30/08/2015

Aux côtés d'Hani Ramadan ou quand l'amalgame excelle

amalgame_1_26.jpg

Par un tour de passe-passe auquel s’est livré le rédacteur en chef adjoint du journal

« Le Temps », voici qu'il parvient à me placer aux côtés de Monsieur Hani Ramadan.

 

L'article que Michel Danthe a publié ce samedi 29 août met en cause le regard que j'ai porté sur les événements survenus dans le Thalys, le 21 août dernier.

 

Non seulement ma prise de position n'a rien à voir avec celle d’Hani Ramadan mais encore, le détournement de sens opéré par Michel Danthe révèle une pratique journalistique bien éloignée de l’éthique qui devrait l’accompagner.

 

La manière dont les médias se sont emparés de ce qui s'est passé à bord du Thalys le 21 août dernier a montré un défaut d'information caractérisé par la surabondance sinon la surenchère narrative. C’est ce que j’ai mis en cause dans mon sujet de blog incriminé par Monsieur Danthe. 

 

Il va de soi qu’entre confrères, on se ménage. Dès lors, pointer, comme je m’y suis employée, l’embrouillamini de la couverture médiatique des événements survenus à bord du Thalys, ne pouvait que déplaire à Michel Danthe.

 

De là à me voir en complotiste qui se défend de l’être comme il l’a précisé après ma réaction à sa première version mise en ligne d'hier, il y a un pas qu’il a cru bon de franchir mais qui ne l’affranchit pas pour autant.

 

Dans sa manière d'amalgamer deux visions d'un même fait, celle d'Hani Ramadan et la mienne, Michel Danthe a montré sa pitoyable excellence.

 

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/44b933b8-4e45-11e5-81d9-3...

Commentaires

Madame Richard-Favre,

Il semblerait qu'il n'y ait plus de place ni pour la nuance, ni pour la mise en questions d'une version officielle. Nous somme de plus en plus placés devant un spectacle et nous n'aurions plus notre mot à dire, sinon pour acquiescer béatement. Le sens critique est dès lors vu comme une tare. Bientôt digne de l'asile psychiatrique?

Écrit par : Charles | 30/08/2015

Et voici comment la désinformation circule.

Le journaliste Ian Hamel relaie l'article de son confrère Michel Danthe qui amalgame ma position à celle d'Hani Ramadan sur le site du "Point".

http://www.lepoint.fr/monde/a-geneve-hani-ramadan-s-en-prend-aux-heros-du-thalys-30-08-2015-1960369_24.php

Pour les défenseurs du "pasdamalgame", rien à dire, ils excellent l'un et l'autre:

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/08/2015

@H. Richard-Favre

Nous avons suffisamment échangé pour savoir que vous n'êtes pas à mettre dans "la catégorie complotiste" qui est bien évidemment dument diabolisé par nos merdias. Par contre, tout le monde ici sait que je m'affiche fièrement "complotiste", étiquette dont je me fous comme de l'an 40..."Charles" ci dessus a parfaitement résumé les buts poursuivis par les journalistes aux ordres, la main sur la couture du pantalon. Moi, je leur attribue volontiers le qualificatif de "flagorneurs ou fayots". En fait, l'attaque directe de Danthe en vous accolant à Ramadan, c'est le message suivant non dissimulé:"attention, vous laissez trop de liberté aux opposants de la parole officielle, ou paroles saintes et évidemment indiscutables, car proférées par papa autorité"! Une manière d'essayer de vous salir en montrant votre sympathie supposée et bien sûr non démontrée envers des "infréquentables" de mon espèce. C'est toujours la bonne vieille méthode fasciste de la diabolisation des adversaires des versions officielles, dument estampillées, "vue à la télé". C'est pas comme ça en tout cas qu'ils vont arriver à nous faire taire!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 30/08/2015

Cher Charles,

Je ne vais pas en rajouter une couche à tout ce qui est dit de manière inadéquate (et c'est nuancé!), mais je ne puis résister à vous glisser une plaisanterie dite par l'humoriste Patrick Timsit: je cite: "chaque année, il y a plus de c.., et je crois les c.. de l'année prochaine sont déjà là!"
Un peu de légèreté aide à supporter les commentaires incongrus à la suite du blog su le Thalys de notre linguiste.
Bien à vous

Écrit par : Jacques André | 02/09/2015

Des cons, comme s'il en pleuvait ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 30/08/2015

Plutôt des "salauds" que des "cons".
Car "cons", ils pourraient être excusables, l'intelligence étant en partie innée.
"Salauds", leur manière de faire est volontaire, comme celle de tous ceux qui les approuvent ou laissent faire.
Ce qui reste à faire, c'est de dénoncer ceux qui en profitent, au-delà de Ramadan et des autres islamistes, bien sûr.

Écrit par : Mère-Grand | 30/08/2015

Bonjour, Ces lignes simplement pour vous dire que j'avais été un peu choquée par vos réflexions sans recul, sur la rapidité des informations concernant l'attentat du Thalys. En fait rien n'a été démenti ensuite et les précisions qui ont été données n'ont fait que confirmé les premières informations. Celles du blessé hospitalisé, celles des sauveteurs. Et j'avais trouvé que vous alliez vite en besogne pour critiquer les journalistes, je ne suis pas tendre d'ordinaire sur leurs manipulations. Je n'ai pas compris quel était l'objectif de vos propos. Qui aurait profité des informations sur le Thalys ? La belle croix donnée aux sauveteurs ? Ma foi c'est une bonne idée d'encourager le courage au service d'autrui... en outre ce sont tous trois des chrétiens et j'en suis heureuse.
Toutefois cela ne justifie pas "l'amalgame". Merci pour votre blog.

Écrit par : Marie-Thérèse Victorion | 30/08/2015

Et voici que le journaliste du "Point.fr", Ian Hamel, s'adresse moi sur le réseau social LinkedIn à propos de l'article qu'il reprend de son confrère Danthe qui m'associe à Hani Ramadan:

Ian Hamel
Cela vous dérange-t-il par hasard de savoir que tous ceux qui osent ne pas louer le génie de Tariq Ramadan sont systématiquement harcelés et menacés?

Hélène Richard-Favre:
"Cela vous dérange-t-il par hasard" de savoir que je n'ai strictement rien à voir avec les frères Ramadan et encore moins les Frères Musulmans et qu'en l'occurrence, vous reprenez comme un perroquet les propos de votre confrère Michel Danthe? "Cela vous dérange-t-il par hasard", de demeurer critique par rapport à ce que vous reprenez? Cela vous aurait-il dérangé de me faire savoir que l'article de votre confrère vous avait tant plu qu'il vous avait inspiré le vôtre? Comme preuve d'excellence journalistique, on peut trouver mieux mais cela exige, évidemment plus de temps et d'investigations. Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/08/2015

M.-T. Victorion

J'ai pas bien compris qui aurait du démentir quoi? Les politiciens et/ou les journalistes leur propres manipulations?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 30/08/2015

Tous les journalistes sont-ils donc des salauds - je cite Mère-Grand - à qui on ne donnerait pas le Bon Dieu, même après confession ?

Si l'on déplore l'amalgame, alors serait-il sans doute indispensable d'éviter d'en constituer un avec tous les membres d'une profession, quelle qu'elle soit !

Écrit par : MIchel Sommer | 30/08/2015

Répétez après moi: les complots, ça n'existe pas et ça n'a jamais existé, foi de journaliste. Seule la version officielle est la vérité. Les complots, ça n'existe pas. En fait, c'est même pire:
http://www.les-crises.ch/confessions-dun-assassin-economique-par-john-perkins/
Est-il déraisonnable de penser qu'à côté des "economic hitmen", il y a aussi des "journalist hitmen"?

Monsieur Sommer,

Certes, vous avez raison, mais sans faire d'amalgame, la liste est longue. Rappelez-vous le témoignage de ce journaliste allemand qui avait confessé combien il était facile d'acheter un journaliste.
http://philippejandrok.blogs.marieclaire.ch/archive/2014/10/09/un-journaliste-allemand-denonce-la-corruption-et-le-mensonge-365292.html

Et si on parlait éthique. Je sais, c'est un gros mot dont beaucoup ignorent la définition.

Madame Richard-Favre,

Votre droiture est admirable. Bravo! Continuez à ne pas vous laisser traîner dans la boue.

PS: mon commentaire est refusé par la Tribune de Genève. Si j'ai bien compris parce qu'un des liens que je propose est l'objet d'une censure. Le message est "désolé, erreur à l'envoi de ce commentaire".

Écrit par : Charles | 30/08/2015

Suite à la censure de mon commentaire précédent, j'ai dû modifier les liens: j'ai remplacé ".fr/" par ".ch/". Il suffit de faire la modification inverse pour afficher correctement les pages web. Ainsi donc la Tribune de Genève censure les liens qui ne lui plaisent pas. Apparemment c'est le second lien qui a posé problème (le premier pour un test):
http://www.les-crises.fr/confessions-dun-assassin-economique-par-john-perkins/

Écrit par : Charles | 30/08/2015

Et donc la Tribune de Genève n'accepte pas le lien suivant:
http://philippejandrok.blogs.marieclaire.ch/archive/2014/10/09/un-journaliste-allemand-denonce-la-corruption-et-le-mensonge-365292.html
Comme c'est bizarre.
Effectivement, je viens de faire la vérification. Cela en dit long sur la censure et l'éthique de certains journalistes...
(De nouveau .ch au lieu de .fr et ça passe...)

Écrit par : Charles | 30/08/2015

Puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas de complot, même pas pour censurer un blog:
http://philippejandrok.blogs.marieclaire.ch/tag/russie

Rebelote, censure à nouveau. Pas de complot donc. Et je remodifie le lien pour qu'il passe la censure (cf. commentaires précédents).

Écrit par : Charles | 30/08/2015

On remarquera tout d'abord que Hani Ramadan, c'est une attitude bien connue chez lui et ses "frères" salafistes, prêche le faux pour mieux dénoncer le vrai.

En second lieu, l'article de Michel Danthe, d'ailleurs mis à jour après des échanges épistolaires avec Madame Richard-Favre, met avant tout en exergue, je cite les "nombreux échos [des propos de Ramadan] auprès de toute une partie de l’opinion publique et de l’intelligentsia européenne".

Jusque là rien à redire, me semble-t-il.

C'est juste après que les choses se corsent. Je cite à nouveau: "En témoigne le texte, publié sur la plateforme de blogs de la Tribune de Genève, de l’écrivaine, linguiste et slaviste suisse Hélène Richard-Favre: «Embrouillé dans sa narration, truffé d’heureuses coïncidences, le scénario du train reliant Amsterdam à Paris a été rejoué en diverses versions jusqu’à celle qui vaut décoration. Avec tout le respect dû aux passagers du Thalys et à leurs sauveurs, il semble tout de même difficile d’adhérer à ce qui a été raconté». Difficile de ne pas reconnaître ici la variante conspirationiste de l’événement, même si, dans un échange de courriels survenu depuis la première parution de notre article, Madame Hélène Richard-Favre se défend d’un tel amalgame".

Je pense que Madame Richard-Favre, comme elle l'affirme d'ailleurs, n'a aucun lien idéologique avec le prêcheur salafiste et on s'en réjouit. En ce sens, on peut alléguer d'une association d'idées de la part du journaliste, mais pas d'amalgame.

C'est alors que vient la conclusion que l'on ne peut nier, je cite une dernière fois: "Il n’empêche: les commentaires qui font écho à ce post regorgent de textes qui vont dans le sens conspirationiste". Et cela, c'est incontournable tant c'est vrai. Ici, Michel Danthe parle des COMMENTAIRES, pas du propos de Madame Richard-Favre. Je n'en prendrai pour preuve que le propos de Monsieur G. Fonoydi qui se reconnaît lui-même "fièrement complotiste", comme en témoignent d'ailleurs l'immense majorité de ses commentaires, tout en affirmant dans la foulée qu'il n'a rien à faire de cette étiquette.

