02/11/2015

Mise au point

nuits.png?itok=cLpt5Q4r

Qu’aimer la Russie, aujourd'hui, suscite la controverse est un euphémisme.

Lors de la récente interview qui m'a été demandée par la chaîne de télévision russe, LifeNews, la question m'a été posée de savoir si je subissais des pressions.

 

Sans hésiter, j'ai répondu par l’affirmative.

 

Dans cette Europe si démocratique, il semble bien, en effet, que toute voix qui refuse de diaboliser la Russie soit vouée à la moquerie, au mépris quand ce n’est pas à l’insulte.

 

Par mes études de russe, j'ai découvert l'ex-URSS au milieu et à la fin des années soixante-dix, par mon oeuvre littéraire traduite en russe et publiée à Moscou, c’est la Russie du milieu des années 2000 que j’ai retrouvée.

 

Jamais, je n'ai eu l'outrecuidance de me poser en spécialiste de la Russie ni d'un quelconque autre pays de ce monde. 

 

Si d'aucuns m'ont attribué cette compétence, c'est de leur propre chef.

 

Tout aussi bien m’a-t-on considérée comme naïve, ignare ou dans un autre registre, suppôt sinon agent du Kremlin.

 

Suissesse et Française d'origine, j'aime les valeurs qui m'ont été transmises.

 

Mais il me tient à coeur aussi, de partager avec mes compatriotes un regard sur la Russie qui soit moins orienté que celui qui domine la plupart de nos médias.

 

 

Commentaires

Je ne changerais pas une ligne, ni un mot de votre billet, dont la clarté et la brièveté éclairent pudiquement une simplicité que seule la vérité sait revêtir.

Écrit par : Queral | 02/11/2015

Madame Richard-Favre,

De tout coeur avec vous!

Pouvons-nous en savoir plus sur les pressions que vous subissez dans cette Europe si démocratique et si hypocrite quant à la liberté d'expression?

Écrit par : Charles | 02/11/2015

Madame Richard-Favre,

Par respect pour la journée de deuil d'hier et par respect de votre sujet précédent, je me suis gardé jusqu'à ce soir de dire ce que je pense de certain personnage qui non seulement n'a exprimé AUCUNE compassion pour ses compatriotes morts au Sinaï, mais qui a repris sans aucune honte la polémique au sujet de votre lettre ouverte et donc était hors-sujet. Ce triste personnage qui se livre à un harcèlement systématique ne mérite que le mépris. Et je reste aussi poli que possible. Je ne garantis pas que cela soit encore le cas à l'avenir face à un tel sabotage. Apparemment certains coqs feignent de ne pas lire vos avertissements:
"Le sujet est la Russie en deuil.

Les attaques personnelles -qui me visent aussi- n'honorent aucune mémoire."

Écrit par : Charles | 02/11/2015

Charles,

Merci. Il s'agit, en effet, de harcèlement qui ne mérite pas de mépris mais qui devrait valoir exclusion au moins temporaire de ce blog. Je peine à adopter de telles mesures et pourtant, sans doute, devraient-elles être prises.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

C'est bon, Hélène, nous sommes avec vous!

Écrit par : Tchernine | 02/11/2015

Vous confondez la Russie et Poutine.

Si il y a éventuellement des moqueries, c'est d'aimer Poutine comme une midinette.
Mais personne ne fait la critique d'aimer un pays

Le problème avec vous est que critiquer Poutine veut dire critiquer la Russie.

Votre manque de crédibilité vient de cette admiration docile de Poutine où une critique contre lui devient dans votre esprit, une attaque personnelle contre vous et contre la Russie.

Je ne suis pas sur que la Russie a besoin d'admirateurs occidentaux qui ont la "haine" de l'occident et voient des complots partout, de la CIA ou des illuminatis.
Par contre je suis certain que ça leur fait plaisir de voir des occidentaux qui ont simplement de la sympathie pour la Russie.

L'occidental fait la différence entre la Russie avec son Histoire et Poutine.
Aimer la Russie n'implique pas d'aimer Poutine
Ne pas aimer Poutine n'implique pas de ne pas aimer la Russie.

Écrit par : motus | 02/11/2015

Ah oui! Certains aiment la Russie pour les richesses qu'elle contient et n'ont qu'un désir: pouvoir piller ces ressources gigantesques aux dimensions du pays comme ils ont commencé à piller l'Ukraine. D'autres aiment le peuple russe et ne veulent pas que celui-ci soit privé de ses richesses. Déjà que les oligarques ont pris leur part du pillage. Ceux qui aiment le peuple russe aiment aussi celui que les citoyens russes ont choisi à la tête de l'État et qu'ils soutiennent à 89,9%. Alors quand vous critiquez Monsieur Poutine, vous critiquez aussi les 89,9% qui sont derrière lui. Aimer la Russie à 10,1% montre votre détestation de ce pays.

Écrit par : Charles | 02/11/2015

Je critique l'Occident et ses larbins sans rapport avec la Russie, je critique tout simplement parce qu'il y a plus à critiquer qu'à apprécier...je hais qui je veux, j'ai pas besoin de demander d'autorisations à des sympathisants de criminels de guerre. Si ça vous dérange que des dizaines de millions de personnes aient compris que nous vivons au milieu de complots ourdis par des officines occidentales qui n'apparaissent jamais sur le devant de la scène c'est votre problème, pas le mien. Et si vous ne comprenez rien à l'existence des Illuminati, ça viendra un jour, ou jamais! Ca non plus, ce n'est pas mon problème...Si l'ignorance était une qualité, le monde serait plein de génies!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/11/2015

Charles,

Votre,

"ce que je pense de certain personnage qui non seulement n'a exprimé AUCUNE compassion pour ses compatriotes morts au Sinaï, mais qui a repris sans aucune honte la polémique au sujet de votre lettre ouverte ,

exprimé de toute évidence à mon égard, ce n'est pas de l'ignominie, c'est du terrorisme intellectuel dans son sens le plus basique du terme.

A propos, dites-moi, et l'hôtesse de ce blog, est-ce qu'elle a exprimé une quelconque compassion pour ces gens qui ne sont pas ses compatriotes, certes, mais qui sont les citoyens du pays qu'elle jure d'aimer.

D'ailleurs, hier, j'ai posté un commentaire sous le sujet de blog «La Russie en deuil » où j'ai soulevé ce fait qui m'a profondément choqué.

A savoir, c'est pour la première fois qu'Hélène Richard-Favre, en écrivant des sujets de blog consacrés aux catastrophes aériennes, n'a pas évoqué des victimes ou des proches des victimes.

Mon commentaire a été censuré.

J'y ai écrit en particulier ceci:

«... dites-moi, qu'est ce que fait la photo de Poutine ensemble avec Hollande sur le perron de l’Élysée dans votre sujet de blog sujet consacré soit disant à la mort des innocents ?

Par le passé, dans tous vos sujets de blog consacrés aux craches d'avion (*), au moins vous évoquiez PERSONNELLEMENT les proches des victimes et leur faisiez vos condoléances.

Pas ici, pas un seul mot d'humanité à ces gens en deuil.... »

(*)

1) « Deuil »

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/07/20/deuil.html

2) « Christophe de Margerie, un grand patron »

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/10/21/christophe-de-margerie-un-grand-patron.html

3) « Crash de l'A320, information "raciste"? »

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/03/27/crash-de-l-a320-information-raciste.html

»

Bien à vous,

Vladimir Trofimov

Écrit par : vlad | 02/11/2015

Vlad,

J'ai en effet estimé votre commentaire aussi déplacé hier qu'il l'est aujourd'hui.

Nombreuses sont les condoléances que j'ai adressées suite à ce drame qui endeuille la Russie. Et si elles n'ont pas été publiées ici, elles ont su atteindre leurs destinataires.

Désolée d'avoir omis de vous rendre des comptes et de dresser la liste des personnes auxquelles j'ai écrit pour vous éviter d'être si "profondément choqué".

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/11/2015

Que dire, chère Hélène, sinon "restez comme vous êtes et ne changez pas".

