11/02/2016

La langue, ce bien commun

logo-main.png

 

Il est toujours intéressant de s'arrêter sur des concepts et d'en définir les perceptions. Car ce sont souvent elles qui déterminent nombre de malentendus.

Il existe, pourtant dans la langue, ce qu'on appelle le sens commun. Mais l'on ne peut empêcher les subjectivités de s'en mêler.

A cet égard, il est fréquent d'entendre quelqu'un défendre bec et ongle l'usage d'un terme alors qu'il en est un d'ordre collectif et dont les règles sont fixées.

A une époque où l'on prône le respect à apporter à autrui, considérer l'idiome qui unit une communauté linguistique en est une manière.

S'emparer d'une langue sans tenir compte des règles qui gouvernent son usage, c'est tout simplement négliger tout autre personne qui la pratique.

A l'heure où tant d'échanges sont favorisés par les réseau sociaux, ce n'est pas toujours la compréhension entre celles et ceux qui s'y adonnent qui les domine. 

Non que les arguments des uns ou des autres créent la controverse. Non, pour cela, il faut un débat.

Or quand chacune et chacun décrète que tel mot a tel sens et que c'est ainsi parce qu'elle ou il se comprend, on n'est plus dans l'échange.

On est dans le refus de l'autre. 

23:33 Publié dans Air du temps, Avaries, Culture, Discours, Humanité, société | Tags : langue, communication, société | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

D'où l'intérêt tout particulier de la méthode d'analyse textuelle, formulée par un Monsieur Derrida, connue sous le nom de ... --Déconstruction--.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9construction

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Derrida

Écrit par : Chuck Jones | 14/02/2016

Effectivement cet article chapeau est très intéressant "La Langue, ce bien commun, les Mots ont un sens mais finalement on s en fout"..

Depuis une éternité, le sens du mot occupe autant les philosophes que les écrivains (pas eux seulement!)

--Le philosophe chinois, Confucius a dit:""Quand l Homme ne veut plus ou qu il ne peut plus changer les choses, alors il change le sens du mot". Et aussi il avait dit : » Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté »

--Albert Camus ( écrivain et auteur du fameux « L Etranger »...entre autres) avait rappelé cette "phrase" dite par son père, Lucien Auguste Camus qui est décédé quand Albert Camus avait à peine dix ans:""Quand on commence à céder sur les mots, on cedra sur tout après". A vrai dire, le Père en question n avait « grande chose à faire »( ?!) ni avec la publication de littérature ni avec la philosophie non plus ( comme quoi!). Il était boucher de métier et un homme très cultivé puis il a été engagé comme soldat du 1er Zouave caserné à Alger et blessé gravement à la tête puis évacué pour Saint Brieuc où il meurt.

Tout cela ne vous dit il rien? Vous avez parfaitement raison: toute ressemblance avec des événements actuels, contemporains, très connus et lourdement débattus ne serait que purement fortuite. ! Amen.
----------------
Petite note perso: En restant dans la même veine de ce qui est dit ci dessus, je remercie Mme HRF pour ses remarques utiles et j ai fait ma mea culpa...

Écrit par : Charles 05 | 14/02/2016

A propos de mots et de langue, ne dites plus "aveugle" mais non voyant, ne dites plus "handicapé", mais personne en situation d'handicap ou à mobilité réduite, bref la novlangue journalistique à 2 balles, qui a évidemment rendu la vue aux aveugles et fait courir les handicapés...par contre, curieusement il n'y a pas de nouvelle expression pour les "non réfléchissants", c'est à dire les crétins...peut-être parce que ça viserait trop précisément le monde journalistique!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 14/02/2016

@Gabor Foyondi,
-Et les nettoyeurs et agents d entretien, ils s appellent désormais techniciens de surface! C est vrai qu ils sont très heureux de cette nouveauté mais leur salaire n a pas augmenté mais bel et bien qu il a baissé ce qu il ne leur fait pas de belles jambes..
--Le Service du personnel est valorisé et il s appelle désormais les RH ou les Ressources Humaines!. Néanmoins, le drame de la France, entre autres, est que les RH ne sont nullement ni valorisés ni pris en considération...comme quoi!
--La France ne fait plus la guerre mais elle procède à des interventions militaires ciblées comme par exemple faire semblant de bombarder Daech.
--Et Al Nosra/Al Qayda fait du bon boulot en Syrie à la sauce Fabuisienne (Al Nosra=Coupeurs de tête et des coucheurs même avec des cadavres de femmes)(Hé, tu nous saoules, @Charles 05 avec ton disque rayé sur cette (...)fabuisienne surtout qu il est gradé mntnt:Président du Conseil Constitutionnel...France, pauvre de toi, je n ai jamais imaginé qu un (...) pareil présiderait ce CC)...Passam..
--On ne dit plus la France mais le Pays des Droits de l Homme 24/24 et 7/7.
--On ne dit plus que Hollande n a pas de plan pour la France mais bel et bien qu il a une tactique pour rester à l Elysée...C est du pareil au même.
--Et les gentils Djihadistes coupeurs de tête s appellent des "Modérés ou des Rebelles"

On n a pas fini le Progrès...

