01/06/2016

Le « Y'en a marre » de Pascal Boniface

 

img-contrepoints487.jpg

 

Un échange animé de plus de soixante-dix commentaires s’est développé sous un précédent sujet de ce blog:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/27/bible-coran.html

Comme les intervenants se sont éloignés du propos à traiter pour viser peu à peu la problématique israélo-palestinienne, voici un point de vue qui exprime la lassitude à l’égard d’attitudes et de postures prises à cet égard.

Au-delà de l’anaphore qui caractérise le propos de Pascal Boniface, c’est la mise en avant de contradictions qui est à retenir. 

Car ce sont elles qui enveniment le plus souvent les débats. Le deux poids deux mesures passe, en effet, souvent mal et l’entretenir n’est source que de nouveaux conflits.

Ce géopolitologue français dirige l’Institut de recherches internationales et stratégiques, IRIS.

C’est sur le site de cet Institut qu’est paru l’article, le 19 octobre 2015:

http://www.iris-france.org/64766-yen-a-marre/

 

00:13 Publié dans Air du temps, Avaries, France, Guerre, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : israël, palestine | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Si fh veut s'impliquer dans le conflit, c'est qu'il recherche les voix des musulmans des banlieues qui ont massivement voté pour lui il y a 4 ans et qui s'en détournent vu les prises de position depuis lors systématiquement pro-occupant. Le pouvoir est tellement corrompu qu'il essaie d'acheter tout ce qu'il peut (les enseignants, les chercheurs, les musulmans, les salariés en promettant des exceptions sectorielles, etc.). Il n'a pas encore compris que c'est un rejet massif, irrattrapable. Je souhaite qu'il se présente et qu'il prenne une baffe comme jamais un sortant s'en est pris une.


"mais surtout insultent l'intelligence"

La plus belle insulte est celle d'un certain personnage qui a osé proclamer que la CGT pas ses actions "ouvrait un boulevard à la droite". Comme si le boulevard à la droite n'avait pas été ouvert depuis plusieurs mois, voire années par une trahison systématique des valeurs de la gauche. Accuser les autres de ses propres dégâts, oui, quelle insulte à l'intelligence!


"Y’en a marre de ceux qui pensent qu'au XXIe siècle, l'occupation d'un peuple par un autre ne pose pas de problème."

Valable aussi pour le Donbass encore en partie occupé par les nazi-ukrainiens.

Écrit par : Johann | 01/06/2016

"...
Y’en a marre de ces dirigeants arabes qui manifestent de manière purement et uniquement verbale leur solidarité avec leurs frères palestiniens.
...
Y’en a marre de voir l'extrême droite fortement présente dans le gouvernement israélien, sans que cela gêne en aucune manière les pays occidentaux.
..."

L'anaphore "Y'en a marre" représente un cas d'école pour un hybride à la Mitchourine entre un coup de sang et un coup de cœur.

Que répondre donc à Pascal Boniface que trouve personnellement très sympathique (*) ?

Pour les deux membres cités de l'énumération de l'anaphore en question je lui dirais que:

1) Au sujet des dirigeants arabes: étonnamment il lui échappent les dirigeants iraniens qui pèsent mille fois plus que ceux d'Arabie et de ses banlieues. Par ailleurs, suite aux changements géopolitiques tout récents dans cette région du monde, aujourd'hui, on peut facilement rencontrer une multitudes des intellos iraniens se promenant librement dans les rues de Moscou City.

2) Au sujet de l'extrême droite, je me méfierais des clichés trop banals et donc dommageables pour son niveau éducatif. En France, par exemple, le FN ce n'est pas "l'extrême droite". En Autriche - le FPÖ quasi-victorieux - non plus.

Quant à l’Israël, Monsieur Liberman, le Ministre de la Décence en exercice, un ressortissant à mi-temps de la Moldavie soviétique, a déclaré, il y a juste quelques jours, qu'il fallait se méfier des ennemis extérieurs et intérieurs mais que, de toute évidence, ceux de l’intérieur étaient mille fois plus dangereux.

(*)
" Bref je dis bravo à Pascal Boniface après la lecture de son livre [**]... pour les qualités de ses analyses et surtout pour avoir le grand courage de dénoncer le terrorisme intellectuel, médiatique et politique exercé par une "certaine élite" et certains groupes de pression toujours prompts à culpabiliser le moindre contradicteur.

Enfin, Je souhaite que dans la lignée de Stéphane Hessel, Edgar Morin, Noam Chomsky, et Pascal Boniface, se lève un mouvement de Libération contre cette pensée unique qui étouffe notre liberté individuelle"

source: http://seddouki.foued.over-blog.fr/article-les-intellectuelles-faussaires-de-pascal-boniface-83572270.html

(**) Pascal Boniface "Les intellectuels faussaires", 2011

Écrit par : Vladimir Trofimov | 01/06/2016

"Y’en a marre de ceux qui pensent qu'au XXIe siècle, l'occupation d'un peuple par un autre ne pose pas de problème."
Y en a marre des simplificateurs...

