soit, en ce moment vous étiez bien informée du fait de non publication de mon commentaire consacré à l’Empire Russe.

J’ai doublé ma lettre recommandée AR par un post sur mon mur de Facebook, post partagé également sur votre mur de Facebook. ACTUELLEMENT, il est toujours publié sur ces deux murs de Facebook

Voici le texte de ma lettre recommandée:

" Lettre recommandée AR

Objet: des propos insultants à mon égard tenus sur votre blog "Voix"

Madame,

Suite aux derniers développements, tout me laisse à croire que vous m'avez mis sur la liste noire de votre blog "Voix", blog hébergé par le site de la Tribune de Genève. Ma dernière réponse concernant le sujet abordé par Nick (sujet consacré à l'empire russe), n'a pas encore été publié.

Désormais, je me sens en plein droit de définir votre blog comme un portail d'une secte, votre russofilie ayant tout d'une mouvance religieuse. J'étais donc lucide en envisageant il y a déjà quelques jours de contacter le consulat russe à Genève à votre sujet.

Votre démarche est évidemment liée à des propos proférés par monsieur Gabor Fonyodi à mon adresse, propos publiés sur votre blog, propos dans lesquels il m'avait traité d'"un complice des nazi".

En ce moment, moi, je ne faisais que défendre des employés de l'OSCE lors de leurs mission en Ukraine, employées dont l'impartialité vous avez cru bon de mettre en cause.

Voici le dernier commentaire de votre lecteur Nick où il me remercie de ma participation dans la discussion.

" @ vlad - merci à vous de votre réplique! Les commentaires déposés ensuite de notre échange illustrent exactement ce que je veux dire - et ne méritent évidemment aucune réponse.

Cordialement.

Écrit par : Nick | 12/05/2015 "

Vladimir Trofimov Yalta La République de Crimée La Fédération de Russie Le 12 mai 2015 "

Vladimir A. Trofimov

Chef du projet "La République de Lavande"

Yalta La République de Crimée La Fédération de Russie Le 28 mai 2015


PS :

pour moi, les 16 jours qui se sont écoulés entre le 12 mai et le jour d’aujourd’hui, devaient être consacrés en plein temps (24h/24) au projet en question, projet dont l’un des principales objectifs consiste en organisation d’aide réelle et efficace aux peuples de Crimée et d'Ukraine pendant la période transitoire.

Vous et vos acolytes, Madame, par votre « sabotage » narcissique ont gravement nuit à ce projet, projet qui est rentré dans sa phase opérationnelle. C'est de cela en particulier que je vais causer avec mes compatriotes au Consulat Russe à Genève.

Écrit par : vlad | 28/05/2015

Un blog super, où les gens peuvent exprimer des idées très peu mainstream, et où Mme Favre modère, je peux vous l'assurer! Le reste ce ne sont que des attaques à 2 balles de frustrés! Finalement ceux qui ne sont pas contents, il y a des wagons de blogs sur le site de TDG où ils peuvent trouver leur bonheur bien reposante...et surtout sans vagues...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 28/05/2015

Quelle misère humaine, ce type...

Écrit par : vlad | 28/05/2015

Le choix de publier vos propos, vlad, je le prends mais vous ne me prendrez pas en otage d'un règlement de compte.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/05/2015

Vladimir A. Trofimov

Chef du projet "La République de Lavande"

Monsieur,

Vous n'aimez pas madame Hélène Richard-Favre, Gabor Fonyiodi, Dominique Jordan, moi-même et qui sait encore combien de personnes ?

Mais nom d'une pipe, vous vous prenez pour QUI à la fin ?

Vous menacez, insultez et ordonnez pour mieux imposer votre point de vue et ensuite vous voulez déposer plainte ???

Bon, cette fois-ci c'est décidé, je vais acheter ce foutu billet d'avion et passer du temps à Moscou.

Je veux voir qui vous êtes précisément.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 28/05/2015

Madame Hélène Richard-Favre, nous allons devoir payer des dommages et intérêts au camarade Vladimir A. Trofimov, autoproclamé "Chef du projet "La République de Lavande" ???

