16/03/2016

"L'un des meilleurs connaisseurs de la Russie"

1023406954.jpg

Ce 15 mars, notre chaîne publique suisse RTS a commenté le retrait partiel des forces armées russes.

Après un bref rappel des faits, Darius Rochebin a sollicité l'avis de l'un des meilleurs connaisseurs de la Russie.

L'homme interrogé par le présentateur vedette du téléjournal suisse est l'auteur d'un ouvrage formulé sous forme de question, Que veut Poutine?

Paru le 3 mars aux éditions du Seuil, l'ouvrage est ainsi présenté:

http://www.seuil.com/livre-9782021286663.htm

Nul doute que le regard porté par Jean Robert Jouanny soit idéal pour un Occident friand de publications qui apportent les réponses attendues.

Monsieur Jouanny est conseiller technique du cabinet de George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer:

http://www.outre-mer.gouv.fr/?-les-membres-du-cabinet-de-...

 

Commentaires

Nul doute que ce monsieur va plaire à ses maîtres à défaut d'énoncer des vérités! Ce qui est encore plus navrant, c'est qu'il est chargé de formater les esprits à Sciences Po. Nous ne sommes pas près de sortir de l'ornière du mensonge!

Écrit par : Christian | 16/03/2016

S’il est choisi par Darius c’est qu’il est le plus habile à biaiser… Comme il est conseiller du gouvernement Hollande dont Fabius était le ministre des Affaires étrangères… la conclusion est vite tirée.

Écrit par : Michel Mottet | 16/03/2016

Il y a eu pire : l'interview de Casadessus, prof à l'uni de Fribourg : si tout va mal en Syrie, c'est que les Européens - Sarkozy et Merkel- ont refusé l'entrée de la Turquie dans l'UE...
Dites-moi pourquoi tous les profs d'uni en science sociale sont des socialistes français ? Les Suisses sont-ils devenus totalement cons ?

Écrit par : Géo | 16/03/2016

""Comme il est conseiller du gouvernement Hollande dont Fabius était le ministre des Affaires étrangères… la conclusion est vite tirée.""dit @Michel Mottet (et Bravo)

Si je comprends bien, il faudrait pour des gars de cette trempe prendre leusr dires à 180 degrés ou mieux de se méfier d eux comme d une anguille sous roche? je comprneds aussi pourquoi Darius a toujours l air de quelqu un qui vient de sortir de son réveil et à qui il ne faudrait pas demander des paroles bien précises mais un peu "généralistes", à l horizontale"....quoi...

Écrit par : Charles 05 | 16/03/2016

"Les Suisses sont-ils devenus totalement cons ?"

C'est vous le Suisse, non ?

Écrit par : Patatra | 16/03/2016

Du grand blabla comme on en a le secret. ;-)

Écrit par : Martin | 16/03/2016

Les merdias mainstream, dont Darius fait partie, n'invitent que des gens politiquement sûrs, qui vont répandre la "bonne parole" de la pensée unique. Le but n'est pas d'informer, mais de déformer et travestir la vérité pour la faire entrer dans la boîte à propagande. Leur boulot obligatoire c'est le lavage de cerveaux. Le problème insoluble aujourd'hui pour ces pauvres manipulateurs, c'est la communauté des internautes qui font de la réinformation tout azimut et le détricotage des fables et autres bobards!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 17/03/2016

Visiblement tous ces "meilleurs connaisseurs de la Russie" ignorent cela: https://fr.sputniknews.com/international/201603101023268380-daech-armes-chimiques/

Écrit par : Gabor Fonyodi | 17/03/2016

A part les critiques habituelles des pourfendeurs de la presse occidentale qui seraient "aux ordres" (Aux ordres de qui d'ailleurs ? j'imagine que la plupart des commentateurs ci-dessus n'ont pas lu le livre que cite Mme Richard-Favre. Moi non plus, raison pour laquelle je ne me prononcerai pas.

Je suggère néanmoins à tous les pourfendeurs de lire,d'argumenter et de démonter les mécanismes menteurs pour autant qu'il y ait nécessité plutôt que d'affirmer que tout n'est que pur mensonge.

Critiquer et démolir Obama est un exercice salutaire alors que critiquer - ou même seulement parler de Poutine - semble être un crime inexcusable.

Le manichéisme rend aveugle...

