13/06/2016

France, l’identité en débat

alain-juppe-23_5019428.jpg

 

En France, le débat sur l’identité s’invite dans le cadre des primaires du parti Les Républicains.

Avec son identité heureuse, Alain Juppé se positionne de manière optimiste. 

Viser l’entente sinon l’harmonie plutôt que la confrontation reste néanmoins un choix habile.

Car l’espoir ainsi énoncé cultive un flou artistique sinon politique.

Et même si le candidat aux primaires du parti Les Républicains insiste sur le vocabulaire et distingue l’intégration de l’assimilation, la question de l’identité en serait-elle pour autant réglée?

Dans l’idéal et dans le respect d’autrui, la proposition du maire de Bordeaux trouvera sans doute ses adeptes.

Dans la réalité, l'identité heureuse semble davantage issue de projections sinon d’intérêts.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/articl...

 

Commentaires

Ils sont dans le déni d'une réalité qui est simplement mathématique... à des fins purement électoralistes... (...)
https://www.youtube.com/watch?v=SWo_0wRaIQA

Écrit par : xénia | 13/06/2016

La période qui précède la campagne électorale, pour des présidentielles, est toujours un moment intéressant à vivre, à observer. Lorsqu' Hélène Richard-Favre illustre le sujet avec Alain Juppé, le moment est d'autant plus délicieux que le personnage est attachant. Les Français ont besoin d'un président rassurant, sans excès en aucune manière. Ajoutons à ceci que « meilleur d'entre nous », formulé par quelqu'un que désormais l'on aime, l'on adore, l'on vénère, est un titre que chacun voudrait bien s'octroyer. Alors que l'on cloue des photographies auprès des crucifix, voire au dessus des âtres et dans tous les foyers ! La question sur l'identité est adroitement posée. Puissions-nous, les uns et les autres, y trouver une réponse ou que l'on nous en donne. Mais il semble bien qu'Alain Juppé fasse peur à certain qui voudrait ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 13/06/2016

Ils n'ont pas le choix. S'ils affirment l’identité chrétienne de la France ce sera la guerre et s'ils ne l'affirment pas ce sera aussi la guerre mais à doses homéopathiques. Le PSLR à choisi une mort lente de la France.

Écrit par : norbert maendly | 13/06/2016

Intégration ou assimilation?
Lire à ce sujet le paragraphe relatif à cette question:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9gration_(sociologie)

L'assimilation seule peut garantir à long terme l'unité d'un pays. Les Juifs sont totalement assimilés dans nos pays. Il faut dire qu'ils ne sont pas prosélytes et que leurs valeurs sont les mêmes que celles communément admises, voire qu'ils ont participé à leur promotion. Nul obscurantisme chez eux, mis à part les quelques illuminés qui existent aussi dans le catholicisme ou autres chapelles chrétiennes. Les familles qui continuent à parler une langue étrangère à la maison ne sont même pas intégrées.

Écrit par : Charles | 13/06/2016

"Rabat Joie" comme je suis à l égard de la prosternation devant Juppé bien qu il faut dire qui est aujourd hui le meilleur parmi les in consistants qui se représentent pour 2017, allez voir ses alliances et son penchant au néo conservatisme après avoir suivi un stage au Pentagone selon l article ci-dessous de Thierry Meyssan, qu on l aime ou pas, ça vaut la peine de le lire... si Mme H.R.-F. accepterait sa publication et Merci
------------------------------
À l’initiative du ministre français des Affaires étrangères en mars 2011, Alain Juppé, Paris proposa secrètement à Ankara, en mars 2011, de soutenir sa candidature à l’Union européenne et de l’aider à régler son problème kurde si la TURQUIE ENTRAIT EN GUERRE ä SES CÔTéS (ndr : Côtés de la France) CONTRE LA Libye & LA SYRIE.

Côté français cette proposition était radicalement nouvelle, Alain Juppé s’étant fermement opposé à l’entrée de la Turquie dans l’Union à l’époque où il dirigeait le parti gaulliste et était un collaborateur de Jacques Chirac. Mais, condamné pour corruption en France, il s’était exilé en Amérique en 2005 et avait donné des cours au Québec tout en suivant un stage au Pentagone. Converti au néo-conservatisme, il était revenu en France et avait été choisi par Nicolas Sarkozy comme ministre de la Défense, puis des Affaires étrangères.
Rétrospectivement, le plan Juppé révèle les intentions françaises : il y est question de créer un KURDISTAN EN IRAK & EN SYRIE selon la carte qui sera publiée deux ans plus tard par Robin Wright dans le New York Times et mise en œuvre conjointement par l’Émirat islamique, le Gouvernement régional du Kurdistan irakien et d’anciens collaborateurs de Saddam Hussein liés aux Frères musulmans. Le document, cosigné par Alain Juppé et son homologue turc Ahmet Davutoğlu, ne laisse aucun doute : la FRANCE ENTENDAIT SE RECONSTITUER UN EMPIRE COLONIAL EN SYRIE En outre, elle avait des CONNEXIONS AU SEIN DES MOUVEMENTS TERRORISTES ISLAMISTES ET PRéVOYAIT LAS CRéATION DE DAECH. Pour garantir le plan Juppé, le Qatar s’engageait à investir massivement à l’Est de la Turquie, en espérant que les Kurdes turcs abandonnent le PKK.
Ce plan est resté secret jusqu’à ce jour. Si des parlementaires français ou turcs parvenaient à s’en procurer légalement une copie, il suffirait amplement à poursuivre MM. Juppé et Davutoğlu devant la Cour pénale internationale pour crime contre l’humanité.
http://www.voltairenet.org/article188313.html
------------------------------
Si ce qui est dit écrit ci-dessus est véridique, on est mal barré de nuovo en France !
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 13/06/2016

Moi, si j étais un citoyen français, j aurais eu de la peine à voter en faveur d un candidat-président, le cas échéant M. juppé, puisqu qu il a été condamné en appel à 14 mois de prison avec sursis et un an d inéligibilté pour "prise illégale d intérêts", contre 18 mois avec sursis et 10 ans d'inéligibilité en première instance.Il s agit de l affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris sous la présidence, à l époque, de M. Chirac de l ex-UMP en se sacrifiant pour sauver M. Chirac de la prison.

Néanmoins, ses propres concurrents qui sont au nombre de 11 au sein du parti LR(ancien UMP) ou de ses adversaires de gauche ou des autres ne manqueraient pas le moment voulu de faire jazer cette histoire de condamnation par la Justice.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20041201.OBS2715/juppe-condamne-en-appela-un-an-d-ineligibilite.html

Écrit par : Charles 05 | 14/06/2016

Les commentaires sont fermés.