"Vous et vos acolytes, Madame, par votre « sabotage » narcissique ont gravement nuit à ce projet, projet qui est rentré dans sa phase opérationnelle.
C'est de cela en particulier que je vais causer avec mes compatriotes au Consulat Russe à Genève.
Écrit par : vlad | 28/05/2015"

Je vous le demande, parce que j'imagine le personnage bien capable de cela.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 28/05/2015

Encore bravo pour votre blog, toujours pertinent et courageux. Un seul mot: continuez!

Écrit par : Pascal Gavillet | 28/05/2015

Hélène,

Après plusieurs semaines, je viens de faire un détour par votre blog pour voir.
C'est consternant de lire ce que je viens de lire…
Et je me demande si votre ténacité est l'expression d'une ambition, d'une conviction, d'une volonté de vous faire connaître et/ou de servir une cause et laquelle, d'assouvir un grand besoin de considération. Il y a probablement de tout cela dans votre démarche.
Bonne continuation comme on dit en Suisse.

Bien à vous

Écrit par : Christian Casper | 31/05/2015

Christian Casper ou le valeureux internaute des aller et retour sur ce blog en dépit de son annonce tonitruante "Je ferme votre blog", suivie d'un retour sous le pseudo de "Toto la taloche".

A lire ici, entre autres considérations et amabilités que ce Monsieur aime à distiller sur ma personne:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/02/22/minsk-2-regards-et-strategies.html

Coïncidence ou pas, il s'agit du même sujet dont j'ai indiqué le lien plus haut à Calendula pour lui confirmer qu'elle avait eu raison de reconnaître le propos que je cite dans le sujet débattu ici.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/06/2015

@ Hélène Richard-Favre,

Non, ce n'est pas une coïncidence, car c'était particulièrement violent.

Ce genre d'échanges sont terriblement démotivantes, pour qui aimerait réfléchir à une problématique.
Vous le savez, je ne suis pas sans réserves de votre avis, quant aux événements politiques et stratégiques auxquels nous assistons à l'Est de l'Europe.
Pour beaucoup de raisons, qui tiennent entre autres au fait que je suis l'actualité du point de vue finlandais. Je lis tous les jours des nouvelles qui ne sont pas diffusées ici dans le domaine francophone, que ce soit sur votre blog ou dans les médias grand-public.
Les articles publiés chez "Helsingin Sanomat" donnent souvent des liens vers des journaux en ligne en russe, afin de citer les sources et de fonder leurs analyses.
Ce sont les avantages du voisinage et du fait que des correspondants finlandais se trouvent vraiment sur place et qu'ils connaissent leur sujet depuis longtemps.
La réalité est d'une complexité qui devrait nous rendre modestes et tolérants envers les autres commentateurs, surtout ceux qui ne sont pas sur la même ligne que nous.
Je persiste à penser qu'un discours agressif ou méprisant est contreproductif. Personnellement, je serais prête à évoluer dans mon analyse, si j'avais la certitude que les personnes qui présentent un autre bord sont crédibles au point de pouvoir supporter la contradiction argumentée ou nuancée.
Si l'espace-commentaires des blogs doit juste servir de défoulatoire, c'est franchement beaucoup de bruit pour rien !
Si j'étais jeune, je ferais une étude circonstanciée des mécanismes qui font que ce qui devrait être un débat autour d'un contenu donné vire à un ping-pong d'accusations personnelles inintéressantes au possible.
Ca pourrait faire une thèse informative sur les nouveaux moyens de communication, leur apport réel et leur rôle dans la société.
Cela a bien sûr déjà été entrepris plusieurs fois. C'est ainsi qu'on en est arrivé p.ex. à décrire "le point Godwin" ou l'archétype du "troll". Mais je pense qu'il y aurait encore beaucoup à explorer ;-)))
On pourrait essayer de répertorier ce qu'il y a de positif, ce qui fait que les gens reviennent, malgré des expériences frustrantes et quasi délirantes. Quelles peuvent être les alliances éphémères ou de plus longue durée ? Quel impact imagine-t-on avoir ?
Feu mon père fulminait à table et devant la télé, à commenter l'actualité.
C'était avant internet et sa famille devait supporter ce besoin irrépressible. Ca s'est souvent terminé par des engueulades homériques, qui ont, si j'y réfléchis bien, de grandes ressemblances avec ce que je peux lire ici, parfois !

