27/01/2016

BHL bis?

 

Poutine.jpg

Se mettre dans la tête de quelqu'un relève, a priori, davantage de la tentative que de la certitude d'y réussir.

On peut s'y risquer pour diverses raisons, Michel Eltchaninoff, l'auteur d'un ouvrage intitulé Dans la tête de Vladimir Poutine, avait sans doute les siennes.

Paru en février de l'an dernier, cet opus a eu l'heur de plaire à qui de droit. L'écho médiatique qu'il a reçu a permis ainsi de diffuser l'image du président russe qu'un certain Occident aime à entretenir.

Et en Michel Eltchaninoff, autant dire qu'on détient l'homme de la situation.

Apprécier ou ne pas apprécier Vladimir Poutine est une chose, discuter sa politique, une autre. Mais énoncer une somme de contre-vérités pour discréditer un homme est un procédé dont on se demande bien ce qu'il a à voir avec la philosophie, discipline dont se réclame celui qui a risqué ce Dans la tête de Vladimir Poutine.

Invité de Mediapart, Michel Eltchaninoff excelle en magicien-contorsionniste-illusioniste. Au cours d'un débat qu'il mène avec Juliette Cadiot, historienne, il parvient, en effet, à nous présenter un Vladimir Poutine metteur en scène de son absence aux cérémonies d'Auschwitz et brandir à l'appui de sa thèse, la sémantique. Oui, Monsieur le philosophe, journaliste et essayiste français nous explique l'usage que fait du terme fasciste, le chef du Kremlin, balayant sans vergogne l'impact qu'implique cet adjectif dans la mémoire collective russe. 

Par un tour de passe-passe magistral et pour d'autant mieux passer sous silence -sinon nier- l'existence de néo-nazis installés au pouvoir à Kiev, Monsieur Eltchaninoff mène une attaque en règle contre le président d'un peuple qui a sacrifié par millions ses citoyens pour sauver l'Europe du nazisme. 

On n'est plus dans la désinformation, avec ce journaliste, philosophe, essayiste. On est dans la plus pure révision de l'Histoire et sa totale falsification.

https://www.youtube.com/watch?v=iIZACZ7S71M

 

Commentaires

Un salopiot de vendu qui a agit sur commande. Il en avait, il y en a et croyez-moi sur parole il y en aura toujours. Cette masturbette pseudo-intellectuelle n'a de russe que le nom. J'en ai trop écrit il ne mérite pas ça.

Écrit par : Tchernine | 27/01/2016

Issue de l'émigration, comme ce Monsieur Eltchaninoff, j'étais choquée qu'en Russie où je vis à titre permanent depuis 12 ans, on utilisait le terme "fasciste" pour nazi. J'ai remarqué que Poutine, que je respecte énormémént pour son action a relever la Russie, n'utilise plus ce terme et utilise "Allemagne nazie". L'ancêtre de ce "journaleux", le Père Alexandre Eltchaninoff, doit se retourner dans sa tombe quand il entend son descendant. D'ailleurs les "Notes" du Père Alexandre ont été éditées et rééditées en Russie ces dernières années. Je regrette que ce malotru porte un nom respecté en émigration et en Russie!

Écrit par : Gestkoff Marie | 28/01/2016

Je suis entieremenr de l avis de Marie Gestkoff. De tels descendants d emigres me plongent dans la consternation. On a parfois l impression qu ils detestent leur pays d origine ou le voient a travers le prisme deformant d une masse de prejuges.

Écrit par : laurence Guillon | 28/01/2016

Et son père que j'ai connu doit se tourner dans sa tombe...

Écrit par : xénia | 28/01/2016

Quelques moments savoureux de cet entretien:

" Mikhalkof (cinéaste) et Iakounine (Docteur en économie) qui se prennent pour des intellectuels alors qu'ils ne le sont pas" (dixit Eltchaninof, sous entendu, modestement, j'en suis un moi....)
et
"le gouvernement de Kiev démocratiquement élu" (mais après un coup d'état, non?)


Bon évidemment tout le monde n'a pas le pouvoir d'entrer dans la tête de Poutine comme le fait à volonté ce grand intellectuel Eltchaninoff. Donc Eltchaninoff sait tout et même mieux que Poutine lui-même...