Il me semble qu'en réalité, et au-delà des propos stupides et dénués de fondement du salafiste précité, le complotisme sert une cause bien plus vaste, mais aux contours plus indistincts: la remise en cause perpétuelle de la presse, des élites gouvernantes, de la manière dont l'information serait prétendûment servie à des masses crédules et dénuées de sens critique ou de discernement. Dans chaque information, on voit de la manipulation, des intentions délibérées de tromper, une volonté d'asservir les masses. Une sorte de 1984 version XXIe siècle. Comme si, les lecteurs, auditeurs, téléspectateurs étaient par défaut dénués de toute capacité à distinguer le vrai de l'inventé, le réel de l'imaginé ou la propagande des faits. En bref, prendre les gens pour des idiots crédules et naïfs. Chacun y trouve vraisemblablement son compte, des salafistes, aux djihadistes en passant par les complotistes de toutes sorte.

Cette vision des choses fait la part belle aux fantasmes, à la paranoïa et donne libre cours aux imaginations les plus fertiles... Et, surtout, prête des intentions diaboliques aux dirigeants et à la presse. C'est oublier un peu vite que cette dernière a toujours été un outil de propagande politique, dans les régimes nazi, libéraux comme dans ceux qui se réclamaient du socialisme. A la seule différence près que les gouvernements se réclamant du socialisme officialisaient ou officialisent encore cette manière de faire en établissant des "ministères de la propagande" aux objectifs affichés.

Finalement, chacun voudra bien croire ce qu'il veut. Y a-t-il eu une vaste entreprise de manipulation, voire une mise en scène de l'évènement du Thalys? Ou pas? En ce qui me concerne, je rejette catégoriquement la posture de Hani Ramadan qui voit des victimes musulmanes partout en se gardant bien de voir celles que les musulmans font. Là ou la manière de dialoguer devient problématique - notamment sur la plate-forme de Madame Richard-Favre (et pas de sa manière à elle de dialoguer) - c'est que tout intervenant qui vient tenter de dire que les faits pourraient être beaucoup plus simples et qu'un jeune homme armé jusqu'au dents pourrait avoir eu de réelles mauvaises intentions de type djihadiste se faire reléguer au rang de délinquant d'opinion ou de déviationniste des thèses complotistes avancées par une vaste majorité des commentateurs, s'attirant des insultes et des injures indignes d'un débat et d'un échange d'idées que chacun est libre d'avoir.

Et cela, c'est particulièrement déplaisant, finalement.

Écrit par : N. D. Chauvet | 31/08/2015

Mais ça fait longtemps que le site et non le blog, censure mes liens qui pointent sur Sputniknews, ce qui fait que je passe par mon propre site pour mettre des liens en rapport avec ce site de nouvelles russes en ligne. Qui a dit que la censure est le propre des dictatures? Ah oui, mais malheureux, seulement ailleurs! Comme je le disais nous vivons dans des "démocraties" à géométrie variable...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 31/08/2015

Monsieur Chauvet,

Désolée de vous contredire mais le lien entre la posture de Monsieur Hani Ramadan et la mienne est on ne peut plus clairement établi par le rédacteur en chef adjoint du journal "Le Temps".

Votre manière de découper le texte de Monsieur Danthe gomme ce lien alors qu'il est évident.

Le voici reproduit ci-dessous en copié-collé.

Vous y lirez que le paragraphe introduit par le journaliste place sur la même ligne de pensée, le Frère Tariq Ramadan et - je cite Michel Danthe- les "nombreux échos auprès de toute une partie de l’opinion publique et de l’intelligentsia européenne. En témoigne le texte, publié sur la plateforme de blogs de la Tribune de Genève, de l’écrivaine, linguiste et slaviste suisse Hélène Richard-Favre: .....


Hani Ramadan loin d’être seul

On aura reconnu là le mouvement argumentatif privilégié des frères Ramadan, Tariq aussi bien que Hani. Il consiste à reprocher aux médias occidentaux de décontextualiser les faits et de n’en pas en interroger la chaîne des causes. Ainsi, sur sa page Facebook, Tariq Ramadan publiait, le 24 août cette citation posée comme un aérolite : «L’instantanéité et la communication de masse sont la mère de la naïveté de masse». A quoi Hani Ramadan fait écho dans la Tribune de Genève: «N’y a-t-il pas là une forme de manipulation qui domine largement la presse et les médias occidentaux, nous conduisant à des raccourcis pervers, qui cachent des drames humains autrement plus conséquents ?»

Cette vision des choses rencontre de nombreux échos auprès de toute une partie de l’opinion publique et de l’intelligentsia européenne. En témoigne le texte, publié sur la plateforme de blogs de la Tribune de Genève, de l’écrivaine, linguiste et slaviste suisse Hélène Richard-Favre: «Embrouillé dans sa narration, truffé d’heureuses coïncidences, le scénario du train reliant Amsterdam à Paris a été rejoué en diverses versions jusqu’à celle qui vaut décoration. Avec tout le respect dû aux passagers du Thalys et à leurs sauveurs, il semble tout de même difficile d’adhérer à ce qui a été raconté». Difficile de ne pas reconnaître ici la variante conspirationiste de l’événement, même si, dans un échange de courriels survenu depuis la première parution de notre article, Madame Hélène Richard-Favre se défend d’un tel amalgame. Il n’empêche: les commentaires qui font écho à ce post regorgent de textes qui vont dans le sens conspirationiste.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

"nombreux échos [des propos de Ramadan] auprès de toute une partie de l’opinion publique et de l’intelligentsia européenne".
Pauvre "intelligentsia" si vraiment elle se laisse prendre aux délires d'un Ramadan
L'utilisation de ce terme fait partie de la stratégie des deux frères pou rendre leur propos plus crédibles. Il faut y ajouter "intellectuel" et "docteur".
La TdG a fait de la propagande pendant des décennies pour Tarik en le qualifiant systématiquement de "intellectuel genevois", qualification qu'il n'a appliqué à aucun autre genevois, fusse-t-il mondialement connu, comme Jean Starobinski.
Pour ce qui est de la qualité de "docteur", si elle témoigne d'une grande aptitude au travail, elle ne garantit pas nécessairement la qualité intellectuelle du travail accompli, et encore moins une vérité indiscutable des propos. D'autres que moi ont relevé les péripéties pour le moins suspectes qui ont amené l'Université de Genève à accepter la thèse de Tarik

Écrit par : Mère-Grand | 31/08/2015

Puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas de complot, même pas pour censurer un blog:
http://philippejandrok.blogs.marieclaire.fr/tag/russie

Écrit par : Charles | 31/08/2015

Et donc la Tribune de Genève n'accepte pas le lien suivant:
http://philippejandrok.blogs.marieclaire.fr/archive/2014/10/09/un-journaliste-allemand-denonce-la-corruption-et-le-mensonge-365292.html
Comme c'est bizarre.

Écrit par : Charles | 31/08/2015

Répétez après moi: les complots, ça n'existe pas et ça n'a jamais existé, foi de journaliste. Seule la version officielle est la vérité. Les complots, ça n'existe pas. En fait, c'est même pire:
http://www.les-crises.ch/confessions-dun-assassin-economique-par-john-perkins/
Est-il déraisonnable de penser qu'à côté des "economic hitmen", il y a aussi des "journalist hitmen"?

Monsieur Sommer,

Certes, vous avez raison, mais sans faire d'amalgame, la liste est longue. Rappelez-vous le témoignage de ce journaliste allemand qui avait confessé combien il était facile d'acheter un journaliste.
http://philippejandrok.blogs.marieclaire.fr/archive/2014/10/09/un-journaliste-allemand-denonce-la-corruption-et-le-mensonge-365292.html

Et si on parlait éthique. Je sais, c'est un gros mot dont beaucoup ignorent la définition.

Madame Richard-Favre,

Votre droiture est admirable. Bravo! Continuez à ne pas vous laisser traîner dans la boue.

PS: mon commentaire est refusé par la Tribune de Genève. Si j'ai bien compris parce qu'un des liens que je propose est l'objet d'une censure. Le message est "désolé,

Écrit par : Charles | 31/08/2015

Madame,

Vous apportez en fait de l'eau à mon moulin, si j'ose dire. Les frères Ramadan prêchent le faux pour dissimuler le vrai. Ils sont aussi malfaisants l'un que l'autre, Hani et Tariq.

Cela dit, dans le cas particulier de l'événement du Thalys, je ne crois personnellement pas à une manipulation, mais aux faits. Un jeune homme, armé jusqu'au dents, munitions comprises, ne peut être un "gentil garçon".

Quant à la narration, ainsi que le faisait justement observer une commentatrice de l'un de vos récents billets, personne n'est venu la contredire. Ce qui tendrait à démontrer qu'il est généralement préférable d'accepter la simplicité des faits que des théories "complotistes" ou conspirationnistes aussi alambiquées que peu crédibles - par exemple celle selon laquelle l'armée américaine aurait tout manigancé afin de redorer son blason en chute libre... Un peu de recul paraît nécessaire.

Après cela, comme je l'ai indiqué, chacun croit ce qu'il veut.

Bien cordialemnent à vous.

Écrit par : N. D. Chauvet | 31/08/2015

"il est généralement préférable d'accepter la simplicité des faits que des théories "complotistes" ou conspirationnistes aussi alambiquées que peu crédibles"
D'accord avec vous, mais le conspirationnisme est une manière de penser qui devient vite une manière de vivre.

Écrit par : Mère-Grand | 31/08/2015

Monsieur Chauvet,

Je tenais et tiens toujours à dire que situer mon sujet de blog, comme s'y emploie Monsieur Danthe, parmi les
"échos rencontrés auprès de toute une partie de l’opinion publique et de l’intelligentsia européenne. En témoigne le texte, publié sur la plateforme de blogs de la Tribune de Genève, de l’écrivaine, linguiste et slaviste suisse Hélène Richard-Favre: .... "

consiste à montrer que je suis, non seulement assimilée à "l’opinion publique" et à "l’intelligentsia européenne" mais en suis le témoin!

Si vous n'y voyez pas d'amalgame mais de "l'eau que" j'apporterais à "votre moulin"... je ne sais comment vous faire comprendre que le procédé de ce rédacteur en chef adjoint est non seulement discutable mais détestable.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

P.S.
Le rasoir d'Ockham n'est plus tellement utilisé de nos jours, semble-t-il.

Écrit par : Mère-Grand | 31/08/2015

Hélène Richard-Favre,
Vous êtes en colère que le nom de Hani Ramadan soit collé au vôtre. En tant que femme, libre et indépendante, je comprends votre sentiment. Ce Monsieur a un profond mépris pour la gent féminine avec son discours sur la lapidation, entre autres.
Vous ne vous sentez pas responsable des propos de Hani Ramadan sur les héros du Thalys tout comme vous ne vous sentez pas responsable des commentaires des complotistes sur votre blog.
Pourtant la similitude de la pensée de Hani Ramadan et des complotistes de tout poil ne fait aucun doute dans l'esprit du lecteur. Et si ce n'étaient que des élucubrations d'hommes ivres, nous pourrions les excuser, mais leur théorie est manipulatrice et dangereuse.
Michel Danthe du Temps a eu raison de démontrer la dangerosité des "raccourcis pervers".
Par contre, il devrait se poser la question:
_ Hélène Richard-Favre êtes- vous coupable d'accepter ces commentaires tendancieux sur votre blog?
Au rédacteur en chef du TDG et des blogs:
- Etes-vous coupable de donner la parole à Hani Ramadan?

