15/10/2017

La Suisse et l’islam, controverse en vue

 

islam,suisse,kälin,marra

                                                            capture d’écran Le Temps

Voici qui risque bien d’animer sinon d’échauffer les débats. La députée qui a défendu l’idée selon laquelle « LA » Suisse n’existait pas, salue l’alliée qu’elle vient de se trouver.

En effet, après que sa toute récente élection au Parlement fédéral, une élue verte veut que l’islam devienne une affaire d’Etat.

Si sa position peut se défendre d’un certain point de vue, elle trouve tout autant d’opposants, ce qui ne l’inquiète pas outre mesure comme elle l’explique dans l’article cité ci-dessus.

Elle argue, en effet, que si la Suisse s’occupait de financer des mosquées, cela priverait d’autres pays comme l’Arabie saoudite, par exempte, de s'en charger.

Un tel raisonnement, idéalement, peut se tenir mais dans les faits, rien ne l’assure.

Quoi qu’il en soit, pareille démarche réjouit la députée socialiste qui avait lancé l’idée en 2014 selon ce qu’elle signale sur son profil Facebook.

 

 

Commentaires

On se réjoui de voir l'Arabie financer les églises en son royaume... Ces femmes vilipendent la société dont elles sont issus et qui leur a permis d'êtres des personnes libres, instruites et cultivées pour favoriser son remplacement par une autre dont ont connait les "exploits" en particulier à l'égard des femmes. Même la nature chère aux écologistes se défend contre ce qui la menace contrairement à ces dames qui ont perdu tout instinct de conservation. Certains politiciens sont prêt à tout pour faire parler d'eux et iraient jusqu'à soumettre leur pays à une idéologie qui va anéantir jusqu'à sa substantive moelle.

Écrit par : Maendly Norbert | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Grosse erreur de dire l "Islam" serait une affaire d Etat. Elle aurait dû peut être dire que la gestion des lieux de culte en Suisse serait l affaire de l Etat, d accord!

A une Religion, n importe laquelle, un Etat laïque n a pas le droit ni de s en mêler n d en discuter...

Albert Camus rapportait que son père (qui est mort quand le fils Albert avait 10 ans)disait:""Quand on commence à céder sur le sens des mots, on cédra sur tout après et quand l Homme ne veut plus ou ne peut plus changer le monde, il changera le sens de ses mots" .

Au fait, on serait content de savoir si cette charmante Dame, Mme Irène Calïn, a une petite idée sur quoi et comment faire avec la tête du serpent càd les viviers du terrorisme (Saoudie et Qatar)et avec ceux qui ont créé et soutenu les Terroristes de Daech et d Al Qayda?
Ces Terroristes coupeurs de tête et égorgeurs, semble t il, ils font du bon boulot en Syrie(selon (...),Fabius et Hollande)et qui trafiquaient avec Lafarge le cimentier suisso-français (avec la connaissance de Fabius de cette affaire. Sait-elle qu Erdogan Fils, Bilal, vendait le pétrole syrien volé par Daech? De même les soins médicaux apportés à Daech en Turquie par Soumaya, sauf erreur de prénom, mais fille d Erdogan comme au Golan occupé par Israel "grâce" à Netanyahu...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Voici une très bonne réponse pour ces écervelées :

https://lesobservateurs.ch/2017/10/13/islam-impossible-a-letat-de-reconnaitre-une-religion-comme-telle-2/

Écrit par : Michel Mottet | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Elle devrait également s'intéresser aux propos que tient le Professeur Sami Aldeeb:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/10/12/sami-aldeeb-le-coran-est-contraire-aux-droits-de-lhomme/

Je connais des juristes qui tiennent le même discours, alors pourquoi tant tergiverser? Ah! J'oubliais, nous avons laisser les virus s'installer et même les meilleurs antibiotiques ne pourront plus faire grand-chose, il faudra attendre que les anticorps se développent. Je crains juste que les virus qui se sont installés chez nous (en Europe) soit du même type le VIH, c'est-à-dire un rétro-virus.

C'est étonnant de voir toutes ces femmes de gauche se réjouir de voir l'islam s'imposer à nos sociétés.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ G. Vuilliomenet,

Le Professeur Sami Al-Deeb donne sa version de l Islam. Il faudrait l écouter et raisonner par la suite en bien ou en mal si on a un cerveau non pas pourri avec des préjugés. Car s il avait donné un avis autre, peut être un avis modéré sur l Islam en accusant les USA et leurs grands Amis (pas besoin de les citer), il serait immolé vif. Immolé vif, oui car les mé(r)dias mainstream sont un lourd fardeau genre nazi et de ce fait, ces mé(r)dias sont considérés actuellement comme une arme comme celle de la guerre traditionnelle voire plus redoutable.
Voulez vous que je vous mette des dizaines d écrits d autres à l opposé de M. Al Deeb et qui ont le poids du dudit Professeur voire plus mais qu on traiterait après coup de tous les noms d oiseaux, anti-truc, anti-machin, anti-bidule bien qu ils sont tout simplement des Antifas(Anti-fachos)?

Sans autre.
Charles 05
Sans autre.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 15/10/2017

Il faut arrêter de dire que l'Islam serait une religion.

C'est une secte qui avait un chef qui ressemble à tout point de vue aux autres fondateurs de secte: psychopathe, obsédé de sexe, pédophile et avide d'argent et de pouvoir.

Et comme toutes les autres sectes, l'Islam est ultra-prosélyte et cherche à contrôler tous ses membres en les séparant du reste de la population par les habits, interdits alimentaires etc.

Il dit entre autre que les nouveaux adhérents doivent couper leurs liens avec leurs amis et leur famille, exactement comme les Scientologues et toutes les autres sectes modernes - qui sont légalement poursuivies.

En vu de son hostilité ouverte envers tous les non-adhérents, son fascisme, son antisémitisme, le fait qu'il autorise le viol des femmes non-Musulmanes, la pédophilie et l'esclavagisme et l'ensemble de ses principes contraires aux droits de l'homme ainsi que sa volonté de conquête, il faudrait interdire l'Islam, purement et simplement.

Écrit par : Stefan Metzeler | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

@Stefan Metzeler,

Vous n exagérez pas un peu beaucoup?

On dirait qu on vous a attendu depuis 1300 ans pour nous annoncer votre "bonne nouvelle"(elle est bien bonne celle-là!) afin de nous dire que l Islam n est pas une religion. C est une religion ne vous en déplaise.

Croyez vous que 1.3 milliards de musulmans sur la planète terre sont des bernés et des idiots (ce n est pas moi qui l insinue mais bel et bien vous)? Et que vous arrivez à les effacer avec votre gomme, foutaise?

Au sujet du terrorisme, combien de salauds de coupeurs de tête il y en :100 000 ou 1 million à tout casser ce qui est déjà beaucoup trop car un seul est déjà de trop. Je vous laisse prendre votre calculette pour nous donner le pourcentage sur le 1.3 milliards si vous le voulez bien. Considérer que les 1.3 milliards sont tous des djihadistes sinon des nuls est une très sale idée politique lancée depuis les USA et leurs très chers Amis(pas besoin de les citer) allant dans le sens de la Guerre du bien absolu (eux) contre le mal absolu (Islam). Et quand on voit que ces USA avaient fabriqué Ben Laden puis soutenu Al Qayda et de même ils font la même chose avec Daech aujourd hui, ils utilisent ces Idiots Utiles à date d obsolescence programmée pour des raisons financières et géo-stratéqiques certes. ça va de soi que pour corrompre, deux fautifs il en faut, certes.

Écrit par : Charles 05 | 15/10/2017

@ Charles 05
Merci pour la citation de Camus et de son père. Elle explique bien des initiatives politiques, ou plutôt idéologiques.

Écrit par : Mère-Grand | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que la citation du père d’Albert Camus est juste.

La langue n’est pas un système de signes statique et de cela, les politiques d’enseignement qui la gouvernent en sont bien conscientes.