Bon retournons aux livres de Geronimo et de Mettan..

Écrit par : Nicolas Moser | 28/01/2016

Qu est ce qu on n pas entendu sur la personne de Poutine qui s emble être soutenu, quand même par 80% de l opinion publique russe ?
--Les instances des services secrets américains et anglais ont analysé le pourquoi quand il marche, il ne bouge pas son côté droit du corps. Ils nous ont dit:Oh lala,
c est le résultat de l entrainêment très intensif du KGB..Ces experts en expertologie sont sérieux semble t il mais ils veulent nous dire qu il était un agent gradé KGB..(sans blague!) Oh lala..KGB...
--Il est dépressif car sa mère lui avait tiré son oreille droite (pourquoi droite, dites donc?) deux fois pendant son enfance et ceci l a rendu dépressif même aujourd ui.
--Il paraît qu il a un cancer généralisé en phase post-terminale.
--Il a aussi un parkinson du cerveau droit (pourquoi droit, toujours? Y a t il un problème avec le côté droit donc impérialiste?).
--Même il semble qu il est unijambiste.
--Il a fait un enfant à une très jolie championne sportive ukranniene (sauf erreur de nationalité!) qui a accouché d une fillette en Italie il y a une année et Poutine était caché avec elle là bas car pas vu pendant 10 jours. Sacré Vladimir..
--In fine, il a des troubles du sommeil handicappants le réveillant une fois la nuit puis deux fois la nuit suivante et ainsi de suite en alternance nocturne car il est sexagénaire et à cet âge les problémes de la prostate pourraient rendre les gens schizophrènes ou fous..

Bien qu un peu (beaucoup) d humour existe dans ce texte ci dessus mais on arrive à un stade où ils sont capables de nous racconter des histoires à dormir debout et plus loufoques encore et à rire jaune et on les gobe (exemples: Combattants de la Liberté=Coupeurs de tête ou Djihadistres, la France pays des droits de l Homme ...)listes non exhaustives ....

Écrit par : Charles 05 | 28/01/2016

La révision acharnée de l'Histoire, et sa totale falsification, sont des points de passage obligés avant d'être coopté pour se pavaner sur la scène médiatique française.

Or l'article de Frédéric Saillot (daté du mercredi 1er avril 2015*) "Michel Eltchaninoff, idéologue maccarthyste au service de l’atlantisme" n'aura donc pas suffi à crever cette baudruche.


Et pour cause.
Car si, à l'instar de Tchernine dans son commentaire ci-dessus, force est de constater que le plumitif a agi sur commande, gageons que le président du conseil de surveillance d'Arte (depuis maintenant 22 années, soit le plus long mandat du Paf), plus connu sous le sobriquet de "Botul", n'est pas étranger à cet artificiel succès.
L'entarté ultime veillant ainsi aux grandes orientations des Merdias aux ordres et à leurs stratégies, tout en restant vigilant à garantir la médiocrité triomphante de cette catégorie d'intellectuels asservis aux doctrines de l'UE et de l'US-Otan.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/michel-eltchaninoff-ideologue-165560

Écrit par : Jean-François Pierre | 28/01/2016

Regardez comme on a falsifié l histoire, entre autres, celle de la 2ème guerre mondiale. Si on rentre dans le calcul macabre du nombre des morts par pays afin d obtenir les 60 millions de morts, soldats et civiles confondus, on trouve sur le "net" ceci:
--La Russie: environ 27 millions.
--La Chine : environ 10 à 20 millions.
--La France :environ demi million.
--Les EUA :environ un demi million.
--Le Royaume Uni:environ demi million.450 000

Au total, selon les estimations, environ 18 millions de militaires sont morts sur les champs de bataille européens, dont 11 millions du côté des alliés et 7 millions du côté de l Allemagne Nazie,

Les tués de l’Armée rouge constituent 53 % du total des pertes militaires connues en Europe, ceux de la Wehrmacht 31 %, ceux du Royaume-Uni 1,8 %, ceux de la France 1,4 % et ceux de l’armée américaine 1,3 %. Les pertes militaires de l’Union soviétique représentent 88 % du total des pertes alliées en Europe (Royaume-Uni 3 %, France 2,3 % et États-Unis 2,2 %). Le total des pertes militaires seules de l'Allemagne et de l'Union soviétique réunies représentent 84 % du total de toutes les pertes militaires subies en Europe. Les pertes militaires du conflit germano-soviétique seul sont de 14 millions soit 78 % du total des pertes militaires subies en Europe.

