19/09/2015

Etats-Unis, voici qui est clair!

maxresdefault2.jpg

Pour qui aurait encore quelques doutes sur le mérite de la Pax Americana, voici de quoi les lever.

George Friedman, fondateur et dirigeant de la société de renseignement Stratfor, expose de manière claire et décomplexée, quelles sont les préoccupations réelles des Etats-Unis.

Il ne s'agit pas, selon lui, de l'Islam qu'il considère, certes, comme un problème mais à traiter de manière proportionnelle dès lors qu'il ne menace pas la survie des Etats-Unis.

C'est le 4 février 2015 qu'il s'est exprimé à cet égard dans le cadre d'une conférence de presse. 

Le lien à la video qui en rend compte à travers quelques extraits, figure au bas de ce sujet.

Outre la manière dont informe George Friedman des agissements américains, on y apprend quelle est la vraie inconnue de l'équation européenne pour les Etats-Unis.

Cette inconnue serait la seule susceptible de constituer une véritable menace pour les Américains.

A découvrir ici ces quelques onze minutes fort instructives:

https://www.youtube.com/watch?v=emCEfEYom4A

 

Commentaires

Cette vidéo est très connue - pas du tout un scoop!!

Écrit par : Claude | 19/09/2015

Claude,

Où serait-il écrit qu'elle en serait un, de scoop?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/09/2015

Les commentaires de cette vidéo sont tellement éloquents qu'il n'y a rien à ajouter.

Écrit par : Michel Mottet | 19/09/2015

Je veux dire que c'est clair depuis longtemps, tout au moins pour un certain nombre de gens... :-)

Écrit par : Claude | 19/09/2015

George Friedman est un leader néo-conservateur. Il a conseillé Bush, mais certainement pas Obama, dont la politique est largement différente de celle que prône Friedman, qui la traite d'ailleurs d'enfantillage dans la vidéo ci-dessus. Mélanger les deux, c'est comme dire que Poutine mène la politique de Gorbachev.

Écrit par : Précisons | 19/09/2015

Pour comprendre qui est qui, qui fait quoi, qui agresse qui, qui respecte le droit international et le droit de la guerre, qui ment et qui soutient les mensonges (coucou revoilà bhl!), il est important de revenir sur ce qui s'est passé en Ossétie-Géorgie (3ème volet: les combats):

http://russeurope.hypotheses.org/4196

Nous vivons un totalitarisme mou où tous ceux qui ne gobent pas la vérité officielle sont systématiquement insultés faute d'arguments.

Pour compléter:

La guerre d’Ossétie de 2008: Une victoire russe (I)

http://russeurope.hypotheses.org/4190

La guerre d’Ossétie de 2008 – les causes (II):

http://russeurope.hypotheses.org/4192

La guerre d’Ossétie de 2008: ondes de choc (IV)

http://russeurope.hypotheses.org/4202

Et il faut rappeler que le responsable de ces crimes officie maintenant en Ukraine. La volonté de nuire chevillée au corps.

Écrit par : Johann | 19/09/2015

Et pourtant ce type comme tous les autres, se réfèrent à dieu le très haut dans la caberluche, au mythe du yésous et ses histoires empruntées aux Pharaons et aux Sumer.

En cela, ils sont très dangereux prêts à faire des millions de victimes pour leurs intérêts.

Tant qu'il y aura des gens irréfléchis pour les mettre au pouvoir, certains endroits de la planète seront le véritable enfer, dont les religions font référence.

Ces hypocrites prêchent pour l'abolition de la peine de mort dans le monde, ça fait bien rire Raïssa...

Écrit par : Pierre NOËL | 20/09/2015

Pierre,

Ne présumez pas de qui se réfère "ce type", comme vous l'écrivez!

En l'occurrence, Monsieur Friedman est Juif hongrois, d'origine. Il ne rend sans doute pas de culte au "mythe de yésous", pour reprendre votre conception du Christ...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/09/2015

Je ne suis pas convaincu que l'on doive considérer les déclarations de cet homme comme étant "the voice of America" !

Il est néanmoins intéressant de l'entendre

Écrit par : Michel Sommer | 20/09/2015

Hélène, il y a quelques mois les déclarations de ce type avaient été évoquées sans que je me souvienne du sujet et sur quel blog, peu importe.

Je me rappel bien de sa biographie. Effectivement, j'aurai dû préciser ou ajouter " Partisans du "créationnisme"

Cela dit, c'est un sale type donnant une très mauvaise image des USA, quant à ses réactions envers les femmes n'en parlons pas.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/09/2015

Je viens de retrouver un élément qui avait attiré mon attention à l'époque le voici:

""L’extrémisme islamique est un problème pour les États-Unis, mais ce n’est pas une menace pour notre survie. Il doit être traité, mais il doit être traité de manière proportionnelle. En politique étrangère, nous avons d’autres intérêts.

Le vrai danger : une alliance germano-russe

Ainsi, l’intérêt primordial des États-Unis, pour lequel nous avons fait des guerres pendant des siècles, lors de la première, lors de la deuxième et lors la Guerre Froide, a été celui de la relation entre l’Allemagne et la Russie, parce qu’unis, ils représentent la seule force qui pourrait nous menacer, et nous devons nous assurer que cela n’arrive pas...

Alors, que faites-vous si vous êtes un Ukrainien ? Il vous est essentiel d’établir le dialogue avec le seul pays qui vous aidera, et ce pays c’est les États-Unis...

L’armée ukrainienne, c’est la nôtre !""

Écrit par : Pierre NOËL | 20/09/2015

M Friedman est insignifiant en tant qu'analyste.
Ses publications STRATFOR sont une compilation genre "Sélection du Reader's Digest". Rien qu'il ne publie dans STRATFOR ne l'a déjà été dans "The Economist" ou le NY Times.

Écrit par : Chuck Jones | 22/09/2015

M. Friedman soulève le voile sur un fait qui au moins depuis la première guerre mondiale est une constante des Illuminati-satanistes. C'est le financement des deux parties en guerre pour toujours être du côté des gagnants! Les banquiers juifs, dont les plus connus sont les Rothschild et les Warburg se trouvaient être des deux côtés pour s'enrichir sur le dos des victimes de part et d'autre. A titre de précision rigolote, Paul Warburg, fondateur de la FED (Federal Reserve) en 1913, qui est en soi un coup d'état, naturalisé yankee en 1911, manoeuvrait en coulisses pour pousser les Etats-Unis à la guerre, pendant ce temps, Max Warburg, son frère, était le chef de l'espionnage allemand et laissait passer le train transportant les bolchéviques et Lénine, pour aller fonder la révolution russe. Bien sûr, à la fin de la première guerre, ils ont continué de financer tous ceux qui en Allemagne pouvaient servir leur cause, pour une nouvelle guerre, bien évidemment Hitler aussi! Max Warburg, banquier juif a pu quitter tranquillement l'Allemagne avec tous ses biens, juste avant le début de la deuxième guerre mondiale.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 22/09/2015

Les commentaires sont fermés.