10/10/2016

L’Elysée, du Palais à la Cour pénale internationale?

©Jean-Claude-Coutausse-French-Politics.jpg

Or donc, on s’apprête à confier les clés de la gouvernance mondiale à l’un(e) ou l’autre des deux principaux candidats à la Maison Blanche que sont Hillary Clinton et Donald Trump.

Soit.

Pendant ce temps-là, en France, se prépare aussi, pour l’an prochain, l’élection du remplaçant de François Hollande, peut-être par lui-même lorsqu’il aura décidé de présenter sa candidature ou non.

Pour l’heure, c’est l’attente et elle ne dérange pas outre mesure ni n’empêche celui qui s’est fait connaître par sa désormais célèbre anaphore, Moi Président de se poser en juge et censeur.

Il est souvent plus facile de désigner un coupable, dans une affaire quelconque, que de s’interroger sur la responsabilité que l’on porte soi-même. Ce fait est courant, sinon devenu banal et sans doute normal, pour celui qui s’est ainsi présenté au peuple français.

En l’occurrence, une guerre dont les responsables sont loin de ne se résumer qu’aux seuls désignés par l’Elysée, rend criminelles toutes les forces qui s’y sont livrées.

Inutile de dire que lorsqu’on a eu un ministre des Affaires étrangères qui a émis de tels propos:

https://www.youtube.com/watch?v=g9FiUF7N-PA on se sent légitimé à envisager des poursuites « y compris devant la Cour pénale internationale »:

http://www.leparisien.fr/politique/visite-de-poutine-a-pa...

 

 

 

16:32 Publié dans Air du temps, France, Politique, Russie | Tags : hollande, france, russie | Lien permanent | Commentaires (24) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

À mon avis, un aveu de faiblesse, et même d'impuissance, de totale impuissance. Le "départ" du président syrien s'éloigne chaque jour davantage. Celui de président français se rapproche aussi chaque jour davantage. Bien sûr il veut se représenter, mais ses "chances" d'être réélu sont égales à zéro. Sa "politique" est archi-nulle sur tous le plans et il le démontre chaque jour davantage. En fait sa seule "chance" serait une guerre mondiale et le renvoi sine die de l'élection.

Pour rappel et le cas n'est pas isolé:
http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160718-syrie-21-civils-tues-frappes-coalition-manbij-etat-islamique-kurdes

Ainsi Hollande veut une enquête quand les amis Saoudiens tuent des civils yéménites, mais pas besoin d'enquête quand, soi-disant, les Russes ciblent et tuent des civils à Alep. Rappelez-moi: Israël a-t-il été trainé (ou simplement menacé de l'être!) devant la cour pénale internationale pour les massacres de civils à Gaza? Et je ne parle même pas des Irakiens.

Pour rappel:
http://www.huffingtonpost.com/craig-considine/us-depleted-uranium-as-ma_b_3812888.html

Les armes chimiques seraient-elles autorisées pour certains?

Écrit par : Charles | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

Ce que je ne comprends pas très bien -surtout quand il s'agit de paix ou de guerre dans le monde- comment peut-on se fier aux textes tronqués pour tenter d'élaborer des analyses ou des commentaires. On risque à coup sûr de produire une caricature.

Donc voici un lien sur l'interview d'Hollande dans sa version moins charcutée (il parait que la version intégrale a été diffusée ce soir sur la chaine TMC, dans l'émission "«Quotidien»")

http://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/news/francois-hollande-hesite-a-recevoir-vladimir-poutine-lors-de-venue-a-paris-5737371.html

Écrit par : Vladimir Trofimov | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

La caricature, c'est d'affirmer des choses qui sont contraire à la vérité. Sans enquête. Sans preuve. C'est tout simplement une incitation à la haine contre la Russie et son président. De la part d'un président combien? Un président 15%.
http://www.europe1.fr/politique/sondage-francois-hollande-et-manuel-valls-rechutent-2846803

Ce qui s'est passé pour l'hôpital Al Kindi est expliqué en détail ici:
http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/10/07/bombardement-de-l-hopital-m10-a-alep-au-paroxysme-de-l-arnaq-279285.html
La fabrication de la haine anti-russe à cette échelle ne juge que ceux qui distillent cette haine.

Écrit par : Charles | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Vladimir Poutine vient à Paris la semaine prochaine pour assisiter à l inauguration d une Eglise Orthodoxe.

