11/04/2016

"Le Temps" se démarque

premiere-visite-de-bachar-al-assad-a-l-etranger-depuis-2011_3271705_800x400.jpg?v=1

Tout arrive!

Voici que  Le Temps , anciennement appelé quotidien suisse de référence, publie deux articles faisant montre de sens critique face à la déferlante papers qui a suivi la reprise de Palmyre par l'armée syrienne.

Car à la grande réserve observée par nombre de nos médias sur la perle du désert arrachée aux djihadistes, a suivi le vacarme de Panama et de ses papiers dévoilés en feuilleton quotidien.

Il est donc important de relever que Le Temps publie des articles tels que ceux mentionnés ci-dessous.

Car par rapport à la Russie, citée dans le deuxième article indiqué en référence, on a connu ce journal dans de moins bonnes dispositions.

Encore une fois, libre à chacune et à chacun de suivre sa ligne éditoriale et ce d'autant qu'elle n'est pas financée par les deniers publics. 

Mais justement, que ce journal affiche des points de vue moins orientés que certaines de nos chaînes d'information publique est à signaler.

Tandis que la cruauté de certains groupes armés n'est plus à démontrer, s'obstiner à refuser de saluer l'effort consenti par la Russie pour les combattre est se rendre complice de crimes contre l'humanité.

https://www.letemps.ch/opinions/2016/04/08/panama-papers-...

http://www.letemps.ch/opinions/2016/04/10/vive-assad

 

 

Commentaires

via La Beauté Assyrienne* - 2016.04.11 22h58

Le calvaire d'une chrétienne d'Irak:

"J'étais heureuse dans mon village, j'avais mes cousines et mes amis ainsi que mes 2 sœurs et mon petit frère.
Mes parents étaient pauvres, mais on ne se plaignait pas.

Et puis on entendait dire que pas loin, des hommes habillés de noir égorgeaient les gens et vendaient leurs filles après les avoir violées, elles et leurs mères.

On n'arrivait pas à y croire.

Quelques semaines sont passées et ces hommes toujours habillés de noir sont venus, dans mon village.
Ils étaient armés et criaient à chaque instant Allahou Akbar.

Nous ne sommes pas musulmans mais chrétiens et on l'a toujours été.
On savait que ce genre de cris était mauvais signe.

Alors mon père nous a rassemblés, moi et mes 2 grandes sœurs et mon petit frère âgé de 2 ans et demi, dans la salle à manger. Il nous a dit : "Venez mes trésors, d'abord sachez que je vous aime et que vous êtes les plus belles choses que j'ai jamais faites sur terre.
Nous allons priez le Notre Père".

Je me demandai pourquoi il voulait qu'on prie là tout de suite dans la salle à manger.
D'habitude, on ne prie pas ici. Mais je n'ai pas posé de question.

Nous venions de terminer de prier.
Au moment même où nous avons prononcé "Amin", on a entendu notre mère crier "Vous êtes des enfants du diable". Mon père nous a dit de rester dans la cuisine et de nous cacher le mieux possible. Alors je me suis cachée dans une petite armoire à côté de la table.

Par la serrure, j'ai vu mes 2 grandes sœurs se faire capturer par ces hommes, car mon petit frère pleurait et ils les ont entendus.

Ils ont déchiré les vêtement de ma maman, puis se sont mis à crier : "Qui commence ?".
Ils l'ont violée chacun à leur tour devant mes yeux, ceux de mon père et de mes 2 sœurs et frère. Ensuite ils ont dit à mon père : "Tu vois ce qui ce passe quand on refuse d'être du côté de l'islam : nous allons tout mettre à feu et à sang jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun mécréant sur cette terre !"

Mon père ne répondait pas. Il regardait ma maman allongée au sol à moitié mourante.

Ils ont égorgé mon père.
Ont mis sa tête sur un bâton et l'ont brandie devant ma famille.

Ma maman a été violée et ensuite ils l'ont également égorgée.

Ils ont fusillé mon petit frère, mais n'ont pas touché à mes sœurs.
Ni pour les violer, ni pour les tuer.

Ils les ont prises avec eux, sûrement pour les vendre à des hommes comme esclaves sexuelles.

Moi j'étais toujours dans mon armoire.

Il ne reste plus personne dans mon village.
Il y a du sang partout et je ne sais pas où aller.

J'ai faim et j'ai froid.
J'ai 6 ans et demi.

Je m'appelle Meryem.

