30/03/2016

Encore un expert, c'est le printemps!

Capture d’écran 2016-03-30 à 12.29.39.png

 

Notre pain quotidien n'a rien à envier à celui que vend Le Temps à ses abonnés.

Sauf que la fabrication du pain quotidien destiné au citoyen lambda, est financée par ses propres deniers.

Voici une chaîne d'information qui nourrit de sa bonne parole le public qui la soutient et lui fait confiance. 

Hier, pas moins de deux émissions nous ont livré leur production. Dans l'une, s'y exprime un auteur qui connaît bien la Russie et dans l'autre, une professeur qui nous parle des réseaux du Kremlin en France.

Depuis la reprise de Palmyre par l'armée syrienne, on observe une immense reconnaissance de la part de l'Occident à la Russie.

Mais on a l'habitude! Nos spécialistes nous ont déjà mille fois raconté comment et par qui la deuxième guerre mondiale avait été gagnée.

Preuve en est l'incontournable Michel Eltchaninoff qui nous a expliqué comment Vladimir Poutine avait mis en scène son absence aux commémorations d'Auschwitz.

Par respect envers les dizaines de millions de victimes soviétiques, je n'indiquerai pas le lien à l'émission dans laquelle est intervenu ce grand connaisseur de la Russie.

 

 

Commentaires

"""Depuis la reprise de Palmyre par l'Armée Syrienne, on observe une immense reconnaissance de la part de l'Occident à la Russie."" dit Mme HRF .

Par contre, Cameron, Obama et Hollande ont avalé leurs langues à ce sujet. De même que L UNESCO qui n a pipé mot (ni de joie ni de félicitaion) vis à vis de la reprsie de Tadmor=Palmyre qui est enfin sauvée, site antique inscrit au Patrimoine mondial de l Humanité et par l UNESCO...Toutefois, la Russie et le musée de Petersburg s est proposé de collaborer très étroitement avec la Syrie pour la Réfection de Palmyre

Et pourquoi avalent ils leurs langues? C est simple, car c est l Armée Gouvernementale (appellée faussement Armée "de Bachar") et l Armée de l Air Russe qui ont réussi cet exploit. Et pusique l occident avait décidé de traiter l un comme Tyran et le 2 ème comme Hitler, pas de félicitation mais un black out sur cette opération même très réussie...

Sacré Poutine!!

Écrit par : Charles 05 | 30/03/2016

Charles 05,

Vous me citez mais ne semblez pas avoir saisi l'ironie de mon propos ni celle de l'ensemble du sujet.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/03/2016

Et voici, pour nos experts et le public qui doit les suivre:

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article7009

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/03/2016

Voici comment réagit l'Occident à la reconquête de Palmyre par l'armée de Bachar al Assad et le concours de l'aviation russe et l'héroïsme d'un de ses soldats :
lundi 28 mars 2016
Des temples du dieu Baal seront érigés dans plus de 1000 villes partout dans le monde

Le titre (du New York Times) semble hallucinant, mais tout ceci est pourtant vrai. Nous mêmes avons eu du mal à comprendre de quoi il s’agissait tellement cela semble surréaliste.
Le New-York Times a rapporté qu’au mois d’avril un temple de Baal (aussi appelé Temple de Bel) serait érigé à Times Square, à l’endroit même où David Wilkerson avait prêché en 2009 sur le fait de détruire les autels de Baal.

