11/10/2016

Syrie, Ukraine, le monde comme il va

Capture d’écran 2016-10-11 à 22.03.47.png

capture d’écran de: http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/vladimir-poutine-a-...

Et voilà!

On a à nouveau eu droit à l’annexion illicite de la Crimée et à l’implication de la Russie, tant en Syrie qu’en Ukraine.

A Strasbourg, devant l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, François Hollande n’a pu s’empêcher de pointer la responsabilité de la Russie dans deux guerres dont les victimes, à l’entendre, seraient presque toutes à lui être imputées.

Il faut lire le sujet que Jean-S. Gowrié a publié sur son blog, hier 10 octobre, sur le bombardement de l’hôpital d’Alep:

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/10/0...:

Et puis, se rappeler comment ce Président, soutenu par l’Occident, a été perçu par autant de victimes dont Monsieur Hollande estime qu’elles seraient le fait de son homologue russe:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/07/13/pourquoi-est-c...

Après quoi, on se dira qu’on a de la chance de vivre dans des pays où n’existe aucune propagande mais une véritable information.

 

Sujet paru en page 13 de l'édition papier de La Tribune de Genève du 14 octobre 2016 sous le titre: « Comment parler du conflit syrien? » 

22:36 Publié dans Air du temps, France, Russie, Syrie, Ukraine | Tags : hollande, cpi, strasbourg | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Je vous remercie.

Je laisse aussi vos lecteurs regarder et écouter cela.

http://www.koreus.com/video/choeur-chante-arameen-pape-francois.html

C'est la langue du Christ, encore parlé par ce jeune soldat égorgé par les rebelles "modérés", langue que moi et mes enfants, nés ici, parlons aussi.

Bien à vous.

Jean. S. Gowrié

Écrit par : Jean Gowrié | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

L'avis de l'ex-ambassadeur de France à Moscou (2009-2013) Jean de Gliniasty sur la Crimée et l'Ukraine n'est pas dénué d’intérêt.

"Un ex-diplomate français suggère que Washington pourrait être à l'origine de la crise ukrainienne"

http://www.lefigaro.fr/international/2015/06/21/01003-20150621ARTFIG00162-un-ex-diplomate-francais-accuse-washington-d-etre-a-l-origine-de-la-crise-ukrainienne.php?redirect_premium

Écrit par : Vladimir Trofimov | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

"C'est la langue du Christ"
La langue de Jésus (nom grec) était l'hébreu.

"Un ex-diplomate français suggère que Washington pourrait être à l'origine de la crise ukrainienne"
Pourquoi le conditionnel? Ceux qui s'informent auprès des sites de réinformation le savent depuis le début. Comme pour les précédents coups d'État (Géorgie, Turquie, Syrie, etc.).

Écrit par : Charles | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Charles,

Voici, sur les langues du Christ. Vous y trouverez l’araméen, l’hébreu et le grec aussi:

http://fr.aleteia.org/2013/10/16/quelles-langues-parlait-jesus/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/10/2016

Scoop, un vrai scoop cette fois-ci et même deux pour le prix d'un.

D'abord france2 passe un reportage sur la guerre en Syrie du côté de l'armée gouvernementale! Oui, oui, incroyable, car jusqu'à présent j'ai surtout vu des séquences filmées du côté des terroristes (sur BFMTV par exemple).
À partir de 12'15":
http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-mercredi-12-octobre-2016_1857181.html

Ensuite ce soir TF1 passe un entretien avec Vladimir Poutine. Incroyable, ils lui donnent la parole en prime time. Même si les questions sont orientées propagande habituelle, pour une fois le président russe peut expliquer sa position. Et à son habitude il parle clairement. Bien sûr les commentaires sur le plateau de télévision ont continué à être malveillants.
À partir de 14'30":
http://www.tf1.fr/tf1/jt-20h/videos/20-heures-12-octobre-2016.html

Apparemment l'entretien en entier pourtant annoncé dans le téléjournal n'est pas encore disponible.

Écrit par : Charles | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Encore un commentaire qui met les points sur les i:
http://www.rtl.fr/actu/politique/poutine-a-impose-la-dure-realite-russe-aux-illusions-francaises-estime-eric-zemmour-7785221202

"Voici, sur les langues du Christ. Vous y trouverez l’araméen, l’hébreu et le grec aussi:"
Sauf que les évangiles ont été écrits en hébreu puis traduits en grec, d'où la corruption des textes. L'hébreu était couramment parlé par les Hébreux en tous les cas par les nationalistes. Il n'a disparu comme langue parlée qu'après l'écrasement de la guerre de libération de Bar Kokhba en 135. L'araméen était une langue véhiculaire comme pour nous l'anglais. Flavius Josèphe a aussi écrit en langue hébraïque. Ce sont les théologiens catholiques qui ont voulu faire disparaître l'hébreu comme langue parlée pour des raisons évidentes.

