06/10/2016

L’Ukraine et le Donbass, regards sur une guerre qui n’en finit pas

Capture d’écran 2016-10-06 à 15.55.57.png

capture d’écran de: http://www.investigaction.net/entretien-avec-petro-simone...

Voici que l’on reparle du sud-est de l’Ukraine dans quelques médias mainstream.

Il semble que le point de vue soit soudain plus nuancé.

C’est, à en croire Xavier Moreau, analyste français vivant à Moscou, que le narratif occidental qui a dominé jusqu’à maintenant, serait mis à mal.

Le fait est que la libération du journaliste Ruslan Kotsaba qu’il évoque dans cet interview accordée au Think Tank Katehon est révélatrice:

https://www.youtube.com/watch?v=9ka1FXW1M1M

Menacé d’une peine susceptible d’aller jusqu’à 22 ans de prison, le journaliste ukrainien s’était exprimé sur l’image que son pays donnerait de son arrestation. Il en avait été question ici:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/02/17/la-democratie-...

Sur l’ensemble de la situation, le point de vue de Petro Symonenko indiqué en lien sous l’image qui illustre ce sujet ne manque pas d’intérêt non plus.

L’interview de ce secrétaire général du parti communiste d’Ukraine se déroule en deux parties.

A lire pour comprendre comment l’ensemble des enjeux a été escamoté sinon masqué par nombre de médias occidentaux.

Le rappeler n’est certes qu’un euphémisme.

16:16 Publié dans Air du temps, Guerre, Humanité, Occident, Politique, Ukraine | Tags : ukraine, donbass, guerre | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Soudainement une question me vient à l'esprit. N'y aurait-il pas quelque chose qui cloche dans les accords de Minsk-2 ?

Car en écoutant Xavier Moreau (min 9'30 -10'30 de la vidéo) on réalise que pour l’accomplissement desdits accords (concrètement, le point concernant une réforme constitutionnelle obligatoire), Pétro Porochenko devrait avoir une majorité constitutionnelle (2/3) au parlement (Rada) ce qui n'est pas le cas et probablement n'était pas le cas en fin 2015, date limite prévue pour l'accomplissement des accords (31/12/2015).

Et même dans le cas des élections législatives anticipées, rien ne garantira la majorité voulue. Donc, selon toute logique, les accords de Minsk déjà au début n'étaient pas implémentables à 100%.

Décidément, il y a quelque chose qui m’échappe dans cette histoire.

Sinon, je voudrais bien que Xavier Moreau nous dise aussi quelle est la situation économique en Donbass aujourd'hui.

Par exemple qui paie les retraites aux retraités et les salaires aux fonctionnaires à Donetsk. Il s'agirait des sommes assez importantes je suppose. Et en quelle devise ? En roubles russes ou en grivnas ukrainiennes?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 06/10/2016

Répondre à ce commentaire

Depuis plus d'un an, le rouble est la devise officielle des deux Républiques populaires. Il me semble que la Russie a payé une partie des retraites - à une certaine époque - mais maintenant ce sont les Républiques qui payent.

Écrit par : Hugues | 07/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci.

Je ne suis pas expert dans ce domaine mais je vois mal comment la Russie a pu effectuer légalement des virements de la retraite, car elle n'a pas reconnu les deux républiques. Quelle serait une banque bénéficiaire ?

Et puis j'espère que l'info ne provient pas uniquement de l'internet.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 07/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Le Ministère des Affaires Étrangères de la Fédération de Russie: Moscou soutient une intégration de Donbass dans l'Ukraine.
Dans le ministère, on a souligné que les gens doivent, entre autre, obtenir un statut défini juridiquement, et aussi "passer une amnistie" "

TASS, le 6 octobre 2016.

Source en russe:

"МИД РФ: Москва выступает за интегрирование Донбасса в Украину

В ведомстве подчеркнули, что люди должны, в том числе, получить законодательно оформленный статус, а также "пройти амнистию" "


http://tass.ru/politika/3682225

Écrit par : Vladimir Trofimov | 07/10/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.