Je suis Chrétienne et toute ma famille m'a été enlevée pour cette raison."
‪#‎Kaldosh‬

*
https://www.facebook.com/Assyrian.Chaldean.Aramean/photos/a.519886614814394.1073741829.519853261484396/747443175392069/?type=3

Écrit par : Jean-François Pierre | 12/04/2016

Pour moi tant qu'un merdia traitera Bachar el Assad de dictateur, je ne pourrai aller dans son sens. Je le rappelle encore une fois, M. Assad a été élu démocratiquement. Kadhafi avait le soutien de son peuple. Saddam Hussain avait organisé un référendum sur son départ. Qui ne serait pas un dictateur? Le président presque noir, dont l'élection a nécessité plus de 4 milliards de dollars? C'est une plaisanterie ou quoi? Hier, j'ai mis en ligne un lien : http://www.voltairenet.org/article191070.html qui donnait une explication exhaustive sur la "grande démocratie" yankee, qui est une monstrueuse mystification. Mais quel merdia mainstream, explique aux gens ce qu'est la farce électorale aux Etats-Unis? Et l'Europe, donc. Où des commissaires décident pour 500 millions de personnes et 28 pays différents. Où on déclare "qu'aucun vote populaire ne peut changer les traités"! Où les peuples votent contre Maastricht et les gouvernements n'en tiennent aucun compte! Mais qui sont ces donneurs de leçons démocratiques? Juste des guignols! Et même en Suisse, où les merdias se gargarisaient du "Souverain", sous entendu le peuple, tant que ce "souverain" là votait comme le voulait l'Establishment...Maintenant que le peuple s'est mis à réfléchir tout seul, plus un journaleux aux ordres ne prononce ce nom! Maintenant, le peuple et ses représentants qui tiennent compte de la volonté populaire sont devenus "populistes". Alors qu'ils aillent se faire f...., c'est le peuple qui doit avoir le pouvoir et non un parlement qui défait la volonté populaire, en travaillant à la solde des milliardaires. Ils se prétendent être "l'élite". Laissez-moi rigoler, de quoi sont-ils l'élite? De la crétinerie et de l'ignorance crasse? Au mieux ils font partie du problème, au pire ils l'organisent, comme l'affaire des migrants, qui pendant 4 ans attendaient tranquillement dans leurs camps de réfugiés que l'Occident puisse enfin exterminer la Syrie laïque et insoumise, et voyant qu'ils n'arrivaient pas, ils ont soudainement lâché la horde sauvage.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 12/04/2016

Cher Gabor,

Merci! J'espérais de tout cœur ne pas être seule! C'est tellement rare de pouvoir lire ce genre de point de vue par un monde manipulé grâce aux médias....

Écrit par : Andrée Lannutti | 13/04/2016

@Gabor Foyondi,
Pas un mot à ajouter à votre excellent texte!

On a même entendu le terme "dictateur qui ne mérite pas d exister sur la planète terre" terme honteusement pronnoncé par des dirigeants européens bien moins déontologiques et moins populaires qu Assad, chacun chez soi!

Et aussi le terme des "Combattants de la Liberté"(=Daech et Al Nosra du bon boulot en Syrie)! De même pour l Armée Syrienne "Libre"(ASL) qui est "modérée et Fréquentable" nous saoulent ils avec bien qu elle est une armée de coupeurs de tête mais "gentils et doux/Soft" contrairement aux Djihadistes hardy!. L ASL est effectivement "Libre" d être téléguidée comme un toutou et à la botte des Cheikhs Chèques qui ont des redoutables casquettes de wahabite ou de hanifs politiques et non pas religieux ainsi que leurs propres portes paroles en France, c a d l Elysée et le Quai d Orsay...

Écrit par : Charles 05 | 12/04/2016

Je maintiens qu'un esprit positif est toujours préférable à des positions sur lesquelles on s'obstine à camper.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/04/2016

Madame Richard-Favre, Sarkozy a accoutumé les Français à partir chercher l'info ailleurs, quand il s'agit de la France par exemple.

On ne peut donc que saluer vos efforts pour que la presse helvétique ne se laisse pas envahir ni par ce couvert brunâtre de la nov'langue à la sauce "politiquement correcte", ni par cette "Injonction Morale" à sens unique, enseignée aux "nouveaux philosophes"au milieu des années 1970, par les communicants de la CIA
(techniques enseignées aux USA par des anciens des sections "psy" de notre armée française, du reste.)

Écrit par : Jean-François Pierre | 12/04/2016

Merci pour ces liens, il était "Temps", sans jeu de mots. J’espère que d'autres médias occidentaux suivront cette tendance aussi.

Je vous invite à regarder cette excellente émission "CrossTalk" en anglais sur la chaine RT, s'agissant des "Panama papers".
https://www.rt.com/shows/crosstalk/338885-panama-papers-interpretation-west/

Écrit par : jacphil | 12/04/2016

Mme HRF, vos efforts sur ce blog sont louables grâce à la qualité de vos articles chapeaux et Merci.

D autre côté et ailleurs, nous nous rendons compte que l information ailleurs est mensongère et devenant le pain quotidien des mé(r)dias chose criminelle et déontologiquement pénalisable et reprochable. Ces Journalistes savent bien qu ils ne disent pas la vérité mais bel et bien la contre-vérité chose "pénalement" condamnable car c est une tromperie volontaire sur la "marchandise" voire une association indirecte aux actes des malfaitreurs et sans les dénoncer..(...) Il s agit bel et bien d une Guerre Médiatique autant féroce qu une guerre traditionnelle militaire sauf que la 1ère fait beaucoup plus de bruit que les vacarnes des armes tradionnelles et peut être autant ou plus de mort.... Devant une telle GUERRE, ne rien dire est une responabilité car on consent le crime mais dire l inverse de la vérité est un double crime barbare...

