15/04/2016

L'Europe et les nations

540px-Europe_regions.png

 

Ce 7 avril, Bruno Le Maire a été l'invité du Club suisse de la presse à Genève:

http://livestream.com/GvaPressClub/BrunoLeMaire2017

Le candidat français à la primaire du parti Les Républicains n'a pas mâché ses mots.

Il s'est exprimé sur la France mais aussi sur l'Europe dont il a répété à plusieurs reprises le terme alors qu'il a plutôt semblé faire allusion à l'Union Européenne.

Mélange des genres voulu ou non, difficile de le savoir.

Le fait est qu'on a là un homme qui maîtrise bien le discours et que le choix des mots ne doit sans doute pas être opéré au hasard.

En tous les cas, lorsqu'il parle de l'Europe, il évoque sa défaite qu'il qualifie de culturelle. Il estime aussi que construire l'Europe sur la disparition des nations est une erreur.

Voilà de quoi méditer mais Bruno Le Maire ne compte pas en rester là. Il a la ferme intention de mettre en application ses idées.

Face à une telle détermination, on ne peut que constater que le candidat est dans le combat. Et il n'a pas caché qu'il entendait le gagner.

 

Commentaires

En écoutant le discours et les réponses de Bruno Le Maire on se rend vite compte qu'il tiendrait facilement tête à Alain Juppé, « le meilleur d'entre nous » selon les paroles de Jacques Chirac.

Évidemment que sa position « réalpolitik » vis-à-vis de la Russie est de loin préférable à celle -beaucoup plus atlantiste- du favoris net des sondages aux primaires de l'ex-UMP, primaires qui auront lieu en automne 2016 (pour l'instant 38% pour Juppé, 16% pour Le Maire).

Du côté passe compromettant, un net avantage aussi pour celui qui appelle de ses veux à un renouvellement de la classe politique française : son passage au Ministère d'Agriculture serait un seul point faible de son CV.

En même temps, selon les services secrets français, ce serait une exception culturelle typiquement française :

« Le Colonel CAMBRAI veut la peau de Toulouse. Celui-ci sent que les affaires se gâtent, d'autant plus que le nouveau Ministre de l'intérieur vient de l'agriculture et n'est pas le plus fin des Ministres.»

http://www.boxofficestory.com/le-retour-du-grand-blond-box-office-pierre-richard-1974-a91173047

Écrit par : Vladimir Trofimov | 16/04/2016

Méfions nous des caméléons!

Le problème, c'est que ce pur produit de l'ENA n'est pas très crédible dans ce nouveau rôle de défenseur d'une Europe des Nations sachant qu'il a fait toute sa carrière professionnelle et politique au RPR et à l'UMP/LR : il a été conseiller dès 1998 sous Chirac, au ministère des Affaires étrangères en 2002, au ministère de l'Intérieur en 2004 puis il a été le conseiller politique du Premier ministre en 2005. En 2006, il a été nommé directeur de cabinet du Premier ministre, secrétaire d'État aux Affaires européennes en 2008, Ministre de l'Agriculture de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire de 2009 à 2012 sous Sarkozy, et n'a même pas cherché à défendre les agriculteurs face à l'UE à propos des quotas laitiers! Un ministre de la ruralité et de l'aménagement du territoire qui a poursuivi et amplifié le chômage et la désertification des campagnes par la fermeture des services publics et la baisse du pouvoir d'achat des paysans...

C'est un "européiste" convaincu. Il a largement participé à la perte de souveraineté de la France, et il est difficile de croire que cet homme va faire un jour ce qu'il n'a jamais su ou voulu faire en dix-huit ans de vie politique !

Comme Sarkozy, il veut nous faire croire qu'il a changé.
Mais vous connaissez le dicton: chassez le naturel et il revient au galop. Le retour du naturel se fera immédiatement après les élections présidentielles, et si, non élu, il doit faire le grand écart pour obtenir un poste ministériel, il n'hésitera pas à se défaire de ses "convictions" actuelles.