En voici, parmi tant d’autres, un exemple que je citais ici il y a un peu plus de deux ans:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/03/18/l-islam-n-est-pas-une-race.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Les Verts ne devraient s’occuper que d’écologie, pas plus !

Écrit par : Richard Kohler | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

J'avais pas compris pourquoi Fricker avait démissionné, pour une histoire somme toute banale, maintenant je comprends mieux...pour laisser la place à une idiote pas élue, qui va dans le sens des merdias mainstream!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Mais qu'est-ce qu'une secte? L'islam n'en a-t-il pas les caractéristiques?

https://www.info-sectes.org/islam/islam.htm


Justement, un connaisseur de l'islam admet que sans l'assassinat des apostats (une des caractéristiques des sectes), l'islam aurait disparu depuis longtemps, bien avant l'existence des USA ou d'Israël.

https://www.youtube.com/watch?v=sVlAujQfMxA

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Stefan Metzeler a écrit:
"Il [l'islam] dit entre autre que les nouveaux adhérents doivent couper leurs liens avec leurs amis et leur famille, exactement comme les Scientologues et toutes les autres sectes moderne".

Le christianisme aussi est une secte. En Matthieu 19:29, son gourou (lire: Jésus de Nazareth) promet “la vie éternelle” à “toute personne qui, par amour pour moi, aura quitté ses maisons ou ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants ou ses terres”.

Et c'est ce même Jésus qui, dans son amour immodéré du prochain, a déclaré:

• “Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je suis venu apporter non pas la paix, mais l’épée (*). Je suis venu mettre la division entre le fils et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l’homme aura pour ennemis ceux de sa propre maison” (Matthieu 10:34-36) (**);
•• “Le frère livrera son frère à la mort et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents et les feront mourir (***). Tout le monde vous haïra à cause de mon nom” (Matthieu 10:21-22, Marc 13:12-13; dans le même sens: Luc 21:16- 17);
••• “Quant à ces gens qui me haïssent et n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et massacrez-les en ma présence” (Luc 19:27) (****);
•••• “Je suis venu jeter un feu sur la terre” (Luc 12:49).


(*) • “Maudit soit celui qui refuse à son épée de verser le sang” (Jérémie 48:10).
•• “Que celui qui n'a pas d'épée vende son manteau et en achète une” (Luc 22:36 in fine; exhortation adressée par Jésus à ses disciples).

(**) Dans le même sens: Luc 12:51-53 et Évangile extra-canonique de Thomas, logion 16. Comme Jésus l’expliqua lui-même un jour aux scribes (c’est-à-dire aux spécialistes de la loi mosaïque), “si une famille est confrontée à des luttes internes, cette famille ne peut pas subsister” (Marc 3:25, traduction Segond 21).

(***) Le Maître zen Lin-Tsi (mort en 866 ou 867), également connu sous le nom de Linji Yixuan, avait une manière plus directe de s’exprimer: “Si vous rencontrez vos père et mère, tuez vos père et mère! (...) C’est là le moyen de vous délivrer, d’échapper à l’esclavage des choses; c’est là l’évasion, c’est là l’indépendance!”. Le même conseil valait d’ailleurs à l’égard du Bouddha et des patriarches: “Si vous les rencontrez, tuez-les” (Entretiens de Lin-Tsi, traduit du chinois par Paul Demiéville, Fayard 1972, deuxième partie, § 20 b, page 117). Voir aussi et .

(****) Ce passage peut aussi être traduit de la manière suivante: “Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les en ma présence" (=1= + =2=). Ainsi, ce qui était vrai sous le régime de la Torah demeure valable sous l’empire de l’Évangile (évangile signifie «bonne nouvelle»): le commandement “Tu ne tueras point” (Exode 20:13 et Deutéronome 5:17) ne s’applique pas dans les relations avec l’ennemi. Dans le christianisme de Jésus, l’ennemi est constitué de tous ceux qui ne veulent pas “que je règne sur eux” (=3=) ou qui ne font pas “ce que je commande” (Jean 15:14) – donc de tous ceux qui “ne pensent pas comme moi”. Cette conception prévaut également dans l’islam de Mahomet (islam signifie «soumission à Dieu»):
◊ “S’ils [les infidèles, les hypocrites, les mécréants, les incrédules] tournent le dos [à Allah], saisissez-les; tuez-les partout où vous les trouverez” (Le Coran IV:89; autre traduction (=4=): “S’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les, où que vous les trouviez”; dans le même sens: Deutéronome 13:12-18 et 20:10-18. Inutile de préciser que les chrétiens sont des infidèles aux yeux des musulmans et les musulmans des infidèles aux yeux des chrétiens [=5=]);
◊◊ “Où que vous les rencontriez, tuez-les [les transgresseurs, les mécréants, les incrédules, les infidèles, les effaceurs d’Allah]” (Le Coran II:191). De toute façon, assassinés ou non, “les infidèles [comprendre: les non musulmans] (...) sont voués à servir de combustible au Feu éternel” (Le Coran III:10).
Les textes qui précèdent non seulement légitiment mais ordonnent l’extermination, par carnages et génocides interposés, de ceux qui vénèrent d’autres dieux ou qui n’en reconnaissent aucun. C’est là une des principales caractéristiques communes aux trois grandes religions monothéistes, et l’on ne saurait se montrer trop reconnaissant envers ces dispensatrices de la grâce divine pour les services qu’elles ont rendu à l’humanité et les progrès qu’elles lui ont permis d’accomplir. Louées soient-elles pour le remarquable esprit de tolérance, d’harmonie et de paix qui n’a cessé de les animer depuis les origines jusqu’à nos jours, esprit qui a trouvé son apogée dans les croisades et autres guerres somptueuses auxquelles elles se sont livrées entre elles, à l’instigation et pour le plus grand plaisir du Dieu tout-puissant. Oui, gloire aux doctrines juives, chrétiennes et musulmanes pour leur esprit de fraternité et de concorde, qui a procuré tant de bonheur à la cohorte des preux morts pour elles sur le champ d’honneur, sans oublier la béatitude de leurs veuves et de leurs orphelins, ni la jubilation des estropiés et autres rescapés, traumatisés à vie par les horreurs auxquelles ils ont eu le privilège d’être associés.
La volonté des Églises de tout mettre en oeuvre pour favoriser l’avènement du Royaume de
Dieu (=6=) est illustrée par cette phrase admirable prononcée en pleine guerre civile espagnole par Monseigneur Miguel de los Santos Díaz Gómara, évêque de Carthagène: “Bénis soient les canons si, dans les brèches qu’ils ouvrent, fleurit l’Évangile”. L’esprit de fraternité sous-jacent à cette noble pensée aurait-il dû valoir à son auteur d’être canonisé? Les avis sont partagés. Par contre, ils sont unanimes sur un point: il faut se réjouir que Mgr Díaz Gómara n’ait pas été excommunié, car cela eût constitué une inégalité de traitement choquante du moment que Hitler, Himmler et Mussolini - comme lui baptisés catholiques (=7=) et comme lui élevés dans le respect de la papauté - n’ont jamais été excommuniés, même post mortem.
Sans prendre parti en faveur d’une religion ou d’une autre, on se surprend à découvrir une dose appréciable de bon sens dans cette phrase: “Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens”, que le chroniqueur cistercien Césaire de Heisterbach a placée dans la bouche du chef de la première Croisade des Albigeois, Arnaud Amaury ( source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Siège_de_Béziers#Tuez- les_tous.2C_Dieu_reconnaîtra_les_siens ).


..... (=1=) Bien avant Jésus, le prophète Jérémie promettait déjà un sort analogue à ses contradicteurs: “Les jours sont venus où vous allez être égorgés” (Jérémie 25:34).