Néanmoins, ces derniers temps, il paraît que Washington s'inquiète : « Nous perdons la guerre médiatique contre Moscou et et nous perdons aussi du terrain face à nos homologues russes et chinois", a déclaré Jeffrey Shell, PDG de la Broadcasting Board of Governors qui est l'agence publique chargée du contrôle des radios et télévisions internationales (étrangeres) financées par les États-Unis. Sans aucun doute, il a ajouté au Washington Times que ""nous sommes sous-financés et donc à court d'argent pour faire face à nos adversaires.". Et là ce M. ment comme il respire (ou comme ses médias des BBOG font 24/24...)!. Ce n est pas principalement l argent qui manque et qui est la cause de la chute d audienece de ces médias occidentaux puisque les médias précités aux USA ont 3 à 4 X plus de budget (750 millions de Dollars) tandis que la RT n est qu à 230 millions. In fine, certainement que la QUALITé de l information est la raison principale de l "Amour ou du Désamour..."entre médias et autres mé(r)dias!. Et si l'audience des mé(r)dias mainstream chute, c'est que de plus en plus de gens voient, à travers la grosse propagande à l américaine, les mensonges de la presstituée occidentale et le sontre-vérité falgrantes et de ce fait ce sgens réclament du véritable journalisme.

http://fr.sott.net/article/27304-Washingtons-inquiete-Nous-perdons-la-guerre-mediatique-contre-Moscou

Écrit par : Jean Luc | 12/04/2016

Jean-Luc,

Il s'agit simplement d'objectivité à respecter. Rien de plus ni de moins et je pense avoir assez réagi à l'information livrée par nos chaînes publiques pour savoir ce qu'il en est.

Il n'en demeure pas moins que l'esprit positif demeure à privilégier.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/04/2016

Il ne manque plus que Le Temps se démarque aussi de la perception anti-israélienne du conflit israélo-palestinien qui est celle des médias européens.

Écrit par : davId.frenkel | 12/04/2016

@Jean-Luc

Je partage totalement votre point de vue! Affirmer que M. Assad est un "dictateur", est au mieux un mensonge éhonté, au pire de la manipulation des esprits dans le but de justifier son assasinat comme l'a été l'assassinat abject de Kadhafi! Que par ailleurs les presstitués se rallient à la réalité indiscutable, que grâce à la Russie de V. Poutine, le gouvernement légitime syrien est en train de gagner la guerre contre une horde de terroristes-obnscurantistes travaillant pour l'Empire, rien de plus normal. Les internautes ont à nouveau gagné contre les merdias mainstream. Les Yankees pourront dépenser des milliards, les gens qui ont compris que l'on se foutait d'eux, et qui l'ont vu de leurs propres yeux sur le net, ne vont pas de sitôt recroire, aux fables et bobards répétés à l'infini par les journalistes aux ordres. Bien entendu, on est des centaines de milliers à détricoter les mensonges officiels! L'histoire officielle ou le "story telling" du 11 septembre a mis quelques mois pour s'écrouler lamentablement. L'opération parisienne sous faux drapeau du 7 janvier, a mis 24 heures pour être démasqué! Ce n'est pas pour rien, que les gouvernements américano-nazis et français interdisent à la population de faire connaître la Vérité sur ces 2 sujets. Bien sûr, ils nous prennent pour des demeurés!

@david.frenkel

Je vous propose d'aller vous plaindre auprès de tous les médias détenus par des juifs, et auprès de la quantité industrielle de juifs qui travaillent dans la dite "information" dans tous les merdias! Et quand je dis "juifs", je fais évidemment référence à des juifs pro-israéliens, car les autres ne passent jamais dans les merdias mainstream!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 12/04/2016

Et voici qu'au pays du désigné "dictateur", 3500 candidats peuvent se présenter aux élections législatives. Bien entendu, pour nos journaleux aux ordres, on ne parle que "de farce électorale". Alors si c'est une farce, alors les "élections yankees c'est quoi? Une totale mascarade? La réponse est dans la question. Je vous rappelle une Vérité bien occultée par nos merdias mainstream: Aux Eats-Unis, aucun organisme indépendant n'est autorisé de contrôler les élections (vous pouvez contrôler mes dires par vous-mêmes)! Ca, c'est la Vérité et que Bachar el Assad est un dictateur, ça, c'est le mensonge! https://fr.sputniknews.com/international/201604131024186224-syrie-legislatives-bureaux-ouvert/

Écrit par : Gabor Fonyodi | 13/04/2016

Les commentaires sont fermés.