Écrit par : Calendula | 01/06/2015

C'est de la classe, ça fait plaisir...

Écrit par : vlad | 01/06/2015

Il est, sur terre, des gens intéressants et agréables à lire. Pourquoi s'en priver et ne pas les recommander à d'autres. Analyser des faits de manière exhaustive n'est pas permis à tout le monde. Et puis il y a les autres. Dommage, car tout le monde a quelque chose à dire, sans faire hurler les mots ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 01/06/2015

"Dommage, car tout le monde a quelque chose à dire, sans faire hurler les mots ..."
Il arrive très souvent que des commentateurs écrivent des horreurs sans même semble-t-il s'en rendre compte. Une injure (de injuria, thèse contre le droit) reste une injure, dite poliment ou non. C'est peut-être ce qui énervait le plus le père de Calendula, par ailleurs. A ce propos, je me souviens que cette commentatrice utilise fréquemment ce procédé. Le dernier exemple qui me vient à l'esprit se trouvait dans un billet de Homme Libre où elle déclarait que l'argumentation de Gorgui Ndioye était particulièrement bien fondée, sans en apporter la preuve, alors qu'à mes yeux c'était tout le contraire.(Il s'agissait de la demande des Saoudiens au Sénégal pour un appui en hommes pour lutter contre les chiites au Yémen).
Ce qui manque beaucoup dans les commentaires, c'est l'argumentation...
Ou alors, que répondre à Gabor Fonyodi quand il nous sort ses théories sur les nazis en Antarctique ?

Écrit par : Géo | 02/06/2015

@Géo

Merci d'avoir lu ce que je mets comme lien. Vous vous en souviendrez le moment venu, il y a même pas besoin d'attendre longtemps vous verrez...

Un autre lien, qui va bien plus loin que ce que je disais des journalistes de chez nous travaillant pour la CIA, j'étais très en dessous de la vérité. Une vidéo un peu longue mais oh combien passionnante... https://www.youtube.com/watch?t=910&v=S7sxhGPSYVY

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/06/2015

"Ce qui manque beaucoup dans les commentaires, c'est l'argumentation...
Ou alors, que répondre à Gabor Fonyodi quand il nous sort ses théories sur les nazis en Antarctique ?"

En ce qui concerne la conquête de l'Antarctique par les Haunebu nazis, je n'ai pas vraiment besoin d'arguments pour savoir ce qu'il faut en penser...

Écrit par : Tant va le Plouf au plouf, qu'à la fin il plouffe | 02/06/2015

S'agissant de Boris Le Lay, qui s'exprime dans la video postée par Gabor Fonyodi, quelques informations:

Ici, une réaction qui date de 2014

http://www.leblogducommunicant2-0.com/humeur/jusquou-peut-on-autoriser-la-liberte-dexpression-le-cas-pitoyable-de-boris-le-lay/

Là, un article du 29 mai dernier:
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/05/29/racisme-un-blogueur-breton-condamne-a-de-la-prison-ferme_4643451_1653578.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/06/2015

Boris Le Lay, je ne le connais pas plus que ça, c'est la première vidéo que je vois de lui. En ce qui me concerne, je ne me préoccupe très peu des étiquettes qui sont collées aux gens et fort heureusement, on peut passer à côté de grandes vérités qui m'importent beaucoup plus que le reste. J'ai découvert le professeur Faurisson sur qui tous les médias ont copieusement vomi et j'ai très bien compris pourquoi. Il disait des vérités qui dérangeaient et qui n'ont strictement jamais été réfutées, on lui a juste fermé son clapet, pour que les gens ne se posent pas de questions! Je rappelle à quelques uns ici dont je suis, que V. Poutine est sali quotidiennement à coups de médiamensonges et de propagande de haine! Et on sait pertinemment que si il y a un tel déchaînement c'est que cet homme contrecarre les projets de ceux qui conduisent le Nouvel Ordre mondial. Bref, pour moi dans cette vidéo il n'y a pas le début de commencement de racisme ou de quoi que ce soit d'anti-humain, il y a surtout la publication de câbles de Wikileaks dont aucun média ne nous a jamais parlé, mais dont je sais qu'il s'agit de l'agenda caché du NOM. Ca fait bien longtemps que je disais (d'abord autour de moi) que la venue de musulmans chez nous était là pour créer le chaos total dans nos pays. Le but final étant une guerre civile, l'instauration d'une dictature mondiale, évidemment "pour notre bien" et le contrôle global des esclaves que nous sommes pour ces élites autoproclamées! Les faits parlent d'eux mêmes pour ceux qui ont les yeux et les oreilles bien ouverts, regardez rien que les dizaines de milliers de boat-people qui arrivent chez nous. Vous verrez la suite avec des jihadistes savamment mêlés au milieu des miséreux...si vous imaginez que tout cela n'est que le fruit du hasard alors bonne rigolade à tous!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/06/2015