Écrit par : Noëlle Ribordy | 31/08/2015

A Charles
Merci du lien.
On peut évidemment penser ce qu'on veut des Etat-Unis - et je n'en suis pas un admirateur béat - mais à vouloir de manière systématique les accuser de tous les maux de la planète, il y a un océan que je ne franchis pas. Il serait navrant de retomber dans une vision "complotiste" qui facilite la désignation de "coupables" mais n'amène évidemment pas beaucoup d'eau au moulin de la vérité !


"Monsieur Sommer,

Certes, vous avez raison, mais sans faire d'amalgame, la liste est longue. Rappelez-vous le témoignage de ce journaliste allemand qui avait confessé combien il était facile d'acheter un journaliste."

L'un dans l'autre je suppose qu'en remplaçant journaliste par politicien, le sens de votre phrase ne serait pas très différent. En tous les cas, à la lecture de nombreux blogs, je constate un rejet quasi total des uns et des autres...

Merci enfin à Mme Richard-Favre de publier des commentaires qui n'ont pas de liens avec la problématique de départ.

Écrit par : Michel Sommer | 31/08/2015

Noëlle Ribordy,

Je ne suis pas "en colère". Je réagis au procédé utilisé par Michel Danthe en tant qu'il révèle une pratique non conforme à l'éthique journalistique. Je déplore ladite pratique comme j'ai souvent déploré, ici, la manière souvent orientée avec laquelle l'information est livrée.

La nuance n'est pas moindre et j'y tiens. Ce d'autant qu'avec plusieurs journalistes que je citais dans mes sujets, j'ai pu avoir des échanges constructifs.

Monsieur Danthe, suite à ma réaction par mail, a cru bon de rectifier sa version initiale par un "Madame Hélène Richard-Favre se défend d’un tel amalgame."

La formule, encore une fois, l'arrange. En effet, pourquoi n'aurait-il pas publiquement reconnu son erreur d'avoir associé ma prise de position à celle de Hani, voire de Tariq Ramadan? Ecrire que je me défendrais de... n'équivaut de loin pas à admettre son erreur d'appréciation.

Quant à être "coupable d'accepter ces commentaires tendancieux sur votre blog", comme vous l'écrivez, je m'étonne qu'une femme comme vous qui tient tant à sa liberté, en prive d'autres de s'exprimer!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

Hélène Richard-Favre,

Je loue votre largesse d'esprit, car la mienne a des limites, et j'espère que dans votre grande tolérance, vous penserez à Michel Danthe. Une femme comme vous, ouverte aux opinions les plus diverses pourquoi se sent-elle ainsi offensée? M. Danthe n'a fait qu'exprimer son opinion.
M. Chauvet a longuement débattu du sujet avec pondération et réalisme.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 31/08/2015

Noëlle Ribordy,

Pourquoi ironiser et insister lourdement sur une offense que j'aurais ressentie?

Vous n'y êtes vraiment pas du tout.

D'abord, Monsieur Danthe n'a exprimé aucune opinion, il opéré un amalgame.

Ensuite, la pondération de Monsieur Chauvet, il va bien falloir me l'expliquer car je discerne chez lui, bien plutôt, un obstination à vouloir nier la réalité de l'amalgame opéré par Monsieur Danthe.

Cela dit, pourquoi ne vous interrogez-vous pas plutôt sur le fait que Monsieur Danthe aurait pu, tout comme l'ont fait d'autres de ses confrères, me proposer d'échanger, par exemple autour d'un café?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

Cela dit, Noëlle Ribordy, figurez-vous que j'ai informé Monsieur Danthe, qui se réjouissait, sur son profil Facebook, de voir son article repris en France par Ian Hamel, sur le site du "Point-fr", figurez-vous donc que je lui indiqué que son article avait même et aussi été repris par "Le Figaro" comme nous l'a appris, ici, Charles.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

Madame,

Vous voyez dans les commentaires de M. Chauvet, une "obstination à nier la réalité de l'amalgame opéré par Monsieur Danthe"... Je remarque cependant qu'il s'est adressé à vous de manière courtoise et respectueuse. Si déposer un commentaire en suite de vos billets provoque de telles réactions de votre part, peut-être serait-il opportun de fermer purement et simplement les commentaires?

Pour ma part, je reconnais l'antériorité de votre billet (24 août) sur le torchon du salafiste Hani Ramadan publié par la Tribune de Genève (25 août). Je vois aussi que M. Chauvet a abordé la situation que vous décrivez par la prise en considération des faits avant tout, dénués de toute interprétation ou de toute idée d'attribution d'intentions ni à vous, ni à Monsieur Danthe.

Il n'en demeure pas moins que c'est bien vous qui avez écrit les phrases «Embrouillé dans sa narration, truffé d'heureuses coïncidences, le scénario du train reliant Amsterdam à Paris a été rejoué en diverses versions jusqu'à celle qui vaut décoration», et «Avec tout le respect dû aux passagers du Thalys et à leurs sauveurs, il semble tout de même difficile d'adhérer à ce qui a été raconté»...

Les rapprochements, amalgames ou autres interprétations que vous faites de la manière dont vos propres écrits ont été utilisés devraient probablement vous amener à vous poser la question des conséquences que les propos que vous tenez vous-même peuvent avoir...

Meilleures salutations.

Écrit par : Déblogueur | 31/08/2015

Déblogueur,

Mais où en êtes-vous?

Vous êtes-vous relu pour écrire que le fait d'estimer Monsieur Chauvet persister dans son "obstination à nier la réalité de l'amalgame opéré par Monsieur Danthe" serait opposable au fait qu'il se soit adressé à moi "de manière courtoise et respectueuse."?

On croit rêver mais non, on vous lit et on découvre encore la perle qui suit:

"Si déposer un commentaire en suite de vos billets provoque de telles réactions de votre part, peut-être serait-il opportun de fermer purement et simplement les commentaires?"

Autrement dit, sur mon propre blog, je n'aurais le droit que de me taire et de m'abstenir de réagir aux commentaires qui y sont déposés?

A part cela, Je note qu'en matière de courtoisie, vous en donnez un bel exemple ici:

"Le torchon du salafiste Hani Ramadan publié par la Tribune de Genève (25 août)."

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

Madame Richard-Favre,

Vous êtes tout simplement admirable.
Je ne cesse de m'étonner de ceux qui usent de la liberté d'expression pour eux-mêmes jusqu'à l'insulte et qui dans le même temps la refusent aux autres qui ne pensent pas comme eux. C'est ce que monsieur Onfray appelle le microfascisme.

Monsieur Sommer,

Tous les maux, non. Mais un certain nombre qui sont très actuels. Ne pensez-vous pas?
Si par "la désignation [facile] de "coupables"" vous faites références à ceux qui sont désignés dans les minutes qui suivent certains attentats et avant toute enquête, alors nous sommes d'accord.
Qu'est-ce que la "vérité"? la béatitude est-elle un critère de vérité?

Si vous avez une information ou un témoignage sérieux à proposer concernant des politiciens (comme pour les journalistes), merci de nous le présenter. Dans le cas contraire, votre supposition ne relève-t-elle pas d'une forme de complot?

Monsieur Mère-Grand,

Le rasoir d'Ockham est une méthode de raisonnement en sciences. Sous un autre nom: principe de parcimonie. Il n'est même pas sûr que cette méthode fonctionne pour les sciences biologiques surtout quant il s'agit de reconstituer des phylogénies. Alors quand il s'agit de rendre compte de coups tordus et de dissimulations dont est capable le genre humain, je crains qu'il ne donne une fausse idée d'une réalité très complexe.

Écrit par : Charles | 31/08/2015

@N. D. Chauvet

Puisque je suis mis en cause, je tiens à répondre. Je vais prendre les extraits de vos affirmations:
" Je n'en prendrai pour preuve que le propos de Monsieur G. Fonoydi qui se re-connaît lui-même "fièrement complotiste", comme en témoignent d'ailleurs l'im-mense majorité de ses commentaires, tout en affirmant dans la foulée qu'il n'a rien à faire de cette étiquette." Vrai

" Chacun y trouve vraisemblablement son compte, des salafistes, aux djihadistes en passant par les complotistes de toutes sorte."

Vous faites l'amalgame entre djihadites, salafistes et "complotistes". C'est habile mais c'est un procédé tordu comme le fait le journaliste Danthe et finalement c'est ce genre de procédé de diabolisation rampante que je combats. Je revendique bien volontiers l'étiquette "complotiste", qui finalement ne veut pas dire grand chose, mais je refuse toute sympathie avec ces salafistes moyenâgeux et autres hordes de barbares musulmans. Je l'ai dit ici même de très nombreuses fois.
" la remise en cause perpétuelle de la presse, des élites gouvernantes, de la manière dont l'information serait prétendûment servie à des masses crédules et dénuées de sens critique ou de discernement. Dans chaque information, on voit de la manipulation, des intentions délibérées de tromper, une volonté d'asservir les masses. Une sorte de 1984 version XXIe siècle. Comme si, les lecteurs, auditeurs, téléspectateurs étaient par défaut dénués de toute capacité à distinguer le vrai de l'inventé, le réel de l'imaginé ou la propagande des faits."

Vous avez parfaitement résumé le fonctionnement des merdias occidentaux. Le but de la dite information n'est nullement justement d'informer, mais de créer le consensus autour des grands sujets. La manipulation est à tous les étages, un exemple au hasard, puisque nous nous trouvons sur le blog d'une linguiste à sympathies pro-russes, le traitement des affaires liées à la Russie et à son Président étaient tout simplement scandaleux. La diabolisation de V. Poutine n'est pas admissible, et comme je l'écrivais de nombreuses fois aux journalistes, de quelle autorité morale disposent-ils pour traiter V. Poutine d'Hitler ou d'autre noms d'oiseaux??!! Mais tout simplement d'aucune, qu'ils balaient devant leur porte! Ces mêmes journalistes qui sont cul et chemise avec des criminels de guerre comme ont pu l'être les Bush, ou plus près de nous les Poroschenko et autres Artseniouk. Ces putchistes jamais dénoncés pour leurs actes, mais présentés comme de grands démocrates? Bien sûr je remtes en cause les journalistes qui ne sont rien d'autres que des perroquets quand ils ne font pas directement partie de la CIA. Bien sûr, je remets en cause ce que vous appellez les "élites", qui pour moi la plupart du temps sont la lie de l'Humanité, car de quel genre "d'élite" fait partie un Obama, monsieur prix Nobel de la paix, qui depuis son arrivée a conduit 7 guerres? Et il est à la tête d'au moins 85000 torturés dans son club de vacances de Guantanamo. Et les Présidents français et anglais qui ont fait 160000 morts civiles en Lybie, en détruisant ce pays florissant, et en nous envoyant par la suite les boat-people! Et que disent les merdias occidentaux sur ces gens, les dénoncent-ils comme des criminels de guerre ou sont-ils des complices par leur silence bruyant? Les bobards et les fables, les "story telling" répétés des milliers de fois servent à abrutir une population qui si elle veut une information complète et équilibrée devra passer des heures par jour, pour aller chercher ailleurs que sur les mass médias avec les dents la contre information et la réinformation. Moi j'y passe des heures! La volonté jamais affirmée est bien d'asservir les masses et comme je le disais plus haut, créer le consensus et faire accepter des interventions à répétition donc des guerres injustifiables, si ce n'est par de la manipulation des esprits!

"Comme si, les lecteurs, auditeurs, téléspectateurs étaient par défaut dénués de toute capacité à distinguer le vrai de l'inventé, le réel de l'imaginé ou la propagande des faits."