Et on nous dit d une part que les Etats Unis étaient les "seuls grands libérateurs" de la planète terre de l Allemagne Nazie et d autre part celui qui récuse cette version est un Anti_américain primaire ou "primitif" ou ayant été perfusé par la "Théorie du Complot"...Passam...

Écrit par : Charles 05 | 28/01/2016

Tiens, mon message d'hier soir n'est pas passé. Disparu dans les méandres du net? Ou autre raison? Merci.

Écrit par : Lucretius | 28/01/2016

Lucretius,

J'ai bien reçu votre commentaire. Il contenait une video interdite aux moins de 18 ans. J'ai donc choisi de ne pas le publier sur ce blog.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/01/2016

Charles 05,

J'ai bien reçu votre commentaire que je ne publierai pas dès lors qu'il est incompréhensible.
Vous vous adressez à Xenia, on ne sait ni ne comprend pourquoi et développez alors un commentaire totalement hors sujet.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/01/2016

Bien, alors disons juste que l'information concernait la destruction d'une colonne du bataillon Aidar de fâcheuse renommée. Et que les blessés ont été fait prisonniers et n'ont pas été massacrés.

Si vous me permettez un jugement sur l'interdiction aux moins de 18 ans, je pense que beaucoup d'autres images bien plus horribles n'ont pas été interdites aux moins de 18 ans. Comme ces vidéos montrant le sort des prisonniers russes fait prisonniers et massacrés. Selon à quel camp on appartient... car il faut dire que l'interdiction aux moins de 18 ans est proposée par un site américain.

Écrit par : Lucretius | 28/01/2016

Merci de vos explications, Lucretius.

Je ne sais depuis quand vous suivez ce blog mais plus de 200 sujets ont été consacrés à la guerre en Ukraine et ces bataillons de mercenaires y ont été évoqués de même que les traitements réservés à certains prisonniers.

Et en effet, même Amnesty International a dû admettre que les démocrates Ukrainiens avaient de bien étranges manières d'appliquer les principes auxquels tant d'eux aspiraient, à en croire la révolution qu'ils ont menée pour accéder à la démocratie...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/01/2016

@Lucretius

Merci pour votre vidéo je la connaissais. Excellente, belle illustration de ce qui arrive aux salopards et aux Nazis d'aujourd'hui. Pour la petite histoire les merdias-tv occidentaux n'ont pas hésité de montrer la vidéo de l'attaque par un missile yankee TOW, qui a fait exploser l'hélicoptère qui venait pour chercher et sauver les pilotes russes abattus en Syrie par les turco-islamo-obscurantistes, avec le pilote qui était à bord. Pas plus que les barbares qui ont exécuté le malheureux pilote survivant tombé entre leurs mains. Pas de panneau dans ce cas là 18+! Personnellement j'ai rien contre le visionnage de vidéos où des salopards meurent, bon débarras, heureusement, il y en a plein sur Youtube. En 39-45, j'aurai été heureux de voir la disparition des SS, éradiqués par l'Armée Rouge, comme de la vermine qu'ils étaient. Et bravo à Charles05 pour la magistrale démonstration des morts et de leurs distribution lors de la deuxième guerre mondiale. Nous avons un vrai devoir de mémoire, et rappeler constamment qui a payé le prix du sang pour nous libérer du joug nazi! Les yankees soi-disant "libérateurs" (en tous cas pas des camps de concentration) et la shoah ne sont bien qu'un détail de l'Histoire avec un grand H!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 29/01/2016

"j'aurai été heureux de voir la disparition des SS, éradiqués par l'Armée Rouge"
Il y a des gens qui ont de drôles de conceptions du bonheur...