Écrit par : xénia | 02/11/2015

Il ne s'agit pas d'aimer ou non Poutine mais d'avoir la lucidite de comprendre que sans lui, la Russie serait a present dans l'etat ou est l'Ukraine et ou sera l'Europe tres bientot.

Écrit par : laurence Guillon | 02/11/2015

Il semble donc "compréhensible" d'être en but aux remarques/railleries ... etc si l'on a la mauvaise idée d'être ouvertement pro-russe!?
Cela n'est pas logique!

Écrit par : Herbinet Gabrielle | 02/11/2015

Lire Hélène Richard-Favre est toujours un moment agréable de la journée, tant sa manière d'écrire est, à mes yeux, délicieuse. Qu'elle soit amoureuse de la Russie ne fait aucun doute. Mais est-ce étonnant d'aimer un si grand pays, si prestigieux !?! Sa connaissance du pays apporte beaucoup à qui veut bien s'informer et comprendre. Quant à ses détracteurs, ils n'apportent rien sur cette terre, ils y passent ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 02/11/2015

Je vous ai trouvé un surnom: vlad l'empaleur. Heureusement vous n'empalez que des incongruités et des stupidités. Mais à longueur de blog cela devient lassant. C'est aussi vrai qu'en matière de "terrorisme intellectuel" vous êtes un expert. Vous êtes un harceleur qui ne respecte pas le sujet des fils de discussion. Vous cherchez systématiquement querelle et quand ça vous retombe dessus vous jouez à la pauvre victime. Toujours l'histoire de la paille et de la poutre, sauf que chez vous ce n'est pas une poutre, mais un baobab tout entier. Alors je me répète: vous êtes un personnage méprisable.

Écrit par : Charles | 02/11/2015

"Il ne s'agit pas d'aimer ou non Poutine mais d'avoir la lucidite de comprendre que sans lui, la Russie serait a present dans l'etat ou est l'Ukraine et ou sera l'Europe tres bientot."

Exactement!
D'où la haine manifestée par ceux qui veulent s'emparer des richesse de la Russie.

Écrit par : Charles | 02/11/2015

Vlad,

Votre commentaire reçu à l'instant ne sera pas publié.

Votre insistance à me salir, à me dénigrer et à vous poser ensuite en victime de réactions que vos propos suscitent a fait son temps.

Vous avez su, par le passé, commenter de manière bien plus constructive que depuis quelques mois où votre hargne confine au harcèlement.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/11/2015

Puisqu'il est question de mise au point, en voici une de taille, face au profanateur qui flood sans aucun respect le fil de discussion précédent. Qui est derrière le 911 qui est lui-même à l'origine de tout ce chaos au Moyen-Orient depuis 12 ans?

Réponse:
http://projectavalon.net/forum4/showthread.php?52320-Have-you-ever-seen-this-photo---Mossad-9-11-moving-van--

Vous remarquerez l'incroyable insolence des ces gens qui se croient tellement tout permis qu'ils n'ont pas peur d'annoncer aux yeux du monde ce qu'ils ont prévu de faire. Et qu'ils ont fait.

Écrit par : Charles | 02/11/2015

Monsieur Charles,

« Je vous ai trouvé un surnom: vlad l'empaleur. Heureusement vous n'empalez que des incongruités et des stupidités.... vous êtes un personnage méprisable", écrivez-vous.

Je constate que les arguments ad hominem c'est votre seul moyen de communiquer avec moi.

Bien à vous,

Vladimir A. Trofimov

PS:

En fait, l'autre fois quand je vous ai répondu au sujet de votre questionnement mettant en jeu les photos parfois assez incongrues de Natalia Poklonskaja, Madame Le Procureur de la République de Crimée, donc une fois je vous ai répondu que, immédiatement, vous avez disparu de mes radars.

A savoir, dans ma réponse, j'ai évoqué des sources ukrainiennes du 2009 mettant en doute la probité de Sergeï Aksionov, le Premier Ministre actuel de la République de Crimée.

J'attends donc toujours votre réaction à cette question absolument stupide et incongrue:

Est-que c'est vrai que Sergeï Aksionov, un homme de confiance du Président russe , a été lié de très près, dans les années 90, au grand banditisme en Crimée ?

Écrit par : vlad | 03/11/2015

Bonjour
Vu un petit extrait intéressant:


La Russie a ses amis et ses ennemis. Comment expliquer que les positions soient si tranchées?

On doit toujours se positionner en tant que prorusse ou antirusse, et cela m’énerve franchement. Pourquoi est-on incapable d’avoir, vis-à-vis de ce pays, une approche mesurée, de prendre de la hauteur, de reconnaître ses qualités tout en lui pointant ses défauts sans trembler? On devrait avoir avec la Russie une relation pacifiée, qui tirerait le bon tout en lui faisant sentir ce qui ne va pas.

Extrait de :

Entretien avec Cédric Gras

* La Liberté, page 8 Gros plan
02.11.2015
«La Russie est toujours du côté des mauvaises méthodes»

Écrit par : Keren Dispa | 03/11/2015

Charles,

Les pressions au sujet desquelles vous m'interrogez sont le fait de personnes dont les affirmations ont valeur de certitudes.

Les discuter est de facto impossible.

Ce sont souvent ces mêmes personnes qui, par ailleurs, luttent pour la liberté d'expression

Cherchez l'erreur, si vous la trouvez, vous n'êtes pas bienvenu...

Autant dire qu'on se heurte à des murs qui ne favorisent aucun échange.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

Personnellement j'admire Poutine que je surnomme: "Le renard de l'Arctique" dans certains de mes commentaires, tant il a des qualités face à des moutons égarés et idiots-utiles Occidentaux, soumis aux monarchies islamistes et à Obama qui ne voit rien, n'entend rien et ne fait pas grand chose, tout en voyant des communistes et des "istes"partout comme d'autres voient des extra-terrestres et autres lumières hallucinogènes éclairant la planète.

Effectivement, la Russie n'est pas Poutine et Poutine ne reflète pas ce pays multiple, pluriel dont les cultures fond la richesse. Par contre il gère son pays dans l'intérêt du pays, ce qui est rare aujourd'hui.

Petit bémol, il a un z'ami en Syrie qui n'est qu'une planche nazie pourrie.

Un autre "petit bémol, c'est la construction de la plus grande mosquée d'Europe à Moscou. Ca ne passe pas lorsque je visionne l'avenir de nos enfants et petits enfants.

L'islamisation rampante aura des conséquences à moyen et long terme. Plus de 80 % de Russes approuvent la politique de Poutine, alors qu'en France 15 % approuvent la politique de notre socialodémocrate des fêtes foraines au nez rouge et aux cheveux teints en noir comme la couleur de la plupart des chiffons islamiques.

(islamique ou islamiste = islam = coran Médinois en application, alors que le coran de "la Mecque" a été abrogé, voir le blog de Sami Aldeeb spécialiste du sujet)

Comme les soldates de l'islam, il cache la misère et ses arrières pensées et il ment.

En tout cas Hélène, vous donnez une belle image de vous-même et de la Russie. La Suisse vous doit les honneurs pour votre travail très éclairant et instructif sur cette belle et vaste Russie.

Les z'élites de l'Europe, sous-traitants des USA de l'Obama, devraient se pencher sur votre blog afin de ne plus raconter d'âneries sur la Fédération de Russie, les Russes et Poutine.

Voici le lien, (ça ne va pas plaire au charretier bourru, peu importe.) de quelqu'un qui apprécie Poutine et avec lequel on peut être partiellement d'accord:

https://salembenammar.wordpress.com/2015/10/31/en-damant-les-pions-a-poutine-en-syrie-loccident-signe-son-arret-de-mort/

Bravo et merci, continuez votre travail et vos réflexions, ce sont des fruits pour la Paix.

Écrit par : Pierre NOËL | 03/11/2015

La Russie sans Poutine aurait pu être pire, avec une économie à terre, mais avec Poutine, les milliards s'accumulent et pas du côté du citoyen.

