05/09/2016

Présidentielles françaises 2017: humour et réalités

4892447_7_59b9_a-l-elysee-en-2012_439bc93bdf8547571523972b153c9e3c.jpg

                                                                                                         Photo: Patrick Kovarik/AFP

Eh bien, en voici un qui ne mâche pas ses mots.

Dans un article paru sur le site du journal suisse La Liberté, est évoquée la prochaine échéance présidentielle française de 2017:

http://www.laliberte.ch/news/le-vertige-francais-et-l-ant...

Un tel point de vue est loin d’être unique si ce n'est sa conclusion qui relève les vertus de l’actuel président de la Confédération Helvétique.

Ce dernier, en effet, n’avait pas manqué d’être raillé en France:

https://www.youtube.com/watch?v=fkmzwmL3af4

Certes, le sens de la communication du Conseiller Fédéral Johann Schneider-Amann n’a pas été aussi élaboré que celui de certains de ses collègues en poste ou plus.

Cela dit et au vu des quatre vingt-deux candidats déjà déclarés pour briguer le siège qu’occupe encore le président auto-déclaré normal, la quête de pouvoir fait des émules.

A moins qu’autant de candidatures ne signent un réel sens de l’humour français:

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/pri...

 

13:41 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Je crois que pour les deux grands, il y aura un problème:
--Sarkosy a l affaire Pygmalion qui lui colle sur la semelle de sa chaussure car le parquet a ré-ouvert son dossier ce lundi 5.9.16.
--Hollande va continuer son job comme le Premier Secrétaire Général de la France mais sans que les français sachent par quelle porte il est rentré et par quelle fenêtre/porte il va sortir...Tout dépend du :"Allo, Washington, quel est le plan aujourd hui, qu allons nous faire ou pas faire. Hey man, sank you very much..."

Écrit par : Charles 05 | 05/09/2016

Répondre à ce commentaire

Une seule fois quand « humour » était « une réalité », c'était avec inoubliable Coluche en 1980 – 1981. Il s'agissait certainement d'une exception française.

Quant à toute une flopée des candidats pour 2017 - futures ou attendant à se prononcer- seuls Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont suffisamment intéressants pour qu'on puisse avoir envie de les suivre.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 05/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je crois que la première des choses à faire pour que la France dirait avoir eu, enfin, un Président Providentiel en 2017 est de couper le cordon de soumission (vassalisation) aux USA (Allo wahington, quel est le plan aujourd hui..) et de se dés-engager de l OTAN puisuqe M. Sarkosy a fait remettre un premier pied de la France dans l Otan et M. Hollande a suivi et en a mis le 2 ème.

Ni l Otan ni les USA ne peuvent nullement être des vaches laitières mais bel et bien des spoliateurs surtout de toute l UE et même de la France. Malheuresement, la France n exploite plus ses propres compétences des quelles elle ne tire plus profit et elle ne respecte plus sa jeunesse qui sera de facto le futur pouvoir.
Où sont ils les Think tanks qui programment et dessinent le pays pour les 30 ou 50 ans à venir?.

Écrit par : Charles 05 | 06/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je pense qu on "tape" trop sur la société française en se défoulant et à cause des remarques justifiées ou pas à l égard des gouvernnats qui ne font pas grande chose ou font du mal. Ils nous répondent que la France est ingouvernable ce qui n est pas vrai tandis que ceux sont les politiciens qui sont incompétents. Nous pouvons reprocher au "peuple" son inertie et sa "non-réaction" quant au massacre de la libye par la France de M. Sarkosy, les alliances récentes et contre nature avec les Cheikhs chèques, sa politique étrangère carrément pro-terroriste (Bon boulot d Al qayda/al nosra...). Mais, les citoyens sont volontairement très mal-informés car les mé(r)dias (chiens de garde) n informent pas les citoyens auxquels le devoir de transparence et vérité devarient être dûs. Ces médias ne le font pas car ils sont les propriétés de grands financiers néo-libéraux à outrance et qui ne défendent que la pensée unique et le TINA (There Is No other Alternative, terme à Mme Thatcher).

C est une maladie de comparer la France à d autres pays européens du moement qu on aime comparer puisqu on est tous dans l UE et cette union n a jamais été faite pour "unir" l Europe mais bel et bien pour la désunir et voilà les résultats. Toute l Europe va dans la même (mauvaise?)direction. Prenez l Allemagne qui "va bien", nous dit on et allez travailler chez eux et vous verrez qu ils ne sont pas mieux là bas. En plus que le "malheur" de la France est de faire partie des pays plutôt un peu au Sud de l europe et "malheureusement" de ces pays "latins" seront tôt ou tard morts: Espagne, Portugal, Grèce n en parlons pas, Italie et la France...Ces derniers ont, hélas, un taux de chômage inensensé, une pauvreté partout, migrants à gérer, pays qui se tiers-mondisent un peu ...

In fine, concernant les présidentielles de 2017, il faudrait croire que la Troïka PS/FN/LR plaise aux français et que ceux des candidats qui ont une nouvelle conception de la vie politique et qui feront 1% aux élections ne seront pas ni élus ni soutenues par les citoyens, c est ainsi et soit... Quand aux autres 99% des candidats, il se peut qu ils n ont plus d idées et leurs seules occupations est de se faire élire et ré-élire puis, pour leurs promesses électorales, ils ne tarderont pas soit à s essuyer les pieds dessus soit qu ils ne les tiennent pas soit ils oublient de les tenir...

Écrit par : Charles 05 | 07/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.