07/08/2016

Genève, fausse alerte à la bombe et réactions

Capture d’écran 2016-08-07 à 13.25.44.png

 

Quand la Présidente du Salon du livre et de la presse de Genève, par ailleurs, journaliste, critique littéraire et déléguée à la politique du livre à Lausanne, fait part de son point de vue sur la fausse alerte à la bombe survenue à l’aéroport de Genève le 27 juillet dernier*, qu’en conclure?

Qu’elle ironise?

Qu’elle loue, au contraire, la démarche d'une femme jalouse dont elle écrit qu’elle serait une héroïne?

La remercier, comme elle s’y emploie, au nom de toutes les femmes démontre aplomb ou sarcasme, à choix.

Le fait est que toutes les femmes, si elles le souhaitent, auront de quoi s’interroger.

Non pas sur la fausse alerte à la bombe, ses raisons et ses conséquences qui ont été jugées* mais sur l’inspiration d’Isabelle Falconnier:

http://www.hebdo.ch/hebdo/chroniques/detail/meapasculpa-a...

 

*  http://www.tdg.ch/geneve/grand-geneve/auteure-lalerte-bom...

Commentaires

L'article en question a paru dans une chronique hebdomadaire intitulée « Meapasculpa » et est tenue par Isabelle Falconnier pour le magasine « L'Hebdo »

Le nom de la chronique me fait croire que, dans le cas présent, il s 'agit bien de l'ironie. Mais pour en être complètement sur il conviendrait de lire tous les articles de la chroniqueuse parus dans cette rubrique.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 07/08/2016

Répondre à ce commentaire

Misère! Les hommes aussi ont de quoi "s'interroger". Si le début fait penser à de l'ironie gentillette, la suite se transforme en éloge. Et maintenant je ne sais plus quelle action est la plus stupide: la fausse alerte à la bombe ou le commentaire élogieux de cette alerte. Car rien ni personne n'est "vengé". Les usagers de l'aéroport juste embêtés pour quelques dizaines de minutes. Et alors? Pendant qu'elle sera en prison, son mari aura quartier libre et un bon motif pour réclamer le divorce s'il le souhaite. Et quoi de plus humiliant que de rendre une humiliation publique? Si l'amour rend aveugle, la jalousie rend très stupide.

"Ça peut faire autant de ravages qu’un terroriste." Combien de morts? A part les morts de rire en lisant cette idiotie.

Écrit par : Charles | 07/08/2016

Répondre à ce commentaire

C’est très, très loin d’être une idiotie. On se demande laquelle des deux est la plus dangereuse, la jalouse qui cause de tels ennuis à une quantité d’inconnus et est justement punie ou la venimeuse qui distille ses horribles moyens de vengeance en toute impunité ?

Écrit par : Michel Mottet | 07/08/2016

Répondre à ce commentaire

C est lamentable le niveau de cette rubrique hebdomadaire dans l Hebdo tenue par Mme I. Falconnier. Rien à ajouter de plus. A se dés-abonner est le meilleur moyen et avertissement que de telle niaiserie ne soit plus publiée.

On arrête pas d "éduquer" la femme comment se défendre, ne pas se faire violer, ne se faire cocue...etc..Mais, jamais on n éduque le "Mâle" à ne plus violer, ni rendre cocu(e) sa 2ème moitié car si la "lésée" était sa femme, sa fille ou sa soeur, comment réagit il?

Écrit par : Charles 05 | 07/08/2016

Répondre à ce commentaire

Entre le tél. en question de la (...) à l aéroport de Genève et le commentaire dans l Hebdo, c est carrément ajouter à la démence du réel la niaiserie d'une analyse/explication.

Écrit par : Charles 05 | 07/08/2016

Répondre à ce commentaire

L'Hebdo est un outil du néolibéralisme, il n'y a qu'à voir leur annonceurs: banques privées, fonds d'investissements, bijoutiers, horlogers de luxe.
Quand à Miss Falconnier, elle est prompte aux jugements et théories de toutes sortes. Voir comment elle avait traité Stanislas Wawrinka de salaud après sa séparation "pour se consacrer au tennis".
https://ecosynth.wordpress.com/2011/02/10/lettre-a-isabelle-falconnier/

Écrit par : EIO | 08/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.