Jean, 19:20. "Beaucoup de Juifs lurent cet écriteau, car l'endroit où l'on avait mis Jésus en croix était près de la ville et l'inscription était en hébreu, en latin et en grec."

Écrit par : Charles | 13/10/2016

Répondre à ce commentaire

Charles,

Sur les langues parlées par le Christ, je vous ai répondu.

Vous évoquez maintenant, la langue dans laquelle auraient été écrits les Evangiles, alors voici deux versions:

http://gira.cadouarn.pagesperso-orange.fr/france/historique/valeur_hist/langue_originale/langue_origin_cadres.htm

http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2008/clb_080125.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/10/2016

Répondre à ce commentaire

@Charles,

""Un ex-diplomate français suggère que Washington pourrait être à l'origine de la crise ukrainienne"
Pourquoi le conditionnel? Ceux qui s'informent auprès des sites de réinformation le savent depuis le début."

Pourquoi le conditionnel ? Parce que c'est BCBG, parce que c'est Le Figaro, parce que c'est l'ambassadeur de France à Moscou...

Quant à vos "sites de réinformation", pourquoi on doit leur croire ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 13/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Sur les langues parlées par le Christ, je vous ai répondu."
Oui, et le site mentionné est partial.

"Vous évoquez maintenant, la langue dans laquelle auraient été écrits les Evangiles, alors voici deux versions:"
Oui, sauf qu'il n'y a pas que Carmignac et Tresmontant qui ont prouvé ce fait et même mieux que ces deux auteurs.
Si vous vous donniez la peine de lire les quatre évangiles avec un sens critique, vous comprendriez pourquoi ils ont totalement raison, ce que bien sûr l'église catholique ne peut accepter.

Écrit par : Charles | 13/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Si vous vous donniez la peine de lire les quatre évangiles avec un sens critique, vous comprendriez... »

Merci de vos recommandations, Charles.
Et merci de la peine que vous vous donnez à les formuler.

Il est vrai que le « sens critique » n’est pas donné à tout le monde, pas davantage, celui de la mesure.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/10/2016

Répondre à ce commentaire

En étudiant Jésus par Renan le Christ pouvait parler araméen comme hébreu, grec.
Ayant éventuellement séjourné en Egypte plus longtemps (médecine égyptienne de Jésus) qu'au moment suivant sa naissance et rencontrant ensuite chez lui en son pays des voyageurs bouddhistes ou venant de l'Inde...

sans oublier le langage, l'accent des paysans de Galilée où il séjournait longuement (notamment chez ses amis Lazare Marthe et Marie) accent du cru... pour le plus grand amusement les gens des villes.

Renan présente également Jésus par la Galilée fortement inspiré par la campagne, vignobles et vergers superbes pour ses paraboles.

Renan prenait plaisir à "broder", c'est connu mais le fondement de son étude "historique autant que possible" est indiscutable.

Retenu dans les archives du Vatican mais authentifié grâce à des "complicités internes"!

L'ÊVANGILE ESSENIEN DE JESUS

(OUVRAGES DE BORDEAUX-SZEKELY)

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Merci de vos recommandations, Charles."
C'est avec grand plaisir.

"Il est vrai que le « sens critique » n’est pas donné à tout le monde,"
Hélas!

"pas davantage, celui de la mesure."
À ce propos, savez-vous qu'elle était la mesure de Jésus? C'est dans les évangiles...

Écrit par : Charles | 14/10/2016

Répondre à ce commentaire

Charles,

Je comprends votre souci de faire valoir votre point de vue. Cependant, voyez-vous, de ma lecture des Evangiles, j’ai retenu le message du Christ.

Pour sa « mesure » s’il vous tient à coeur de nous la donner, ce sujet de blog, en réalité consacré à la Syrie et à l’Ukraine, vous reste ouvert.

Mais pour rappel, si jamais, c’est du commentaire qui a été déposé ici par Jean-S. Gowrié que vous avez estimé bon de nous faire savoir quelle langue parlait Jésus.

Votre assurance en la matière est telle qu’elle est venue s’inscrire en faux par rapport au propos de Monsieur Gowrié qui avait, pour sa part, un message autrement plus porteur à nous livrer.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/10/2016

Répondre à ce commentaire

Excellent titre de l excellent article- chapeau "Syrie, Ukraine, le monde comme il va.."

Et pourquoi donc Ukraine et Syrie "ensemble" comme deux jumeaux?

En Syrie et en Ukraine, il y a, hélas, deux Guerres au début par procuration puis actuellement des Guerres réelles ? Est-ce un hasard que ces deux pays soient en guerre en même temps? Ou, y a t il un plan voulu par les deux Grands à ce que la guerre en Ukraine et en Syrie se trouve quasiment au même moment ?