..... (=2=) Si l’on se réfère aux généalogies (au demeurant fort divergentes) affichées dans Matthieu 1:1-17 et Luc 3:23-38, qui présentent toutes deux Jésus comme un descendant de David, on dira que le Messie avait de qui tenir puisque son royal ancêtre n’y allait pas de main morte lui non plus dans ce genre de situations, n’hésitant pas à appeler le Dieu tout-puissant à la rescousse: “Dans ta bonté, extermine mes ennemis et anéantis tous mes opposants” (Psaumes 143:12). Ces paroles témoignent que David avait parfaitement compris ce qu’il pouvait attendre de la bonté divine.

..... (=3=) Dans la parabole des mines, où Jésus se met en scène en termes à peine voilés, il est écrit que “ses concitoyens le haïssaient” (Luc 19:14 in initio) et disaient de lui: “Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous” (Luc 19:14 in fine).

..... (=4=) Traduction Tawhid, consultable sur http://www.hisnulmuslim.com/coran/index.php?num_sourate=4 .

..... (=5=) Dans un communiqué de presse récemment diffusé par l’agence Universal News, on pouvait lire (texte français): “Des dizaines de milliers de fidèles étaient réunis sur la place Saint-Pierre pour acclamer le pape”. Le même communiqué, dans sa version en langue arabe, commençait ainsi: “Quelques milliers d’infidèles (...)”. Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà...

..... [=6=] Un Royaume dont les Églises, toutes tendances confondues, ne cessent d’annoncer à grand fracas la venue et qui devrait, si l’on en croit l’orthodoxie dominante, consacrer le règne d’un amour universel et absolu, source d’un bonheur éternel et parfait. Ce Royaume céleste dont les Églises de tous bords s’entendent à faire miroiter la perspective ne constitue qu’une promesse, et cette promesse (une de de plus qui ne sera jamais tenue) ne s’adresse qu’à ceux qui ont choisi le bon bord. Quant à ceux des autres bords, ils doivent s’attendre au pire. Ainsi, parce qu’ils croient à une divinité présentant l’aspect d’une triade (le Père, le Fils et le Saint Esprit), les chrétiens sont considérés par les musulmans comme des “impies” (Le Coran V:72), des “incrédules” (Le Coran V:73) et des “mécréants” (Le Coran V:17), et ils se voient promettre “un terrible châtiment” dans l’au-delà (Le Coran V:73; dans le même sens: Le Coran V:36-37). Pour leur part, les juifs accusent ceux qui prennent Jésus pour le Messie d’être des idolâtres, étant notoire qu’aucun idolâtre n’a vocation à être sauvé. À l’inverse, si l’on épouse un instant le point de vue de ces mécréants idolâtres qui appellent Jésus “notre Sauveur” (II Timothée 1:10, Tite 1:4, 2:13 et 3:6, II Pierre 1:11 et 3:18; voir aussi Actes 13:23, II Pierre 1:1 et 2:20, Jude 1:25) car ils sont persuadés que le salut ne peut venir que de Lui, on ne voit pas comment les demeurés qui nient la divinité du Fils de Dieu pourraient être sauvés. Ainsi, comme il est impossible d’être à la fois juif, chrétien et musulman à cause des contradictions que cela implique, même le plus pieux des croyants ne peut nourrir de certitude quant à son salut.

..... (=7=) Mussolini reçut d’ailleurs le prénom prédestiné de Benito, en français Béni.

Écrit par : Mario Jelmini | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

M.Jelmini,

Ce que vous faites est un SOPHISME, une FAUTE LOGIQUE qui s'appelle "TU QUOQUE" (toi aussi):

On parle de l'Islam. On s'en contre-fout totalement de ce que dit la Bible ou la Torah. Même s'ils étaient tout aussi mauvais, ça n'excuserait pas l'Islam.

Et oh, surprise, ce ne sont pas des Juifs ni des Chrétiens qui ont commis 32'000 attentats terroristes dans le monde, rien que depuis le 11.9.2001, au nom de leur religion.

Pour une raison évidente:

Le Judaïsme date de plus de 5000 ans. Il a évolué énormément, depuis l'époque de l'ancien testament.

La Bible contient des tas d'histoires horribles, mais elles sont descriptives, pas à imiter - et les anciennes lois barbares ont été annulées autant par les Juifs par des changements de tradition (ça fait plus de 1000 ans qu'ils n'ont plus pratiqués de lapidation) que les Chrétiens par la parole de Jesus.

Les lois Juives, de plus, ne doivent s'appliquer QUE "EN ISRAEL", comme il est dit très clairement, dans la Bible. Donc même les orthodoxes ne chercheraient pas à imposer d'anciennes lois aux non-Juifs dans le monde.

Contrairement à l'Islam, qui veut être imposé à la terre entière.

Plus important encore, le modèle de leur "prophètes": Jésus ne fait jamais de mal à une mouche, dans la Bible.

Mohammed, par contre, et toujours selon le Coran et les Hadiths, était brigand, violeur, pédophile, tortionnaire, assassin, chef de guerre et meutre de masse. Et c'est ce CRIMINEL qui est considéré comme le modèle de "l'homme parfait" par les Musulmans.

Quand il explique ses horribles punitions pour des pseudo-crimes, dans le Coran, Mohammed dit explicitement que les bourreaux ne doivent pas sentir de pitié pour leurs victimes. Il leur demande d'agir comme des psychopathes. Ce que Mohammed était, sans aucun doute. Dans un Hadith, Mohammed attrape des voleurs de chameaux et il les punit en leur enfonçant des clous dans les yeux, en leur coupant les bras et les jambes et en les jetant dans une fosse pour mourir. Un Imam citait ce verset la télévision Libanaise pour justifier les actes des Talibans!

Donc si un Chrétien essaye d'agir exactement comme son prophète, ça ne m'inquiète pas du tout, tandis que si un Musulman veut agir exactement comme Mohammed, ça m'inquiète beaucoup!

Quand Jésus dit aux gens de le suivre, il parle du fait de quitter leur famille comme d'un sacrifice pour porter la bonne parole, pas comme d'une volonté de les séparer de cette famille!

Quant à l'affirmation que les Juifs seraient "les mêmes", il n'y a que des Néonazis qui pourraient le croire. La totalité des "citations" de la Thora que j'ai vu qui sont sensées le prouver se sont avérées comme fausses.

Quand la Bible décrit des horreurs que commettaient Moïse pendant la conquête d'une ville, il n'est dit nulle part que les bons croyants devraient l'imiter.

En fait, personne n'est présenté comme "parfait", dans la Bible, même pas Jésus. Il a aussi des doutes.

Et quasiment à chaque fois que quelqu'un dit qu'il y a des injonctions à la violence, dans la Bible, il cite un verset sans contexte - systématiquement un verset d'une histoire où c'est le méchant qui parle!

Écrit par : Stefan Metzeler | 18/10/2017

Stefan Metzeler, ce que vous dites concernant l’Islam :

« En vu de son hostilité ouverte envers tous les non-adhérents, son fascisme, son antisémitisme, le fait qu'il autorise le viol des femmes non-Musulmanes, la pédophilie et l'esclavagisme et l'ensemble de ses principes contraires aux droits de l'homme ainsi que sa volonté de conquête, il faudrait interdire l'Islam, purement et simplement».

Hé bien, vous pourriez aussi l’appliquer au Judaïsme, qui exprime exactement les mêmes idées dans son Talmud et même la Torah, dans l’attitude à avoir avec les non-juifs... Ne soyez pas trop partial s’il vous plaît !

Écrit par : Richard Kohler | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

Merci de ne pas entrer dans une guerre de religions ici en parlant en leur nom tandis que de nombreuses nuances existent dans chacune d’elle et que leurs fidèles ne sont pas tous des extrémistes fanatiques et autres fous furieux.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

Alors, personnellemen,t au milieu de ce débat nourri, je me sens très à l'aise, car pour moi, toutes les religions sont des inventions des faux dieux et surtout de leur chef...elles sont là pour que les gens se foutent sur la gueule, car ils prétendent être les fidèles serviteurs de leur dieu et détenir la parole divine, pendant qu'ils servent surtout le diable!