La bande à Poutine est à la tête d'une trésor estimé aux environs de 300 milliards €/$ ...

Les fameux 89,9% sont vraiment ridicules si l'on se rappelle les 100% de Saddam Hussein, juste ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 03/11/2015

Avoir des positions claires et bien exprimées attirent toujours une certaine violence de la part des contradicteurs! (je le sais bien en tant que femme UDC affichée).
Madame, vous m'avez apporté par vos billets beaucoup d'informations sur ce qui se passe en Russie et autour de la Russie et cela est très enrichissant. Les points de vue des contradicteurs sont à prendre aussi et cela participe à la construction de l'opinion propre.

Pour ma part, il me semble que souvent en Occident, les railleurs n'ont pas envie d'intégrer dans leurs jugements que la Russie n'est plus l'ex-URSS.
Bizarrement se sont ceux-là qui justement nous disent sur d'autres sujets que le monde a changé, il a évolué.
Poutine n'est pas meilleur ou moins bon qu'un autre dirigeant de ce monde. Mais ce qui paraît clair c'est qu'il a fait des choix, pris des positions et qu'il les défend intrinsèquement.
Si l'UE en faisait autant, nous serions moins ballotés et en danger que nous le sommes aujourd'hui!

Bon courage et belle journée; le courage est le moteur de la sincérité!

Écrit par : Corélande | 03/11/2015

@ Hélène Richard-Favre,

Cette mise au point semble effectivement nécessaire et arrive à point nommé.
Mais elle est peut-être pas encore assez développée.

En effet, dans le petit texte tout en haut à droite, vous demandez d'être "courtois, concis et pertinent". C'est visiblement très difficile à respecter ;-))
Nous avons tous une autre idée de ces adjectifs et les seuils sont donc très différents. Les insultes peuvent fuser de tous côtés, les accusations, les étiquettes collées à la va-vite, les procès d'intention.
Vous êtes souvent ciblée, mais vous n'êtes pas la seule. Je me demande si on est en droit d'attendre de vous que vous publiez ces insultes.
A votre place, je ne le ferais pas !
Certes, les insultes peuvent desservir leur profanateur, mais elles polluent le fil et provoquent d'autres invectives....

Dans un commentaire, que vous avez posté à la suite du texte "Une voix de Russie" vous avez écrit ceci :
"Il existe, heureusement, des personnes dont le niveau de lecture est à la hauteur de ce qui est proposé ici." et vous faites référence au texte de A. Beininson.
Il me semble que nous, commentateurs, devrions essayer de respecter un niveau d'écriture équivalent.
Je suis enseignante et j'ai la fâcheuse tendance de faire encore la leçon hors classe, mais parfois il est difficile de regarder une situation tourner en empoignade et dévier de son sens premier. Le sujet du blog est noyé dans des échanges répétitifs, qui consistent à estampiller les opinions.
Je fais partie des personnes à convaincre des intentions constructives de la politique actuelle de la Russie.( Je n'ai pas besoin d'être convaincue des ratés des politiques passées et présentes d'autres grandes puissances, de toutes les erreurs d'appréciation des uns et des autres, car on est tous des experts avisés après coup !)
Je ne peux pas être convaincue, si je constate que la contradiction est écrasée par une salve de bois vert. L'absence d'arguments étayés avec clame donne l'impression qu'il faut avoir cet amour, cet à-priori positif pour voir les situations de façon unilatéralement favorable à la Russie en toute circonstance.
Les valeurs dans lesquelles j'ai grandi et mon expérience de vie m'ont appris que les apparences peuvent être trompeuses, qu'on n'arrive pas facilement à tout savoir, tout comprendre et que l'être humain est à respecter, même s'il n'est pas conforme à mes attentes. Je n'ai pas à condamner celui qui ne se conforme pas.
Celui qui me résiste est dans son plein droit et j'ai le droit de résister, même si ça dérange. Toute la tradition du débat repose sur l'échange. A la fin d'un débat, on devrait avoir avancé, on devrait s'être enrichi d'un point de vue supplémentaire. Que ça soit confortable ou inconfortable pour nos convictions intimes.

Personne ne détient la vérité, peu de nous ont même une vague idée de la réalité au-delà de nos frontières. On peut lire, visionner, débattre, mettre en doute ou croire des sources diverses et variées, mais il ne faut pas se prendre trop au sérieux.
Qui des décideurs nous lit et jusqu'à quel point influons-nous sur l'opinion publique ?

Je n'ai pas été concise, probablement pas toujours pertinente, mais espère avoir été courtoise.

Écrit par : Calendula | 03/11/2015

"un regard sur la Russie qui soit moins orienté que celui qui domine la plupart de nos médias."




!

Écrit par : Point d'exploufation | 03/11/2015

Je préfère Poutine qu'Erdogan. Le premier ne veut pas islamiser l'Europe, bien au contraire.

Écrit par : norbert maendly | 03/11/2015

Que l'immense majorité des opinions exprimées envers (à l'encontre de) la Russie soient orientées, pour le moins, n'est une surprise pour personne, pour peu qu'on prenne un tout petit peu de recul par rapport aux soit-disant "informations" que les médias de large audience nous servent quotidiennement par tous les canaux possibles et imaginables. Malheureusement, il y a encore bien trop peu d'entre nous pour se poser les questions essentielles quant à l'objectivité du microcosme journalistique d'aujourd'hui et prendre le soin d'aller chercher ailleurs des points de vue différents pour éclairer sous un autre angle des situations complexes.
On ne peut que constater et déplorer la pauvreté, voire l'indigence, des "analyses" qui dissimulent à peine la russophobie sous-jacente d'une grande majorité des sujets qui traitent de la Russie.
Que ce soit par méconnaissance, paresse intellectuelle ou volonté de nuire, la résultante demeure identique; et c'est tellement plus confortable de hurler avec les loups...

Écrit par : Alain Roques | 03/11/2015

Magnifique article, clair et lucide, une fois encore. J'aime, de manière générale, votre esprit de synthèse: les billets ne sont jamais trop longs, mais disent ce qu'il faut dire. Merci pour tout.

Écrit par : Alexandre | 03/11/2015

Chère Madame,
Cela fait plaisir de constater qu'il existe encore une catégorie de journalistes qui sait dire: NON. Non à cet élan de désinformation au nom du politiquement correct.
En France, ce ne sont plus les divergeances idéologiques qui animent nos dirigeants mais bien une volonté brutal d'abandon de notre culture, de reniement de notre histoire, de condamnation de notre éducation.
Si les politiques Français sont des traitres à la Nation, les journalistes Français sont leur bras armé.

En URSS, la trahison etait sanctionnée par le goulag à perpetuité, en Chine populaire, c'etait la décapitation. En France, en 2017, cette trahison sera sanctionnée par la reconduction de mandat!!! Si ceux qui disent NON ne se lèvent pas dès à présent en masse.

Écrit par : Fabre | 03/11/2015

Fabre,

Merci de vos propos. Juste pour préciser, je ne suis pas journaliste.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

"(je le sais bien en tant que femme UDC affichée).
Écrit par : Corélande | 03/11/2015"

Dites moi, elle est où l'affiche avec votre nom dessus ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 03/11/2015

@V.-L. D.

