31/12/2015

2016, 2017 et pourquoi pas, jamais?

l-est-interdit-dinterdire-300x248.jpg

Souvent, en fin d'année, des rétrospectives sont proposées par certains médias.

On revient sur des faits qui ont marqué l'année qui s'achève. 

On annonce, aussi.

Ainsi, nombre de journalistes s'affairent-ils à commenter la prochaine sinon hypothétique parution, en France, de l'ouvrage d'Adolf Hitler, Mein Kampf.

Prévue pour 2016, en effet, à en croire ce qui a été déclaré sur les ondes de la RTS le 25 décembre dernier, elle devrait être reportée à 2017:

http://www.rts.ch/info/culture/7366095-la-reedition-franc...

Hier, pourtant et toujours sur la même RTS, on faisait la part belle à cette publication:

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/reedition-mein-kamp...

Chacune et chacun y allant de ses arguments, souvent les mêmes repris en boucle, la polémique ne semble pas près de s'éteindre.

2016 ou 2017 n'y changera pas grand chose sinon, peut-être et en fin de compte, un renoncement de la part de Fayard.

Le souhaiter pourrait constituer un voeu.

 

Commentaires

On pourrait donc craindre, avec l'écrivain Timur Vermes, que Hitler soit de retour.
"Er ist wieder da" est un roman qui porte à la controverse.
L'auteur pense faire oeuvre de pédagogie et montrer combien le Führer est et était ridicule. Les critiques sont pas sûrs que ça fonctionne. Ils craignent que de trop parler de Hitler, on ne le ressuscite.
Pour le moment, je n'ai lu que les 50 premières pages et Hitler y apparaît avec sa grille de lecture du monde totalement absurde et fossilisée. Le maniement du vocabulaire suranné est effectivement hilarant, le style fidèle à l'original. On mesure le décalage entre le discours et la réalité contemporaine.

www.lemonde.fr/livres/.../peut-on-rire-avec-hitler_1836071_3260.html

www.belfond.fr/site/il_est_de_retour_&100&9782714456090.html

L'éternelle question : vaut-il mieux voiler un problème, essayer de le faire oublier ou au contraire l'éclairer de tous les côtés, afin de le démystifier ?
La facilité d'accès à "Mein Kampf" par internet est un des grands arguments en faveur de la publication en librairie. Cette édition est augmentée d'une préface explicative.
Dans le meilleur des cas, la connaissance de ce texte devrait fonctionner comme un éclairage historique. Mais depuis que la propagande grossière a réussi à embarquer des jeunes dans la fascination du "djihad", je commence à penser que le bon sens est la chose la moins bien partagée par une certaine partie de la population.
L'ironie n'est pas comprise par tous...
Oublier Hitler et son idéologie serait une solution, mais ne ressurgit-il pas au coin de tant de débats, le point Godwin étant une constante sur le net ?
Une jolie analyse à ce sujet :

www.huffingtonpost.fr/.../point-godwin-defininition-explication-theorie-...

Écrit par : Calendula | 31/12/2015

Franchement, j'ai une édition française de Mein Kampf, que j'ai trouvé il y a une bonne dizaine d'années, je ne sais même plus où, et alors il n'y a pas de quoi fouetter un chat avec sa lecture. En tout cas, il n'y a rien de pire, que ce que l'Occident de la bienpensance, des doubles standards et des indignations sélectives, n'ait commis depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Au lieu de nous préoccuper de ce que nos parents ont fait ou à quelles compromissions ils ont participé, on devrait se poser la question de ce que nos contemporains font comme horreurs et sur quelles horreurs nos médias se taisent ou justifient et quelle est leur niveau de collaboration dans ces horreurs!!??

