08/03/2016

Les droits des femmes en Arabie saoudite et en Russie, nos médias se distinguent

c4a101a66901a8c4954dd2dc6808338b_L.jpg

En ce 8 mars, journée des droits des femmes, la RTS se fend d'un document sensé illustrer comment sont respectés lesdits droits par différentes législations dans le monde:

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/de-nombreuses-legis...

C'est tout de même merveilleux de constater que l'Arabie saoudite ne prive les femmes que du seul droit de conduire!

Et quand la journaliste poursuite et commente la manière dont la Russie traite les femmes, la messe est dite: 

La Russie est championne en matière de sexisme au travail sous prétexte, soi-disant, qu'il faut les protéger

En Russie, la fête du 8 mars est un jour férié et une fête nationale.Tout le monde la célèbre en offrant des fleurs, en envoyant des voeux, en partageant toutes sortes de moments chaleureux.

La RTS le sait-elle seulement tandis qu'elle informe et nous présente les femmes d'Arabie Saoudite seulement privées de conduire?

La photo qui illustre ce sujet est celle du site Algérie Presse Service qui évoque ces femmes russes qui se sont consacrées, avec brio, à des métiers traditionnellement considérés comme des métiers d'homme:

http://www.aps.dz/monde/38103-journée-du-8-mars-ces-femme...

Commentaires

J'aurais aimé mettre face à face une Russe et un femme d'arabie. Face à face est un bien grand mot. "face à burka " serait plus approprié. Battues, violées, emprisonnées dans leurs chiffons ou plutôt (...) Aller chercher du sel? Pas question des fois qu'elles rencontrent le grand méchant loup. Et cette journaliste,(...) affabulatrice ose faire comparaison avec les femmes russes! Mais qu'on l'envoie en arabie. Ils n'attendent que ça pour égayer leurs loisirs. Qu'elle n'oublie pas son sac à linge.

Écrit par : champoiseau | 08/03/2016

C'est fatigant à la longue!

Écrit par : Tchernine | 08/03/2016

C'est surtout de plus en plus clair sinon limpide, Tchernine...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/03/2016

Conductrice de train, métier interdit? Vraiment?
http://www.lecourrierderussie.com/societe/gens/2015/04/conduire-trains-femme-russie/

Écrit par : Charles | 09/03/2016

On est bien au-delà de la désinformation avec de tels propos de journalistes accrédités.

Parce que réussir à nous présenter les femmes d'Arabie saoudite comme juste privées du droit de conduire et enchaîner immédiatement avec la Russie "championne en matière de sexisme au travail", c'est déshonorer la profession de journaliste et mépriser le téléspectateur.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/03/2016

Bien sûr! Toute personne qui a même un minimum de connaissance de la Russie sait l'importance des femmes dans le monde du travail. Journaliste est un métier sérieux. Cette femme ne mérite pas ce titre. Il faudrait pouvoir lui demander si elle a touché une prime pour ses propos calomnieux.
http://sputniknews.com/videoclub/20160308/1035970295/russia-military-female-commander.html
Et pour le sexisme, c'est ici (et difficile de parler de propagande quand la source est américaine):
http://sputniknews.com/world/20160308/1035976641/happy-international-womens-day-russia-tops-ranking.html
Vive les femmes russes!

Écrit par : Charles | 09/03/2016

Mentir, biaiser, dissimuler et travestir est dans l’ADN du prétendu « service public ».

Écrit par : Michel Mottet | 09/03/2016

Concernant la femme de Saoudie, privée de permis de conduire, notre "service public" que nous payons de notre poche sous peine de poursuites et saisie, se garde bien de nous donner la raison de cette atteinte gravissime à la liberté. Vous pouvez en lire la raison fondamentale ici :