"J'ai découvert le professeur Faurisson [...] Il disait des vérités qui [...] n'ont strictement jamais été réfutées"

C'est la fiesta !

Écrit par : Plouf, c'est moi ! | 02/06/2015

"En ce qui concerne la conquête de l'Antarctique par les Haunebu nazis, je n'ai pas vraiment besoin d'arguments pour savoir ce qu'il faut en penser..."
Oui ben c'est ce que je voulais dire. Et d'ailleurs,
Gabor@ Comment ne voyez-vous pas que votre crédibilité est sérieusement entamée en lâchant des inepties* telles que cette colonisation de l'Antarctique par les Nazis ? Vous devriez lire les romans de Philip Kerr, qui a des hypothèses bien plus intéressantes sur ce que sont devenus les nazis réfugiés en Argentine, à la merci des Peron qui auraient capté leur trésor de guerre...

Écrit par : Géo | 02/06/2015

@Géo

Pas de soucis, j'assume tout: les inepties, la vulgarité, l'agressivité, le fascisme rouge, brune ou d'autres couleurs, l'antisémitisme, les théories du complot et tout le barnum. J'ai les épaules larges et surtout je suis convaincu que jusqu'à fin 2016, ce ne sont pas les grosses surprises qui vont nous manquer, donc je suis parfaitement serein...que chacun continue de dormir tranquillement, dans son confort intellectuel...(pour en rajouter une petite louche au risque de beaucoup vous contrarier et faire grincer pleines de dents, je suis un convaincu des ovnis et des extraterrestres, donc pleines d'autres raisons pour me traiter d'allumé, d'illuminé, etc...)

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/06/2015

Le plouc va sûrement nous sortir de quoi réfuter les écrits du professeur Faurisson. Le monde entier a les yeux rivés sur notre plouc à nous, car jusqu'à aujourd'hui personne et je dis bien personne n'est arrivé scientifiquement prouver qu'il a tort. Mais je ne doute pas que plouc et plouquette ont une copie des plans nazis n'est-ce pas? Attention au scoop!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/06/2015

"je suis convaincu que jusqu'à fin 2016, ce ne sont pas les grosses surprises qui vont nous manquer"

Pourquoi fin 2016 ?

Écrit par : Plouf et Plif et Plaf | 02/06/2015

Ce blog est l'un des endroits de la plate-forme ou il est possible de s'exprimer. Il y § en a d'autres, mais il faut du temps et là, ce n'est pas évident.

Quant à la violence des propos elle est toute relative, il faut distancier car aucun des commentateurs n'est le messie tant attendu !

Ce n'est pas non plus un bac à sable, car chaque commentaire est issu d'une personne en relation avec les divinités alors.....

La dame ou le monsieur "internaute" a-t-il des moustaches et une barbe, a-t-il chanté à l'Eurovision 2014?

Bon, ce n'est qu'une question elle ne demande pas une réponse.

