06/07/2015

Hôtel de Ville de Paris: "A 21h56, la rupture du jeûne sera célébrée autour d'un cocktail d'amandes et de lait".

dm_img_secondaire_hdv3_2.jpg

Ladite rupture du jeûne est donc celle du Ramadan.

Car c'est bien elle que la Mairie de Paris a décidé d'honorer.

Mettre des lieux et des fonds publics à disposition d'une manifestation de type religieux signe néanmoins une autre rupture.

Celle d'un principe édicté et confirmé par la loi du 9 décembre 1905 instaurant la laïcité de l'Etat.

Décidément, Paris vaut bien une nuit...

Et 450 invités.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75004/nuit-du-ram...

Commentaires

Tout de vend, tout s'achète.

Écrit par : Mère-Grand | 06/07/2015

Décidément, le pouvoir a bien à faire avec la spiritualité. Il avait un dieu, qu'il vénérait comme tel. C'est vrai qu'il faisait illusion devant ses apôtres. Ascensionnant la roche de Solutré, il rêvait comme Icare. Cherchant à l'imiter, comme héritier du trône, Montebourg fait de même. Ils cherchent désormais que l'on conte leur histoire. Mais point de revenant, tout du moins pour l'instant. Les miracles sur terre ne se sont pas produits et plus personne n'espère.
Enfin changeant de dieu ils en trouvent un autre, cherchant comme l'on erre la voie des urnes. La voie des voix, le chemin du maintien ou celui d'un Phénix qui sent venir son heure et voudrait bien renaître. Quelle leçon de laïcité, quel chemin de chimère ! Au rebut les Noël, même la Pâque juive. Il ne restera bientôt que souvenir pendable d'une culture millénaire et une branche morte sur un arbre qui renaîtra, sans eux.

Écrit par : Gérard BIENVENU | 06/07/2015

Quand les juifs sortent les candélabres sur la place publique pour annoncer l'une de leurs fêtes on ne fait pas un tel foin, non?

Écrit par : Ambroise | 06/07/2015

Ils n'ont jamais été élus pour cela. Qu'elle sont leurs motivations pour bizouiller avec l'islam et les monarchies musulmanes? Bizarre ces comportements et ces lois favorisant l'islamisme.

Sarkozy, Hollande, Valls, La reine, d'Angleterre, le roi d'Espagne, mahomet, françois 1er, jésus et d'autres, ont certainement la bonne réponse qu'ils garderont comme un grand secret divin. "Secret de Fathima=islamisation de l'occident, jésus est remplacé par mahomet) jésus s'occupera de la photocopieuse dans le placard.

Seuls les initiés savent.

Écrit par : NOËL Pierre | 07/07/2015

"Mettre des lieux et des fonds publics à disposition d'une manifestation de type religieux signe néanmoins une autre rupture."

Chère Hélène,

Pareille méprise de votre part est étonnante.

Il ne s'agit pas de financer la manifestation d'un évènement religieux, mais d'une rencontre intime d'un soir entre l'Etat et une communauté qui compose la population, à un moment où les membres de cette communauté sont libérés d'un rite religieux les distinguants d'autres citoyens, pour redevenir des citoyens parfaitement anonymes et parfaitement français.

Tout comme la mairie de Paris organisa une rencontre avec les protestants du 27 au 29 septembre 2013:

http://reforme.net/une/religion/reportage-lors-protestants-fete-1

Maintenant, si le cocktail d'amandes au lait est trop lourd pour vous, le service trouvera bien une bouteille de coca ou de bière sans alcool.

Ou si le but est de vous mettre quelque chose sous la dent laïque, rassasiez vous plutôt sur les crèches juives subventionnées...

http://www.leparisien.fr/paris-75/la-region-ile-de-france-relance-la-polemique-sur-les-creches-loubavitch-09-04-2011-1400591.php

Très cordiales salutations.

Écrit par : Chuck Jones | 07/07/2015

Cher Chuck Jones,

Merci de vous inquiéter de ma digestion et de la santé de mes dents.