Écrit par : Géo | 01/06/2016

« "Y’en a marre de ceux qui pensent qu'au XXIe siècle, l'occupation d'un peuple par un autre ne pose pas de problème."
Y en a marre des simplificateurs... »

Vous nous donnez une belle illustration du simplificateur que vous êtes..

Écrit par : Max | 03/06/2016

Ce texte est un peu long mais il vaut al peine de l être!
Il s agit d un sacerdoce de la part de Stéphane HESSEL sur la Palestine..

Qui ne connaît pas Stephane HESSEL né allemand,de confession juive? Il rejoint les Forces françaises libres, en 1941, à Londres. Résistant, il est arrêté et déporté à Buchenwald, qu’il parvient à quitter vivant grâce à une substitution d’identité avec un prisonnier mort du typhus, puis s’évade lors de son transfert du camp de Dora à celui de Bergen-Belsen. Il est connu du grand public pour ses prises de position concernant les droits de l’homme, la question des « sans-papiers » et le conflit israélo-palestinien, ainsi que pour son manifeste Indignez-vous ! paru en 2010, au succès international.(Wiki).
---------------
"Mon indignation à propos de la Palestine" de Stéphane HESSEL(RIP)

"Aujourd'hui, ma principale indignation concerne la Palestine, la bande de Gaza, la Cisjordanie. Ce conflit est la source même d'une indignation. Il faut absolument lire le rapport Richard Goldstone de septembre 2009 sur Gaza, dans lequel ce juge sud-africain, juif, qui se dit même sioniste, accuse l'armée israélienne d'avoir commis des « actes assimilables à des crimes de guerre et peut-¬être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l'humanité » pendant son opération "Plomb durci" qui a duré trois semaines. Je suis moi-même retourné à Gaza, en 2009, où j'ai pu entrer avec ma femme grâce à nos passeports diplomatiques afin d'étudier de visu ce que ce rapport disait. Les gens qui nous accompagnaient n'ont pas été autorisés à pénétrer dans la bande de Gaza. Là et en Cisjordanie. Nous avons aussi visité les camps de réfugiés palestiniens mis en place dès 1948 par l'agence des Nations unies, l'UNRWA, où plus de trois millions de Palestiniens chassés de leurs terres par Israël attendent un retour de plus en plus problématique. Quant à Gaza, c'est une prison à ciel ouvert pour un million et demi de Palestiniens. Une prison où ils s'organisent pour survivre. Plus encore que les destructions matérielles comme celle de l'hôpital du Croissant rouge par "Plomb durci", c'est le comportement des Gazaouites, leur patriotisme, leur amour de la mer et des plages, leur constante préoccupation du bien-être de leurs enfants, innombrables et rieurs, qui hantent notre mémoire. Nous avons été impressionnés par leur ingénieuse manière de faire face à toutes les pénuries qui leur sont imposées. Nous les avons vu confectionner des briques faute de ciment pour reconstruire les milliers de maisons détruites par les chars.
On nous a confirmé qu'il y avait eu mille quatre cents morts - femmes, enfants, vieillards inclus dans le camp palestinien - au cours de cette opération "Plomb durci" menée par l'armée israélienne, contre seulement cinquante blessés côté israélien. Je partage les conclusions du juge sud-africain. Que des Juifs puissent perpétrer eux-mêmes des crimes de guerre, c'est insupportable. Hélas, l'histoire donne peu d'exemples de peuples qui tirent les leçons de leur propre histoire.
Je sais, le Hamas qui avait gagné les dernières élections législatives n'a pas pu éviter que des rockets soient envoyées sur les villes israéliennes en réponse à la situation d'isolement et de blocus dans laquelle se trouvent les Gazaouites. Je pense bien évidemment que le terrorisme est inacceptable, mais il faut reconnaître que lorsque l'on est occupé avec des moyens militaires infiniment supérieurs aux vôtres, la réaction populaire ne peut pas être que non-violente.
Est-ce que ça sert le Hamas d'envoyer des rockets sur la ville de Sdérot ? La réponse est non. Ça ne sert pas sa cause, mais on peut expliquer ce geste par l'exaspération des Gazaouites. Dans la notion d'exaspération, il faut comprendre la violence comme une regrettable conclusion de situations inacceptables pour ceux qui les subissent. Alors, on peut se dire que le terrorisme est une forme d'exaspération. Et que cette exaspération est un terme négatif. Il ne faudrait pas exaspérer, il faudrait espérer. L'exaspération est un déni de l'espoir. Elle est compréhensible, je dirais presque qu'elle est naturelle, mais pour autant elle n'est pas acceptable. Parce qu'elle ne permet pas d'obtenir les résultats que peut éventuellement produire l'espérance."

http://france-palestine.org/index.php/biblio-et-filmographie/512-qmon-indignation-a-propos-de-la-palestineq-stephane-hessel-.html
---------------------------

Écrit par : Charles 05 | 03/06/2016

Titre de cet excellent article chapeau:""Hollande veut s impliquer dans les négociations de paix entre palestiniens et israeliens..."