Poutine accusé par Hollande et Ayrault d avoir commis des "Crimes de Guerre", si c est le cas, alors pourquoi Hollande ne lui retire t il pas la Légion d Honneur qu il lui a été décernée par Chirac il y a 12 ans? Qu il soit reçu par Hollande ou pas, Poutine s en moque et surtout qu il ne bougera pas d une iota dans son intervention en Syrie sauf si le temps nous dira autrement. Est ce que la "Diplomatie" française en faveur d une soultion politqiue en Syrie est sincère et crédible? Je crains que
c est doublement non.

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Qui a dit?
"Toute personne, organisation ou gouvernement qui soutient, protège ou héberge des terroristes est complice du meurtre de l'innocent et également coupable des crimes terroristes. Tout régime hors-la-loi qui entretient des liens avec des groupes terroristes et cherche ou possède des armes de destruction massive constitue un grave danger pour le monde civilisé et sera affronté."
Qui soutient Daech (en bombardant ceux qui le combattent et en leur fournissant des armes)? Qui soutient Al Quaida en Syrie? Qui soutient ce groupe terroriste Al Zinki qui commettait ses crimes depuis les ruines de l'hôpital Al Kindi?
https://www.youtube.com/watch?v=mzEsDAoUvOI&feature=youtu.be&t=27

Écrit par : Charles | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Quand on vit dans un monde en noir et blanc, quand on ne supporte que des points de vue extrêmes, on bascule inévitablement dans un mélange du sens des mots et on ne réalise vraiment pas que le langage et les codes des diplomates, ceux des militaires et ceux de la justice sont les trois choses distinctes.

Je suis désolé, mais « d'affirmer des choses qui sont contraire à la vérité. » c'est mentir ou se tromper, ce n'est pas du tout « la caricature ».

Quant à « Un président 15% » dans le contexte de ce sujet de blog, c'est presque refuser aux Français leur droit d'élire tous les cinq ans et pour CINQ ANS leur président. François Hollande a été élu le 7 mai 2012 avec les 53%. Et il restera -sauf une force majeure- le président de tous les Français jusqu'au mois de mai prochain.

(...)

Écrit par : Vladimir Trofimov | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

PS :

Charles, mis à part les caricatures, en tant qu'un grand connaisseur de la Russie post-soviétique, pourriez-vous nous expliquer pourquoi Vladimir Poutine n'est pas intervenu en Syrie beaucoup plutôt - en 2012 par exemple-, quand la ville d'Alep n'a pas encore été prise par les djihadistes.

Ça pourrait peut-être éviter les bombardements et les victimes actuelles car ce n'est secret pour personne qu'il est mille fois plus difficile de reprendre une ville que de la défendre.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Je suis désolé, mais « d'affirmer des choses qui sont contraire à la vérité. » c'est mentir ou se tromper, ce n'est pas du tout « la caricature »."
Comme ce n'est pas votre langue maternelle, je vous pardonne votre ignorance de la langue française (c'est moi qui souligne - en majuscule):
"1)CARICATURE n. f. XVIIIe siècle. Emprunté de l'italien caricatura, proprement « action de charger, charge ».
1. Image satirique dans laquelle on représente d'une manière humoristique, bouffonne, grotesque, des personnages qu'on veut tourner en dérision. Une caricature amusante, spirituelle, impertinente, impitoyable, mordante. L'art de la caricature. Faire la caricature d'un personnage célèbre. Il prête à la caricature. Par ext. Description satirique. Monsieur Jourdain, du « Bourgeois gentilhomme », est la caricature du bourgeois de son temps. 2. Fig. Image, représentation déformée, outrée, MENSONGÈRE de la réalité. Vos propos sont la caricature de ma pensée. C'est une caricature de justice."
Source: dictionnaire de l'académie française.

Comme je tiens à ménager votre amour-propre, je ne réponds pas à votre question:
"pourriez-vous nous expliquer pourquoi Vladimir Poutine n'est pas intervenu en Syrie beaucoup plutôt [sic]"?
(Une question est suivie par un "?", ce que vous semblez ignorer.)

Écrit par : Charles | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Mme H.R.-F.

Vous dites d une manière intelligente ceci et Merci:""Inutile de dire que lorsqu’on a eu un ministre des Affaires étrangères qui a émis de tels propos:https://www.youtube.com/watch?v=g9FiUF7N-PA (...)"

En effet, il (...) avait dit en septembre 2012 à Marakech lors de la 4 ème Réunion des "Amis de la Syrie »(=pire ennemis de la Syrie,au fait) où il a déclaré urbi et orbi : » Al Nosra/Al Qayda fait du bon boulot en Syrie".