Écrit par : Michel Sommer | 17/03/2016

Les mé(r)dias s il n étaient pas à l ordre des puissances impériales et coloniales (Otan, USA, UE, France...etc..)ne se permettraient pas d analyser ce que fait Obama et les USA de la même manière que Poutine et la Russie. on ne s adresse pas au Pape comme à un petit curé de village...Allez, faites un petit effort que vous le voulez ou non, de considérer les deux puissances et les Chefs comme identiques(Moi j ai choisi mon camp...!

Écrit par : Charles 05 | 17/03/2016

Effectivement
D'un côté un présentateur vedette , un show man, grand prêtre de l'audimat, le grand, l'incontournable Darius et de l'autre Jouhanny Jean-Robert probablement un pote à Eltchaninoff . Jean-Robert pense probablement qu'il sait aussi aller dans la tête à Poutine....
A mon avis, on est pas sorti de l'auberge

Écrit par : Nicolas Moser | 17/03/2016

Nicolas Moser,

Vous ne croyez sans doute pas si bien dire...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/03/17/vladimir-poutine-mais.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/03/2016

Pardon Madame Richard-Favre j'avais pas lu votre texte suivant.
Et oui on est vraiment pas sorti de l'auberge

Écrit par : Nicolas Moser | 17/03/2016

Ne vous excusez pas, Nicolas Moser!

Au contraire, vous aviez anticipé à juste titre.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/03/2016

"(Aux ordres de qui d'ailleurs ?"
http://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2016/03/17/attention-propagande-a-tous-les-etages-274863.html

ms: Encore un qui ne connaît pas Udo Ulfkotte.

ms: Toujours donneur de leçons, comme vs. Rien que le titre de cet ouvrage est d'une arrogance sans fin. Ce que veut Poutine, il suffit d'écouter ses discours et ses interviews. (Et je doute fort que ce livre les contienne.) Parce que lui, ce qu'il dit il le fait. (Pas comme Obama qui n'a toujours pas fermé Guantanamo.) Ce qu'il a dit de l'intervention en Syrie, il l'a fait, avec quelques semaines de retard il est vrai, mais il le fait. Alors évidemment tous les menteurs sont surpris. Parce qu'un menteur pense forcément que l'autre ment. Par projection de son propre esprit tordu.
Mais ms comme d'autres ne prennent pas la peine d'écouter ce que dit Vladimir Vladimirovitch.

A quand un livre sur: Que veulent les impérialistes ricains? Bon, c'est vrai, pas de quoi faire un livre, ça tient en quelques lignes: exercer une hégémonie mondiale sans concurrence possible. Il suffit du reste de lire le mémorandum dont le compte-rendu a été fourni par le journal "La Revue". L'ennemi à abattre y est clairement désigné. L'intervention en Syrie a peut-être permis d'éviter une guerre mondiale.

Écrit par : Johann | 17/03/2016

Johann,

Merci de préciser à quoi, sinon à qui, renvoient "ms" et "vs" .

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/03/2016

Un vieil adage dit:"Dis moi qui sont tes ennemis et je te dirais qui es tu?
Ceux contre Poutine sont certes:""Les USA, L Otan bras armé des USA , l UE qui est un Ministère de Washington dans le vieux continent et qui a tout fait pour ne pas unir mais désunir les europééens (Russie a été exclue..sinequanone..), la France pour qui pas besoin de trop tergiverser et leur Ami Commun à tous:ErdogaN!!"

Oui Erdogan, un poète tendre, un humanitaire plus fort que Ghandi, un homme intègre, pas schizo du tout ( un peu quand même)..La preuve et sans blague, voilà ce qu il déclare en s inspirant de Hitler et "on le comprend bien"!:

Aspirant à étendre ses prérogatives, le président turc cite l'Allemagne nazie en exemple de régime présidentiel efficace.
""Les paroles d'admiration par l'Allemagne nazie d'Adolf Hitler ont révélé les véritables intentions du président turc Recep Tayyip Erdoğan"", écrit le chroniqueur du Huffington Post et professeur de LaGrange College, John A.Tures.
"Dans un système unitaire (comme la Turquie, ndlr), un système présidentiel peut parfaitement exister. Il y a actuellement des exemples dans le monde et aussi des exemples dans l'histoire. Vous en verrez l'exemple dans l'Allemagne d'Hitler", a notamment déclaré M.Erdogan devant les journalistes.

https://fr.sputniknews.com/international/201601021020715159-erdogan-hitler-admiration/

Écrit par : Charles 05 | 17/03/2016

Bonjour...