http://lesobservateurs.ch/2016/03/09/femme-mammifere/

Écrit par : Michel Mottet | 09/03/2016

Il est intéressant de constater, comme on peut regarder une même émission avec un regard différent.
J'ai cru comprendre que la journaliste donnait des exemples de "lois sexistes". Il ne s'agissait pas de faire une liste exhaustive, puisque si non on y passait la soirée.
A aucun moment n'a-t-elle dit qu'en Arabie Saoudite, l'unique problème était l'interdiction de conduire. ( Cependant, elle a probablement commis une erreur en disant que "la fatwa" régissait les lois, je crois bien qu'elle aurait dû dire "la charia", mais je ne suis pas totalement sûre de cela.)
Partir de l'idée que le téléspectateur n'est pas au courant de la situation générale des Droits de l'Homme et partant, de ceux de la Femme, en Arabie Saoudite est partir de l'idée que nous ne savons vraiment rien de rien.
J'ai trouvé intéressant d'apprendre que dans certains états des USA, on peut battre sa femme une fois par mois !
Mais peut-être que cela n'est pas vrai non plus, puisque la partie sur la Russie était complètement fausse. Il serait intéressant de connaître les sources, auxquelles la journaliste s'est abreuvée ...

Une petite recherche m'a permis de tomber sur ceci:

www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1046

On y explique l'écart entre la théorie et la pratique. Comme chez nous,en tant que femme, on a en théorie accès a tout.

Il y a également eu le panorama sur la situation en Suisse, en plus de l'information sur la position du chef du gouvernement turc, qui me semblaient reposer sur quelque chose de plus tangible, même si certains chiffres peuvent prêter à contestation.
Je n'ai donc pas eu l'impression que la séquence incontournable du 8 mars ciblait en particulier la Russie.

A mes yeux, ces journées internationales sont un peu comme la St Valentin, la Fête des Mères ou le 1er Mai. Une fois qu'on les a fêtées, on peut passer à autre chose.
C'est intéressant d'apprendre que cette journée est fériée en Russie et qu'on la fête abondamment.
Si je comprends bien, cette célébration remonte aux années de la Révolution de 1917.
En lisant des choses à ce sujet, j'ai cru comprendre qu'il y a une histoire forte et que la date du 8 mars n'est pas vraiment un hasard.

http://8mars.info/histoire/

Écrit par : Calendula | 09/03/2016

Calendula,

A chacune et chacun sa lecture de ce qui est présenté comme "information".

Si vous ne voyez rien à redire à ce que Magali Rochat a présenté, soit!

Le fait est que l'usage de la langue témoigne. S'il vous a échappé, soit aussi!

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/03/2016

H. Richard-Favre,

Vous et moi, nous avons souvent un problème de communication, je ne suis donc pas étonnée que nous ne percevions pas de la même façon un discours donné.

Il vous semble que je n'aie eu rien à redire concernant l'intervention de la journaliste, alors que je pense avoir apporté des bémols.( Je me cite : "fatwa -charia / Il serait intéressant de connaître les sources, auxquelles la journaliste s'est abreuvée ...")

Je pense qu'il y a toujours à redire, c'est d'ailleurs la raison de mon intervention. Par ailleurs, j'admets que beaucoup de choses peuvent m'échapper et j'ai souvent admis ici même que je n'étais pas dotée d'une perception d'un niveau exceptionnel.
Votre sujet m'a permis malgré tout d'apprendre de choses et d'aller vérifier une ou deux informations.
Nous sommes peut-être d'accord au moins sur ceci : Il faut multiplier ses sources d'information.

Écrit par : Calendula | 09/03/2016

Calendula,

J'ai tenu à attirer l'attention sur la mise en scène de l'information.

Vous en avez relevé quelques aspects, j'ai tenu à signaler la manière dont ont été présentés les droits des femmes en Arabie saoudite et en Russie.

Si cela ne vous a pas frappée, soit!

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/03/2016

"Effectivement", les femmes Russes n ont pas le droit de voter ni de conduire des voitures, c est "archi-connu" tout cela!