Vos affirmations me surprennent c'est le moins que l'on puisse dire. Où se trouve la justification de:
1.) La bande à Poutine (qui c'est?) et le montant fantaisiste que vous annoncez

2.) les 100% totalement loufoques que vous annoncez, donc des sources svp, autrement je considérerai tout ça comme de la pure propagande anti-russe et anti V. Poutine

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Eh bien voilà de quoi tester la sincérité de tous les pourfendeurs de la Russie de V. Poutine. Les merdias en choeur ont fustigé V. Poutine car il avait décidé que les ONG financés par l'étranger, tels que par la CIA/NED affichent ouvertement cet état de fait, tout comme aux Etats-Unis! Bien sûr, ces mêmes merdias occidentaux ne pipaient mot, qu'au States c'était ainsi depuis longtemps. Eh bien, voilà que cet exemple de "démocratie" qu'est Israël, fait encore bien pire dans le silence assourdissant de nos merdias mainstream! Bien sûr, il s'agit d'Israël, le peuple élu qui a tellement souffert, tout leur est permis, y compris d'assassiner les palestiniens. Alors j'attends de tous les "grands esprits" qui nous cassent les c... ici, qu'ils dénoncent sans retenue Israël...http://fr.sputniknews.com/international/20151103/1019273267/ong-financement-etranger.html

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Corélande,

En vous adressant à Hélène Richard-Favre, vous écrivez:

« Madame, vous m'avez apporté par vos billets beaucoup d'informations sur ce qui se passe en Russie et autour de la Russie et cela est très enrichissant. Les points de vue des contradicteurs sont à prendre aussi et cela participe à la construction de l'opinion propre »

En tant que l'un de ces contradicteurs, de nationalité russe en plus, je tiens à préciser ici la chose suivante:

Lors de l'interview, qu'Hélène Richard-Favre a accordée en français à la chaine russe Life Newse, en évoquant l'attachement de la Crimée à la Russie en mars 2014, elle a dit qu'elle avait discuté avec plusieurs juristes (apparemment francophones) qui lui auraient confirmé la légalité de cet attachement et qu'il ne s'agissait pas du tout d'une annexion.

Voici l'avis d'une professeur russe du droit constitutionnel, Elena Loukjanova, où elle contredit formellement ce point de vue d'Hélène Richard-Favre.

A savoir, dans l'interview parue en russe (*) et intitulée « Le droit pour la Russie est un instrument utile de la falsification » ( «Право для России — удобный инструмент фальсификации» » ) à la question (**)

« Dans votre article «Sur le droit à gauche » vous avez compté au moins huit violations de la loi lors de l'attachement de la Crimée et de Sebastopol à la Russie. Mais pourquoi est-il légitime d'aborder cette problématique du point de vue de la loi ? »


elle répond (**)

« Toutes l'annexion, la révolution, la guerre sont toujours illégales. Mais d'habitude on n'essaie pas de les décorer avec des attributs propres au droit. Le plus exécrable dans cette histoire est qu'il s'est agit réellement d'une annexion, mais présentée comme si tout a été fait selon la loi. Donc essentiellement c'est sur cette « nonvérité » («кривду» ) que j'ai essayé de mener une enquête, parce que tout mensonge est nuisant. Y compris à son propre peuple. La population aurait accepté avec la même euphorie même l'annexion, alors à quoi bon il fallait persuader tout le monde que c'était légale ? »

Bien à Vous

(*)
https://meduza.io/feature/2015/11/02/pravo-dlya-rossii-udobnyy-instrument-falsifikatsii

(**)
Question:
0— В своей статье «О праве налево» вы насчитали не менее восьми нарушений закона при присоединения Крыма и Севастополя к России. Насколько вообще правомерно подходить к этому процессу с точки зрения законности?


(**)
Réponse:
— Любая аннексия, революция, война всегда незаконны. Но, как правило, они и не обставляются какими-либо правовыми атрибутами. Самое отвратительное, что это была аннексия, но обставленная так, как если бы это делалось по закону. Собственно, вот эту «кривду» я и пыталась расследовать, потому что любая ложь нехороша. В том числе и для собственного народа. Населению и аннексию бы приняло на ура, зачем это было обставлять так, будто это законно?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 03/11/2015

Monsieur Fonyodi,

Avez-vous ouvert le lien que j'ai posté le 2 novembre ci-dessus? Merci de votre commentaire.

Écrit par : Charles | 03/11/2015

@Bonjour M. Charles,

Excellente question....si il s'agit du camion du Mossad, la réponse est oui et non seulement je l'ai visionnée mais en plus je l'ai chargé en local au cas où...et je fais suivre la vidéo aux amis. Comme commentaire je dirai ceci: le 11 septembre j'écoutais les nouvelles à la radio (radio suisse romande) à mon bureau. Parmi les nouvelles annoncées dans l'après midi (heure suisse), il y avait une qui m'a toujours intriguée et qui disait de mémoire ceci: "un camion bourré d'explosifs, vient de sauter devant le Département d'Etat"...Vous le savez aussi bien que moi, que rien n'a pété devant le Département d'Etat, mais déjà à l'époque ceci m'a beaucoup interpellé. Au fur à mesure que le temps passait et que je découvrais très rapidement, d'abord par Thierry Meyssan et par la suite grâce à l'Internet qu'en fait il s'agissait d'un inside job ou autrement dit d'un complot, cette nouvelle m'était toujours restée. Par la suite, j'ai pu relier cette nouvelle à une autre annonce, prémonitoire celle-là, annonce dans laquelle, la BBC en direct, avec en image de fond live de New-York, a annoncé la chute du WTC 7, 20 minutes avant que celle-ci ne se produise...au moment où la journaliste annonçait la chute de l'immeuble, qui en passant, n'a été touché par aucun avion, mais qui a subi une démolition programmée comme les autres, donc , à ce moment là, on voyait l'immeuble WTC 7 derrière elle, parfaitement debout...ce que j'ai surnommé modestement en un cas extraordinaire de prémonition journalistique! Ce que j'ai appris par la suite c'est que d'autres immeubles sont encore tombés ce jour là...Donc, le camion bourré d'explosifs aurait dû exploser ce jour là, mais a été malencontreusement intercepté avant de pêter! Mais comme le reste, les journalistes ont annoncé les bobards, sans tenir compte des imprévus! Tout le monde peut contrôler mes dires auprès des archives de la radio suisse romande, si ils n'ont pas malencontreusement effacé la nouvelle, due à une mauvaise manipulation du bobino...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Gabor Fonyodi, faites vos recherches vous même, comme un grand que vous êtes.
Incroyable ce type !!!
Vous ne voudriez pas aussi l'adresse de la banque des fois ?

Poutine brotherhood sont à la tête d'une fortune gérée hors de la Fédération de Russie, point.
Le montant exact dépasse les 300, point aussi.

Pour Saddam, les 100%, ne me dites pas que vous n'avez jamais vu ni à la télé ni dans la presse écrite ce résultat ???

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 03/11/2015

Vladimir Trofimov, alias "vlad",

Comment commenteriez-vous, désormais, les prises de position que vous avez exposées ici, depuis Sébastopol, comme l'indiquent plusieurs de vos commentaires déposés sous ce sujet:

vlad, 18 марта 2014 г., Севастополь, Россия"

vlad, 19 марта 2014 г., Севастополь, Россия

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

Et en vous adressant à "Pétard", Vladimir Trofimov, alias "vlad", toujours sous le même sujet de blog relatif à la Crimée,:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html

vous écriviez:

"Pourquoi désespoir ?

Côté habitants russes de la Crimée, il n'y a eu jamais de désespoir !

Souffrance, oui !

Endurance, oui !

Le génocide de la langue russe pendant 20 ans, (et croyez-moi, on s'en occupe maintenant), oui !

Mais jamais de désespoir !

Hier matin, le Conseil de la Fédération de la Russie a ratifié la réunification (воссоединение) de la Russie, de la République de la Crimée et de la ville (avec le statut « fédéral », « город федерального значения ») de Sébastopol. Donc, juridiquement la Crimée et la ville de Sébastopol sont devenues les parties intégrantes de la Russie.

Avec, comme un point d'orgue – la signature par le président Poutine d'un oukase correspondant.

Concrètement, Крымский федеральный округ (la région fédérale de la Crimée) et la ville de Sébastopol sont devenu(e)s désormais les 84e et 85e sujets (субъекты) de la Fédération de la Russie.

Pour fêter la Victoire, hier soir, à 22:00 l'heure de Moscou, simultanément, à Moscou, à Simphéropol et à Sébastopol, il y a eu lieu un magnifique feu d’artifice

Pétard, vous ne pouvez pas imaginer la joie et le bonheur des Russes, de tous les Russes aujourd'hui.

J'y ai été et j'y suis en personne. Je sais de quoi je parle. Vous pouvez me croire.