Écrit par : Gabor Fonyodi | 31/12/2015

Extrêmement correcte. Avec le déplacement de population actuelle en Europe, les guerres économiques ont une teinte de 3ème guerre mondiale! Le passé devrait éviter de refaires les erreurs du passé. Tant de nouveaux murs construits cette dernière décennie! Bonne année quand même

Écrit par : Olivier | 31/12/2015

@Madame Richard-Favre savoir dire non est un exploit pour beaucoup
Cependant quand certains disent il faut savoir tourner les pages du passé je suis désolée mais cela devient de plus en plus impossible a moins de se couper complètement du monde extérieur et pour les proches aidants dont je suis ce monde devient de plus en plus toxique
Ce livre Main Kampf est entrain de réanimer des souvenirs dont on se passerait très bien surtout après l'effort fourni pour les laisser reposer en paix
Très belle nouvelle année pour Vous Madame

Écrit par : lovejoie | 31/12/2015

Merci de vos voeux, Lovejoie.

A vous aussi, je vous souhaite une heureuse année 2016!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/12/2015

Il est interdit d'interdire...d'autant moins un "livre" quel qu'il soit ! Par ailleurs, l'interdiction - et chacun en est conscient - est la forme la plus manipulatrice de la promotion !

Écrit par : Alain Curchod | 31/12/2015

Je vous remercie Madame Richard Favre je tiens tout de même à préciser qu'après avoir lu les appels à la haine de Manuel Valls qu'on peu lire dans un article sur le site del'hebdo ceci afin que chaque abonné de Facebouc et twitter soit en mesure de contrer les terroristes ,j'en viens tout de même à penser que le monde marche vraiment et de plus en plus sur la tête
Et que gouvernement Français montre par là même sa complète inefficacité à régler les problèmes ce qui va encore encourager à cette délation ignoble que de plus en plus de citoyens Suisses ne supportent plus ,celle-là même qui existait à l'époque du Vel d'Hiv
Bon Réveillon pour Vous Madame

Écrit par : lovejoie | 31/12/2015

Le 1er janvier 2016, Mein Kampf tombe dans le domaine public; qu'il y reste.

Bonne année à vous, Hélène.

Écrit par : Christian Casper | 31/12/2015

Merci, Christian, meilleurs voeux à vous aussi!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/12/2015

Qu'importe la publication ou non de ce texte qui fait désormais partie de l'histoire: il est disponible sur internet depuis longtemps. Ignorer l'histoire, c'est se condamner à répéter les mêmes erreurs. L'année prochaine verra l'élection d'un nouveau président des USA. Suivant qui sera élu une 3ème guerre mondiale sera possible, voire certaine à en croire les déclarations de certains prétendants. Quelle a été la cause première de la seconde guerre mondiale: la volonté hégémonique d'une nation, se voulant supérieure au reste du monde. Que ce soit sous le prétexte de la race ou de valeurs soi-disant de liberté et de démocratie, faux nez d'un complexe de supériorité qui veut imposer sa loi au reste du monde. Lisez donc Mein Kampf en parallèle avec la logorrhée de Nietzsche dont Hitler était un fidèle lecteur et vous comprendrez que ce sont exactement les mêmes prétentions qui sont à l'oeuvre actuellement. Dans tous les cas un profond mépris pour le troupeau, c'est-à-dire pour nous tous.

Écrit par : Charles | 31/12/2015

S NOVIM GODOM, ELENA!:))

Écrit par : Tchernine | 31/12/2015

Spasibo!

S Novym Godom i Vam!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/12/2015

Mes meilleurs vœux Hélène, que cette nouvelle année vous apporte aussi des moments doux et heureux.

Écrit par : colette | 31/12/2015

Merci de vos voeux, Colette!

Je vous souhaite à vous aussi, autant de beaux et riches instants que ceux que vous nous offrez en parage sur votre blog!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/12/2015

D'abord, Bonne et agréable Année, Hélène. Puissiez vous continuer à éclairer les ténèbres, grand est le besoin !
Quant à Mein Kampf, je l'ai dans ma bibliothèque depuis pas mal d'années - trouvé s'il m'en souvient, chez un bouquiniste en flânant sur les quais entre Saint Michel et le Louvre... Et je n'y trouve vraiment rien de tellement extraordinaire. Le cacher ou l'interdire serait une grande erreur. Tous les fantasmes seraient alors permis...

Écrit par : xénia | 01/01/2016

Les commentaires sont fermés.