--Les antagonsites au vote des Femmes en saoudie disent:""Les femmes saoudiennes n ont pas le "droit" de voter en Saoudie car elles ne le veulent pas et il faut "respecter" leurs décisions. (Purée!).Dans la même "veine", d autre "fumeux avant gardistes" disent:""Conduire pousse la femme à la pornographie, au divorce et à l adultère et l adultère pousse forcément à la lapidation des femmes ...
--Selon le Professeur Cheikh Saleh ben Saad al-Luhaydan, un consultant en psychologie et un juriste de la «Gulf Psychological Association» (Association psychologique du Golfe) et d après le site de la chaîne de télévision Al Arabiya, ce Professeur a dit:""«Les femmes saoudiennes qui tentent de remettre en cause l’interdiction de conduire une voiture doivent savoir que la position assise de l éventuelle conductrice pourrait affecter leurs pelvis et tordre leurs ovaires. En conséquence, leurs nouveaux-nés auront de graves troubles psychiatriques visibles mêmes dès leur naissance». (juste pour rire:quoi répondre à de telles affirmations, dirais-je des anneries, sauf en déduire que la mère de ce fameux Professeur avait certainement rempli ses journées, en étant enceinte de lui,à conduire une voiture, preuve est l etat actuel mental et psy de son fils,très peruturbé


http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/30/conduire-dangereux-sante-femmes-religieux-arabie-saoudite_n_4015573.html

Écrit par : Charles 05 | 09/03/2016

Les journalistes de la RTS, grassement payés par nos soins, comme ces obscuranto-salafistes, nous prennent pour des cons...

Merci à Charles pour ses liens que j'ai fait suivre à la nunuche de service...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 09/03/2016

A propos, quelqu'un pourrait-il me rappeler la nationalité de la première femme dans l'espace?

Monsieur Fonyodi,
Auriez-vous l'amabilité de transmettre à la "nunuche de service", les liens suivants "pour information":
http://www.internationalnews.fr/article-charia-condition-feminine-en-arabie-saoudite-reportage-103060314.html
http://www.jolpress.com/arabie-saoudite-femmes-revolution-sans-voile-clarence-rodriguez-roi-abdallah-article-824460.html
Car il ne fait guère de doute qu'elle ignore totalement la réalité de ce pays gouverné par une idéologie totalitaire qui considère les femmes comme des êtres inférieurs.

Écrit par : Charles | 09/03/2016

"Chers femmes, vous possédez une puissance mystérieuse : vous avez de la persévérance et savez jongler avec une multitude de tâches, tout en demeurant tendres, inoubliables et pleines de charme. Vous apportez la bonté et la beauté, l'espoir et la lumière dans ce monde. Nous sommes fiers de vous et nous vous aimons".
Ce monsieur est un gentleman.

Écrit par : Charles | 09/03/2016

C est un peu intriguant (voire faux) de parler des "droits de la Femme" au 21 ème siècle!

Je m explique: C est comme parler du droit de profiter nous tous du Soleil ou de la pluie et sans aucune discrimination. Il ne faudrait pas non plus faire un moratoire pour établir notre droit de nous tous de profiter du Soleil et de même le droit à un respect et un salaire identiques de la Femme à ceux de l Homme mâle sans discrimination ni en fonction du sexe ni de la couleur non plus.

De même, quand on parle du racisme, ce n est qu une "justification loufoque" afin de sous payer les gens et que les Patrons gagneraient bien plus(Ne dit on pas : Tous les moyens sont bons...!) C est une question purement commerciale avant tout et non pas un "problème" de couleur qui décide du salaire inférieur octroyé. Il fallait trouver ce "truc" pour justifier l exploitation des gens, plus les Femmes que les hommes. Ce n est pas ni le sexe ni la couleur qui gêne ou qu il plaise et qui détermine le salaire mais bel et bien comment trouver un "truc" afin de payer moins cher cet immigré ou ce sexe féminin qui sont facilement reconnaissables d un coup d oeil par rapport à un "indigène" mâle et blanc!.

N oublions pas que les Femmes et surtout de couleur sont toujours les moins respectées et les moins payées jusqu au stade de les considérer comme des Esclaves. En règle générale, un esclave ne doit nullement espérer entendre un Merci de son Seigneur ni de rêver d être invité au table du Seigneur!

Écrit par : Jean Luc | 09/03/2016

Quand Monsieur Poutine à l'occasion du 8 mars parle des femmes, l'autre, lui, parle de lui:
http://www.elle.fr/Societe/Interviews/Francois-Hollande-Il-n-y-a-de-bonheur-que-dans-l-egalite-3059140
Et malgré ce qu'il prétend, toujours incapable de nouer sa cravate.

Écrit par : Charles | 10/03/2016

Les commentaires sont fermés.