« Le mois prochain, le Temple de Baal viendra à Time Square. Une reproduction de l’arche qui formait l’entrée du temple de Baal sera installée à New-York et à Londres, comme dédicace aux vestiges, vieux de 2000 ans, qui ont été détruits par Daech en Syrie, dans la ville de Palmyre. »
La ville de Palmyre abritait les vestiges de l’un des plus importants temple de Baal. Le culte de Baal était caractérisé par le sacrifice d’enfants et les orgies sexuelles. Pendant que les enfants étaient brûlés vifs sur l’autel de Baal, les hommes et les femmes se mélangeaient dans des orgies sexuelles. Tout ceci avait pour objectif d’apporter la prospérité économique et la fertilité, en un mot le bonheur.
La plupart de nos contemporains athées ne prêteront aucune attention à cela, n’y voyant qu’un hommage à la culture. Nous sommes cependant interpellés par les corrélations existant entre la culture des cultes à Baal et la culture de nos sociétés occidentales.
On estime à 50 millions le nombre de bébés sacrifiés chaque année dans le monde sur l’autel d’une certaine conception de la liberté. Le temps que vous lisiez cette phrase, 6 avortements ont eu lieu dans le monde. Jamais dans toute l’Histoire, les Hommes n’ont autant sacrifié leurs fils et leurs filles.
Saviez-vous qu’un tiers de tout le trafic sur Internet, soit une connexion sur trois, est le fait de la pornographie ? Jamais les gens ne furent autant exposés et participants aux orgies sexuelles via l’accès à la pornographie. En France, la nouvelle ministre de la culture est favorable à ce que le porno « esthétique » dans les films ne soient plus interdits aux moins de 18 ans. En Australie, le programme « Safe School » présente déjà dans les écoles la pornographie comme « nécessaire » à l’éducation des enfants.
De nombreux vestiges ont été détruits par Daech mais c’est un temple de Baal qui a été retenu pour illustrer notre hommage aux civilisations du passé. Un hasard ?
Le culte de Baal ou Bel, également connu sous le nom de Marduk puise ses racines dans un personnage mentionné dans la Bible, Nimrod (Gn 10:8). Nimrod fut celui qui « commença à être puissant sur la terre », il est considéré comme le père fondateur de la tour de Babel et de la cité de Babylone, l’instigateur du « Nouvel Ordre Mondial » de l’après déluge. Les franc-maçons le considèrent comme le premier d’entre eux. Beaucoup considèrent aujourd’hui que l’antichrist dans un contexte de mondialisation et de nouvel ordre mondial aura obligatoirement quelque chose à voir avec ce personnage, dont le nom signifie « celui qui se rebelle », et avec le culte de Baal.
Ce projet à l’initiative de l’Institute of Digital Archeology, de Harvard University, d’Oxford University et du Museum of the Future de Dubai et qui prendra place dans le cadre de la « Semaine pour l’héritage mondial » de l’UNESCO, va bien au-delà de dresser des temples de Baal à New-York et à Londres.
L’Institut pour l’Archéologie Digitale prévoit de réaliser 1000 exemplairesde cette arche de 15 mètres de haut, porte d’entrée du temple de Baal, afin de les installer partout dans le monde. Ce développement mondial et tellement rapide des temples de Baal, ne peut pas nous laisser indifférent en tant que chrétien.

« Ils m’ont abandonné, ils ont profané ce lieu, ils y ont offert de l’encens à d’autres dieux, que ne connaissaient ni eux, ni leurs pères, ni les rois de Juda, et ils ont rempli ce lieu de sang innocent. Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal : Ce que je n’avais ni ordonné ni prescrit, ce qui ne m’était point venu à la pensée. C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où ce lieu ne sera plus appelé Topheth et vallée de Ben-Hinnom, mais où on l’appellera vallée du carnage. » (Jérémie 19:4-6)

Guillaume Anjou
Fondateur et Directeur d’Info Chrétienne

Écrit par : Michel Mottet | 30/03/2016

Hélène Richard-Favre,

Votre assiduité dans le domaine du repérage des « spécialistes », « connaisseurs » et autres « experts » de la Russie est fort louable.

Ce qu'il vous manquerait encore c'est un regard un peu plus systémique sur le phénomène. Je pense qu'il est bien temps de commencer à structurer la chose et d'essayer introduire ne serait ce qu'un début d'une taxonomie dans ce monde assez disparate des personnages qui s'intéressent par telle ou telle manière à mon pays. Les Russes eux-mêmes dans un aucun cas ne doivent pas être exclus de ce classement.

En même temps, à la différence de Charles 05, en actant votre reconnaissez chez moi d'« un sacré sens de l’humour », je me sens capable d'apprécier à son juste titre l'ironie que vous exprimez à l'égard de l'éditeur François Bourin, encore un imposteur dans le domaine de la science dure du Monde russe, à vous lire.