Alors, je vous mets au défi de nous expliquer comment ces citoyens à qui on présente une information totalement biaisée peuvent distinguer le vrai du faux, si sur internet, des gens dévoués ne leur attirait pas leur attention sur les opérations de désinformation et de manipulation en cours! Comment par exemple, peuvent-ils se poser la question si la votation en Crimée, n'est-elle pas une méthode plus démocratique pour changer de pays, que le bombardement de la Yougoslavie et après la Serbie, pour détacher le Kosovo de force? Quels sont les médias qui en ont parlé d'une manière sensée et équilibrée non sans diaboliser la Russie??!!

"En bref, prendre les gens pour des idiots crédules et naïfs."

Je vous retourne votre compliment, c'est vous et vos amis qui prennent les gens pour des cons!

Nous, nous sommes là justement pour attirer l'attention des gens que ce qu'il croît être de l'info, ce n'est juste qu'un village Potemkine...

"Cette vision des choses fait la part belle aux fantasmes, à la paranoïa et donne libre cours aux imaginations les plus fertiles... Et, surtout, prête des intentions diaboliques aux dirigeants et à la presse. "

Oui je sais que vous et vos amis aimeraient bien nous diaboliser en faisant croire que nous avons des fantasmes que nous prenons des vessies pour des lanternes. Ce genre de bobard et de manipulation à 2 balles fonctionnait très bien jusqu'à l'avènement de l'Internet. Aujourd'hui fort heureusement l'information est devenu horizontale, ce qui enrage les dirigeants et les journalistes. dans le temps il pouvaient nous raconter des histoires à dormir debout, du style, Saddam Hussein a volé le couveuses de Koweït City, il détient des armes de destruction massive, les Serbes ont violé 60000 femmes, avec les premières naissances au bout de 4 mois. Dans le temps pour démonter tous ces mensonges il fallait attendre peut-être 2 à 3 ans, pour que des journalistes honnêtes ou des militaires honnêtes écrivent la vérité dans un livre. Bien évidemment aucun journal n'allait reprendre les infos contenues dans ces livres. Aujourd'hui c'est foutu. Les gens font des films et racontent ce qu'ils ont vu ou entendu quasi instantanèment. Ils ont compris depuis le 11 septembre qu'il ne fallait surtout pas donner aux autorités leurs films, car ils seront escamotés et passés sous silence. Donc, très justement le citoyen se méfie de ces autorités pour qui il n'est qu'un esclave, une machine à consommer. Quand on voit sur un film comme je l'ai vu le 7 janvier à Paris le gars qui tire à bout portant sur la tête d'un mec et que derrière il n'y a pas de dégâts dans la tête et qu'il n'y a pas de sang, on commence à mieux comprendre pourquoi la RTS a flouté les images, soit-disant "trop dures à regarder"...
En conclusion, pour moi l'Affaire du Thalys est une opération psychologique de manipulation des masses, chacun a le droit de penser ce qu'il veut, mais personnellement je bosse pour ceux qui ont envie de réfléchir hors des sentiers non battus, mais fort bien balisés par nos journalistes aux ordres!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 31/08/2015

Je profite de l'occasion qui m'est offerte de prendre la parole pour signaler que je n'ai rien à dire sur ce sujet. A bon entendeur, salut !

Écrit par : Huguette Paschoud-Pichon | 31/08/2015

Monsieur Fonyodi,

Il faut vous mettre dans la tête que je ne vous mets en rien "en cause". Je n'ai fait que citer votre propos, que chacun appréciera comme il ou elle l'entend.

Et après ça, comme je l'ai indiqué, chacun croit ce qu'il veut bien croire. Ce n'est pas un délit d'opinion que de penser différemment de vous. Je ne pense pas comme vous unp oint, c'est tout. Il n'y a rien à ajouter.

Vos tentatives de démonstration du bien-fondé de vos idées et de l'inanité des miennes m'a assez profondément ennuyé. Et puis, il y a bien longtemps que j'ai accepté l'idée qu'on est toujours le con de quelqu'un d'autre et cela ne m'empêche pas de dormir, bien au contraire. Cela me procure même une certaine sérénité.

Salutations cordiales.

Écrit par : N. D. Chauvet | 31/08/2015

Bonjour...

Un peu d'eau (encore) à l'attention du moulin de M. Fonyodi:

http://fr.sputniknews.com/international/20150829/1017844661.html

Il est fort à parier que sur les 400 dirigeants, 360 seront aux ordres des 40 restants...

Jérémy Ferrari l'humoriste a dit (entre autres) un truc marrant:

Les arabes détruisent votre vie
Les juifs détruisent votre carrière

Tout en n'y connaissant rien aux chiffres réels, je pense qu'environ 70% de l'environnement médiatique mondial appartient aux juifs.

Voilà

Écrit par : absolom | 31/08/2015

Ah le mot complotiste qui revient tout le temps !

Le terme complotiste est une généralisation bien confortable et souvent asséné avec condescendance pour ne pas dire plus.

Cela permet de "rembarrer" facilement n'importe interlocuteur un tant soit peu critique et vigilant quant à la qualité de l'information de masse.

Pourtant le mensonge d'état de l'administration Bush en 2003 relève bel et bien du qualificatif de complot, d'autant plus que dans la foulée G.W. Bush faisait un amalgame opportun avec Al Qaïda. Le peu d'américains qui ont osé dénoncer ce mensonge étaient précisément traités de complotistes, si ce n'est de traitres à la patrie!

Et malheureusement ceci a été le point de départ d'une catastrophe au Moyen Orient qui se prolonge aujourd'hui, sans voir de résolution.

En l'occurrence soupçonner un complot dans n'importe quel évènement médiatisé, relève plutôt de rationalité que toute autre chose.
Si l'on observe rationnellement l'histoire, les complots ont toujours existé et sont monnaie courante à l'échelle des états. A l'ère de l'hyper médiatisation, c'est encore plus explicable.

Cela ne serait pas tout à fait le cas, si les organes d'informations pouvaient se montrer plus profonds pour discriminer leurs sources et plus vigilants.

Rien qu’aujourd’hui l'information des migrants bloqués à la frontière autrichienne a fait les grands titres de tous les quotidiens français et suisses romands. Mais il n'y a qu'une seule source ... L'AFP .. Plus l'ATS qui reprend mot pour mot la dépêche de l'AFP !
Attention je ne remets pas en cause cette information

Mais ce roulement médiatique à source unique est révélateur de l'industrialisation de l'information qui devient propice à n'importe quelle dérive, influence, voir manipulation de masse. Les faits peuvent être colorés par toutes sortes de filtres et orientés quant à leurs interprétations.

Plus préoccupant, la couverture des événements en Syrie a vécu le même phénomène de la source unique, avec l'OSDH, organisation qui n'offre aucunement l'infrastructure d'une agence de presse. Il est dirigé par une seule personne depuis Londres et dont le financement proviendrait des Saoudiens et du Qatar, selon Alain Chouet, ancien responsable de la DGSE. Ce à quoi il faut rajouter les subventions d'un état européen et l'aide logistique d'Al Jazeera.

Cet organisme a été repris par tous les quotidiens du monde, ainsi que l'ONU pendant un certain temps. C'est curieux non ? Alors qu'il existe d'autre ONG sur place.
Comment se fier à de l'information qui ne diversifie pas ses sources ou qui procède à des recoupements avec des organismes utilisant les mêmes canaux d'informations.

Brefs complot est devenu un gros mot au nom de la pondération et de la rationalité, même si ce n'est pas vraiment rationnel.
Cela n'empêche pas Hani Ramadan d'user de toutes les ficelles avec ruse pour faire parler de sa cause, car après tout sa seule pensée fait l'effet d'un gros mot et cela ne lui fait visiblement pas peur.

Écrit par : aoki | 31/08/2015

@N. D. Chauvet

Vous me voyez profondément navré de vous avoir ennuyé! En même temps personne ne vous a obligé de poster vos remarques...Je ne vous ai pas plus demandé de partager mes points de vue, il n'y a pas que vous ici et d'autres sont intéressés par mes "tentatives de démonstration", ne vous en déplaise, c'est ce qui dérange beaucoup les gens qui passent régulièrement ici pour nous apporter "la bonne parole" de la pensée unique et attirer l'attention des "badauds" du danger qu'ils courent à apprendre autre chose que ce qu'ils voient à la télé!
Alors je vous souhaite une excellente soirée de sérénité et de repos, et n'oubliez pas votre demi heure de messe télévisuelle, vous en avez sûrement besoin pour votre confort intellectuel.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 31/08/2015

@ Madame Richard-Favre,

Comme vous, je n'aimerais pas être amalgamée avec H.Ramadan, d'autant plus si ma propre démarche prenait son origine ( et cela depuis toujours) tout à fait ailleurs.
Ce que M. Danthe ne distingue peut-être pas suffisamment, c'est la différence entre votre texte et les commentaires qui suivent. Si j'ai bien compris, les blogueurs sont responsables de ce qu'ils publient. On peut ne pas apprécier cette règle, elle laisse beaucoup de liberté, mais il n'y a pas de liberté sans responsabilité, dit-on.
J'ai pris position très vite contre "les thèses farfelues", que j'avais prévues aussitôt les nouvelles du Thalys tombées.
Je ne me vante pas d'être extra-lucide, mais je pense que certains réflexes sont prévisibles.
Cette prévisibilité est un problème, car on est en présence d'une sorte de grille de lecture rigide et un peu étroite, qui ne rend pas compte de toute la réalité.

A ce jour, je n'ai pas vraiment compris, ce qui s'est passé dans ce train. Les récits sont relativement confus, mais ce phénomène est parfaitement documenté en psychologie.

La panique liée à de tels événements ne permet pas d'avoir des témoignages parfaitement concordants (p.ex. description et portrait-robot d'un suspect) et certains pans peuvent être effacés temporairement des souvenirs des participants à une scène traumatisante. En l'absence de caméras de surveillance, on est réduit à recouper les témoignages, comme cela se faisait avant les moyens modernes (ADN, caméras, relevés bancaires, écoutes téléphoniques etc)
La seule chose avérée juste après la scène : l'agresseur avait été définitivement maîtrisé et ligoté par trois jeunes Américains et un monsieur anglais de 62 ans. On a compris par la suite, qu'ils n'étaient pas les seuls intervenants.
L'erreur des médias à été de vouloir nous donner un récit factuel dès le départ, alors que c'était impossible. En cela, vous avez raison : la confusion était peu crédible.
Ai-je bien compris : Vous avez pensé à un story-telling intentionnel, mais maladroit ? Une glorification télé-guidée d'un militaire américain en congé et que la ficelle était vraiment trop grosse ?
A mes yeux, la présence des Américains n'est pas une heureuse coïncidence, c'est juste une réalité que j'ai vécue cet été : il y a de nouveau des touristes américains en Europe. Et Paris étant la ville la plus visitée de notre continent, je ne m'étonne pas qu'il y ait eu des Américains dans ce train.
Mais ils n'ont pas été les seuls sauveurs. Il n'y avait pas besoin d'être militaire pour intervenir et c'est ça qui m'enchante. Le premier intervenant ne l'était pas et cela signifie qu'à priori, nous pourrions tous compter dans une telle situation. (Certes, cet homme a pris une balle et il est miraculé. Là, c'est vraiment un heureux hasard. Ou alors : y aurait-il une "justice divine" ???)

Comme beaucoup de commentateurs, je trouve votre capacité à supporter des commentaires et des échanges divers et variés assez exceptionnelle. Au vu de la polémique présente, il se pourrait ( mais je suis vraiment dans l'hypothèse) que des prises de position nettes, lorsque ça devient limite, ne seraient pas inutiles.
J'ai signalé l'article de H. Ramadan très tôt. Son argumentation est hallucinante, ses conclusions totalement intenables, sa prose insupportable, mais il part en quelque sorte des mêmes prémices que vous. Lorsqu'une telle concomitance se présente, une mise au point n'est pas inutile, car on se trouve dans une agora, accessible à tous. Si on ne vous suit pas régulièrement, on peut être dérouté.
De plus, on assiste à la diffusion d'un "article" du Temps jusqu'en France et c'est le côté négatif d'Internet : tout s'y propage très vite, même les fausses nouvelles ou les nouvelles très approximatives, pas vérifiées. C'est presque inévitable et cela devrait nous rendre très prudents, tant en tant que lecteurs ( = ne pas tout gober), qu'en tant que commentateurs (= ne pas se lâcher de façon irréfléchie).