Merci à vous de retrouver votre sens de la lecture qui, en l'occurrence, ici, vous fait cruellement défaut.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/07/2015

Merci pour cet article courageux qui permet de sortir du schéma binaire que veut imposer l'oligarchie (une minorité religieuse contre une autre, etc...), c'est le principe de Machiavel qui est mis en avant sous nos yeux.
On voudrait attiser les haines inter-religieuses que l'on ne s'y prendrait pas autrement.
A propos, lors de la grande messe "Je suis Charlie du 11 janvier" le président Hollande et le ministre Vals sont allés à la grande synagogue de Paris sur injonction de Netanyahu. Il eût fallu, je crois qu'ils aillent aussi à Notre Dame et à la grande mosquée de Paris...
La laïcité ne se négocie pas, elle ne doit pas être bafoué de la sorte. Cette remise en cause de notre pacte social est un outil pour détruire la France. Il serait temps de méditer le modus operandi des maîtres du monde afin d'imposer leur gouvernance. Les révolutions de couleur et la guerre civile en Ukraine sont des exemples à décortiquer. La question est: la France à quel moment?

Écrit par : Lucien Pons | 07/07/2015

Merci à vous, Lucien Pons, d'avoir su saisir le sens de mon propos.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/07/2015

"Il eût fallu, je crois qu'ils aillent aussi à Notre Dame et à la grande mosquée de Paris...
La laïcité ne se négocie pas, elle ne doit pas être bafoué de la sorte.
Écrit par : Lucien Pons | 07/07/2015"

Juste.
Soit partout, soit nulle part, sans quoi l'accusation de privilège serait justifiée.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 07/07/2015

"Il eût fallu, je crois qu'ils aillent aussi à Notre Dame et à la grande mosquée de Paris..."
Sauf que c'était une épicerie casher qui était visée et non arabe ou française (y en a plus, je sais...).

Écrit par : Géo | 07/07/2015

- "Il eût fallu, je crois qu'ils aillent aussi à Notre Dame et à la grande mosquée de Paris...
La laïcité ne se négocie pas, elle ne doit pas être bafoué de la sorte."

Ce genre de réclamations de lèse-majesté n'ont plus rien à voir ni avec la religion, ni avec la laïcité, mais démontre assurément un complexe de vanité.

- "Soit partout, soit nulle part, sans quoi l'accusation de privilège serait justifiée."

Et ce genre de justification, l'exemple parfait d'un complexe de Caliméro ("Bouu-oouuh-ooouuuhhh! Personne ne m'aime!").

Écrit par : Chuck Jones | 07/07/2015

Liste des victimes Charlie Hebdo.
Des musulmans, des chrétiens et des juifs.
Tous des Français.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_contre_Charlie_Hebdo

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 08/07/2015

"Liste des victimes Charlie Hebdo.
Des musulmans, des chrétiens et des juifs.
Tous des Français."

Même les assassins seraient français parait-il

Écrit par : Giona | 08/07/2015

Attentats de Paris.

Deux musulmans ont été assassinés l'un parce qu'il était policier et l'autre parce qu'il travaillait à Charlie Hebdo.

Six juifs ont été assassinés; deux parce qu'ils travaillaient à Charlie Hebdo (Elsa Cayat et Georges Wolinski) et quatre "simplement" parce qu'ils étaient juifs dans une épicerie. Ca fait 6/17 ou ~1/3 alors qu'ils sont 1/300 dans la société française. C'est dangereux d'être juif en France !

Et bien sûr, les neuf autres victimes sont chrétiennes... mais, si j'ose l'atroce commentaire, un "point de détail de l'histoire" puisque plus de 100'000, voire 2 à 300'000 plus récemment, sont assassinés chaque année au nom de l'Islam sans que cela n'attire aucune réaction sérieuse.

Écrit par : archi-bald | 08/07/2015

Les commentaires sont fermés.