Merci à Sami Aldeeb, que je connais, qui est un homme brillant, pour ses précisions sur le Coran. C'est un ramassis de trucs débiles et surtout inhumains dans le vrai sens du terme, pour enfumer les simplets et qui est d'une rare violence. Comme le disait un autre homme brillant qu'était Lénine: "la religion est l'opium du peuple". On le rappellera jamais assez.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

Tout sentiment d'appartenance qu'il s'agisse de religion ou de parti politique est une erreur qui provoque inéluctablement des crispations malsaines.

Avoir le sentiment, en cet univers, d'être pratiquement moins que rien ou rien que moins allège tout en nous permettant, minces filaments de plumes ou fétus de paille chercheurs de vérité "actifs", d'avancer.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Gabor,
Ne dites pas que les religions sont inutiles ou ne servent à rien.
Comme par hasard tous les peuples, jusqu’au dernier village perdu dans l’Amazonie,
ont une religion ou quelque pratique équivalente : c’est donc que cela correspond à un
Besoin.
Ce premier ciment social spirituel, qui permet aux humains de découvrir une nouvelle dimension et de permettre à leur esprit de s’évader des contraintes corporelles...

Écrit par : Richard Kohler | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

"La religion est l'opium de peuple" dixit Karl Marx.
amb

Écrit par : amb | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Si les gens veulent absolument croire à quelque chose ou à quelqu'un c'est tout simplement par peur de la mort!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

@amb

Merci pour la correction. Marx autre grand bonhomme...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Le Père de Foucauld qui a passé une grande partie de sa vie au Maroc, proche des musulmans, disait qu'aucun musulman ne peut devenir français tant qu'il ne se convertit pas c'est-à-dire qu'il ne renonce à l'islam

et Jacque Chirac dénonçait en son pays les musulmans ne se présentant pas, comme il convient, Français, de confession musulmane mais... "musulman de France"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

"Comme par hasard tous les peuples, ... ont une religion"
"Ce premier ciment social spirituel, qui permet aux humains de découvrir une nouvelle dimension et de permettre à leur esprit de s’évader des contraintes corporelles..." (Richard Kohler)


"Corporelles" ou ... _matérielles_ ?

"Ciment social" ou ... une cage et des chaînes ?

https://s1.postimg.org/1jb3bxchjj/cc.2.jpg

Écrit par : Chuck Jones | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

"J'avais pas compris pourquoi Fricker avait démissionné, pour une histoire somme toute banale"
Comparer les cochons et les Juifs, une affaire banale ? On voit que les Hongrois n'ont pas beaucoup évolué depuis 1945...

Écrit par : Géo | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Tous les peuples ont des croyances, toutes les civilisations sont basées sur une grande religion. Les gens ont besoin de croire. L'intelligence humaine ne peut pas tout expliquer et les gens ont besoin d'espoir pour vivre.

J'ai connu des gens qui on été véritablement sauvés par la religion. Ils étaient dans des addictions, la dépression ou une crasse ignorance. Ils se sont véritablement élevés et ont pu éduquer leurs enfants. Après la religion doit être une canne, un soutient, et non pas une massue ou une épée pour combattre les autres....

Il est assez facile de se dire athée, voir valorisant dans certains milieux. C'est facile d'être détaché de toutes croyances quand on vit dans des société caractérisée par la surabondance et la consommation. On peut lire en filigrane de certains commentaires un dédain du croyant. "Je suis non croyant, donc fort".... cela nous ramène aux pires régimes du 20e siècle.

Écrit par : Riro | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

"L' athéisme est une religion"

C'est strictement ridicule.

L'Athéisme est une religion comme d'être chauve, c'est une couleur des cheveux.

Une religion implique une croyance particulière et des dogmes auxquels adhèrent ces croyants.

Tous les croyants en une religion particulière rejettent, par nécessité, toutes les autres croyances ou tout au moins celles qui sont incompatibles, donc effectivement la quasi totalité sauf une.

Un Athéiste rejette la totalité des religions, puisqu'elles sont toutes inventées par des hommes.

Mis à part ça, les Athéistes ne partagent aucune idée, aucune supposition, aucune théorie. Si vous savez seulement qu'une personne est athéiste, vous ne savez RIEN des valeurs de cette personne. Il y a des athéistes nihilistes, communistes ou au contraire capitaliste et positives envers la vie, comme moi.

Et il y a des Athéistes qui attaquent toutes les religions, d'autres qui ne font que se défendre quand une religion veut leur imposer quelque chose, encore comme moi.

Je m'en fous que quelqu'un d'autre soit croyant, tant qu'il ne veut pas me tuer ou m'imposer ses valeurs et ses croyances.

"basé sur des croyances de notre univers"

Absolument pas!

On n'a pas besoin de "croyances" pour ne pas croire en une religion.

Je peux parfaitement vivre avec le fait que je ne puisse pas expliquer une chose (origine de l'univers) sans pour autant inventer des idioties.

Le fait de croire en un dieu ne vous donne AUCUNE réponse à ce genre de question. Ca vous donne juste l'illusion d'avoir une réponse.

Certaines personnes ont besoin de ce genre d'illusions pour vivre. Pas moi.

Écrit par : Stefan Metzeler | 18/10/2017

@ Gabor Fonyodi
"tout simplement par peur de la mort!"

Ceci est vrai mais pas seulement.
Si les physiciens nous parlent de la créations de l'univers, ils ne sont pas capable de nous dire d'où vient cette énergie de création.

Comme vous le savez, les choses se transforme, mais ne se créé pas.

Mais comme il y a eu création, notre univers en est l'exemple, cela implique un créateur. Mais pour qu'un créateur ne puisse pas avoir été lui-même créé, il doit être éternel, ce qui nous amène à Dieu.

Si on connaît beaucoup de choses sur notre univers, on ne connaît rien au-delà.
On vit dans une "boîte", on la connaît bien, mais on ne sait pas ce qu'il y a en dehors de la boîte.

L' athéisme est une religion parce que basé sur des croyances de notre univers et non sur sa connaissance complète au-delà de notre univers même.

L'athéisme n'a rien de scientifique, c'est juste une forme de religion.

La sagesse est de dire, "je ne sais pas".
Tout est respectable, du moment que c'est le respect, la paix et la fraternité qui nous conduit dans notre croyance.

Écrit par : motus | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

"Si les gens veulent absolument croire à quelque chose ou à quelqu'un c'est tout simplement par peur de la mort!" (Gabor Fonyodi)

Il n'est pas nécessaire de penser à la mort pour apprécier le soleil et la compagnie de proches.

Une nuit de garde au col de Jougne au mois de janvier dans des chaussures trop petites (à cause de la multiplication de chaussettes enfilées l'une par dessus l'autre), est un excellent rémède contre la peur de la mort.

Evidemment ce n'est pas une expérience pour tout le monde dans le monde, et ça n'empêche pas la mort de survenir à chacun, mais c'est une recette d'idées que a du sens en suisse, et qui aide beaucoup de suisses à retarder leur propre mort, la mort des suisses, la mort de la suisse, à apprécier leurs proches, et à préférer leur compagnie plutôt que de ... faire des nuits de garde au col de Jougne au mois de janvier dans des chaussures trop petites.

Écrit par : Chuck Jones | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

@Géo

Je suis juif, je sais de quoi je parle (justement ma famille a porté l'étoile jaune à Budapest)... je suis beaucoup plus préoccupé par les crimes contre l'Humanité commis par Israël, en Syrie, au Yémen, en Irak ou ailleurs, que ce que dit un parlementaire suisse sous la Coupole, où ils est légalement autorisé de mentir aussi au peuple (contrôlez si vous ne me croyez pas!). Alors, entre mensonges de politiciens corrompus et d'autres qui font des comparaisons qui dérangent l'establishment pour les raisons que j'ai évoquées, en tant que juif je choisis une indifférence de bon aloi! Le politiquement correct qui ne sert qu'à blâmer les opposants au système, n'est pas ma tasse de thé!