Où il y a certainement sensationnalisme, maladresse et précipitation de la presse ( et de F.Hollande), on peut voir une intention cachée ... ou pas.
On peut accorder une grande importance à cet événement et les autorités gouvernementales ne peuvent pas en faire l'économie. Car à mes yeux, ce que l'on doit retenir de l'histoire du Thalys, c'est qu'on va augmenter le niveau des contrôles de sécurité. S'il devait absolument y avoir complot, ça aurait donc été de la part de ceux qui sont pour davantage de sécurité.

Pour nous, les simples citoyens, cette histoire n'a pas besoin de prendre des proportions gargantuesques, elle peut juste de nous dire qu'on n'est pas totalement impuissants. Et qu'il faut du courage, des réflexes et de l'abnégation.

Écrit par : Calendula | 31/08/2015

Il ne vous reste plus qu'à vous demander, Calendula, "qui" recherche plus de sécurité, et "pourquoi"...

Comme indice, je vous dirais que le degré de sécurité recherché dépend du degré de la menace...et que l'un des grands vecteurs de la sécurité est le contrôle de son environnement...

Bien sûr, l'on ne saurait parer à tout :-)

Écrit par : absolom | 31/08/2015

Calendula,

Sur les commentaires que je publie, je m'étais expliquée dans ce sujet, vous vous y étiez même reconnue:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/05/26/precisions.html

Vous qui suivez ce blog depuis un certain temps, vous aurez eu l'occasion de relever que les prises de position et autres avis ou opinions que je publie en commentaires regardent leurs auteur(e)s et que si je prends la responsabilité de les publier, c'est au nom de la liberté d'expression que nombre d'entre les intervenants revendiquent et que je respecte.

Par ailleurs, la diversité des opinions est une manière, aussi, d'enrichir une réflexion, pour autant qu'on le veuille bien.

Quant à votre question: "Ai-je bien compris : Vous avez pensé à un story-telling intentionnel, mais maladroit ? Une glorification télé-guidée d'un militaire américain en congé et que la ficelle était vraiment trop grosse ?"

Non, vous avez mal compris. Je n'ai pensé à rien d'autre qu'à réagir à la confusion de la narrative qui entourait les événements qui se sont déroulés à bord du Thalys, le 21 août dernier et qui nuisaient à la crédibilité de l'histoire, ce que vous avez vous-même relevé eti admis dans votre commentaire ci-dessus.

Dès lors, je peine à comprendre comment, soudain, par votre question, vous me prêtez des pensées en relation avec "un story-telling intentionnel". Même "maladroit" comme vous ajoutez, non, Madame, je n'ai pensé, je le répète et ne cesserai de le répéter autant qu'il sera nécessaire, je n'ai pensé qu'à réagir à la confusion de la narrative.

Ce que je trouve, par contre, incroyable, est qu'il faille le répéter à plus soif parce que Monsieur Danthe a jugé bon de faire, de ma position, l'écho de celle de Monsieur Ramadan.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2015

@Monsieur Charles
Merci de nous faire profiter de votre savoir en ce qui concerne le rasoir d'Ockham.
Votre argumentation serait plus pertinente si elle opposait autre chose que le soupçon à la solution la plus simple. Mais, comme vous le savez ce n'est jamais le cas et tous ceux qui voyent dans l'alunissage d'Apollo ou dans l'écroulement des touts jumelles de New York des mises en scène diaboliques ne seront jamais convaincus du contraire.
Là où un soupçon peut cependant légitimement s'installer, c'est lorsque le recours à la théorie du complot devient une manière de penser systématique, et parfois une raison de vivre.

Écrit par : Mère-Grand | 31/08/2015

Monsieur aoki,

Très bonne contribution. Quand quelqu'un veut éviter d'aborder les faits, il suffit de traiter l'autre de "complotiste" ou de "conspirationniste", c'est-à-dire d'avoir recours à ce qui est entendu comme une insulte, pour tenter de disqualifier celui qui ne pense pas pareil. Bref d'attaquer la personne plutôt que d'argumenter sur le fond du sujet traité. Cela permet également de mettre fin au "débat", car quand on a recours à l'insulte, le débat devient impossible.

"Le mensonge est vérité, la vérité est mensonge", Orwell, n'est-ce pas?
http://www.abd-bvd.be/cah/papers/2011-2_DeCraecker-Dussart-DeCraecker.pdf

Bientôt les journaux seront fabriqués par des robots. Plus besoin des journalistes. Plus besoin d'opinions. Juste de formatage. Heureusement de plus en plus de gens comprennent qu'ils sont manipulés. Mais le problème est d'obtenir une majorité et, plus difficile encore, qui agisse dans le même sens.

Sur le Thalys, il y a encore des questions sans réponse. par exemple, s'il voulait faire un "carnage" comme c'est claironné à peu près partout, pourquoi aller en première classe avec très peu de voyageurs? Et pourquoi avoir épargné le contrôleur? Il était musulman?

Écrit par : Charles | 31/08/2015

A propos de "conspiration":
"31. The pejorative dimensions of the term “conspiracy theory” were introduced into the Western lexicon by CIA “media assets,” as evidenced in the design laid out by Document 1035-960 Concerning Criticism of the Warren Report, an Agency communiqué issued in early 1967 to Agency bureaus throughout the world at a time when attorney Mark Lane’s Rush to Judgment was atop bestseller lists and New Orleans DA Garrison’s investigation of the Kennedy assassination began to gain traction."

Source, avec bien d'autres informations sur le tripatouillage des informations:
http://www.globalresearch.ca/the-cia-and-the-media-50-facts-the-world-needs-to-know/5471956

Écrit par : Charles | 31/08/2015

Conspirationniste? Vous avez dit conspirationniste?
http://www.reopen911.info/News/2013/11/25/jfk-ces-presidents-qui-ny-croient-pas/

Écrit par : Charles | 31/08/2015

@ Madame Favre-Richard,

Merci pour ces précisions.
Elles permettent de comprendre, qu'on ne doit pas essayer de lire entre vos lignes, qu'il n'y a rien de plus à comprendre, que le constat de les nouvelles diffusées quelques heures après les événements sont incompréhensibles.
Ensuite, il y a eu, dans les commentaires, ce que j'appelle la grille de lecture prévisible.
J'essaye de décrire ce que j'ai lu. Il est clair que je me positionne ailleurs, que dans ce qu'il est convenu d'appeler " le complotisme".
J'admets croire, qu'il arrive dans la vie qu'un terroriste soit maladroit et mal préparé, que des passagers comme vous et moi soient mis dans une situation, où ils sortent de l'ordinaire et je crois également que beaucoup de journalistes n'arrivent pas à garder la tête froide, tellement la course au scoop est effrénée.

Personnellement, j'appelle "story-telling" le fait qu'on nous raconte une histoire pour orienter notre compréhension des faits et donc notre opinion. On omet des détails et on met l'accent sur d'autres. Cela peut être le fait d'un gouvernement, mais également des médias, par simple appât du gain, sans agenda politique.
Ma question concernant votre billet était sincère et me semble un peu au coeur de la présente polémique. Si effectivement vous n'avez rien sous-entendu, alors le parallèle avec H. Ramadan est caduc, en ce qui concerne votre billet.

Écrit par : Calendula | 31/08/2015

Il serait bon de faire une pose d'aller à la source:

"Les historiens s'accordent à considérer que la première théorie du complot proprement dite fut celle, qui se répand à la fin du XVIII siècle, portant sur la Révolution française. Pour Frédéric CHARPIER, ce sont les Mémoires pour servir à l'histoire du Jacobinisme, écrites en 1798 par -l'abbé -Augustin -BARRUEL, qui constituent l'acte de naissance de « la première théorie du complot », qui ne voit pas la Révolution française comme le résultat d'un mouvement populaire spontané, mais plutôt comme le fruit d'une conspiration antichrétienne. Frédéric ChARPIER y voit le prototype qui contient l'essentiel des ingrédients des futurs récits conspirationnistes :

Une « idéologie réactionnaire », une « subjectivité camouflée dans une fausse objectivité », un « langage haineux »

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_complot#Gen.C3.A8se_historique


Attention, PASDAMALGAME avec certains auteurs de commentaires à faire rire et réfléchir une statue de marbre *L*

Une bien belle image, elle dit tout ou presque:

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Achille_Lemot-1902-5.jpg

Écrit par : Pierre NOËL | 01/09/2015

@Monsieur Charles

Merci de votre réaction à mon propos et de votre lien très intéressant.

Je préciserais toutes fois que face à l'affaire du Thalys, mon instinct soupçonneux ne s'est pas particulièrement alarmé. Il faut dire que je n'ai pas suivi cette affaire avec beaucoup d'acuité.
Je pencherais pour la version de Calendula en ce qui concerne les zones confuses et je pense qu'il y a eu simplement un empressement de l'état français a récupérer le coup pour se rendre visible. De l'opportunisme politicard d'un gouvernement en fait.

Mais il est vrai que l'abondance d'actualités "chaudes" de ces 3 dernières années avec des traitements un peu tordus des médias, a de quoi rendre un peu parano si l'on ne prend pas de temps en temps une petite distance de regard.

Mais dans ce contexte, relever certains non sens ou confusion dans l'information peut vous faire rapidement étiqueter comme conspirationniste.
C'est un peu ce qui est arrivé à Hélène Richard- Favre sous cette forme d'amalgame malheureux.


@Mère-Grand,
Je comprend votre perception du mécanisme pavlovien pour certains, qui dénonce trop systématiquement un grand complot. Cela dit il ne faut pas s’interdire de douter à cause de ce genre de catégorisation.
P ex. je ne mets pas en doute de l’alunissage réelle d'Apollo. A ma connaissance c'est une rumeur qui a commencé à circuler suite à un film qui voulait démontrer justement la facilité à faire passer des contre vérités. Leur démonstration a été si éloquente qu'elle est devenue une rumeur bien réelle.

L'attentat des tours jumelles suscitent par contre, un grand doute à mon sens. Non pas par des explications techniques incontrôlables, mais par un volume conséquent d' explications invraisemblables du rapport sur le 11/9 qui fait penser que la réalité a été arrangée. Les délits d'initiés la veille des attentats notamment sur les valeurs boursières des compagnies d'aviations impliquées ont été évacuées du rapport et ce n'est qu'un exemple parmi beaucoup d'autres. Des princes saoudiens mêlés aux financements de l'opération, mais en même temps des amis intimes de la famille Bush etc.

Ceci pour dire que les complots existent et qu'ils ont existé de tout temps. On peut se pencher là-dessus en s'appuyant sur des faits vérifiables ou du moins aussi plausibles qu'un article de presse ou ne pas trop s'y attarder pour conserver son équilibre mental, ce qui est très compréhensible. Car il faut admettre que quelque soit les réalités que l'on est en droit de soupçonner, on ne peut pas y faire grand chose en tant qu'individu et cela à tendance effectivement à nous rendre un peu malade si on le prend trop à cœur.

je pense effectivement que la plupart du public est constitué d'adultes doués de discriminations quant à l'information. Cependant ont-ils tous le temps de le faire ? Une masse critique de gens qui consomme l'information vite fait pour être au courant est largement suffisant pour qu'une désinformation concertée prenne pied.