Voici ce qu'a déclaré avec raison Nicolas Dupont-Aignan (que je ne porte absolument pas aux nues) dans une lettre ouverte au mois de Février 2016:

"Ministre et anciens ministres de l'agriculture, présidents de la République en exercice ou battus, vous vous pressez tous en pleurs au chevet d'une agriculture française à l'agonie"!
Il accuse François Hollande, Nicolas Sarkozy, Stéphane Le Foll, Michel Barnier et Bruno Le Maire d'être « les premiers responsables de ce champ de ruines », en ayant « capitulé à Bruxelles et bradé la seule politique communautaire qui marchait, la PAC ». « Vous avez matraqué nos petites exploitations de charges et d'une pression administrative étouffante », « vous avez sacrifié la qualité des produits issus de nos terroirs en les exposant à une concurrence déloyale qui tire les prix vers le bas » et « c'est vous qui accueillez aujourd'hui religieusement le traité transatlantique qui portera le coup de grâce à notre agriculture », insiste-t-il.

Certes, Bruno Le Maire est dans le combat mais je doute fortement de son altruisme.

Écrit par : Christian | 16/04/2016

La révolte contre l état actuel de l Union Européenne (UE) est inévitable et qui devrait, à condition qu elle réussisse, à re-construire une autre nouvelle Europe fondée sur les Nations dont la Russie.

L Europe a t elle cette capacité? Il y a beaucoup à parier. D autre part, les Etats-Unis veulent affaiblir l’Europe en la coupant de la Russie car une telle nouvelle Europe Unie avec la Russie, donc forte et prospère deviendrait une concurrente redoutable chose impensable pour les USA. Plusieurs bâtons ont été mis dans les roues de l Europe à ce jour: La Guerre en Ex-Yougoslavie et sa balkanisation, L Ukraine et la Crimée et l affaire de la Turquie et de son entrée ou pas dans l UE. Par ailleurs, aujourd hui l affaire des "Migrants" serait "gérée" par cette même Turquie (d Erdogan?). De ce côté là, l Europe occidentale a cédé son cou à la Turquie(de M. Erdogan?!), image qui ressemble à prêter son cou non pas à un serpent mais à un Boa Constrictor...Ne faut il pas signaler aussi que les USA enferment l Europe dans SES structures comme l OTAN, l OMC, la FMI et tout "fraîchement" le Projet Trans Atlantique (TAFTA)et pour lequel 375 ONG ont mis sévèrement le Parlement Européen en garde contre la signature d un tel désastre...In fine et quand on a deux Ministères des USA dans l UE qui sont la 51 ème et 52 ème Etoile du drapeau américain, c a d la GB et l Allemagne, on n est pas encore sorti de l auberge pour décider quelle direction prendre dans ce carrefour. Quant à la Russie et peut être que d être dans UNE UE quelconque ne lui est plus un rêve UE mais bel et bien un cauchemar et à éviter..

Écrit par : Charles 05 | 16/04/2016

Bruno Le Maire, ou une des marionnettes que le système met en avant, le hochet pour amuser le petit peuple. On s'en fout. Pour ceux qui ont la mémoire pas trop courte, il peuvent se rappeler du discours lénifiant de Hollande, alias flamby, l'actuel géant intellectuel occupant l'Elysée, discours dans lequel, il avait déclaré avec une larme au coin de l'oeil, qu'il n'avait qu'un seul ennemi, "la finance internationale" et "que le changement c'était maintenant". C'est vrai que 2 millions de chômeurs et de précaires supplémentaires plus loin, l'arrivée du sémillant Rothschild boy, Macron, aux commandes de l'économie, il a tenu toutes ses promesses! Par contre, je ne doute pas une seconde des espoirs de Guy Mettan, qui a déclaré que les précédents élus étaient passés au club de la presse, vu que ce club est une courroie de transmission de l'élite autoproclamée. Par contre, il va falloir qu'il invite Macron, car j'ouvre les paris, que c'est le nouveau champion des Illuminati, donc futur guignol au pouvoir...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 16/04/2016

Côté "gauche française", nous avons eu Ms Cahuzac, Fabius(...), Hollande, Macron(?),Fatoumata Koïta, adjointe PS d’Evry (protégée de Vals)détourne des fonds,et une liste de 57 CONDAMNÉS toujours EN POSTE au Gouvernement ou au Parti Socialiste” ....liste non exhaustive...

C est "vrai" que le PS, ou ce qu il reste, a appliqué à la lettre (blague à part..) ce que la campagne présidentielle de 2012 nous a fait rêver de: EXEMPLARITé et Pouvoir NORMAL...