Oui, et en un seul mot : la joie, le bonheur, et toujours et encore l'espoir...

Et puis, une fois les émotions descendues... :

- Serguéï Aksionov (Сергей Аксёнов) (premier-ministre de la République de la Crimée, ou plus exactement et/ou dorénavant, le gouverneur de la région fédérale de la Crimée) a déclaré tout récemment qu'il croit que la Crimée deviendra rapidement un Singapour russe.

- un de mes amis, en quittant, dans la nuit du 15 mars 2014, les bureaux des garde-frontières ukrainiens, après d'être descendu sous un prétexte bidon du train, après un interrogatoire complètement illégal, mon ami leur a lancé : « la Crimée deviendra rapidement un Monaco russe »

Donc, Pétard, dans l'analyse politique et économique, tout comme dans leur joie et leur bonheur, les Russes des années dix sont unis.

La Crimée, la Révolution de Lavande en Crimée les a définitivement unis et... réunis.

Comme un ciment, comme un béton armé, comme des larmes des leur ancêtres qui les regardent des Cieux et qui sont heureux avec eux, eux aussi...

Ainsi s'achève la guerre civile russe"

Écrit par : vlad | 22/03/2014

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

@V.-L. D.

Celui qui affirme apporte la preuve des ses affirmations! Vous n'apportez rien, donc vous diffamez V. Poutine et désinformez les gens, méthode bien connue par les journalistes occidentaux! Mensonges et manipulations sont les 2 mamelles des merdias occidentaux et vous avec!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Gabor ne doit pas connaitre le secret bancaire.
Il s'agit de la première banque mondiale, la toute première banque qui fonctionne encore aujourd'hui ...
Gabor ne doit pas connaitre non plus ce que l'on appelle la clause de confidentialité.


octobre 2002, Saddam Hussein gagnait avec 100% des voix ...

http://www.theguardian.com/world/2002/oct/16/iraq

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 03/11/2015

Gabor, mon cher Gabor ...
Voila que je vous mâche le travail ...

Le 4 mars 2015, Paris Match ...

http://www.parismatch.com/Actu/International/Bill-Browder-Poutine-pese-200-milliards-de-dollars-719976

Un seul extrait : "En gros, les 100 plus gros oligarques du pays lui servent d’associés : s’ils veulent rester en vie, ils savent qu’ils doivent lui reverser la moitié de leur fortune."

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 03/11/2015

Extrait de votre article du Guardian: "Turnout was impossible to estimate, as foreign election observers were banned and journalists were confined to specific areas," Je croyais un moment qu'ils parlaient des Etats-Unis, où aucun observateur étranger n'a d'accès pendant la farce électorale et les journalistes qui peuvent y participer sont triés sur le volet...

Et si vous êtes tenu par une "clause de confidentialité" ou vous invoquez le "secret bancaire" alors je répète vous diffamez gratuitement et gravement M. V. Poutine dans le but de lui nuire!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

On a raison d'affirmer que personne ne détient la vérité mais que ceux qui en sont les moins éloignés se disent, comme insistait une personne qui initiait au yoga, "chercheurs" de vérité!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/11/2015

@V.-L- D.

Je vois et je comprends mieux...B. Browder ou la référence sur le sujet de V. Poutine, je vous laisse avec ce genre d'article...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Hélène Richard-Favre,

« Vladimir Trofimov, alias "vlad",

Comment commenteriez-vous, désormais, les prises de position que vous avez exposées ici, depuis Sébastopol, comme l'indiquent plusieurs de vos commentaires déposés sous ce sujet:

vlad, 18 марта 2014 г., Севастополь, Россия"

vlad, 19 марта 2014 г., Севастополь, Россия

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html », écrivez-vous.

Madame, veuillez m'expliquer pourquoi vous me demandez de commenter aujourd'hui les commentaires de « vlad » postés sur votre blog il y a plus d'un an depuis la ville de Sébastopol ou d'ailleurs?

Je le ferais volontiers, mais vous devez ne pas être sans savoir que ça me demanderait beaucoup de temps tandis que je suis actuellement très en retard sur plusieurs dossiers chauds dans le cadre du projet « La République de Lavande ».

Veuillez bien comprendre que je ne peux pas me permettre de sacrifier mon travail uniquement pour satisfaire votre seule curiosité. Ce travail est attendu avec impatience et espoir par beaucoup d'habitants de la Crimée.

Bien à vous,

Vladimir A. Trofimov

Chef du Projet russo – franco – américain « La République de Lavande »

PS:

Dans votre deuxième commentaire vous m'écrivez « Et en vous adressant à "Pétard", Vladimir Trofimov, alias "vlad", toujours sous le même sujet de blog relatif à la Crimée,:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html

vous écriviez:

"Pourquoi désespoir ? …. Ainsi s'achève la guerre civile russe"

Écrit par : vlad | 22/03/2014 »

Je ne comprends vraiment pas qu'est-ce que vous vouliez dire par une ci longue citation. Vous avez une question ou vous vouliez affirmer quelque chose?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 03/11/2015

Je partage le bon sens de motus.

Il ne faut pas confondre Russie et Poutine de même qu'on ne confondra pas Hollande ou Sarkozy avec la France ou Obama et son prédécesseur avec les EU.
Les hommes sont de très courts moments de l'histoire.

Sur l'invasion de la Crimée, il est à la fois évident que cette région est (était) russe et que l'action menée a été contraire au droit international.

Écrit par : Christian Casper | 03/11/2015

On nous dit ci dessus: ""Ne pas confondre Sarkosy et Hollande avec la France (=peuple) ni Bush Junior l Assassin avec les américains...et ainsi de suite. Ceci est une hérésie et une fausse conclusion hypocrite qui ne font que perdurer l hégémonie impérialiste et je pèse mes mots.

Ne nous a t on pas appris à l Ecole que le terme Démocratie tienne son origine du grec c a d le pouvoir du Peuple et rien que cela. Autrement dit, ceux sont les Grecs qui ont inventé autant la philosophie que la Démocratie, choses que l UE voudrait il y a peu les "grexiter" de l Europe? Ne nous a t on appris que la Démocratie est le Pouvoir du PEUPLE, fait par le PEUPLE et dans l intérêt du PEUPLE? Alors, nous n avons jamais appris que la démocratie est le Pouvoir ni de Bush Junior dit l Idiot ni de son clone, le Nouveau Bush Junior Tricolore (Hollande)...

Pour finir, ce n est pas la Démocratie qui avait fait naître la Paix après la 2 ème guerre mondiale mais bel et bien que la Paix était le lit de la Démocratie et quand cette Paix est ébranlée c est alors que la Démocratie est vidée de son contenu bien que le contenant reste le même c a d la Démocrassie.

De Gaulle avait dit :""Comment s étonner et ne pas voir qu une 2 ème guerre mondiale s est déclenchée quand l "Allemagne de Hitler" n avait pas arrêté d allumer des incendies un peu partout et que l Industrie de la Guerre est devenue si évidente..."

Ne doit on pas extrapoler ce qu il a dit sur Sarkosy (en Libye), Hollande en Syrie, au Mali et au Centrafrique, tous aubaines pour l Industrie Militaire française seule gagnante en cours et en plus le vol du Pétrole Libyen, irakien, Syrie..etc..N oublions pas les nébuleuses entreprises de démolition et du terrassement transportées au proche orient. Ces entreprises sont gérées soit par les Djihadistes Extrémistes soit par, et c est nouveau, ça vient de sortir, gérées par des Coupeurs de tête "modérés et fréquentables" voire même des "Bons" terroristes et Bons coupeurs de tête et "Nos Amis". Aujourd hui, "Nos Amis" sont les "bons" coupeurs de tête genre ASL (anciens Djihadistes Anti Khaddaffi) ou Al Nosra/Al Qayda qui fait du bon boulot en Syrie selon Laurent Fabius et Nicoals Hollande main dans la main avec les descendants de l Affreux Ossama Ben Laden Saoudien d origine et ça continue...

