03/10/2015

MSF, le carnage

7137637.image

 

C'est ce que certains nomment des dommages collatéraux.

Si l'appellation est contrôlée, les forces de l'OTAN qui ont bombardé un centre de soins en Afghanistan, ne semblent, elles, pas l'avoir été du tout.

L'association Médecins Sans Frontières est en deuil, ce soir avec 12 membres de son personnel tués et 37 victimes parmi ses patients.

Selon l'ONU, le bombardement d'un hôpital relève du crime de guerre.

Pour l'heure, hommage soit rendu aux victimes, déjà blessées de guerre et désormais disparues avec celles et ceux qui ont donné vie et amour à les soigner. 

 

Sujet paru en page 13 de l'édition papier de La Tribune de Genève du 9 octobre 2015 sous le titre, MSF: l’humanité est en deuil

 

23:43 Publié dans Avaries, Destins, Humanité, OTAN, Politique, Pouvoirs, Pratiques, Sécurité | Tags : otan, kunduz, msf, afghanistan | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

je vous fais part de ma compassion pour toutes les victimes de cette attaque ainsi que mes condoléances à l'entourage de toutes les personnes tuées à Kunduz, présentes et à venir, faute de soins.
Les crimes de guerre ne doivent pas rester impunis, mêmes quand ils ont été commis par les Etats Unis

Écrit par : françoise majorel | 04/10/2015

Moi je rajouterai, SURTOUT si ils ont été commis par le Etats-Unis, les donneurs de leçons universels! Mais, rassurons-nous tout de suite, il ne leur arrivera rien, car ils sont juges et parti, c'est eux qui instaurent les tribunaux et les contrôlent! Ouf, j'ai failli avoir peur!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/10/2015

En tous les cas, lorsqu'on lit que l'OTAN va mener l'enquête pour savoir ce qui s'est passé, on ne peut que souhaiter à MSF et à l'ensemble de ses victimes qu'elles trouvent de quoi apaiser leur détresse.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/10/2015

Eh bien, voici qu'il ne fait pas bon vouloir publier ce sujet sur Facebook...

Voici le message reçu par ce réseau social:

"Le contenu que vous essayez de partager contient un lien que nos systèmes de sécurité ont détecté comme dangereux :

http://ipv6.google.com/sorry/indexredirect?continue=https:/encrypted-tbn2.gstatic.com/sorry

Veuillez retirer ce lien pour continuer.
Si vous pensez voir ceci par erreur, dites-le nous."

Ce "lien dangereux" a dû se glisser dans mon sujet car il n'y figure pas.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/10/2015

Pour moi également,ce lien ne plaît pas du tout à Facebook.
Je reçois la même réponse que le commentaire précédent.

Écrit par : pontvianne | 04/10/2015

Sympa la nouvelle arme envoyée par la Russie pour défendre la Syrie, j'espère que les islamo-barbares vont la trouver à leur goût! https://www.youtube.com/watch?v=y0e6Ro72suY

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/10/2015

Bonsoir

Il ne s'agit pas de facebook, il s'agit de Zuckerberg. Et Zuckerberg obeit à certaines "règles".

Pensez-vous que les 40 milliards posés dans son berceau étaient gratuit ?

Même au cinéma, on ne verrait pas cela :-)

Écrit par : absolom | 04/10/2015

Corto,

Votre commentaire en relation avec la violation de l'espace aérien turc n'a rien à voir avec ce sujet.
Si vous souhaitez le publier, merci d'indiquer la source des propos que vous relatez et de publier l'ensemble sous le précédent sujet, plus adapté que celui-ci.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/10/2015

M'en tape, posté sur un autre blog !

Écrit par : Corto | 05/10/2015

La Turquie viole la frontière syrienne légitime et les USA crient Ò violations. A la France de réclamer des sanctions russophobiques.
Voilà, pour répondre aux geintes de certains.

AH, cette coalition occidentale! Vraiment mesquine! Mauvaise perdante!

Voici un article qui explique les fallacieuses incriminations US-Turquie contre la Russie pour ce qui est des prétendues violations de l'espace aérien turc.

Il n'y avait pas de violation de la part de l'aviation russe lors des récentes frappes contre ISIS ou DAESH, contre l'ASL, Al Nosra et Al qaeda... La Turquie a violé la légitimité des frontières syriennes en la déplaçant d'une dizaine de kilomètres à l'intérieur du territoire syrien. Les USA ont dû avoir poussé leur allié turc à faire une déclaration internationale mensongère qui frise l'escroquerie. Chose que l'armée turque n'avait pas osé faire ouvertement.

Pour comprendre ce minable complot, lire tout l'article sur Moon of Alabama ci-joint.
Infowars constate les mêmes manipulations et relève aussi ces irrégularités commises par la Turquie et soutenues par sa coalition.


http://www.moonofalabama.org/

(...) "La Turquie a entretenu une zone tampon de 9 km à l'intérieur de la Syrie depuis juin 2012, quand un missile de défense syrien avait descendu un avion de combat turc qui s'aventurait dans l'espace aérien syrien. Par des règles révisées (unilatéralement) de combat, la Turquie a posé le fait que la force aérienne turque pourrait considérer toute cible survenant à l'intérieur de ces 9 km (annexés) à la frontière turque comme un ennemi et elle le traite comme tel".

"Si les règles syriennes de combat avaient déplacées sa frontière du nord vers la Mer Noire, tout avion à l'Est de la Turquie serait-il en violation de l'espace syrien? Personne ne pourrait accepter un tel non sens et c'est pourquoi personne n'accepte ici la merde US-turque.
Les avions russes ne respecteraient pas la nouvelle définition de la frontière turque...(Ndlr, Avec raison) Ils ne respectent que la définition légitimée des frontières".

"Cela ne serait pas une bonne raison pour débuter une guerre OTAN-Russie seulement parce qu'un avion avait pu, à certains moments, un peu mordre sur le périmètre turc dans la manœuvre compte tenu de l'urgence ou d'autres circonstances accidentelles. Est-ce que nous relevons que les US, France, Grande Bretagne et Jordanie violent régulièrement l'espace aérien syrien pour leurs prétendus bombardement contre ISIS? Ce alors que la Turquie bombarde le PKK au Nord de l'Irak sans l'autorisation du gouvernement Irakien? Que dire des violations régulières d'Israël de l'espace au-dessus du Liban?" (...)
Fin de citation en français.

Écrit par : Beatrix | 06/10/2015

Encore un joli coup sur la tête de nos merdias. A nouveau, ils sont dans le "story telling" http://fr.sputniknews.com/international/20151005/1018615090/Medecins-Sans-Frontieres-hopital-frappe-us-faute-enquete.html

Écrit par : Gabor Fonyodi | 06/10/2015

L'Etat major américain reconnaît avoir frappé "par erreur" le centre de soins de MSF:

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/9836-afghanistan-jours-apres-major-americain-reconnait-avoir.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/10/2015

Les commentaires sont fermés.