20/07/2016

Explosion d’une voiture et mort d’un journaliste

578f1ee6c3618885708b485b.jpg

                                                                                     source photo: RT/Sputnik

Dans cette démocratie que serait devenue l’Ukraine depuis le désormais célèbre Maïdan et la guerre qui s’en est suivie, certains semblent avoir moins de chances que d’autres.

Rien de plus normal, diront d’autres, tandis que l’égalité des chances demeure le fer de lance de tout régime démocratique, récent ou éprouvé de plus ou moins longue date.

Cependant voilà, serait-ce la faute à pas de chance, comme on dit?

A Kiev, un journaliste russe, célèbre, a trouvé la mort au volant d'une voiture qui a explosé:

https://francais.rt.com/international/24088-ukraine-journ...

Pour rappel et comme ladite communauté internationale condamne ce qu’elle qualifie de meurtre, voici qui pourra peut-être inspirer sa réflexion:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/08/11/ukraine-pays-o...

 

Commentaires

Voici l'article du Monde centré un peu plus sur des qualités humaines de la victime, où, entre autre, on apprend que Pavel Sheremet était l'ami de Boris Nemtsov, assassiné lui, le 27 février 2015 à Moscou.

http://www.lemonde.fr/international/article/2016/07/20/le-journaliste-bielorusse-pavel-cheremet-assassine-a-kiev_4972159_3210.html

Écrit par : Vladimir Trofimov | 20/07/2016

Biélorusse, pas russe. Très pro-occidental et particulièrement remonté contre Poutine. Cela m'étonne carrément que vous pleuriez sa mort, qui a tout de même de fortes chances d'avoir été causée par vos amis.

Écrit par : Ancien observateur | 21/07/2016

« Ancien observateur »,

Nous connaîtrions-nous au point que vous sachiez qui sont mes « amis » ?

Pour le reste, j’ignorais que la mort à déplorer devait être sélective.

Et si jamais, pour votre information:

https://fr.sputniknews.com/trend/cheremet_kiev_20072016/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 21/07/2016

Pour information le dernier billet du blog du journaliste assassiné:
http://blogs.pravda.com.ua/authors/sheremet/578b240b93ecf/

Selon cet "ancien observateur" Mme Richard-Favre aurait des amis dans le bataillon Azov... cela en dit long sur la volonté de nuire.

Écrit par : Charles | 21/07/2016

Ce dernier billet éclaire d'un jour nouveau le modus operandi de l'assassinat! Qui peut avoir facilement des explosifs en Ukraine et les transporter sans risque? Les coupables ne sont probablement pas à chercher en Russie comme on voudrait nous le laisser à penser. Ce journaliste n'aimait peut-être pas le gouvernement de Moscou mais n'aimait pas non plus les voyoux et les criminels des bataillons...

Écrit par : Christian | 22/07/2016

Les commentaires sont fermés.