Et oui, ses expériences dans la matière, dont une qui n'est pas négligeable à mon sens, à savoir, d'être l'éditeur d'Anna Politkovskaja, une journaliste russe indépendante lâchement assassiné le 7 octobre 2006, dans l'entrée de son immeuble à Moscou, donc ses expériences semblent ne pas vous impressionner autre mesure.

Soit.

Mais par respect également envers Anna je me permets de vous soumettre l'article et l'émission radio d'une autre « spécialiste de la Russie », l'article qui a apparemment échappé à votre œil de Moscou. Et pourtant c'est assez récent.

« Anna Politkovskaïa, la journaliste qui défiait Poutine », avec Manon Loizeau, une journaliste franco-britannique.

http://www.franceinter.fr/emission-affaires-sensibles-anna-politkovskaia-la-journaliste-qui-defiait-poutine

Écrit par : Vladimir Trofimov | 30/03/2016

"Et voici, pour nos experts et le public qui doit les suivre:

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article7009"


Et vous, Madame, connaissez-vous le nom de cet officier russe mort il y a quelques jours en Syrie. Et le nombre total des pertes russes au sol ?

Car il y a bien lieu un engagement au sol. C'est assez bien caché pour mes compatriotes lambda.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 30/03/2016

Vladimir Trofimov,

On compte sur votre diligente perspicacité pour nous informer au mieux de ce qui serait aussi "bien caché" à vos "compatriotes lambda".

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/03/2016

Hélène Richard-Favre,

Merci de vos corrections mais le but de mon questionnement était tout autre.

Voici pour vous le lien sur l'un des rares médias russe indépendants, la chaine TV Дождь
https://tvrain.ru/news/prohorenko-406438/

Écrit par : Vladimir Trofimov | 30/03/2016

Aurais-je émis des "corrections", Vladimir Trofimov?

Quant au "but" de votre "questionnement", il semble bien hermétique...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/03/2016

Corrections de mon français...

Quant au but de mon questionnement, on peut tout reprocher aux médias français, mais au moins ils annoncent fidèlement et en temps réel la mort de tous les soldats français engagés au Mali...

Écrit par : Vladimir Trofimov | 30/03/2016

Je n'ai pas corrigé votre français, que je sache, Vladimir Trofimov!

Pour le reste, je vous laisse à vos appréciations de ce que fait la France en comparaison de ce que fait la Russie, ces deux pays étant les vôtres comme vous nous l'avez indiqué ici ou là.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/03/2016

Parole d'un expert Russe, Alexandre Prokhorenko, 25 ans, officier des forces spéciales russes sur le terrain, à Palmyre, Syrie, face aux Daeshiens "qui ont fait du bon boulot (sic)" selon Laurent Fabius.

- Ils sont là dehors, c’est la fin Commandant, je vous remercie.
Dites à ma famille et à mon pays que je les aime.
Dites-leur que j’ai été courageux et que je me suis battu jusqu’à ce que je n’en puisse plus.
S’il vous plaît prenez soin de ma famille, vengez ma mort,
au revoir commandant, dites à ma famille que je les aime.

[son commandant]
- pas de réponse, j'ordonne le bombardement aérien.

Cette transcription qui relate la fin courageuse du jeune Alexandre Prokhorenko, met un terme définitif aux dires convulsifs d'"experts" ainsi désignés par les Merdias aux ordres.

Une vaste prise de conscience collective s'érige face à ces dénigrements systématiques contre le Président V.V. Poutine et son équipe, contre le Peuple Russe et les Russophones en général :
on ne peut pas mentir, tout le temps, à tout le monde.

Écrit par : Jean-François Pierre | 30/03/2016

Prokhorenko est un nom d'origine ukrainienne. Sa patrie: la Russie.

Écrit par : même pas peur | 30/03/2016

Poutine est depuis quelques années le chef d'Etat le plus populaire au monde sans avoir la couverture médiatique en rapport avec cette popularité. Mais ce n'est pas grave, les médias poursuivent laborieusement le travail de sape pour lequel les remercieront un jour leurs actionnaires (oui, mais lesquels ? tout cela reste "mystères-de-l'Ouest" et "boule de chewing-gum" pour le pékin moyen).

Écrit par : Christian Bitard | 31/03/2016

Les commentaires sont fermés.