Monsieur Sommer, est-ce que les Russes nous bassinent à longueur de temps avec des facebook, google, android (autant d'entités qui s'acharnent à étendre leur pouvoir là où se peut) ? Non

Est-ce que les Russes nous bassinent avec des fifa, des secrets bancaires, des tipp, des théories du genre, des homos "papa & mamans", j'en passe et bien des meilleures ? Non

Est-ce que les Russes se sont permis d'utiliser l'arme atomique pour régler leurs problèmes ? Non

L'Europe (dont elle n'a que le nom pour l'instant d'ailleurs) rampe devant "l'oncle Sam". Une honte finie. Pourquoi ? Parce qu'elle est incapable !

A de rares exceptions près, nos "dirigeants" sont des abrutis passant leur temps à éviter la moindre petite vaguelette. Je n'ose même plus parler de remous...
Des abrutis n'ayant pas la moindre idée du fonctionnement de leur "smartphone", dieu des dieux (je ne parle pas des boutons sur le téléphone, je parle de l'intérieur, derrière l'écran), pas la moindre idée de l'informatique (comment ça fonctionne vraiment) etc...

Vendus à l'"économie" et lamentablement ignorants.

Pour l'instant, l'Europe est une tache, je ne vous dirai pas de quoi...pas de fierté, pas d'honneur, rien. Se laisser bercer par oncle Sam, son seul but...

L'oncle Sam et ses grandes promesses de bonheur...détruire la planète, pour enfin pouvoir dire à ses enfants:

Voyez comme c'est beau ! Il ne reste rien :-)

Je ne dis pas que la Russie soit la panacée, ni la chine d'ailleurs. Mais au moins, ces puissances ne cherchent pas à imposer leur vision du monde à autrui par n'importe quel moyen.

Merci à eux donc :-)

Écrit par : absolom | 17/03/2016

Michel Sommer et Vincent Strohbach

Écrit par : Johann | 17/03/2016

Que la Chine me pardonne la minuscule...ce n'est pas le cas évidemment :-))

Écrit par : absolom | 17/03/2016

Allez, la dernière:

Imaginons un instant que du jour au lendemain, c'est à dire demain, nous n'ayons plus aucune nouvelle des Etats-Unis...Rien...

Que ferions-nous ?

Rigolotte la question :-)

Écrit par : absolom | 17/03/2016

""(...)c'est à dire demain, si nous n'ayons plus aucune nouvelle des Etats-Unis(...)" dit @Absolom

Si, on n a plus de nouvelles, c a d qu on n entend plus des déclarations de "vouloir" éradiquer le Terrorisme (Al Qayda, Daech, AQMI, les Shebab, Al Nosra qui fait du bon boulot en Syrie...), cela veut dire que ce dernier ne se répandrait plus et ne flamberait plus et pire qu avant...

Depuis le temps...et dès 1990, à chaque fois que les USA, la France, l Otan avaient parlé de vouloir éradiquer le Terrorisme , ce dernier serait devenu plus violent et plus puissant! Ceci n est pas ni de la médisance ni de la mauvaise foi mais bel et bien un "CONSTAT" comme 2+2 est égal à 4 ! C est ainsi..Cherchez l erreur...

Écrit par : Charles 05 | 17/03/2016

Madame Richard-Favre,

Après une longue mission d'infiltration en République de Crimée, péninsule des miracles, péninsule discutée entre la Russie de Poutine et l'Ukraine de Porochenko, péninsule discutée autant sur Wikipédia qu'à l'ONU, je suis voilà de retour dans l’espace sémantique francophone.

Le 14 mars 2014, je me rendais à Simpféropol en train N°17 Moscou – Sébastopol, et, exactement deux ans après, le 14 mars 2016, je rentrais à Moscou de Simféropol par le vol SU1625 d'Aeroflot.

Étant donné que la France d'Hollande, tout en se trouvant sous les ordres de Bruxelles -et, in fine – sous ceux de l'oncle Sam-, a été obligée de rejoindre la politique insensée des sanctions contre la Russie, les renseignements officiels français se sont retrouvés brusquement coupés de toute information digne de ce nom : aucune agence, aucune, même minuscule, officine en Crimée.

En effet, tout le monde sait que depuis déjà deux siècles, en Europe dans le sens large du terme, donc celle incluant la Russie occidentale, les consulats ont toujours servi d'une couverture diplomatique pour toutes sortes d'activité de l' « espionnage toléré », c'est-à-dire de l'espionnage ne dépassant pas une certaine ligne rouge.