Au fait, Fabius ne craignait rien en saluant et déclarant « le bon boulot d Al Nosra(=Al Qayda) en Syrie » car il n a dit, franchement, que ce qu est la politique étrangère de la France en Syrie, entre autres, dessinée par les Hautes Instances françaises jusqu au Président, M. Hollande. En conséquence, la France déclare être devenue un pays pro-terroriste (...) et je pèse mes mots
--------------------
Fabius accusé d'avoir aggravé la situation en Syrie ( article du TDG)

Procès en appel au Tribunal Administratif de Paris: Des Syriens demandent dans un procès en appel réparation pour des violences subies en Syrie où la responsabilité du chef de la diplomatie française (ndr:Fabius)est, selon eux, engagée.

Les plaignants affirment que plusieurs déclarations publiques de Laurent Fabius ont contribué à aggraver la situation dans leur pays en encourageant notamment une faction rebelle au régime du président syrien Bachar el-Assad, le Front al-Nosra.

Le chef de la diplomatie avait ainsi estimé, en août 2012, que «Bachar El-Assad ne mériterait pas d'être sur terre». Dans des propos rapportés par Le Monde en décembre 2012, il aurait affirmé que «le Front Al-Nosra fait du bon boulot en Syrie», alors même que cette branche syrienne d'Al-Qaïda venait d'être classée parmi les organisations terroristes par les États-Unis.

Les plaignants poursuivent l'État français «pour des fautes personnelles commises par Laurent Fabius», dont la «provocation à commettre des crimes de masse», et demandent un euro symbolique, selon leur avocat Me Damien Viguier.
Le 19 décembre 2014, le tribunal administratif de Paris avait rejeté ces requêtes, estimant que les déclarations de M. Fabius étaient des actes de gouvernement relevant de la politique extérieure de la France et qu'il était incompétent pour en juger.
Hors contexte
Lundi, le rapporteur public a appelé la cour d'appel à confirmer cette décision, estimant que les déclarations du ministre des Affaires étrangères se rapportaient «exclusivement à la politique étrangère de la France» et «ne pouvaient être détachées» de ce contexte.
L'avocat des plaignants a de son côté affirmé que les déclarations du ministre avaient «attisé la guerre civile» et dénoncé à nouveau une «faute personnelle distincte de la politique du gouvernement» d'une gravité suffisante pour que l'État apporte réparation.
Actes de terrorisme
«Si on considère que les faits imputés à Laurent Fabius relèvent de la politique étrangère de la France, soit c'est que l'on suppose que de dire que le Front Al-Nosra fait du bon boulot en Syrie n'a aucune incidence sur les événements, soit, si cela en a (...), cela signifie que l'État français se livre à des actes de terrorisme», a ajouté Me Viguier (ndr:avocat à Genève, sauf erreur).
La cour administrative d'appel rendra son arrêt le 21 septembre.
Les plaignants avaient déjà porté plainte contre Laurent Fabius devant la Cour de justice de la République, habilitée à juger les infractions des membres du gouvernement pendant leurs fonctions, mais la procédure avait été classée janvier 2014. (afp/nxp)

http://www.tdg.ch/monde/moyen-orient/Fabius-accuse-d-avoir-aggrave-la-situation-en-Syrie/story/13973480
-------------------------
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
Un magnifique et cruel mais exact article:
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/10/11/31002-20161011ARTFIG00146-caroline-galacteros-la-decision-de-vladimir-poutine-humilie-la-diplomatie-francaise.php

brillant et percutant. Longue vie à son auteure.

Écrit par : keren dispa | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Comme je tiens à ménager votre amour-propre, je ne réponds pas à votre question:"

[Question était "pourriez-vous nous expliquer pourquoi Vladimir Poutine n'est pas intervenu en Syrie beaucoup plutôt..."]

Quel est le lien avec mon amour-propre???

Avouez plutôt que vous ne connaissez pas la réponse. Ou bien que c'est un sujet qui vous gène pour la raison que j'ignore (...).

En fait, je vous testais. Je vois maintenant que vous préférez de glisser sur la surface et que vous n'avez pas beaucoup de fond dans vos propos. En plus, vous n'avez pas l'air d'avoir suffisamment d'imagination pour ce que vous pensez faire.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Quel est le lien avec mon amour-propre???"
Puisqu'il faut tout vous expliquer: la réponse est tellement évidente, que votre amour propre ne pourrait qu'en souffrir.