Et à part ça, je vous emm...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

motus@ "L' athéisme est une religion parce que basé sur des croyances de notre univers"
De un, votre phrase est du charabia. "basé sur des croyances de notre univers" !!!
De deux, non l'athéisme n'est pas une religion. L'athéisme consiste à considérer que la notion de dieu n'amène rien dans la compréhension de l'univers. Prétendre que dieu est éternel, ce qui évite le problème de la création, ce n'est qu'une boutade. Ces théories (théo....) datent d'un temps où les savants et les prêtres étaient les mêmes personnes et avaient un sens à cette époque. Les savants et les prêtres ne sont plus les mêmes et leurs routes ont passablement divergé, il serait temps pour vous de s'en apercevoir.

Gabor Fonyodi@ (...)
Et non, vous n'avez pas le pouvoir de m'emm...

Écrit par : Géo | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Géo,

Gabor Fonyodi vous a répondu, il ne vous appartient pas de le juger encore et encore.

Je vous remercie de revenir à des considérations d’ordre général.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Gabor,
D’accord pour dire que c’est la Peur qui modifie le comportement d’une grande quantité de gens, jusqu’au point que certains en viennent à se réfugier dans une religion.
Je dirais même plus, que si une personne souffre d’anxiété (de peur), consciente ou inconsciente, elle est dans l’impossibilité d’avoir un raisonnement sain et équilibré.
La plupart des gens que je rencontre sont dans cette situation.
Conséquemment, la plupart des écrits de journaux et d’écrivains, sont à lire avec prudence, car leurs auteurs conduits par la crainte ou la Peur, ne peuvent être objectifs et voir quelque Vérité que ce soit : leurs visions et leur jugements sont perpétuellement faussés.
Et vous, Monsieur Gabor, êtes-vous un homme sans peur ?

Écrit par : Richard Kohler | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Riro a écrit: "J'ai connu des gens qui on été véritablement sauvés par la religion. Ils étaient dans des addictions (...)".
Ces malheureux n'ont fait que passer d'une addiction à une autre...

Écrit par : Mario Jelmini | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Riro a écrit: "Les gens ont besoin de croire. (...) les gens ont besoin d'espoir pour vivre."
Croire à des illusions, placer ses espoirs dans les promesses mensongères des religions, cela s'appelle de l'infantilisme.

Écrit par : Mario Jelmini | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Motus a écrit: "L' athéisme est une religion".

http://www.cnrtl.fr/definition/religion donne au mot «religion» le sens suivant: "rapport de l'homme à l'ordre du divin ou d'une réalité supérieure, tendant à se concrétiser sous la forme de systèmes de dogmes ou de croyances, de pratiques rituelles et morales".

L'athéisme n'est certainement pas une religion au sens de cette définition puisque l'athée n'adhère pas à un système de dogmes ou de croyances et ne se livre pas à des pratiques rituelles.

L'athéisme n'est pas une religion mais bien plutôt une attitude, tout au plus une doctrine. http://www.cnrtl.fr/definition/religion donne en effet du terme «athéisme» la définition suivante: "Doctrine ou attitude fondée sur la négation d'un Dieu personnel et vivant."

Écrit par : Mario Jelmini | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Motus a écrit "Mais comme il y a eu création, notre univers en est l'exemple, cela implique un créateur."

• Question zéro (ou question nulle, si l’on préfère):
- qui a créé le ciel et la terre?
Réponse (invention du niveau zéro):
- Dieu a créé le ciel et la terre.
• Première question:
- qui a créé Dieu?
Réponse (autre invention, cette fois du niveau un):
- un autre Dieu, de niveau supérieur à Dieu.
• Deuxième question:
- qui a créé l’autre Dieu, de niveau supérieur à Dieu?
Réponse (autre fiction, cette fois du niveau deux):
- encore un autre Dieu, de niveau supérieur à celui qui a créé Dieu.

Tout s’explique! Il suffit d’un peu d’imagination. Une remarque s’impose, toutefois: dans le fond, ce Dieu qui a créé les cieux et la terre, ce n’est qu’un tout petit Dieu de rien du tout (un sous-fifre d’opérette, en quelque sorte), puisqu’il est du niveau zéro. Ça, on nous l’avait caché... Et si - tragique méprise - nous n’adorions pas le bon?

Le problème a d'ailleurs été soulevé par celui qui a rédigé les chapitres 40 à 66 du livre d’Ésaïe et il a été repris par l'apôtre Paul en Romains 11:34 et I Corinthiens 2:16:
“Qui a configuré l’esprit de l’Éternel? Qui l’a éclairé de ses conseils? Qui l’a instruit? Qui lui a enseigné la sagesse et fait connaître le chemin de l’intelligence?” (Ésaïe 40:13-14). Oui, qui?

On tourne en rond.

Quand surgit une question difficile, du genre “qui a créé le ciel et la terre?”, est-il préférable de lui donner une réponse illusoire ou de la laisser (provisoirement) sans réponse? En d’autres termes: un mensonge plein vaut-il mieux qu’une vérité vide? En d’autres autres termes: un ensemble de contrevérités peut-il combler le vide d’une connaissance qui se dérobe?
“On ne s’égare point parce qu’on ne sait pas, mais parce qu’on croit savoir” (Jean-Jacques Rousseau, Émile ou De l’éducation).

Axiome: Dieu est incréé*.
S’il est incréé, c’est donc que Dieu est une non-créature, un non-être. Conséquence logique: il n’existe pas.
Mais non, vous n’y êtes pas. Dieu est une donnée de base, transcendante: il a toujours existé et il existera toujours, sans avoir eu besoin d’être créé ou engendré par qui ou par quoi que ce soit. Incréé, inengendré, Dieu a décidé un beau jour de créer l’homme pour se sentir moins seul et pour faire joujou avec lui. Il l’a créé et l’a doté, à son image, de la faculté de raisonner logiquement. Une faculté qui conduit inexorablement l’homme, lorsqu’il l’utilise, à douter de l’existence (pour ne pas dire: à conclure à l’inexistence) du Dieu d’Abraham, de Moïse, de Jésus, de Paul, de Mahomet, de Joseph Smith et de Philippulus**, pour ne citer que quelques zélateurs attitrés. Qu’est-ce que cela signifie? Est-ce que Dieu cacherait quelque chose d’essentiel à ses créatures? “Les choses cachées appartiennent à l'Éternel, notre Dieu”, concède le dernier verset de Deutéronome 29. “La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses”, renchérit Proverbes 25:2. De son côté, parlant de “la sagesse de Dieu” (I Corinthiens 2:7), Paul la qualifie de “mystérieuse et cachée” (ibid.). À ce sujet, l’Ingénu de Voltaire déclare: “C’est une absurdité, c’est un outrage au genre humain; c’est un attentat contre l’Être infini et suprême de dire: Il y a une vérité essentielle à l’homme, et Dieu l’a cachée”. Conclusion: l’Être infini et suprême c’est une chose, Dieu c’en est une autre. Dieu n’est pas celui que l’on croit. Dieu n’est pas Dieu.

Axiome de rechange: Dieu s’est créé lui-même. Dans ce cas, il manque à l’homme une case pour comprendre. Et s’il lui manque une case, cela signifie qu’on lui a menti lorsqu’on lui a affirmé que Dieu, qui est parfait, avait créé l’homme à sa ressemblance. Ou alors, si on ne lui a pas menti sur ce point, c’est qu’il manque aussi une case à Dieu et que, par conséquent, celui-ci n’est pas parfait. Dans ce cas, l’homme a été trompé lorsqu’on lui a affirmé que Dieu était omnipotent, omniscient et omniprésent. Ventripotent peut-être, mais pas omnipotent.
Quant à ces quatre lettres: «omni», qu’on les garde pour désigner un “objet mathématique non identifié”. Aborder le concept «Dieu» sous l’angle «omni» s’avérerait sans doute plus fécond qu’éplucher les Écritures.