Écrit par : aoki | 01/09/2015

@absolom,

Vous m'écrivez :
Il ne vous reste plus qu'à vous demander, Calendula, "qui" recherche plus de sécurité, et "pourquoi"...

Dois-je comprendre que vous avez une idée ? Aimeriez-vous que je formule mes hypothèses ? Je n'ai pas de réponse unique, comment en aurais-je une ?!?! Ce n'est d'ailleurs pas mon point de vue, j'ai juste essayé d'aller plus loin, dans l'hypothèse, où on voulait absolument trouver des "deus ex machina".

- Les souverainistes aimeraient que l'on rétablisse des frontières sûres, avec contrôles, parce qu'ils pensent que notre liberté de mouvement conduit à trop d'abus.
- Les syndicats de cheminots aimeraient plus de personnel et d'emploi dans les trains, parce que le personnel est débordé.
- Des fabricants de matériel de détection des métaux, afin d'augmenter leur chiffre d'affaires.
- Des mouvements anti-démocratiques et du type "Stasi" aimeraient contrôler tout le monde. Mais là, je ne sais pas trop qui c'est.

(Ensuite, vient la thèse de H. Ramadan que je refuse de reformuler.)

Quelle est votre hypothèse ?

Écrit par : Calendula | 01/09/2015

@aoki
"Cela dit il ne faut pas s’interdire de douter à cause de ce genre de catégorisation."
Je serais plutôt de l'école de Montaigne et ne me sens pas visé par cette leçon ;-)
"je pense effectivement que la plupart du public est constitué d'adultes doués de discriminations quant à l'information."
Quant à cette affirmation, elle inspire le plus grand doute en moi. Sans même prendre l'exemple de la publicité et de ces crèmes contre la culotte de cheval, le succès de l'astrologie et même de la numérologie, je n'ose même pas mentionner la croyance en le créationnisme, innombrables sont les exemples de la crédulité humaine.
"Cependant ont-ils tous le temps de le faire ?"
En ont-ils aussi une formation intellectuelle suffisante? Attention, je ne parle pas d'intelligence, qui est autre chose, mais du peu de connaissances, notamment scientifiques, de l'ensemble de la population.

Écrit par : Mère-Grand | 01/09/2015

@Mère -Grand

Pensez-vous vraiment que l'intellect scientifique constitue le meilleur outil pour discriminer le vrai du faux ou encore les zones grises de l'information sur le monde ?
La comparaison avec la pub et les croyances n 'ont me semble -t-il pas grand chose à voir avec la question. Vous savez comme moi qu'il y avait des gens très bien instruits qui sont disparus lors du drame du temple solaire.

Écrit par : aoki | 01/09/2015

Monsieur aoki,

Merci à vous également.

A propos d'éthique journalistique, il est intéressant de voir que la Tribune de Genève non seulement censure certains liens, mais aujourd'hui sur ses pages internet ne fait aucune mention des derniers événements d'Ukraine. Le Figaro de même évoquant seulement le vote du parlement. Le Monde mentionne lui la mort d'un deuxième policier. Pour plus d'information, il faut avoir recours à ce lien:
http://www.les-crises.fr/emeutes-pres-du-parlement-a-kiev-au-moins-un-policier-mort-et-une-centaine-de-blesses/
Rappelons que les émeutiers sont le fer de lance des troupes engagées contre les Républiques du Donbass, où ils se livrent sans frein à des crimes de guerre.

Monsieur Mère-Grand,

Crédulité des gens, oui. Certainement. Avez-vous lu l'article au format PDF?

"Il faut tout d’abord réhabiliter l’esprit critique, par l’éducation et la formation : il entraîne l’évaluation objective, le contrôle systématique de l’information et la saine remise en question."

Il nous faut remercier Madame Richard-Favre d'ouvrir un espace de débats et de réflexions qui n'existe pas dans la presse soumise aux oligarques.

S'il n'y avait que la crédulité. Il y a ceux qui exploitent cette crédulité. Et qui sont bien plus dangereux.

Écrit par : Charles | 01/09/2015

Bonjour Calendula

Je me suis adressé à vous hier à cause de la seule évidence que l'on peut garder logiquement de cette affaire du train. Vous dites:

"Car à mes yeux, ce que l'on doit retenir de l'histoire du Thalys, c'est qu'on va augmenter le niveau des contrôles de sécurité."

Si je vous donnais non pas mon hypothèse mais ma certitude ici, vous me prendriez pour un fou. Je ne le ferai donc pas, car il est trop tôt.

Afin que les gens prennent conscience, il faut invariablement des évènements puissants, chocs...mais surtout qui arrivent à leur porte.
L'histoire des migrants en est un...et très bientôt, il y en aura d'autres.

D'ici à là, je ne peux que vous renvoyer à mon premier commentaire ou à cette petite suite d'images que j'ai déjà proposé une fois ou l'autre sur les blogs, et qui ma foi tout en étant de bien mauvaise qualité résume assez simplement la situation :-)

http://www.absolom.ch/kino/complete.wmv

Si vous avez un doute, prenez-vous la peine d'analyser le "déploiement" facebook depuis ses débuts, lorsque les médias nous ont susurré une fois (et une seule) que son patron était né avec 40 milliards dans le berceau...vous pourriez faire la même chose avec la marque coca-cola ou encore la première imprimerie. Dois-je nommer l'informatique et tout ce qui s'y rattache ? C'est une forme "d'ingénierie sociale"...

En conclusion, je ne crois pas un instant que l'épisode du Thalys aie été fabriqué de toute pièce, mais bien qu'il est l'un des innombrables fruits d'une politique rondement menée :-)

Maintenant, si vous avez quelques hypothèses, c'est bien volontiers que j'en prendrais connaissance...

Écrit par : absolom | 01/09/2015

Monsieur absolom,

"En conclusion, je ne crois pas un instant que l'épisode du Thalys aie été fabriqué de toute pièce, mais bien qu'il est l'un des innombrables fruits d'une politique rondement menée :-)"
Remarquablement dit!
Et merci pour le lien vidéo. Peu importe la qualité, le contenu est là. 17 minutes 30 secondes. L'épisode de Basra est significatif... mais qui en a entendu parler. Dédié à certaines personnes qui se reconnaîtront:
https://images.duckduckgo.com/iu/?u=http%3A%2F%2Fmajmajest.com%2Fblog%2Fwp-content%2Fuploads%2Fles-trois-singes-de-la-sagesse-sculpture-de-hidari-jingoro-au-sanctuaire-toshogu-a-nikko-au-japon.jpg&f=1

Écrit par : Charles | 01/09/2015

Et voilà que Madame Richard-Favre est à nouveau prise à partie, cette fois sur le blog de Monsieur Homme Libre. Pas d'amalgame, mais son nom apparaît dans le même sujet avec celui de Monsieur Ramadan. Pas d'amalgame, vraiment? Est-ce une manière de se positionner parmi les blogs les plus lus? (Pour l'instant le blog de Monsieur Ramadan régate en tête.)

Monsieur Homme Libre conclut: "L’avis du journaliste est fondé sur ce qu’il a lu. A vous donc de rectifier, mais peut-être, encore plus, de repenser votre manière d’écrire et de penser." Ce qui pour moi est - à nouveau - un manque total d'éthique et de jugeote, et une manière inqualifiable et insupportable de vouloir donner une leçon.

Écrit par : Charles | 01/09/2015

Re-Bonjour absolom,

J'ai donné mes hypothèses plus haut. Comme je vous l'ai déjà écrit, je ne suis pas sur mon terrain, j'ai simplement réfléchi à la question :
Qui aurait intérêt à monter ce scénario digne d'un film à suspens, dont le résultat est ce besoin augmenté de sécurité ? Besoin que l'on peut comprendre.
A chaque attaque ( réussie ou ratée), on se pose cette même question.

Vous en dites trop ou pas assez !?
Je ne suis pas la bonne personne pour désigner de mystérieux commanditaires.
Aimeriez-vous que j'arrive à des conclusions, en additionnant des éléments que vous me livrez par fragments ? Ainsi, c'est moi qui passe pour folle ;-))
Déjà que je passe pour bête ...

Écrit par : Calendula | 01/09/2015

Merci à vous Monsieur Charles :-)

Feu mon père m'a laissé autrefois un petit porte-clefs auquel sont attachés les 3 petits singes...et cela fait 23 ans que ledit porte-clefs est pendu à la clef de ma voiture. Curieusement, cette "chariotte" a toujours l'air neuve :-)

Écrit par : absolom | 01/09/2015

Charles,

Des goûts et des couleurs, on sait que cela se discute :-)

http://www.lecourrier.ch/perles_minimalistes

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/09/2015

"des gens très bien instruits"
Instruits comme tous ces ingénieurs diplômés qui se sont formés en Occident pour servir Al-Quaïda?
Je ne sais pas ce que vous appelez "intellect scientifique", mais il n'y a aucun doute que le monde scientifique est rempli de gens qui n'ont que des formations très sommaires dans d'autres domaines. C'est heureusement rarement le cas à partir d'un certain niveau.
Mais c'est un débat sans fin, que je quitte volontiers.

Écrit par : Mère-Grand | 01/09/2015

P.S.
L'étude de la philosophie des sciences me paraît indispensable pour tout scientifique qui veut se mêler de sujets relevant de sujets hors de son champ.

Écrit par : Mère-Grand | 01/09/2015

Que nenni Calendula, ne vous inquiétez pas, ne désignez personne...les concernés se désignent sporadiquement eux-mêmes, par ennui probablement...:-)

L'une des facettes de "l'ingénierie sociale" consiste à faire croire, faire dire ou faire faire quelque chose à quelqu'un (ou plusieurs) tout en laissant croire à ce quelqu'un (ou plusieurs) que l'idée vient de lui (ou d'eux)...

Ca ne marche pas à tout les coups...mais souvent.

Si vous le permettez, j'arrête pour aujourd'hui Calendula, car comme me le disait une amie chère, à chaque jour suffit sa peine et...il y a un temps pour tout :-)

N'en soyez pas fâchée...

Écrit par : absolom | 01/09/2015

dans la cantine de Goetelen c'est tous les jours Ramadan" Vous sentez la mort, Briand. Vous incarnez la mort de la gauche, Briand."
"Vous, Hani Ramadan, pourfendeur systématique des valeurs occidentales, vous êtes la lie de l’islam. Votre place est aux côtés de Daech, vivant ou mort." Homme Libre dans le Texte.
Mort de rire en effet c'est je crois sur votre site que j'ai avoué avoir dès mon installation à Genève joué au Foot avec deux des frères Ramadan "pas Hani que je soupçonne d'être un très piètre arrière gauche" mais avec un frère qui s'occupe des têtes non pour les décapitations mais en tant que brillant neurochirurgien afin d' intervenir et opérer des patients parfaitement consentants.
Plus grave Les Frères Musulmans sont massacrés par le meilleur nouvel ami de l'Occident,Abdel Fattah al-Sissi qui en plus ajoute au blocus israélien de Gaza , un "contrôle" de la frontière de Rafah isolant dans leur prison à ciel ouvert les Gazaouites .

Goetelen excelle dans la vulgarité à caractère sexuelle "du viol hallal au pseudo-viol de la nymphe occidentalis , qui na jamais vraiment dit non :on a les fantasmes qu'on peut.

Écrit par : briand | 01/09/2015

@absolom,

Moi, fâchée ? Pas de souci.

Oui, on arrête là ce jeu de pistes. Lorsque les responsables se seront auto-dévoilés, ne m'oubliez pas (Vergissmeinnicht)et faites-moi signe ;-)

Écrit par : Calendula | 01/09/2015

@absolom,

"Das Vergissmeinnicht (Myosotis) ist eine Pflanzengattung aus der Familie der Raublattgewächse (Boraginaceae)."