"En fait, je vous testais."
Et je m'en doutais. Je ne voyais pas une autre raison pour poser une question aussi bête. Je vois bien que vous me cherchez querelle. C'est tellement grossier. Mais vous croyez que Madame Richard-Favre apprécie ces gamineries? Personnellement je ne le pense pas. Et je préfère vous ignorer.

Il y a une chaîne qui sauve l'honneur de la France: LCP. Un débat "ça vous regarde" qui remet les pendules à l'heure. Hollande en prend pour son grade, il se prend pour un diplomate et il se ridiculise en ne laissant pas les vrais diplomates faire leur travail: Poutine l'a proprement mouché. L'ennemi c'est Daesh et Al Quaida, les terroristes et il ne faut pas se tromper d'ennemi nous dit un intervenant. Les Russes ont une stratégie. Les autres non. Exemple: rencontre Poutine-Hollande en juin 2012. Hollande demande à Poutine de ne pas soutenir Al Assad. Poutine lui réplique, d'accord, mais on le remplace par qui? L'autre n'a bien sûr pas répondu... Voilà où on en est et c'est lamentable.
http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde/279234-ca-vous-regarde
Je n'ai pas suivi toute l'émission, mais ce que j'ai entendu détonnait sur la logorrhée ambiante. Même un rédacteur de Paris-Match... il y a encore des gens sensés, heureusement.

Bien sûr l'intervention de la socialiste a été nulle. La voix de sont maître. Propagande. Éléments de langage. Appris par coeur.

Aussi:
http://www.lcp.fr/afp/des-crimes-de-guerre-en-syrie-melenchon-parle-de-bavardages

C'est bizarre, mais quand les terroristes massacraient les chrétiens, les yézidis, les sunnites soi-disant infidèles, les chiites, personne n'a parlé de "crimes de guerre". Et ils ont fait quoi les beaux parleurs pour protéger ces civils-là? Rien, parce que la cible c'était le gouvernement syrien, et tout était bon ("bon boulot") pour parvenir à ce but. Alors quelle hypocrisie de hurler comme des gorets quand les cibles sont maintenant ces mêmes terroristes contre qui "ils" n'ont rien fait, sinon les financer et les armer.

Rappel: 700 à 1000 français sont partis pour la Syrie combattre avec les terroristes.

Scoop: suite au massacre par les Saoudiens des civils assistant à une cérémonie funèbre, Hollande a décidé de retirer la légion d'honneur récemment donnée à un prince saoudien.

Nan, c'est une intox! Quand on n'a pas d'honneur, il reste la légion.

Écrit par : Charles | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Monsieur Trofimov,

- « pourquoi Vladimir Poutine n'est pas intervenu en Syrie beaucoup plutôt - en 2012 par exemple-, quand la ville d'Alep n'a pas encore été prise par les djihadistes. ... ce n'est secret pour personne qu'il est mille fois plus difficile de reprendre une ville que de la défendre. »

Suggérez vous que Poutine aurait dû déployer des soldats russes _dans Alep_, ... ou ailleurs en Syrie, ... pour défendre Alep, Syrie qui a une frontière commune avec la Turquie, membre de l'OTAN ?

Et une frontière commune avec ... Israël, (...)

Et une frontière commune avec ... l'Irak, le bar à pétrole privé des américains, sous administration privée de Halliburton ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Halliburton

... et sous protection rapprochée des mercenaires payés par le gouvernement US ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Academi

- « En fait, je vous testais. »

???

https://s18.postimg.org/d3v4rvdsp/encore.png

Écrit par : Chuck Jones | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Vous vous rendez compte que Fabius, qui a commis de nombreux crimes à commencer par celui d'apologie du terrorisme en soutenant Al Qaida, est désormais président du Conseil Constitutionnel, cet organe garant de la constitution ? La France, une république bananière comme les autres...

Écrit par : Kad | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

@Charles,

"Puisqu'il faut tout vous expliquer: la réponse est tellement évidente, que votre amour propre ne pourrait qu'en souffrir. "

Lâchement, sous des prétextes ridicules, vous continuez à fuir le débat.
Dans un autre commentaire vous exigiez des preuves et des enquêtes. Et maintenant vous jugez évident les raisons pour lesquelles V.Poutine n'est réellement intervenu qu'il y a un an. Désolé mais c'est vraiment très, très tard humainement parlant.