Dieu est parfait et tout ce que Dieu fait est parfait. Or, Dieu a fait l’homme. Donc, l’homme est parfait. Cherchez l’erreur.
Dieu est parfait et tout ce que Dieu fait est parfait. Or, l’homme est imparfait. Donc, ce n’est pas Dieu qui a fait l’homme. Ou bien alors, si c’est quand même lui qui a fait l’homme, Dieu s’est loupé. Or, un Dieu qui rate son affaire est un Dieu imparfait. Dans ce cas, peut-on encore soutenir que tout ce qui est fait par un Être imparfait est parfait? Tout ce que fait l’homme serait-il parfait?

À propos de la soi-disant toute-puissance de Dieu, le Moyen Âge nous a légué une question à laquelle personne n’a jamais été capable de donner une réponse satisfaisante:
«Dieu est-il capable de créer une pierre si lourde qu’il ne puisse la soulever?»
C’est ce qui s’appelle être pris en flagrant délit d’impuissance.

Autre hypothèse: puisque Dieu a créé l’homme à son image et qu’il l’a doté d’un entendement limité, c’est qu’il souffre lui-même d’un entendement limité. Dans ce cas, s’il se heurte aux mêmes limites que l’homme, il n’est ni omniscient, ni omnipotent, ni rien de tout cela - il n’est même pas supérieur à l’homme. Pourquoi, dès lors, devrait-on lui vouer un culte, le craindre et l’adorer?
C’est quand Dieu déclare “C’est en vain qu’ils [ce peuple] me rendent un culte” (Matthieu 15:9 et Marc 7:7, inspiré d’Ésaïe 29:13) que la vérité commence à poindre.

Dieu est tellement limité qu’il fait presque pitié. Il est d’autant plus à plaindre qu’il doit se sentir bien seul en tant qu’unique représentant de sa caste dans un si grand univers. Sachant que Dieu n’est ni omnipotent, ni omniscient, ni rien de ce genre, trois questions se posent:
1°) Dieu est-il conscient de sa finitude et de ses incompétences?
2°) Si oui, a-t-il jamais songé au suicide?
3°) Si Dieu se suicide, qu’adviendra-t-il de l’univers et des habitants de la Terre?
Certains ne manqueront pas de faire valoir que l’immortalité rend le suicide tout bonnement impossible***. Effectivement, de deux choses l’une: ou bien Dieu est dans l’incapacité de se suicider parce qu’il est immortel, ou bien il est en mesure de se suicider mais cela implique qu’il n’est pas immortel. Dans un cas comme dans l’autre, Dieu est contraint de renoncer à une prérogative et son image de marque en ressort entamée. Un Dieu incapable de mettre fin à sa propre vie (alors que l’homme, lui, en dispose librement), voilà qui ne fait pas très sérieux****.


* Extraits du «Quicumque», aussi appelé «Symbole d'Athanase» ou «Credo d’Athanase» (ce texte en latin, d’auteur incertain, aurait été composé au début du VIe siècle en Gaule méridionale):
◊ “Incréé est le Père, incréé le Fils, incréé le Saint-Esprit; infini est le Père, infini le Fils, infini le Saint-Esprit; éternel est le Père, éternel le Fils, éternel le Saint-Esprit; (...) tout-puissant est le Père, tout-puissant le Fils, tout-puissant le Saint-Esprit” (début du troisième paragraphe);
◊ “Le Père n'a été fait par personne et il n'est ni créé ni engendré” (début du quatrième paragraphe; comparer avec Le Coran CXII:3 : “Il [Dieu] n’a pas été engendré”).

** Lire Hergé (pseudonyme de Georges Rémi), L’Étoile mystérieuse (dixième album de la série des
aventures de Tintin), éd. Casterman. À la page 20, on apprend que Philippulus “est un fou qui s’est échappé de l’asile”.

*** “Rien n’est impossible à Dieu” (Luc 1:37): en soufflant cette phrase à l’oreille de la Vierge, l’ange Gabriel ne se serait-il pas quelque peu avancé? D’ailleurs, d’où le rédacteur de Luc tient-il que Gabriel aurait tenu à Marie pareil propos? En tout cas, ni les autres évangélistes, ni l’apôtre Paul n’en font état dans leurs écrits; or, on peut être certain que s’ils en avaient eu connaissance, ils n’auraient pas manqué de rapporter une pareille énormité, sortie de la bouche d’un ange envoyé par Dieu (cf. Luc 1:26).

**** “ Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu” (Luc 18:27; c’est Jésus qui parle). En l’occurrence, c’est l’inverse qui est vrai. Jésus n’aurait-il pas quelque peu idéalisé son Père céleste?

Écrit par : Mario Jelmini | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

"Tous les peuples ont des croyances,"
Le problème ce ne sont pas les croyances, c'est le fait de se prendre au sérieux. Et les monothéismes sont aux religions ce qu'est la dictature à la démocratie.

Écrit par : Jugeotte | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Vis-à-vis de l'islam, la Suisse devrait cesser sa politique de l'autruche et appliquer la même politique que l'Autriche.
Lire à ce sujet
https://www.24heures.ch/signatures/editorial/En-Autriche-l-obsession-de-lislam/story/28019027

Écrit par : Mario Jelmini | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir

Il n'est que Dieu mais beaucoup de langues...Et c'est un grand problème :-)

Écrit par : absolom | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si le journal Temps, source de l article chapeau ci dessus, a transmis honnêtement dans ses grosses titres ce que Mme Irène Kalïn a dit selon le Temps "de vouloir faire de l Islam une affaire d Etat".

Alors que lesobservateurs.ch a écrit:" Irène Kälin, Verte de gauche, a dit: «Il faut faire de l’islam une religion officielle. Même notre armée compte beaucoup de musulmans.»

https://lesobservateurs.ch/2017/10/05/irene-kalin-verte-de-gauche-il-faut-faire-de-lislam-une-religion-officielle-meme-notre-armee-compte-beaucoup-de-musulmans/


Il y a une différence entre l Islam qui serit une "Affaire d Etat" et "Affaire de faire de l Islam une religion officielle"...Tout cela n est pas un simple détail négligeable car les détails font la perfection et la perfection n est pas un détail...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

@R. Kohler

Vous me posez une question très personnelle et je vais essayer d'y répondre le plus honnêtement possible. Dire que je n'ai peur de rien serait de mentir. Répondre que je n'ai pas peur d'environ 99% des choses dont les gens en général ont peur serait bien plus juste. Ma posture se base sur l'énorme inscription qui se trouve à l'entrée de la CIA à Langley: "La Vérité vous rendra libre" (source, Capitaine Barril, ex-membre des services secrets français). C'est vrai, connaître les tenants et les aboutissants, en ce qui concerne notre origine, notre histoire, notre géographie, les vrais dirigeants de la Terre (en tout cas pas les guignols visibles tout le temps à la télé), l'origine et la réalité des maladies et des pandémies (la saloperie et les vraies raisons des vaccinations), des catastrophes naturelles (HAARP, chemtrails et autres saloperies du même tonneau), etc, vous donne une vision toute différente de ce que nous vivons, de qui sont les leaders, de leur agenda caché (Les Georgia Guidestones), de ce que l'on doit croire ou rejeter, etc...un sujet vaste et inépuisable. La meilleure image que je pourrai fournir serait que nous sommes prisonniers d'une matrice, d'un jeu virtuel, dont nous sommes simplement les acteurs plus ou moins conscients. Libre à chacun d'y méditer ou de le rejeter, moi ça ne me change rien.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 20/10/2017

Répondre à ce commentaire

Hallucinant, juste hallucinant!

J'ai de la peine à croire qu'une personne saine d'esprit puisse croire en ce genre de théories du complot!

Et vous vous imaginez en plus d'être dans le vrai :o

Dès que quelqu'un sort l'histoire des "chemtrails" et de HAARP, on sait qu'on a quitté le domaine du discours rationnel et qu'on est parti dans un délire sectaire totalement délirant!