A ce propos, je vous invite à lire la véritable et passionnante histoire de la conquête de la Crimée par la Russie sous la règne de Catherine II, conquête effectuée sous la houlette des services des renseignements russes d'époque (cf. en particulier le chapitre 4 « В борьбе за Тавриду »
du livre « Государево око. Тайная дипломатия и разведка на службе России», livre publié en russe sur internet http://www.e-reading.club/bookreader.php/1004489/Kudryavcev_Nikolay_-_Gosudarevo_oko._Taynaya_diplomatiya_i_razvedka_na_sluzhbe_Rossii.html )

Le rôle majeur indiscutable dans cette conquête diplomatique appartient sans doute au BRILLANT Consul russe d'époque en Turquie, un certain Алексей Михайлович Обресков (Alexej Mihajlovitch Obreskov).Pour règle mnémonique, son nom patrimonial coïncide avec celui d'Alexej Mihajlovitch Tchalyj – le maire « populaire » (actuel) de la ville de Sébastopol, le héro du Printemps de Crimée en 2014, personne ayant fait la une de tous les médias de Sébastopol en janvier dernier avec sa démission surprise annoncée tout juste la veille des fêtes du Nouvel An 2015, démission avec laquelle il a pris de contre-pied même tout puissant Tzar Vladimir Vladimirovitch:-) ...

J'avoue qu'en lisant votre sujet de blog et les commentaires qui en ont suivi, en tant qu'un citoyen français, je n'ai pas pu m'empêcher de me rendre compte encore une fois à quel point nos amis suisses sont « friands » des histoires et des guerres souterraines ou ouvertes qui mènent entre elles les grandes puissances de ce monde. Évidemment que je compte ma douce France faisant encore partie de ce club fermé des privilégiés.
Merci à Marine Le Pen qui a eu suffisamment de sagesse et de lucidité pour, en vraie Femme d’État, reconnaître sans délais les résultats historiques du Référendum du 16 mars 2014 en Crimée, et, de se fait, se faire octroyer des relations privilégiés avec la Russie renaissante de Poutine. Je vous signale à ce propos que le 16 mars 2016, il y a juste deux jours donc, le peuple de la Crimée a fêté le deuxième anniversaire de ce Référendum et qu'aujourd'hui, le 18 mars 2016 c'est le deuxième anniversaire du discours historique du Président Poutine devant la Chambre haute du parlement russe, discours où il a fait une demande officielle à cette Chambre haute de modifier la Constitution de la Fédération de Russie afin de pouvoir accueillir la République de Crimée et la ville de Sébastopol en tant que les 84ieme et 85ieme sujets au sein de ladite Fédération.

Voilà donc pour un petit rappel d''Histoire.

Vous devez comprendre maintenant, Madame, qu'à la différence du mièvre Président normal, Président pris dans la piège de sa politique suiviste étatsunienne, quoique étant un ami personnel du Tzar Poutine, les services des renseignements d'ombre au service de sa Majesté, la Reine Marine I, avaient tout le plaisir de faire pendant deux ans le tourisme de luxe diplomatique en Crimée sous l’œil tout bienveillant de leurs collègues russes...

Je me suis permis d'écrire tout ce long préambule uniquement pour justifier mon droit légitime de contester à ce BRILLANT conseiller du gouvernement de Mr Valls et, en même temps, le BRILLANT élève de MGIMO – le prestigieux établissement soviétique et russe formant des diplomates de haut niveau, donc pour contester à Jean Robert Jouanny le titre du meilleur connaisseur de la Russie. Vous me direz que Darius Rochebin a été assez prudent pour le qualifier juste «l'un des meilleurs », à la différence de Jaques Chiraque qui, dans ses propos consacrés à son premier ministre du 1995, un certain Alain Juppé, l'avait nommé « le meilleur parmi nous ».

Mais … toutes ces NUANCES sémantiques m'importent peu.Tout comme vous, je reconnais pécher par jalousie...

Alors que dire de son livre « Que veut Poutine ? » ? J' n'ai pas très bien compris pourquoi vous êtes si critique (c'est votre habitude d'accord, mais quand même) avec « ce brillant essai : bien que conscient de ses faiblesses, le pays [la Russie] ne parvient pas à dépasser les complexes qui le hantent », - ici, entre guillemets, je reproduis une citation tirée de votre lien renvoyant le lecteur de votre blog sur le site des éditions Seuil.

Car il me semble bien qu'au moment d'écriture de ce sujet de blog vous n'avez même pas encore acheté le bouquin. Vous le reconnaissez implicitement dans votre sujet suivant du blog, le sujet qui s'intitule « Vladimir Poutine, mais ».