Oui et c est bien! Mais il y a deux faits à prendre en considération sur l état d esprit des "deux belligérants" qui sont externes à la France et à M. Hollande mais souhaitons quand même que M. Hollande et la France réussiront un peu quelque part!

--Israel et actuellement M. Netanayou peuvent toujours "dire" comme depuis une éternité:"" "Oui", nous voulons négocier et nous négocierons "" jusqu à qu il y aura plus rien à négocier. S ajoute à ce constat que l arrivée récente de M. Libermann n est pas ni un espoir ni une aubaine pour une Paix mais bel et bien la signature certes de M. Netanyahu pour un désespoir et une exaspération une fois de plus sur la solution de paix ou de "Deux Etats Frères et Sémites" .

--Le Hamas n est soutenu actuellement financièrement et politiquement que par la Saoudie et/ou le Qatar qui sont ces mêmes deux qui ont mis la région à feu et à sang soit au Liban, soit en Libye soit en Syrie soit au Yémen (sur pour cette dernière, un silence très bizarre et assourdissant règne, hélas...). Nous le savons que ces Royaumes-Emirats ne se curent pas l oreille sans l autorisation des grandes puissances occidentales sous peine de perdre leurs trônes...(NB:Ni l Iran ni la Syrie ni le Hezbollah ne sont plus d accord ni dans un état de pouvoir soutenir le Hamas...CQFD)

In fine et moralité de cette Histoire qu entre ces deux belligérants, ceux sont tout d abord les palestiniens de Gaza et de Cisjordanie qui trinquent comme ceux de Sdrot et du Sud d Israel. Alors, qu attendons, autant nous de ces deux belligérants précités que chacun de l autre ? Rien ! Jusqu au jour où il sera "organisé" peut être le transfert de migrants palestiniens vers l Europe par les bateaux de la mort via la Mer Méditerranée, grande cimetière de la honte de la planète-terre au 21 ème siècle et c est alors qu on dira :"Bon sang...Mon Dieu, nous n étions pas au courant que cela arriverait, comment est il possible?....Bizarre bizarre...c est comme le cas des migrants "Syriens, Afghans, Saharis, Erythériens ou bientôt Yéminites..."

Bien à Vous.
Et Merci ++ à Mme H.R.-F. pour cet excellent blog géré avec main de maître!

Écrit par : Charles 05 | 04/06/2016

A 98% d'accord avec P. Boniface! Quoiqu'en disent les pro-israéliens, il y a les agresseurs et les victimes. Les agresseurs, ce sont les israélo-nazis et les victimes sont les palestiniens! Il fut un temps où c'était les juifs qui étaient les victimes et leurs bourreaux étaient les nazis et tous ceux qui les ont soutenus!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/06/2016

100% d'accord avec Fonyodi.

Écrit par : Max | 04/06/2016

Je pose deux questions:

1) Pourquoi la famille d'un garçon de Ramallah s'opposera à son mariage avec une fille de Jericho ?

2) Pourquoi ceux qui disent aimer les palestiniens n'ont pas organisé une seule manifestation lorsque diverses troupes proche de Assad ont assiégé le quartier de Yarmouk où sont confinés les palestiniens de Damas, les ont affamés, gazés, bombardés en causant bien plus de morts que les israéliens à Gaza en 2014 lorsqu'ils ont riposté à 2 semaines de bombardement ininterrompus sur les populations civiles israéliennes ?

Ce sont des questions à tiroirs mais les réponses sont intéressantes...

Écrit par : archi-Bald | 04/06/2016

@ archi-Bald

Votre première semble dépourvue de sens, (...)

Quant à la deuxième, vous l'avez déjà posée à plusieurs reprises et on vous a déjà répondu.

Écrit par : Max | 04/06/2016

Max

La première ne prend un sens que si on explore la réponse. Car la réponse indique que les villes et villages arabes ont été fondés par des migrants issus de diverses région du Moyen-Orient, de l'Irak au Maghreb, en passant par Yemen, qui ont colonisé cette terre pour des raisons économiques. Cela s'observe par l'analyse des nom, des expressions du langage ou des accents mais aussi par la réticence aux mariages "mixtes".