Enfin sachez que les mots "preuve", "démonstration", "enquête" se marient mal avec le mot "évident"

Écrit par : Vladimir Trofimov | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci de rester dans des échanges un peu plus constructifs que de vous viser l’un l’autre, entre commentateurs.

La situation mérite sans doute mieux que de jouer à qui perd gagne ou l’inverse.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci Chuck Jones de votre gentille réponse et de vos informations quoi que la question n'a pas été posée à vous. Néanmoins, pour vous répondre, je dirais que je ne suis pas (encore ? :-)) un conseiller du présidant russe et je ne l'étais pas en 2012. Donc je n'ai rien à suggérer. Je partais d'une analogie simple avec le cancer. Ça coute mille fois moins de le soigner dans un stade précoce que dans une phase terminale.

(...)

Écrit par : Vladimir Trofimov | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas la pensée de Poutine, mais stratégiquement, il est plus profitable d'être le sauveur qui tient la vie entre ses main plutôt que d'aider avant le pire et devoir plier bagage ensuite.
La présence russe devient théoriquement importante pour la Syrie. Du moins c'est certainement ce que pense les russes.

Théoriquement, parce que la seul puissance incontournable est l'Iran qui a des soldats sur le terrain et qui n'est pas une nation chrétienne, donc mieux accepté par la population.
Je pense même que l'Iran se sert de la Russie, parce que celle-ci détient le droit de véto à l'ONU. La destruction d'Alep est mis sur le dos de la Russie et de Bachar, alors que certainement l'Iran souhaite aussi la victoire à n'importe quel prix.

Écrit par : motus | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Monsieur Trofimov,

- « Je partais d'une analogie simple avec le cancer. »

Le "cancer" ?

- « Ça coute mille fois moins de le soigner dans un stade précoce que dans une phase terminale. »

Le problème que je vois, avec votre souci de "coût", c'est que on ne sait pas trop à qui ça coûte, ni combien, ...

... ni en quelle monnaie mesurable: en $ ? en roubles ? en dinars ? en vies ? en blessés ? en blessés pour la vie ? en blessés amputés ? en vies amputées par la perte d'une vie ? en vies amputées par la perte d'un logement ? en vies amputées par la faim ? en morts ?, ...

... ni pour combien de temps: 1 jour ? 1 an ? 1 mandat présidentiel ? de quel pays ? 1 vie ? 1 génération ? 2 générations ? 4 générations ? la durée de la mémoire d'un être humain ? la durée de la mémoire d'un gouvernement ? la durée de la mémoire d'un livre religieux ? la durée de la memoire d'internet ? la durée d'une croyance païenne ?

Alors, bien sûr, vous ne m'avez pas posé LA question. Et je doute de tout, vous savez. Mais, est-ce que, par le plus grand des hasards, ... est-ce qu'il ne serait pas possible que cette ... "analogie simple" avec le "cancer" ... ne soit juste ... un peu ... trop simple, très Holywoudienne, très médiatico-militaro-économico-américaine de croire qu'une intervention militaire faite pour tuer des êtres humains est aussi "simple" qu'une intervention médicale pour soigner le cancer ?

Ou est-ce l'idée même du cancer, qui serait ... trop compliquée ?
Ou même celle de l'efficacité économique d'une intervention des russes en Syrie ?
Ou même l'idée que les russes auraient dû deviner que Alep serait attaquée (par qui ?), et l'idée que les autres forces militaires non-syriennes les invitaient à Alep pour soigner LE patient (quel patient ?) ?

Écrit par : Chuck Jones | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Chuck Jones,

Hélène Richard-Favre a censuré -à juste titre- une partie de ma réponse correspondante à la partie humoristique de votre question précédente. Cette fois, étant donné que vous n'avez que ça dans votre question, je risque d'être censuré intégralement.

J’essaierai donc de rester sérieux, par conséquent dans les considérations d'ordre plutôt médical.

"c'est que on ne sait pas trop à qui ça coûte, ni combien, ...", écrivez vous.

Je vous donne deux exemples simples tirés des dossiers médicaux qu'on peut déclasser sans aucun danger pour l'ordre publique.

Dans les années 90, chez un de mes amis français on a diagnostiqué un cancer d'estomac du premier degré. C'est pour ça - et parce qu'il a été bien soigné aussi- qu'il a été complètement guéri. Évidemment ça a coûté pas mal à la Sécurité Sociale française, et à l'époque on réglait les factures encore en francs français. Combien exactement j'ignore.