Écrit par : Géo | 29/01/2016

@ Géo

A chacun les siennes, moi j'assume les miennes, vous ne dites rien d'autre qu'une critique à 2 balles, dans un courageux anonymat dont j'ai l'habitude. En général, ceux et celles que mes propos emm(...), sont les zélateurs du système, les ami(e) des criminels de guerre et autres cire-pompes des élites autoproclamées. Donc, des personnages sans grand intérêt, ni de valeur...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 29/01/2016

Soit dit en passant, les massacres de l'Armée rouge ne valent pas mieux que les massacres de la SS. par conséquent, votre bonheur.
Quant à votre conception de l'anonymat, sachez que vous êtes tout aussi anonyme que moi. Et que vous avez la même idée de la démocratie que les landsgemeinde, où le patron peut voir ce que votent ses ouvriers, le propriétaire ses locataires et les gens du village le commerçant. Soljenitsyne n'a pas mis long pour débusquer cette imposture...

Écrit par : Géo | 29/01/2016

@Géo,
Je m immisce en ce qui ne me regarde pas ..bien que..
L armée rouge, selon vous, a massacré comme les SS ce qui est, tout d abord archi faux.
Et si l Armée rouge n avait rien fait, on aurait dit mais ces salauds de soviets sont des lâches et des salopards voire des pro-SS.
L allusion que votre écrit le fait est qu elle est soit en état de paranoia soit de la folie...ou vice versa...

Écrit par : Charles 05 | 29/01/2016

Hitler a rompu le traité Lüdendorff - Molotov avant que Staline le fasse...
Les Einsatzkommando ont massacré tous les Juifs qu'ils pouvaient, les SS au front n'ont pas fait trop de prisonniers et quand des armées entières se sont rendues, ils les ont laissé mourir de faim. Staline en a fait de même pour les prisonniers allemands. Des millions de morts.
Alors quelqu'un qui se dit heureux de ces événements...
Pour ce qui en est des massacres de l'Armée rouge: je suppose, à lire le ton général de vos interventions, que vous niez le fait que les officiers polonais ont été massacrés à Katyn par les rouges ?

"L allusion que votre écrit le fait est qu elle est soit en état de paranoia soit de la folie...ou vice versa..."
Vous savez ce que c'est, la projection, en psychologie ?

Écrit par : Géo | 30/01/2016

@Géo,
Permettez moi de ne pas répliquer avec du tac-o-tac ni à votre "projection en psychologie" ni à la mauvaise foi de votre écrit.
Juste pour dire que ce qu a fait l Allemagne Nazie ( terme intéressant utilisé par Poutine ces temps-ci!) lors de cette fameuse Barbarossa se répète aujourd hui. Il n y qu à regarder en Irak, la Libye, le Yémen, la Syrie, les Kurdes Irako-Syriens et en Afrique. Qui refait l opération Barbarossa-Bis sauf des Grands Pays pro-terroristes ( je serais enclin à dire carrément terroristes, n en déplaise à qui que ce soit!) comme la France, l Allemagne, la Gde Bretagne ..etc...commandés et chapeautés par les USA. De surcroît,quoi penser quand exclusivement des Djihadistes Coupeurs de Tête sont blessés en Syrie puis soignés soit au Sud Est de la Turquie soit au Golan occupé par Israel puis renvoyés en Syrie/Irak pour continuer leurs "oeuvres" ? Est ce vrai qu ils nous justifient ces soins médicaux par le respect du Serment d Ippocrate ou du Serment d hypocrite?

Écrit par : Charles 05 | 30/01/2016

Mme HRF, je ne sais pas si vous m autoriseriez encore de taper sur le même clou "l armée rouge a massacré plus que les SS" sus-cité car nous ne devrons pas, à mon humble avis, laisser dire des pareilles contre vérités. Libre à vous de le publier ou pas.
---------
Durant la 2ème guerre mondiale, les crimes de guerre nazis en Union soviétique perpétrés par l Allemagne-Nazie a causé environ 5000 morts par jour ou 26 millions de soviets de l ex URSS équivalents à environ 20% de la population de cette époque là. On estime à environ 10 millions les soldats "décédés" et à 15 millions les civils innocents...En décembre 1940, Adolf Hitler avait donné l ordre à ses généraux de détruire l Union Soviétique par l opération dite Barbarossa ("charmant" nom!!)mais appelée par les russes comme "la Grande Guerre patriotique avec extermination de populations soviétiques civiles et militaires et d une ampleur sans précédent. Sans compter les quelques millions de prisonniers de guerre "décédés" entre les mains de la Wehrmacht. Ce conflit est devenu depuis lors le plus sanglant de l’histoire humaine.