Écrit par : Charles 05 | 14/11/2015

Il n'y a jamais eu une invasion de la Crimée ça c'est la vision américano-nazie des choses. La Crimée est retournée à la Russie qu'elle n'aurait jamais du quitter! Les seuls qui sont les grands spécialistes pour ignorer le droit international, c'est l'Empire, ils l'ont prouvé à de nombreuses reprises! Ben, pour le moment le seul vrai homme qui vous em(...) est encore là et espérons le pour un bon moment. Que votre bouffon presque noir disparaisse c'est le dernier de nos soucis!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Jetez un petit coup d'oeil là-dessus si vous pensez que les Illuminati c'est de la foutaise: https://www.youtube.com/watch?v=nmPTRRGySu0

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

S'agissant de la Crimée, Christian Casper a également commenté le sujet dont j'ai indiqué le lien ci-dessus et que j'ai écrit le 12 mars 2014.

Ce sujet concerne la Crimée et est suivi de nombreux commentaires:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html

J'invite chacune et chacun, ici, à le (re)découvrir.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

Pour le reste, Christian Casper, le fait est que chaque pays élit son président et que si la France a élu Nicolas Sarkozy puis François Hollande, la France a voté.

Indiquer, comme vous l'écrivez, qu'"on ne confondra pas Hollande ou Sarkozy avec la France" est une vue de l'esprit qui peine à accepter que les urnes aient parlé dans les deux cas, à savoir, pour élire Nicolas Sarkozy et ensuite, pour lui préférer François Hollande.

La Russie a élu Vladimir Poutine qui jouit d'une cote de popularité qui se situe autour de 86%.

Mais selon Monsieur Casper et le "bon sens de motus", cette cote ne doit pas être confondue avec ce qu'elle indiquerait du peuple russe et de l'appréciation qu'il porte à son Président.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/11/2015

Pour ceux qui semblent douter de la pleine légitimité du retour de la Crimée dans la fédération de Russie, je donne ici quelques petites précisions juridiques, qui ne me semblent pas inutiles :

http://pierre-lamble.eu/la-constitution-de-la-crim%C3%A9e.php

Cordialement.

Écrit par : Lamblé | 04/11/2015

No, Madame Richard-Favre, you are neither ignorant nor naïve. The Kremlin's agent? I don't think so. At least not directly, just collecting current or future dividends. You are simply working. Pragmatically, correctly and maybe even doing a great job. The tags in your blog "Russie Poutine Ukraine Syrie" are the best evidence that you are consistently working in the niche that you've chosen. It's like working for a tobacco company, you know you are promoting a product that kills people, but you keep working.

And it's not convincing your love towards Russia. You seem to deliberately use a wrong word 'love' to replace a word 'job'... These type of "love" revelations look awkward, especially for someone of swiss-french origin. But you target a Russian reader in your message and all these anti-Occident complot-phobic readers, sensitive to this kind of emotional discourse, so your clever choice of words is clear.

What you really love (or maybe hate) is your time spent or wasted (it depends whether you loved it or not) on specializing in Russia and an effort it took you. And it's not a ballet, art or literature that you'are passionate about in your blog. It's politics. Poutine's Russia. We are all in a competitive market and specialisation pays back and it pays well. So you do it ("love Russia") partly for your living.
Even though you refuse to declare yourself a country expert, you are blogging hard to pass for one (alleluia for content creation and community management...)

But there is a small detail: where politics starts, there ends the writer.
And don't expect to get away with it clean and clear... From the moment you aspire to become an opinion leader you contribute to bloodshed in one way or another.

Écrit par : Kateryna SOSHYNSKA | 04/11/2015

Cette longue tirade accusatrice rédigée en anglais sur un blog francophone alors que cette personne travaille en France est révélateur. Parfois les filtres de perceptions sont tellement opaques que la réalité ne les traverse pas. Seul ce que l'on croit (ou ce que l'on a intérêt à croire) est vu.

Écrit par : EIO | 05/11/2015

Kateryna SOSHYNSKA,

Merci de l'intérêt soutenu que vous portez à mon blog. Pourquoi, soudain, vous y exprimez en anglais?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/11/2015

Je suis désolée, Madame. J'étais 'time-pressed' pour rédiger mes réflexions en français.

Écrit par : Kateryna SOSHYNSKA | 04/11/2015

Madame SOSHYNSKA,

Pas de problème pour cette fois.

Dorénavant, merci de trouver le temps d'écrire en français, langue, pour l'instant encore officiellement parlée ici à Genève.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/11/2015

"Vladimir A. Trofimov

Chef du Projet russo – franco – américain « La République de Lavande »," autrefois "vlad",

Je conçois bien que vos activités soient prenantes et ne vous accordent que peu de temps pour répondre à la question que je vous ai posée en relation avec vos prises de position exposées depuis Sébastopol ici:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html

Je vous cite à nouveau car vous avez bel et bien écrit que "juridiquement la Crimée et la ville de Sébastopol sont devenues les parties intégrantes de la Russie."

Or voici que soudain, pour vous poser en "contradicteur" de ce que j'écris sur mon blog, vous citez, Madame Elena LOUKJANOVA.

Vous qui êtes Russe, vous n'êtes pas sans savoir que Madame LOUKJANOVA soutient un point de vue très radical.

Viscéralement opposée à votre Président, Vladimir Poutine, elle se positionne ouvertement en faveur de l'Ukraine.

Libre à vous de décider, soudain de suivre sa ligne qui est en totale contradiction avec ce que vous avez écrit depuis Sébastopol.

Ce qu'on comprend, en tous les cas, c'est que le besoin d'être mon "contradicteur" vous a fait parcourir tout un chemin...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/11/2015

Madame Richard-Favre,

Franchement je ne vous comprends pas. La tirade de la bandéri$te en anglais est une pourriture, une attaque ad hominem parfaitement ignoble contre votre personne. Elle ne cherche qu'à nuire et cela n'apporte strictement rien à la discussion et bien au contraire cela pourrit le fil du débat. Elle fait en sorte de vous déconsidérer. Et encore une fois je m'efforce de rester poli. Peut-être a-t-elle pensé que vous ne comprendriez pas l'anglais.

Et parfois il est nécessaire de faire des choix...

Monsieur Fonyodi,

Merci pour votre réponse. Oui, le camion chargé d'explosifs conduit par deux israéliens qui ont été arrêtés et puis, et puis... procès? condamnation? Non, rien, si ce n'est un billet retour pour la mère patrie.

Le message peint sur le camion est très clair: on l'a fait, on vous dit qu'on l'a fait, et on n'en a rien à faire que vous le sachiez, car vous ne pouvez rien contre nous.

Mais qui connaît ses informations?

Écrit par : Charles | 04/11/2015

Charles,

Merci de votre réaction et merci de l'ensemble de vos commentaires.

J'ai publié cette "tirade" en anglais pour montrer ce à quoi se livre cette personne.

J'ai publié cette "tirade" en anglais parce que c'est la réalité qui m'est opposée.

De même ai-je publié le commentaire de Vladimir Trofimov alias "vlad" qui manque également de temps pour expliquer son changement de positon vis-à-vis de la Crimée.

Charles, ces personnes qui commentent et dont vous vous demandez comment je les tolère encore sur mon blog, sont là pour le discréditer, on l'a bien compris.

Les publier les révèle avant tout elles-mêmes.

Merci encore et bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/11/2015

Ok, Gabor !

Demandez vous que fait dans la vie actuelle, Gerhard Fritz Kurt Schröder, quelle est son activité au sein du groupe Nord Stream, Turkish Stream, Botas et Gazprom et là, vous allez tomber sur la fameuse banque.