Non seulement les "chemtrails" sont tout simplement de la condensation qui se produit inévitablement sur les ailes des avions, en plus il est absurde d'imaginer que des produits chimiques pourraient être diffusés de cette manière pour influencer la manière de penser des gens.

1) la dispersion serait telle que la concentration au niveau du sol serait quasiment indétectable et l'effet totalement nul

2) Il n'y a aucune substance qui peut influencer la manière de penser des gens de manière durable et prévisible. Tout au plus on peut constater qu'un virus tel que la toxoplasmose change le comportement des gens de manière à être moins méfiants.

Mais diffuser une substance par avion - si cela pouvait se faire de manière utile (ce qui est impossible, voire point 1) - affecterait par nécessité tout le monde, y compris les dirigeants imaginaires.

Bref, on nage en plein délire.

"les vrais dirigeants de la Terre"

Ca n'existe pas!

Personne ne "dirige" la terre. Les politiciens s'imaginent qu'ils sont au pouvoir, mais ils font juste partie d'un système disparat entre forces internes en conflit permanent. L'idée que les gens se font du concept "gouvernement" est du pur délire.

Et ce ne sont pas les gens "riches" qui contrôlent quoi que ce soit, puisque eux-mêmes sont en concurrence entre eux et chacun ne détient qu'un minuscule partie de la richesse disponible.

Un riche qui investit mal peut perdre sa fortune en très peu de temps.

Genre ce milliardaire Brésilien qui possédait une fortune de $32 milliards et qui a tout perdu en 1 année.

Autant que j'ai pu aimer le film "Matrix", je sais qu'on ne vit pas dans un monde simulé. C'est beaucoup trop complexe. Un ordinateur voulant "simuler" notre univers devait avoir un degré de complexité encore plus immense de plusieurs ordres de grandeur. Et ça ne réponderait à aucune question.

Écrit par : Stefan Metzeler | 25/10/2017

@Gabor Fonyodi,

Tout d abord j apprécie énormément vos écrits et ce n est pas la 1ère fois que je le dis.

Toutefois, permettez moi de vous faire cette remarque: Ce n est pas une plaque minéralogique, bonne ou mauvaise, qu on se colle à la peau quand quelqu un dit:Je suis juif ou Catholique ou Protestant ou Musulman ou Athée ou Agnostique ou Indou...etc...

Il y a des salauds et des honnêtes gens partout sans tenir compte de leurs croyances en commençant par les 3 religions mono-théistes ou de lueurs non- croyances. On s en tape de la confession et si on reproche aux musulmans d être au plus grand nombre de Djihadistes mais les autres ne s en sortent pas mieux. Qu a ton fait en Libye, en Irak, en Syrie, en Palestine, au Yémen...Oui, il y a un très grand nombre d Islamistes Djihadistes mais tous les Terroristes ne sont pas tous forcément "Musulmans" ou Islamistes radicaux et criminels.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 20/10/2017

Répondre à ce commentaire

Entre Impérialisme Américain et Impérialisme Islamiste, la Destruction totale à la Stalingrad est en marche.

1) Le massacre actuel perpétré par l Impérialisme Islamique n est il pas aussi la conséquence, entre autres, du fait suivant passé sous silence : "Quatre millions de Musulmans ont été massacrés et causés par l Impérialisme américain derrière lequel s est rangée la France sauf pendant la parenthèse de M. Chirac et de M. Villepin pour l Irak?(source: Michel Onfray).

Autant le Pakistan que l Afghanistan ont été les premiers massacrés puis c est l Irak avec 1.5 millions de massacrés dont 500 000 enfants de bas âge puis la Libye avec un demi million de morts et aujourd hui la Syrie et dernièrement le Yémen qui se fait meurtrir avec une silence assourdissante

2)Faudrait il rappeler aussi que de multiples massacres « économiques » et un autre massacre des conditions de vie des êtres humains ont lieu autant par l Impérialisme Américain que l Impérialisme Islamiste? Des Embargos qui tuent les Peuples et jamais leurs gouvernants, des sanctions allant jusqu aux pénuries de médicaments de base et de la nourriture de base, des destructions des infrastructures, des hôpitaux, des commissariats de Police, des écoles, des universités, des routes, de la fourniture de l électricité et de l eau, des décapitations, des viols, destruction des usines voire même des boulangeries et des lieux de culte. En somme, des infrastructures qui ont été rendues en cendre et inexistantes par ces deux Impérialismes sus cités et une vie invivable...Il n y a qu a voir les photos de Raqqa, Alep, Deir Ezzor, Yémen, Moussoul, Palmyre/Tadmor, etc...liste non exhaustive...).

Selon la définition de la charte des Droits De l Homme (DDH) signée à Genève en 1950 qui « stipule que tout être humain possède des droits universels, inaliénables, quel que soit le droit positif en vigueur ou d'autres facteurs locaux tels que l'ethnie, la nationalité ou la religion ». La 2ème rubrique de ladite charte des DDH est peu connue s agissant du 2ème respect des DDH c à d à ne pas porter atteinte aux CONDITIONS de la vie humaine tant économique qu éducative que culturelle...etc… Les conditions d une Vie décente font partie des Droits de l Humain, conditions qui devraient être de facto dignes de ce terme, Droits De l Humain!.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Addendum à mon texte ci dessus sur l Impérialisme Américain et l Impérialisme Islamiste, main dans la main. Car, hormis ces 2 massacres réunis sus cités, il y en a eu d autres. En résumé, les exécutants de ces derniers grands massacres/génocides de l humanité depuis la 2 ème guerre mondiale, ces exécutants ne peuvent pas être toujours étiquetés selon leur obédience religieuse s ils en ont une! Ceux sont des criminels n importe est leur croyance dite "religieuse"

J ajoute au massacre des musulmans sus cité, il y a eu certes:

1) La Shoah (hébreu, « catastrophe ») est l’extermination systématique par l'Allemagne nazie d'entre cinq et six millions de Juifs, soit les deux tiers des Juifs d'Europe et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale. On utilise aussi les termes d'« Holocauste », de « génocide juif » ou « génocide nazi », voire « Génocide » tout court, de « judéocide » ou encore de « destruction des Juifs d'Europe »(wiki)

2)Le génocide des Tutsis, parfois appelé génocide rwandais eut lieu du 7 avril 1994 jusqu'en juillet 1994 au Rwanda, un pays d'Afrique de l'Est. L'ONU estime qu'environ 800 000 à 1 million de Rwandais, en majorité tutsis, ont perdu la vie durant trois mois. Ce génocide s'inscrit historiquement dans un projet génocidaire latent depuis plusieurs décennies, à travers plusieurs phases de massacres de masse (Wiki)

3)Le génocide d un million d Arméniens au début du 20ème siècle et duquel on ne parle pas assez.
C est un génocide perpétré d'avril 1915 à juillet 1916, voire 1923, au cours duquel les deux tiers des Arméniens qui vivent alors sur le territoire actuel de la Turquie périssent du fait de déportations, famines et massacres de grande ampleur. Il est planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l'époque, le Comité Union et Progrès (CUP).

Merci et Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Charles 05,
Pourquoi oubliez-vous les 20 millions de morts sous Staline ?

Écrit par : Richard Kohler | 23/10/2017

Répondre à ce commentaire

@Richard Kohler,

"Ma" liste n est pas exhaustive.

Je suis reconnaissant qu on me la complète. C est vrai que j essaie de parler de ce que je connais au mieux, pas plus. Nous sommes tous des êtres humains sujets au doute et à l erreur et nous contribuons tous sur nos blogs préférés et nous donnons suite, comme à celui-ci de Mme H.R.-F., aux sujets qu on connaisse et qu on maîtrise.Parfois, je préfère me taire que de raconter des entorses.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Addendum à ma réplique à M. Richard Kohler,

J aurais bien aimé que vous confirmeriez que 4 millions de civils innocents musulmans ont été assassinés par l Impérialisme Américain et par son bras droit l Impérialisme Islamique, soit!