Je ne crois pas du tout que donner ce titre sous forme de question signifie que ce BRILLANT élève de l'ENA révèle « le regard [qui est] idéal pour un Occident friand de publications qui apportent les réponses attendues ».

Non, au contraire, je pense que les informations contenus dans cet ouvrage devraient intéresser en premier chef les services de renseignement de Monsieur Hollande, tout en sachant qu'en France, entre les mondes d'enseignement des sciences Po, le monde diplomatique et enfin celui des services de renseignement, une frontière nette n'existe pas.

Comme preuve, je vous renvoie encore une fois à ce texte hautement instructif en russe que j'ai cité plus haut.

Sur le fond de l'affaire, pour ma part, je trouve que la notion de la civilisation post-soviétique (le titre des cours que Professeur Jouanny dispense à Sorbonne) est tout a fait originale et doit être pris au sérieux par tous sauf peut-être des irréductibles nostalgiques de l'URSS (pour qui le terme correcte serait « la civilisation soviétique »).

Enfin, pour finir avec ce thème du BRILLANT dans le monde politique français d'aujourd'hui, je vous invite à lire tout récent article (accompagné d'une excellente vidéo) consacré à un autre BRILLANT représentant de l'entourage du Président Hollande, à savoir un certain Emmanuel Macron à qui d'aucuns promettent un avenir certain.

Le titre de l'article est fort intriguant, vous devez d'être d'accord avec moi au moins sur ce point.

« Macron, le Villepin de gauche ».

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Macron-le-Villepin-de-gauche-931789

Cordialement,

Vladimir Trofimov,

Coordinateur du Projet franco – russo – américain « République de Lavande »

Écrit par : Vladimir Trofimov | 18/03/2016

Vladimir Trofimov,

Si vous avez la possibilité de vous procurer l'ouvrage de Jean-Robert Jouanny, vous y lirez, tout comme moi, de quoi le trouver intéressant mais discutable.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/03/2016

Merci de votre proposition !

Ça tombe bien car j'ai programmé prochainement un voyage en France pour, entre autre, me procurer du livre fort intéressant "Dans le secret des princes", livre écrit par Christine Ockrent et Alexandre de Marenches.

http://www.babelio.com/livres/Ockrent-Dans-le-secret-des-princes/50615

Donc en même temps je pourrai me procurer de celui ci. Ça m'économisera les frais du voyage.

Quant à son caractère discutable, la pluralité d'opinions favorise le débat dans la démocratie. Vous le savez aussi bien que moi.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 18/03/2016

Je suis toujours un peu étonné qu on parle, "Nous" donc et sur ce blog de "sanctions et d embargos" contre la Russie comme pour tout autre pays du monde!

Il ne s agit nullement de sanctions mais bel et bien de GUERRE dans le sens propre du mot mais qui ne dit pas son nom!

--Vous avez vu à quoi à rimer les sanctions contre Cuba depuis une éternité sauf apauvrir le Peuple.
--Vous avez vu à quoi ont rimé les sanctions honteuses contre l Iran sauf que le flot aérien iranien est en état délabtré, médicaements contre le diabète et le cancer introuvables car il fallait les importer (si possible encore et en cachoterie!) avec des dollars que l Iran n en a pas ou qu elle ne peut pas les utiliser ! ...et j en passe. Enfin, vous me diriez qu on enlevé les sanctions "grâce" majoritairement à la "gentillesse adorable" des USA malgré les cris hystériques de la France et d Israel contre la levée de l embargo ...Et que toutes les puissances mondiales précitées, les USA, la Russie, l Allemagne, la Gde Bretagne, la France, la Chine et l Australie ont trouvé cette décision comme "charmante" pour que l Iran n aurait pas à l avenir sa seule bombe nucléaire tandis qu eux ils en ont 16 000 et personne ne trouve rien à dire!. De même qu Israel qui criait 3 X/jour qu il faudrait faire la guerre contre l Iran à cause de son intention nucléaire précitée bien qu Israel a des ogives nucléaires allant selon le "marc de café" de 4 à 400...(Chuut, c est top secret tout cela....secret défense...)
--Voulez vous que je vous en parle aussi de l embargo contre la Syrie et la Russie, s agit il dun boycot ou d un état de guerre contre le peuple de ces pays en supplément à l Etat de guerre médiatique et certes militaire et toujours contre ces peuples?

Écrit par : Charles 05 | 18/03/2016

Les commentaires sont fermés.