Wikipedia

Écrit par : Calendula | 01/09/2015

Vergiss mich nicht Calendula...mein, c'est mon...

Écrit par : absolom | 01/09/2015

Je constate avec intérêt que je suis loin d'être le seul à avoir des doutes sur des "versions officielles". Tant mieux, ça anime le débat. Juhn Goetelen, je le connaissais il y a quelques années, je ne savais pas qu'il avait un blog, mais après avoir lu son texte, je ne le regrette pas (de ne pas avoir su), personnage sans intérêt. certaines des affirmations que j'ai lues, m'interpellent. En ce qui me concerne, je doute que tout le monde puisse par enchantement détecter des opérations de manipulation et de propagande. Je pense que certaines personnes ne disposent pas des capacités intellectuelles, culturelles, voire éducationnelles pour ce faire. Donc, ils ne comprendront jamais rien à la vérité, même si celle-ci leur saute à la figure. Ce n'est pas trop grave, on peut avancer sans ces gens là. Ensuite, il y a une autre catégorie, qui a peur, peur de tout, de rien, d'apprendre que le monde bien ordonné, catégorisé, expliqué dans les manuels d'école, répété ensuite dans les médias, n'a d'autre réalité que celle que les classes dirigeantes veulent bien lui donner. C'est la catégorie de gens, qui ont appris à analyser les grands événements mondiaux à travers le manuel (la géopolitique expliquée aux nuls". Ensuite, il y a les conformistes, ceux qui en société ne veulent pas détonner... Et finalement il y a ceux qui viennent ici en service commandé, car ce blog dérange énormément de monde, et il y en a qui ne veulent surtout pas que les gens utilisent leur esprit critique à détricoter "les versions officielles"

Écrit par : Gabor Fonyodi | 01/09/2015

Terroristes ? Vraiment ? Vous en êtes sûrs ?
Chères amies et chers amis,
Merci pour ces commentaires intéressants et parfois très riches.
Meilleures salutations à Madame Richard-Favre qui a mille fois raisons de nuancer son propos. Nous lui reconnaissons tous une intelligence qui, je l’espère, la conduira quelque jour à mieux comprendre la grande civilisation musulmane, au-delà de nos modestes personnes.
Je passe sur les insultes de certains. C’est l’arme des faibles.
Voici des informations qui renforcent peut-être notre conviction que la précipitation de la presse et des médias est une erreur, tout comme c’est une erreur de distribuer des médailles avant enquête.
Le frère d'Ayoub El Khazzani témoigne
Le frère de l’auteur présumé de l’attaque du Thalys, Ayoub El Khazzani, témoigne en exclusivité dans le JT de TF1.
https://www.youtube.com/watch?v=aui7Ohi-RjQ&feature=player_embedded
Cordialement

Écrit par : Hani Ramadan | 01/09/2015

"Terroristes ? Vraiment ? Vous en êtes sûrs ?"

Bof. En quoi ce témoignage infirmerait quoi que ce soit de ce que serait réellement ou non ce Monsieur El Khazzani ? Monsieur Ramadan vous êtes prié de réfléchir et d'essayer d’appréhender la réalité dans la mesure du possible et arrêter de vous nourrir des illusions. En d'autres mots vous êtes prié de faire usage de votre intelligence.

Écrit par : Bof | 02/09/2015

Après avoir écouté ces deux vidéos, tout n'est toujours pas clair sur le déroulement des faits:
http://www.rfi.fr/contenu/ticker/attaque-le-thalys-arme-tireur-s-est-enrayee-chris-norman
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/armement-d-ayoub-el-khazzani-tout-comprendre-aux-termes-techniques-du-procureur_1709808.html
Apparemment il aurait eu le temps et l'opportunité de tuer plusieurs personnes avec son pistolet. Auparavant il a été coincé 15 secondes contre une porte et a pu se libérer lorsqu'un contrôleur a ouvert la porte... Ici personne ne bouge. Ensuite il y a le témoignage de la personne blessée par balle qui lui avait arraché le fusil et qui ne figure pas dans le compte-rendu du procureur. Tout ça manque encore de cohérence et de sérieux. On remarquera que le premier mouvement de Monsieur Norman est de se cacher. L'intervention survient apparemment quand le musulman récupère son fusil. Et dire à un autre d'"y aller", c'est effectivement la marque de l'héroïsme.

Écrit par : Charles | 02/09/2015

Hani Ramsdan, le signataire du commentaire est-il vraiment le réel Hani Ramadan? La substitution d'un e-mail par un tiers est chose courante et facile. Un de mes proches a eu ce genre de virus, car un de ses correspondants était vérolé.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 02/09/2015

"ce blog dérange énormément de monde"

Je peux vous rassurer, Dick Cheney n'a pas encore commandité l'assassinat de M'ame Richard-Favre. Mais sait-on jamais, ça pourrait arriver...

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 02/09/2015

Wikipédia n'est et ne sera jamais ma référence :-)

Traduit littéralement, vergissmeinnicht ne veut strictement rien dire."Oublies mon pas"...("pas" au sens de la négation).

Pour être franc avec vous, je ne connais rien aux fleurs malgré leur beauté. Alors si en plus je dois compter avec l'incongru, ça risque de me faire trop de boulot :-)

Écrit par : absolom | 02/09/2015

Au risque d'être hors-sujet, Vergissmeinnicht se traduit en français par myosotis. En revanche, en anglais, ça donne forget-me-not. En wallon, c'est la fleur do ptit djézus ( source wikipedia)

Intéressant: quand on commence à écrire "dj" , le correcteur de l'iPad veut tout de suite écrire djihadiste. Faut-il s'en inquiéter?

Écrit par : Arnica | 02/09/2015

"Traduit littéralement, vergissmeinnicht ne veut strictement rien dire."Oublies mon pas""

'Mein' est ici une forme du génitif du pronom de la première personne, pas un pronom possessif. Le verbe vergessen peut en effet, ou pouvait autrefois, prendre un objet au génitif, même si ce n'est pas la construction la plus courante aujourd'hui.

(Les pronoms possessifs sont par ailleurs dérivés du génitif en Allemand, mais c'est une autre histoire.)

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 02/09/2015

"Bof" a peut-être mis le doigt sur ce qui ne va pas chez H. Ramadan. Il manquerait tout simplement de la perspicacité et lucidité moyennes que la plupart des gens en ont.. Il serait donc impossible d'établir un véritable dialogue avec lui !

Écrit par : Kasperle | 02/09/2015

"..dans la cantine de Goetelen.."

Goetelen s'estime supérieur à Ramadan. Rien que à cela on peut mesurer la petitesse du personnage.

Écrit par : Kasperle | 02/09/2015

Merci Calendula, merci Arnica et merci Plouf (vous me faites souvent rigoler avec votre grande famille) Ploufovitch pour cette leçon germano-florale...mais c'était autrefois et hier à 22h (env) j'ai réagi plutôt instinctivement.

Bien sûr, pourquoi faire simple alors que l'on peut faire compliqué :-)

Merci à Madame Richard-Favre pour sa patience également

Écrit par : absolom | 02/09/2015

@absolom,

Je me suis lancée dans l'aventure du myosotis un peu par taquinerie, pourtant cet épisode botanico-linguistique n'est pas seulement un intermède au milieu de cette insoutenable lourdeur, mais également une jolie démonstration du fait qu'on ne peut toujours tout comprendre, et peut-être pas tout seul.
Arnica et Plouf P. ont magnifiquement joué le jeu.
Dans ce petit exemple, on a été intelligent ensemble, au lieu de s'insulter mutuellement.
Décrypter le réel, comme décrypter le langage d'autrui n'est pas évident.
On peut mal comprendre, ne pas tout saisir, se vexer inutilement. On peut partir sur de fausses pistes et ainsi aboutir à de fausses conclusions.

Mon jeu de mots est parti de "Pas de souci". Si vous cherchez le nom botanique de "souci", vous verrez que c'est .... calendula.
Comme je voulais que vous me fassiez signe, le jour où les éventuels commanditaires du coup du Thalys se seraient manifestés au grand jour (selon vous), Vergissmeinnicht a surgi du cerveau d'une germanophile incorrigible. (Mais ne prenez pas ceci pour une déclaration d'adhésion aveugle à la politique de M. Stäuble ;-))
Avec tout ce feuilleton, je suis sûre que vous n'oublierez pas, je jour venu !

Écrit par : Calendula | 02/09/2015

Pas d'amalgame:
Définition de vérolé: informatique - familier - contenant un virus ou abîmé pour un fichier.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 02/09/2015

Messieurs, Dames,

Je pense que vous avez pu tous très bien gueuletonner dans ce magnifique café du commerce extérieur qui s'appelle "Voix", et ceci aux frais de la princesse Hélène - la teneuse de ce comptoir de luxe : de facto et de juré.

Je le jure.

Maintenant , il est temps pour elle de nettoyer les tables et faire la vaisselle.

Alors , laissez lui le faire en toute dignité car,- ne l'oubliez pas -, elle a été injustement diffamée par des vils qui ne savent même pas qu'est-ce que signifie le mot « excuse ».

Cordialement,

Vladimir A. Trofimov

Écrit par : vlad | 02/09/2015

J'y reviens une "der" Calendula, car là nous nous éloignons vraiment du sujet...

A aucun moment je ne vous ai parlé de plante, car comme précisé plus haut, je n'y connais rien. Je suis de langue maternelle allemande avec une nombreuse famille en autriche. J'y ai passé de longues périodes, et pourtant je n'ai jamais entendu parler de "Vergissmeinnicht" :-)

Vous par contre avez dit ceci:

"Car à mes yeux, ce que l'on doit retenir de l'histoire du Thalys, c'est qu'on va augmenter le niveau des contrôles de sécurité."

Ce qui laissait supposer que êtiez en mesure de comprendre ce que j'ai écrit par la suite en rebondissant sur votre phrase :-)

Nul jeu de piste, que des évidences assez simples d'ailleurs :-(

Bien à vous

Écrit par : absolom | 02/09/2015

@ absolom,

Votre conversation privée est complètement déconnectée du sujet principal, veuillez donc de la poursuivre par des canaux de communication privés

Merci et bien à vous,

Vladimir A. Trofimov

PS: depuis peu, j'ai les démarches un peu trop dictatoriales, je le reconnais volontier

Écrit par : vlad | 02/09/2015

Cool ! Enfin ... un peu d'humilité ...
"Vladimir A. Trofimov
PS: depuis peu, j'ai les démarches un peu trop dictatoriales, je le reconnais volontiers
Écrit par : vlad | 02/09/2015"

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 02/09/2015

Tiens voilà le plouc qui nous fait son petit rot vespéral avec Cheney...pourquoi lui on ne sait pas, mais le plouc est toujours content si il peut se manifester surtout pour ne rien dire...c'est dans sa nature, il peut se la pêter en disant "aujourd'hui aussi je suis intervenu pour dire des insanités sur le blog de Mme. Favre"

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/09/2015

Madame Richard-Favre

J'ai lu votre billet et comprends votre prise de position.

Le problème est que vu de l'extérieur, votre combat peut facilement être assimilé à celui de M. Ramadan. En effet, celui qui aujourd'hui est contre l'europe est contre les états-unis, donc israël...vous me pardonnerez le raccourci.

Or, qui possède:

Le plus gros potentiel de destruction nucléaire mondial ?
Les plus puissantes places financières mondiales ?
Le plus gros volume médiatique mondial ?
Les plus grands négoces mondiaux ?
Le plus grand nombre de satellites en tout genre ?

Internet, avec tout ce qui en découle jusqu'à la dernière virgule de
l'sms que vous écrivez avec votre téléphone...des milliards de terminaux en tout genre...disséminés de part le monde...

