31/08/2016

De la Fondation des oeuvres pour l’islam de France à la Fondation pour l’islam de France

Capture d’écran 2016-08-31 à 00.23.42.png

 

C’est en 2005 que la Fondation des oeuvres pour l’islam de France voit le jour et c’est Dominique de Villepin, alors premier ministre, qui la crée par décret.

La principale raison de ladite Fondation consiste à construire et à gérer les lieux de cultes d’entente avec les maires des communes concernées. Elle est donc reconnue institution d’intérêt public.

Très vite, cependant, des dysfonctionnements surviennent.

En octobre 2010, dans une question orale au Sénat, Jean-Pierre Chevènement -désormais appelé à diriger la Fondation pour l’islam de France- demande des explications à cet égard.

Mais la réponse qui lui est apportée ne lui convient pas:

https://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ10101055S.html

Ne reste qu’à souhaiter que la nouvelle Fondation pour l’islam de France soit en mesure de dépasser et de surmonter ce qui n’a pu l’être avec la Fondation des oeuvres pour l’islam de France.

A découvrir comment certains se chargent déjà de développer la polémique au sujet de propos tenus par Jean-Pierre Chevènement tandis que l’on a mis en doute sa connaissance de l’islam, le sujet semble rester très sensible:

http://www.france24.com/fr/20160830-france-fondation-isla...

 

Commentaires

Entre Villepin et Chevenement, deux poids lourds de Dr puis de G, ont recu une mission morte-nee surtout pr le 2eme qui est repute d avoir dit "soit fermer sa gueule sinon demissionner" disait il dans d autre cironstance ministerielle ds le passe.
Faut il admirer chez M.Chevenement qu il est droit et "fin connaisseur de l Islam", lui suffira t il pour reussir sa mission? Pas sur? Le choix est un piege pour lui et pour les 4 -5 millions(?) musulmans de
France. Le choisir est comme nommer un sage boudhiste comme chef du conseil catholique des eveques et chretiens de France donc une re-incarnation de son travail serait attendue ds une 2eme vie!!

Qu insinue t on sauf que l islam en France est egal au djihad au moins potentiel ? Certes que Chevenement est de facto un fin connaisseur des labyrinthes du terrorisme islamiste et d autres terroristes non pas forcement musulmans et aussi les alliances dangereuses et contre nature de l etat francais avec les viviers du terrorisme. Saura t il ou Osera t il trouver les remedes a ces 3 problemes sus
cites sans forcement tuer les porteurs de ces maladies sinon a quoi bon cette medecine du XXI siecle?

Écrit par : Charles 05 | 31/08/2016

L'expression « Judaisme de France »  recherchée sur Google donne seulement 14 000 résultats, l'expression « Islam de France » en donne 35 fois plus.

Donc on en parle beaucoup de ce fameux « Islam de France », pourtant sans savoir de quoi il s'agit en réalité.

Si la précédente fondation a été crée il y a 10 ans et maintenant, pour des raisons assez obscures, il faut en créer une autre, au lieu de juste améliorer la précédente, quelque chose ne va pas. On pourrait même se demander si les auteurs et les acteurs de cette œuvre ont une vision claire sur la situation dans laquelle s'est trouvée la France -leur patrie- au début du XXIe siècle et s'ils ont pensé à concevoir d'abord l'ensemble (et son architecture) des institutions qui vont aller en pair avec ce qu'ils entendent sous « Islam de France »

Tout ce qui se passe avec la nomination très médiatisée de Jean-Pièrre Chévènement à la tête de la nouvelle fondation, me parait d'être très circonstanciel. Charles 05 a utilisé l'expression « poids lourds » au sujet de Dominique de Villepin et de Jean-Pierre Chevènement. Oui, les poids lourds mais par rapport à quelle époque ? Par rapport à l’époque des pygmées politiques qui se sont rependus à tous les étages du pouvoir?

La loi 1905 de séparation des Églises et de l'Etat a été façonnée essentiellement pour le Catholicisme. Cela se passait sur le fond et tout au long d'une confrontation directe avec Vatican. Parmi les protagonistes on pourrait citer Jean Jaurés et Georges Clémenceau : non juste des poids lourds mais des véritables géants. Il s'agit là vraiment de l'Histoire de France millénaire, baptisée autrefois la fille aînée de l’Église.

Alors ces hauts fonctionnaires auxquels je récuse pour l'instant toutes vision et conception de leur futurs constructions sinon montages institutionnels, donc ces fonctionnaires ont leur devoir civique et moral non seulement d'apprendre la lettre de ladite loi, mais aussi et surtout de comprendre son esprit.

Ceci étant dit, Daech ou pas Daech, un décompte pour une réalisation du scénario imaginé dans « Soumission » de Michel Houellebecq, est commencé le 6 Janvier 2015.

Deux processus d'invasion sont en cours en parallèle, le pacifique et le guerrier. C'est pour ça que tout est devenu extrêmement compliqué.

Prognostique vital est engagé, hélas.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 31/08/2016

Pas d accord avec @Vladimir Trofimov de ne pas considerer Villepin et Chevenement comme poids lourds. Aujourd hui, il n y a plus de ce gabarit, nostalgie oblige.Voyez vous un de charismatique digne de gouverner ou d etre un leader d opinion bien que tous se referent comme descendants de de Gaulles qui doit se retourner dans sa tombe...Confiez vous votre clef d appart a un des actuels Leaders ou votre bebe..moi j aurais bien peur de le faire...
Par contre, ce qui est vrai est que la France n a aucun respect pour ses jeunes et elle ne les laussent nullement rafraichir les anciens qui se jouent a la chaise musicale...le pouvoir est une drogue dure, tres dure de laquelle il est difficile de se desintoxiquer...et rebelote..
Bien a Vous.