Si vous voulez les clés du coffre, en revanche ...

http://www.evz.ro/razboiul-ruso-turc-faza-pe-energie-dupa-anularea-turkish-stream-turcia-da-in-judecata-gazprom-pulsul-planetei.html

Comme vous n'arrêtez pas de cherchez des poux chez les sionistes, sachez Fonyodi Gabor, que la Goldman Sachs n'est plus la seule, active dans le domaine ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 04/11/2015

Allez demandez leur des comptes Gabor, ...

http://www.fuggerbank.de/

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 04/11/2015

Hélène Richard-Favre,

Vous m'écrivez,

"Je conçois bien que vos activités soient prenantes et ne vous accordent que peu de temps pour répondre à la question que je vous ai posée en relation avec vos prises de position exposées depuis Sébastopol ici:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/crimee-memoires-et-passions.html"

Mais vous ne m'avez posé encore aucune question !

Demander à quelqu'un de commenter des commentaires n'est pas une question mais une demande.

Donc tout comme dans l'autre sujet de votre blog,

« Posez vos questions si vous en avez..." (*), Madame!


Bien à vous,

Vladimir Trofimov

(*) http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/04/06/posez-vos-questions-si-vous-en-avez.html

Écrit par : Vladimir Trofimov | 04/11/2015

Dans notre canton de Genève, Gabor, nous avons des habitants de prestige ...
Bonne lecture !

http://www.bilan.ch/entreprises-plus-de-redaction/oligarques-suisse-abrite

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 04/11/2015

Vladimir Trofimov, alias "vlad",

Je publie ce commentaire pour donner raison à Charles.

Vous et votre amie SOSHYNSKA n'apportez rien d'autre que votre besoin de pourrir ce blog.

C'est le dernier commentaire de vous que je publie tant que vous resterez dans vos tergiversations pour esquiver d'affronter vos contradictions.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/11/2015

Madame Richard-Favre,

Vous écrivez: "Les publier les révèle avant tout elles-mêmes." Et j'en suis bien d'accord. Le problème c'est la répétition à partir du moment où toute personne sensée a compris.

Et merci de me donner raison dans votre dernier message!

Écrit par : Charles | 04/11/2015

Ca va faire grincer certains:

Classement Forbes : Poutine est l'homme le plus puissant du monde, Hollande 16e
04 Nov. 2015, 16h32 |

http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/personnalites/en-images-ce-sont-les-10-personnes-les-plus-puissantes-du-monde-30-10-2013-3271925.php

Cela dit, mon point de vue diffère sur le nazi et despote Assad responsable de la catastrophe Syrienne. Ce n'est pas un ami mais un pion. Souhaitons que Poutine gagne la partie en préservant la Paix du monde..

Écrit par : Pierre NOËL | 04/11/2015

@V.L. D.

Ok je me suis demandé ce que faisait votre monsieur allemand dans ces sociétés, mais je ne lis pas le roumain, donc, il va falloir payer de votre personne et m'en faire un résumé! Maintenant, si c'est pour me dire que V. Poutine aurait de l'argent dans HSBC, ça ne va pas faire beaucoup avancer le schmilblic, car je doute fort que cette banque aille nous confirmer la nouvelle. Toutes les banques ne sont pas aussi pourries que Postfinance qui avait annoncé que Julian Assange avait environ Fr. 4'000.- dans cette banque, annonce publique qui va totalement à l'encontre des lois suisses! Ensuite votre lien vers une institution financière allemande ne m'en dit pas plus, vous en dites trop ou pas assez. Et pour finir, votre lien vers les oligarques sur Bilan, n'apporte pas plus de preuves sur les réels moyens financiers de V. Poutine, les articles étant tous écrit au conditionnel et sont bourrés de suppositions, c'est à dire c'est de la pure propagande anti-russe. Par contre à mon tour d'éclairer votre lanterne sur les fortunes de Présidents, fortunes bien documentées celle-là. Tout d'abord George Bush père, propriétaire de Harken Energy, entreprise pétrolière qui avait des forages dans le golfe du Mexique, mais qui n'a jamais trouvé un gramme de pétrole, par contre ces plateformes étaient utilisées par des petits avions pour se ravitailler en ramenant de la cocaïne depuis la Colombie, rappelons le, qu'en même temps le père Bush était directeur de la CIA (bien sûr nos merdias en ont beaucoup moins parlé de cette appartenance que celle de Poutine au KGB)...George W Bush, ayant d'importants intérêts dans le groupe Carlyle, groupe protéiforme dont les intérêts vont du pétrole à l'armement en passant par l'immobilier. Et je vous le donne en mille, parmi les plus importants propriétaires de ce groupe il y a la famille Ben Laden, d'Arabie Saoudite. Je suppose que ce nom doit vous dire quelque chose, n'est-ce pas? Donc, entre les fadaises inventées en Occident pour essayer de salir V. Poutine et les faits avérés sur les Bush, dont aucun merdia mainstream n'avait parlé en son temps, pour moi il n'y a pas photo!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 05/11/2015

Bravo à M. Assad pour la défense de l'indépendance de son pays, la défense de son peuple contre tous les salopards Occidentaux et islamo-barbaro-obscurantistes qui l'agressent et surtout des judéo-nazis qui aimeraient bien le voir mort! Il n'y a que le peuple syrien qui a le droit de décider du dirigeant qu'il désirent et non les américano-judéo-nazis!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 05/11/2015

Que la Syrie ne soit pas un nouvel Afghanistan, car si l'échec se répète, je ne donne pas cher de la peau de Vlad Putin.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 05/11/2015

Bravo Madame!
Je suis de tout coeur avec vous.

Écrit par : pontvianne | 05/11/2015

@V.-L. D.

Pour une fois je suis d'accord avec vous, ça c'est le gros risque, que très certainement V. Poutine et ses généraux connaissent fort bien. A ce sujet, je propose une analyse intéressante de Thierry Meyssan, qui, je vous rappelle vit en Syrie: http://www.voltairenet.org/article189137.html

Écrit par : Gabor Fonyodi | 05/11/2015

Monsieur Dumitrescu,

Il vous semble après un peu plus d'un mois que cela va se terminer par un échec? Votre propos est de la catégorie des propos de café du commerce. Si vous n'êtes pas capable de comparer les deux situations, que vous dire...? C'est sans doute que vous souhaitez très fort que Monsieur Poutine soit écarté du pouvoir. Et vous devez bien avoir une idée de qui pourrait lui "faire la peau"?

Écrit par : Charles | 05/11/2015

Charles, vous vous méprenez.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 05/11/2015

Victor-Liviu Dumitrescu © et Gabor Fonyodi,

Quant à la guerre soviétique en Afghanistan, il paraît que le vrai échec était ailleurs.

En en croire à l'académicien soviétique Andreï Sakharov (père de la bombe H soviétique (*)), plus d'un million d'Afghans ont péri pendant cette guerre.

«... Ce crime a couté la vie à presque un million d'Afghanes, contre lesquels, contre tout un peuple, on menait une guerre à l'extermination. Un million des gens ont été tué. Et cela nous pèse comme un péché terrible... »

A partir de la minute 1'30'' de la séquence vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=26pJ4rU5cfE


(*) https://fr.wikipedia.org/wiki/Andreï_Sakharov

Écrit par : Vladimir Trofimov | 05/11/2015

Monsieur Dumitrescu,

Alors expliquez-moi, s'il vous plaît. Avez-vous exprimé un souhait? Dans ce cas un point d'exclamation l'aurait mieux précisé.
En attendant et pour savoir ce qu'il se passe:
http://www.veteranstoday.com/
Et non, ce n'est pas un site russe. Et à la lecture des informations en provenance de Syrie, c'est plutôt bien parti. Même que le porte avion américain stationné jusqu'à présent dans le golfe s'est fait la malle. On comprend pourquoi:
http://www.voltairenet.org/article189155.html
Et maintenant c'est le porte avion français qui prend le relais. On se demande bien pour quoi faire.

Écrit par : Charles | 05/11/2015

Et encore une "mise au point":
http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20151105/1019325746/television-propagande-france-russie.html
Je confirme que les chaînes d'État télévisions et radios investissent massivement dans la propagande, et même sur la chaîne du Sénat, la valse continue quand les Russes sont accusés de bombarder des civils en Syrie, des écoles, des hôpitaux... preuve que les propagandistes craignent maintenant l'efficacité de l'intervention russe. Et c'est vrai ça, il n'y a que les États-Unis, Israël et l'Arabie saoudite (au Yémen) qui ont le "droit" de le faire. En toute impunité, bien sûr.

