Face à la guerre

Imprimer Pin it!

le%20Krak%20des%20chevaliers%20en%20Syrie.jpg

Attisées de l'extérieur avec promesses de vie meilleure à la clé, ainsi se profilent le plus souvent ces guerres qualifiées, d'abord, de civiles avant d'être reconnues comme guerres tout court.

En Syrie comme en Ukraine, tout a commencé par une rébellion contre le pouvoir en place.

Stigmatiser un chef d'Etat et lui trouver tous les défauts possibles pour le renverser est un schéma connu.

Ce qui se passe en Syrie est envisagé par certains comme un conflit inextricable. En huit raisons, l'auteur de cet article explique pourquoi:

http://www.slate.fr/story/112223/impossible-solution-syrienne

Même à considérer l'ensemble des paramètres qui entrent en ligne de compte dans le conflit syrien, refuser son issue revient à condamner l'humanité à sa face la plus noire.

Oser l'espoir, c'est refuser qu'elle ne s'y résume.

 

Commentaires

  • Encore un torchon anti-syrien, anti-iranien et anti-russe. Il n'y a pas de "preuve", seulement de la propagande à la sauce corto. Rappelons que se débarrasser de Saddam Hussein, de Kadhafi et d'El-Assad a été et est l'objectif des sionistes.

  • Merci chère Madame pour cet excellent article fourni par votre lien.

    Meilleurs vœux pour la fête du Noël orthodoxe Russe.

    K. Dispa.

  • Je vous remercie de votre pensée, Keren Dispa.

    Je ne suis personnellement pas de confession orthodoxe mais m'associe à vous pour souhaiter une belle fête de Noël à toutes celles et ceux qui la célèbrent:

    С рождеством Христовым!

Les commentaires sont fermés.