Écrit par : Charles 05 | 01/09/2016

A ceux qui veulent encadrer l'Islam en France, je leur répondrai qu'il n'y a pas assez de prisons pour ça.

A ceux qui se demandent si l'Islam est soluble dans la république, je répondrai qu'il suffirait pour cela de considérer toutes les associations religieuses qui ont eu comme membres ces criminels dénommés terroristes assassinant hommes, femmes, enfants, vieillards, et même hommes d'Eglise, et de les dissoudre, comme on l'aurait fait de n'importe quelle association extrémiste de gauche ou de droite après qu'un e de ses membres ait fait quelque bêtise ou grave trouble à l'ordre public. C'est une chose qui se pratique facilement, ici ou là, au gré des besoins. Il n'y a qu'à le faire.

Écrit par : Christian Bitard | 31/08/2016

(...) @Christan Bittard ,pas assez de prison en France pour 4-5 millions de musulmans selon vous?
Allez, tant que vous y êtes, dites nous qu il n y a pas assez de prison sur la Terre pr 1,299 milliards de musulmans paisibles (20% de la planète..).Ce qui est par contre vrai est qu il n y à pas assez qui combattent les 100 milles islamistes fanatiques à cerveau gangréne , remarquez qu il y à aussi des gangrènes de cerveau qui ne sont pas forcement musulmans.

Écrit par : Charles 05 | 01/09/2016

Dans la polémique au sujet de la Fondation "Islam pour la France" autant sur sa nécessité d être créée, son timing, ses éventuels fruits, le nom de
M. Chevènement serait pointé du doigt comme étant un "Ancien préfet d Oran, en Algérie" bien que son rôle perso n a jamais été entaché dans le massacre d Oran (ville d Algérie)du 5 juillet 1962. Ce massacre a eu lieu
trois mois et demi après le cessez-le-feu de la guerre d'Algérie et seulement deux jours après la proclamation et la reconnaissance officielle de l’indépendance de l Algérie.

D après Wikipédia(ça vaut ce que ça vaut!): Il est le fait d’éléments armés algériens (ALN, ATO1) et civils à l’encontre de civils européens (700 morts et disparus) et musulmans (bilan inconnu). Les forces armées françaises attendent plusieurs heures avant de s’interposer. Au contraire du massacre du 17 octobre 1961, la France n'a jamais voulu reconnaître sa responsabilité, alors que c'est, sur un temps très court, le plus grand massacre de la guerre d'Algérie. Sa non reconnaissance continue à entretenir de l'amertume chez beaucoup de pieds noirs.

Écrit par : Charles 05 | 03/09/2016

Charles 05,

Vous avez raison de vous méfier de la Wikipédia (française ?!) surtout quand il s'agit, d'un côté des affaires d’intérêt général, et de l'autre – des événements tragiques.
C'est à cause de ces derniers que je trouve qu'il nous manque aussi un peu d'humour. Pour des raisons de la décence il sera obligatoirement noir . Comme les pieds.

Donc, au sujet d'Ancien Ministre de la Décence et de la ville d'Oran c'est confirmé dans « La Peste » d'Albert Camus. Oui, Oran c'est bien une ville en Algérie.

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 03/09/2016

On était parti dans l optique de créer une fondation d intérêt public afin de gérer les lieux de culte et on arrive quelques jours après à vouloir créer un PONT entre la République(française) et l Islam(déclaration abjecte de Chevènement il y a 4 jours)!

En concluion:
1--Pour le moment, j entends par "créer un pont" est que ces deux "entités" sont bien séparées, aveu (ou condamnation de l autre?) décevant(e), contre productif et faux. M. J.-P.Pierre Chevènement a déclaré il y a 4 jours qu il faudrait « Construire un pont entre l’islam et la République »

http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/09/01/jean-pierre-chevenement-construire-un-pont-entre-l-islam-et-la-republique_4990754_3232.html#zLbxxW1hIzT2ZU0A.99
2--En règle général, un homme politique te promet un pont même quand il n' y a pas de rivière.
3--Sommes nous sûrs qu il n y aurait pas un "péage" au milieu de ce pont qui profitera de la "générosité" des Richtos Wahabites (Saoudie soutenue par les USA) et les Hanif(les "gentils Frèrots" du Qatar propriété d Exxon Mobile)?
4--Et je termine qu en parlant d un pont, il ne serait pas facile, quand même, de construire un pont et de re-concilier rêve (louche) et une "réalité" faussée et mensongère car entre ces deux, se déploie un très long pont nommé non pas désir mais contrainte...

PS à @Vladimir Trofimov: Au sujet d Albert Camus qui rapportait que son père, un boucher, un homme très cultivé et patriotique et mort au combat quand Albert, son fils, n avait que 10 ans, son père disait :""Quand on commence à céder sur les mots, on cédera sur tout après. Et quand les Hommes ne veulent pas ou qu ils ne peuvent pas changer les choses, alors ils changent le sens des mots""

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 03/09/2016

Les commentaires sont fermés.