Écrit par : Jean Luc | 16/04/2016

Euh, les corrompus, condamnés ou pas, sont légion dans l'UMPS. Pour le toujours irréprochable avocat Sarkozy (Sàrközi...), suivez la piste Kadhafi et posez-vous la question pourquoi les unités spéciales françaises ont participé à son abject assassinat...Comme le disait très justement Coluche: "un pour tous, tous pourris!"

Écrit par : Gabor Fonyodi | 16/04/2016

France : "Constitution du 4 octobre 1958 - Titre IV : Le Parlement
Article 27-1
Tout mandat impératif est nul."*

En Français pour les mal-comprenants, les 5 mots de la 1ère phrase de cet article n'ont - clairement - qu'une signification et une seule :
une fois élu, l'énarchien Bruno Le Maire peut ensuite tout faire, y compris le strict contraire de ses discours et programmes électoraux, y compris ceux prononcés en Helvétie.

En effet, une fois élu, ce candidat Bruno Le Maire obtient - de par cette Constitution - son brevet personnalisé d'irresponsabilité des actes promis pendant ses campagnes électorales.

Car depuis 200 ans, lors des élections, les Citoyens Français ne font que se soumettre à des maîtres, au lieu de voter les lois eux-mêmes.**


Conclusion : la priorité des priorités pour la (réelle) Démocratie en France est donc de ré-écrire d'Urgence la Constitution.


* Source :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006527492&cidTexte=JORFTEXT000000571356&dateTexte=vig

** Pour en savoir plus
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/09/07/ce-soir-ou-jamais-etienne-chouard-vs-jacques-attali/#pvHRCIjyo4uBLADO.99

Écrit par : Jean-François Pierre | 16/04/2016

France : "Constitution du 4 octobre 1958 - Titre IV : Le Parlement
Article 27-2
Le droit de vote des membres du Parlement est personnel."*

En d'autres termes : la Farce Tranquille !!!


:-) Une preuve ? Dupont-Aignan démontre comment les députés de l'R-PS ont objectivement pactisé afin de faire passer leur réforme insensée contre l'égalité du temps de parole** :

"Je montais dans l'hémicycle [le jour du vote, Mardi 5 avril 2016, ndlr] et j'étais juste derrière Christian Jacob [le président du groupe LR à l'assemblée nationale], et je le vois dire à un député dont je tairai le nom :
'Fais voter quelques voix, il faut que ça passe.'"


Résultat de cette consigne du groupe "Les Républicains" (sic!) :
Sur 197 membres, ont voté "Pour", les 22 félons suivants**** :

- Benoist Apparu
- Laurence Arribagé
- Éric Ciotti
- Philippe Cochet
- Jean-Louis Costes
- Édouard Courtial
- David Douillet
- Georges Fenech
- Bernard Gérard
- Charles-Ange Ginesy
- Philippe Goujon
- Françoise Guégot
- Jean-Claude Guibal
- Christophe Guilloteau
- Philippe Houillon
- Sébastien Huyghe
- Guillaume Larrivé
- Marc Le Fur
- Thierry Mariani
- Alain Marleix
- Olivier Marleix
- Alain Marsaud

Sur les 577 députés, 562 ont voté et 441 se sont exprimés
Majorité absolue : 287
Pour l'adoption : 299
Contre : 142

Précisons également que les 2 repris de justice, autrefois inscrits au PS (parti Solférinien) ont voté pour cette loi inique :
Sur les non-inscrits (12 membres), ont voté "Pour": 2
- Sylvie Andrieux
- Thomas Thévenoud

Voilà comment, en se croyant discrets, 22 félons de LR(sic!) ont permis à la loi scélérate de passer, en s'associant de fait à des repris de justice.

Post-scriptum :
cela fait belle lurette que cette assemblée nationale ne précise plus qui est effectivement présent lors des vote


Conclusion : la Farce Tranquille !!! CQFD !


Sources :
*
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006527492&cidTexte=JORFTEXT000000571356&dateTexte=vig

**
http://www.marianne.net/dupont-aignan-accuse-ps-lr-avoir-pactise-faire-passer-reforme-du-temps-parole-100241868.html

***
http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/modernisation_regles_election_presidentielle.asp

****
http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/1263

Écrit par : Jean-François Pierre | 16/04/2016

Les commentaires sont fermés.