Comme quoi et sans surprise, le président ukrainien Petro Porochenko est venu participer au Conseil de sécurité pour soutenir la délégation états-unienne accusant la Russie d’avoir bombardé un convoi humanitaire syrien.
--------------------------

--Après cinq années de guerre en Syrie, les masques sont tombés. (…)Les intentions cachées des deux Grands : (Russie et USA) est de couper la « route de la soie « chinoise » pour Washington et , anéantir les jihadistes pour Moscou.

--En toute logique, les États-Unis organisent actuellement deux guerres par proxy, au Levant d’une part, en Ukraine d’autre part. L’installation du chaos autant en Syrie qu au Donbass ne vise qu à couper exclusivement les deux trajets de cette » route de la soie » Depuis mai 2013, la Chine a fait de la restauration de cet axe historique de communication son but principal. Cependant, la Chine étant devenue le principal producteur au monde, Xi a prévu de la doubler par une « nouvelle route de la soie » passant par la Sibérie et l’Europe orientale avant de

--D’autre part, l’accord des 2 grands , russo-états-unien prévoyait que les États-Unis sépareraient les combattants « modérés » des « extrémistes » ; puis que ces « modérés » participeraient avec les deux Grands et l’Armée arabe syrienne à la neutralisation des « extrémistes » ; enfin qu’un gouvernement d’union nationale serait formé à Damas, sous la présidence de Bachar Al-Assad, intégrant des représentants des « modérés » ayant participé à la bataille finale contre les « extrémistes ». Or, rien n’a été fait en ce sens.(…)

-- Enfin, cet accord manifeste que l’objectif de la Russie est d’anéantir les jihadistes qui se préparent ici à l’attaquer dans le Caucase. La solution négociée était idéale pour Moscou : elle mettait fin aux souffrances de son allié syrien, elle ouvrait une voie de communication pour son allié chinois, et l’assurait d’en finir avec le jihadisme international. A contrario, Moscou vient de vérifier que, depuis la guerre d’Afghanistan, le jihadisme est une arme états-unienne tournée contre lui et que Washington ne va pas l’abandonner. Bien sûr, les nouveaux jihadistes n’en ont pas conscience, mais ceux qui se battent avec l’aide des États-Unis depuis 38 ans ne peuvent pas ignorer n’être que des supplétifs du Pentagone.

Source
http://www.voltairenet.org/article193437.html
Thierry Meyssan, 27 septembre 2016
-------------------------------
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 14/10/2016

Répondre à ce commentaire

"Je comprends votre souci de faire valoir votre point de vue."
Un souci bien inférieur au vôtre, il me semble, mais c'est question d'appréciation. C'est selon. Ou est-ce une absence de point de vue? Ou une multitude de points de vue?

"Cependant, voyez-vous, de ma lecture des Evangiles, j’ai retenu le message du Christ."
Le message? Et quel est ce message? Je veux dire: quel est le message que vous avez retenu? Vous est-il venu à l'esprit que ce message aurait pu être trafiqué? Vous savez certainement ce que le mot "christ" signifie? Que ce n'est pas un nom? Que ce n'est pas un mot hébreu?

"Pour sa « mesure » s’il vous tient à coeur de nous la donner, ce sujet de blog, en réalité consacré à la Syrie et à l’Ukraine, vous reste ouvert."
Je vous remercie de votre ouverture.

"Mais pour rappel, si jamais, c’est du commentaire qui a été déposé ici par Jean-S. Gowrié que vous avez estimé bon de nous faire savoir quelle langue parlait Jésus."
Non seulement Jésus (nom grec, étrange pour un Juif, non?), mais aussi les Juifs de l'époque. D'où le placard rédigé notamment en hébreu (et non en araméen).

"Votre assurance en la matière est telle qu’elle est venue s’inscrire en faux par rapport au propos de Monsieur Gowrié qui avait, pour sa part, un message autrement plus porteur à nous livrer."
C'est votre appréciation et elle vous appartient. On peut vouloir ne pas accepter la désinformation et le mensonge même par rapport à des événements très anciens et qui apparemment ont encore une influence de nos jours.

Une dernière remarque:
"Sur les langues parlées par le Christ, je vous ai répondu."
En fait non, vous m'avez transmis les réponses d'autres personnes.

Écrit par : Charles | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

" "Pour sa « mesure » s’il vous tient à coeur de nous la donner, ce sujet de blog, en réalité consacré à la Syrie et à l’Ukraine, vous reste ouvert."

-- Je vous remercie de votre ouverture." [ah, bon ??!]

Quand on décortique un texte en phrases sans aucun discernement et quand on commente à tort et à travers chaque ligne -tel un programme compilé informatique exécutant aveuglement et brutalement chaque instruction du code- on se rend compte à quel point les informaticiens vietnamiens sous-alimentés en acides aminés essentiels programment mal les trolls à Hanoï. Normal car frappés par des sanctions, les salaires dans les sociétés russes out-sourceés dans le tiers-monde sont actuellement "bassissimes".

Écrit par : Vladimir Trofimov | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.