Écrit par : Pierre NOËL | 02/06/2015

Ah mais messie, on ne me l'a pas encore fait, mais je le rajoute volontiers à la liste... à part ça, fin 2016 est une date probable, d'événements d'importance. Je rappellerais juste qu'un haut gradé yankee a prédit une guerre nucléaire entre Les USA et la Russie, serait-il le messie ou simplement la logique des choses en observant ce qui se passe tous les jours?! Et que dire de l'attaque de l'UE contre les billets de banque tel que discuté hier dans les officines? Quelle sera la date à laquelle les billets de banque ne pourront plus être utilisés? Suivez mon regard...Jusqu'à quand le dollar existera-t-il en tant que monnaie? Qu'en est-il de l'Amero que V. Poutine avait montré aux journalistes...Et pourquoi donc, dès que les américano-nazis mettent la main sur un pays, volent-ils immédiatement son or? (ça c'est aussi passé comme ça en Ukraïne! Mais aussi en Irak, en Afghanistan, en Yougoslavie) Et si la Grèce sort de l'euro, à quel genre de cataclysme fera-t-on face, etc, etc...mais continuez à dormir tranquillement sur vos 2 oreilles...les merdias veillent...

P.S.: Pierre Noël le grand maître franc-maçon, c'est un homonyme? http://www.fm-fr.org/tag/pierre-noel

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/06/2015

"Le plouc va sûrement nous sortir de quoi réfuter les écrits du professeur Faurisson."

Réfuter les thèses de Faurisson, ça a déjà été fait par des historiens beaucoup plus compétents que moi ; ce n'est pas le problème.

Ensuite, tout dépend de ce que vous entendez précisément par "ces vérités" supposément découvertes par Faurisson et qui "n'ont strictement jamais été réfutées". Comme la plupart des complotistes, soucoupistes, et autres on-nous-cache-des-chosistes, vous pratiquez beaucoup l'allusion et le sous-entendu, mais sans rien formuler de précis...

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 03/06/2015

Ok plouc, des noms des "grands historiens" qui ont réfuté les thèses de Faurisson...et sur quel point?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/06/2015

@plouc

Je vais vous aider dans vos recherches, avant de vous lancer: (...)

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/06/2015

L'analytique est le point faible de tous les on-nous-cache-des-chosistes.

Tout le monde sait ici que plouc c'est Jean-Noël Cuénod

http://jncuenod.blog.tdg.ch/

Écrit par : vlad | 03/06/2015

Gabor Fonyodi,

Je laisse qui le souhaite, s'informer au sujet de Robert Faurisson et visionner la video dont vous avez indiqué le lien.

Le sujet est sensible, un débat à cet égard n'a pas vocation à se développer ici. Libre à qui le veut de se renseigner en dehors de ce sujet de blog.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/06/2015

Gabor, ne voyez-vous pas des paradoxes quand:

- Faurisson réunit des gens qui disent que c'est pas vrai et en même temps qui le regrettent et souhaitent remettre en service la machine
- Que ces même gens disent qu'il s'agit de sous-hommes qui dominent le monde

A mon avis, ces paradoxes révèlent de graves troubles dans le mental des gens en question...

Écrit par : archi-bald | 03/06/2015

Qu'est-ce qui permet à Vladimir A. Trofimov, d'être aussi ferme ?

"Tout le monde sait ici que plouc c'est Jean-Noël Cuénod
http://jncuenod.blog.tdg.ch/
Écrit par : vlad | 03/06/2015"

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 03/06/2015

@archi-bald

Etes-vous psychiatre? Et de qui parlez-vous?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/06/2015

Au MLF des années 70, rien à voir avec les Femen d'aujourd'hui, le blog de Madame Richard-Favre est du MLF une suggestion: psychanalyse et politique.
Un thème à chaque rencontre appelé plateforme.
Sexualité (Freud)
Langage (Lacan)
Ouverture au chamanisme (Jung)
Politique, l'ensemble des revendications socialo-féministes d'alors.
Mais les participantes ne portent pas burka, c'est-à-dire pas de pseudonymes. Chacune à visage découvert assume ses propos ainsi qu'associations libres allant d'un mot ou d'une idée à d'autres idées ou mots.
On s'éloigne du thème choisi.
On parle de soi.
On s'échauffe, on se prend de bec, on se crêpe, presque! le chignon mais également on se connaît mieux aussi bien entre participantes que soi-même personnellement.
Que se passerait-il sur ce blog si les participantes et participants devaient obligatoirement renoncer à leurs pseudonymes en signant de leurs propres prénoms et noms?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/06/2015

Myria Belakovsky,

Vous écrivez, "le blog de Madame Richard-Favre est du MLF une suggestion: psychanalyse et politique"

Pourriez-vous nous expliquer le sens de ce propos?