Oui, il y a eu des millions de morts par Staline. Mais d autres explications qu on pourrait gober ou pas expliquent aussi qu il serait erroné de diaboliser outre-mesure le personnage de Staline, tout comme de faire oublier son rôle dans la victoire sur le nazisme. A ne pas oublier que plus de 30 millions de Soviétiques ont payé lourdement de leurs vies à jamais afin de vaincre le Nazisme.
------------------------
Poutine: Staline «était un personnage complexe»

© Sputnik. Petrusov George
Russie, 09:55 16.06.2017

Le documentaire d'Oliver Stone sur Vladimir Poutine (55)
702340364

Il serait erroné de diaboliser outre-mesure le personnage de Staline, tout comme de faire oublier son rôle dans la victoire sur le nazisme, selon Vladimir Poutine.

Joseph Staline était un personnage complexe, a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans une interview accordée au réalisateur américain Oliver Stone.

Le chef de l'Etat russe s'est dit opposé tant aux tentatives de diaboliser Staline qu'à celles visant à faire oublier les horreurs du stalinisme.
« C'est un personnage complexe », a indiqué Vladimir Poutine.

Joseph Staline était un personnage complexe, a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans une interview accordée au réalisateur américain Oliver Stone.

Le chef de l'Etat russe s'est dit opposé tant aux tentatives de diaboliser Staline qu'à celles visant à faire oublier les horreurs du stalinisme.
« C'est un personnage complexe », a indiqué Vladimir Poutine.

© Sputnik. Sergey Piatakov

Staline, vodka, armes nucléaires: comment ne pas écrire sur la Russie
Oliver Stone a interrogé Poutine sur son attitude concernant le fait que Staline a mené la Russie jusqu'à la victoire sur le nazisme.
« J'estime que vous êtes très malin », a répliqué le président russe.
« Staline était un produit de son époque. On peut infiniment le diaboliser ainsi qu'évoquer son rôle dans la victoire sur le nazisme. En ce qui concerne sa diabolisation. Dans l'histoire de l'Angleterre, il y avait un personnage tel que Cromwell. C'était un homme sanglant. Il est arrivé au pouvoir en surfant sur la vague de réformes révolutionnaires pour se transformer en un dictateur et un tyran. Des monuments à son honneur se dressent toujours partout en Grande-Bretagne. Napoléon est adulé jusqu'à présent. Qu'a-t-il fait? Arrivé au pouvoir sur la vague de la révolution, il a non seulement restauré la monarchie, mais s'est également proclamé empereur et a mené la France à la catastrophe nationale, à la défaite totale. L'histoire connaît un nombre plus que suffisant de situations et de personnages de ce type », a dit Vladimir Poutine.

« Il me semble que la diabolisation extrême de Staline est un moyen d'attaquer l'Union soviétique et la Russie. Pour montrer que la Russie d'aujourd'hui porte des marques du stalinisme. Nous sommes tous marqués par quelque chose. Et alors? », a poursuivi le président russe.
« La Russie a radicalement changé. Evidemment, il y a, peut-être quelque chose qui reste dans notre conscience. Mais cela ne veut pas dire que nous devons oublier toutes les horreurs du stalinisme liées aux camps de concentration et à la suppression de millions de nos compatriotes », a souligné le président russe.

Oliver Stone a demandé à Poutine si ses parents admiraient Staline.
« Bien sûr que oui. J'estime que la majorité écrasante des citoyens de l'ancienne Union soviétique admirait Staline », a répondu Vladimir Poutine.

https://fr.sputniknews.com/russie/201706161031857680-poutine-staline-attitude/
------------------------
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, M.Poutine est resté prudent, lorsque interviewé par M. Stone, car il savait de nombreux citoyens russes encore nostalgiques de l’ancien régime.
À mon avis, je crois que M. Poutine ne regrette aucunement le système communiste, qui a été une catastrophe dans le monde entier, mais qu’au contraire il pourrait représenter une sorte de Restauration du Tsarisme chrétien orthodoxe ?

Écrit par : Richard Kohler | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ Richard Kohler,

Vous voyez que Poutine, dans l article que j ai copié-collé, parle de Cromwell et Napoléon...(une partie, NS, est ci-dessous)

Qui oserait aujourd hui descendre Napoléon en flamme au 21 ème siècle?
Est ce que Sarkosy bling bling ou (...), Hollande l Incompétent (...) et Macron qui n est pas ni gauche ni de droite mais bel et bien de droite et de droite, se le permettraient, j ai des fortes doutes!

""En ce qui concerne sa diabolisation. Dans l'histoire de l'Angleterre, il y avait un personnage tel que Cromwell. C'était un homme sanglant. Il est arrivé au pouvoir en surfant sur la vague de réformes révolutionnaires pour se transformer en un dictateur et un tyran. Des monuments à son honneur se dressent toujours partout en Grande-Bretagne. Napoléon est adulé jusqu'à présent. Qu'a-t-il fait? Arrivé au pouvoir sur la vague de la révolution, il a non seulement restauré la monarchie, mais s'est également proclamé empereur et a mené la France à la catastrophe nationale, à la défaite totale. L'histoire connaît un nombre plus que suffisant de situations et de personnages de ce type », a dit Vladimir Poutine."

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Regardez cette Vidéo publiée sur Russia Today(RT)le 23.10.2017 sur Raqqa libérée mais une RUINE!

L Impérialisme Américain est "champion" de la destruction. Tout d abord et en phase 1, il incruste des "Installateurs de Démocratie et des Combattants de la Liberté" . Donc, il s agit soit des Coupeurs de tête dits l Impérialisme Islamique et/ou des Néo-nazis comme en Ukraine Ces deux entités ont mission de tout détruire et de tout tuer sur leurs chemins.
En phase 2, tiens on se rend compte, enfin dirais-je, qu il faudrait détruire cet Impérialisme Islamique par le même Impérialisme Américain qu il avait soit créé soit soutenu d où un 2 ème passage pour re-détruire ce qui a été détruit avant et la boucle est bien bouclée.
C est "génial" ce scénario, non! Ne dit on pas à juste titre que ces coupeurs de têtes( proche orient, Arabie, Qatar et Afrique..) et ces Néo-Nazis (comme en Ukraine)ne sont que des Idiots Utiles à date d obsolescence programmée?

Oui, les Américains sont des « champions » dans les scenarii de destruction (comme un contributeur l a écrit sur ce même lien ci-dessous ) : • Pour faire des ruines, les Américains sont champions :Brest, Lorient, Royan , Saint Saint-Nazaire, Caen, Le Havre, Hiroshima, Nagazaki, Vietnam …etc…et la liste est longue" et ajoutons le Pakistan, l Afghanistan, L oIrak, la Libye, la Syrie...

https://francais.rt.com/videos/44886-ruines-raqqa-quelques-mois-apres

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Merci à vous tous de rester dans le cadre du sujet qui concerne la Suisse et l’islam, au cas où certains l’auraient oublié...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

@Mme H.R.F.,
Reçu 5/5.
Bien à Vous.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

@Charles05
D’accord pour dire que les Américains-USA,ont toujours été des Destructeurs Sauvages.
Napoléon par contre à eu le tort de perdre la guerre à Waterloo...et comme vous le savez, les perdants ont toujours tort.
Il en va ainsi aussi pour l’Allemagne qui, si elle avait gagné la guerre, aurait eu droit à tous les égards.
Méfiez-vous, car ce sont TOUJOURS les vainqueurs qui écrivent l’Histoire...

Écrit par : Richard Kohler | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

C’est malheureux à dire, mais l’Être Humain ne respecte que la Force...

Écrit par : Richard Kohler | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

@Gabor
Je suis d’accord que nous sommes prisonniers d’une matrice, comme toute créature (j’ai beaucoup aimé le premier film « Matrix », qui peut nous amener à des raisonnements intéressants).
Mais avant tout nous sommes prisonniers de nos corps. La religion est peut-être un bon moyen pour nous en libérer ?

Écrit par : Richard Kohler | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.