23/12/2015

Le patriotisme et ses modulations

 

Logo%20Patriotisme.jpg

Ce serait un euphémisme de rappeler combien les projections associées au patriotisme divergent.

Si pour certaines, elles se limitent au seul sentiment envers une patrie, pour d'autres, elles se confondent avec chauvinisme et nationalisme. 

Cela dit, l'absence de tout lien entretenu de manière particulière avec un pays ou un autre existe tout autant.

Il peut néanmoins apparaître que, selon les circonstances, le patriotisme se révèle sinon se réveille alors qu'on n'y aurait pas songé.

Lors des attentats de Paris, il a été mentionné comment le patriotisme avait su s'imposer au nationalisme.

http://www.liberation.fr/chroniques/2015/11/25/la-revanch...

La distinction a été commentée de manière diverse.

Le fait est qu'elle a été relevée mais que son issue reste incertaine tant le concept même de patriotisme semble susciter la controverse.

 

 

Commentaires

Et la destitution de la NATIONalité inscrite dans la Constitution, c'est une mesure NATIONaliste ou patriotique?

Écrit par : Charles | 23/12/2015

Charles,

Merci de soulever cette question qui m'est aussi venue à l'esprit en rédigeant le sujet.

A vrai dire et si l'on considère le patriotisme comme ciment autour d'un Etat garant de diversités, on pourrait envisager la mesure de destitution de la nationalité comme patriotique.

L'est-elle, ne l'est-elle pas, à qui en a décidé, le cas échéant, de le préciser.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/12/2015

La patrie est un pays.

Le récent couac entre F.Hollande, M. Valls et C. Taubira ne montre pas forcément à quel point la France est en danger mais l'habituel manque de courtoisie de l'un de ces messieurs ainsi que l'aspect péroraison-vitupération oratoire de l'autre.

Manque d'entente entre les trois.

Comment comprendre que sans apparente entente avec Mme Taubira on contredise ce qu'elle venait d'affirmer la veille à propos de la mesure de destitution de la nationalité?

Elle-même comment, semble-t-il, a-t-elle pu décider de la non inscription de la mesure de destitution de la nationalité dans la Constitution sans en passer par eux Hollande et Vals auparavant ou si elle l'a fait à quoi ces messieurs (et leurs amis) s'amusent-ils avec elle?

C. Taubira a accusé le choc avec sang froid mais c'est un rude coup pour elle.

Peut-on affirmer que, vu l'hyper puissance de Mme Taubira (comme de Mme Belkacem) telle n'était pas la motivation de l'un ou de l'autre Hollande ou Valls?

Parce que d'après ce qu'entendu il n'est pas question de supprimer la mesure de destitution de la nationalité.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/12/2015

"France est en danger", bien sur Madame Belakovsky.

En comparaison, dans l'allocution de Philippe, le roi des Belges, aujourd'hui, le jour de Noël, quelle classe, quelle dignité !

A regarder absolument.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 24/12/2015

Le Patriotisme c'est chez NOUS et nos alliés...le Nationalisme, c'est chez les AUTRES et surtout ceux qui sont diabolisés comme la Russie. Donc, les définitions données par nos journalistes aux ordres ont autant de valeur que leurs "informations"!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 26/12/2015

Les commentaires sont fermés.