08/01/2016

De Cologne au reste du monde

arton246.jpg

Il est beaucoup question, ici et là, des agressions commises la nuit du Nouvel An à Cologne.

Ce qui s'est passé a profondément affecté non seulement les victimes mais bien au-delà et cela se conçoit.

A l'évidence, le sujet est dores et déjà bien politisé.

A lire cette analyse rendue par un ancien correspondant du Figaro en Allemagne, la situation semble, toutefois, plus complexe qu'il n'y paraît:

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/01/07/31002-2016010...

A cet égard, il serait bon de rappeler que, dans le monde, la violence à l'encontre des femmes en concerne une sur trois.

Physique ou sexuelle, elle s'exerce à tous niveaux, selon toutes religions, cultures ou nationalités. 

Ce rapport de l'ONU, rendu le 6 novembre dernier, est fort instructif et permet de nuancer quelques a priori:

http://www.unwomen.org/fr/digital-library/multimedia/2015...

 

Commentaires

Sans doute, le problème de violence contre les personnes les plus faibles physiquement, donc, contre les femmes de prime abord, est de tous pays et de toutes réligions. Mais, à mon avis, l'amalgame "tout-le-mondialiste" risque d'occulter (politiquement-correctement) le cas très spécial de l'oppression misogyne sans bornes en islam.

Écrit par : Paul Katchalov | 08/01/2016

Bonne année à tous et bonne année à l'UE qui n'est qu'un abcès qui doit crever, espérons le, très bientôt.
Ce pour nous libérer de cette malsaine captivité. L'Union Européenne et l'Otan ne sont qu'une dépravation embarrassante, qu'une création cauchemardesque qui importe depuis sa création, violence, délinquance d'état, destruction des économies, destruction des libertés, destruction de la sécurité, destruction des monnaies et des hommes etc.

Hélène,
Vous soulevez ici la violence sexuelle contre les femmes.
Les événements récents à Cologne, vu leur caractère collectif, doivent, je pense, rester une question ouverte à ne pas traiter en parallèle avec les violences domestiques dans nos sociétés occidentales ou sous les dictatures wahhabites.
une affaire à suivre dans les prochains mois et en filigrane des autres événements rapportés et je préfère la classer dans la catégorie tactique des politiques étrangères.


On emploie Pierre pour museler Paul.
On emploie le muliticulturalisme pour museler les protestations contre l'importation de travailleurs bon marché provenant de pays pauvres et sans protection sociale ni de la personne.
On emploie le féminisme pour museler les critiques contre le pouvoir défaillant en place.
Aujourd'hui, on musèle tout un peuple pour sauvegarder la quiétude des banques, de la finance et des empires multinationaux qu'on veut attirer sur ses terres mais on le musèle aussi pour qu'il subisse le pire: sa livraison à l'esclavage moderne et à spoliation totale.
Mais c'est toujours aux peuples de travailleurs précarisés encore et encore, aux innocents crédules et dociles de payer les inepties des gouvernements démocratiquement élus.

Vols et agressions physique.

Que s'était-il passé à Cologne?
Une terreur nouvelle!
Autre déclinaison du terrorisme?

Est-ce le fait d'individus indépendants de toute organisation?
Est-ce une opération commandée? Vu le phénomène du nombre, avait-il été conçu, prémédité et coordonné? Vu l'absence de crainte de la part des agresseurs d'être arrêtés par la police, avaient-ils été conseillés et soutenus?
A qui profite ce type de guerre des mœurs, ce type de déstabilisation civile?

Agression! De préférence contre les femmes, éléments sensibles des démocraties occidentales: une signature qui signifie
- le refus d'une société de cohabitation paisible entre hommes et femmes, entre tous les partis politiques, entre toutes les religions, entre toutes les croyances ou convictions:
- le début de la destruction d'une économie en détruisant son bien-être et ses citoyens (nous l'avons vu en Syrie et en Ukraine de l'Est et ailleurs).
- c'est une réaction d'autocrates absolutistes (je vise particulièrement Erdogan, les Frères Musulmans et les Saouds) qui veulent punir les autres gouvernements de l'UE en dépêchant des "réfugiés" les moins bien tolérés dans leur propre camp sur les terres européennes qui ne leur sont pas inconditionnelles et en prenant leurs peuples en otage dont les femmes agressées et sacrifiées signifient le début du bras de fer avec eux.

