26/02/2016

Information et informations

Capture d’écran 2016-02-26 à 15.14.04.png

En cas de conflit, qu'il soit individuel ou collectif, faire feu de tout bois pour attaquer l'autre semble être une constante. 

Les stratégies à cet égard ne manquent pas et parmi elles, discréditer l'adversaire en est une.

Détruire son image est le but le plus souvent visé et les moyens mis en oeuvre sont à la hauteur du talent qui les exploite.

Ainsi en va-t-il de l'information dont on ose toujours et a priori estimer qu'elle repose sur des assertions ou des faits avérés.

Le problème est que toutes les sources ne sont pas toujours accessibles et le seraient-elles qu'elles ne sont pas systématiquement vérifiées.

Que cela soit par la confiance d'emblée accordée, l'absence de curiosité ou la paresse, on ne cherche pas forcément à savoir si ce qui est livré comme information est fondé ou non.

Ainsi et sans qu'on n'y prenne garde, se faufilent la déformation de propos et/ou de faits, leur énonciation orientée ou carrément, le mensonge.

Ces procédés ne datent pas d'hier, certes. Est-là une raison suffisante pour s'en accommoder?

Y réagir est une priorité pour qui ne souhaite pas de notre monde, qu'il ne se résume plus qu'à un théâtre d'ombres:

http://www.geopolitics-geneva.ch/node/83

Commentaires

La principale stratégie est de ne pas publier certaines informations, comme celle-ci qui pourrait/devrait intéresser notre procureur général:
http://www.voltairenet.org/article183826.html

Écrit par : Charles | 02/03/2016

La Suisse n'est pas plus un Etat de droit, que l'est Israël, les Etats-Unis, ou n'importe laquelle des républiques bananières européennes! Comme les disait Coluche, il y a des plus égaux que d'autres, c'est en général des infréquentables!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02/03/2016

Nous sommes maintenant dans la manipulation organisée! Et les protagonistes de ces méthodes ne s'en cachent plus; voire les interviews suite aux résultats de ce week-end!
Bienvenue dans ce monde-là, car ce qui était encore l'apanage de certaines dictatures bien montrées du doigt par l'occident n'est plus qu'un vieux souvenir! C'est maintenant entré dans les mœurs, partout, dans tous les pays, le nôtre y compris.

Faut choisir; s'y mouler ou s'y extraire!

L'Europe est foutue, c'est pas faute d'avoir lancé l'alerte! Mon Général (de Gaulle) l'Europe de l'atlantique à l'Oral, c'est mort!
Aux jeunes de prendre en mains leur futur! (je dirai plutôt leur foutoir)

Écrit par : Corélande | 02/03/2016

Les commentaires sont fermés.