10/08/2016

Erdogan Poutine, au-delà des clichés

Capture d’écran 2016-08-09 à 23.36.42.png

                                 http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/08/09/31002-2016080...

A suivre la manière dont les médias occidentaux commentent la rencontre de ce 9 août entre les présidents russe et turc, on constate peu de variations.

De très nombreux compte-rendus reprennent la même rhétorique, la même analyse pour commenter ce que d’aucuns ont choisi d’intituler l’image du jour.

Or voici que l’auteur d'un article paru sur le site du Figaro, lui, n’hésite pas et convoque Carl Schmitt, juriste allemand qui a vécu de 1888 à 1985 et dont les liens avérés avec le nazisme ne manquent pas d’être rappelés.

Alors que l’accent est mis sur la théorie politique développée par l’intellectuel allemand, il  est évident que le titre donné à l’article fixe le cadre: Poutine et Erdogan à Saint-Pétersbourg ou la revanche de Carl Schmitt.

Se demander en quoi le juriste allemand aurait cherché une revanche est une autre question. Le fait est qu’en insérant son portrait dans l’image du jour, on est au-delà des clichés...

 

Commentaires

Du lien fourni dans le billet précédant:
"Depuis le début de la semaine, les trois magazines d’information à grand tirage les plus influents des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d’Allemagne – Time, The Economist et Der Spiegel – publient des articles figurant en couverture qui associent de folles accusations à l’adresse de Vladimir Poutine à l’exigence d’une épreuve de force définitive avec la Russie.

La caractéristique la plus frappante et la plus évidente de ces articles est qu’ils sont quasi identiques. La CIA en a écrit le scénario."

Nous y sommes.
http://www.matierevolution.fr/spip.php?article3464

Autrement du lien du figaro:
"Que dit Carl Schmitt ? Que le monde libéral méconnaît ce qui est au cœur de l'existence politique : la distinction ami ennemi, c'est-à-dire la potentialité d'un conflit."
C'est d'une incroyable stupidité mensongère. Le "monde libéral" n'a pas de cesse de créer des conflits. Merci le complexe militaro-industriel!

Mais il vaut la peine de relayer l'information contenue dans le premier (et seul pour le moment) commentaire ô combien pertinent sous l'article du figaro:
http://www.dedefensa.org/article/poutine-lirak-10-ans-apres-et-la-demence-strategique

Écrit par : Charles | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Un vieux dicton, issu de la sagesse populaire, dit que "qui se ressemble s'assemble". Plus sérieusement, les rodomontades d'Erdogan seraient à rire si ce petit dictateur ne voulait pas, à l'instar de la grenouille, se faire plus gros que le boeuf.

S'il est admissible que l'on soit anti-américain et/ou pro-russe, c'est par contre plus compliqué de suivre les méandres de l'esprit devoyé, pervers et tortueux d'Erdogan.

Bien à vous.

Écrit par : Déblogueur | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Ce qui est vrai que dans l élan mégaphonique coutumière à Erdogan, ce dernier avait déclaré qu il admirait l organisation du Régime nazi (sans parler ni d approuver les actes ou pas..) et que le Sultan du Bosphore rêve d instaurer ce "système" dans un Gd Etat comme la Turquie, disait-il.

Quand à la présence de la personne de Poutine dans l article du Figaro, on ne voit nullement le lien avec le nazisme. Je dirais bien au contraire, ils aurait dû dire mais ils ne le feornt jamais que grâce aux Russes tout d abord et en tête, le nazisme a été vaincu. Le Prix est hallucinant car plus de 30 millions de morts russes a eu lieu représentant plus de la moitié des victimes de la 2 ème guerre mondiale. N oublions pas non plus le sacrifice énorme aussi des chinois de 10 à 15 millions.

In fine, la rencontre Erdogan-Poutine concerne la levée progressive des sanctions russes contre la Turquie instaurées par Moscow suite à la destruction d un bombardier russe par l armée turque début 2016 et qui a eu lieu à la frontière syriano-turque.

Autrement dit que la Russie construise un central/site nucléaire turque...etc..Mais où les regards se sont pointés est vers les conséquences éventuelles sur la Région et hormis un possible "avènement" d un axe Iran-Turquie-Russie, que va t il advenir du rapprochement Russie-Turquie vis à vis de la Syrie? Pour cette dernière, ces deux sont "aujourd hui" diamètralement opposés. Pour le moment, Erdogan avait condamné tout d abord la Syrie à la mort puis en 2ème prétexte moins important est la décapitation du Chef ou Tête de la Syrie, le Président Assad (par contre M. Erdogan ne traite pas les Putschistes contre lui de la même manière avec laquelle il veut, entre autres, la peau d Assad...!). Si la Syrie compte et attend la clémence d un de ses "bourreaux" étrangers, c à d
de M. Erdogan, la Syrie pourrait bien attendre très très longtemps jusqu à même que les poules auraient soit des dents soit des prothèses dentaires....