Écrit par : Charles 05 | 14/02/2016

A propos du "monde journalistique", il serait bon de ne pas trop généraliser.

Certains journalistes -rares, sans doute- sortent du lot et réalisent un travail de qualité. Le relever ne rendra pas les autres meilleurs mais distinguera au moins certains d'entre eux, ce qui est important.

Même entravé par toutes sortes de limites, le dialogue reste possible entre le monde médiatique et le citoyen lambda.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/02/2016

Il ne faut trop en vouloir tout d abord aux "Journaleux" (bien que..!) et surtout qu à moitié aux Citoyens Lambdas!
Les Deux sont en court d informations véridiques et ils ignorent tout ce qui se trame par leurs autorités qui ne leur disent pas la vérité(=la sincérité de ce qu ils font) De surcroît, ces Deux ne savent rien de ce que leurs services secrets, entre autres, font. Ne s appellent ils pas services **secrets** et non pas pour rien?! Où ça se corse, c est quand les affaires manigancées seraient contre-nature, pro-terroristes et contre les Droits de l Homme. Et quand un retour de manivelle leur revient dans la "tronche" (Bataclan, Tours NY, Cologne...)c est à ce moment que les autorités sont prises elles mêmes en otage par leurs mensonges et alliances louches et elles ne peuvent plus ni avouer la vérité ni faire marche arrière. Alors, les gens ne comprennent encore plus rien pour la 2 ème ou 3ème couche. Dernier acte: l Etat invente des "Histoires" pour occuper les citoyens afin qu ils ne se rendent compte de rien ou leur céer un Patriot Act aux EUA ou l Etat d Urgence en France...etc.... Pour les EUA, après les tragiques destructions des Tours de NY, le Patriot Act est devenu certainement "nécessaire" mais n oublions pas qu à la base et au début, ceux sont les EUA qui avaient créé Al Qayda et Ben Laden en Afghanistan afin de contrer l expansion soviétique "communiste" au Sud. Et que ce ténébreux de Ben Laden, vomis par la planète, s est retourné contre ses créateurs EUA en 2ème temps!. De même pour la France, n a t elle pas "couvé" et protégé les Golfistes, viviers du Terrorisme voire avoir traité ces "Chefs" par "Nos Grands Amis" ou leurs sous traitants tarés de Gentils Coupeurs de tête dits Modérés ou Rebelles car n est pas un Cheikh Chèque qui veut!

Et le Peuple (ou les journalistes)dans tout ça? Ont il un mot à dire dans cette Démocratie ou descendront ils en masse ou en quelques dizaines ou centaines de milliers pour manifester dans la Rue? Non, ils préfèrent plutôt rester au confort et à l aise occidentaux qu à la Démocratie( est ce défendable?!) Néanmoins, ne nous a t on appris à l école que la Démocratie est le pouvoir du Peuple, fait par le Peuple et dans l intérêt du Peuple lui-même et que le Citoyen a besoin d être gouverné mais à condition que c est lui qui gouverne? Sinon, il faudrait que je révise mes manuels scolaires au plus vite :) incluant le Grammaire et l Orthographe :)

Sur ce...Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 14/02/2016

Excellente réflexion sur le sens/les sens des mots : il est vrai que les dictionnaires tendent à disparaître au profit de moteur de recherche bien connu de tous.

Il y a quelques jours, je cherchais un mot dont je ne connaissais pas la signification : j'ai commencé par un moteur de recherche sur la toile mais sans trop de succès (la définition était pour le moins un peu curieuse car elle fournissait des exemples mais non le sens), puis j'ai ouvert mon vieux Larousse ... la définition y figurait en deux lignes !!!

Écrit par : Marie | 15/02/2016

@Marie

Il y a aussi le Larousse en ligne, www.larousse.fr que j'utilise régulièrement, car pour moi Wikipédia est une autre émanation de la CIA; je l'ai pratiquée personnellement.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 15/02/2016

Les commentaires sont fermés.