Et nous préciser ce que vient faire le Mouvement de la Libération de la Femme ici?

Merci et bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/06/2015

"une suggestion: psychanalyse"

Ca doit vouloir dire : "Allez vous faire soigner"...

Écrit par : Plouf par-ci, Plouf par-là | 04/06/2015

Madame Richard-Favre,



C'est, Madame, à partir du mot "plateforme" qu'en en revenant à d'autres temps je m'expliquai mieux pourquoi vous acceptez ce qu'à l'occasion certains se permettent de vous écrire.

Toute personne qui a pratiqué la psychanalyse note différents points présents approchants.

Une comparaison, un rappel d'un autre temps en mon esprit n'a jamais voulu donner à penser ou annoncer l'arrivée du MLF sur votre blog.

En cure psychanalytique la "liberté d'expression", Madame, va de soi.

Monsieur Pascal Gavillet vous a exprimé l'admiration de nombreux lecteurs et lectrices.

Moi, de même.

Comme vous le savez bien souvent les commentateurs oublient ou ne tiennent pas ou plus compte du thème choisi pour un article. Il arrive que l'on remarque cet aspect "associations d'idée" qui correspond à la cure psychanalytique. Un exemple en précisant qu'en ce qui suit je vais dire n'importe quel mot qui me vient à l'esprit, y compris le premier. Je ne vais en aucun cas m'arrêter pour me demander si tel mot convient, si tel mot correspond à celui d'avant...

papillon jamais tenant quoi aboutit clarinette présent tambour égrenne é graine et... petits pois et mémé et ...écosse... des petits pois... de son jardin

Et, déjà, l'analysant/e, selon cette technique se trouve comme assis/e ou retourné/e en plein dans son enfance.


Si l'on était en cure, vous l'analyste, moi l'analysante (la patiente en médecine) "clarinette" parle de Clara Haskil ainsi surnommée par Dinu Lipatti. En ce temps, me concernant, chagrin.
Une peine. Une "peine", pas qu'un sens, quelle signification?


En continuant cette cure comme tant d'analysant de par les décennies je serai tôt ou tard amenée, tel Jung, à l'époque, à m'ouvrir à d'autres religions tout en m'interrogeant sur un éventuel karma mien qui expliquerait pourquoi et pourquoi...


La psychanalyse? inouï pour ne pas dire magique

Magique de la magie du mot.

Bonne journée, Madame Richard-Favre.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/06/2015

Merci de vos précisions, Myriam Belakovksy.

Sur la psychanalyse, comme vous le constaterez, Plouf ne semble pas partager votre avis...

Bonne journée à vous aussi, Madame!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/06/2015

Je partage rarement l'avis d'autrui. En revanche, je vous invite très volontiers à partager le mien.

Écrit par : C'est encore Plouf | 04/06/2015

Aujourd'hui autant de psychanalystes... autant d'opinions?!

(Mais me passionne: qui serait aujourd'hui Jésus qui par réincarnation reviendrait poursuivre voire accomplir sa mission. Au point où j'en suis, mais en partant du plus plausible des évangiles compris dans l'ensemble de la mouvance biblique il pourrait être, Madame Richard-Favre, ni vu ni connu en tant que tel "Jésus" d'autrefois être chaman "moderne", attention! intervenant sur... blogosphère, notamment.

Il y a quelques années, années 70, je pensais chanteur ou joueur-champion de foot!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/06/2015

"papillon jamais tenant quoi aboutit clarinette présent tambour égrenne é graine et... petits pois et mémé et ...écosse... des petits pois... de son jardin"

"La psychanalyse? inouï pour ne pas dire magique"

J'ai connu des gens qui parvenait au même résultat par la consommation de Cannabis sativa. Inouï, pour ne pas dire magique...

Écrit par : Plouf un jour, Plouf toujours ! | 04/06/2015

@ Plouf un jour, Plouf toujours: (mon totem d'éclaireuse est... Plouf!)

Le mot papillon, sans "Cannabis sativa", me conduisit, comme j'y pensai ensuite après avoir adressé mes lignes à notre aimable hôtesse, Madame Richard-Favre, ce matin, à un papillon jeune homme, années 70, ("papillon" de par une admirable manière de nouer une étoffe légère autour de son cou tout en en laissant flotter les pans dans son dos ainsi qu'ailes de papillon.) Jeune homme disciple de Maharaj Ji.