Wikipédia (il vaut ce qu il vaut!) dit aussi ceci: ""Dans l’image laissée par l’opération « Barbarossa » dans la mémoire populaire allemande, on retrouve une vision déformée de la réalité qui exagère considérablement la part des évènements militaires et des souffrances des soldats. Mais, l l’aspect singulier de cette invasion intrinsèquement criminelle, est passé sous silence et « normalisé ». La guerre conduite par le Reich en Union soviétique a été une guerre très particulière composée de volets complémentaires, militaire (objectif d'anéantissement de l'Armée rouge), mais aussi politique (liquidation d'un État et de ses institutions), humain (extermination complète ou partielle de larges couches de populations), et économique (asservissement économique des populations, pillages extrêmes, destruction des infrastructures et des outils de production non nécessaires "

Liquidation d un Etat, pillages extrêmes, destruction des institutions de l Etat et de ses infra-structures économiques et qui n a rien à "faire" à priori avec la Politique ou le militaire ...etc...Tout cela ne nous dit il rien aujourd hui même? Nous avons "raison" car toute ressemblance avec des événements contemporains connus et vécus ne serait que purement fortuite.

Écrit par : Charles 05 | 30/01/2016

@Géo

Je ne le répéterai jamais assez, mettre dos à dos les criminels et leurs victimes est une vieille méthode fascisto-nazie. Vous en faites partie. L'Union Soviétique communiste a vaincu les nazis. Et c'est tant mieux. Aujourd'hui on sait que les yankees étaient derrière le nazisme donc complices de ces salopards absolus! L'Armée Rouge a très bien fait de massacrer tous les salopards qui venaient occuper leur pays avec toutes les horreurs qui s'en sont suivies. Les juifs là-dedans étaient un but supplémentaire mais en tout cas pas le premier. Le but, c'était de mettre la main sur les immenses richesses de l'Union Soviétique en exterminant le plus de communistes possible! Les américano-nazis d'aujourd'hui essayent de faire la même chose! Vous et vos semblables cherchez à réécrire l'Histoire, mais on vous empêchera de le faire! Je maintiens que vous êtes un (...) qui se cache dans l'anonymat pour s'attaquer à la Russie et à sa glorieuse mémoire. (...) Et aujourd'hui mon plaisir est de voir les salopards se faire fumer par les vrais combattants de la Liberté qui défendent leurs pays et les êtres qu'ils aiment, face à des occupants et autres collabos (...) Et vos leçons de démocratie à 2 balles, vous savez ce que vous pouvez en faire!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 30/01/2016

Bon. On peut aussi vous remercier pour votre clarté. Si les lecteurs avaient un doute, ce sera difficile maintenant. Adieu, Gabor Fonyodi et Charles 05. Vous ne faites pas du bien à la cause que vous prétendez défendre.

Écrit par : Géo | 30/01/2016

@Géo,
C est à vous de défendre votre point de vue en partant du principe que chacun de nous porte une vérité différente d un 2ème, celle de l autre débatteur-collègue. A la fin, il y aurait une 3ème qui est encore bien différente des deux, la Vérité (comme un proverbe africain le dit justement). Une suite, libre à Vous d en donner ou pas.
En ce qui me concerne, je continuerais à essayer de faire encore plus du bien à la cause que je confirme défendre...

Écrit par : Charles 05 | 30/01/2016

@Géo

Comme vous êtes personne pour en juger et que je ne vous ai pas demandé votre avis et que vous ne pouvez connaître la réaction des gens, je vous avoue aussi ouvertement et très franchement que j'en ai rien à faire de votre opinion sur ma personne...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 30/01/2016

"Ne pas présumer de ce que pense autrui" est un des 4 accords toltèques, une bonne philosophie, simple et compréhensible par tous.

Écrit par : Christian Bitard | 17/03/2016

Les commentaires sont fermés.