Bien à Vous et Merci.

Écrit par : Charles 05 | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Charles 05, à propos de ce que vous écrivez-là:

"Quand à la présence de la personne de Poutine dans l article du Figaro, on ne voit nullement le lien avec le nazisme. Je dirais bien au contraire, ils aurait dû dire mais ils ne le feornt jamais que grâce aux Russes tout d abord et en tête, le nazisme a été vaincu. Le Prix est hallucinant car plus de 30 millions de morts russes a eu lieu représentant plus de la moitié des victimes de la 2 ème guerre mondiale. », vous avez raison de relever le non sens du lien entre Poutine et le nazisme.

Par contre, au sujet des victimes que vous chiffrez à 30 millions et qualifiez de « russes », non. Les victimes auxquelles vous songiez, sans doute sont les près de 27 millions de Soviétiques, merci de ne pas confondre l’ex URSS et la Russie.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Merci Mme H.R.-F. pour votre bonne remarque. C est la 2ème fois que je me gourre en mélangeant Soviétiques et Russes. Espérons jamais 2 sans 3 !Mais, c est toujours la faute à Poutine, j arrête pas de le dire, il avait embauché Trump comme agent du KGB et hier Erdogan sans que ces deux en question soient au courant.
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 10/08/2016

"près de 27 millions de Soviétiques"
A noter que ce chiffre résulte d'une réévaluation, alors que dans presque tous les bilans des autres victimes les chiffres sont grossis. Comme actuellement en Syrie où toutes les victimes sont mis sur le dos du gouvernement.
A ce propos la presse corrompue parle du "régime de Bachar" en lieu et place du "gouvernement de la Syrie". Pour les États-Unis se serait dans le même ordre d'idées, le régime des néocons, le régime des faucons, etc.
Faux, quoique...

Écrit par : Charles | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Excellente mise au point de Mme Richard-Favre. Personnellement je relève que tout est présenté selon la narrative devenue dogme de foi intangible : le nazisme mal absolu. En vertu des lois actuelles qui fixent l’historiquement correct, il est quasi impossible de se risquer sur ce terrain, sous peine de se réserver une place dans un pénitencier. Le Président Poutine s’était toutefois autorisé à déclarer que 80 % des chefs bolchéviques étaient des juifs. Kroutchev avait d’ailleurs accusé le juif Kaganowitch d’être le responsable de 20 millions de morts, ce que l’intéressé n’a pas démenti.

Écrit par : Michel Mottet | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Il faut reconnaître qu'à l'heure qu'il est, globalement, la situation géopolitique dans le monde est inédite. C'est alors avoir des clichés serait plus difficile que son contraire.

Sous la situation j'entends le fait qu'un bombardier russe a été abattu en automne par un chasseur turque et les sanctions économiques que la Russie a prises immédiatement contre la Turquie.

Ensuite, au mois de juin, il se passent des événements difficilement prévisibles et échappant à toutes les théories et à tous les théoriciens.

Des excuses du Président turque au Président russe pour l'avion abattu – le 27 juin 2016.
Un attentat à l'aéroport d'Istanbul en Turquie – le 28 juin 2016.
Le putsch avorté contre le Président turque – le 15 juin 2014.
Les pourparlers à Saint-Pétersbourg entre les Présidents russe et turque – le 9 aout 2016.

Et tout ça, en ayant des campagnes présidentielle aux USA et en France sur la toile du fond.

Il est gentil ce Mathieu Slama et, certainement, très intelligent, - et Carl Smitt est sans doute un philosophe et juriste de renommé, Alexandre Douguine l'apprécie beaucoup. Mais sa façon de citer les phrases est indigeste. On a l'impression qu'il est en train d'écrire une thèse. Et tout ça pour dire que la Russie et la Turquie ne font pas partie d'Occident.
Et pourquoi le dire le 9 août, le jour quand Erdogan est allé voir son ami Vladimir à Saint-Peterburg.

Et pourquoi oublier dans son analyse d'autres puissances non occidentales mais toute différentes entre elles : L'Iran, la Chine, le Japon ?