Je crains que sous peu Madame, il ne sera plus que "Pour"... ou "Contre". Je ne dis pas que cela fonctionnera longtemps, mais cela fonctionnera. Ces temps seront pénibles.

Cordialement,

Écrit par : absolom | 02/09/2015

L'islam insulte, promet la mort et l'enfer aux mécréants. L'insulte est l'arme des faibles.

C'est pour cette raison que nous informons le monde sur le concept mortifère des ramadan: "ISLAM"

Écrit par : Pierre NOËL | 02/09/2015

Bonjour

Un petit parjure, mais je me dois de le faire...

@ Vergissmeinnicht, pas de souci, je ne vous oublierai jamais :-)

Madame Richard-Favre, merci d'avoir édité mes pensées qui j'en conviens ne sont pas toujours bien roses :-)

Écrit par : absolom | 03/09/2015

" Cool ! Enfin ... un peu d'humilité ...
"Vladimir A. Trofimov
PS: depuis peu, j'ai les démarches un peu trop dictatoriales, je le reconnais volontiers
Écrit par : vlad | 02/09/2015"

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 02/09/2015 "

Victor-Liviu Dumitrescu,

Le jour quand vous arriverez à comprendre notre sens inné d'humour et d'autodérision, on pourra peut-être envisager votre intégration progressive dans les équipes du projet franco-américano-russe « La république de Lavande »  dont j'ai l'honneur d'être le Chef.

Car à part ce défaut non négligeable, vous représentez un type d'homme dont on a besoin.

Bien à vous,

Vladimir A. Trofimov

PS: quant aux « démarches un peu trop dictatoriales » , justement une énorme responsabilité que j'ai depuis le lancement de ce projet, ne me laisse guère d'autre choix.

Écrit par : vlad | 03/09/2015

Complément:

Vous avez dit «théorie du complot»?

Le samedi 29 août 2015, le journaliste Michel Danthe a publié sur le site du Temps un compte-rendu qui visait principalement mon article intitulé Les Héros du Thalys, paru dans la Tribune de Genève du 25 août, tout en égratignant d’autres intervenants sur la question, jugeant que le doute jeté sur la version officielle des faits relève de «variantes conspirationnistes».


Remarquons qu’il s’agissait surtout, en l’occurrence, de faire part de l’étonnement que beaucoup ont ressenti sur la rapidité de l’exposé médiatique des faits, avant toute enquête.

Bien qu’il reconnaisse que «cette vision des choses rencontre de nombreux échos auprès de toute une partie de l’opinion publique et de l’intelligentsia européenne», Michel Danthe se contente d’évoquer à deux reprises la piste conspirationniste. Le mot est jeté, et il semble résoudre tout, opposant la perspective d’analyses très fines aux élucubrations grossières qui sont les nôtres.

A toute explication qui remet en cause les versions gouvernementales liées à des attentats répétés, depuis le 11-Septembre notamment, la presse et les médias opposent non pas des arguments indiscutables, mais des expressions bien pratiques: théories du complot et thèses conspirationnistes. Comme pour nous dire: tout cela n’est pas sérieux. Il ne vaut même pas la peine d’entrer en matière.

Commençons simplement par affirmer que nous pensons qu’il n’y a pas de «théorie du complot», mais que complot il y a. Il suffit de remplacer le mot «complot» par celui de «stratégie» pour rendre à nos approches non conventionnelles leur caractère objectif. Tout le monde sait que nos Etats suivent des «stratégies politiques». Il ne fait aucun doute que les oligarchies transnationales agissent d’un point de vue géostratégique pour défendre les intérêts d’une minorité de gens fortunés, aux dépens de populations qui se comptent par millions, livrées à des dictateurs qui n’ont aucun respect pour la vie.

Le soutien de l’alliance américano-sioniste euro-compatible au putschiste al-Sissi, tout comme la passivité de la communauté internationale (entendre les institutions et les Etats dont l’engagement est déterminé plus par des considérations économiques que par des impératifs humanitaires, y compris le Conseil de sécurité de l’ONU et son lamentable veto) en ce qui concerne la Syrie, démontrent bien que tout ce qui se passe n’est pas l’effet du hasard, loin de là. Aujourd’hui, deux problèmes récurrents reviennent inexorablement dans les médias publics: le danger des attentats terroristes et les migrants qui prétendument menacent la stabilité de l’Europe. On note particulièrement l’affluence en catastrophe de Syriens exclus de leur pays ou déplacés par millions.

Or, comme Michel Danthe l’a très bien compris, une posture intellectuelle honnête nous commande d’analyser les causes réelles de ce qui se passe en amont, plutôt que de ne considérer que les seules conséquences, en aval. On reconnaît ainsi un excellent médecin au fait qu’il parvient à déterminer la cause réelle dont souffre son patient, et qu’il ne se contente pas de traiter les effets secondaires de la pathologie, même s’ils sont suffisamment graves. Pour cette raison, je pose à Michel Danthe les questions suivantes, ainsi d’ailleurs qu’aux journalistes qui voudraient faire l’économie d’un authentique débat en nous accusant d’être des «complotistes».

Voici l’extrait d’un article de la revue Kivounim (Orientation), publiée par l’Organisation sioniste mondiale à Jérusalem (N°14, février 1982), et énonçant les résolutions prises alors: «L’éclatement de la Syrie et de l’Irak en régions déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux doit être, à long terme, un but prioritaire pour Israël, la première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces Etats. […] Riche en pétrole, et en proie à des luttes intestines, l’Irak est dans la ligne de mire israélienne. Sa dissolution serait, pour nous, plus importante que celle de la Syrie, car c’est lui qui représente, à court terme, la plus sérieuse menace pour Israël.»

Il s’agit d’un document historique irréfutable, qui met à jour une stratégie, rien de plus. Et voici les questions: les visées décrites dans ce document, n’est-ce pas ce qui se produit sous nos yeux depuis plus de trente ans? Pourquoi est-il si difficile d’en parler? Pourquoi ne met-on pas en évidence l’origine de drames humains indescriptibles dont nous sommes les témoins et qui débordent jusque chez nous? Pourquoi n’explique-t-on pas que les dictatures arabes sanguinaires et Daech sont les meilleurs alliés de l’Etat d’Israël, plutôt que la voie des urnes? Pourquoi est-ce que nos agences de presse en Occident diabolisent à ce point, et rapidement, un terroriste présumé; et se taisent, à ce point, sur un projet qui se déroule depuis des décennies, et qui est en fait une énorme monstruosité: le dépeçage de la Syrie après celui de l’Irak, avec toutes les violences engendrées par ce processus immonde, qui inquiète l’Occident, mais dont on cache la source et la réalité au plus grand nombre?

Et qui veut vraiment la paix? La rhétorique de guerre accompagnant les cérémonies de remise de médailles est à nouveau à l’ordre du jour. Elle plaît à Monsieur Hollande autant qu’à certains journalistes: le bien et le mal s’affrontent. Discours qui permet de vendre de l’actualité, du papier et des armes, mais certainement pas de l’intelligence. François Hollande, qui livre aux putschistes égyptiens des Rafale et aux héros des trophées… Comment peut-on ne pas voir que les grandes chaînes publiques occidentales sont pour la plupart orientées, ignorant ou minimisant des massacres ignobles à grande échelle et se focalisant sur une actualité scénarisée à outrance?






Hani Ramadan

Le Temps, opinions, mardi 1er septembre 2015

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/ee4ec260-4fe1-11e5-b0e6-4d604bb88ae2/Vous_avez_dit_théorie_du_complot

Écrit par : Hani Ramadan | 03/09/2015

"vlad", mon cher "vlad", une rencontre s'impose pour vous prouver mon sens de l'Humour, mais aussi celui de l'auto dérision.

"Victor-Liviu Dumitrescu,

Car à part ce défaut non négligeable, vous représentez un type d'homme dont on a besoin.

Bien à vous,

Vladimir A. Trofimov

PS: quant aux «démarches un peu trop dictatoriales», justement une énorme responsabilité que j'ai depuis le lancement de ce projet, ne me laisse guère d'autre choix.
Écrit par : vlad | 03/09/2015"

P.S.
J'aimerais tant explorer les profondeurs de l'âme slave ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03/09/2015

Victor-Liviu, ça tombe bien; depuis mon baptême en 2014 en Crimée devenue à cette occasion définitivement russe, Dieu me gâte en rencontres avec des gens très intéressants...

Quand mon ami serbe a su qu' après mon retour de Yalta, j'envisageais d'aller visiter pas uniquement la France mais aussi la Grèce avec un but clair de me renseigner sur les moyens de les aider de sortir de l'UE de m…., il m'a demandé qu'est-ce que je pensais d 'aller d'abord visiter sa Serbie natale avec lui et ensuite de passer directement en Grèce.

Je lui répondu que ça me ferait un énorme plaisir de visiter la Serbie aussi.

Donc si vous ne voulez / pouvez pas vous déplacer en Crimée russe (et pourtant ça nous ferait plaisir car l'un des objectifs du projet « La République de Lavande » consiste a aider les peuples de la Crimée et de l'Ukraine pendant la période transitoire), on se déplacera en Europe, mais ce sera la Grèce brûlante d'abord...

Écrit par : vlad | 03/09/2015

A toutes fins utiles, je rappelle que ce blog n'a pas vocation à se muer en boîte aux lettres.

On en restera donc là pour ce qui concerne votre échange, vlad et Victor-Liviu Dumitrescu.

Merci de votre compréhension

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/09/2015

Ramadan se moque du monde sournoisement. Tous les pays musulmans sont dirigés par des despotes ou des monarques employant une partie de la richesse à se gaver, à gaver leurs familles, acheter des armes pour tuer, payer des terroristes pour, en arrière plan, imposer l'islam, celui des frères musulmans, criminels des services spéciaux -musulmans. Le tout, sou l’œil attendri de Obama, Clinton et une partie des dirigeants eurabiens bons Z'amis des frères......musulmans.

Il indique:

"Il ne fait aucun doute que les oligarchies transnationales agissent d’un point de vue géostratégique pour défendre les intérêts d’une minorité de gens fortunés, aux dépens de populations qui se comptent par millions, livrées à des dictateurs qui n’ont aucun respect pour la vie."

Peut-être a-t-il oublié de citer: le Qatar, L'Arabie des Saoud, les émirats, le Soudan, bon, je m'arrête là car il y en a 57. Bizarre que les migrants musulmans ne cherchent pas une meilleure vie dans ces 57 pays des mille et une nuit? Ramadan n'en dira mot, normal il est un des piliers du système.

Quant à Sissi on peut lui décerner une médaille. Il n'y a jamais autant eu d'Athées en Egypte, selon le père Boulad sur le site de Sami Aldeeb, ce dont on peut se réjouir.
Il y a tant de richesses dans ce pays là, ou dieu, le paradis, l'enfer -et le tribunal des flagrants délires (Jugement dernier) ont été inventés, qu'ils auraient tord de remettre les frères criminels au pouvoir, brisant ainsi un nouvel idéal de vie en vue pour les égyptiens voir pour toute la région.

Écrit par : Pierre NOËL | 03/09/2015

Une intéressante vidéo jamais montrée sur l'affaire du Thalys dans laquelle on voit très clairement un grand lien plastique utilisé par l'armée et les services de police pour attacher les mains et les jambes de prisonniers. Des touristes en goguette se promènent avec ce genre d'objet sur eux? Je pense qu'à chaque vacances vous en mettez dans vos valises...Et visiblement ça a frappé le vidéaste amateur anonyme (heureusement pour lui), qui fait un long gros plan sur l'objet!
http://www.bvoltaire.fr/videos/video-amateur-de-larrestation-de-lassaillant-du-thalys,201214

Écrit par : Gabor Fonyodi | 10/09/2015

Les commentaires sont fermés.