Écrit par : Charles | 05/11/2015

Charles, apprenez nom de bleu à lire !
Personne n'a besoin maintenant ni d'un nouvel Afghanistan, ni d'un nouveau Vietnam, ok ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 06/11/2015

A part ça, en ce qui me concerne, je suis convaincu que V. Poutine et la Russie sont en train de réussir en Syrie, car très intelligemment, au sol, ils travaillent avec les troupes syriennes, iraniennes et libanaises, ce qui n'avait pas été le cas en Afghanistan! Ils ne se sont pas laissés enfermer dans le piège préparé pour eux par l'Empire.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 06/11/2015

Ce que la Russie a fait en une seule semaine en Syrie contre Daech et Al Qayda dépasse ce que ladite Coalition "Anti" Daech (USA/Turquie/France...etc) n en a fait en une année et demie. Cette "Coalition" est elle "Anti-" ou pro Daech et pour rester poli ne faisait elle semblant de bombarder Deach. Un curé de Maaloula de passage à Paris récemment a dit:"Je ne sais pas si cette Coalition bombardait Daech qu elle lui larguait des vivres ou des armes"".

Rappelez vous que Daech=Saoudie et Al Qayda/Al Nosra et la pro Fabius sont les descendants "affreux" de Ben Laden, nous disent ils, depuis le 11.9 et qui sont aujourd hui des "bons" terroristes ou des "bons modérés" avec qui il faudrait rehabiliter et les prendre comme NOS AMIS (contre Assad donc..)et à attaquer la Russie qui les bombardent...Quelle Hypocrisie...Et je tourne et retourne et re-retourne ma veste et l opinion publique mondiale baisse les banderoles et regarde ailleurs comme si rien n y était ..

Écrit par : Charles 5 | 07/11/2015

J ajoute deux points sur mon texto en attente concernant les "bons" terroristes ou "modérés" en voie de réhabilataion(??) donc Al Qayida descendants de l affreuse entreprise de Ben Laden :
--Al nosra /al qayida est soutenue depuis 2012 par la France selon l Escroc Fabius qui, dit il: "" Al Nosra fait, quand même, du bon boulot en Syrie"" disait il à Marakech en septembre 2012 lors de la 4ème réunion des "Amis"(=pires ennemis de La Syrie, Patrie).
--Ces "bons" terroristes d environ 1000 (peut être 2000, qui sait?) ont été choyés, requinqués et soignés en Israel( au Golan Occupé) par des hôpitaux militaires de Tsahal de campagne. puis , ils ont été re-renvoyés en Syrie pour continuer leurs "bons oeuvres". Cerise sur le gâteau et vous trouvez les images sur le net, Mr Netanayou, tout bô, souriant et flashé par les caméras de TV et de journaux pour immortaliser l évènement et qui venait leur serrer la louche sur leurs lits d hôpitaux avec une petite tapette sur l épaule pour les féliciter et les encourager...On nous critiquera en disant que ce st un devoir humanitaire de soigner tout blessé selon le serment d "Hipocrate" ou plutôt d Hypocrite?

Écrit par : Charles 5 | 07/11/2015

Le problème de l Ukraine aujourd hui est un problème financier (je dirais dès le début..)voire un effondrement total et le soutien de l UE n apas l air de donner des résultats tangibles ( quelques uns sur ce site vont dire : C EST LA FAUTE, COMME TOUJOURS soit ä POUTINE SOIT ä ASSAD..mais non, ils sont des blagueurs : ) ).
L Ukraine s est mise entre les bras de l UE et les NéoNazis. Pourquoi la Russie boycottée et en embargo par les mêmes Amis de l Ukraine, pourquoi devrait-elle continuer à fournir du gaz qu elle en pourrait pas jamais payer (des immenses arrièrées sont toujours non soldées) malgré que l UE lui a fait les phares et les yeux doux à maintes reprises.
---------------------------------
Médias européens: l'Occident a placé l'Ukraine au bord du gouffre économique
© Sputnik. Alexander Demyanchuk
International
17:45 29.06.2015(mis à jour 16:05 05.10.2015) URL courte
Dossier:
Situation économique en Ukraine
204833845
Bien que les leaders européens aient promis aux autorités de Kiev une amélioration de la situation économique, les principaux investisseurs retirent leurs actifs, et les conclusions préliminaires sur l'efficacité des démarches de l'Occident en Ukraine sont plutôt décevantes, écrit le journal New Europe.

Le trésor ukrainien se creuse de jour en jour, et les améliorations de l'économie, prédites par les leaders occidentaux, ne sont toujours pas visibles, affirme le journal New Europe.

Au printemps dernier, le chef de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, essayait d'apaiser les craintes liées à l'effondrement économique imminent de l'Ukraine, en déclarant: "Vous continuez à réformer, nous continuons à supporter". Une telle approche a-t-elle porté ses fruits? Les faits sont contradictoires, mais les conclusions préliminaires ne donnent pas d'espoir, note le journal.

Néonazis ukrainiens
© Sputnik. Alexei Furman
Expert suédois: l'Occident joue un "jeu cynique" en Ukraine
Le conflit militaire dans le Donbass coûte à l'Ukraine de 5 à 7 millions de dollars par jour, ce qui représente environ 5% du PIB annuel du pays. Malgré plusieurs paquets d'aide financière de la part des créanciers internationaux, mais en déduisant les paiements nécessaires liés aux prêts, le pays n'a touché qu'un milliard de dollars en 2014. Cependant, au cours des quatre prochaines années, l'Ukraine aura besoin de près de 40 milliards de dollars, dit l'article.

Les réformes engagées dans le cadre de la politique d'austérité, exigée de l'Ukraine par l'Occident, ont provoqué une explosion de l'inflation en Ukraine, qui devrait atteindre cette année 46%, et une baisse "inattendue" du PIB du pays de 9%. En juin, la dette publique de l'Ukraine a atteint 100% de son PIB, et les investisseurs ont commencé à retirer leurs actifs, laissant le pays sans argent étranger et sans possibilité de renforcer son économie. Les prix du gaz pour la population ont été multipliés par quatre depuis la suppression des subventions de l'État. Ainsi, certains citoyens ne sont pas en mesure de payer leurs factures, rappelle le journal.

L'avantage prévisionnel des mesures prises par Kiev reste latent. En même temps, les plus grandes entreprises énergétiques internationales — Chevron et Shell — refusent de travailler en Ukraine. Ces deux facteurs ont porté "un coup décisif" aux espoirs pour les investissements, alors que le pays essaie de trouver des partenaires étrangers et d'endiguer la fuite des capitaux, écrit New Europe.

Iatseniouk
© AP Photo/ Efrem Lukatsky
L’Ukraine croule sous le poids du service de sa dette
En outre, la lutte contre les oligarques, menée par les autorités actuelles de Kiev, peut avoir des motifs politiques, ce qui pourrait également effrayer les investisseurs potentiels. Ils s'imaginent un pays où sont possibles l'aliénation agressive des biens et l'interférence excessive de la part de l'État, dit l'article.

Par ailleurs, l'approche de l'Occident, qui consiste à accuser la Russie de fomenter le conflit en Ukraine et à essayer de l'isoler, devrait être remise en cause. Les leaders occidentaux devraient travailler conjointement avec la Russie pour que l'Ukraine devienne un État économiquement fort et prospère, mais en même temps neutre sur le plan militaire, estime le journal.

"Dans l'intérêt de la mise en œuvre complète des accords de Minsk et de la restauration de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, l'Union européenne devrait collaborer avec Moscou et avec Kiev. Nous [l'Occident] n'avancerons pas beaucoup en isolant la Russie et en refusant de placer l'Ukraine face à ses responsabilités", écrit New Europe.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150629/1016770357.html#ixzz3sLEyzuda
----------------------------------------------

Écrit par : Charles 05 | 23/11/2015

Les commentaires sont fermés.