Le jeux d'alliances qui se noue et se joue entre elles en ce moment est très compliqué et pour pouvoir le décrypter il faut être au minimum dans les secrets des princes.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

"Le putsch avorté contre le Président turque – le 15 juin 2014."
juillet

Écrit par : Charles | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

"Le putsch avorté contre le Président turque – le 15 juin 2014. »
juillet »

Dans la nuit du 15 au 16 Juillet 2016, pour être tout à fait précis et si vous souhaitiez rectifier, Charles :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Merci à tout le monde pour des corrections de la date du putsch en Turquie!

Écrit par : Vladimir Trofimov | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

-Je comprends bien qu il a eu un changement de géostratégie au proche orient après le putsch manqué, heureusement, contre Erdogan chose dénoncée, entre autres, par la Russie et la Syrie même! Pour rester LéGALISTES, Erdogan a été élu par votation populaire et respectons ce que le Peuple (turque dans le cas échéant ou de même en Syrie vis à vis d Assad, même si cela nous (Occident)plaise ou déplaise!

-La version de @Charles sur ce blog serait assez plausible, c à d que c est la Russie qui avait averti Erdogan du Putsch qui voulait avoir sa peau via l interception des communications entre Putschistes et le bal des hélicoptères se dirigeant vers Marmaris où résidait Erdogan, il y a de quoi penser qu Erdogan va renvoyer la balle de remerciement à Poutine. Mais tenons nous bien, Erdogan (...) a contribué à massacrer tout d abord la Syrie sous un prétexte loufoque qu il est Anti-Assad. Faisons nous confiance à un (...) de ce genre (...) Et, Poutine, fait il confiance à Erdogan? Je ne suis pas sûr. Erdogan est non-crédible, il titille aujourd hui les occidentaux par sa visite à St Petersburg et il leur fait du chantage: Bougez vous un peu les Occidentaux car je suis entrain de faire du surenchère entre vous et la Russie.

Il n est pas exclu que Poutine sait bien tout cela car Erdogan s assied entre deux chaises, et qu il va se trouver le c.. par terre. Erdogan reste l allié inconditionnel du Qatar (=Exxon Mobile) et d Israel qui ne sont pas nés de la dernière pluie...

D après cette version sus citée, Mme H.R.-F. a eu la lucidité aussi de dire:"Poutine a sauvé Erdogan du Putsch, est ce de l Info ou de l Intoxe!"

Je ne frais aucun pari sur la positivité de l avenir ni d Erdogan ni, hélas, de la Turquie-Peuple à cause d Erdogan devant lequel l Europe s est suicidée ...

A suivre..
Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

Vous écrivez "D après cette version sus citée, Mme H.R.-F. a eu la lucidité aussi de dire:"Poutine a sauvé Erdogan du Putsch, est ce de l Info ou de l Intoxe! »

Non, je n’ai pas écrit ce que vous citez entre guillemets.

J’ai consacré un sujet de ce blog à l’information que Charles avait indiquée en commentaire. C’est un peu plus nuancé que votre manière de me citer :-)

Le sujet de blog en question est:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/07/19/info-ou-intoxe-elle-circule.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/08/2016

Tout ce qu on entend sur ce qui se passe aujourd hui en Turquie, Syrie, Iran, Libye, Irak, Syrie...etc..et vu en Europe est le résultat de ce que les mé(r)dias corrompus (chiens de poche du Pouvoir en place) nous disent.
Savez vous combien de millions de citoyens européens ou des résidents légaux et originaires de ces pays précités vivent paisiblement en Europe?
Avec tous ces mensonges autant mé(r)diatiques que du Pouvoir en place, ces citoyens ou résidents se disent:""« ce n’est pas vrai, le pays d’où je viens n’est pas comme ça! Qui es-tu, toi l étranger à mon pays, pour m’apprendre mon pays » ..Je ne parle pas des Immigrés qui "entendent et apprennent" des infos diamétralement opposées à la vérité...

On a créé l Ennemi depuis et à l Intérieur..

Comprendra qui voudra et qui pourra...

Écrit par : Charles 05 | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

J accepte volontiers Mme H.R.-F. votre remarque sur la "nuance" et je tiendrais compte de cela à l avenir. Ce que je voulais dire est que les deux versions sont crédibles, à mon humblissime avis qui vaut ce qu il vaut et qu il n a y que le temps qui nous renseignera... bien qu'on dit souvent : Donnons du temps au temps, mais on oublie toujours de demander,on a-t-il encore assez de temps à donner.

Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.