Quand à la seconde, les réponses que vous évoquez ont pris la forme d'agressions, voire d'insultes à mon encontre; ce qui ne fait aucunement avancer le débat et n'est qu'une pleutre tentative de la masquer

Écrit par : archi-Bald | 05/06/2016

@archi-Bald
Vous voulez expliquer quoi avec votre exemple ? Qu'à y regarder de près les Palestiniens n'ont rien à faire en Palestine puisqu'ils viennent d'ailleurs ?

Mais vous-même ? Etes-vous sûr d'avoir quelque chose à faire là où vous habitez ?

Et c'est une question que toute l'humanité pourrait se poser. Parce que l'humanité a surtout été nomade. Alors quand on pense que certains se revendiquent de titres de propriété accordés par Dieu en personne... Il y a de quoi sourire...

Écrit par : Pierre M. Boriliens | 05/06/2016

@Pierre M. Boriliens,
Je me mêle en ce qui ne me regarde pas mais (...)
En tout état de cause, vos 2 textes sont clairs et véridiques et à bon entendeur qui le veut ( si mon texte passerait la douane...)
Bien à vous et Bravo.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 05/06/2016

Les média nous présentent des "résidents" arabes et des "colons" israéliens. C'est un parti pris car, comme vous le dites, ce sont tous des migrants. Voilà un point intéressant.

Écrit par : archi-Bald | 05/06/2016

Je m'attendais évidemment à un soigneux découpage de ce que j'ai écrit.
Je me sens donc obligé d'être plus clair.

Des gens habitent quelque part (ils ne sont plus nomades depuis longtemps) et d'autres les en chassent entre autres en exhibant un simulacre de titre de propriété vieux de quelques millénaires.

Vous trouvez ça vraiment raisonnable ?

Écrit par : Pierre M. Boriliens | 05/06/2016

@ archi-Bald

Réponse incohérente archi-Bald, tel que je l'avais prévu et dit dans mon post précédant mais raboté par la titulaire de ce blog. S'il faut "explorer" la réponse pour donner du sens (et donc répondre) à la question, alors la incohérence du premier des paragraphes de votre post est indéniable.

Dans la deuxième aussi, l'incohérence est nette. Vous mentez ou vous ne comprenez pas des choses claires et argumentées. On ne vous a jamais insulté, bien au contraire, on vous a donné des explications parfaitement argumentées. Si je me souviens correctement on vous à répondu ainsi:

On vous a fait noter que les gens qui défendent les palestiniens ne défendent pas ces derniers en tant que palestiniens sinon en tant que victimes humaines des agissements des autres êtres humains. On vous a dit que si les juifs israéliens étaient dans la situation actuelle des palestiniens et inversement, ces mêmes gens qui défendent aujourd'hui les palestiniens se mettraient à défendre les juifs israéliens pour les mêmes raisons qui fait qu'ils défendent les palestiniens actuellement. On vous a dit qu'en Syrie il n'y a pas que les palestiniens que sont victimes de cette atroce guerre civile et on vous a dit qu'en Syrie toutes les victimes civiles sont à déplorer, pas seulement les palestiniens.

Ces gens qui défendent les palestiniens aujourd’hui ce sont le même tipe des personnes qui au péril de leur propre vie défendaient et protégeaient des juifs persécutés par les nazis. Ils sont animés par les mêmes sentiments. Vous comprenez ?

On vous a aussi dit (qui apparaît aussi évidemment au paragraphe précédant) que les gens qui défendent les palestiniens ne le font pas en tant que partisans, ils le font dans le sens de solidarité envers les victimes humaines. Et en vous a dit que le fait que vous revenez toujours à la charge en prétendant que les gens qui défendent les palestiniens le font en tant que partisans met en évidence que vous par contre, vous agissez de la sorte, en tant que partisan, et que donc tout ce que vous dites n'est jamais objectif.

Voilà. Je me répète en effet, mais à dessein, dans l'espoir qui vous compreniez une bonne fois pour toutes, mais je me fais pas d'illusion avec vous. Je me demande si vous êtes incapable de compréhension ou si vous ne voulez pas comprendre ou les deux finalement.

Voilà encore, vous ne pouvez pas dire qu'on ne vous a répondu. Clairement et sans aucunement vous insulter. Alors réfléchissez d’une part et d’autre tâchez de vous rappeler pour la prochaine fois.

Écrit par : Max | 05/06/2016

"Les média nous présentent des "résidents" arabes et des "colons" israéliens. C'est un parti pris car, comme vous le dites, ce sont tous des migrants."

Mais alors si sont tous des migrants, comment justifiez vous le fait que les "colons" israéliens ont plus de droits que les "résidents" arabes ?

D'ailleurs, les "résidants" arabes comme vous dites, sont de toute probabilité des juifs convertis à l'Islam pendant l'occupation des arabes justement d'abord et ensuite des ottomans.

Écrit par : Marcel | 05/06/2016

Les commentaires sont fermés.