N'y-t-il pas de lien entre la coalition dans la combat contre DAESH au Moyen Orient et les sombres calculs du gouvernement turc (qui le soutient) dans ses relations avec l'Europe de l'OTAN? Le gouvernement d'Erdogan est le principal détenteur de l'arme humaine (une belle réserve de 2,5 million individus) dans des camps de concentrations à Hatay, dit camps de réfugiés.

Agressions, vols, violence comme coût social et économique, comme vecteur de déstabilisation, comme bombe humaine au milieu des bisounours bien nourris et bien logés... Calcul de tous ces élus qui nous régentent. Cet arme commune, mal maniée peut tuer l'impudent imprudent. On avait laissé faire les insouciants Hollande et Merkel.

Écrit par : Beatrix | 08/01/2016

L'eau de Cologne enivre grave Goetel'(...) alias "homme Libre" qui ne sait plus où il habite "sans jeu de mot".
Déteste-t-il plus les migrants musulmans ou les femmes victimes d'agressions sexuelles?
Alors que tous les media rapportent qu’effectivement les agressions à caractère sexuelles sont le fait de migrants "arabo-musulmans", le bougre nous la joue "silencio" pas un mot sur le "sujet"
Nous sommes pourtant habitués à plus de reactivité sur les sites les plus sensibles.
Par exemple "les observateurs " nous gratifie d'un article de l'ineffable Sami Aldeeb , offrant une ceinture de chasteté à Merkel alors que le même Sami Aldee
sur son site nous la montre ..... à poil "
On a ses pudeurs dans l'extrême droite , mais oui.

Écrit par : briand | 08/01/2016

Mettre la pagaille en Europe est une ligne politique:
http://www.veteranstoday.com/2016/01/08/who-is-responsible-for-sexual-violence-in-europe-is-alex-jones-infowars-part-of-the-problem/

Écrit par : Charles | 08/01/2016

"au milieu des bisounours bien nourris et bien logés..."
Attention aux moutons quand ils deviennent... enragés. Si l'État abandonne la protection de ses citoyens, voire même seulement la néglige, ceux-ci seront amenés à s'organiser pour se protéger eux-mêmes. Que chacun prenne ses responsabilités.

Écrit par : Charles | 08/01/2016

Tout à fait d'accord avec le lien de Charles et l'analyse de Beatrix. Je répéterai encore une fois ce que j'ai déjà dit, c'est une volonté politique que de créer le chaos chez nous par l'importation d'une religion obscurantiste tout droit sortie du Moyen-Age. Cela sert un agenda caché, dont les sceptiques ne commencent qu'à entrevoir les premiers résultats. Qu'ils ne se fassent aucune illusion, ils n'ont encore rien vu, ce ne sont que des amuse gueules! Comme d'habitude, les merdias mainstream aux ordres, ont fait leur sale boulot, en essayant de taire une information qui n'allait de nouveau pas dans la bonne direction pour le NOM. Le Net a triomphé et l'info a circulé horizontalement entre internautes, donc les merdias ont été OBLIGES de sortir la Vérité. Encore une victoire de la population sur l'oligarchie. Je pense que c'est la bienpensance et le politiquement correct qui empêche quelques uns à avoir les idées claires. On nous rebat les oreilles avec des histoires d'amalgames, etc...bref, on s'en fout, il s'agit d'une religion dans laquelle la femme ne joue aucun rôle, et elles sont facilement traitées de "putes", si elles ne se conforment pas aux strictes interdictions décrétées par les hommes (pardon, leur dieu). Ce que je trouve particulièrement déplorable chez nos féministes enragées, telles que la grande nunuche Calmy-Rey et autres Alonso-Halimi, c'est leur silence face à ce mépris des femmes. Il est évidemment tellement plus facile de culpabiliser les mecs en Occident que de dénoncer la condition féminine en islamie...Et pour conclure, bien sûr, l'autre nunuche de AI, Manon Schick, ne trouve aucun problème de "droit de l'homme" dans ces comportements, pour elle non plus, ça ne va pas dans la bonne direction.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 09/01/2016

Le nombre de femmes agressées par les musulmans à Nouvel An à Cologne augmente sans cesse, on en est à plus de 500..: http://fr.sputniknews.com/international/20160110/1020833448/cologne-plaintes-police.html. La religion de l'amour et de la tolérance qu'ils vous disaient...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 10/01/2016

Les commentaires sont fermés.