Ensuite, tout a fait récemment, chez un de mes amis suisses, on a détecté des graves perturbations dans la vitesse de communication entre des neurones de son cerveau. Le pauvre gars croyait sincèrement (et en était fier) que les signaux se propagaient avec la vitesse de la lumière. Mais non, les médecins -les vrais pédagogues- lui ont expliqué qu'il s'agissait des réactions chimiques très complexes et que certains catalyseurs jouaient un rôle important dans l'ensemble de la transmission. Alors ( ça sera sans doute un Nobel de la médecine l'année prochaine) dans certains travaux russes on a proposé un modèle scientifique sous forme d'un paradigme sous forme d'une analogie sous forme d'une métaphore selon lequel il s'agissait en réalité d'une forme d'un cancer des neurones et tous les axones associés. Compte tenu que ce cancer neuronal qui a frappé mon ami suisse était juste en premier degré, il a toutes les chances d'être guéri sans que ça coûtera vraiment une fortune à la caisse de maladie suisse. Je ne sais pas comment elle s'appelle exactement, mais je sais chez vous c'est le franc suisse qui a le cour.

La seule chose désolant dans toute cette histoire est que beaucoup d'habitants d'Alep ne pourront jamais profiter de cet incroyable progrès médical. Ils mourront sous les bombes et/ou ogives dont appellation d'origine contrôlée devra être établie à l'aide d'une enquête genre celle de MH17, enquête que notre ami Charles appelle de ses veux. Mais vous savez on peut tout faire aujourd'hui. On est en 2016.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci motus de vos réflexions.

Certainement il y a une bonne partie de vérité dans votre version.

Mais dans ce cas-là on pourrait apercevoir un certain cynisme chez quelques stratèges par ci ou là qui ne participaient pas à la Grande Guerre Patriotique. Car quand-même le but ultime serait de minimiser le nombre des victimes civiles syriennes.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Madame Richard-Favre,
Comme suggéré précédemment, je vais m'efforcer de rester dans les clous et de ne proposer que des commentaires positifs.. Mais c'est un effort presque surhumain (puisque vous citez F.N.)...

CJ: bravo pour votre commentaire! J'adore. Mais il semble que vous n'ayez pas été compris... Ah, la substantifique moelle!

Je pense que vous apprécierez ces liens-ci à leur juste mesure:
http://www.wikistrike.com/2015/10/l-armee-russe-affirme-sa-superiorite-en-guerre-conventionnelle.html
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/10/CHETERIAN/21074

J'adore:
https://s18.postimg.org/d3v4rvdsp/encore.png

Écrit par : Charles | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Je n'avais pas regardé la télé (BFM et alt.) depuis plusieurs mois ...

... pour découvrir ce soir le niveau abyssal de décrépitude de la fonction présidentielle en France.

Jean-Louis Debré et Patrick Buisson, dans leurs derniers ouvrages respectifs, s'accordent sur plusieurs points concernant ce que fut Sarkozy, dont la vulgarité persiste à le disputer à la grossièreté et l'inculture.

Quant à François Hollande, l'actuel enterrement de 1ère classe par les Me(r)dias aux Ordres correspond exactement au timing visant à établir Juppé à la présidence, conformément au choix arrêté il y a quelques trimestres par les Bilderbergs.

Pour feu-Valls, cela en est fini pour sa candidature de 2022 : Macron, malgré ses idées démodées de jeune premier, l'emporte sur le franquisme 2.0 du Catalan trop ambitieux.

Écrit par : Jean-François Pierre | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Quant à François Hollande, l'actuel enterrement de 1ère classe par les Me(r)dias"
En fait il s'enterre tout seul.
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/08/18/25002-20160818ARTFIG00088-hollande-se-livre-c-est-dur-plus-dur-que-ce-que-j-avais-imagine.php
C'est proprement effarant ce qu'il a pu dire à ces deux journalistes. Si c'est si dur la fonction présidentielle, pourquoi vouloir continuer? Par masochisme?
Tout simplement lamentable, aucune, strictement aucune envergure. L'ambition de laisser une trace? Oui, une trace indélébile, celle du plus mauvais président jamais élu, qui a trahi ses engagements, qui se prétend de gauche, méthode Coué.

Si seulement le quinquennat avait été pour rien (copyright Zemmour), mais il est pour moins que rien. Enfin, plus que 193 jours.

Et dire qu'il a pu croire jouer dans la même cour que Poutine... Il suffit de voir comment il a rétropédalé, le capitaine.

Écrit par : Charles | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.