Plouf un jour, Plouf toujours! Avez-vous lu de Bernard Werber son roman initiation au chamanisme LE MIROIR DE CASSANDRE?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/06/2015

Eh oui, c'est vrai, on sent chez plouc une philosophie très profonde à fortes volutes de fumée, voire même du Castaneda. D'où ses nombreuses personnalités...Conseil pour le fréquenter, demander à quelle heure est-il à jeun, si il l'est parfois...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/06/2015

Myriam Belakovsky,

Une de vos personnalités semble d'être disloquée et son discours semble d’êtres saccadé.

Pourquoi l'exposer ?

En France ou en Russie ce n’est pas possible. Les gens là-bas sont chaleureux, parfois normaux, jamais bizarres ou froids.

Est-ce typiquement suisse ?

En Donbass, les innocents continuent de périr.

Le faschiste Sakaashvilli a pris les rênes de la région d’Odessa (l’un des effets de bord de cela sera un rapprochement entre la Géorgie et la Russie)

C'est monstrueux de ne pas en parler ici et maintenant.

Écrit par : vlad | 05/06/2015

La démarche de Plouf un jour, Plouf toujours! par le fait de l'attaque d'une personne ainsi ciblée s'"il s'agit d'un commentaire qui peut retenir l'attention", anodin, en aucun cas! peut être le fait d'une personne atteinte de narcissisme (je ne choisis pas pour le mot qui suit le terme qu'utiliserait un professionnel) excessif.

Ou d'une personne ayant pris au sérieux les attaques non fondées toujours contre la même personne sans faire suffisamment attention ou ayant d'autres chats à fouetter... au point de n'avoir pas noté que la roue a tourné et que les accusations désormais ne tiennent plus la rampe. Erreur sur la personne, confusion, malentendu.

Troisième hypothèse avec, en outre, ce problème des pseudos: Plouf un jour, Plouf toujours! connaît la "cible" (pour ne pas me nommer) et, pour une raison lui en veut. A, parlant par image, "une dent contre"! Le problème d'une personne qui a une dent contre quelqu'un est celui que si elle mord ce quelqu'un/e au mollet, sa bouche, son visage, son corps dépendent des mouvements de la personne ainsi mordue aussi bien concernant un mollet, qu'un bras ou qu'une épaule. Conséquence, perte d'"autonomie" (obsession).

Quatrième hypothèse. La cible, sans le vouloir par son nom, ou autre, renvoie Plouf "un jour, Plouf toujours"! en son passé. Un passé en ce cas éventuellement douloureux. En cette situation sans doute totalement à l'insu de Plouf un jour, Plouf toujours! (pour un prochain pseudo, Plouf, pourriez-vous choisir plus court?) transfert. Transfert en l'occurrence négatif. Plouf un jour, Plouf toujours! sans doute capable de résilience aurait autrefois toujours avancé, tourné la page... Mais si la souffrance n'a pas été dépassée, Plouf un jour, Plouf toujours! porte profondément en sa personne psychophysique cette souffrance. Or cette souffrance, avec la puissance qui est la sienne, tel un monstre créature surgie des ténèbres du subconscient risque de se nourrir de son énergie.

De l'énergie de Plouf un jour, Plouf toujours!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/06/2015

@ Vlad

Par personnalité disloquée je ne vois pas ce que vous entendez et ne voulant pas abuser ne répondrai pas à quelques lignes que vous m'adresseriez ensuite. Discours d'êtres saccadés: discours écrit mien irritée par mon chat Moïse visiblement désireux de donner son point de vue à lui aussi.

Par l'empathie on sait qu'à problème égal ou égaux il n'y a pas deux personnes qui ont exactement le même ressenti ce qui donne en conséquence que vous ne tiendrez pas forcément le même discours à ces deux personnes ou adopterez la même démarche.

Pour le reste, mais les lignes n'ont pas été publiées, sous un pseudonyme je tentai sans succès, voire à tort, de faire connaître mon ressenti concernant certains points de vue ci-exprimés.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/06/2015

Myriam Belakovsky, quand vous écrivez ceci:

"Pour le reste, mais les lignes n'ont pas été publiées, sous un pseudonyme je tentai sans succès, voire à tort, de faire connaître mon ressenti concernant certains points de vue ci-exprimés."

