03/05/2016

Multiculturalisme

hijab-girl-6.jpg

La France face à ses contradictions, voici un article qui nous en donne un exemple éloquent.

L’article est signé par Yves Morel, connu pour son appartenance au Parti Radical de Gauche dont il a traité de l’histoire dans un ouvrage paru en 2015:

http://a-rebours.ouvaton.org/?Histoire-Relire_l_histoire_...

Quoi qu’il en soit, le point de vue qu’il expose dans le Quotidien Royaliste Lafautarousseau illustre dans quel embrouillamini se perçoit l’image de la femme dans l'actuelle France républicaine:

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2016/05/02...

Autant de contradictions pointées par Yves Morel en relation avec les postures prises par nombre de personnalités françaises, révèle la complexe relation qui existe entre intérêts et valeurs à défendre.

La question culturelle est le plus souvent traitée dans le cadre d’un multiculturalisme auquel n’ont de cesse de nous convier édiles et autres élites quand elles ne l’imposent pas de fait.

Certes, l’échange entre cultures est une richesse, qui le nierait?

Mais la cohabitation de références et de valeurs aussi divergentes que celles qui visent, en l’occurrence, la femme, reste un véritable défi.

Et les indignations de certaines et de certains n’y changeront rien tandis qu’ils ont été incapables de saisir ce qu’implique la confrontation de cultures sur un même sol, français, ici et en l’occurrence.

Mais la contradiction ne semble pas déranger ces passionarias et autres parangons de la République et de ses fondamentaux, plus enclins à la polémique qu’à la révision de leurs positions.

  

12:47 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Le multiculturalisme cache en réalité le partage forcé d'un territoire par des populations venues d'horizons variés et de cultures diverses, et qui les ont apportées avec elles comme on apporte sa caravane au camping pour y vivre dedans, chez soi. Cela débouche nécessairement sur l'expression d'une volonté dite de le "vivre ensemble", à laquelle les Normands ont trouvé à répondre depuis déjà bien longtemps : "Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées." Sinon, c'est la guerre. Tu parles d'un "vivre ensemble" ....

Écrit par : Christian Bitard | 03/05/2016

La France est une nation enfermée dans une cage qui se nomme la république.

Écrit par : Riro | 03/05/2016

@Riro,
Vous dites :"La France est une nation enfermée dans une cage qui se nomme la république."

Je me demande si désormais qu il ne faudrait pas différencier entre le France et Ses Gouvernants. J ai l impression que le volant (à gauche ou à droite) de la voiture pouvoir qui pilote la "France" n est pas du même côté que celui des "gouvernés". De surcroît que celui qui a pris le volant de la voiture-Pilote du Pouvoir n est pas ni le Président locataire de l Elysée ni son PM. Ces deux "premiers du pouvoir officiel logent dans le coffre de cette voiture puisqu ils avaient cédé ce volant aux autres vrais gouvernants (Lobbys, Grandes Multi-Nationales, USA et son propre bras armé l Otan, Saoudie et Qatar, Israel et certes l UE).

Écrit par : Charles 05 | 04/05/2016

Multiculturalisme Versus l Axe du Mal (Le terme « mal » implique aussi un absolu du mal., non ?)
Civilisation ou plutôt question de Fric et « fausse solution » de rendre l islam et surtout l Islam « Arabe » comme le grand et seul bouc émissaire de TOUS les Maux de l Occident ??
Il ne faut jamais oublier qu il y a une trentaine d années, la chute de l Ex-Union Soviétique et la fin de la Guerre dite Froide a changé la donne. Alors, on a commencé à bourrer le crâne de tout le monde avec le Gros Slogan Propagandiste des "Chocs" des civilisations au lieu de "Dialogues de ces Civilisations". La civilisation à attaquer était nommée dans ce projet, c a d l Islam et ceci n est un secret pour aucun sauf pour les corrompus. La débâcle chronique du monde arabe n est pas liée à l Islam non plus même si l Islam est majoritaire. Après la chute de l'empire soviétique, il est apparu que la guerre froide, n'ayant plus raison d'être, des idéologues américains ont cherché et trouvé comment l Amérique deviendra le Leader du monde (quitte à devenir un Dealer aussi!). Après l invasion criminelle de l Irak, il a eu lieu l'avènement d'un « Nouvel Ordre Mondial , le NOM ». Cela va de « La Fin de l'histoire » de Francis Fukuyama, à Samuel Huntington avec « Le Clash et le Choc des civilisations » qui désigne le péril vert et le péril jaune comme adversaires de la civilisation judéo-chrétienne. L'Islam, « Le tiers exclu de la révélation abrahamique » est le bouc émissaire des maux actuels de l'Occident. Une étude de The Pew Forum on religion & public life sur les musulmans du monde, intitulée Mapping the Global Muslim Population est édifiante. Si l'on compte 1,57 milliard de musulmans (23% de la population mondiale), l'Asie représente la plus grande proportion d'entre eux et non pas le Monde Arabe qui ne représente que 20% des musulmans du monde entier ( et 15% sub saharienne)
Dans ladite création de toute pièce du terme "Croissant chiite", on a mis dans le même panier l Iran-L Irak -La Syrie- le Hezbollah et la cause palestinienne (bien que légitime) et on l appelé en 2ème temps (stade II) l "Axe du Mal absolu" et que c est l "Axe du Bien Absolu" qui était forcément l Occident (Europe et USA) qui va "corriger" tout ce bazar du Mal Absolu". Au début, une des raisons mensongères de l Invasion de l Irak était les Armes de Destruction Massive (ADM) alors qu il n en était rien et la 2 ème raison que Saddam était pro-Al Qayda alors que rebelote, il n en était rien!

In fine, n est pas vrai de dire que nous sommes des Hommes et nous appartenons tout d abord à l humanité avant d appartenir ni à une civilisation ni à une religion quelconque.?

Écrit par : Charles 05 | 03/05/2016

On résout le problème en rappelant le principe de liberté individuelle, s'appliquant aussi aux femmes, dont les libertés ne sont pas collectives et génériques, mais réelles et individuelles.

Écrit par : Rémi Mogenet | 04/05/2016

Qu'il serait pourtant simple de parler de la femme telle qu'elle est ! A regarder d'abord celles que nous connaissons, qui sont nos références, aussi nos fruits d'amours et que nous séduisons, quand elles ne nous séduisent. On a donné aux nymphes des statues de beaux marbres. On a vêtu des reines, des princesses, des amours, de vêtements précieux en célébrant l'affaire. Est-il prudent encore de parler ainsi, confrontés que nous sommes au nom de ces cultures, des idées sans idée ? On se le demande et Hélène Richard-Favre a raison de souligner le danger qui les guette. Yves Morel cite beaucoup, connaît bien des classiques. D'autres sont moins loquaces, dans un genre différent, mais égorgent sauvagement car ils n'ont rien à dire. Au rang des citations personne n'est le dernier, même en cherchant à gauche, à droite, où vous voulez. Au son des sanglots longs, pas toujours en automne, la femme est et restera l'avenir de ceux qui la décrient. C'est elle que l'on aime au moment, à toujours, et j'espère à jamais ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 04/05/2016

Les commentaires sont fermés.