De quelles "lignes" s'agirait-il et adressées sous quel pseudo qui n'auraient "pas été publiées" ici?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/06/2015

Myriam Belakovsky,

Vous êtes rentré dans un monologue extrêmement complexe et, de toutes façons, hors sujet par rapport à ce sujet du blog. Peut-être pas au sujet du blog lui-même (on a le droit d’entendre des voix des fois )

"Par personnalité disloquée je ne vois pas ce que vous entendez "

J'entends par là, toute en usant quoi que pas abusant de mon don pour une réflexion associative, donc j'entends par là que l'une de votre sous-moi ( cf. par exemple, http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/phlou_0776-5541_1908_num_15_58_2166_t1_0319_0000_2 ) manifeste un comportement effrité voir disloqué.

Écrit par : vlad | 05/06/2015

Madame Richard-Favre, je n'ai peut-être pas vu ces trois lignes qui auraient été publiées; ou oublié de les "envoyer" pour finir.

Le pseudonyme était "Général Dourakine" avec suggestion d'utiliser, tel le Général Dourakine apparaissant en un livre de Mme de Ségur, du bâton... c'est-à-dire du "knout"! imperceptible sourire de pince sans rire en rapport avec quelques critiques, non de moi, sur les argumentations de certains commentateurs (voir plus haut). Pour égayer ses petits-enfants, neveux et nièces, en ce livre, Mme de Ségur avait inventé un certain Général Dourakine menaçant de corriger au knout (fouet russe) les enfants pas sages. A partir de ce passage du livre "on" (talentueux psys) a autrefois étiqueté de mille maux mentaux la malheureuse comtesse...

@ Vlad, si vous faites allusion aux quatre hypothèses par moi présentées plus haut, la ou les personnes (ces pseudonymes et pseudonymes successifs sur plusieurs blogs)! aura ou auront parfaitement compris de quoi il s'agit.

Vous ne perdez pas de vue, Vlad, que les commentaires des uns ou des autres ne sont pas toujours adaptés aux articles présentés et qu'interpellés nous sommes en droit de ne pas nous laisser faire ou dire n'importe quoi. Ainsi que laisser ridiculiser ou tourner en dérision ce en quoi nous croyons.

Le commentateur qui nous interpelle sans tenir compte de l'article du blog nous oblige à notre tour en notre réponse à ne pas tenir compte de l'article.

A noter également, Vlad, que votre orthographe donne à penser que vous n'êtes pas de langue maternelle française.
Ou daignez plaisanter...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/06/2015

Myriam Belakovsky,

"Ou daignez plaisanter..." - donc je joue le rôle du Grand Blond à Yalta un agent français en Crimée "annexée" par la Russie, un agent secret - un violoniste à ses heures perdues.

La première chose qu'on nous apprend aux services soucieux c'est savoir déconner...

Bien à vous

Écrit par : vlad | 05/06/2015

@ vlad

Bienvenue au violoniste...

Bien à vous

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/06/2015

P.S.: Pierre Noël le grand maître franc-maçon, c'est un homonyme? http://www.fm-fr.org/tag/pierre-noel

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/06/2015

Prenez un pendule mettez-le sur mon nom à hauteur de 31 cm et 4 dixième. « περίμετρος » Le compas est nécessaire si vous tremblez et tracez un cercle, vous aurez la réponse. http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pi-unrolled_slow.gif?uselang=fr

Enfin, tout dépend du point π , du pendule (l'équerre est moins précise) et de votre attention.

Merci de la vôtre gardez l’œil en ce Dimanche........

Écrit par : Pierre NOËL | 07/06/2015

Merci de la précision, vu les erreurs je pense que c'est un homonyme...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 07/06/2015

Arrêtez de penser dans l'erreur: les illuminatis vous lisent, les extra-terrestres vous guêtent, la Lune vous regarde allez voir.....

Écrit par : Pierre NOËL | 08/06/2015

Et vous, vous regardez le bout du doigt...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 08/06/2015

Les commentaires sont fermés.